Sadi met en garde contre une confrontation entre l’armée et les citoyens

RCD Sadi
Saïd Sadi. D. R.

Saïd Sadi laisse entendre, dans une tribune publiée ce mercredi, qu’une confrontation pourrait finir par arriver entre les manifestants et l’armée. «Une chose se profile un peu plus de semaine en semaine. Il se confirme qu’une rencontre féconde entre l’état-major et la révolution citoyenne a de moins en moins de chance de se produire», écrit l’ancien président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

«Si la raison ne prévaut pas, si les choses n’évoluent pas rapidement vers plus de lucidité, si les inclinations maladives à la ruse ne cèdent pas, le croisement, s’il devait avoir lieu, ne se fera pas dans le calme et la sérénité attendus par le mouvement», prédit-il dans son analyse critique envers le chef d’état-major de l’ANP. «Jusque-là, ajoute-t-il, le citoyen a su faire preuve de patience et de maturité», comme pour mettre en garde l’armée contre un probable basculement des manifestations pacifiques vers la violence. «Dans ce genre de phase historique, les enseignements sont pourtant sans appel. A vouloir tout avoir, on finit par déchoir», avertit Saïd Sadi qui dénonce, par ailleurs, la manière avec laquelle Gaïd-Salah conduit la lutte contre la corruption, qualifiée de «mauvais théâtre».

«La meilleure manière de lutter contre la corruption est de ne pas entraver la transition démocratique pour laquelle se bat si intelligemment, si généreusement et si vaillamment le peuple algérien», estime-t-il.

L. S.

Comment (74)

    JESUIS SAID SADI
    2 mai 2019 - 21 h 23 min

    Waw ! les islamistes s’en donnent à cœur joie sur cet article. Bon Dieu quel déversement de haine !

    4
    8
      JE NE SUIS PAS SAÏD... BIEN AU CONTRAIRE ! ET POURTANT N'KI THA K'VAÏLI....
      3 mai 2019 - 16 h 54 min

      Je ne suis pas islamiste ni mice yi papassène mais tout simplement KABYLE ET TRÈS FIER DE L’ÊTRE !!! Mais vous, sales MAK…aques, on combattra votre haine et votre régionalisme, votre sectarisme et votre racisme jusqu’à la fin des temps… AD VIDAM AETERNAM !!! ET C’EST UN KABYLE QUI TE LE DIT, TIENS-TOI LE POUR DIT.

      5
      2
        Anonyme
        4 mai 2019 - 9 h 06 min

        @JE NE SUIS PAS SAÏD… BIEN AU CONTRAIRE ! ET POURTANT N’KI THA K’VAÏLI….3 mai 2019 – 16 h 54 min,tu es un faux Kabyle et un zombie de l’arabo-islamisme ennemi de l’Algérie authentique.Vas te faire consoler par tes frères,les bédouins du golfe persique qui t’ont formaté à leur idéologie néfaste.

        1
        3
          AMRAVAT
          4 mai 2019 - 19 h 28 min

          @Anonyme. 4 mai 2019 – 9 h 06 min.
          Pourquoi cet ostracisme de votre part ? Vous savez pertinemment que les Kabyles Marabout ne partagent absolument pas vos idées. Quand les Marabouts jurent, nous disons : « WALLAH ! » tandis que vous, vous ditent : « OU HAQ SIDI VALLOIS ! » vous faites allusion au père LE VALLOIS… bien entendu.

    Mobel
    2 mai 2019 - 18 h 02 min

    Sadi roule pour BHL.

    15
    13
    صالح/ الجزائر
    2 mai 2019 - 15 h 44 min

    En vous tenant à l’écart du Hirak et de l’ANP tout irait bien .

    12
    10
    Kaddour Ben Kouider
    2 mai 2019 - 15 h 29 min

    Ou bien peut être qu’en tant que psychiatre il sait ce qu’il dit !
    Après le réveil de l’hypnose due à une overdose démocratique , le peuple se retrouvera nez à nez avec l’ANP , là ou le conseil de la révolution fraichement crée à Bruxelles l’attendra pour le monter .

    5
    10
    Kaddour Ben Kouider
    2 mai 2019 - 13 h 40 min

    Normal , un psychiatre nous voit tous comme des malades mentaux.

    11
    9
    Au lieu de se...
    2 mai 2019 - 10 h 46 min

    …focaliser sur saïd saadi, prêtez donc attention aux injonctions de saïdani depuis l’étranger à naïma salhi, tliba et consorts … pour sauver le sergent garcia ! Eux parlent de système pendant que certains faux « Hirak » nous déterrent les vieux démons du régionalisme. En vérité, ce sont les deux faces de la même pièce « manip version saïdani » pour souiller le mouvement populaire. On se bat pour avoir le choix de désigner nos représentants en toute transparence sans exclure personne. Que le meilleur gagne. Mais, arrêtons de mettre la charrue devant les boeufs !

