Sergueï Lavrov à Alger : Libye, Syrie et Sahel au menu

Lavrov-Messahel
Rencontre entre Messahel et Lavrov en septembre 2018 à Moscou. D. R.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, effectuera une visite à Alger les 23 et 24 janvier en cours.

«Cette visite s’inscrit dans le cadre du dialogue politique régulier et de la concertation permanente entre les deux pays instaurés depuis la signature de la Déclaration commune sur le partenariat stratégique entre l’Algérie et la Fédération de Russie, le 2 avril 2001, à l’issue de la visite d’Etat du président Abdelaziz Bouteflika en Russie», indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cette visite «se situe dans un contexte de développement continu du dialogue politique et de la coopération en les deux pays», souligne le communiqué, qui note que «le séjour dans notre pays du chef de la diplomatie russe intervient également à la veille de la tenue de la 9e session de la Commission mixte économique algéro-russe, prévue à Moscou du 28 au 30 janvier 2019».

Sergueï Lavrov examinera avec ses interlocuteurs algériens «l’état et les perspectives des relations bilatérales» et «permettra un large échange de vues sur les grandes questions régionales et internationales», précise-t-on. «Dans ce contexte, la situation en Libye et les développements récents auxquels ce dossier a donné lieu seront au centre des entretiens, tout comme la situation au Sahel, au Mali, en Syrie et l’évolution du dossier du Sahara Occidental», conclut le communiqué.

R. N.

Comment (19)

    Felfel Har
    24 janvier 2019 - 14 h 43 min

    Il est certainement rassurant de recevoir Mr. Lavrov en tant qu’allié et ami au moment où les menaces se font de plus en plus précises à nos frontières. L’Algérie saura assurer la défense de son territoire. Elle dipose pour cela d’un arsenal qui lui permettra de faire face à toute attaque d’où qu’elle vienne. Elle doit toutefois avertir tout pays africain qui autoriserait de telles attaques à partir de son sol que nous serions enclins à considérer celà comme une déclaration de guerre et que leur territoire deviendrait automatiquement une cible potentielle pour nos missiles. Il leur appartient alors de museler les hyènes qu’ils ont invitées pour servir des causes qui ne leur apporteraient que de maigres bénéfices en comparaison des énormes risques encourus.
    Si la guerre nous était imposée, nous ferions en sorte que personne n’en tirera profit, surtout pas ces pays traîtres qui ont longtemps profité des largesses algériennes. Quelle ingratitude?

    10
    2
    Bibi
    24 janvier 2019 - 7 h 35 min

    Un plan machiavélique est en marche contre l’Algérie et son peuple. Attention, Israël avance ses pions comme un jeu d’échec. Kadhafi est tombé donnant une vague de migrants et d’insécurité en Europe. La 2ème phase va arriver et tout va être balayé en 5/7. Nos dirigeants doivent anticiper en mettant des sécurités. Base militaire Russe au Sahara avec des commandos, piste d’avions de combat pour écarter la menace. je

    6
    3
    Préjugés Surannés !
    23 janvier 2019 - 19 h 41 min

    @Anonyme – 12 h 45 min , finalement toi ce qui t’intéresse le plus c’est la question des musulmans et de l’islam , alors que nous on parle de l’Algérie où il n’y pas que des musulmans , il faut que tu te mettes çà dans ta tête définitivement ! L’Algérie n’a rien à voir avec les monarchies et autocratie du Golfe ou du Moyen Orient et leur idéologie politico-religieuse. Ta théorie est celle des Frères Musulmans qui sont contre la Russie par doctrine, parce que ce pays a connu le communisme. On fait passé la Russie comme un pays d’athées et anti religion ! Ce sont des idées dépassées, surannées et complètement fausses !

    11
    2
    anonyme
    23 janvier 2019 - 12 h 47 min

    Et si l’Algérie demandait à la Russie de lui fournir la bombe nucléaire ? Voilà une bonne idée ! On verrait enfin si nous avons affaire à un ami !

    4
    14
    Kenza
    23 janvier 2019 - 10 h 06 min

    On sait que lorsque l’état criminel d’Israël s’attaque à un voisin, tue des innocents, bombarde un pays souverain, commet des génocides, affame un peuple…à par quelques condamnations timides tous le monde se la ferme…Au fait, que compte faire la Russie pour répondre aux attaques illégales israéliennes contre la Syrie?

    7
    7
      Anonyme
      23 janvier 2019 - 19 h 27 min

      La Russie n’est pas mère teresa des arabes.

      8
      6
        Anonyme
        24 janvier 2019 - 9 h 33 min

        Bien évidemment que les Russes ne sont pas les Saint Bernard de TOUS les arabes, ils savent faire le tri.

        8
        2
    Anonyme
    22 janvier 2019 - 23 h 05 min

    Pour garder l’équilibre, il faut garder de très bonnes relations avec la Russie! Et la visite de Lavrov est très importante surtout à l’approche des élections présidentielles! Il s’agit d’une vraie partie de jeu d’échec, alors attention à ne pas subir un échec et mat par les ennemis de l’Algérie. La Russie est l’allié le moins mauvais..! Faites vos jeux…à condition que les dés ne soient pas pipés!

