Militantes de RAJ et du MDS dénudées : la DGSN dénonce une campagne calomnieuse

DGSN
Les quatre militantes ont été arrêtées lors d'une manifestation à Alger. PPAgency

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a démenti l’information véhiculée à travers les réseaux sociaux sur un prétendu mauvais traitement que quatre militantes de RAJ et du MDS auraient subi dans un commissariat de police à Baraki.

La DGSN précise dans un communiqué rendu public, que les personnes interpellées ont subi une fouille au corps de façon ordinaire par une policière avant d’être remises en liberté.

Amnesty International avait annoncé que quatre militantes de l’association RAJ et du Mouvement démocratique et social (MDS) avaient été interpellées, samedi 13 avril lors d’une manifestation pacifique à Alger, en compagnie de six autres militants, et avaient été «obligées de se dénuder».

La DGSN dénonce une «campagne calomnieuse qui vise à porter atteinte à l’image de la Sûreté nationale qui veille au strict respect des lois de la République et des droits de l’Homme».

L. S.

Comment (72)

    Anonyme
    17 avril 2019 - 13 h 34 min

    AL MAGHARIBIA ne vous en déplaises a été la seule chaine NATIONALISTE. Elle a couvert les événements dès le début, pendant que toutes les chaines nous accusaient d’être à la solde du sionisme.
    Cette chaine a soutenu le hirak et donné la parole à tous les algériens et dans toutes les langues sans discrimination. Les algériens savent reconnaître les leurs.
    Nous remercions aussi TSA et AP.

    3
    4
    Transparence
    17 avril 2019 - 12 h 42 min

    Des limogeages et des changements au sein de la DRH à la DGSN. Alors, ça aussi c’est du mensonge ? Dieu merci, le pays dispose encore d’hommes et de femmes intègres pour remettre les choses dans l’ordre.
    Les manifestants,et manifestantes ont le droit absolu de manifester,et ces derniers ne sont ni des voyous,ni des délinquants. Ces jeunes manifestantes sont nos soeurs,elles ont été embarquées à la grande poste pour être débarquées à 30 km du centre ville,dans un commissariat à Baraki? Pourquoi, ne pas les avoir emmenées dans un commissariat du centre ville? Pourquoi les avoir dénudées ? Pourquoi leur avoir confisquées leur portables, et les relâcher à 1 heure du matin, seules, à la proie de tous les dangers? Mettez vous à la place de leurs parents.
    Ceci n’est qu’une ultime intimidation,un signal chargé de menaces envers les parents: voilà ce que pourraient subir vos filles,si elles sont arrêtées lors des manif. Encore une grossière hogra,et les premières visées, sont les femmes. Ni nos filles,ni nos garçons ne devraient être arrêtés lors des manifs,et encore moins être des victimes de vils traitements indécents et humiliants dans les commissariats.
    Merci tonton Gaïd de veiller sur les manifestations,comme vous venez de le promettre hier.

    ANONYME 1
    17 avril 2019 - 6 h 56 min

    Il y a des gens qui veulent allumer la mèche.
    Et d‘autres tombent facilement dans le piège ( de vrais moutons).
    La fouille au corps est légale, et juste parce ce sont des femmes certains veulent faire monter la sauce.
    D’autres disent pourquoi cette fouille à Baraki et non à Cavaignac. Les services de police font leur travail là où ils jugeront nécessaire de le faire. Pourquoi s’attacher à ces futilités du lieu de la fouille.
    D’autant plus que cette fouille a été faire par des femmes qualifiées pour ce faire (officier de police).
    La meilleure c’est Amnesty International qui se mêle de l’affaire. Pourquoi ce même AI ne dit rien sur ce que subissent les gilets jaunes quand à ceux qui se font éborgner et mutiler. L’utilisation d’armes dangereuses pour les manifestants.
    Il y a Outpor et ses larbins qui s’activent en coulisse pour prendre en main cette manifestation des algériens. Et ceux qui émargent à ces organisations avec la NED et autres sont connus.

    5
    11
      buzz
      17 avril 2019 - 13 h 51 min

      les arrêter a Alger centre où il y a une dizaine de commissariat pour ensuite les conduire a 30 km du lieu où elles ont été embarquées pour être relâcher à 1 heure du matin. ça aussi c´est legal? Arrêtez de trouver des circonstances atténuantes a la police la plus brutale au monde. A moins que vous soyez l´un d´eux.

      8
      1
      Anonyme
      17 avril 2019 - 18 h 14 min

      La fouille au corps est légale?
      Il fut un temps où les ennemis de notre peuple et de sa révolution disaient aussi que la torture était légale.
      Oui elle est légale mais doit répondre à des impératifs sécuritaires et non pas dans le but d’intimider et d’humilier.
      Vous tentez de justifier les placements de ces femmes au commissariat de Baraki au lieu du commissariat d’Alger centre pour des raisons d’efficacité et ou de commodité? Soyons sérieux!!!
      Les libérer et les laisser seules dans les rues à 1h00 du matin et à 30 km de leurs domiciles est aussi une futilité?
      Ces honorables femmes sont des patriotes et des terroristes.

