Ould-Abbès annonce son retour : «Je suis toujours le secrétaire général du FLN !»

Ould-Abbès Bouhadja APN
Djamel Ould-Abbès, ex-secrétaire général du FLN. PPAgency

R. Mahmoudi L’ex-secrétaire général du FLN Djamel Ould-Abbès a bien choisi le moment pour rompre son silence, en annonçant son retour à la tête du parti ou c’est, du moins, ce que laisse entendre sa déclaration à la presse ce mardi en marge des travaux de la réunion des deux chambres du Parlement qui se tenait au Palais des nations pour valider la nomination d’Abdelkader Bensalah au poste de chef d’Etat par intérim.

«Je suis toujours le secrétaire général du parti !», a-t-il lancé. Avant de s’adresser aux journalistes : «Avez-vous déjà vu ma démission ? Je suis secrétaire général depuis le 22 octobre 2016», date à laquelle l’ancien secrétaire général Amar Saïdani avait démissionné, et Djamel Ould-Abbès désigné aussitôt à sa succession par une majorité de membres du comité central du parti.

Ould-Abbès a refusé de répondre à la question d’un journaliste de savoir s’il avait subi les pressions des «forces extra-constitutionnelles», pour reprendre un concept en vogue, mais il a promis de faire des révélations sur les circonstances dans lesquelles avait eu lieu, il y a cinq moins, le «putsch» dont il a été victime et qui a porté Mouad Bouchareb à la tête d’une instance de direction qui, elle-même, subit de plein fouet les contrecoups de la crise politique qui secoue le pays.

R. M.

Comment (46)

    Mme CH
    11 avril 2019 - 1 h 09 min

    Ce bonhomme a un pied dans la tombe et l’autre dehors…(comme nous tous d’ailleurs)..mais qu’est-ce qu’il veut prouver à 86 ans bon sang…! Préparez votre départ à l’au delà et demandez pardon au peuple et à Dieu….pensez au jour où vous serez tenu de rendre compte de vos actions au Seul Juge Tout Puissant..!

    MELLO
    10 avril 2019 - 16 h 15 min

    On était si bien en ton absence, depuis déjà un certain temps. Alors de grâce, continue à te cacher et ne revient pas . Ould Abbes ou la réincarnation du pouvoir. Vous voulez avoir des injures de la part de ce mouvement ? Alors cachez vous.

    EL KHOU
    10 avril 2019 - 10 h 15 min

    C’est fini pour vous ya Si Djemel. Vous n’êtes plus secrétaire général du Front de Liquidation Nationale. Vous avez été vous même liquidé et vous n’avez rien dit depuis votre liquidation de crainte d’être liquidé une seconde fois du Sénat par celui qui vous a réglé votre compte. Alors un conseil d’ami: Taisez vous et rentrez chez vous. Vous avez 85 ans et profitez du temps qui vous reste à vivre dans ce bas monde. Pour une fois dans votre vie ayez un minimum de dignité et débarrassez le plancher.

    Zaatar
    10 avril 2019 - 9 h 58 min

    Le Clown est de retour… il a beaucoup manqué à l’assistance, ses frasques et ses débilités rigolotes.

    Vroum Vroum 😤..
    10 avril 2019 - 9 h 38 min

    Pour ma part je pense que Mr Ould Abbas ne s’accroche pas au Pouvoir pour le Pouvoir mais il fait parti de la Génération après Indépendance qui nous a apporté l’indépendance et semble s’accrocher à ce qui serait leur « Chose » a la façon du « Patriarche  » , tour en refusant de se faire malmener , moi je lui dirai Respectueusement , partez Mr Ould Abbas avant de subir l’irrespect , éloignez vous de tout ça . . A chacun son époque , à leurs tours ceux qui arriveront au Pouvoir actuellement seront aussi écarter par les Suivants…La loi de la nature…avec respect pour des personnes qui pourraient être nos Pères ou Grand Père .Bonne route à l’Algérie…et respect pour la Génération après Indépendance.

    1
    3
    AIT HAMOUDI DJAMEL
    10 avril 2019 - 8 h 49 min

    Monsieur Ould-Abbès,

    Vous n’avez pas que trahit les valeurs du FLN, vous avez aussi trahit le peuple Algérien. Dans la trahison, un sens que vous connaissez bien vous allez maintenant trahir vos tractations d’hier avec vos anciens amis. Nous n’avons plus besoin de savoir comment ils vous ont retourner comme une crêpe 1000 trous, d’autre homme avec plus de nif, un sens loin de vos idéaux, ont démissionner pour ne pas être complice et encore moins leurs donner un semblant de crédit.
    Rentré chez vous, c’est l’age du repos et garder tout ce que vous et votre famille ont acquis grâce au système, le peuple vous en fait cadeau contre la paix.

