Promotion Algimmo : des résidents crient aux nuisances et au mépris

Algimmo
Résidence Algimmo à Souidania. D. R.

Par Houneïda Acil − Algeriepatriotique a été destinataire d’un communiqué des résidents de la promotion immobilière privée, Résidence Algérie Confort (Algimmo), dans lequel ce collectif fait part de la «souffrance quotidienne face à un promoteur qui nous dénigre depuis des années».

Les membres de ce collectif se disent «excédés et révoltés contre le promoteur qui semble être sourd depuis des années aux cris de ses clients», expliquant que ce promoteur «érige plusieurs promotions immobilières dans la wilaya d’Alger depuis 1999, cumule les chantiers et les résidences sans qu’elles soient à la hauteur des attentes de ses clients».

«Les résidents sont très en colère par rapport à la qualité de vie dans l’une des résidences, située à Douéra». Ils dénoncent le fait que celle-ci demeure inachevée depuis plusieurs années, alors que les acquéreurs y habitent, selon le collectif qui décrit ce lieu d’habitation comme un «champ de bataille». Et d’énumérer les travaux inachevés : le parking, les aires de jeux, l’éclairage extérieur, les halls, les balcons, les infiltrations d’eau, les canalisations, etc.

Le collectif des résidents de cette promotion immobilière, où le prix des appartements frôle l’imaginaire, ne s’arrête pas là. Ils dénoncent «les nuisances quotidiennes qu’ils supportent et subissent depuis plus de 5 ans, précisément durant les weekend et les jours fériés, quelquefois à des heures matinales et tardives au son d’engins, de meuleuse, découpe de briques et de dalles de sol, de coups de marteau, de mélangeurs…».

Selon les membres de ce collectif, le promoteur en question est en totale «infraction» avec les règles et normes de sécurité et d’hygiène. «Dernièrement, il a commencé des travaux de transformation de F4 en F2 (sur 5 niveaux) en mettant en danger la vie des habitants, le tout dans l’insécurité, les nuisances et le mépris total du confort des résidents. Des dégradations en tous genres sont constatées, précisent encore les clients désabusés.

Par ailleurs, les habitants de cette résidence dénoncent une «arnaque maquillée». «Le promoteur impose à ses clients des cautions surréalistes qui dépassent tout entendement : de 500 000 à 1 000 000 DA par véhicule, sachant qu’initialement, la vente des appartements s’est faite avec une promesse d’avoir une place de parking pour chaque résident», affirment-ils, en dénonçant les pratiques de ce promoteur qui ne pense, selon eux, qu’à «se faire de l’argent sur notre dos pour engager d’autres projets en ignorant totalement la satisfaction et la commodité des familles qui vivent dans une résidence totalement inconfortable et pas du tout digne de ce nom».

Décidé à en découdre, le collectif des résidents appelle les autorités compétentes, ainsi que des associations de défense des droits des consommateurs, à «enquêter sur ce genre de pratiques dont se rendent coupables des promoteurs qui piétinent les lois et les droits des clients depuis 20 ans et ce, sans aucune conscience professionnelle, ni respect, ni contrôle, ni inquiétude».

H. A.

Comment (8)

    Kaci
    19 avril 2019 - 8 h 25 min

    le bâtir, nos sociétés nationales (ENRIC-SONATIBA-SORECAL….) savaient bâtir avec 4-5 étages sans ascenseur c’était parfait pour la famille algérienne. Aujourd’hui les sociétés qui bâtissent gagnent en hauteur et pam l’ascenseur s’arrête. Surtout les cités ADL. Je connais un ami qui a été forcé de se séparer avec sa femme car elle se plaignait de la pane d’ascenseur, et habitant le 10éme étage elle a désespéré.
    Il faut rétablir les normes de l’ère Boumédienne et les améliorer. A BAS LES VEREUX « promouteurs » blanchisseurs d’argent.

    chaoui
    18 avril 2019 - 9 h 58 min

    Les anciennes colonies de la France ne manquent pas de lois, puisqu’elles ont toutes copié ou traduit le droit français. Ce qui les distingue de leur ancien colon, un pays de droit qu’on le veuille ou pas, c’est l’application des peines et des décisions. C’est à ce stade qu’il faut travailler, en commençant par éliminer toute forme de corruption; le Sahara est vaste et cultivable : il devrait servir à faire réfléchir tous les corrupteurs et les corrompus, puisque Dieu n’y est pas parvenu !