        Anonyme
        17 avril 2019 - 21 h 37 min

        Je voulais écrire, ces honorables femmes sont des patriotes et non des terroristes.

        2
        1
    Al Batriote
    16 avril 2019 - 21 h 34 min

    Al Batriote,
    Ah les vieux réflexes! au lieu de diligenter une enquête pour déterminer qui a ordonné ces agissements et comportements mesquins et voyous qui portent atteinte non seulement à l’intégrité physique et morale des citoyens (manifestants pacifiques) mais aussi à la crédibilité et au prestige de l’institution qui est la DGSN, organisme censé protéger le citoyen et n’agir qu’en application de la loi et seulement de la loi. Celle-ci se retrouve assimilé à une milice dont des agents se croient en guerre contre une armée envahissante. A défaut de contre pouvoir, ces énergumènes, bénéficiant de couverture et profitant du laxisme de leurs responsables, se permettent de narguer le peuple et de se conduire en véritables nababs au dessus de toutes les lois de la république car se sentant intouchables. Il est plus que temps de mettre un terme à cette situation d’impunité et d’arrêter de protéger les auteurs indélicats. Les preuves existent sur la toile il suffit de les exploiter pour éradiquer cette vermine qui nuit a toute l’Algérie. Quand on voit certaines scènes, on peut difficilement croire que ce sont des actes isolés, mais au contraire bien préparés.
    Il y va de l’honneur de cette institution et de la relation que l’on veut créer avec le citoyen: confiance ou défiance.

    Qui enfume qui !
    16 avril 2019 - 16 h 00 min

    Les accusations « gratuites ou non » mutuelles n’auront plus leur raison d’être. Le Patriotisme algérien n’est ni le privilège ni l’apanage de quiconque. Le « système dictatorial » de Bouteflika instaurée depuis vingt ans et basé sur la stratégie : « diviser pour mieux régner» étant aujourd’hui à l’agonie. Les moteurs du train de la nouvelle Algérie de justice, et de liberté équitables pour tous, vrombissent déjà.
    Le communiqué de la DGSN ne contient-t-il pas de poursuites judiciaires contre les « calomniateurs » qui veulent ternir « l’image de la police nationale » déjà diminuée par des frasques isolés.
    Contrairement « aux manifestantes pacifiques, victimes » qui malgré tout menaceraient-elles de déposer plainte. Si cet acte inapproprié s’avère juste, après enquête professionnelle des « Services de la Police des polices », c’est un énième précédent dangereux dont les récidivistes négligent son degré de dangerosité dans un pays conservateur comme l’Algérie. Ces pratiques ne sont-elles pas dignes d’une époque coloniale révolue.
    Cet Express flambant neuf est toujours en gare. Il s’apprête à faire mouvement. L’adaptation à cette nouvelle situation algérienne est donc plus qu’urgente et nécessaire pour tout un chacun qui veut contribuer correctement à l’édification de ce grand pays. Il doit rapidement composter son billet de voyage et le prendre. Gare au resquilleur ou à celui qui manquera le train de l’avenir.

    7
    1
    DYHIA-DZ
    16 avril 2019 - 15 h 11 min

    Ce que je trouve pas normal dans cette histoire.
    Selon Zitout, l’ une des présumées victimes a appelé Zitout en direct sur la chaine Elmagharibia pour se plaindre.
    Elmagharibia et ses collabos sont devenus nos justiciers. FOUTAISE. AU DIABLE.
    Chacun trahit comme il peut.

    32
    13
      Sam
      17 avril 2019 - 10 h 38 min

      J aimerai comprendre arrêté à Alger centre et transféré à baraki, non mais ça fait une trotte la, puis y a 6eme, caviniac central 10eme et encore, ça sent l intox le truc, puis je sais un truc toutes les associations de droit de l homme pointe chez soros

      1
      2
    Oxo
    16 avril 2019 - 13 h 08 min

    @Anonyme (5 heures)
    La jeunesse maitrise les TIC ?
    Utiliser des reseaux soxiaux créés à l’etranger, administrés et hébergés dans des datacenters à l’étranger, c’est ce que vous appelez maitriser les TIC ? Est-ce qu’un seul réseau social est hébergé, administré et créé par cette jeunesse ???? Je pense qu’en effet on ne vit pas dans le même monde. Si vous le voulez on peut se rencontrer et je vois ferai ine démonstration de ce que j’avance en
    Live.
    Ps: un vieil ingénieur qui ne maitrise pas du tout les TIC.