    Lghoul
    10 avril 2019 - 7 h 58 min

    Le vrai FLN sera bientot mis au musée du peuple, celui de l’histoire de la révolution algérienne. Toi et ton nouveau fln de type business, piston, détournements, affaires personnelles et têtes de listes sera mis au musées des horreurs.

    Anonyme
    10 avril 2019 - 7 h 38 min

    Peut etre S.G. avec statue en cire au musée des partis fossiles.

    Anonyme
    10 avril 2019 - 7 h 14 min

    N y a t’il pas d’hommes dans ce FLN pour laisser cet énergumène ce …de deux sous parler au nom de ce parti.Est ce tout ce que mérite ce pays pour des gens comme ce larbin soient au devant de la scene

    Anonyme
    10 avril 2019 - 1 h 54 min

    «  » » »CHOQUÉ !?!? monsieur est,,,,choqué ca va ,pas électrocute, moi ce qui me choque c est que tu ose t afficher et t adressé au ker3eïn lm3iz (pieds de chèvres) pour qui ne valent pas qu on se batte pendant la guerre c est comme ça qu il nommer et considérer les algériens avant d aller s abriter au Maroc

    Otman
    10 avril 2019 - 0 h 43 min

    DÉGAGE c… ta vue ton âge tu veut gouverné sur une chaise. regarde comment il a terminer ton maître. DÉGAGE

    Anonyme
    9 avril 2019 - 23 h 42 min

    Coucou c’est moi que v’la ! Djamel Ould Abbès le retour, c’est moi c’est moi nananèreuuuuu! Oui je sais je suis un bouffon, je suis un cireur de pompes présidentielles et j’en suis fier, je parle comme une pipelette, je sais pas tenir ma langue, toujours prêt à trahir les secrets d’État quand un avion militaire prend flammes, c’est normal je suis sénile, j’ai 85 ans tout de même béni sois-je, j’ai fais la guerre moi monsieur, j’ai étudié avec Angéla Merkel, oui oui parfaitement et j’exige tout le respect du à mon âge et tous les honneurs dus à mon rang et à ma fonction de fleur de la Nation et de crème de l’Humanité.
    Bon avec tout ça où en étais-je? Ah oui, donc j’y reviens, que voulez vous je suis drogué aux ors de la République, je ne peux plus m’en passer et donc moi du haut de mon âge vénérable je veux z’et j’exige de commander encore et toujours le destin des trois quart de la population de ce pays qui comme chacun sait est âgée de moins de trente ans, que voulez vous je ne saurais me dérober à mon devoir et à l’appel de la Patrie et aux grands hommes la Patrie reconnaissante et ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie ont droit qu’à leur cercueil la foule vienne et prie..mais où ai-je la tête?
    Maman!!! Je veux mes Chocapics!.

    anonyme
    9 avril 2019 - 23 h 14 min

    Toujours en train de pleurnicher au lieu d’acculer le clan
    Il faut marcher s’il le faut tous les jours

    Blakel
    9 avril 2019 - 22 h 51 min

    Je savais que les caciques du FLN, étaient des profiteurs, assoiffés de pouvoir et d’argent, mais là on constate que ça relève presque de la psychiatrie. Le peuple les vomit, et ils se battent encore pour contrôler le FLN, comme s’il ne s’était rien passé depuis le 22 février.

    NASSIM
    9 avril 2019 - 22 h 01 min

    Pitié !
    Pas encore lui !!!

    Diogene
    9 avril 2019 - 21 h 18 min

    on s’en fout loyalement des circonstances de ton départ.C’est le cadet de nos soucis. Fous le camp comme tous tes pairs qui ont ruiné ce pays.

    Anonyme
    9 avril 2019 - 21 h 11 min

    Avez vous oublié que son fils vendrait les sièges de l assemblée et les gendarmes l ont pris avec des milliards dans son auto.

    Vangelis
    9 avril 2019 - 20 h 45 min

    On m’a toujours dit que les dinosaures s’étaient éteints mais en Algérie, ils ont la peau de vache, façon de parler.

    Voilà un bonhomme qui vantait le bilan de son fakhamatouhoum en promettant la parution de celui-ci qui comportait pas moins de 800 pages afin de soutenir, pire, d’imposer la candidature au 5ème mandat de son parrain.

    Voilà encore un petit bonhomme âgé de plus de 80 ans qui fait le clown en cette période sérieuse pour le pays en revendiquant un koursi qui n’existera plus sous peu. C’est dire son incapacité à discerner le court terme.

    Il va sans dire mais c’est mieux en le disant, ce petit bonhomme croit être indispensable au pays alors qu’il n’a utiliser qu’une brosse pour cirer les pompes de son capo di maffia et sa fratrie.

