Pourquoi la France «s’inquiète» sur les informations sensibles de Sonatrach ?

SH Sonatrach
La Francecontinue de s'intéresser de près à Sonatrach et tout ce qui s'y rattache. D. R.

Par Houari A. – L’hebdomadaire français L’Express annonce qu’il détient le «dossier complet» des contrats qui lient la compagnie pétrolière nationale Sonatrach au géant chinois des télécommunications Huawei.

La France profite des scandales économiques à répétition qui secouent l’Algérie pour enfoncer le clou et en rajouter une couche à l’agitation actuelle. L’ouverture des dossiers de la corruption et de l’enrichissement illicite par la justice algérienne semble servir de prétexte pour déballer l’«affaire» via un média français. Une aubaine pour les grands rivaux occidentaux de Huawei qui remuent ciel et terre pour essayer de freiner sa progression fulgurante face aux concurrents traditionnels qui dominent le marché mondial depuis des décennies.

«Huawei continue de profiter de juteux marchés en Algérie tels celui de la réalisation et la mise en service d’un Data Center au profit de la direction générale des Douanes pour un montant estimé à 3,34 millions de dollars et 90,99 millions de dinars», écrit L’Express qui affirme disposer «à cet effet, d’un dossier complet que nous étudions et que nous publierons prochainement une fois les vérifications d’usage effectuées».

L’hebdomadaire français indique, par ailleurs, que «des officiers de la Police judiciaire, agissant sur instruction de la justice, se sont présentés mercredi dernier à la direction générale de Sonatrach pour réclamer des dossiers». L’Express ajoute que «les représentants de la justice se sont rendus à ISI (Informatique et systèmes d’information) et à la structure qui gère le dossier SH 2030. La direction d’ISI est suspectée d’avoir signé des contrats très compromettants, notamment avec le chinois Huawei», lit-on.

L’hebdomadaire ajoute : «Pour un montant de 100 millions de dollars, Huawei va installer l’ERP qui va permettre de gérer les finances, la production, la commercialisation, la comptabilité… autant dire toutes les informations sensibles» de Sonatrach, qui cherche à développer son partenariat avec les entreprises chinoises «dans l’ensemble de la chaîne hydrocarbures ainsi que dans les services pétroliers, avec d’importantes perspectives d’investissement conjoint et de coopération».

«L’inquiétude» de la France sur la sécurité et la protection des «informations sensibles» de Sonatrach trouve sans doute son explication dans un article paru dans un autre journal, Le Monde, qui s’offusque de «l’absence des entreprises françaises d’un appel d’offres géant dans la pétrochimie algérienne».

H. A.

Comment (59)

    Dhoul Quarnain
    29 avril 2019 - 10 h 15 min

    les USA ainsi que l’ EUROPE ne souhaitent surtout pas que L’ ALGERIE se dote de la 5G voire de la 6G .çela ferait d ‘elle un concurent redoutable à l’avenir et c’est pour ça que HUAWEI est l’enemie à abattre car l’égèmonie des USA sur le monde est en péril

    Hchicha Talba M'iicha حشيشة طالبة معيشة
    28 avril 2019 - 7 h 56 min

    Qui veut aller loin, ménage sa monture.
    C’est à partir de proverbe que nous devons penser ….et en toute logique.
    La France, eternel ennemi de l’Algérie ne devrait plus faire partie des partenaires économiques de notre Beau Pays. Et on en a des choix meme en matière de langues…
    A bonne entendeur,,

    ALGÉRIE RECOLONISÉ !
    25 avril 2019 - 11 h 32 min

    Cette France qui vient tout juste de violé les eaux territoriale de la CHINE ne veut pas nous lacher et place des valets de traitres dans chaqun de nos postes stratégiques avec parfois des fauts ALGÉRIENS ! Même les militaires, gendarmeries, polices, doines, entre eux doivent urgemment ce surveiller car des espions peuvent s’y dissimuler !

    4
    1
    RÉVEILLONS NOUS
    24 avril 2019 - 16 h 46 min

    Pauvre Algérie,
    Tous les autres peuples du monde travaillent ensemble la main dans la main a enrichir leurs nation, sauf nous.
    d’où l’énigme : d’ou descendant nous pour être descendu aussi bas et de ne rien trouver de mieux à faire que de ce creuser l’un contre l’autre.

