Hamel a-t-il révélé le nom de celui qu’il visait dans son intrigante déclaration ?

Cocaïne Hamel
L’ex-patron de la DGSN, le général Abdelghani Hamel. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Selon le quotidien arabe Al-Charq Al-Awsat, l’audition, hier jeudi, de l’ex-patron de la DGSN, le général Abdelghani Hamel, par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed a essentiellement tourné autour de sa dernière déclaration à la presse, faite au lendemain de l’éclatement de l’affaire de la cocaïne, et qu’il a conclue par une phrase assassine qui lui a, aussitôt, coûté son poste : «Celui qui voudrait combattre la corruption doit être lui-même propre !»

Citant une source judiciaire au fait du dossier, le journal arabe révèle que le juge d’instruction a insisté auprès du prévenu pour savoir qui exactement il désignait dans ses propos. Sur le coup, d’aucuns avaient compris que le général Hamel désignait le général Ghali Belkecir, qui avait été désigné pour mener l’enquête sur l’affaire de la cocaïne, et nommé plus tard à la tête de la Gendarmerie nationale. Or, de nombreux observateurs attesteront que l’ex-chef de la police s’attaquait, sans le nommer, au chef d’état-major de l’ANP, le général Ahmed Gaid-Salah, du fait que c’est lui qui avait chargé le général Belkecir d’entamer des investigations sur ce grand scandale.

Le général Hamel avait aussi accusé les enquêteurs, dans la même déclaration, d’avoir violé la loi et commis des dépassements, en citant son fils et son chauffeur particulier. On sait que les juges ont rejeté l’accusation portée contre ces deux derniers mais des dizaines de personnes ont été arrêtées dans le même sillage, avant que le dossier ne soit transféré au parquet.

La même source n’exclut pas que le générai Gaïd-Salah soit à l’origine de la convocation du général Hamel, en se référant à l’avant-dernier discours du chef d’état-major où il avait évoqué l’affaire de la cocaïne et exhorté les juges à se pencher sur ce dossier «le plus rapidement possible».

La source judiciaire conclut qu’aucun chef d’inculpation n’a été formellement retenu contre Hamel mais «il était visiblement outré au moment où il sortait du bureau du juge d’instruction», rapporte Al-Charq Al-Awsat.

R. M.

Comment (23)

    Digage!
    4 mai 2019 - 14 h 49 min

    Oui il a révélé le Nom !
    J’étais présent à l’entretien avec le juge, il y avait du thé et des baqlawa, sans oublier les mouchoirs en papier pliés en triangle.
    Le juge lui a demandé « Qui est le parrain de cette 3issaba de la cocaine? »
    Hamel a répondu sans hésiter : « C’est Lui ! ». En pointant le doigt sur la fenêtre.
    Le juge lui demandé de traduire en arabe, car c’est la langue officielle de la justice.
    Hamel a hésité un moment et a dit « Houwa ».
    Le juge a noté  » Houwa » sur sa feuille.
    Ils ont fini de déguster la dernière baqlawa disponible et puis se sont dit  » saha ramdanek ».

    8
    1
    La Viriti
    4 mai 2019 - 14 h 17 min

    Hamel devrait être derrière les barreaux. Ce petit despote en carton qui faisait de sa relation privilégiée avec Bouteflika, un passe droit pour permettre à sa famille et ses proches de faire des trafics en tout genre, mérite de purger une longue peine et de restituer tout ce qu’il a détourné.
    Un vrai petit dictateur qui se voyait remplacer Bouteflika. Lui aussi on ne sait pas qu’elles sont ses origines, officiellement il est né à 100 mètres de la frontière marocaine…Quelle calamité cette race…

    DZLander
    3 mai 2019 - 22 h 32 min

    @Anonyme
    3 mai 2019 – 16 h 46 min
    Je reprends seulement la dernière phrase de votre post où vous écrivez : « Donc l’Algérie était l’ancienne Numidie pendant plusieurs millénaires, + durant 50 ans l’Algérie contrôlait le Maroc par l’intermédiaire du roi Numide Juba II ». En réalité le règne des Numides sur la Maurétanie unifiée -dont le Maroc faisait partie- a duré bien plus longtemps car le fils de Juba 2, Ptolémée, a succédé à son père pour, à son tour et avant son assassinat par Caligula, régner durant 13 ans. Ce qui, en tout, donne 63 ans de règne par des rois Numides sur la Maurétanie de l’époque.