    AHSHEM !
    9 avril 2019 - 20 h 35 min

    AHSHEM ! QADER ROUHEK YAL GRABATAIRE ! ALORS QUE .. TU OSES ENCORE ESPÉRER A EXERCER LE POUVOIR… MAIS C’EST ABSOLUMENT INCROYABLE ! UNE VRAIE … A L’IMAGE DE TOUT LE SYSTÈME !!! MAIS D’OÙ SORTENT-ILS CES MECS ? C’EST PAS DES ALGÉRIENS… POUR SÛR !!!

    Saad odhar
    9 avril 2019 - 20 h 19 min

    Il revient pour bricoler un congrès sur mesure pour son maître louh comme SG du FLN et bédouin se chargera de l intronisé président pour 20 ans afin de préserver les arrieres du clan y compris ceux de Gaid.abki y’a blad li ma 3andou moullah

    Mhand
    9 avril 2019 - 20 h 13 min

    Ahh oui, maintenant qu’ils ont trouver un nouveau chikour, les rats sort de leur trou!

    Missive
    9 avril 2019 - 20 h 08 min

    Tu et rien minable ton heure viendra à toi aussi

    Anonyme
    9 avril 2019 - 19 h 45 min

    Présentez vous donc aux prochaines élections présidentielles. Vous n’avez que 90 jours pour vous y préparer. Et vous profiterez ainsi de la campagne électorale pour tout balancer sur ceux qui vous ont… balancé.

    icialG
    9 avril 2019 - 18 h 25 min

    ils font traîner leurs départ tout en complotant pour revenir au pouvoir il est évident que les clans n on jamais eu l intention de partir

    13
    Anonyme
    9 avril 2019 - 18 h 15 min

    Il a raison ! Rie n’a changé
    Il est tjrs SG du Pfln
    Et Son Excellence Fakhamatouhou Bouteflika II est toujours président.
    On a juste juste rêvé quelques vendredi histoire de nous défouler un peu.

    16
    1
    Ali-Vision
    9 avril 2019 - 16 h 52 min

    Qu-es-que on à fait au bon Dieu pour mérité cette situation ou les Marocains d’origine nous dictent la loi et les devoirs,un vendeur de sièges à l’Assemblée puisse oser réclamer justice;un pilleurs des richesses du pays puisse se réclamer président de la république;un traitre voyous à dirigé le pays pendant ou moins quinze ans voir plus;un président élu frauduleusement pleurniche sur la tombe de l’ennemi de l’Algérie,c’est une nouvelle colonisation déguisé est soutenu par des nouveaux collabos

    30
    4
    inspecteur Mergou
    9 avril 2019 - 16 h 41 min

    C’est ça revient pour mourir avec lui.

    13
    1
    Cheikh
    9 avril 2019 - 16 h 32 min

    Je ne trouve pas un mot non vulgaire pour répondre à cet individus qui un jour a dit « Nous sommes là jusqu’à 2032 » et « Rabbi en haut et Bouteflika en Algérie ». Sa place serait le repos et la méditation… Car le Mouvement Populaire n’a pas montré toutes ses forces, il ne faut pas le sous estimer ya Ould Abbes.

    31
    1
    Malek
    9 avril 2019 - 16 h 27 min

    Paroles d’un connaisseur : Ould Abbès est un koroghli de Tlemcen, Bensalah est natif d’un ville appelé « Ouled Sellam » à environ une quarantaine de km de Tlemcen.
    Sachant que les kologhlis avaient largement soutenus les colons français et que tous les habitants de « Ouled Sellam étaient des harkis (c’est verifiable auprès de n’importe quel habitant de la région), il n’y rien de nouveau, ces énergumères vont continuer à nous pourrir la vie s’il n’y a pas un nettoyage de fond en comble du pays.

    32
    4
    Anonimaoui
    9 avril 2019 - 16 h 19 min

    Bientôt ce menteur né et chiat génétique viendra nous raconter que le clan Bouteflika l’a marginalisé et qu’il a combattu pour le changement comme il l’a fait pour l’indépendance du pays. Vas disparais à jamais de ce pays que toi et ton clan ont pillé, sali et détruit plus que tous les colonisateurs réunis depuis la Numidie à ce jour.

    31
    Kenza
    9 avril 2019 - 15 h 58 min

    Ould Abbes applique la volonté du peuple….il a compris qu’on voulait dégager que les B…mdr.
    Vendredi prochain il faut préciser « dégagez tous de A à Z » sinon on risque de revoir mêmes les Saïdani….