    10
    maori
    24 avril 2019 - 14 h 42 min

    Les chinois ne sont pas des philanthropes, pas plus que les français. Ils travaillent pour le développement de leurs entreprises et donc de leur pays respectif, comme d’ailleurs tous les autre pays. Les chinois ne sont pas moin corrompus, là où ils trouvent un champ propice il l’exploitent et le fertilisent pour la suite. les vrais responsables de cette situation ce sont les algériens qui ont vendu leur pays à tout offrant. Pour notre gouverne même la grande mosquée de bouteflika était sujette à une corruption poussée. Pas même le sacré n’y échappe, là où il y a du fric à racler on le fait sans sourciller. Les français ne sont pas des saints, ils travaillent pour leur pays même de façon immorale. Ils n’ont pas pris de pincettes pour accueillir l’argent sale pris par les algériens traîtres au pays ( je n’ose pas écrire à « leur » pays), c’est la meilleure façon pour leur la main au collet et les exploiter dans l’intérêt de la france. Ces harkis constituent des chevaux de troie dans tous les rouages des institutions et des entreprises algériennes; alors il ne faut pas s’étonner que l’express ou tout autre journal puisse avoir des dossiers sensibles et virtuellement confidentiels. Les services algériens sont peut-être au courant et doivent donc faire agir la justice, qu’écrire ou ne pas écrire encore?????

    9
    1
    EL Che
    24 avril 2019 - 8 h 11 min

    La France est Néfaste pour l’Algérie ca c est un secret pour personne depuis 1831 …..
    En consequence et après une deduction elementaire ; Tout responsable Algérien qui offre des privilèges a la France ne peut être que traître de la nation .
    La relation de l’Algérie avec la France n’a toujours pas été pacifie et cela depuis 1831 ! pour cela il faut une repentance sincere de la France pour crimes commis durant la colonisation contre le peuple Algérien ensuite on pourra Pardonne mais jamais oublie et enfin peut être bâtir une relation base sur un intérêt commun et equitable ……

    21
    27
    Khorrotov
    23 avril 2019 - 20 h 32 min

    Quelle différence entre la France et la Chine? Le premier pays ancien colonisateur, le second dans la colonisation douce et souriante; les deux sont dans leur rôle et ne font que défendre leurs intérêts. Croyez-vous que si on avait un régime démocratique, avec des dirigeants compétents, intègres et patriotiques, un pays aussi grand et aussi riche que le nôtre, aurait connu une telle déchéance morale, politique et économique? Sous ce régime, la corruption a été institutionalisée; a t-on déjá oublié monsieur 5% pour décrocher un contrat, que ce soit au niveau national ou à l’extérieur? Le plus grand ennemi est en nous et parmi nous.

    23
    3
    karimdz
    23 avril 2019 - 20 h 20 min

    Au torchon l express, sachez qu en Algérie, nous avons notre propre presse, et notre propre justice, et que votre rédaction pas plus que l elysée n’ont à nous « informer » pour ne pas dire désinformer, et dicter notre dictée notre ligne de conduite.

    Si la France avait des intentions honnêtes et louables, l Algérie serait beaucoup plus développée, et ce sont avec des partenaires autres, que l Algérie avance et avancera encore plus vite.

    L Algérie est un état indépendant, souverain, qui peut se passer sans problème de la France, mais il semble que le contraire ne se vérifie pas, mais cette époque est révolue, fini, l ingérence et la main mise sur notre pays.

    26
    6
    MOHAMMED [email protected]
    23 avril 2019 - 18 h 24 min

    L’histoire de La France et de El Jazaïr, ( Comprenez : pas « L’Algérie », comprenez BIEN !), c’est l’histoire de deux chats, chacun des deux doit coûte que coûte tomber sur ses pattes, reste à voir lequel des deux est le plus chat ! Monsieur Le Chat de France, admettrez-vous enfin que Le Chat de El Jazaïr a quatre pattes comme « Vous », comme « Enta », QUE c’est peine perdue d’avance, QUE mieux vaut La « Firité », (La Vérité !), comme disent les illettrés issus de la lission  » syhilistarice », bref Cher Compatriote Chat, de La Patrie Terre, réserves tes miaulements au crève-la faim de « Chez toi », les alter ego de El Jazaïr ! ETC

    20
    6
      Monsieur X
      24 avril 2019 - 10 h 39 min

      Il semble que vous souffrez d’un syndrome : il s’appelle france !

      3
      9
      El Che
      24 avril 2019 - 22 h 22 min

      Bravo pour ce commentaire. Les félins d’el Jazair triompheront

      3
      1
    Felfel Har
    23 avril 2019 - 18 h 16 min

    Tous ces commentaires puants venant de la France qui se veut éclairée, ressemblent aux caprices du gamin subitement sevré du lait de sa nourricière. Huawei dérange les Américains car elle a réussi à casser le monopole des companies US de software. Enragé par ce succès planétaire, ils tentent de la discréditer. Les Français, éternels vassaux d’Oncle Sam font alors du zèle , et Dieu seul sait à quel point, ils peuvent exceller dans les sales besognes, comme toujours.
    Pas étonnant alors que, quand la poule pond, c’est le coq gaulois qui a mal au …!

    40
    3
      sam
      23 avril 2019 - 19 h 46 min

      c est du chantage , il faut chercher la maniéré avec la quelle TOTAL a acquis 34% d’un champs de gaz du cote d illizi après une OPA sur un des partenaire de sonatrach
      sans que l’état ne lève un doigts d’ailleurs a savoir si c est pas une des raisons concernant le limogeage de TEBOUNE a savoir si il n allait pas mettre le veto de l’état algérien pour cette opération , il faut chercher

      11
      1
      Lacolombe
      25 avril 2019 - 16 h 45 min

      Huawei dérange parce qu’il refuse de donner a la NSA la clé de décryptage de leur système pour qu’il puisse espionner les utilisateurs.

