Des citoyens de Tébessa protestent contre la visite du ministre de l’Energie

ministre
Mohamed Arkab, le nouveau ministre de l'Energie. D. R.

Par Hani Abdi − Le nouveau ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a été empêché d’effectuer une visite de travail dans la wilaya de Tébessa.

Des milliers de citoyens ont investi l’aéroport très tôt le matin, bloquant toutes les sorties afin de contraindre le ministre de rebrousser chemin. Des éléments de la BRI ont été dépêchés afin de tenter de dégager un chemin sécurisé au ministre. La situation reste tendue. Les manifestants inscrivent leur action dans la continuité du mouvement de protestation contre le système actuel. Pour eux, ce ministre, comme tout le gouvernement Bedoui, n’a aucune légitimité. Certains d’entre eux, qui se sont exprimés dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, considèrent cette visite comme une provocation.

Le ministre de l’Energie est le troisième membre du gouvernement Bedoui à être confronté à une telle situation où la population se mobilise contre sa visite.

Avant lui, le ministre de l’Intérieur, Salaheddine Dahmoune, a été empêché de se rendre à Taghit dans la wilaya de Béchar par de nombreux citoyens. Aussi, le ministre des Transports, Mustapha El-Kouraba, a été chassé par la population à Alger, lors d’une visite de travail et d’inspection dans les grands chantiers de la capitale. Le rejet total par les Algériens du gouvernement Bedoui rend presque impossible le déplacement des ministres sur le terrain.

H. A.

Comment (31)

    A.T.E
    15 avril 2019 - 15 h 48 min

    Dommage pour toi , tu est un bon dirigeant d’Entreprise fallait pas te laisser entrainer dans ce bourbier de ministre, de KM , KD a PDG de la Sonelgaz , cela ne t’as pas suffit ??
    Tu fais partie maintenant d’une équipe ministérielle vomie par le peuple et illégitime , tu as perdu ton âme , dommage !!!

    Anonyme
    15 avril 2019 - 14 h 44 min

    Merci aux patriotes de TEBESSA, vous avez recalé la vermine et ses vermisseaux.
    Mention très bien pour TEBESSA, idem pour BECHAR.
    Vive le peuple ALGERIEN.

    3
    1
    Mokrane DJOUADI
    15 avril 2019 - 6 h 12 min

    J’aimerais compléter mon message précédent par ce qui suit: les jeunes et nouveaux ministres, pour la plupart sans une réelle expérience, ont peut être accepté les postes qui leur sont offerts, dans une situation difficile il faut le reconnaître, en s’estimant en tant que commis de l’Etat et ils se déclarent présents dans le but de le servir et de le sauver. De ce point de vue là, leur engagement ne peut être que louable et non pas critiquable. Je pense que l’on peut faire la même proche pour appréhender le cas de Monsieur Ramtane Lamamra ainsi que de nombreux fonctionnaires algériens lesquels estiment également servir l’Etat avant tout.
    Nous devons leur accordé le bénéfice du doute dans leur choix…..
    Mais la grande majorité de notre peuple peut estimer à juste titre que cette gente là se trompe de positionnement dans cette phase historique du devenir de l’Algérie et de son Peuple: parce que servir l’Etat consiste à accompagner la quasi majorité d’algériens, qui se sont exprimés par millions, dans une sorte de référendum à ciel ouvert (pour paraphraser cette grande militante qu’est Madame ASSOULE- j’espère que je n’ai pas écorché son nom-) à travers l’ensemble de nos villes et villages, dans leurs revendications des plus légitimes.
    Ce que reproche le Peuple algérien dans son écrasante majorité c’est le fait de constater que le recoure à la mise en oeuvre de l’article 102 de la Constitution, qui a permis d’obtenir la démission de l’ex Président, n’est plus suffisant pour satisfaire sa revendication principale qui est de recouvrir sa pleine souveraineté et de prendre son destin entre ses propres mains.
    Pour ce faire, l’activation des articles 7 et 8 de la Constitution est plus que réclamée et nécessaire.
    D’aucuns pourraient considérer, à juste titre que ce serait une entorse à la Constitution, mais les algériens qui ont réalisé des manifestations millionnaires, pensent que ce texte, qui n’a pas toujours été respecté à la lettre, est déjà remplacé par l’expression des référendums émanant de chacune des manifestations des plus populaires.
    Pour l’Algérie et son apaisement on devrait accepter de faire des entorses à la Constitution, d’autant plus que l’ancienne on lui a manqué de respect à maintes reprises.
    Il ne faut jamais oublier que pour une Algérie libre et indépendante, nos pères et mères, Chouhada, ainsi que les Moudjahidin vivant sincères, n’ont hésité aucunement à accepter le Sacrifice suprême de leur vies.