    Tiens ! je crois que je vais me revisionner « Carnavel fi dechra »

    28
    1
      Abdel Cadre
      9 avril 2019 - 19 h 55 min

      Mais ce cancre n’a pas compris que dans Abbes, il n’y a pas qu’un mais deux B!

    Anonyme
    9 avril 2019 - 15 h 45 min

    apparemment le « pouvoir résiduel  » a choisi la voie de la confrontation avec le peuple, ce qui explique toutes ces provocations le même jour: Bensaleh refuse de démissionner et se fait désigner président par intérim, la police réprime les étudiants alors qu’elle avait toléré jusqu’ici les marches pacifiques, ould-abbès sort de sa tanière et montre son museau, Ouyahia sanctionne chiheb seddik, Gaid saleh met ses promesses en stand-bye ….Ces signes ne trompent pas, Il y a de l’eau dans le gaz…..ils veulent pousser le peuple à la violence pour de sombres desseins.

    25
    Khorrotov
    9 avril 2019 - 15 h 40 min

    Le président du Sénat Bensalah qui vient d’être désigné pour assurer l’intérim de la présidence de la république est un cacique du régime; il est incolore, inodore et sans saveur. Je le vomis plus parce qu’il incarne ce régime honni par le peuple que pour ses origines. Je tiens à apporter cette précision pour qu’il n’y ait pas confusion. Merci!

    24
    1
    D(un cadenas, 2 verrouillages
    9 avril 2019 - 15 h 40 min

    il est en train de préparer un coup tordu à Bouchareb Moad qu’il aida à prendre l’APN: il va utiliser le même cadenas qu’il prêta à ce dernier pour empêcher Bouhadja à entrer au siège de l’APN. Il placera ce verrou aux portes du siège du FLN. Il demandera ensuite à Bouhadja de rejoindre l’Assemblée.

    11
    Anonyme
    9 avril 2019 - 15 h 38 min

    LA PREUVE PAR NEUF QUE LA MAFIA EST TOUJOURS LA.
    PEUPLE, PRÉPARES TOI A UNE LONGUE LUTTE DE LIBÉRATION.

    22
    Anonyme
    9 avril 2019 - 15 h 37 min

    Prepare ta valise pour un long séjour a el harrach. Personne ne peut oublier la vente des têtes de listes.

    16
    Anonyme
    9 avril 2019 - 15 h 14 min

    il faut l’interdire de quitter les terretoire, il a fait beaucoup de mal aux algériens, ce type est un assassin…

    22
    1
      Algérois
      9 avril 2019 - 15 h 24 min

      N’importe quoi, c’est un guignole en politique peut etre mais pas plus que sa.

      7
      12
    Anonyme
    9 avril 2019 - 15 h 14 min

    Il manquait plus que lui ; faut diligenter des enquêtes aussi sur le compte de ce personnage ignoble qui a servi de bouffon à son roi Bouteflika et qui n a cessé de provoquer le peuple pdt l’ère du Clan Bouteflika . Il sait pas que le peuple algerien a mis dehors son roi et mis ce parti FLN au musée pour toujours.
    Procureur général d Alger, cet homme fait parti de ttes les corruptions et meme d avoir vendu des sièges au parlement ! envoyer le a qui de droit donc chez un juge svp ; il aurait du se taire car le peuple est une vague qui emporte tout sur son passage donc n essayez meme pas de revenir ni vous ni ce système qui résiste mais ne pourras pas au bout il cèdera c comme ca , article 7 le peuple est au dessus de tout pouvoir et on l a démontré au monde entier .

    18
    DYHIA-DZ
    9 avril 2019 - 15 h 00 min

    À ce Rythme Bouteflika déposera sa candidature pour les prochaines élections

    36
    4
    Kenza
    9 avril 2019 - 14 h 54 min

    On dégage Boutef, ils nous ramènent Bensaleh. On veut dégager Bouchareb, ils nous ramènent Ould Abbes.
    Le peuple veut dégager le système, ils dégagent le peuple….

    41
    1
      Anonyme
      9 avril 2019 - 18 h 31 min

      Pas mal du tout Kenza bien joué !

    Sindra
    9 avril 2019 - 14 h 49 min

    Encore un bourricot du sérail. C’est malheureux que le pays en est arrivé a avoir des créatures pareilles!

    22
    1
    Kenza
    9 avril 2019 - 14 h 43 min

    La prochaine fois il vont nous annoncer le retour de Bouteflika même s’il sera dans l’au-delà !

    22
    1
    K. DZ
    9 avril 2019 - 14 h 41 min

    Ils ont tous compris, Chihab, Ould Abbés, Saadani que le système reste en place et ce n’est qu’une simple redistribution de cartes. Tet3awed El Djeria, avec une main gagnante pour l’homme qui porte un chapeau et un flingue à la ceinture.

    17
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.