    SCOOP !!
    23 avril 2019 - 17 h 18 min

    Les soit disants diplomates Francais armés arrètés en Tunisie avec des agents Européens étaient «  » des espions » » c’est confirmé ! Ils fesaient des va et viens entre la Lybie et la Tunisie.

    36
    3
      Le Berbère
      23 avril 2019 - 21 h 15 min

      Non, ils n’étaient pas des espions, ils étaient plus que ça.
      Ils étaient des agents de service d’action pour le sabotage , donc dans la loi internationale, la Tunisie à le droit de les traité comme des prisonniers de guerre ou comme une force étrangère hostile qui soutien et forme la guerre à la guérilla et la subversion.. IL edt primordial de de surveillé méticuleusement nos frontières durant cette période de transition difficile que certains membres de l’ancien clan veulent la perduré pour fragiliser et perturber la sécurité de territoire national . Il faut se dépêché pour accéléré le passage vers la nouvelle république pour instaurer l Etat de droit qui sera le véritable bouclier contre les dangers qui viennent de l’extérieur comme de l’intérieur.

      16
      1
    RAYES EL BAHRIYA
    23 avril 2019 - 16 h 22 min

    le peuple algérien s’interesse aussi au detournement des 1000 milliards de dollars par le regime de
    bouteflika et ses marchands de tout bords , des generaux , des officiers de l’armée qui jouent les saints propres
    et intouchables.
    l’armée n’est pas avvec le peuple depuis 1962 à ce jour.
    c’est la responsable direct de la nomination de tout les traitres qui volent et ne sont pas inquiétés par la justice.
    meme leur moralité est douteuses.
    el fahem yefhem

    62
    25
      anonyme
      23 avril 2019 - 17 h 18 min

      touches pas a mon armé!

      28
      40
      Anonyme DZ
      23 avril 2019 - 17 h 29 min

      ya ………..d’ou sortes tu ces 1000 milliards de dollars ??
      la banque mondiale ne posséde pas cette faramineuse somme !!
      a part si tu ne sais pas convertir et différencier le dollar du dinar.
      d’après un expert financier que durant les 15 dernières années, il y a eu 50 ou 60 milliards de dollars détournés.
      arréte de jouer au pyromane.

      22
      17
    Moha
    23 avril 2019 - 16 h 12 min

    Salam Yal khawa,
    Comme on dit chez nous, « Ma aandek ma tkhayer men welad el kalba, gaa klab », qui veut dire tu n’as pas à choisir entre les chiots de la chienne car ils sont tous des chiens, ils aboient et mordent tous. Donner un tel projet à un autre pays, c’est comme faire un système d’alarme à la maison le plus sophistiqué au monde, puis publié le mot de passe sur Facebook, c’est tout simplement débile et inconcevable. Ce sont des secrets nationaux, et tout doit être fait par des algériens, qu’on ne me dit pas qu’on a pas cette expertise, car nos cerveaux font le beau et le mauvais temps à la NASA, et chez les gouvernements occidentaux, ils profitent des crises dans nos pays afin de pouvoir récupérer nos cerveaux et nous nous croyons que ce beau monde sont charitables???!!!
    L’Algérie n’a jamais été indépendante, comme la France ne pouvez plus nous résister par la force malgré leurs armes sophistiquées, ils nous ont mis des pions dès 1962, Bouteflika et né d’un père et mère pied noir au Maroc, ou il a grandi, par la suite a été envoyé en France pour sa FORMATION ACADÉMIQUE, en 1958 a été envoyé en Algérie, ça sentait déjà l’indépendance. Il s’est fait passer pour un Moudjahid. Dans le temps de Boumediene, il avait volé l’argent de la caisse noire, puis il s’est enfui aux émirats, ou il a fait la connaissance de la famille sioniste Kouninef, qui l’ont aidé et financé ces projets d’affaires.
    La France et ses alliés, ont autre temps travaillé fort pour diaboliser les kabyles et les islamistes, avant le 22 février tout le monde détestaient ces deux frères ennemis d’ailleurs, divisé pour régner. Zerwal qui été utilisé comme un pion (complice ou pas), il n’avait pas réussi sa mission, et voilà le soit disant sauveur de l’Algérie Bouteflika et sa bande qui arrivent, du coup la paix est instaurée en Algérie (WOW). Ce régime était envoyé pour achever l’Algérie, l’Islam, l’Éducation, la femme, le jeunne et nos ainés jetés dans des maisons de vieillesses dégoutantes, bref ils ont laissé aucune infrastructure humaine, sociale ou matérielle, tout a basculé dans les fins fonds de l’enfer terrestre. Nos ressources sont données gratuitement depuis 62 aux forces de mal, usa, France, Allemagne, Italie, Japon, … la liste est longue, et l’Algérie un des pays les plus riches au monde devenu un des pays les plus pauvres au monde, on a plus de richesses humaines, cerveaux, terres et sous terre que le Qatar et émirats Kharab Unis ensemble, pourtant on vit dans la misère (trouver l’erreur).
    Il est temps de reprendre Notre chère patrie l’Algérie, ça nous prend une deuxième indépendance, il faut qu’ils partent tous et nos cerveaux reviennent, il faut que l’algérie soit géré par des algériens mais des vrais pas des marocains du clan. Libérons l’Algérie, KHAWA KHAWA ET SILMIYA. RABI AHDINA WA KAWINA WA HFADNA WAL DZAERINES ADMAINES. AMINE.