    11
    9
    La Violence seul langage du Pouvoir Corrompu ...
    16 avril 2019 - 12 h 47 min

    Honte a vous !!! En plus vous n assumez pas vos sales Besognes … Vous êtes capables du pire pour rester au pouvoir, Le Peuple Vaincra conte votre Autisme Et votre Abus de pouvoir !!!

    27
    38
    Felfel Har
    16 avril 2019 - 12 h 14 min

    La DGSN peut raconter n’importe quoi, sa réputation est ternie depuis que sa police est devenue une force de répression. Nous l’avons vue en action chaque fois qu’elle réprimait dans le sang les marches de citoyens pacifiques (avocats, médecins, étudiants, mères de famille, etc.).
    Depuis l’arrivée de Bouteflika, elle s’est mise aveuglément à sa disposition. Sa soi-disant mission de gardienne de la paix s’est muée en protection du clan et de ses privilégiés. Pas étonnant que les brigands, les vrais dangers pour la paix sociale, dorment sur leurs deux oreilles car la police regarde ailleurs. On dit même que certains ripoux arrondissent leurs fins de mois en pactisant avec eux. Mais dans leurs relations avec les paisibles citoyens, ils se savent impunis et n’hésitent pas à utiliser un langage menaçant, voire provocateur. Haggarine!

    30
    35
      SoyonsLogiques
      16 avril 2019 - 15 h 01 min

      Les faits sont réels.
      Ce sont bien les elements de la DGSN et le Gosp qui ternissent la belle image de la police qu’on a vue lors des 1eres manifestations.
      à moins que la DGSN est incapable de controler tous ses elements ainsi que les décisions qui emanent de ses directions.
      Toujours est-il qu’on a assisté ces derniers jours à des pratiques colonialistes contre un peuple pacifique.Abandonner des jeunes femmes loin de chez elles à 1h00 du matin c’est incomprehensible.C’est porter atteintes à la fierté et la dignité profonde de l’algérien.C’est pire que la Hogra.
      Le temps du CAID colonial est revolu.Le temps du code de l’indigenat que le système a perpétué apres 1962 est révolu depuis le 22 fervier 2019

      17
      21
      Rahate Nanake Ya Sellal
      16 avril 2019 - 20 h 18 min

      Le DGSN doit être limogé ! il n’avait pas à interpeller et déshabiller des citoyennes qui manifestaient pacifiquement pour dénoncer les corrompus qui ont eux déshabillé la république, ils auraient du interpeller justement ces corrompus qui ont sévi des décennies durant sans en être inquiété.Les policiers usent de violences innouies qui rappelent celles du colonisateur. De meme que le premier responsable de la gendarmerie dont les éléments ont molesté des citoyens qui portaient le drapeau national sur les autoroutes du pays. Le peuple commence à avoir le sentiment que ces deux structures de sécurité sont plus des milices qui defendent un clan de prédateurs que des corps de sécurité nationaux ! l’armée doit nettoyer ces deux corps profondément

      13
      1
    Kahina-DZ
    16 avril 2019 - 12 h 03 min

    L’info a été diffusée sur le plateau de Elmagharibiya. Zitout a fait propager l’info.

    37
    11
      Oui on ne s'étonne pas
      16 avril 2019 - 12 h 42 min

      Apparemment, Zitout et ses semblables veulent voir l’Algérie en flammes, ils encouragent à la rébellion.

      Le jeunes algériens doivent se réveiller et ne plus écouter n’importe qui, l’ANP doit sauver l’Algérie.

      22
      15
      SoyponsLogiques
      16 avril 2019 - 18 h 33 min

      Zitout est un malfrat à la solde de Toufik,lequel a mis à feu et à sang le pays dans les annees 90.

      17
      6
        Anonyme
        17 avril 2019 - 5 h 02 min

        Que je sache, celui qui a mis le pays à feu et à sang dans les années 90 s’appelle Ali Belhadj, ne prenez pas les gens pour des imbéciles. Et mettre Zitout le traitre en chef à côté de Tewfik chargé de défendre le pays contre la malveillance étrangère, faut le faire !