    17
    11
    Zaatar
    2 mai 2019 - 9 h 41 min

    Il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour le deviner et le comprendre. L’homme fort du moment et résidu du système c’est bien le chef d’état major Gaid Salah qui peut faire balancer les choses ne n’importe quel côté qui lui plait. En face, il a devant lui un peuple résolu et déterminé qui ne lâchera pas un millimètre de ses revendications. Dans le constat, on voit que les agissements du Gaid et ses paroles sont contradictoires avec les aspirations du peuple. Par voie de conséquence si aucun terrain d’entente n’est trouvé entre les deux ça sera l’explosion assurée. Plus aucune autre chose n’a d’importance. De deux choses l’une ou bien Gaid se résout à écouter le peuple et la transition sera assurée d’une manière ou d’une autre et la forme sera vite trouvée, ou bien il s’entête à se cloîtrer dans ses soit disant résolutions constitutionnelles et c’est le clash assuré avec toutes les conséquences que personne n’ignore. Et donc Said Saadi a bien raison (il n’est pas le seul c’est certain à le dire… il le dit c’est tout).

    20
    10
    TERGIVERSATION
    2 mai 2019 - 7 h 44 min

    Le RCD et son ex Secrétaire général, le psychiatre Saïd Sadi ont suscité de l’espoir, au début, avec un discours des plus progressistes, moderne et contre le système, qui plaisait à beaucoup d’algériens.
    Les compagnons du Docteur les plus en vue; à savoir, Ammar Benyounes et Khalida Messaoudi étaient également appréciés pour leur engagement et leur tonalité, qui répondaient au souhait d’un grand nombre de nos concitoyens.
    Mais ce parti et ses militants sus cités, se sont vite trompés de cible, en s’attaquant, avant tout, au FFS et à son Leader charismatique et historique Hocine Ait Ahmed et, en limitant leurs interventions et encrage aux régions kabyles( il se peut que cela s’est fait indépendamment de leur propre volonté).
    Et puis par la suite le comble de les voir se rapprocher du pouvoir en place. Pire, Benyounes et Khalida ont fait de l’excès de zèle en intégrant le gouvernement et en soutenant l’insoutenable à savoir les différents mandats d’un président malade et inapte.
    Néanmoins, Said Sadi a raison d’attirer l’attention sur l’urgence d’une solution en vue d’apaiser le trouble salutaire que connait présentement notre pays.

    13
    18
    Ingratitude
    2 mai 2019 - 6 h 50 min

    Mr Saad à la mémoire très courte et l’ingratitude dans ses gènes, y’a pas si longtemps il était l’ami intime de Bouteflika et il a bien profité des cadeaux offerts par ce dernier, … ceux qui regrettent Bouteflika ce sont les personnes comme lui, ingrat, traître, opportuniste , corrompu, voleur, et trafiquant de tout genre, certes Mr Gaid Salah essaie de manipuler le peuple et garder les commandes du pays par les traîtres du nouveau FLN composé de fils de Harkis et d’affairistes

    18
    30
      azouaou
      2 mai 2019 - 7 h 56 min

      Bouteflika a malheureusement trompé tout le monde ! pourquoi s’en prendre spécialement à Dr. SADI ?!

      19
      19
        SO MENDIL AOURAGH
        2 mai 2019 - 17 h 58 min

        « …pourquoi s’en prendre spécialement à Dr. SADI ?!… ». Bah, tout simplement parce que c’est l’idiot de TADARTH EN’NA…. tout simplement !
        Boutef l’a eu en long et en large…..!!!!!!

        14
        4
        Amazigh DZ
        2 mai 2019 - 19 h 37 min

        ton doctor said samedi est un opportuniste-manipulateur.
        pourquoi il prédit et met en garde ou souhaite un affrontement peuple-ANP ??
        dans toutes les interventions de ce doctor en manque de sensation forte, il ne fait que dénoncer, dénigrer et met en garde. il n’a jamais proposé une solution juste et acceptable pour sortir le pays de cette contestation populaire et cette impasse politique.
        a mon avis ce pseudo démocrate roule pour un agenda étranger hostile a la stabilité de l’Algérie et « s’est trompé de société » (déclaration de said samedi).
        VIVE l’ANP et VIVE l’ALGERIE.

        11
        4
        Alatriste
        3 mai 2019 - 11 h 50 min

        BHL,  » je me suis trompé de peuple « , mais surtout à cause de ses accointances avec le sinistre BHL

        3
        2
    Ali
    2 mai 2019 - 6 h 21 min

    Il commence sérieusement à nous fatiguer celui là, le toutou de bhl ne veut rien lâcher. Vous lui fermer la porte il rentre par la fenêtre.
    Les algériens n’ont pas besoin de calamiteux, traître, menteur. Monsieur S/S garder vos conseils pour vous quand il s’agira de répondre sur votre passé, en attendant … et commencez à vous faire à l’idée que l’Algérie n’a plus besoin de gens de votre espèce.