    54
    10
    TOLGA - ZAÂTCHA
    23 avril 2019 - 16 h 09 min

    « Pourquoi la France «s’inquiète» sur les informations sensibles de Sonatrach ? ».
    Parce que la france sait et sent que la mise va lui échapper… la GROSSE MISE s’entend, bien évidemment. Au profit de QUI ? Mais… des Amerlocks, pardi !

    37
    2
    Perlo
    23 avril 2019 - 16 h 04 min

    je voudrais juste attirer votre attention que l’article auquel vous faites référence est rédigé par le site d’information Express-dz et non pas par le magazine français l’Express.

    12
    3
    Anonyme
    23 avril 2019 - 15 h 55 min

    Ils ne sont même plus capables de répondre à des appels d’offres mais ils contestent contre la Chine, c’est du délire ! la france est dépassée dans tous les domaines et je ne comprends pas pourquoi l’Algérie devrait rester à son chevet ?

    25
    3
    Rais
    23 avril 2019 - 15 h 41 min

    Le vrais problem de l;occident avec cette boite chinois est que les service secrets tel que NSA ne peut pas espioner les ecoute telephone due au software encryption. lit site de mr. Paul Craig Roberts.

    18
    3
    صالح/ الجزائر
    23 avril 2019 - 14 h 52 min

    L’hebdomadaire français L’Express annonce qu’il détient le «dossier complet» des contrats qui lient la compagnie pétrolière nationale Sonatrach au géant chinois des télécommunications Huawei. Et après ? .
    Le peuple algérien a payé cher , 1,5 millions de chahid , pour pouvoir conclure les contrats qu’il désire , quant il désire et comme il désire , sans demander ni autorisation ni rendre compte à quiconque , et surtout quant il s’agit à un pays colonisateur comme la France .
    Les hebdomadaire et les quotidiens algériens peuvent détenir , eux aussi , des dossiers archi -complets de l’exploitation des africains par des société françaises telle que Total , Orano (anciennement Areva) et tant d’ autres .
    La France a détruit la Libye , et participé à la destruction de la Syrie , pour se réserver une place de choix dans l’avilissement des libyens et des syriens et l’accaparement de leurs richesses nationaux respectives .
    Dans une déclaration , le 20 Janvier 2019 , le vice-président du Conseil des ministres italien accusait la France de coloniser encore l’Afrique ( ou la France Afrique ) en demandant que «L’UE devrait sanctionner la France et tous les pays , qui comme la France , appauvrissent l’Afrique et font partir ces personnes (les migrants), parce que la place des Africains est en Afrique pas au fond de la Méditerranée» , « Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies (CFA) , et avec cette monnaie elle finance la dette publique française… Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la quinzième puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique. ».
    La France fait semblant de combattre le terrorisme en Syrie , au Mali et ailleurs , et en même temps elle soutient l’attaque terroriste , de l’ex. agent de la CIA , contre Tripoli et contre la volonté de l’ONU et son émissaire , car elle n’a qu’ne seule intention : arriver la première à l’essentiel de la richesse libyenne , à savoir les puits de pétrole .
    S’il y a absence , c’est que les entreprises françaises avaient peut être l’habitude , pendant de longue années, quant on se soignait à Val-de- Grâce et aux Invalides , de ne pas passer par les appels d’offres .

    33
    3
      Tin-Hinane
      23 avril 2019 - 15 h 51 min

      Bien vu, avec le pouvoir défunt (inchaallah à jamais) les entreprises françaises n’avaient pas besoin de passer par les appels d’offres, ils se servaient directement. J’espère que ce temps est révolu, je l’espère de toute mon âme.

      25
      1
    Hypothèse ?
    23 avril 2019 - 13 h 55 min

    Par ce que certainement la France colonise en silence l’Algérie et ses richesses et veulent gommer l’Islam et la langue Arabe définitivement avec leurs agents manipulateurs dans nos régions et notement dans les lycées Algériennes en les infiltrants et le tour est joué ! Donc la France et Israël n’aime pas être à découvert dans leurs opérations suptiles soutenu par leurs aliés du régime MAROCAIN en place dans chaque organes et postes stratégique d’Algérie qui veulent contrôler et déstabiliser. Le sabotage DESERTEC en fait partie pour nuire après le pétrole à tout autre dévellopement de l’Algérie sans vous parler des traitres de l’intérieurs bossant pour eux en échange de bon procédés (Villa en France, entreprises et comptes en banque bien garnis), le tout avec la protection de la France !

