Bagarre générale à la réunion du comité central du FLN

FLN
Djamel Ould-Abbès, ex-secrétaire général du FLN. Newpress

Par Hani Abdi – Bousculades, coups de poing, insultes. La réunion extraordinaire du comité central du FLN, à laquelle a appelé Djamel Ould-Abbès, a viré à la foire d’empoigne.

Des militants et des membres du comité central appartenant à différentes factions du parti, scindé en plusieurs groupes, se sont bagarrés dans la salle des réunions du Centre international des conférences (CIC).

Certaines vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent bien la violence de cette réunion. Il y a eu des échanges verbaux violents et des insultes, comme celles proférées par le président de séance, Ahmed Boumehdi. Plusieurs membres du comité central ont quitté la salle, choqués par ces scènes désolantes qui n’honorent assurément par leurs responsables.

Certains pointent d’un doigt accusateur Djamel Ould-Abbès, qui a été derrière cette réunion à laquelle il n’est d’ailleurs pas venu. Djamel Ould-Abbès a envoyé sa démission par écrit.

Certains membres du comité central ont démissionné séance tenante, comme l’ancien ministre Abdelkader Khoumri ainsi que le président de l’APW de Constantine.

Depuis le début du mouvement populaire réclamant le changement du système, les différends s’aggravent au FLN, déjà divisé en plusieurs groupes. D’ailleurs, le groupe autour du directoire de Mouad Bouchareb a contesté cette réunion en saisissant le Conseil d’Etat.

Il y a aussi le groupe de Abdelkrim Abada et celui de Abderrahmane Belayat qui continuent aussi à agir contre les responsables actuels du parti. Cela pendant que la rue réclame son «renvoi au musée».

H. A.

Comment (46)

    Algerian
    25 avril 2019 - 17 h 43 min

    La bleuite s est invitée au FLN n ont pas par la france mais par ses félons Algériens par excellence dont l objectif de sa cellule dormante est de désintégrer la branche politique de l ANP par tous les moyens misent a sa disposition mais en vain.

    2
    2
    reservoir
    25 avril 2019 - 11 h 13 min

    au contraire moi je me rejouis de les voirs s’entre-bouffer et n’oublions pas nous avons là une excellent opportunité et une chance d’avoir la liste entiere avec celle du RND de tous ceux qui ont volé et saccagés le pays pendant 50 ans , plus besoin de chercher le logiciel est sauvegardé , ca serait un formidable coup de balais dans la brosserie et la chitta organisé , on ne sera pas surpris d’y trouver des milliers d’abonnés marocains naturalisé de fraiche date avec la complicité des saadani et consort.

    5
    2
    dal G ri
    24 avril 2019 - 19 h 03 min

    ILS SONT TOUJOURS LA, Y A RIEN DE CHANGER , IL SE RELAYENT AUX POSTES CLÉS SOUS LA DIRECTION DE GAÏD ILS CONTINUENT A NOUS BERNER

    6
    4
      belkacem
      25 avril 2019 - 23 h 10 min

      la Tunisie à l’est et le Maroc à l’ouest et le mauvais gouvernant au centre, alors que reste-t-il à l’Algérie.

      3
      4
    Bakbouka
    24 avril 2019 - 18 h 27 min

    N’oublions pas mes frères les membres de l’APN et du senat qui ont voté toutes les lois qui ont permis au système de déshabiller l’Algérie ces gens doivent rendre compte un jour au peuple !