    27
    27
    Mme CH
    2 mai 2019 - 2 h 01 min

    Ce n’est pas surprenant de la part de quelqu’un qui faisait partie de la bande des Daltons dans les années 90….! Je ne sais pas ce que son ami BHL pense de la situation en Algérie et qu’est ce qu’il fait pour embraser la situation….! Il nous menace indirectement…!
    Au fait, il y a une belle photo de Saadi avec BHL au festival de Cannes….!

    29
    31
    Anonyme
    2 mai 2019 - 0 h 09 min

    Tout est résumé dans cette contribution de Said Saadi….yatih Saha !!!

    34
    28
    Abdellatif
    2 mai 2019 - 0 h 00 min

    Tu es une HONTE pour ta famille et pour tes parents CERTAINEMENT
    Mais pour le reste de la population algerienne qui te connait que trop bien soit à ta juste valeur tu n’es qu’un Zéro pointé et teinté par dessus le marché de proximité avec toutes les M…. Atlanto-americano-sionistes.
    Et puis M… tu ne mérites même aucun commentaire Harki Va !

    25
    35
    Felfel Har
    1 mai 2019 - 23 h 40 min

    Saïd Sadi enfonce des portes ouvertes en serinant des craintes que tout le monde connaît. L’Algérien lambda est d’une culture politique élevée, il sait tous les dangers qui pèsent sur le mouvement populaire et il a identifié tous les « has been » de la politique qui attendent leur heure, ces vieilles rosses qui rêvent encore d’un destin national. SS fait partie de ces gens qui s’agitent et qui versent dans la diarrhée verbale pour nous convaincre qu’ils sont prêts à reprendre du service.
    Benflis, Benbitour, Sadi et bien d’autres s’égosillent à faire des appels du pied dans l’espoir de se voir adoubés chevaliers du renouveau. Le peuple ne veut pas de ceux qui ont , à quelque titre que ce soit, participé aux multiples gouvernements de Bouteflika, même s’ils tentent de se refaire une virginité.
    « …you cannot fool all the people all the time. » (Abraham Lincoln).

    23
    19
      Felfel Har
      2 mai 2019 - 23 h 53 min

      Certains commentateurs réagissent plus par passion que par raison. Ils vouent à SS un culte sans limite, ce qui renseigne sur leur niveau d’hypocrisie quand on sait qu’ils dénonçaient naguère Bouteflika et avant lui Boumédienne pour le même travers.
      J’ignorais que SS avait été canonisé, autrement dit béatifié ou élevé au rang de saint, un être parfait. Lui qui se gargarisait de démocratie, ne se gênait pas pour se comporter en despote. C’était Macron avant Macron!
      Il critiquait Mugabé quand il tentait de s’incruster au pouvoir, mais Sa Sainteté faisait tout pour garder son poste à la tête du RCD. Il a éliminé tous ceux qui, autour de lui, lui apportaient la contradiction ou menaçaient son monopole comme Laounaci, Aït Larbi, ou encore Ferdjellah et bien d’autres.
      L’ayant vu à la manoeuvre du temps où j’adhérais au MCB puis au RCD, j’ai compris qu’il pratiquait la politique du pape, « fais ce que je te dis, mais pas ce que je fais », surtout quand il pactisait avec le pouvoir pour avoir une résidence avec la nomenklatura et négocier un strapontin au gouvernement pour ses intimes.
      J’ai depuis appris ce proverbe chinois qui dit « Quand quelqu’un te parle, regarde ses mains pas ses lèvres », autrement dit, apprécie ses actes et non ses paroles. Dont acte!

      7
      1
        Zaatar
        3 mai 2019 - 8 h 52 min

        La politique est ainsi, et tu dois être bien placé pour le savoir puisque tu en parles en connaissance de cause. Simplement tu oublies une chose, c’est que faire de la politique c’est aussi s’adapter sans cesse à son environnement. Je te pries de croire un vieux roublard.

    Sidani
    1 mai 2019 - 23 h 20 min

    article sur la declaration de Said Sadi : « la meilleure maniere de lutter contre la corruption est de ne pas entraver la transition democratique pour laquelle se bat si vaillament le peuple algerien  » ; plutot je proposerai que  » la meilleure maniere d’aboutir a une transition democratique et des projets economiques devant le peuple algerien , c’est de ne pas s’acharner a outrance sur le dos des corrompus , corrompus qui ont ete elus par un electorat a forte tendance abstentionniste jusqu’a present » !

    7
    2
    Clovis
    1 mai 2019 - 22 h 50 min

    Encore Said Saadi ! Il ne veut pas comprendre que ses conseils et ses reflexions n’interressent pas grand monde. Il doit mettre son ego en sourdine et arreter de nous ennuyer ( pour ne oas dire emm..) il ne represente plus rien, et quoiqu’il fasse il ne montera oas dans le train du renouveau. Qu’il se taise !!!

