Cette ligne de chemin de fer entre la Syrie et l’Iran qui fait peur aux Etats-Unis et à Israël

chemin Chine
Des ouvriers posant des rails. D. R.

La restauration et le parachèvement de la ligne ferroviaire reliant la Syrie à l’Irak et l’Iran font peur à Washington. Le chemin de fer devrait parvenir jusqu’en Asie centrale. Le projet, qui est «en bonne voie», selon des sources gouvernementales syriennes, fera l’objet d’une réunion tripartite (Syrie, Irak, Iran) pour régler la question de la connexion des systèmes ferroviaires des trois pays.

La Chine est partie prenante de ce mégaprojet qui donne des sueurs froides aux Américains qui voient d’un mauvais œil un renforcement des relations commerciales et économiques entre le géant chinois, d’un côté, et les trois pays arabes, de l’autre. Les Etats-Unis sont en train de perdre leur contrôle sur l’Irak après avoir échoué à imposer un régime pro-occidental à Damas et à provoquer la chute des Mollahs à Téhéran.

La Chine compte jouer un rôle central dans la restauration de cette ligne de chemin de fer mais pas que. En effet, les entreprises chinoises s’apprêtent à investir deux milliards de dollars pour la relance de l’industrie en Syrie, pays ravagé par huit ans de guerre civile. Or, les Etats-Unis, la France, la Turquie et Qatar sabotent les efforts de paix pour empêcher que la «nouvelle route de la soie» se réalise, et pour cause. C’est dans la zone occupée par l’armée américaine que se trouve la ligne principale reliant Mossoul en Irak à El-Kamishli en Syrie. La Syrie et l’Irak avaient un projet commun de construction d’une ligne de chemin de fer qui longe l’Euphrate pour relier des terminaux pétroliers entre les deux pays.

Pour contrer toutes les initiatives, les Etats-Unis ont veillé à ce que les groupes terroristes de Daech occupent des zones entières dans les deux pays tandis qu’Israël est entré en ligne, en menaçant de bombarder les infrastructures de transport syriennes pour empêcher toute liaison terrestre entre la Syrie et l’Iran.

H. A.

Comment (16)

    ANONYME 1
    26 avril 2019 - 12 h 12 min

    Là on a la preuve flagrante que les pays occidentaux avec Israel ne veulent pas que les pays arabes ou musulmans se développent.
    Ils veulent des pays consommateurs sans plus à leurs bottes.
    Et qui conque lève la tête pour voir un peu de lumière sera automatiquement matraqué d’une façon ou d’une autre, par la force, le chantage, la corruption ou économiquement.
    Ils ont trouvé des larbins parmi certains pays arabes, et pensent que tous les autres vont suivre.
    Le Cas du Président Egyptien Sissi qui cherche à inciter des pays arabes à s’allier aux israéliens, et ce Sissi aux dernières informations est né d’une mère juive. Ainsi on comprend pourquoi il est zélé avec les voleurs de terres et si dure avec les palestiniens de gaza qu’il a cherché plusieurs reprises à museler et sévir contre deux.

    4
    1
    Rayah
    24 avril 2019 - 19 h 48 min

    Tout developpement economique partout dans le Monde et en particulier au Moyen Orient ( MO) qui ne sert pas les interets des Imperialistes ( USA, UK , France) sera toujours considere comme une atteinte a leur securite et doit donc etre sabote. La tache criminelle est accordee au chien de garde qu’est l’entite sioniste mais la corde est tenue a Washigton, Londres et Paris, ce qui explique la creation de cette entite sioniste dans la Region. Condoleezza Rice ( peau noire masque blanc ) avait declare a son epoque que l’Iran reste le plus grand obstacle pour les plans ( diaboliques ) americains dans la region du MO.

    24
    1
    karimdz
    24 avril 2019 - 19 h 04 min

    Les vrais terroristes, ceux qui de new york à columbo, commanditent les actes ignobles, dressent chrétiens et musulmans, divisent pour régner, tentent de saborder la stabilité de trois pays qui ont résisté vaillamment à leur projet machiavélique.

    Il faut évacuer cette peste us de la région, qui ne cherche que le malheur des peuples, et tente d empecher le développement et la paix dans cette région du monde.

    La russie, la chine montrent leurs muscles, il est loin le temps, où seul l amérique s imposait, la rivalité est de mise, et à ce jeu, c est l impérialisme américano sioniste qui sera le grand perdant.

    Je souhaite en tout cas, à ces trois pays de renforcer leurs relations, pour surmonter l embargo us, et développer encore plus leurs capacités sur tous les plans, l Iran a démontré que c était possible, et la chine et la russie sont prêts également à les épauler.

    22
    1
      Anonyme
      25 avril 2019 - 17 h 09 min

      Je ne sais pas si l’impérialisme messianique sera le grand perdant ,j’ai bien peur que cela soit trop tard .Tant que les médias dominants seront sous le contrôle des Banquiers cosmopolite tout les espoirs de voir des états s’émanciper seront vain.Un pays qui n’a pas de dette et qui distribue équitablement la richesse de son sous sol à son peuple est un pays voué à être détruit.

      10
      1
    Al H'memdji
    24 avril 2019 - 16 h 12 min

    Souhaitons leur Bonne Chance !