    9
    2
    Front de Liquidation Nationale.
    24 avril 2019 - 13 h 38 min

    Normalement avant que le Hirak demande quoique ce soit ….Il aurait d`abord exigé la dissolution du FLN. Ce FLN d`après 1962 qui est à l`origine des pires malheurs du peuple Algérien. Parti unique ayant été à l`origine des soulèvements de 1988, il nous a couté le vote sanction du FIS contre lui et après il s`est ré-métastase en clan du pouvoir se protégeant en imposant au peuple Boudha Flika comme président d`honneur du parti. Ça lui a couté la vie au membre fondateur ( son excellence Boudiaf) d`avoir voulu dissoudre ce parti d`après 62 composé de pilleurs de la nation. Celui qui a redonné le court espoir aux Algériens savait que les cellules malines de ce parti n`avaient aucune fibre patriotique pour l`Algérie. Donc pas besoin d`aller chercher qui a tué Boudiaf. Boudaif l`a dit de lui même dans une interview. Qui sera le prochain Saidani?? Qui sera le prochain Ould Abbas?? pour ce parti de la rente en Euros. Rappelez vous comment les sièges de l`APN se vendaient à coup de milliards par Ould Abbas et l`argent était récolté par son fils que la gendarmerie a pris en flagrant délit. Le sigle ce parti doit rejoindre son ancien bras armé l`ALN à MA9AM ECHAHID car ce front n`a plus rien à liberer. Et je défi les responsables actuels de fonder un autres parti avec une autre appellation avec mille adhérents.

    14
    2
    Étranger
    24 avril 2019 - 11 h 54 min

    Le parti qui attire que les voyous, les Harkis, les fraîchement naturalisés, les ex collabos, les traîtres, et les pickpockets au suivant il n’aura pas de place pour tout le monde

    13
    2
    Amar
    24 avril 2019 - 11 h 50 min

    Toutes les organisations dites de masse de l’aire de Boumediene et Chadli doivent etre dissoute ou chassee par le peuple. Le FLN, UGTA, etc… doivent etre au musee de l’histoire par respect a la memoire des martyrs.
    Le pseudo FLN s’empresse de se reorganiser pour se replacer et se mettre au service du nouveau maitre afin de reprendre a manger le cachir. Ce n’est surtout pas pour le service de l’algerie qu’ils se bagarrent.

    10
    3
    constat
    24 avril 2019 - 10 h 33 min

    maintenant qu’ils ne peuvent plus bourrer les urnes ni controler les lieux de vote , qui va voter pour ses analphabetes voleurs et sauvages qui font honte a l’algerie , pratiquement 99% des algeriens haissent ses professionnels de la brosse qui ternissent l’image des martyrs depuis trop longtemps, je serais curieux de voir quel score ils vont afficher aux prochaines echeances electorales , je crois qu’on peut dire sans se tromper qu’il sera proche du zero, on se doit de proteger cette appelation FLN et de la retirer a ses cancres du systeme elle nous appartient à toute et à tous

    6
    1
    Idhourar
    24 avril 2019 - 10 h 22 min

    Tous ce beau monde qui n’hésite pas à se donner en un spectacle lamentable et, déplorable, ne devrait pas survivre au torrent populaire, dont le but principal est d’assainir le climat politique, avant de passer aux autres domaines économique, social et culturel, aux fins d’asseoir la nouvelle Algérie sur des bases saines et solides.
    Les Siaffif et consorts, qui vont jusqu’à utiliser des chiens bulldogs pour arriver à leurs fins, ne devraient pas figurer sur la scène politique de l’Algérie future et doivent suivre les membres du système qui méritent d’être écartés à jamais.

    7
    1
    Rayes Al Bahriya
    24 avril 2019 - 10 h 04 min

    Un parti sali par des voyous venus tous du
    clan d’Oujda dans un état voyou présidé
    par un usurpateur de clan d’Oujdâ
    aujourd’hui on assiste à l’effondrement
    total de l’état…
    Peuple algérien exigeons la sauvegarde
    de la république et du destin national
    par une vigilance par des comités citoyens républicains .
    la jeunesse universitaire et toutes les
    forces vives de la république sont appelées à la sauvegarde de la république
    jusqu’au départs des derniers rats
    infestations les fondations de la maison
    Algérie….
    Vive la 2e république.
    Vive le peuple algérien.
    on lâche rien.
    Allah yarham echouhada.

    6
    2
    Si El WALI
    24 avril 2019 - 6 h 27 min

    Voilà la vraie image des faux Moudjahid et des combattants malgré Eux, il suffit juste de leur enlever l’os qui est entre les dents, ils vous déclarent la Guerre

    25
    2
      SoyonsLogiques
      24 avril 2019 - 14 h 13 min

      @si le wali
      Ils ont oublié de leur offrir du cachir

      7
      2
    Mme CH
    24 avril 2019 - 0 h 52 min

    Comme d’habitude, ils se sont tournés en dérision dans un cirque à deux sous…! Mais selon les informations, certains jeunes FLNistes n’ont pas accepté les noms proposés par « Said » (par téléphone)….Ils veulent nettoyer le parti des grosses légumes…!! Wait and see…!