    23
    14
      Anonyme
      23 avril 2019 - 22 h 03 min

      Cevital était partenaire de Desertec.

    K. DZ
    23 avril 2019 - 13 h 27 min

    La France s’inquiète surtout sur les capacités de la Chine, à travers Huawei, à accéder aux informations sensibles sur les marchés juteux décrochés par les entreprises françaises avec SH et le risque de perdre ses indus avantages et faveurs auprès de leur poule aux œufs d’or.

    33
    4
    Tin-Hinane
    23 avril 2019 - 12 h 57 min

    Le problème de la France c’est que ce pays a perdu la raison et avec la raison tout le reste, à savoir, la cohérence, la dignité, le savoir faire, les compétences et bien d’autres choses encore, il ne lui reste plus que la rage et le pouvoir de nuisance. Les français sont en pleine démence concernant l’Algérie et ils vont dire et écrire les pires des choses sur nous, les choses les plus inconcevables, les plus incroyables et les plus démentes alors je crois qu’il est grand temps de les ignorer, de couper tout lien avec eux. On ne peut même plus faire de commentaires sur les dérives de ce pays parce que franchement on a du mal à commenter la folie, la folie on lui met la camisole de force et on l’enferme.

    65
    4
      Elephant Man
      23 avril 2019 - 13 h 31 min

      @Tin-Hinane
      Excellent commentaire.

      28
      5
    LE DIRECT .
    23 avril 2019 - 12 h 47 min

    POUR MA PART VOILA CE QUE JE PROPOSE QUAND NOUS AURONS UN PRÉSIDENT ÉLU DÉMOCRATIQUE PAR LE PEUPLE LIBRE INCHAALLAH 1 / COUPER LE GAZ GRATUIT DONNEZ A CETTE FRANCE PAR LES BOUTEFLIKA ET EN URGENCE . 2/ FACTUREZ TOUT LE GAZ CONSOMMER ILLÉGALEMENT PAR CETTE FRANCE DURANT TOUTE LA PÉRIODE DES BOUTEFLIKA . 3/ REVOIR TOUS LES CONTRANT SIGNÉS PAR L ‘OLIGARCHIE DEPUIS LA MALADIE DE BOUTEFLIKA 2013 A CE JOUR PARCE QU’IL ÉTAIT INAPTE ( HANDICAPÉ – AVC ) POUR LES SIGNÉS CONSCIEMMENT. 4/ DEMANDEZ LÉGALEMENT AU GOUVERNEMENT FRANÇAIS POUR RECENSEZ ET DE NOUS TRANSMETTRE TOUS LES ( NOMS ET PRÉNOMS ) DE TOUS LES BIENS MAL ACQUIT DEPUIS LE RÈGNE DE BOUTEFLIKA 5/ DEMANDEZ LÉGALEMENT AUSSI TOUS LES COMPTES DE CES MÊMES PERSONNES ET SANS CONDITION . 6/ DANS LE CAS OU CETTE FRANCE NE COLLABORA PAS AVEC NOTRE NOUVEAU PRÉSIDENT ÉLU , NOTRE PRÉSIDENT COUPERA TOUTE RELATION BILATÉRALE JUSQU’À CE QUE CETTE FRANCE COMPLICE DE CETTE FAILLITE FINANCIÈRE ET DELÀ , NOUS REPRENDRONS NOS RELATIONS COMME IL SE DOIT ET AVEC LES HONNEURS ET LE RESPECT MUTUEL . DITE TOUS AMINE YA RAB .

    37
    4
    Socrate
    23 avril 2019 - 12 h 24 min

    Désolé mais un journal comme l’Express n’est pas « La France » ou le gouvernement central. La presse est libre en France et s’intéressent à quantité de dossiers an France et à l’étranger.

    18
    41
      Elephant Man
      23 avril 2019 - 13 h 28 min

      @Socrate version sioniste
      Vous omettez de dire que l’Express meRdias islamophobe par excellence et propriété de l’israélien Drahi.

      44
      7
      Non la presse n`est pas libre
      23 avril 2019 - 14 h 02 min

      La presse Française en totalité est au service de la caste (sioniste) qui ont mis E.Macron au pouvoir. On les voit sur les plateaux de Tv gesticuler et manier la brosse pour justifier les dépassements et les erreurs combien nombreuses. La France va bientôt rejoindre le club des anciens colonisateurs comme le Portugal. l`Espagne et la Belgique. Il est inconcevable que cette France soit 1 membre permanent du conseil de sécurité alors que des puissance comme l`Inde, le Brésil et combien d`autre ont le pétard atomique et en sont exclus. On n`est plus en 1945.