    15
    5
      Anonyme
      4 mai 2019 - 0 h 19 min

      Merci pour cette info fort intéressante.

      2
      4
    fennecdz
    3 mai 2019 - 22 h 05 min

    Que du cinéma mais on croit rêver bled Mickey continu…..

    Anonyme
    3 mai 2019 - 21 h 39 min

    Ce qui est intrigant est le feu d’échec auquel se livre l’article qui se cache derrière un journal des monarques du golfe!

    3
    2
    tahar
    3 mai 2019 - 16 h 26 min

    pourquoi chercher midi à quatorze heure ,c’est tres simple une instruction : combien tu gagnes et que possedes tu ! toi et les membres de ta famille…

    27
    1
    El Vérité
    3 mai 2019 - 14 h 11 min

    La maladie des dirigeants Algérien l’amnésie avant l’âge, il aurait pu avoir le courage et dire tous qu’il avait sur le cœur, aucun dirigeant de l’équipe des Bouteflika qui est honnête,

    23
    1
    hami
    3 mai 2019 - 13 h 44 min

    Allons y, rêvons encore un peux plus, qui sera, a votre avis, le prochain ministre de la défense?

    14
    3
      Med Hangal
      4 mai 2019 - 1 h 31 min

      Un grand « stratège » moderne qui portera ses regards vers les grands espaces pour y rechercher l’ennemi par la voie des airs et provoquer la rencontre.

    Anonyme
    3 mai 2019 - 13 h 12 min

    Hamel visait probablement ces corrompus qui ont saigné l’Algérie et qui aujourd’hui tenant le fusil et montrent les cibles à la justice.Où vas-t-on avec cette politique de l’autruche et ses adeptes qui croient avoir tous les droits parce qu’ils ont la force?

    28
    7
      L'inspecteur
      3 mai 2019 - 17 h 05 min

      Hamel doit être derrière des barreaux rien que pour sa protection des clandestins Marocains qui traversaient les frontières comme chez eux du côté de son patelin.

      16
      12
    La sentinelle
    3 mai 2019 - 12 h 57 min

    Le grand déballage à commencer…
    C’est à qui mieux mieux !
    Attendons la suite…

    14
      La sentinelle
      4 mai 2019 - 5 h 01 min

      Rectificatif : le grand déballage a commencé…
      Merci.

    Les peuples arabes...
    3 mai 2019 - 11 h 18 min

    …sont victimes du « Zaïmisme » !
    Demandons d’abord des comptes à tous les responsables de ce système sans distinction. Ne refaisons pas les mêmes erreurs du passé en signant un chèque en blanc à quiconque. Soyons attentifs à ce que les clans laissent échappés sur leurs pratiques réciproques (Celui qui veut combattre la corruption, doit d’abord être propre soit-même !!!!) ça en dit long sur la profondeur du nettoyage à entreprendre ! La seule valeur qui mérite d’être instaurée par un peuple éduqué est l’intelligence. Donnons une chance selon ce critère à un algérien qui présente ce profil et sortons du clanisme et du régionalisme.

    29
    1
    Anonimaoui
    3 mai 2019 - 9 h 51 min

    Le vent a tourné d’ouest vers l’est sans touché ne serait-ce par accident les régions centre et sud. Le vent en Algérie est porteur de pouvoir, d’impunité et de puissance . Un clan en chasse un autre ainsi va l’Algérie depuis son indépendance et peut être pour des siècles encore.

    57
    8
      Arius
      3 mai 2019 - 12 h 01 min

      Ainsi va l’Algérie mon ami depuis toujours.
      Cela ne fait que rappeler que l’Algérie au départ (antiquité) est la fusion de 2 entités : la Numidie et la Maurétanie césarienne !!! Syphax / Massinissa !