        4
        2
    Vroum Vroum ..
    16 avril 2019 - 11 h 24 min

    Pour ma part , depuis le début du soulèvement populaire pacifique à aujourd’hui , je constate une multitude d’intervenants et autant d’avis qui se contredisent , les jusqu’au boutistes , manipulateurs , intox , logiques , un mélange dangereux pour les faibles d’esprit influençables , et c’est l’avenir de l’Algérie qui est en Jeu , le temps devient précieux et il faut sortir de cet engrenage infernal . . Je préfère utiliser mon cerveau , me bâtir ma propre opinion dans l’intérêt de l’Algérie et sa stabilité, mettant en lumière ce qui se trame de l’extérieur avec des relais islamistes de l’intérieur qui oeuvrent pour voler le Hirak ..Depuis longtemps je suis persuadé que l’Algérie est ciblé et doit tomber dans la mouvance Frères Musulman soit du Sultan ottoman Erdogan ou Saouds Wahabisme , dans les deux cas sous le giron Otan Sioniste c’est l’objectif non avoué des Islamistes /Otan . . Les Islamistes Frères Musulman sous influence du Sultan ottoman Erdogan ou Saouds Wahabisme pensent utiliser l’aide de l’OTAN pour atteindre leur Objectif du Califat et l’OTAN Sionisme pense en s’alliant au camp Islamistes les utiliser pour détruire le monde Arabo Musulman et ainsi en prendre le contrôle . .Voila se qui ce trame dans le dos de l’Algérie . .On est dans la Géopolitique et Géostratégie mondiale dont l’Algérie fait partie de l’échiquier du fait de sa position stratégique et Puissance régionale et Militaire et de ces Alliances internationale . . L’Algérie doit tomber car elle empêche le Plan Islamistes Frères Musulman/Otan Sionisme de se concrétiser en Afrique du Nord Sahel . .Un Califat partant du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord inclus dans la vaste Zone Géographique sous autorité Usa OTAN Sionisme . . Voila pour ceux qui ont un cerveau et l’utilisent . .qui aide vraiment à comprendre les enjeux qui se trame sur l’Algérie à travers des Éléments islamistes oeuvrent au service de L’Otan sioniste même si ils croient oeuvrer uniquement pour le Kalifat.. .L’Algérie est ciblé et restera ciblé le temps qu’il faudra , aux Algériens d’être éveillés et ne pas se faire avoir .

    19
    12
    MELLO
    16 avril 2019 - 11 h 23 min

    Inutile de nous envoyer des communiqués puisque les concernées ont filmé et dénoncé ces pratiques . Finalement le système est bien plus vaste que les Bouteflika et les 3 B , il va au delà jusqu’a toucher certains éléments de ces institutions de sécurité, même si l’institution est respectable. Le peuple civil Algérien est très éveillé, il sait ce qui se trame partout à tous les niveaux .

    24
    8
      chega
      16 avril 2019 - 12 h 48 min

      c est incroyable comment vous essayez de donner du crédit a une association RAJ qui faisait parti du CNDC (Commission nationale pour le changement et la démocratie et qui a milite pour le printemps arabe en Algérie en 2011 quand ce mouvement était arrive en Égypte, Tunisie, Lybie etc… , c est fou comment les algériens sont aveugle je trouve pourtant on a vu les même coups se répétés, coup des rose, coup de la police qui tire sur les manifestant et même les pseudo casque blanc qui soit disant nettoient les rue alors que les rue sont propres

      27
      15
        Farida
        16 avril 2019 - 14 h 59 min

        Il parle de FEMMES pas du RAJ monsieur. Qu’elle soient du n’importe quoi, elles ont leurs droits de femmes.

        14
        20
    Anonyme
    16 avril 2019 - 11 h 19 min

    EL-Hogra en Algérie ne date pas d’aujourd’hui.

    23
    4
    MELLO
    16 avril 2019 - 11 h 16 min

    Le colonialisme français est passé par là. La police française porte les mêmes tenues que la nôtre, la gendarmerie française porte les mes tenues que la nôtre, la police française possède des véhicules de même couleur que les nôtres, la police française à les mêmes pratiques que la nôtre, l’armée française porte les mêmes tenues que la notre, l’administration publique française est organsée de la même manière que la nôtre, la justice française nous a légué les mêmes textes pour la notre. Le peuple français n’à pas les mêmes valeurs que le peuple Algérien.
    En conclusion , la ressemblance avec la France se situe au niveau des corps de violence , mais la différence se situe au niveau du pacifisme populaire.
    Nous avons libéré le territoire, liberons les libertés.

    19
    1
    Vangelis
    16 avril 2019 - 10 h 49 min

    Attendez là qu’est-ce que c’est que ce binz !

    D’un côté on nous dit qu’on doit rester dans le cadre de la constitution, comme s’il s’agissait du Qur’An, en suppliant des individus de partir et d’un autre côté, et alors même que les libertés de manifester et de parler sont consacrées aussi dans cette même constitution, ces indications sont bafouées chaque jour par les services de sécurité.

    Lorsque je vois un camion anti émeute causer volontairement des dommages à des véhicules stationnées sur la chaussée je suis plus enclin à croire le récit des victimes que de croire aux inepties de la DGSN.

    Je rappelle à toutes fins utiles que cette DGSN était il n’y a pas si longtemps dirigée par un général qui semble avoir trempé dans l’affaire El Boucher et limogé. C’est quand même un fait gravissime et intolérable qui montre que ces services ne sont pas des saints aux pieds desquels ils faut s’agenouiller comme le font certains ici même qui défende l’indéfendable par ignorance, par manque d’information…

    23
    2
    maa3liche
    16 avril 2019 - 10 h 31 min

    Si c’était une Moutahadjiba qui a été déshabillée, ça aurait choqué + de monde.