    11
    5
      Farida
      24 avril 2019 - 9 h 11 min

      Y a rien a nettoyer. C’est ce parti transformé en fond de commerce qui doit partir. Ils utilisent le sang de 1.5 millions de chouhadas pour cacher leur corruption, leur ruse et leurs hold ups.

      16
      1
    Droit de réponse : Merci
    23 avril 2019 - 23 h 51 min

    Le FLN au musé de la préhistoire.
    Le peuple ne veut pas regarder dans les rétroviseurs.
    Ils veut aller de l’avant vers l’émergence de leur pays dont ils seront les principaux acteurs de son ascension.
    Les vrais technocrates seront priés d’avancer et de se faire connaître .
    Car ils sont très sollicités aujourd’hui plus que jamais.
    Il y a une seule condition L’INTÉGRITÉ .
    ENVOYER vos curriculum vitae aux chef d’état major GAÏD SALAH.
    Il les transmettra aux ministères , aux grande admiration , entreprises nationales à tous les postes stratégiques aillant pour aspect principales la gestion de nôtre pays fait de son merveilleux peuple.

    9
    5
    El pueblo
    23 avril 2019 - 23 h 48 min

    IL EST VRAIMENT TEMPS D’ABOLIR CE FLN D’OPPORTUNISTES DE VOLEURS DE MAGOUILLEURS ET DE CORROMPUS

    22
    1
    Mimi
    23 avril 2019 - 22 h 48 min

    Le FLN et l’UGTA au musée!

    24
    1
    Vroum Vroum 😤..
    23 avril 2019 - 22 h 13 min

    Le FLN 2019 est à l’image de la Ligue Arabe , une coquille vide .

    21
    1
    Anonyme
    23 avril 2019 - 22 h 11 min

    C est la suite logique pour ses deux partis de la majorité qui n ont représenter qu eux mêmes leurs privilèges leurs corruptions leurs pouvoirs leurs proches meme ceux qui n était plus parlementaires ne voulait plus rendre les voitures de fonctions ils ont pété l abus ses voleurs et depuis 20 ans avec Bouteflika . Maintenant c ‘est l heure des règlements de comptes c est toi c est pas moi non c est lui et boum boum ils se donnent des coups s insulte c est leur vrai nature et ca m étonne pas et ils savent que la justice va frapper fort et ils sont tous sur la sellette , qu ils se bouffent maintenant entre eux avant de passer à la guillotine lol !

    11
    1
    selma
    23 avril 2019 - 20 h 51 min

    Les prochaines manifestations devraient être consacrées à cette bande de crétins qui ont confisqué un parti pour lequel plus d’un million et demi de braves se sont sacrifiés, allah yarhamhoum. C’est un parti que l’on doit préserver en chassant cette horde de chacals car nos martyrs doivent certainement se retourner dans leur tombe. Un symbole qui appartient à tous les algériens souillé par ces malfrats sans foi ni loi.
    Quelle honte !!!!!!!

    16
    1
    Anonyme
    23 avril 2019 - 20 h 41 min

    Ce parti doit rendre le sigle qu’il usurpe depuis l’indépendance. Au vu de ce qui se passe, les blaireaux qui le composent n’ont pas perdu espoir de revenir au pouvoir.

    9
    1
    KADDOUR BEN
    23 avril 2019 - 20 h 33 min

    A LA PROCHAINE RÉUNION J OFFRE GRATIS DEVANT LE CIC UNE CHARRETTE DE MAILLETS DE BAT DE BASEBALL DES FOURCHETTES DES AIGUILLES DES BROSSES MÉTALLIQUES DES VIELLES GODASSES DES PÉTARDS DU SEL DES TOMATES FANÉES DES ŒUFS POURRIS ET AUTRES INGRÉDIENTS A LA DEMANDE

    8
    1
    Anonyme
    23 avril 2019 - 19 h 03 min

    Un spectacle de betes enragees . Bande d abrutis vous n avez aucune dignite.
    Je voudrai m adresser a cet officier de police qui a manque de respect a Jamila Bouhired Assayi et lui dire Mon fils tu as commis un sacrilege.je te conseille de lui demander pardon et de rester courtois et professionel surtout Dans CE CAS précis.