      41
      3
    NOS VRAIS AMIS ET ALLIÉS LES RUSSES.
    23 avril 2019 - 12 h 09 min

    Seul à là Russie nous devons faire confiance.
    Les russes nous ont toujours fait confiance depuis des décennies en nous vendant à nous les premiers algériens du matériels militaires le Nec plus ultras , la crème des crèmes.
    Cette relation de confiance que nous leurs inspirons à nos amies et alliés Russe.
    Doit être réciproque en leurs confiant la gestion de nos informations sensibles sur cet aspect énergétiques.
    Dans l’attente que nous puissions le faire de nous mêmes avec nos propres génies en informatique.
    Qui hélas , n’ont jamais reçu la considération dont ils méritaient .
    Car ces harkis qui géraient nôtre pays n’avaient pas objectif l’ascension de la mère patrie l’Algérie et ces enfants prodiges dont elle recèle.

    51
    10
    Anonyme
    23 avril 2019 - 11 h 57 min

    Huawei est le leader l’entreprise la plus performante en matière de nouvelles technologies.
    Le pays devrait rester au fin fond des profundis….

    20
    5
    ZYGOMATIQUE
    23 avril 2019 - 10 h 33 min

    Avant même l’indépendance tout avait été fait pour que l’Algérie soit toujours sous tutelle, dès 1962 elle avait été mise sous perfusion, ce goute à goute qui l’a maintient à ce jour en vie lui sert uniquement à puiser dans ses richesses pour tout importer, l’Algérie n’a jamais été indépendante matériellement, le décollage économique par l’industrie lourde avait été l’erreur fatale et l’achat des usines clé en main une vraie gabegie, comment peut-on mettre derrière des machines construites par des personnes qui avaient plus d’un siècle de révolution industrielle des gens qui avaient un siècle de retard, le besoin en main d’oeuvre pour meubler ces usines avait créé un exode rural sans précédent, des gens qui n’étaient pratiquement pas à la charge de l’état et qui vivaient d’autoproduction, d’autoconsommation et vendaient les jours de marché le surplus pour satisfaire leurs autres besoins, avaient tout abandonné et sont venus s’entasser dans les villes, c’est à cette époque que les premières crises de logement se sont apparues, les plans quinquennaux et la socialisation de la société n’avaient fait qu’enfoncer le pays, les décideurs de l’époque sont les principaux responsables de cette ruine et de l’endettement du pays qui s’est retrouvé quelques années plus tard sous la coupe du FMI, c’est la révolution agraire « thowra zéra3ïa » qui a mis le pays dans la dépendance alimentaire, au début des années soixante dix, l’Algérie était pratiquement autosuffisante, le slogan la terre à ceux qui la travaillent était contraire à la réalité, les coopératives agricoles dont celle des quatre-chemins « tessala el merja » que l’on faisait visiter aux délégations étrangères n’était qu’un trompe l’oeil elles ne produisaient rien ou presque, même après l’indépendance sans cadres ni techniciens l’Algérie n’avait pas connu de pénurie, alors que dans les années 70/80 elles étaient monnaie courante, aujourd’hui le gâchis continu avec les SKD, CKD et autres subterfuges pour faire croire aux plus crédules de la pays avance. Allah ystor bledna.
    PS dans les années 70, une question avait été posée à un sage chef d’état de l’est Africain, pourquoi ne feriez-vous pas comme l’Algérie pour industrialiser votre pays, sa réponse fut, quand mon pays atteindra l’autosuffisance alimentaire je songerais à son industrialisation.

    50
    10
    Elephant Man
    23 avril 2019 - 10 h 28 min

    PS : la DGSN Algérienne a recensé plus de 2130 affaires de cybercriminalité en 2017, soit le double de 2016.

    30
    5
    Anonyme
    23 avril 2019 - 10 h 27 min

    Il y a en France une volonté de dénigrer Huawei depuis quelques temps. Ils ont peur d’eux, en même temps comme on les comprends, ils ne font plus le poids depuis longtemps sur rien, si, pour les coups bas ils sont devenus aussi forts que leurs maîtres maintenant….

    55
    6
    Anonyme
    23 avril 2019 - 10 h 21 min

    Par ce que la France est également impliqué !

    31
    3
    Mohamed
    23 avril 2019 - 10 h 20 min

    Salam aleikoum,

    Notre problème ce n’est ni la France, ni la Chine, ni la planète Mars, mais des responsables Algériens irresponsables, car bâtir l’informatique système d’information ISI par des étrangers, c’est de bâtir une forteresse avec des hauts remparts, avec tours, avec des armes, avec des garnisons mais vous remettez les clés des portes de cette forteresse à vos ennemis. Comprenez d’abord c’est quoi un ISI, un ERP, pour comprendre il est où le danger et les bêtises que les responsables irresponsables ont commis. Au lieu d’orienter et de forcer nos bons ingénieurs en informatiques, en électronique à seulement créer des sites Web, comme quoi c’est ça l’informatique et l’électronique, le gouvernement, les chefs d’entreprises devraient encourager nos ingénieurs a crée nos propres ISI, nos propres ERP, car tout ces systèmes font partis de la souveraineté nationale.