    25
    8
    Mokrane DJOUADI
    16 avril 2019 - 10 h 29 min

    Acte plus que honteux! Inqualifiable! Les hauteurs, surtout les responsables, doivent être châtiés sévèrement par la justice.

    Fils ainé du Commandant de l’ALN DJOUADI Abderrahmene, du village d’Arous, tombé au champ d’honneur en 1957;

    23
    6
    Yeoman
    16 avril 2019 - 9 h 53 min

    La faute est double. Non seulement il y a abus de pouvoir, mais, surtout, on donne la possibilité à ceux que vous savez de mettre de l’huile sur le feu. Je pense surtout à la façon dont l’incident a été rapporté par un certain média en ligne et soi-disant d’opposition mais qui roule pour une certaine branche du pouvoir qui elle-même n’est pas blanche comme neige, loin de là. En somme plus on tergiverse, plus on ouvre la porte au pourrissement, à la surenchère, à la violence-même. Et qui sera le gagnant. Sûrement pas le pays. Une seule solution: il faut faire confiance au peuple. C’est grâce à lui que le pays est debout après plus de cinquante ans de gabegie et d’abus de toutes sorte. Grâce à lui et à lui seul, l’Algérie pourra sortir plus forte de cette mauvaise passe qui, en réalité, n’en est pas une, mais une chance inouïe de rattraper le retard.

    3
    5
    Anonyme
    16 avril 2019 - 8 h 53 min

    Vos mensonges ne servent à rien si ce n’est à faire du bruit acec la bouche.
    Le peuple et sa jeunesse sont éveillés et maîtrisent mieux que vous les TIC.
    Vous perdez votre temps à mener des combats d’arrière garde.

    15
    6
    Oxo
    16 avril 2019 - 8 h 00 min

    Il y a des gens qui croient les ONG et d’autres au père Noël.
    Je prefère ma police et mon armée que des personnes financées par je ne sais qui et pour des buts obscurs.
    Méfiez vous des réseaux sociaux …

    40
    31
      Momoh
      16 avril 2019 - 10 h 54 min

      Quelle naïveté !!!
      Ceux qui maîtrisent le mieux les TIC sont les vrai instigateur des révolutions.
      Ceux la même qui les ont réveillés en Tunisie, Égypte, et Syrie ; et avant, dans les pays de l’ex Yougoslavie.
      Il faut être vraiment naïf pour penser que tous le pays s’est levé comme un seul homme le même jour(22 février ) sans un travail de longue haleine en amont.
      La meilleure ruse du diable est de faire croire qu’il n’a jamais existé.
      Maintenant que les brèche sont ouverte voyons l’évolution de la situation.
      PS: les méthodes utilisées sont exactement les mêmes qui ont été utilisés en Égypte et en Tunisie (utilisation de l’humour et du sarcasme sur les banderoles, nettoyage des rues après les manifs, fraternisation avec les forces de l’ordre, etc…
      Ce sont ces mêmes techniques qui leurs ont été enseignées par les ong « bienveillantes »(otpor par ex).
      On vois aujourd’hui le résultat.

      13
      11
    BISKRA
    16 avril 2019 - 7 h 06 min

    Bonjour,
    Il faudrait que le parti MDS (ex-PAGS) de fasse une déclaration. Pour éviter les rumeurs et que la cohésion national ne sera pas entamée par la manipulation des ONG au solde de l’impérialisme.

    14
    11
    Stardom
    16 avril 2019 - 3 h 12 min

    Ces dames doivent engager des avocats et attaquer cette dame policiere en justice. Le juge vas decider de son sort. On est d’accord a contribuer aux frais de la defense…

    16
    17
    Anonyme
    16 avril 2019 - 1 h 56 min

    Quand on entend le responsable de la DGSN parler du respect des lois de la république et des droits de l’homme, on ne sait plus s’il rire ou en pleurer.Mais bon sang qu’est ce que vous faites des dispositions de la constitution notamment les articles 39, 40, 41 et les articles 48 et 49. dans un Etat de droit auquel nous aspirons vous devez répondre devant la justice pour avoir enfreint délibérément ces articles. Par ailleurs, au lieu de démentir à chaque fois, avec des arguments fallacieux, le mieux est de s’en tenir à ces articles et de cesser d’embarquer des manifestants pacifiques.

    16
    22
    Yes
    16 avril 2019 - 1 h 53 min

    Démenti,manipulation.. Le pb est : pourquoi vous les avez arrêtés!! Les militants du mds et raj sont d’abord très peu nombreux et très pacifiques ; c peut être pour ça que vous profitez de leur faible nombre,signe distinctif de la hogra. Pourquoi vous n’arrêtez pas ceux des vendredis?? El hogra mahich redjla.