    16
    24
      Zaatar
      2 mai 2019 - 8 h 00 min

      Et qui représente quelque chose dans ce bled hormis H’mida qui en représentait par la fraude? et tous ceux qui parlent, ils le font au nom de qui? qui a une légitimité dans ce pays hormis le peuple? pourquoi donc interdire à quiconque de parler? Ensuite il y a pour tout le monde le choix… certains préféreront écouter Said Saadi plutôt qu’un autre, d’autres Gaid Salah, et d’autres encore le reste… arrêtez svp

      16
      3
    Zaatar
    1 mai 2019 - 22 h 41 min

    Said Saadi a toujours vu juste et a toujours tenu des propos objectifs. Mais en politique c’est ainsi, faut bien avoir des ennemis, car l’être humain est ainsi fait et les intérêts de chacun sont différents de ceux des autres, surtout lorsqu’il y a de grosses ambitions.

    25
    18
      Re-Med
      2 mai 2019 - 5 h 48 min

      Zaatar – 22h41min
      Saadi a vu juste surtout lorsqu’il a soutenu le « pont aérien démocratique » en Libye et en Syrie laissant derrière lui des centaines de milliers de morts.
      Donnons lui le prix Nobel pendant qu’on y est!

      20
      11
        Zaatar
        2 mai 2019 - 9 h 18 min

        Oui, je le répète encore et encore Said Saadi a toujours vu juste et a toujours tenu des propos objectifs. N’en déplaise à tous ceux qui disent le contraire et qui ne représente qu’eux même tout compte fait car personne n’a une quelconque légitimité dans ce pays pour le moment.

        14
        14
          Kronfel Dyal Edzayer...
          2 mai 2019 - 18 h 09 min

          « …personne n’a une quelconque légitimité dans ce pays pour le moment… ».
          Réponse : Y COMPRIS TON SAÏD SAÂDI LE zinzin… en premier lieu !!!
          Pour un pseudo-doctour doublé d’un pseudo-démocrate qui reste incrusté comme un molusque 30 ans dans son fauteuil, ya que le dictateur STALINE qui a pu faire mieux et encore !!! Comparé à ton Saïd big nose… le camarade STALINE est un chérubin.

          6
          2
          Zaatar
          2 mai 2019 - 18 h 54 min

          Oui y compris Said Saadi, cependant il n’a plus aucune fonction ni au RCD (duquel il a laissé le poste de president) ni ailleurs. Il parle comme le ferait tout algérien. Mais il faut savoir dire des choses cohérentes aussi, justes et objectives. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde. La preuve, le pays est dans la m… voilà 57 ans.

          3
          2
    Sidi
    1 mai 2019 - 22 h 21 min

    Moi je me demande pourquoi ce saadi est toujours la l’ami de bhl et le patron de cevital en prison….
    Je préfère un mec qui magouille qu’un traître

    15
    22
    Vroum Vroum 😤..
    1 mai 2019 - 21 h 53 min

    On vous dit que Peuple et ANP sont unis , et Mr Saadi nous parle risque confrontation ..ca me rappelle y’a pas longtemps Zemour qui mettait les Français en garde et prédisait contre une feroce guerre civile ..Aimer son Pays c’est appeler à la fraternité , et jamais le pire …Il faudra bien que la Situation se calme , le Peuple va présenter ces interlocuteurs désigné par lui , l’ANP facilitera le dialogue , tout rentrera dans l’ordre In Cha Allah , un bon Président pour l’Algérie et la vie continue …L’intelligence l’emportera …

    41
    17
    OISEAUDEMAUVAISAUGURE
    1 mai 2019 - 21 h 28 min

    Qu’un dictateur comme Said Said se la ramène avec ces commentaires n’étonne guére ! Après avoir casé sa progéniture confortablement en France, … le voilà qui pousse à la guerre civile car plus personne ne l’écoute. ien plus plus personne ne veut de lui y compris moi un de ses plus fidéles supporter dans les années 90…T’es un félon Sadi, un traitre…t’a plus rien à faire en Algérie.

    23
    20
    Anonyme
    1 mai 2019 - 21 h 24 min

    Il est clair que certains nostalgiques du système rentier font semblant d’être avec le mouvement citoyen tout en ne loupant aucune occasion de lui faucher les jambes.Ce n’est pas le cas du Dr Sadi qui est de tout coeur avec le mouvement citoyen et il le fait savoir.Le peuple dans son ensemble veut l’avènement de la 2° République mais les privilégiés du système freinent des quatre fers et pour cause…

    18
    19
    Algérois
    1 mai 2019 - 21 h 12 min

    Ce type est un opportuniste, un grand ami de BHL et ces compagnons si Vous ne savez pas. il y a que la mort et la désolation qui ressort de lui à chaque fois qu’il parle.