    Fils aîné du Commandant de l’ALN, DJOUADI Abderrahmene, du village d’Arous, tombé au Champ d’Honneur en 1957;

    8
    1
    Zaatar
    14 avril 2019 - 23 h 45 min

    Ministre de pacotille. Ministre du cachir et du beni-ouiouisme. Mohamed Arkab. Soldat de l’avant et de l’obéissance contre privilèges.

    6
    1
      Anonyme
      15 avril 2019 - 12 h 24 min

      En effet, un petit larbin pour leur permettre de piller encore les richesses et ou de les vendre aux us, émirats, France etc…
      Qu’il dégage vite !

      3
      1
    Nasser
    14 avril 2019 - 23 h 31 min

    Les partis qui refusent les élections – même avec modification totale de la loi électorale instaurant un contrôle populaire rigoureux – savent absolument que les manifestants les rejettent et qu’ils ne voteront pas pour eux !! Ils n’ont plus de base électorale !
    Si véritable choix populaire il y aura, ils savent qu’ils n’auront plus de sièges !
    Ils préfèrent donc le même « système » qui leur glisse des « quotas » dont-ils s’accommodent parfaitement !

    Vroum Vroum 😤..
    14 avril 2019 - 22 h 20 min

    Y’a des solutions à tout , une réponse honnête à tout , seul ce qui est non logique ne peux trouver une réponse acceptable . .Alors là on arrive à un stade où il faut appliquer la logique , où les Personalites visées , représentative de l’ère Bouteflika doivent elles même démissionner de la sorte à rester dans la légalité Constitutionnelle..le reste se mettra en place selon la volonté du Peuple . . De nouvelles Têtes compétentes.. Le Peuple et le Pouvoir doivent aussi comprendre que le temps presse , et que si ça traine , la qualité de vie se detriorera encore plus , économiquement dans le rouge , la reserve de Devise va fondre , les dangers guettent , L’Algérie doit obligatoirement redémarrer au plus vite , et ce n’est pas le Statu-Q qui arrangera l’Algérie… le jusqu’au boutisme perdra l’Algérie . . Donc une solution existe et avec courage elle doit être prise . .La naissance à toujours été dans la douleur , la nouvelle Algérie le sera aussi et pour ma part le Prochain Président et son nouveau Gouvernement seront une équipe triée sur le volet , compétant , à cela une Justice intransigeante , implacable , et le Peuple devra être patient car les difficultés économiques arrivent , ça sera dur , il faudra sortir de la Rente Pétrolière qui est en partie la cause du retard industriel de l’Algérie , Je pense que le Prochain Président et son nouveau Gouvernement seront une équipe qui gagne , In Cha Allah . . Pour ceux qui ignorent la très grande responsabilité de Gouverner , Décider, je voudrais leurs dire qu’il est facile de critiquer , refuser tout , non à tout , qu’ils sachent que Eux n’ont pas la Responsabilité du Pays et tout ce qui va avec . .Imaginez une Famille de plusieurs enfants et petits enfants , et le Responsable de la Famille doit veiller à sa sécurité , la nourriture , gérer le Salaire , résoudre les problèmes familiaux…Ici c’est un Pays , une Population , des milliers de Km de Frontières , gérer l’économie pour 40 millions de personnes , les infrastructures , logement , électricité , Eau , administration..Diplomate , Gérer un État dans un monde dangereux et sans pitié Géopolitique… Alors chers intervenants il est facile de critiquer deriere un clavier , et être loin des Responsabilités , Bon Courage aux Dirigeants Algériens car ils ne doivent pas beaucoup dormir . .J’ai énormément de respect pour Eux … Je n’ai aucun doute que la solution va arriver et que le Pouvoir et le Peuple puissent protéger l’Algérie ensemble , que le Peuple ne soit pas trop gourmand , l’urgence veut que la solution arrive vite , pour l’économie le temps est précieux . .Le temps joue contre l’Algérie . .

    4
    6
      Farida
      15 avril 2019 - 16 h 01 min

      Aucune solution avec vous.