    41
    1
      Finesse-Aurès
      23 avril 2019 - 21 h 34 min

      Vous n’allez pas me dire que ces parlementaires représentent le peuple Algérien, ce sont des marchands ambulants recrutés à coups de grands sacs d’argent pour faire des affaires et traire la belle vache Algerie qui ne cesse de produire du fric à volonté, pour assouvir leur cupidité diabolique, ils ne pensent à aucun moment au peuple qui souffre, gavés comme des oies, dissoudre ce parlement en urgence et arrêter cette mascarade à ciel ouvert et surtout ce charlatan Ould Abbés, l’Algerie s’en remettra un jour. Vive l’Algerie authentique !!!!

      9
      1
    LES ANONYMES
    23 avril 2019 - 18 h 57 min

    Et dire que ces personnes décident de l’avenir d’un pays comme l’Algérie et ses plus de quarante millions d’habitants, voilà où nous sommes arrivés avec ceux qui se gargarisent à longueur d’années en disant hna jebnaha comme s’ils avaient un droit divin sur le reste du peuple « les moujahidines de 1962 », eli jabouha allah yarhamhoum et plus d’un sa descendance vit dans la misère.

    31
    2
    B.M
    23 avril 2019 - 18 h 28 min

    Dommage que Le Ridicule ne tue pas, car si tel avait été le cas, ce parti serait parti en fumée, il faut donc que Le Peuple s’invente La Formule : Le Ridicule tue. Experts à vos cervelles !

    17
    1
    Felfel Har
    23 avril 2019 - 17 h 59 min

    Sommes-nous surpris par ce pugilat? Oh que non, car quand on chasse le naturel, il revient au galop. La démocratie à coups de tête, coups fourrés ou coups de poings fait partie de l’ADN des caciques du FLN. Il en a toujours été ainsi, il n’y a que la manière forte qu’ils comprennent. Discuter palabrer, échanger des opinions, de points de vue ne font partie de leur moeurs.
    Quand ça chauffe, c’est le règlement de comptes à OK-Comité Central!

    27
    2
      Essaid
      23 avril 2019 - 20 h 20 min

      Il ne faut pas s’étonner : ces « partisans » pensent que celui qui sera SG du FLN sera Président élu de la RADP.
      De plus il ne faut pas oublier comment ils ont « sauter Bouhadja de l’APN . Comment ils ont laché les dobermans dans une réunion de Kasma. etc….

      6
      1
    226
    23 avril 2019 - 17 h 44 min

    C’est leurs niveaux, premiere annee elementaire, illettres bilingue, faux anciens moujahidines, collaborateurs des Francais de generation a generation, rois du faux et usage de faux!!! Et ils doivent payes cash pour tout ce qui a ete detruit.

    29
    1
    Sprinkler
    23 avril 2019 - 17 h 42 min

    Encore un coup de la  » main étrangère  » qui nous envie ce parti extraordinaire, l’artisan de la réussite économique, politique et sociale de l’Algérie ! Ce  » fln  » qui a repris le flambeau du colonialisme…

    36
    1
    Brahms
    23 avril 2019 - 16 h 14 min

    Amar Saadani a embarqué avec lui 300 millions d’euros en France. Imaginez la bombe dans la tête des algériens. Un membre du F.L.N s’en va en France avec le magot. Comment voulez vous devenir crédible vis à vis des citoyens? Ce Saadani n’a pas pris un paquet de chocolats pour ne rien dire et ne rien faire mais 300 millions d’euros!!! Avec tout cet argent, vous remettez à flot une ville complète d’Algérie.
    Or, à ce jour, la justice fait dodo mais espérons quelle agisse rapidement pour l’interpeller et le mettre au cachot comme cela, la soupe sans sel avec un croûton de pain rassi, lui fera du bien.

