Des centaines de travailleurs manifestent devant l’UGTA contre Sidi-Saïd

Sidi-Saïd
Le patron de la centrale syndicale UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd. D. R.

Par Hani Abdi –Des centaines de travailleurs et syndicalistes se sont rassemblés aujourd’hui devant le siège de la centrale syndicale, exigeant le départ de Abdelmadjid Sidi-Saïd de la tête de l’UGTA. Les manifestants ont brandi des pancartes appelant au retour de l’UGTA à sa mission primaire qui est de défendre les intérêts des manifestants. «Non à Saïd ni à Sidi-Saïd», «Sidi-Saïd dégage», «Le pouvoir vient du travailleur», «La centrale syndicale n’est pas à vendre» sont autant de slogans scandés par les manifestants qui se disent déterminés à poursuivre leur lutte jusqu’à ce que l’UGTA retombe entre les mains des travailleurs.

Le principal reproche fait à Sidi-Saïd, c’est sa proximité excessive avec le pouvoir politique et le patronat, au point de faire de la centrale syndicale un appareil au service du pouvoir politique. Les protestataires lui reprochent aussi d’avoir engagé l’UGTA dans le soutien permanent au président Bouteflika même après sa maladie.

Pour rappel, après les marches du 22 février, la direction de l’UGTA a vite changé de discours en exprimant son soutien au hirak et aux revendications du peuple, justifiant son engagement ces vingt dernières années au côté de l’ex-président de la République.

Face à la forte pression des travailleurs et des syndicalistes, Abdelmadjid Sidi-Saïd a avancé la date du 13e congrès de l’UGTA, bien que le mandat actuel prendra fin le 10 janvier 2020. Un congrès auquel l’actuel secrétaire général contesté, Abdelmadjid Sidi-Saïd, ne prendra pas part.

H. A.

Comment (15)

    Anonyme
    18 avril 2019 - 9 h 32 min

    Après tant de pillage et il ose encore montrer son visage ? Les travailleurs devraient l’empêcher d’accéder aux locaux de l’UGTA, il risque d’emporter des documents compromettants. Aussi, il ne faut pas qu’il s’échappe à l’étranger.

    bozscags
    18 avril 2019 - 0 h 49 min

    un incompetent et un opportuniste qui s’est bien goinfre pendant les 20 ans de sa majeste si abdelaziz et ca se dit syndicaliste lui qui s’afficher avec son pote du patronnat qui est derriere les barreaux mais que fait la justice pour l’incarcerer lui aussi.

    Anonyme
    17 avril 2019 - 21 h 38 min

    Encore ce vampire du clan qui a saigné le pays. On fera en sorte que les sangsues ne jouiront pas tranquillement de leurs butins, le peuple n’oubliera pas.

    dakak
    17 avril 2019 - 20 h 20 min

    said soit gentil tu pensera a rendre les 400 millions que tu a (empreinte) ce n est pas ton argent) avant que la justice te tombe dessus ,,cela jouera en ta faveur devant le peuple ,cherche pas, tu n y échappera pas moi un citoyen jr ne te lâcherai pas,,,
    400 millions ça peut construire une école une partie d un hôpital en plus t avais un bon salaire que tu n aura même pas le temps de dépenseret pûis pense un peu aux personnes démunies que cette argent peut aider

    elbior
    17 avril 2019 - 18 h 57 min

    YA SIHOUM SAID YARHAM BABAK DEGUERPIS AU PLUS VITE TU EST MALADE D’APRES TON DERNIER MENSONGE;VA TE REPOSER TU AS BEAUCOUP DONNE POUR L’UGTA………….?????pardon pour les patrons et compagnie.Quel est le congres de l’UGTA qui approuverait ta reconduction ,a moins que…….??????.en attendant laisse ton bureau ouvert avec tout les dossiers intact (…).AU REVOIR DE VOUS VOIR DERRIÈRE LA BARRE ET LES BARREAUX.VIVE LA JUSTICE E VIVE L’ALGÉRIE.

