Hausse des recettes douanières en janvier et février 2019

recettes douanières
Farouk Bahamid, directeur général des Douanes algériennes. D. R.

Les recettes douanières de l’Algérie se sont établies à 159,78 milliards de dinars en janvier et février 2019, contre 136,49 milliards durant la même période de 2018, soit une hausse de 17,06%, a appris l’APS auprès de la Direction générale des douanes (DGD).

Cette amélioration des recettes douanières s’explique, selon la même source, par l’accroissement de la valeur des importations exprimées en dinars, alors que la valeur de ces importations libellées en dollars a connu une baisse de -2,90% par rapport aux deux premiers mois de l’année 2018, engendrée par l’appréciation de la cotation dollar/dinar.

Les importations ont totalisé 867,47 milliards de dinars (7,32 milliards de dollars) durant les deux mois de l’année 2019, contre 860,35 milliards de dinars (7,54 milliards de dollars) durant les deux premiers mois de 2018, soit une évolution de +0,83% de la valeur en dinars des importations.

L’amélioration des recettes perçues par les douanes a servi à alimenter le budget de l’Etat à hauteur de 136,31 milliards de dinars, contre 118,40 milliards (en hausse de 15,13%) durant la période de comparaison.

Les recettes affectées à la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales ont atteint 14,21 milliards de dinars, contre 12,38 milliards de dinars, soit une hausse de14,78% durant la même période de comparaison. Selon la DGD, les recettes destinées à la Caisse nationale des retraites (CNR) se sont établies à 8,18 milliards de dinars, contre 4,94 milliards de dinars, en hausse de 65,64%. Quant aux recettes destinées aux Comptes d’affectation spéciale (CAS), elles se sont établies à 904 millions de dinars, contre 550,35 millions, enregistrant ainsi une augmentation de 64,25%.

Présidant la cérémonie de sortie de la 15e promotion d’agents de contrôle à l’école des douanes Colonel-Mohamed-Amouri, à Batna, le directeur général des Douanes, Bahamid Farouk, a indiqué que 2018 «a connu une intensification de la lutte contre la contrebande et le transfert de devises, notamment au cours du second semestre avec l’enregistrement d’importantes saisies». Il a également mis l’accent sur la dynamique qu’ont connu les exportations, grâce notamment à l’ouverture du poste de transit frontalier avec la Mauritanie, ainsi que la multiplication des opérations d’exportation de ciment et autres matériaux vers le Niger via In Guezzam.

R. E.

Comment (5)

    Essaid
    22 avril 2019 - 7 h 16 min

    Pour donner l’évolution des recettes (à l’importation) il aurait été judicieux de présenter en valeur constante ,pour neutraliser l’effet glissement du dinar . La présentation de la facture en monnaie de facturation serait l’idéal. Le reste n’est qu’illusion monétaire. 100 euros d’importation à 130 DZD donne 13.000 dinars (HDT ) Droits et taxes. L’euro à 140 DZD donne 14.000 dinars (HDT) . Si le dinar s’appréciait à 120 ,on aurait alors une baisse des recettes douanières.

    Yes
    21 avril 2019 - 11 h 21 min

    Et on le limoge !!?? Bensalah commence bien son mandat!

    Anonyme
    20 avril 2019 - 22 h 22 min

    Cherchez l’erreur! Si vous ne trouvez pas, vous avez 2 jockers : Appelez Abdel Cadre, ou sinon son portait Said.

    elhadj
    20 avril 2019 - 15 h 19 min

    D un cote on se plaint que le montant des importations est excessif et de l autre l on relève ces derniers temps sur les étalages des produits nullement utiles telles que les pommes, les poires, les avocats, les ananas et divers autres fruits et sucreries dont on ignore le nom ni comment on les consomme.d ailleurs c est le grand bazar actuellement avec toutes sortes de produits , ne parlons pas des importations SKD et CKD ni sur la façon dont ils sont factures alors que des mesures d une rigoureuse austérité s imposent actuellement si on anime réellement par la volonté d éviter la faillite au pays.

    Anonyme
    20 avril 2019 - 14 h 44 min

    Hé oui tout s explique y a moins de voleurs au pouvoir déjà et vs verrez elle pourra que se remplir la caisse du trésor algerien . Attention les autres voleurs qui ont tjrs volé et n ont jamais été pris . c est fini ca , vs êtes averti la justice ira chercher tt le monde …oui oui je m adresse aux pti voleurs officiers ss officiers et simple agent douaniers et dans tt les autres domaines aussi vs êtes nombreux et ca fais un carnage aussi donc c est fini pour le bien de tous !

    9
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.