    17
    18
    fares
    16 avril 2019 - 1 h 51 min

    Quand on entend le responsable de la DGSN parler du respect des lois de la république et des droits de l’homme, on ne sait plus s’il rire ou en pleurer.Mais bon sang qu’est ce que vous faites des dispositions de la constitution notamment les articles 39, 40, 41 et les articles 48 et 49. dans un Etat de droit auquel nous aspirons vous devez répondre devant la justice pour avoir enfreint délibérément ces articles. Par ailleurs, au lieu de démentir à chaque fois, avec des arguments fallacieux, le mieux est de s’en tenir à ces articles et de cesser d’embarquer des manifestants pacifiques.

    7
    27
    Vaut mieux ouvrir une enquête qui le sera tôt ou tard contre cet abus de pouvoir
    15 avril 2019 - 23 h 35 min

    C’est la répression qui est vraiment hors la loi et en tout cas disproportionnée face au pacifisme des manifestations.

    Elle n’honore pas ses auteurs et donne plus de discrédit au pouvoir sans atteindre son but étant donné que le peuple avec toutes ses franges est décidé à mener son combat pacifique jusqu’au bout.

    Vaut mieux ouvrir une enquête qui le sera tôt ou tard contre cet abus de pouvoir et prononcer un châtiment exemplaire si on veut éviter des dérapages graves.

    37
    45
    Anonyme
    15 avril 2019 - 22 h 49 min

    C est des procédés ignobles pour avilir et apeurer les femmes !!!
    Même si c est fait par une femme policière elles n ont rien fait de répréhensible à part défendre leurs camarades qui se faisaient embarquer sans aucune raison…
    Ce régime honni qui nous a maintenu dans une dictature depuis l indépendance n accepte pas qu on se révolte contre lui, pour lui nous ne sommes que ces sujets!!!
    La policière femme est complice de ce pouvoir et elle n a aucun honneur à avoir traiter ainsi ces femmes innocentes qui défendent aussi sa liberté …
    Femmes et hommes de tout horizon unissons nous contre ces lécheurs du régime !!!.Sans eux leur pouvoir ne tiendra pas.

    42
    56
    Adda11
    15 avril 2019 - 22 h 04 min

    Du haut de mes 50 ans je ne crois pas la DGSN même quand elle dit la vérité

    52
    61
      Vroum Vroum 😤..
      16 avril 2019 - 0 h 15 min

      La DGSN est la pour protéger notre Pays , contre des traitres ou manipulateurs de bas niveau . . .Allez baver sur Al Jazeera ou CNN ou Israël flash.. .Je suis simple Algérien et dans ces moments je ne fais confiance qu’à nos forces de Sécurité dont notre ANP . .

      68
      61
      Anonyme
      16 avril 2019 - 0 h 16 min

      La dgsn est tjs un outil du pouvoir .personne ne la croit quand elle fait des mises au point .
      Le mieux c est d éviter d utiliser ce type de policière avec ou sans ordre

      40
      49
      Rezki
      16 avril 2019 - 7 h 54 min

      Ta hauteur n’a pas dépassé le niveau du sol en 50 ans, la DGSN fait son travail convenablement, sachant mettre la différence entre les manifestants pacifiques et les perturbateurs.

      25
      17
      Anonyme
      16 avril 2019 - 9 h 50 min

      Si Amnesty International s’en mêle, il est fort probable que ce soit de l’intox; surtout qu’elle ne peut avoir été témoin.

      21
      11
      Anonyme
      16 avril 2019 - 9 h 53 min

      Du haut de mes 70 ans, je n’ai jamais cru à Amnesty International qui a toujours ferraillé pour des services occidentaux.

      20
      11
        MON ONG
        16 avril 2019 - 12 h 05 min

        OUI, MAIS JE CROIS AUX PEUPLE ET JE CROIS A MA PETITE PERSONNE ET A MES ENFANTS DE 6 ET 9 ANS QUI ONT ETE GAZES .

        8
        1
    Désinformation
    15 avril 2019 - 21 h 40 min

    Les mêmes pratiques de communication des années 60/70. On déforme les faits et essaies de faussement justifier.
    Personne n’a parlé de violences physiques.
    On a parlé d’atteinte à l’honneur de femmes
    respectables (j’aurais dit la même chose si vous aviez dénudé une prostituée de force) et mise en danger car vous les avez relâchées en pleine nuit en banlieue. Vos actes font de vous QOUAT AL 3AR et non al amn.

    45
    52
    Nauséabond
    15 avril 2019 - 21 h 27 min

    Des pratiques de l’époque coloniale.
    Une honte, nauséabond. Ils font tout pour provoquer le peuple, humilier les militants, afin faire capoter la révolution du sourire,et aller à l’État d’urgence. Ils ne veulent surtout pas d’une démocratie en Algérie.