    Brahms
    17 avril 2019 - 18 h 38 min

    Cet homme à la casquette n’a rien compris au syndicalisme. Il ne savait même pas ce que cela voulait dire. Il voulait en réalité une place au soleil d’où son intérêt à endormir les ouvriers, employés afin de les contenir dans la précarité avec des salaires de misère, fumier. C’était le berger qui gardait les moutons. Alors, les grands patrons l’aimaient bien car il était docile et gentil ce Sidi Saîd. Malheureusement, on ne peut pas être des côtés de la barrière (patrons) ou (salariés).
    Démission logique, perdu.

    Anonyme
    17 avril 2019 - 14 h 59 min

    Il le soutenait avec ferveur auparavant. Ils oublient que ce sont les syndicalistes qui ont détruit les entreprises publiques en Algérie et la corruption régnait en maître de leur temps!!! Alors qu’ils aillent tous se faire voir chez les … L’opportunisme ne blanchit pas et n’absout pas!!!

    10
    Lghoul
    17 avril 2019 - 14 h 26 min

    Depuis quand il a dit qu’il est « gravement malade » ? Pourtant il est toujours a son « poste ».
    Incroyable de voir que tous ces gens sont « éduqués » et entrainés pour mentir toute leur vie.
    Depuis quand quelqu’un d’eux s’est trompé sur un bout de vérité ?
    Le mot « mensonge » doit changer de nom !

    Badi
    17 avril 2019 - 14 h 17 min

    Ce SS devrait en principe être avec haddad et ouyahia au 7 hectares « prison d’El Harrach » afin de continuer leur comédie de tripartite qu’ils savent jouer a la perfection.
    N’oublions pas que le bien nommé SS a détourné l’argent des retraités algériens avec la banque khalifa.

    Kenza
    17 avril 2019 - 14 h 14 min

    Du siège de l’UGTA il faut directement le présenter devant un juge. Il faut qu’il rembourse tout ce qu’il a volé aux travailleurs et qu’il remette à l’état tous les biens publics que ses maîtres lui ont octroyé pour ses bons et loyaux services….ensuite, direct El Harrach et là, avec ses compagnons au pouvoir qui ne tarderont pas à le rejoindre, il peut créer son UGTA Union Générale des Traîtres Algériens !

    ZORO
    17 avril 2019 - 13 h 06 min

    Ces responsables syndicalistes ne sont pas plus credibles que sidhoum said , qu ils rendent tous les previleges qu ils ont eu a savoir les promotion d illetres qu ils sont, au grades de cadres superieurs et les lots de terrains qu ils vendent pour des millards, ils ont fait trop de mal a ce peuple pour esperer recevoir son pardon.

    19
    Marathon Man
    17 avril 2019 - 12 h 57 min

    Tien on l’a oublié celui-là dans la liste des 4B. On le case dans la prochaine liste ?
    Ohh encore des marches supplémentaire les vendredi et encore des discours du mardi.
    On va tous finir par organiser un Marathon de 25 jours pour tous les virer d’un coup.

    13
      meziane
      17 avril 2019 - 16 h 17 min

      Il tombera automatiquement avec ou après les 4B. Il veut juste s’entêter. On sait que nos responsables aiment se faire botter quelque part. Plus on le botte plus ça lui fait plaisir! En tout cas ils sont tous reliés entre eux comme des dominos appuyés l’un contre l’autre. La chute des uns provoquera celle des autres. Les éléments de l’axe du mal n’ont qu’à bien se tenir. Sidhoum est le moins dangereux. Il faut surtout débusquer les traîtres cachés et les empêcher de se recycler. Il faut autant que faire ce peut éviter que la révolution mange ses propres fils. C’est pour çà que la vigilance doit être de rigueur. Et enfin il faut une justice fiable composée de vrais Eliot Ness algériens qu’il faut trouver.

    anonyme
    17 avril 2019 - 12 h 57 min

    A l’heure qu’il est cet ours polaire devrait être aux côtés de son comparse ali el goudronne pour lui tenir compagnie en attendant leurs jugements

    16
    1
    Anonyme
    17 avril 2019 - 12 h 55 min

    UNE TÊTE DE LÂCHE.ET DE VOLEUR.

    16
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.