    14
    4
    anti-fr
    24 avril 2019 - 14 h 19 min

    pourquoi pas le prolonger jusqu’à nous en Algerie?
    à mon avis il sera benifique surtout pour le commerce ,le pèlerinage à la Mecque,..

    17
    10
    maori
    24 avril 2019 - 14 h 06 min

    Je vais jouer au naïf et prosélyte: Qu’attend la Syrie pour .. en israhell et chez les roitelets arabes?

    2
    4
      Dumes
      30 avril 2019 - 13 h 27 min

      Mon avis . Le grand reset bancaire qui verra la chute accélérée de l’empire du bloc -occidentaliste -américaniste .
      Cela sera suberbe et le premier stress- test de l’empire de satan

    nectar
    24 avril 2019 - 13 h 24 min

    Studieusement la Chine poursuit son emprise sur l’économie mondiale au détriment de Satan (USA) et ses affidés..La prémonition d’Alain Peyrefitte à travers son essai écrit en 1973  » Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera » est entrain de se concrétiser. Les chinois ont compris que le monde ne peut être dominé que par le savoir faire et être..

    20
    4
    Re-Med
    24 avril 2019 - 10 h 48 min

    @ RAYES AL BAHRIYA – 24.04.2019 8h35min

    C’est exactement ce que je voulais écrire à la seule différence que ce sont les Britanniques qui ont monté la Première Guerre mondiale. La France voulait juste récupérer l’Alsace-Lorraine et se venger pour la défaite (débâcle) de Sedan de 1870. À cette époque c’était l’Empire britannique qui se voyait menacé par la montée fulgurante de l’Allemagne qui allait s’emparer du pétrole du Moyen-Orient.
    Les USA sont aujourd’hui l’Empire britannique d’autrefois.

    14
    1
    Iwen
    24 avril 2019 - 9 h 54 min

    //.. .La restauration et le parachèvement de la ligne ferroviaire reliant la Syrie à l’Irak et l’Iran font peur à Washington. Le chemin de fer devrait parvenir jusqu’en Asie centrale. ..//

    Et on vous parle du «  » grand Maghreb «  » Vous croyez vraiment que les autres pays accepteront de laisser faire ça, devant eux ? Sans oublier la route de la soi, qui devait inclure l’ Algérie !

    5
    2
    Elephant Man
    24 avril 2019 - 9 h 51 min

    Pour commencer il ne s’agit pas de guerre civile en Syrie mais de guerre terroriste sioniste par procuration « le Front al Nosra fait du bon boulot » dixit Fabius, sans parler des armes France US IsRatHell medicements de l’entité sioniste etc découverts par la DCA Syrienne dans les caches des DAECHistes et consorts et le fait que systématiquement quand les terroristes sionistes sont en mauvaise posture l’axe occidentalosioniste fomente une soi-disant attaque à l’arme chimique de la Syrie sur son peuple…
    L’échec au MO en Irak et en Syrie est tel que c’est au tour de Maduro et du Venezuela d’être persona non grata.
    Cettr liaison Syrie Iran Irak posait déjà problème avant la guerre en Syrie et d’où les sanctions contre l’Iran.
    L’objectif US est de retarder l’exploitation du gaz et pétrole syrien, le temps que les US vendent leur gaz de schistes.
    Pour concurrencer IsRatHell a proposé en novembre dernier la construction d’un autre chemin de fer entre les 2 mers avec l’accord de la Jordanie l’Arabie Yhaoudite les EAU et le Sultanat d’Oman.
    Toujours cet esprit néocolonialiste qui voudrait la dépendance et surtout le non développement des nations arabes.

    23
    7
    RAYES AL BAHRIYA
    24 avril 2019 - 8 h 35 min

    Comme la célèbre ligne reliant Berlin
    Constantinople Bagdad du temps du grand empire Prusse Et Ottoman…mais détruit et cause de la grande guerre fomentée et montée de toutes pièces par les généraux français pour diaboloser la grande prusse par ruse.
    Au jour d’au jour de huis clos ëtre Damas Bagdad Téhéran c’est le grand retour des maîtres du moyen et extrême orient qui va faire trembler l’occident .
    bravo …

    43
    10
      Anonyme
      24 avril 2019 - 13 h 51 min

      Israel a le projet de construction d une ligne de chemin de fer entre Riadh et Haifa en passant par Amman…le ministre Israel du transport a meme presente son projet aux pays du golfe pour le financement…..Les Israeliens veulent absolument eviter que la Syrie,l Irak et l Iran construisent cette ligne ferroviaire…qui reliera plus tard Beyrouth….
      Cette ligne etait le projet Allemand avant la premiere guerre mondiale…les batiment des gares existent jusqu a ce jour..et qui devait rallier Berlin par Istamboul…

      11
      2
        chark
        29 avril 2019 - 18 h 01 min

        C’est exactement ce projet du  » Bagdad bad  » qui à déclenché la première guerre mondiale , les anglais s’étant farouchement opposé au projet Allemand de mettre la main sur le pétrole Irakien
        la suite nous la connaissons , mais hélas beaucoup de soldats qui se sont affrontés en 1914 ne connaissaient la vérités sur cette guerre dévastatrice en Europe !

          chark
          29 avril 2019 - 20 h 14 min

          Je rectifie , c’est bien le projet  » Baghdad bahn  » et non Baghdad bad .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.