    15
    2
    ALGERIE/RUSSIE
    22 janvier 2019 - 22 h 11 min

    La Russie est un pays ami avec l’Algérie dépuis de longues dates.
    La technologie militaires russe à permis et permet encore aujourd’hui à l’Algérie d’être craint et respecté ne l’oublions jamais.
    Ils nous ont vendus à nous les premiers des armes du nec plus ultras avant tous les autres pays.
    Nous avons une relation de confiance entre nos deux pays qui ne pourra jamais être rompue où trahit.
    Nous devons être très reconnaissant avec nos amis russes.
    Beaucoup voient d’un très mauvais oeil ces privilèges entre nos deux pays.
    Car sans cela ils nous auraient déclarés la guerre depuis longtemps.
    Pour certains arrêtés de jouer la fine bouche.
    Remercions ALLAH de nous avoir orientés vers des liens en les russes qui nous ont permis d’être épargnés par les conflits.
    HAMDOULLAH
    Rien n’est le fruit du hasard dans se bas monde ne l’oublions pas……………

    49
    6
    Amicalement vôtre
    22 janvier 2019 - 21 h 51 min

    Bienvenue monsieur Sergueï lavrov en algérie.
    Vous y êtes comme chez vous.
    Sachez que vous les russes les iraniens les libanais et les syriens sont nos amis.
    Une poignée d’abeilles est meilleure qu’un sac de mouches.

    36
    5
    Bibi
    22 janvier 2019 - 21 h 48 min

    La Russie surveille le secteur car le Parlement européen vient de prendre une décision farfelue. Le mieux serait que La Russie installe une très grande base militaire dans le Sahara occidental pour être tranquille des fourbilleurs.

    22
    5
      Anonyme
      24 janvier 2019 - 9 h 48 min

      Étant donné que le Tchad a l’intention de laisser Israel s’installer sur ses terres pour soit disant combattre les terroristes, comprendre par là : fini l’artisanat, il s’agit maintenant d’orchestrer industriellement l’infestation du Sahel par des hordes de terroristes à leur botte pour mieux incendier la région, Algérie en tête. On connait la musique, les Syriens l’ont endurée avant nous.
      Donc bienvenue aux bases russes non seulement dans le Grand Sud mais aussi sur la côte, on leur doit bien ça.

      7
      2
    Tarass Boulba
    22 janvier 2019 - 18 h 15 min

    @Anonyme – 17 h 33 min C’est vrai ce que vous dîtes que tout est basé sur les intérêts de chaque pays ! Mais moi je parle du contexte géostratégique mondial actuel. Seule la Russie est un allier sûr pour nous en cas de pépin très grave dans la région du Maghreb et du Sahel ! Ce n’est pas les Etats Unis, ni la France ou l’Angleterre qui seront de ton côté !

    N’oubliez pas que des bases américaines et françaises sont érigées au Niger, au Tchad , en Tunisie, au Maroc, en Libye etc… On est désormais entouré,encerclé ! Or comme l’Algérie est encore l’un des rares pays qui refusent d’accepter ou d’adhérer au projet du Grand Moyen Orient, c’est bon d’avoir la Russie de son côté. Il ne faut pas faire la fine bouche, je vous le conseille amicalement !

    30
    4
    Quelqu'un
    22 janvier 2019 - 15 h 51 min

    Il veut nous inclure dans la sale guerre. Y’en a marre de la violence….

    7
    48
    Tarass Boulba
    22 janvier 2019 - 12 h 46 min

    Bienvenue Monsieur Sergueï Lavrov chez nous, en Algérie ! Même Poutine peut venir quand il veut car on sait que la Fédération de Russie ne trahira jamais l’Algérie ! La Russie est une puissance mondiale sûre pour l’Algérie, contrairement à d’autres puissances que je n’ai pas besoin de citer ! Je pense qu’une grande majorité d’algériens sont d’accord avec moi !

    86
    8
      anonyme
      22 janvier 2019 - 17 h 33 min

      La Russie de Poutine ne cherche que ses intérêts légitimes; elle n’est ni l’alliée ni l’ennemi de l’Algérie, juste un partenaire occasionnel en affaires. C’est ainsi que l’Algérie devrait considérer tous les Etats, Israel exclu bien entendu …

      14
      39
        Anonyme
        22 janvier 2019 - 20 h 32 min

        La Russie a de bonnes relations avec Israel et l’Algérie a de bonnes relations avec la Russie,une déduction logique s’impose d’elle même.

        5
        27
          anonyme
          23 janvier 2019 - 12 h 45 min

          C’est ce que je veux dire : la Russie défend ses intérêts et c’est tout. Nous, les Algériens, sommes des romantiques et nous nous enflammons pour rien. Poutine défend plus Israel que la Syrie, car il y a 1 million de Juifs russes en Israel, sans compter qu’il est anti-islam (sa lutte contre le terrorisme est surtout une lutte préventive contre les musulmans du Caucase qui risquent de mettre à sang la Russie). Oui, bienvenue à M. Lavrov, mais au même titre que tous les diplomates de tous les autres pays. La Russie de Poutine n’est pas la Russie de Lénine : elle est sioniste (ami d’Israel et donc ami des USA) … L’Algérie ne doit compter que sur elle-même ! La Russie de Poutine sert à endormir les pays qui n’ont encore rien compris à la mondialisation voulue par la City de Londres …

          3
          12
          Anonyme
          24 janvier 2019 - 10 h 18 min

          La communauté russe en israel n’est pas un état et ne tient pas de place géostratégique sur la carte du monde, l’Algérie si, et la Russie connait ses intérêts. Les Russes peuvent chercher à garder de bonnes relations envers leur anciens citoyens, mais ça reste du folklore et de la culture de la nostalgie.
          Et de plus, le Sahel c’est loin du Moyen orient, les Israéliens russes ne sont pas concernés ni ne risquent d’être touchés par un pétard tiré des territoires occupés. Par conséquent, je ne vois pas ce que les Israéliens russes viendraient faire dans notre galère.

          4
          2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.