    Vive L’ANP et Vive L’Algérie

    19
    20
    Bouzorane
    1 mai 2019 - 20 h 42 min

    Ce que dit Sadi est très juste. Sauf qu’il n’y aura pas d’affrontement.
    Civils ou militaires, les mentalités ont changé et les Algériens sont devenus matures et responsables.
    Les seuls « has been » sont justement les dinosaures qui nous gouvernent, qui n’ont toujours pas compris que la partie est déjà finie pour eux.
    Des vieillards têtus et stupides qui insistent lourdement et veulent à tout prix s’accrocher, alors qu’ils ont déjà perdu.
    A vouloir trop s’entêter, Gaid Salah va très mal finir… il sera dégagé sans gloire et sans ménagement!!..Ce sera pire que Bouteflika!

    15
    13
    Karamazov
    1 mai 2019 - 20 h 34 min

    Que c’est jouli que c’est beau, si mon ram…

    C’est igzaktma ce que je disais en langage vernaculaire.

    C’est plus beau quand c’est soigné, je l’admets. Autrement j’aurais pensé qu’il me plagie.

    Même s’il ne dit rien de plus que sek jidi.

    3
    11
    B.M
    1 mai 2019 - 20 h 30 min

    Dans notre culture traditionnelle, la vraie, le vieillard est vénéré, le Cheikh Gaid Salah a 79 ans, et dans ses discours il ne cesse de répéter qu’il a juré devant Allah et le peuple algérien que… Néron appartient à l’histoire romaine, Monsieur « S.S » fantasme sur les nuits de cristal, il n’a pas assimilé ! Cher S.S, le silence est d’or, la parole est d’argent, ô combien tu aimes l’argent…

    12
    10
    khalilsadek
    1 mai 2019 - 20 h 21 min

    Saadi n’a rien écrit, il a rapporté ce que lui dicte BHL et ses acolytes selon un plan avec un objectif précis.

    15
    14
    Amazigh
    1 mai 2019 - 20 h 08 min

    Gaid fait partie d’une génération.
    L’Anp a formé des officiers nés après 62 ,je vous garantis mes chers compatriotes qu’il est bien entouré par des intellectuels qui portent l’uniforme militaire ,qui ont des idées ,des enfants et ils ne sont pas corrompus.
    Juste Gaïd-Salah doit avouer au peuple les pressions qu’il subit et le peuple le soutiendra
    À devient que pourra

    16
    3
    Nasser
    1 mai 2019 - 20 h 05 min

    In AP (pour les citations)
    🔴Gaïd-Salah : «L’armée se garde de toute mesure arbitraire ou de règlement de comptes»
    🔴Gaïd-Salah : «L’amendement de la Constitution ne relève pas des prérogatives de l’armée»
    🔴Gaïd-Salah : «Le ministère de la Défense détient des informations avérées sur la corruption»
    🔴Gaïd-Salah : «Nos dossiers dévoilent des faits de spoliation des fonds publics avec des chiffres faramineux»
    🔴Gaïd-Salah : «Ce sera au Président élu de concrétiser le reste des revendications populaires légitimes»
    .
    * Gaid-Salah ne fait depuis le début que répondre favorablement à l’appel du peuple! Ce qui a créé une communion favorable aux changements! Ce qui n’arrange pas le souhait de beaucoup de manipulateurs et de privilégiés et de corrompus!
    Said SADI ne veut pas de ce pacifisme porteur de changements qui peuvent contrarier ses objectifs!
    Sadi dit en clair que si, si, si si, « nos conditions » ne se réalisent pas alors  » il n’y aura pas de calme et de sérénité  » en parlant au nom des citoyens!
    Il est contre cette lutte contre la corruption qu’il qualifiée de «mauvais théâtre», car elle « entrave selon lui la transition »…..
    Il est à l’opposé des revendications populaires qu’il interprète, selon son bon vouloir, à l’Armée et le peuple!
    Le peuple n’agit pas par « oracle », le peuple n’est pas La Pythie et Sadi n’est pas le prêtre qualifiés pour interpréter et l’Armée n’est pas le « camp athénien » !

    16
    7
      Zaatar
      2 mai 2019 - 5 h 29 min

      Tu oublies l’essentiel, le peuple veut « yetnahaw ga3 », c’est a dire Bensalah, Bedoui et son gouvernement et tous les principaux acteurs dans la déroute de l’Algérien durant ces 20 dernières années. Le peuple ne veut pas également de ces élections programmées par Gaid. Ce sont là les principales revendications du peuple que Gaid n’entend pas. Par voie de conséquence, et on se donne RDV ce vendredi, le peuple demandera à Gaid de dégager et de laisser la place à un officier qui écoutera le peuple. Car l’armée c’est aussi le peuple.

      12
      12
        khalilsadek
        2 mai 2019 - 12 h 19 min

        Plutôt, la partie qui écoutera Saadi, BHL, leurs acolytes et leurs planificateurse d’outre mer.

        7
        2
    DZA
    1 mai 2019 - 20 h 04 min

    Encore une analyse habituelle, banale, plutôt qu’une contribution conséquente de la part de cet homme politique, qui après une longue éclipse se redécouvre un rôle et une mission.

    Ne pas avoir encore compris que le peuple n’est pas dupe, quoi que racontent les uns et ce que déclarent les autres, est un signe de grave surdité et une offense à l’intelligence de ce même peuple.