      14
      7
        Anonyme
        3 mai 2019 - 16 h 46 min

        Pendant des siècles la Numidie n’a jamais était associée à la Maurétanie, quand Juba II avec l’aide de Rome a annexé la Maurétanie, à une petite partie de l’ex Numidie, c’est jusqu’à Cherchel capitale de la Maurétanie Césarienne, cela veut dire que le fils du Roi Numide Juba I, en l’occurrence Juba II a annexé tout le Maroc à la nouvelle Maurétanie Césarienne c’est à dire une partie de l’Ouest de l’ex Numidie, mais cette dernière est restée Numidie à partir de Cherchel jusqu’au reste de l’ancienne Numidie. La Numidie Algérie actuelle c’est plusieurs millénaires, alors que la Maurétanie Césarienne c’est moins de 50 ans alors fais tes calcules. Les marocains ne pourront jamais voler l’histoire de la Numidie qui appartient uniquement à l’Algérie. Donc l’Algérie était l’ancienne Numidie pendant plusieurs millénaires, + durant 50 ans l’Algérie contrôlait le Maroc par l’intermédiaire du roi Numide Juba II.

        27
        6
    Blakel
    3 mai 2019 - 8 h 50 min

    Le peuple veut une véritable transition, un vrai changement pour aboutir à une vraie indépendance à travers une nouvelle république débarrassée des anciens parasites, et où la loi remplace les rapports de force. Au lieu de ça, on a droit aux injonctions hebdomadaires de Gaïd Salah, à la justice spectacle, et au jeu des chaises musicales où quelques pourris proches de Bouteflika, sont remplacés par d’autres pourris plus proches de Gaïd Salah. En plus comment espérer un nouveau mode de fonctionnement des institutions, quand la majorité des commis de l’Etat ont été conditionnés à obéir, et plaire au puissant du moment. Après le culte de Bouteflika, le culte de Gaïd Salah ??

    45
    6
    Lghoul
    3 mai 2019 - 8 h 44 min

    Meme la cocaine n’echappe pas. Arriver a auditer un general prouve la nature cachee du systeme ! Mais je poserai toujours la meme question : Pourquoi AUCUN MINISTRE de Bouteflika, c’est a dire du SYSTEME n’est jamais ARRETE ? On les audite et on les relache meme si les preuves sont ACCABLANTES ! Par contre on arrete rapidement un patron et 2 affairistes du systeme sans les passer par un proces. Rien d’autre ! Osez arreter par exemple said et chekib pour augurer les choses serieuses. Mais le systeme est TOUJOURS en place et en train de travailler pour lui meme.

    57
    6
      Anonyme
      3 mai 2019 - 17 h 27 min

      @Lghoul !C’est beaucoup plus pertinent que sa ,et le fait que tout les noms que vous avez cité dans votre intervention n’ont pas encore été appréhendé comme il se devrait c’est qu’en arrière plan il doit y avoir des états .Imaginez un instant que le peuple découvre que tel ou autre état voir plusieurs sont derrière tout ce pillage économique et systématique de l’Algérie avec la mise en place d’homme paille complaisant comme on peut le laisser penser .Je peut vous garantir que la révolution Française ne sera qu’un pique nique champêtre comparé à la notre je pense.

      26
      2
    karimdz
    3 mai 2019 - 8 h 24 min

    Coupable ou non, complice ou non, innocent ou non, notre pays donne belle une image d’un état de droit.

    15
    55
      anonyme
      4 mai 2019 - 13 h 47 min

      @Karimdz
      3 mai 2019 – 8 h 24 min
      Coupable ou non, complice ou non, innocent ou non, notre pays donne belle une image d’un état de droit.

      Ouach men etat de droit Allah yarham waldik?
      Tout est corrompu même le peuple, je puis te jurer que j’ai vu des jeunes qui ont pris des crédits parmi le hirak et bien d’autres escrocs…

      2
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.