        Vroum Vroum 😤..
        15 avril 2019 - 22 h 06 min

        @Farida…ta solution serait peut-être de tout faire exploser , ainsi tu réglerait la situation . .Moi je préfère tempérer , plutôt qu’un langage radical , tous pourris , tous en prison et on repart à zéro !!.. Je préfère tempérer car on parle du Pays , un Peuple et y’a besoin de tempérer et construire . .Bien sûr il faut écarter et neutraliser les escrocs , les mauvais , mais la Justice s’en chargera et on peut lui faire confiance , de même que des responsables honnêtes existes et travaillent dans l’intérêt de l’Algérie . . @Farida , à toutes situations une solution , mais adapté , sans généraliser. .Je ne suis pas adepte du tous Pourris sauf moi !! .. A ceux qui sont aux manettes de résoudre la crise et je leurs souhaite du courage car c’est Eux qui sont au « Front » et nous à l’arrière !.. Voilà @Farida tu Chef d’État Major , que fait tu pour résoudre la situation actuelle ??.. aller , tu crois la chose facile !.. je déplace untel , je pousse untel , je nomme untel , et hop tout est réglé , tout le monde rentre chez soi !.. Déjà une Famille est dure à diriger , régler les problèmes familiaux.. là c’est un Pays , un État..et tout ce qui va avec … Je préfère tempérer et le radicalisme pour les Islamistes ..Je fais confiance à notre ANP et des Personnalités Compétentes .

    anonyme
    14 avril 2019 - 22 h 09 min

    BRAVO
    C’EST L’ACCUEIL COMME CELUI DE TEBESSA QUI DOIT ETRE SUIVI DANS TOUTES LES AUTRES WILAYAS

    8
    3
    Argentroi
    14 avril 2019 - 20 h 44 min

    Ces ministres n’ont été envoyés en tournée que pour tester la réactivité du mouvement populaire et jauger le degré de vigilance de ce dernier pour que les décideurs, les gardiens du temple, préparent une réponse adéquate aux revendications de la rue. Ils en ont eu pour leur compte ! Sûrement que c’est la panique chez eux surtout que le mouvement populaire vient de prouver à tout le monde et d’une manière cinglante qu’il n’a pas besoin d’une direction. Il peut donner spontanément les réponses les plus parfaites à toutes les manœuvres et situations. C’est comme il avait une expérience millénaire et parcouru tous les ouvrages traitant des bouleversements politiques et historiques : c’est inédit !

    5
    1
    rEDA
    14 avril 2019 - 20 h 25 min

    Allo Si Arkab , t’es toujours poursuivi par la gendarmerie de Bab Djedid pour le quatriéme groupe de la centrale de Relizane, gré à gré avec Alstom? le gré à gré de CEEG pour les deux groupes supplémentaires de la centrale de larbaa? Ta gestion gré à gré de Etterkib? les innombrables contrats de KDL/KOUGC que tu as signé lorsque tu étais à CEEG de 2010 à 2016 sous la dictée de ton sponsor Bouterfa? Tu en veux encore?Dis moi petit, raconte nous tes relations avec le neveu de Nemmar Ahmed Ex DF de CEVITAL, un certain Abdessalam Nemmar que tu as propulsé Directeur sans savoir faire , ni savoir ni expérience ca te rappelle pas les longues nuit à tritouiller les dossiers à présenter au CA du groupe SONELGAZ…Tu sembles avoir la mémoire courte ya Si Mohamed le toutou de Bouterfa? Toi le lisse et Nemmat abdessalem ton faire valoir et exécutant des sales besognes! Rappelle toi les longues parties de foot chez tes maitres .je continue?.

    9
    7
    Maboul
    14 avril 2019 - 19 h 56 min

    Certains personnes critiquent ceux qui ont accepté dans ces moments difficiles des postes de responsabilites sans nous proposer des solutions de rechange. En ce qui me concerne et cela ne m engagé que moi j estime que ces personnes sont des algeriens authentiques qui refusent de laisser couler le bateau.. Il ya une différence entre fawda et les revendications légitimes et leur réalisation.. Est ce que Ce critiques peuvent dire comment l électricité et le gaz et l eau arrivent dans leur maison comment les marchés son approbisionnes comment la sécurité des biens est assurés comment les élèves sont à l école… Comment leur voiture circule en toute securite en un mot comment la vie se déroule normalement…. C est la continuite de l état qui assure cela après le renvoi du régime… Mettons fin aux fobctions des ministres wali laire policier gendarme enseignant fobctionnaire de toutes les adlibstrations etc et nous verrons si un minimum de ce qui est necessaire existera…nn.. Alors un peu de sagesse ey de [email protected]@[email protected]