    Les meilleures réponses aux discours de Gaïd Salah sont visibles, lisibles et audibles, les vendredis dans toutes rues et places d’Algérie, et même de certaines villes étrangères.

    12
    5
    Nasser
    1 mai 2019 - 19 h 26 min

    AVIS aux véritables « Hirakistes »
    —–
    Après plusieurs communiqués « pro-hirak », « pro-changement », « soutenant les manifestants » (de l’Armée), voilà les forces « anti-changement » engager une forte campagne visant à dénigrer l’Armée à travers son Chef d’Etat-major (Gaid-Salah) !
    – Des slogans apparaissent pour détourner l’objectif du « Hirak » !
    – Des revendications apparaissent pour ‘tuer’ le « Hirak » !
    – Des pancartes apparaissent pour salir l’Armée en attaquant Gaid-Salah (chef d’état-major) !

    *** Seuls la Force Armée et le Peuple, peuvent mener aux changements et non les forces réactionnaires manipulatrices cachées qui ne veulent pas de changement, mais qui se déclarent hypocritement « pour le changement »

    19
    4
    Nasser
    1 mai 2019 - 18 h 52 min

    Il met en garde qui? A ce que l’on voit se sont ses « amis » d’Algérie et de France qui manipulent, mentent et incitent à la confrontation…

    9
    3
    anumide
    1 mai 2019 - 18 h 46 min

    au fur et a mesure,avec le temps ce personnage s’est totalement discredité en se coltinant avec BHL et d’autres sionistes infrequentables!
    quels sont aujourd’hui ces motivations?
    combien de guaido avons nous en algerie et a l’etranger?

    11
    3
    Sectaire Régionaliste Opportuniste
    1 mai 2019 - 18 h 45 min

    Dégage opportuniste, incompétent, graine de malheur et de division, le peuple te haït excepté une minorité de Kabyle. Mieux vaut continuer ton business médical dans la discrétion avant que le peuple découvre ton vrai visage de sous traitant. Tu fais parti du passif des dernières décennies. Tu as tant trahi et retourné ta veste dans le passé que l’on ne peut avoir que du dégoût pour toi. Tu es un diviseur que le peuple a déjà oublié.

    15
    8
    Hamed
    1 mai 2019 - 18 h 32 min

    LES CITOYENTS font la révolution ! les charognes en profitent…

    32
    15
    Anti SAÏD SAÂDI
    1 mai 2019 - 18 h 31 min

    « … une confrontation entre l’armée et les citoyens… » (!?). Quelle idée sotte et grenue… vraiment on n’a pas idée de lancer pareille « idée ». Ce type, est un ENNEMI du peuple Algérien et de l’Algérie tout entière. C’est clair ! …
    Ne t’en fais pas cher « douctour » même dans tes rêves les plus diaboliques et ceux de ton comparse lihoudi b.h.l. une telle « confrontation » n’aura pas lieu !!! T’as grandement besoin de passer par un « psy ».

    93
    48
      Zaatar
      1 mai 2019 - 22 h 30 min

      Je ne sais pas si on le fait exprès ou vraiment qu’on ne comprend pas ce qu’on lit. Car enfin, entre mettre en garde contre une confrontation entre les citoyens et l’armée et lancer « l’idée  » d’une confrontation entre les citoyens et l’armée il n y a pas photo dans la compréhension des expressions. Sauf pour les simples d’esprit bien sûr.

      13
      11
        Anti SAÏD SAÂDI à mort....
        2 mai 2019 - 18 h 18 min

        Mieux vaut être un simple d’esprit… SINCÈRE ET FRANC ! Qu’un pseudo-doctour… FAUX DÉVOT qui TROMPE TOUT LE TEMPS TOUT LE PEUPLE Y COMPRIS LES NIAIS of course.
        De grâce cachez-moi ce Saïd SAÂDI que ma vue ne saurait voir….

    Hocine-Nasser Bouabsa
    1 mai 2019 - 18 h 31 min

    Les urnes ont déjà parlé. Saïd Sadi ne peut pas prétendre qu’il a le soutien de 0,1 % du peuple algérien. Sachant que ce dernier ne l’a pas mandaté, au nom de qui menace-t-il l’ANP? Certainement pas le peuple algérien, qui on le sait, est uni derrière la seule ‘institution nationale qui est encore debout.

    Certes une période transitoire d’au moins 6 mois, aurait été souhaitable pour préparer les élections présidentiels. Pour cela il faut répondre aux Questions suivantes:

    1. Comment et qui va gouverner entre temps?
    2. Qui composerait le collectif présidentiel que beaucoup suggère à la place de Bensalah?
    3. Les membres de ce collectif seraient-ils légitimes? Sachant qu’ils ne sont pas élus?