    67
    2
      nos cerveaux
      23 avril 2019 - 14 h 11 min

      Nos cerveaux Algériens gèrent les Datas centers des autres pays ….. créons leur un climat doux à vivre et ils rentreront travailler leur pays. Avant de récupérer les fortunes pillées…récupérons nos cerveaux d`abord.

      24
      1
        Mohamed
        23 avril 2019 - 14 h 40 min

        Salam aleikoum,

        Exactement, tout a fait vrai.

        Nos cerveaux ont été scindés en deux groupes :
        – Ceux qui ont de la chance, font le beau temps des autres sous d’autres cieux.
        – Ceux qui n’ont pas de la chance, sont marginalisés, écartés et même certains d’eux ont été obligés d’opter pour une autre activité qui n’est pas sienne, comme : commerce, agriculture, administration.

        15
        2
        Anonyme
        24 avril 2019 - 15 h 53 min

        Les cerveaux ne rentreront jamais tant que l’armée continue à diriger directement ou indirectement le pays et le comportement de gaid Salah et des généraux autour de lui est un grand repoussoir pour l’instant.
        Si un jour, il y a vraiment un pouvoir de civils honnêtes et que l’armee retourne dans les casernes et que le FLN, le RND et les partis islamistes disparaissent, alors les cerveaux reviendront au bercail avec plaisir pour travailler réellement pour leur pays.D’ ici là, beaucoup d’eau va encore couler sous les ponts.

        4
        2
    bozscags
    23 avril 2019 - 9 h 30 min

    notre probleme c’est la france il faut arreter de travailler avec eux dans tous les domaines sans oublier israel .

    52
    11
    hibeche
    23 avril 2019 - 9 h 23 min

    Tout le monde sait que les relations internationales sont basées sur l’intérêt, et la presse ne défend que les intérêts de son pays. A nous, avec le départ du « Bouteflikisme » d’envisager nos relations internationales en fonction de notre intérêt national, tout l’intérêt national, rien que l’intérêt national. Notre politique étrangère doit activer dans ce sens. Avec un régime démocratique, et la canalisation de tout ce peuple, de sa jeunesse, de son énergie vers le développement national, je parie que nous décollerons en verticale dans 10 ans, que le PIB, peut être multiplié pas 3 en 1 décennie, que l’Algérie sera un pays émergent. Ce n’est pas une chimère.

    57
    4
    watani
    23 avril 2019 - 9 h 22 min

    la chine avance ses pions en Afrique et fait de l’ombre à la france. toutefois, il faut refautster vigilant car Huawei fait dans l’espionnage. le siège de l’union africaine construit gratuitement par les chinois à Addis Abeba était truffé, dans sa partie Télécoms, d’équipements d’espionnage. ce sont les experts algériens qui ont déjoué ces pratiques. c’est plutôt avec l’Allemagne- sérieux et rigueur- qu’il faut travailler.

    50
    8
    Anonyme
    23 avril 2019 - 9 h 17 min

    parce que les boutef croyait que le pétrole était leur héritage propriété et l offrait a qui bon lui semble au detriment de 40 millions d algériens et c est pour ça que macron fait la gueule ,,,alors que certains fouillent dans les poubelles pour se nourrir ces messieurs font des cadeaux pour obtenir les bonnes grâces des ,,,jusqu a ce que le peuple se réveille

    41
    6
    ANONYME 1
    23 avril 2019 - 9 h 04 min

    Les chinois sont mille fois préférables et meilleures que les français.
    Le lien avec les chinois remonte à très longtemps.
    Pourquoi les français ne font pas dans la corruption. Ils sont les premiers et les champions de la corruption, et je tiens à ajouter que du temps de Boumediene, les autorités françaises avait donné ordre à toutes les entreprises françaises, que quand un cadre algérien est corrompu, et que la société française lui donnait quoique ce soit, les informations qui se rapportaient à ces faits devaient être transmises aux autorités et au gouvernement français.
    Voilà comment se conduisait cette fafa qui se plaint maintenant de la corruption des chinois. La France a été pire.
    Et depuis 1962 à ce jour les français n’ont pas été capables d’avoir des liens honnêtes avec les algériens pourquoi veulent-ils donc que l’Algérie leur donne une préférence quelconque puisque dès le début eux mêmes se sont comportés d’une façon hypocrite avec les algériens.
    Qu’ils subissent donc les conséquences de leurs comportements combien blâmables.

    49
    15
    ALI
    23 avril 2019 - 8 h 47 min

    LA PARTICULARITÉ DE LA FRANCE C’EST QUE D’UN CÔTÉ ELLE POMPE LE TRESOR PUBLIC ALGERIEN ET DE L’AUTRE CÔTÉ ELLE SOUTIENT OUVERTEMENT MOMO6 DANS SA COLONISATION DU SAHARA OCCIDENTAL AU DÉTRIMENT DU DROIT INTERNATIONAL ET SANS QUE CA FASSE REAGIR LES MAROCAINS DU CLAN D’OUJDA D’EL MOURADIA.