    Vroum Vroum 😤..
    17 avril 2019 - 21 h 39 min

    Merci AP , pour cet Article qui décrit le ras le bol de l’incompetance , abus , cause par des « Entrepreneurs  » du Dimanche et jours fériés , impunis , puisque cela dure depuis des années.. Le même cas que j’ai décrit sur une de mes interventions sur la « Réalisation  » de la Nouvelle ville de Dellys par la même incompétence de Promoteurs farfelus (EPLF Boumerdes ) , exactement le même cas de négligence , sans aucune finition , vis de forme , tas d’ordures dehors , hygiène , pas d’entretiens des Immeubles… Qui punira les Dirigeants EPLF qui ont été derrière le projet Nouvelle ville de Dellys et le Promoteur qui l’a construite , que fait la Mairie de Dellys . .C’est tout cela que les Algériens rejettent et veulent un Changement , un Vrai , une Justice pour poursuivre ces Escros de l’immobilier , Merci AP pour votre fabuleux Article , car c’est Vous Médias honnêtes qui êtes le Contre Pouvoir et relatez le mal être des Algériens , grâce à votre Article ce Promoteur Verreux ne sera plus en Odeur de « Sainteté  » , il va longer les Murs , avoir honte , c’est de ce genre de Parasites à tous les niveaux qui doivent être poursuivis et jeté en Prison . .On ne veut plus de voleurs , ni de corrompus à tous les niveaux , Votre article montre une facette de l’Algérie que le Peuple ne veut plus voir . . .Merci encore pour votre fabuleux Article , AP .

    10
    1
    Opposition Croupion
    17 avril 2019 - 19 h 59 min

    D’un autre cote , il ne faut pas s’etonner : la residence s’appelle Algerie Confort au lieu de Algerie Comfort. Donc le message du promoteur est clair : il s’adresse a des con(s) fort(s).

    3
    1
    Anonyme
    17 avril 2019 - 19 h 50 min

    La promotion c’est a swidania et non dwira car je suis propriétaire d’un appart laba c’est une catastrophe .

    1
    1
    Brahms
    17 avril 2019 - 18 h 32 min

    Un promoteur doit avoir obligatoirement une assurance professionnelle et s’il commet des infractions, le client peut se retourner contre son assureur en demandant des dommages et intérêts via un avocat. Le client peut aussi annuler la vente pour vice caché et le promoteur devra tout rembourser avec des dommages et intérêts. Il ne sert donc à rien de crier, de taper des pieds et des mains, il faut prendre un avocat et direction le palais de justice en faisant aussi un constat d’huissier via des photos et des déclarations sur l’honneur de témoins (voisins) afin de faire constater toutes les carences de ce promoteur. Ils peuvent aussi faire un (référé – provision) devant le Tribunal pour demander des avances sur remboursement et permuter avec une procédure sur le fond. Il faut agir, passer à l’action, le blabla ne servira à rien.

    kerboub
    17 avril 2019 - 15 h 45 min

    SOUS LE RÈGNE DE LA MAHZALA tout était possible…!!! maintenant que les mouches ont changé de bœufs place à L’APPLICATION DES LOIS de la RÉPUBLIQUE

    12
    1
    Zaatar
    17 avril 2019 - 14 h 26 min

    Connaissant le problème car ayant des amis dans le même cas, ces acquéreurs savaient au départ le comportement de ces promoteurs. Celui qui qu’il ne s’y attendait pas est un menteur. Tous savent au départ que les finitions telles les aires de jeux, les allées…etc de la promotion traînent voire ne sont jamais finies. Ils acceptent cela au départ car pour eux en tout début l’essentiel est d’avoir son appart. Alors maintenant il reste la justice point barre.

    13
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.