    A la fin du jour, il y aura beaucoup de râleurs professionnels, que vous ne pouvez jamais satisfaire. Une chose est sûre. Il y a 2 mois, personne en Algérie n’aurait parié un Dinars, concernant les gigantesques changements positifs, que l’Algérie vit depuis. C’est certainement le mérite d’une jeunesse engagée, mais aussi le mérite du commandement militaire, qui s’est rangé du côté du peuple et l’a débarrassé de Saïd Bouteflika et sa bande de corrompus et d’oligarques insatiables.

    J’étais toujours un opposant de Gaid Salah, lorsqu’il était un soutien de Abdelaziz Bouteflika. Mes contributions sur AP en sont témoins. Aujourd’hui je le vois un peu comme notre Poutine, qui n’oublions pas, fut un soutien du président russe Eltsine, avant de prendre les rênes de la Russie. Quelque fois, il faut savoir se taire, le temps de prendre le contrôle.

    Le destin a épargné Gaid Salah de la purge, dont ont été victime les anciens de l’ALN, pour le placer à ce niveau de responsabilité. Lui et tous les patriotes sincères qui l’entourent, doivent faire de leur mieux pour sauver l’Algérie et la remettre sur le rail du developpement. L’histoire les jugera. De mon côté, ils ont mon soutien avec tous petits moyens à ma disposition.

    80
    39
      MELLO
      1 mai 2019 - 20 h 41 min

      Jamais , on ne peut se placer derrière le Chef d’État Major, fut il ce Gaid Salah. Le peuple Algérien , dans son écrasante majorité, est entré dans un pacifisme sans faille , personne ne viendra le jeter en pâture. Le temps des confrontations est déjà loin , dépassé par ce mûrissement politique de tous ces jeunes qui battent le pavé, par million, de toutes les villes d’Algérie. Ni Said Sadi, ni Gaid Salah ne viendront détourner ce cours du fleuve révolutionnaire qui noie tous les desseins malintentionnés.

      9
      1
      Zaatar
      1 mai 2019 - 22 h 37 min

      Sans trop disserter sur le sujet, car on n’en finirai pas, il me semble que depuis quelques vendredi les râleurs sont bien ceux qui sortent manifester contre Gaid Salah. Il semble bien, et ça sera confirmé ce vendredi aussi, que Gaid Salah a perdu toute crédibilité auprès du Hirak. Dans ce contexte, et vous devez certainement le savoir, il n y a plus de logique, la seule logique qui tienne c’est celle du peuple et de la masse. Et le Gaid semble l’avoir ignoré sauf s’il roule pour H’mida, ce que moi je pense. Tant qu’il n’aura pas appelé à juger said. Ça paraît d’une évidence élémentaire.

      13
      8
    LEH'CHAICHI
    1 mai 2019 - 17 h 53 min

    Avec ces incessantes entourloupes, ce général autoproclamé, incapable de faire une « joumla moufida », risque de mener le pays à sa perte.

    53
    33
      Bouzorane
      1 mai 2019 - 18 h 23 min

      Bien dit!
      Un général … qui ne connait comme « stratégie » qu’entourloupes, roublardises, baratins…

      43
      31
    Re-Med
    1 mai 2019 - 17 h 49 min

    Une confrontation entre l’armée et les citoyens équivaut à une ingérence étrangère dans la mesure où le droit des citoyens aura été piétiné par l’armée. C’est ce que veut en réalité Said Saadi depuis au moins 2011 et il n’arrête pas de jeter le discrédit sur l’ANP.

    42
    43
      Citoyen
      1 mai 2019 - 18 h 17 min

      … ceux qui cherche ça c’est ceux qui bloque le hirak et non ceux qui analyse la situation avec intelligence.
      Ça se voit que tu bouffe du cachir car si tu marchait avec le peuple tu entendra les slogans des algériens « CHAAB wa ldjounoud khawa khawa wal gaid khan-na ».
      La issaba c’est avant tout, les generaux, les ministres, les Wali etc. et depuis 62.
      Quant à Sadi si on l’avait soutenu en 2011 on aurait gagné 8 ans et des dizaines de milliards de dollars.

      42
      34
        Re-Med
        1 mai 2019 - 19 h 56 min

        Citoyen – 18h17min
        Si tu penses qu’avec Saadi on aurait gagné 8 ans et des dizaines de milliards de dollars je te conseille de bien revoir ce qui s’est passé en Libye et en Syrie.
        Par ailleurs Gaid Salah ne parle pas en son nom mais au nom de l’armée.

        10
        7
      Bouzorane
      1 mai 2019 - 18 h 20 min

      Et pourtant, ce que dit Sadi est vrai, je le dis bien que je n’ai jamais été un fan de Sadi, au contraire.
      Je pense que les raisons de l’entêtement de Gaid Salah sont à chercher du coté de Annaba, plus exactement, le meurtre du wali de Annaba.
      La justice s’est auto-saisie pour des affaires de corruption mais ne prête aucune attention au meurtre d’un représentant de l’état!!!!