    TROUVEZ L’ERREUR !

    54
    9
    MusulmanAlgérienKabyle
    23 avril 2019 - 8 h 34 min

    Tous ce qui est mauvais pour la France est bon pour le peuple Algérien.

    67
    9
    BabElOuedAchouhadas
    23 avril 2019 - 8 h 34 min

    Il est temps de couper le lien ombilical avec fafa aussi bien culturel que économique et de travailler en profondeur pour faire de la langue de Shakespeare la première langue étrangère en Algérie à l’horizon 2050.

    50
    8
    Mohamedz
    23 avril 2019 - 8 h 23 min

    La France officielle à peur de perdre les 8 à 9 Milliards d’euros que lui offre à ce jour et
    annuellement le Régime Bouteflikiste en contrepartie de sa quincaillerie obsolète et de son grain punaisé.

    49
    10
    Clovis
    23 avril 2019 - 8 h 18 min

    Il est certain que Huawei gene les interets occidentaux. Mais cette societe est soupconnee par de nombreux pays d’agir a en espion pour les autorites chinoises au point de se voir interdire ou limiter des marches. N’aurait il pas fallu faire preuve de prudence avant de leur confier un fabuleux marche exclusif ? Peut etre aurait il fallu partager ce contrat entre plusieurs societes concurrentes afin de limiter les risques de preponderance exclusive et d’etre a la merci d’un seul groupe tentaculaire.

    39
    8
    TARZAN
    23 avril 2019 - 8 h 02 min

    « Le Monde, qui s’offusque de «l’absence des entreprises françaises d’un appel d’offres géant dans la pétrochimie algérienne». » le monde s’offusque du fait que les entreprises françaises ne proposent aucune offre? qu’ils s’offusquent que les entreprises ne soient pas retenue suite aux appels d’offres c’est une chose, mais qu’ils s’offusquent que les entreprises françaises ne fassent pas d’offre s’en est une! par ailleurs la corruption ne peut venir que par des entreprises françaises

    48
    8
    Pr Nadji Khaoua
    23 avril 2019 - 8 h 01 min

    Les non dits de cette inquiétude française, s’exprime notamment à travers ces articles d’une presse aux mains des «entreprises du CAC 40».
    Les principaux propriétaires sont les descendants et les continuateurs de la haute bourgeoisie dominante en France.
    Cette dernière a participer et s’est enrichie de la colonisation des 183O comme la famille du Baron De Sellierre, les Schneider, etc. (voir les ouvrages de entre autres Pierre PÉAN sur le vol du trésor d’Alger en 1839). Pour eux, l’Algérie avant et après 1962 est leur territoire captif.
    Rien de ces ressources ne doit leur échapper. Un exemple simple : depuis 1962 jusqu’en 2019, les principales importations de céréales viennent de France. Alors n’existent de par le monde divers pays exportateurs. En même temps,
    le développement de la production locale en céréales a toujours été freiner pour une raison ou une autre. Le concours d’autres pays pour développer cette cerealiculture a a chaque fois été saboter. Le «barrage vert», qui aurait pu transformer les Hauts Plateaux pour entre autres dynamiser toute l’agriculture a été annuler des le changement de régime politique en 1979-1980. Nous pouvons y ajouter les exemples du secteur automobile, du secteur des produits pharmaceutiques, etc, etc, etc.
    Nous pouvons y ajouter aussi les incroyables facilités accordées depuis 1962 a 2019 par l’État français a tous les ex responsables Algériens, dont la fortune est hautement suspicieuse, pour s’installer en France, y acquerrir un patrimoine, y investir etc, etc, etc. Exemples les plus récents : les Bouchareb, les Saidani, etc, etc, etc, etc.
    Notre pays ouvrira les horizons du développement qui s’offrent à lui le jour où son pouvoir central sera constituer de
    «patriotes éclairés», disposant eux mêmes d’un niveau intellectuel supérieur leur permettant de prendre leurs décisions et de définir leurs politiques a partir des intérêts internes de la Nation, en étant étanches a toute influence politique étrangère de quelque pays qu’elle vienne.
    Le jour enfin ou notre justice sera dans les faits indépendante et formée par des hommes et des femmes au dessus de tout soupçon.

    70
    4
    Slimane
    23 avril 2019 - 7 h 42 min

    Pourquoi ? Parce qu’il y a eu certainement des accords secrets contre le pays en échange de protection et de pouvoir. Du gaz sans payer depuis 2005

    33
    13
    Ali-Vison
    23 avril 2019 - 7 h 38 min

    Pas besoin des confidences Française pour comprendre comment l’Algérie des Bouteflika à été dirigée pendant vingt ans, ou le illégal est devenu légal, où l’homme honnête n’a pas de place

    52
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.