La diaspora algérienne en France manifeste contre le système

manifestants
Chaque dimanche, la place de la République, à Paris, est aux couleurs de l'Algérie. D. R.

Une nouvelle manifestation contre le système en place en Algérie a été organisée dimanche après-midi à Paris, rapporte l’agence de presse officielle APS.

Des centaines de manifestants ont appelé au départ de tous les responsables actuels. C’est la neuvième semaine consécutive que les membres de la communauté algérienne résidant dans la capitale française et ses environs, drapés de l’emblème national et brandissant des pancartes, se sont donné rendez-vous sur la place emblématique de la République pour exprimer, comme leurs concitoyens en Algérie, leur détermination de mener à terme leur révolution pacifique pour l’instauration d’une République «juste au service de son peuple». «Votre division d’hier nous rassemble aujourd’hui», «Système dehors»,Pour une Algérie plurielle et indivisible», «Stop à l’ingérence française», «Le peuple uni ne sera jamais vaincu», «Non au mépris du peuple», «Pouvoir au peuple», lisait-on dans les pancartes brandies par les manifestants, venus en masse et pour la plupart en famille.

Comme les deux derniers dimanches, les manifestants ont organisé des rencontres-débats autour la situation actuelle au pays, la gestion de la période de transition et l’avenir de l’Algérie afin qu’elle puisse engager son véritable développement et rattraper le retard «causé par la mauvaise gestion, l’incompétence et par un système qui n’arrive plus à répondre aux exigences de son peuple».

Sur des banderoles, fixées à même le monument de la République, était inscrit : «Une deuxième République citoyenne, civile, démocratique et moderne».

D’autres manifestations ont été organisées dans des villes françaises. A Marseille, des médias locaux ont rapporté que quelque 200 personnes ont manifesté à l’appel du Collectif pour une alternative démocratique et sociale en Algérie et de l’association Mon Algérie Marseille. A Grenoble, une centaine d’Algériens se sont rassemblés samedi, chantant autour d’un grand drapeau aux couleurs du pays.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    22 avril 2019 - 6 h 49 min

    Attention aux trolls qui sèment la division, certains ne sont même pas Algériens.

    9
    2
    Brahms
    22 avril 2019 - 2 h 49 min

    Tous ces émigrés sont utilisés ou manipulés par le pouvoir algérien pour en faire un poids politique afin d’en tirer des avantages vers les pays d’accueil. Puis entre juin et septembre de chaque année, on assiste à un balai incessant dans les bateaux et avions du retour de ces émigrés qui viennent passer quelques jours de vacances au pays. Puis, après les vacances, ces émigrés pensent qu’un jour, ils retourneront au pays mais d’année en année, ils constatent sur le terrain qu’il n’y a aucun développement économique. En effet, la situation s’est dégradée, il y a des blocages, de la corruption, des cambriolages de maisons, d’appartements, de villas, des accidents + de 4000 morts par an, une misère sociale galopante. Il y a trop de cas sociaux ce qui signifie que le pays est sclérosé. Si bien que les enfants d’émigrés des années 1970 ne s’installeront plus en Algérie car le décalage est trop important dans beaucoup de domaines. Les enfants d’émigrés nés en 1968 arriveront en retraite dans 13 ans donc ce sont beaucoup de populations qui ne produiront rien en Algérie. Le système veut que cela reste comme cela et vous verrez que dans 10, 15 ou 20 ans, la France s’installera en Algérie via ses entreprises et transformera les algériens en gérant de ses sociétés afin d’y pomper les richesses. Le gaz et le pétrole sont déjà des exemples concrets, il suffit de voir les contrats…

    6
    24
    Algérois
    21 avril 2019 - 20 h 38 min

    Manifesté à l’étrangers est un appel à l’ingérence étrangers, ceux qui veulent manifestent qu’ils viennent dans le pays au lieu de faire cette mascarade à l’étranger.
    ce qui se passe chez reste chez Nous dans Notre Maison.

    16
    48
      Kamel
      21 avril 2019 - 23 h 03 min

      Un peu facile, les algériens vivant à l’étranger ne sont pas des algériens? Ce sont des citoyens de seconde catégorie? on veut leur argent, leur devise, mais ils ont pas le droit de manifester, ni le droit de se présenter aux élections? C’est quoi ce racisme? et s’ils manifestaient pas vous aller leur reprocher de ne pas s’intéresser à leur pays? Ça suffit la division et le jeu du pouvoir !!

      29
      1
      Lyes Oukane
      22 avril 2019 - 0 h 46 min

      @ Algérois et à Maboul .
      1 ) Porter ses revendications à l’international est une autre façon de faire plier nos chouakars .
      Souviens toi de l’Etoile Nord Africaine , de la wilaya 7 ( fédération de France ) ,de nos revendications aux Nations Unies sans ça et tout le reste jamais nous n’aurions retrouver notre indépendance .
      En manifestant en France ,au Canada ,aux Usa , on montre que nous sommes solidaires et que s’ils se risquent à nous interdire de manifester ils iraient vers de graves problèmes .

      2 ) Venir manifester en Algérie . Beaucoup le font . Tu n’as qu’à aller le vendredi dans les aéroports algériens et tu verras qu’ils sont pleins d’Algériens qui viennent juste pour manifester et repartir . Les autres ,n’ont pas les moyens de nourrir air couscous tous les weekend … à moins que tu leurs payes le billet .

      3 ) Apparemment tu n’as pas entendu ce que hurlent les nationaux lors des manifs . L’union fait la force !
      et ceux qui cherchent à nous diviser sont des traîtres .

      31
      1
    Maboul
    21 avril 2019 - 20 h 00 min

    Pout manifester il faut le faire dans son pays mais pas a l etranger d une maniere confortable.. C est pas credible comme demarche et contraire aux regles de l hospitalité qui leurs do t offrrtes..n.

    3
    19
      Lyes Oukane
      22 avril 2019 - 0 h 56 min

      @ Maboul .  » … les règles de l’hospitalité …  » radouk Emmanuel ,Brigitte et Marine ? Prends un balaie ,nettoie le pays et laisse faire les immigrés comme ils veulent là où ils sont ! Il n’y a que des maboul pour interdire à ses frères de porter le combat là ou ils sont . Si on t’écoute ,on devrait aller prier sur le parvis de Notre Dame au lieu de manifester pour l’Algérie .

      28
      1
      Maysar
      22 avril 2019 - 13 h 07 min

      @maboul , les Algériens où qu’ils soient on leur cœur qui bat pour l’Algérie ! En manifestant à l’étranger , ils jouent le rôle d’ambassadeurs du peuple et ses revendications légitimes ! D’autre part , peut – on imaginer les millions d’Algériens à l’étranger descendre chaque vendredi sur Alger et les autres villes d’Algerie pour manifester et rentrer chaque soir chez eux ?
      Où alors on vous a mandaté à tirer sur la diaspora , sachant son poids et son impact !!! Ceux qui veulent diviser un même peuple en nationaux et émigrés , sont les mêmes que les Algériens rejettent aujourd’hui avec force !! Vous voulez isoler le peuple de l’extérieur pour continuer à le massacrer en silence , loin des regards et sans témoins !!!

      11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.