    5
    9
      Rahate Nanake
      15 avril 2019 - 19 h 41 min

      ces larbins et lis savent qu’ils sont des larbins se prostituent gratuitement pour un régime de voleurs ! leurs noms sont désormais inscrits dans la trahison du peuple pour la postérité !

    Anonyme
    14 avril 2019 - 18 h 38 min

    Ces ministres de pacotille s’ils avaient un peu d’honneur ils auraient remit le tablier .Quand on s’entoure d’une armada de gendarmes,de policier anti émeutes et des forces de répressions face à ses administrés c’est qu’il nous reste aucune once de dignité.

    10
    2
    Mokrane DJOUADI
    14 avril 2019 - 17 h 35 min

    Tant qu’une solution n’est pas proposée allant dans le sens de la satisfaction des revendications exprimées par les Algériens à travers l’ensemble du pays, des obstacles seront dressés et des oppositions seront menées, qu’on le veuille ou non, par la population devant toute action des membres du gouvernement actuel en place.
    C’est vraiment regrettable d’en arriver à une telle situation, mais on ne peut en vouloir à la quasi majorité d’Algériens qui ont essayé de se faire entendre, dans un premier temps, de la manière la plus pacifique possible.
    Personnellement ( et je pense que c’est l’avis, également, d’une partie majoritaire de nos concitoyens), je souhaite vivement que cette situation tumultueuse trouve très vite des réponses en vue de son apaisement.
    Les tenants du pouvoir reçoivent, présentement, des appels de toutes parts, des hommes et des femmes de bonnes volontés ainsi que lors des manifestations par millions d’Algériens, pour qu’ils prennent des mesures susceptibles de répondre aux attentes de notre peuple et jeunesse.
    Espérons tous que la sagesse prédominera……

    Fils aîné du Commandant de l’ALN DJOUADI Abderrahmene, du village d’Arous, tombé au Champ d’Honneur en 1957.

    12
    1
    remarque
    14 avril 2019 - 17 h 32 min

    Juste une remarque :

    Vous avez remarqué les véhicules et les équipements sophistiqués des forces de l’ordre (BRI, GOSP etc..) ?

    SI ON POUVAIT AVOIR LES MEMES EQUIPEMENTS SOPHISTIQUES DANS LES ECOLES et LES HOPITAUX ce serait gentil de votre part ! merci

    24
    4
      Anonyme
      14 avril 2019 - 18 h 27 min

      Un Etat policier investit sur les moyens de la répression pas sur l’éducation et la santé.

      18
      4
    Mobel
    14 avril 2019 - 17 h 31 min

    Ça commence à tourner au vinaigre.

    16
    2
    GHEDIA Aziz
    14 avril 2019 - 17 h 09 min

    Ce gouvernement est illégitime. Pourquoi s’entête-t-il à faire semblant de travailler et d’envoyer des ministres nouvellement promus et qui, par conséquent, ne connaissent pratiquement rien à la gestion ministérielle, au charbon ? Là où ils iront, ils seront chassés par les populations locales. C’est une certitude. Alors, il serait sage que le P.M se retire sur la pointe des pieds, lui et son gouvernement, le peuple étant capable d’assurer le reste, c’est-à-dire la transition politique en attendant l’élection d’un vrai Président…de la 2e République.

    17
    6
    partout
    14 avril 2019 - 17 h 04 min

    Taghit, Bechar, Tbessa…ils se disent que peut-etre que s’ils ne vont pas dans des grandes villes (alger, oran, tizi, etc..) ils ont une chance d’être reçus par des Tabl et Zorna comme avant.
    Dommage pour vous, le peuple s’est réveillé partout ! et ils ne mange plus de kachir.

    21
    3
    Maboul
    14 avril 2019 - 17 h 00 min

    Depuis quelques temps tout un chacun se fait le porte parole du peuple.et parle en son nom..comme s il a ete mandate pour cela…a ma connaissance il n y a pas eu a ce jour une élection par le peuple pour désignér x ou y pour parler au nom du peuple… Alors de grace messieurs parler en votre nom et laisser le peuple s’exprimer pour designer celui ou celle su il aura charge de parler en son nom » »’de grace pas d usurpation…on a eu pour notre compte en ce qui concerne les usurpateurs…n..nnn..