    45
    59
    Elephant Man
    15 avril 2019 - 21 h 18 min

    Propagande sioniste comme avec ces ONG et les migrants illégaux subsahariens… c’est du même niveau.
    Ces ONG ne se manifestent jamais pour des faits RÉELS au Yémen en Palestine OCCUPÉE …jamais !

    82
    52
      Vroum Vroum ..
      16 avril 2019 - 0 h 23 min

      Bien dit @Éléphant man .. quand on verra Bush ou Obama ou Hollande ou Fabius Bhl ou Erdogan Turquie Frères islamiste ou Saouds au TPI , alors on croira Amnesty international qui se la ferme pour les protéger. .De loin je préfère notre DGSN à cette ONG controversée , à la solde .

      59
      38
      RAJ haineux trés hostile à l'Algérie
      16 avril 2019 - 10 h 11 min

      Ce regroupement, raj issu du FFS, quoique minuscule et on ne sait pas comment il a apparu, est pro-invasion de l’Algérie par les migrants subsahariens donc raj est ennemi des algériens.

      Ce raj souhaitait la disparition de notre race, de notre culture et imaginer le métissage IMPOSSIBLE avec des africains qui, en peu de temps, ont massacré le pays.

      Il faut s’assurer que de cette information et des femmes dénudés et pour quelles raisons ??.

      37
      17
      Anonyme
      17 avril 2019 - 8 h 31 min

      Toujours à côté du sujet! On le sait que c’est de la propagande sioniste. Quoique en ce moment les sionistes sont entrain d’annexer la Cisjordanie sans que tu en parles.
      Là, maintenant, il s’agit de citoyennes algériennes que des policiers ont humilié. C’est ça le problème. Que toutes les ong du monde en parlent ou pas on s’en fiche, le problème est que ça se passe en Algérie.
      Alors tu condamnes ou pas?

      2
      1
    Anonyme
    15 avril 2019 - 21 h 16 min

    Strict respect des lois et des droits de l’homme?
    Envoyer du gaz Lacrymogène dans un tunnel ou se trouvent en grand nombre des enfants, des femmes, des personnes âgées, est ce le strict respect des lois de la République et des droits de l’homme?
    Arrêter violemment et de façon arbitraire des manifestants et des manifestantes pacifiques, les embarquer au commissariat et les dénuder, est ce le strict respect des lois de la République et des droits de l’homme?
    Non Mesdames, Messieurs de la DGSN, ça s’appelle des dépassement, des dérapages ou des bavures. Dans le cas qui nous concerne, ce sont les trois réunies.
    J’attire votre attention sur la mémoire dont fera preuve peuple et qui n’oubliera rien, vous ne pourrez pas vous réfugier derrière l’argument  » on a exécuté les ordres ». Il ne sera pas recevable.
    Primo, c’est l’honneur d’un Soldat ou d’un Policier que d’ignorer un ordre injuste et ou illégitime.
    Secundo, cet ordre serait injuste et illégitime car venu d’un pouvoir illégitime.

    29
    43
    Anonyme
    15 avril 2019 - 21 h 02 min

    Tout cela à cause de la propagande du Régime MakhNaziste du Site TSA (Tout Sauf l’Algérie).

    45
    30
    elgat
    15 avril 2019 - 20 h 56 min

    Et comme par hasard la vidéo dénonciatrice vient du canada

    43
    27
      Anonyme
      16 avril 2019 - 11 h 58 min

      NON DE LONDRES
      DE CHEZ AL-MAGHARIBIA en présence de Zitout et ses copains.

      5
      4
    Anonyme
    15 avril 2019 - 20 h 35 min

    On ne vous croit pas. Passez ces jeunes filles et cette policière à la télé en face à face et on la disculpera.Sinon vous êtes des menteurs.Cela fait au moins 57 ans que vous mentez.Le dernier gros mensonge est celui de gaid Salah, je vais appliquer les articles 7 et 8 et puis abracadabra voilà les 3B qui vont trichorganiser les prochaines élections .Ce sont des champions dans le genre.Yaw fallu.

    41
    49
    Minajlikayawatani
    15 avril 2019 - 20 h 33 min

    La campagne de dénigrement et déstabilisation contre les institutions de l’État passe à un niveau Supérieur.

    56
    33
    Soldat Schweik
    15 avril 2019 - 20 h 24 min

    Vos démentis successifs ne servent a rien.
    Le responsable de la DGSN, le Commissariat de Beraki, le Commissaire ou L’officier de permanence, L’agent de police femme rendront des comptes tot ou tard devant la justice du peuple.

    33
    40
    Vroum Vroum 😤..
    15 avril 2019 - 20 h 02 min

    Je préfère de loin notre DGSN a Amnesty international , la main occidental Sionisme dans un gant de velours . .Qui finance Amnesty international ??.. Le jour ou Amnesty international appelera à poursuivre Obama , Bush , Sarkozy , Hollande Fabius Bhl , Cameron , Erdogan Turquie , Saouds pour Crimes de Guerre et Contre l’humanité et soutient au Terrorisme et appeller à les livrer au TPI , alors ce jour je deviens pro Amnesty international . . VIVE notre DGSN .