      41
      29
        Re-Med
        1 mai 2019 - 20 h 02 min

        Bouzorane – 18h20min
        La réponse donnée à la réplique de Citoyen à mon post est valable pour toi aussi.

        3
        4
    elyahia
    1 mai 2019 - 17 h 47 min

    c’est sans doute son souhait encore refoule et surement celui de son ami BHL .

    39
    34
      Al Batriote
      1 mai 2019 - 18 h 06 min

      Al Batriote,
      Votre refus d’admettre la réalité et de regarder en face l’évolution de la situation prouve que vous êtes en phase avec ceux qui manipulent pour le statut quo et œuvrent pour le pourrissement dans le but de préserver les privilèges et cacher leur implications dans les affaires de corruption et de malversations.
      Vous refusez de saisir les messages de M. sadi parce qu’il dévoile et met à nu les velléités des apprentis sorciers.

      35
      37
      ben
      2 mai 2019 - 3 h 08 min

      win kountoum ya kherfan nhar kouna jezara
      le sadi à senti le vent tourner il veut être aussi opportuniste que les voyous au il dénonce
      dégage toi et toute la clique qui a mangé à tous les rateliers
      dégagez tous les minables qui se sont terres quand l ALGÉRIE coulait

      8
      5
    Alatriste
    1 mai 2019 - 17 h 43 min

    Qu’on nous écrive plutôt qu’on a affaire au «véritable actuel président» et non pas l’ «ancien» président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Depuis l’avènement du Hirak, on entend plus que les provocations assassines et les inepties de ce gauchiste anarchiste, tandis que son homme de paille Mohçine Belabbas, le président virtuel du RCD a comme par enchantement mystérieusement disparu des écrans radars du Parti. Saïd Sadi est un condensé de ressentiments, de haine revancharde, un pur cauchemar ambulant qui menace les fondations mêmes de la Nation. Les algériens, y compris les Kabyles comme moi, vous vomissent M. Sadi. Dégage !

    36
    36
    Anonyme
    1 mai 2019 - 17 h 43 min

    L analyse du docteur Said Sadi est pragmatique et imminente ; le peuple ne vas pas se taire de si tôt car le dernier jeune algérien est mille fois plus intelligent que Gaid Salah , Bensalah ou Bedoui ! et cette jeunesse sait que c est maintenant que se joue son avenir face à une smala de retraitable qui bloque la promotion des compétences algériennes ! Sans oublier les dérives de tout genre ! et si le pouvoir continue à ruser ou manœuvre les choses risquent de déraper et çà serait la faute de Gaid Salah et de Bensalah et le monde entier est témoin des marches et revendications pacifiques du peuple algérien ! le peuple n ira pas aux élections organises par le systeme et çà tout le monde le sait , alors pourquoi perdre du temps et pour gagner du temps , le temps de se préparer à toute éventualités !

    38
    32
      Ali
      2 mai 2019 - 6 h 29 min

      Docteur ou pas docteur SS doit … et ne plus donner de conseils aux algériens, Aujourd’hui des docteurs nous en avons à pelles ce n’est plus un titre « honorifique » comme il y a 50 ans.
      Bon vent SS et bien le bonjour à ton maîtres bhl

      7
      2
    SaidZ
    1 mai 2019 - 17 h 32 min

    Malheureusement, ça va arriver tôt au tard car ce peuple mérite des responsables à sa hauteur.
    ces kidnappeurs ne lâcheront pas facilement et ils ont tous des doctorats en sciences de manipulation et de division.

    32
    19
    Algerian
    1 mai 2019 - 17 h 20 min

    Il n y a aucune différence entre l expression française « faire le zouave » et Saïd samedi

    37
    34
    Thomson
    1 mai 2019 - 17 h 14 min

    Je tiens à saluer le courage, la clairvoyance de ce grand démocrate et de cet infatigable défenseur des droits de l’homme.Si on avait 2 hommes tels que Said Sadi et feu Hocine Ait Ahmed notre pays ne sera pas dans le bourbier dans lequel il se trouve actuellement.Monsieur Sadi continuez à vous battre pour les idéaux de la démocratie et des droits de l’homme, c’est tout à votre honneur!!!!

    39
    42
    Anonimaoui
    1 mai 2019 - 17 h 13 min

    Des fois les craintes qu’on dit tout haut sont des espoirs qu’on cultive au plus profond de soi.

    38
    15
      Anonymeplus
      2 mai 2019 - 0 h 26 min

      Saïd samedi a une seule constance, vouloir se faire passer pour un leader alors qu’il a toujours été qu’un larbin au service des juifs.
      L’Algérie ne s’est pas trompée en te jetant à la poubelle des politicards schizophrènes de ton espèce.
      Dégage saadi, profite bien …
      , et oui toi aussi tu manges dans la marmita nauséabonde du système, système dégage = saadi dégage, c’est mathématique.
      Shalom saïd, n’oublies pas de mettre ta kippa quand tu iras manifester, a paris bien sûr au côté de bhl et tous tes copains sionistes.

      9
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.