    9
    3
    Lghoul
    14 avril 2019 - 17 h 00 min

    Un grand BRAVO aux citoyens de Tebessa. Tous les rapaces de l’ancien systeme de sangsues doivent etre chasses par le peuple. 40 millions ne veulent plus etre gouvernes par des voleurs, des menteurs et des corrompus.

    17
    4
    Maboul
    14 avril 2019 - 16 h 36 min

    Laissons le bateau algerie couler pour faire plaisir aux ennemis de l algerie…. Ces ministres qui sont empeches de travailler ne font que leur devoir d algeriens…. L histoire leur reconnaîtra qu ils n ont pas fui le bateau lors qu il.a commence a couler…. Le regime c est une chose… La continuite de l etat est une autre…s il n y a plus de ministre plus de wali plus de maire plus de fonctionnaire.plus d enseignants…plus de……. Qui est le perdant….nnn..

    13
    35
      Anonyme
      14 avril 2019 - 17 h 30 min

      C est tt bien la première fois que des ministres du système font leur travail! C’est une blague?

      14
      3
    RAUS
    14 avril 2019 - 16 h 26 min

    Bravo ! aux habitants de Tébessa d’avoir empècher ce monsieur qui se prend pour Ministre des traitres corrompus;ses chefs sont des hors la loi,et ils risquent d’etres jugé par le peuple prochainement

    18
    4
    Tebessa
    14 avril 2019 - 16 h 20 min

    Les anciens moudjahidine de Tebessa, les vrais, avaient déjà chassé l’ex ministre des moudjahidne Tayeb Zitouni l’année dernière en lui expliquant qu’il n’avaient pas besoin de lui pour leur parler de la révolution avant de lui faire visiter des carcasses d’avions français abattus dans la région.

    17
    4
    Anonyme
    14 avril 2019 - 16 h 12 min

    Ça sent mauvais, les gens politiquement incultes ne font pas de différence entre le régime et l’État. Je suggère que l’on choisisse au hasard 48 personnes au hasard dans chaque wilaya, qu’on tire au sort le Chef de tout ça, qu’on les bombarde pompeusement ministres et Président proposés ainsi à l’adoration des foules, et qu’on laisse travailler derrière les technocrates car il faut bien que le boulot se fasse.

    8
    30
      Anonyme
      14 avril 2019 - 16 h 59 min

      Le combat continue par tous les moyens pour chasser la racaille néocolonialiste qui a volé l’indépendance du peuple algérien. Le peuple algérien finira par chasser ce pouvoir traitre, mafieux comme il l’a fait face au colonialisme, et toute la racaille du pouvoir et ses soutiens dégagera et subiront le sort des colonialistes français. Vous avez à faire à un peuple déterminé à vous chasser comme il l’a fait avec le colonialisme français.

      11
      4
        Anonyme
        14 avril 2019 - 22 h 26 min

        Moi ça ne me gêne pas que des technocrates expédient les affaires courantes, ils s’y connaissent, ils ne jouent pas un rôle politique; l’essentiel ce sont les élections bien contrôlées comme il faut, c’est comme ça qu’on change de régime.
        L’armée soudanaise à proposé des élections dans deux ans, notre gouvernement provisoire les propose pour dans trois mois et on n’est pas content ?! !
        On a pas d’opposition, les opposants passent leur temps à se bouffer le nez à s’excommunier, à se débiner, on a pas de leaders, pas de propositions, tout ce qu’on sait faire c’est crier  » Dégage ! » Et plus on perdra de temps plus on laissera le champ libre pour les petites magouilles des islamistes bien unis en ordre de bataille ceux là et les grandes manœuvres des étrangers qui aiment bombarder la démocratie par avion. Les dérapages des deux côtés nous pendent aux nez comme une épée de Damoclès ; pendant ce temps là le pays est paralysé et perd de l’argent à cause des usines à l’arrêt, le temps joue contre nous.

        5
        7
      Amar
      14 avril 2019 - 17 h 02 min

      Mais ils sont ILLEGITiMES car sont tous
      issus d’un regime rejete par le peuple.

      11
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.