    43
    28
    Complot
    15 avril 2019 - 19 h 54 min

    Même a Paris on vient d’annoncé un rassemblement de femmes algériennes et d’origines algériennes avec des féministes françaises et marocaines juste pour noyer la revendication principale des manifestants algériens a savoir le départ de l’équipe corrompue.

    18
    12
    Gatt M'digouti
    15 avril 2019 - 19 h 24 min

    Pourquoi les 6 militants hommes arrêtés en même temps que les militantes n’ont pas subi le même traitement, à savoir la fouille corporelle?

    20
    14
    Algerian
    15 avril 2019 - 19 h 02 min

    La devise du soldat de l opposition Algerienne.
    Quand un Algérien travaille,,c est un voleur,
    Quand un Algérien ne travaille pas c est un trafiquant.
    quand un Algerien part en vacances,il profite du systeme.
    Chercher l erreur?

    16
    12
    Anonyme
    15 avril 2019 - 18 h 59 min

    C’est Zitout qui a propagé l’information. la vidéo est disponible sur YOUTUBE
    On ne comprend plus rien

    31
    8
    Justice !
    15 avril 2019 - 18 h 56 min

    Ce n’est pas à la DGSN de rétablir la vérité, elle est impliquée jusqu’au cou dans la répression. On veut un communiqué de la JUSTICE !

    32
    19
    Anonyme
    15 avril 2019 - 18 h 48 min

    Honte à vous les policiers censés protéger la population et ne pas attaquer les manifestations pacifiques par des menaces de toutes sortes, des gaz lacrymogènes, des canons à eau, balles en caoutchoucs ou faire appels à des baltaguis pour ôter le caractères pacifiques des manifestations, et le comble déshabiller des manifestants pacifiques dans les commissariats c’est de l’agression caractérisée. Les policiers au lieu de s’excuser continuent dans l’effronterie en justifiants leurs actes de violence. Honte à vous et dire que les manifestants leur offraient des fleurs, des embrassades, des bonbons et j’en passe. Finalement en agissant de la sorte les chefs de police qui donnent des ordres de violences envers les manifestants pacifiques, démontrent clairement leur complicité avec le régime autoritaire, violent, dictateur qui pourtant ne tardera pas à tomber. C’est difficile de se départir des réflexes violents pour les policiers et surtout les donneurs d’ordres de l’ombre pour violenter la population, un triste héritage de régime de Bouteflika. Que ceux qui ont eu le culot d’envoyer ce message sachent une bonne fois pour toute, que les manifestations pacifiques, ne doivent pas subir de violence, dénuder des manifestant(s)es pacifique c’est de l’humiliation violente envers ces personnes innocentes non violentes. Ils ont poussé la honte de faire intervenir les policiers d’élite normalement qui doivent s’occuper des affaires de terrorisme. Le capitale sympathie qu’avait la population pour la police durant les premières manifestations est complètement tombé auprès des manifestants.

    25
    17
    Maboul
    15 avril 2019 - 18 h 39 min

    N importe quoi pour se faire remarquer ou démarquer. Ces soit disant organisation n ont d autre but que se faire un nom sur le dos de l Algérie…quoi de normal qu un contrôle d identité fait par des algeriens…les policiers dont des algeriens..il ne faut pas m oublier qui veille a notre et votre sécurité…..b.

    21
    21
    EL BAHRI
    15 avril 2019 - 18 h 36 min

    Y’a pas de fumée sans feux,certes nos services d’ordre ne sont pas tous des barbares,mais ils existent encore;des nostalgiques des règnent Marocaine clan d’oujda

    19
    12
    K. DZ
    15 avril 2019 - 18 h 33 min

    C’est dans des cas comme ceux là que le parquet s’auto saisit et œuvre une enquête et communique correctement, si la justice a réellement « recouvré » son indépendance. C’est comme cela que serait fondée la République 2.0

    20
    8
      Momoh
      16 avril 2019 - 11 h 02 min

      République 2.0 dis tu?
      Et téléguidée par qui?
      Par les formateurs des révolutionnaires 2.0?
      Ne pas oublier qu’en 2009 déjà, ils ont fait une tentative, en même temps que Tunisie, mais celle ci n’a pas pris Dieu merci.
      Apparemment 10 ans plus tard, ils ont appris de leurs erreurs et réussis leur coup.
      J’ai peur pour mon pays .

      3
      2
    Dgsn
    15 avril 2019 - 18 h 30 min

    Qui croire a votre avis?

    4
    7
    maori
    15 avril 2019 - 18 h 26 min

    C’est ça mon coco, une fouille à corps épidermique.

    11
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.