    51
    3
    Nora
    23 avril 2019 - 16 h 08 min

    Ils auraient dû cadenasser la Porte, les laisser s’entretuer à coup de ruades comme des mulets, et n’ouvrir la Porte que losque tout le boulot et bien terminė et les incinerer après!

    58
    2
      Kenza
      24 avril 2019 - 12 h 19 min

      Dahaktini… les incinérer, c’est une bonne idée. Le feu est purificateur.

    bozscags
    23 avril 2019 - 16 h 07 min

    fermer ce parti qui ne sert a rien.

    39
    1
    ZYGOMATIQUE
    23 avril 2019 - 16 h 06 min

    Tous les gens qui ont géré le pays depuis l’indépendance et qui sont encore en vie, doivent être jugés pour haute trahison.

    43
    1
    Rouh Ya Dzaier !
    23 avril 2019 - 15 h 44 min

    Jamais l’Algérie n’a enfanté des goinfres ignorants trilingues pareils.
    Jamais on a eu des gens pareils dans notre histoire. Sont ils algériens ou simplement ont ils été ensorcellés par de l’alchimie venue du maroc ? Incroyable de voir des gens se comporter ainsi ! La police et la justice doit les enfermer TOUS et le fln doit être dissous pour rentrer au musée. Ils n’ont fait que trop de mal a nos chouhadas.

    44
    3
    Kenza
    23 avril 2019 - 14 h 57 min

    Ce n’est pas nouveau au FLN . Les bagarines ont l’habitude de se battre comme des chiffoniers. De toutes les façons, quoi qu’ils fassent, le FLN terminera au musée et Ould Abbas ainsi que d’autres responsables, en prison.

    47
    1
      zoréta
      23 avril 2019 - 18 h 15 min

      ça fait longtemps que le FLN est devenu le repaire du « Front des Loubards Népotiques ».

      27
    Amira
    23 avril 2019 - 14 h 38 min

    Ce sont ces gens qui « representent » le peuple depuis 62. Maintenant ils ne peuvent plus cacher leur vraie delinquance. Des voyoux prets a tout meme a bruler le pays. Comme dorment les 1.5 millions de chouhadas s’ils savaient qui a pris le FLN en main pour le transformer en fond de commerce. De tliba au drebki, tous les dux tunisiens au centaines de charlatans et pick pockets. c’est grave yal khawa.

    53
    2
    le niveau
    23 avril 2019 - 14 h 34 min

    ma khess ghir el belote …ont se bagarre de la richesse de se pays
    allah ou akbar kabira

    27
    2
    Lyes Oukane
    23 avril 2019 - 14 h 22 min

    Houpi ,voilà une nouvelle qui me comble de joie .Wallah . On aurait dû tous les enfermer dans la salle de conférence et la rouvrir que dans un mois ( la fameuse pratique de la chaîne et du cadenas ,ils connaissent ) . Bon et le RND quand est-ce qu’ils mettent les gants de boxe que je rigole encore une fois .
    Ah ,j’oubliais . Penser à tout filmer et à programmer ces pugilats sur la Tv nationale durant les soirées ramadanesques qui approchent . Audiences stratosphériques garanties .

    48
    2
    FLN = MUSÉE !
    23 avril 2019 - 13 h 59 min

    FLN est certainement infiltré par nos ennemis de l’extérieur et donc doit être dissout rapidement !

    45
    8
    Samgo
    23 avril 2019 - 13 h 57 min

    Ce parti de voyous est le reflet de l’image de ses membres et de ses militants.!!!

    63
    Bônois
    23 avril 2019 - 13 h 51 min

    Qu’ils s’entretuent à huis clos!

    52
    Zaatar
    23 avril 2019 - 13 h 44 min

    « Bousculades, coups de poing, insultes. La réunion extraordinaire du comité central du FLN, à laquelle a appelé Djamel Ould-Abbès, a viré à la foire d’empoigne. » Comment pouvait il en être autrement pour ce parti qui a confisqué le pouvoir par la force depuis 62 et qui voit sa fin arriver dans le déshonneur? C’est bien à l’image de ses adhérents, de ses responsable et de toute sa composante…

    55
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.