Les activistes de l’ex-parti extrémiste infiltrent peu à peu les manifestations

FIS
Des sympathisants du FIS à l'enterrement d'Abassi Madani. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Les adeptes et sympathisants du FIS dissous relaient avec ferveur, depuis vendredi, des vidéos montrant des scènes de manifestations dans la capitale où un carré formé de quelques centaines de personnes scandent, pour la première fois depuis le début du mouvement du 22 février, le même slogan repris en chœur lors des funérailles d’Abassi Madani, le 27 avril dernier à Alger, et qui est, en fait, celui de ce parti extrémiste depuis les années 1990 : «A’layha nahya wa a’layha namût !» (Pour elle (l’Etat théocratique, ndlr) nous vivons, pour elle nous mourrons).

Sur ces images, on voit bien des portraits du gourou du FIS, Ali Benhadj, portés aussi pour la première fois dans une manifestation antisystème. L’hymne des salafistes ne sera interrompu qu’à la reprise brusque et forte, par des groupes de jeunes dans un autre carré, de leurs slogans fétiches contre les symboles du système. Pris de court, les bandes fanatisées du FIS n’ont eu d’autre choix que de répéter derrière les jeunes manifestants les mêmes mots d’ordre.

Cette première initiative audacieuse des résidus du parti dissous est certainement bien calculée dans le temps. Elle fait écho à la grande «marche» des fidèles de ce parti à l’enterrement d’un de ses fondateurs, Abassi Madani, marquant ainsi un retour en force sur la scène politique qu’ils tenteront de réinvestir sous une forme ou une autre. Ses anciens dirigeants, comme Abdelkader Boukhamkham et, surtout, Kamel Guemmazi, ne désespèrent pas de se remettre à la politique, après l’annulation réclamée de toutes les interdictions qui entravent leur liberté de mouvement et d’action.

Plus pernicieux encore, les meneurs actuels du FIS ont choisi de s’afficher en public à la veille du mois sacré du Ramadhan, généralement propice à l’activisme politique des salafistes. Il faut donc bien s’attendre à ce que leur présence aux futures marches populaires soit encore plus forte et plus visibles.

La récupération par les intégristes du mouvement pacifique pour le changement est amorcée.

R. M.

Comment (63)

    Ahmed
    5 mai 2019 - 23 h 45 min

    c’est des Algerians non?

    1
    3
    DZLander
    5 mai 2019 - 23 h 13 min

    Attention, attention, attention ! Beaucoup d’Algériens qui ne connaissent pas vraiment Taleb Ibrahimi, l’ex ministre déchu de l’Education Nationale et des Affaires étrangères, ne savent peut-être pas que derrière son aspect «Gentry» trompeur, se cache un islamiste pur et dur, en tout cas bien plus dangereux qu’un Abassi Madani ou un Ali Benhadj. Si jamais il est désigné par qui vous savez -ou devinez- pour éventuellement remplacer l’actuel appariteur du Palais des Nations (Bensalah), même à titre temporaire, ce ne pourrait être que pour contribuer à perpétuer le système, mais avec un large blanc-seing délivré aux islamistes radicaux qui n’hésiteraient pas, vu l’inespérée occasion offerte, à rééditer la sinistre décennie noire dont les Algériens ont déjà trop souffert.

    1
    1
    Daro
    5 mai 2019 - 15 h 58 min

    Il faut réhabiliter l’islam et il faut qu’on soit clair, on veut un pays musulman et non pas islamiste…
    Il faut qu’on soit claire dans la nouvelle constitution, personne ne prendra en otage le pays et la religion musulmane!!!

    Izem a daynine
    5 mai 2019 - 13 h 28 min

    « …Les activistes de l’ex-parti extrémiste infiltrent peu à peu les manifestations… ». Ceci est vrai mais je vous demande de ne pas oublier aussi l’activité ultra-dangereuse des militants makistes avec les services étrangers : mossad et… n’est-ce pas ? So, please, .. .. Car l’autre danger – SÉPARATISTE – du mak est autrement beaucoup plus dangereux que celui que vous critiquez.

    4
    13
    Lefghoun
    5 mai 2019 - 12 h 11 min

    cette mouvance est ancrée en Algerie, elle est representative d’une tres large frange de la société pour ne pas dire la majorité.
    cette majorité qui a gaagné haut la main les elections organisées et supoervisées par les verreux DAF et qui sur instruction de leur mere partie ont an nulés les resultats et plongé le pays dans cette decennie rouge et noir
    cette mouvance vit sur la terre de ses ancetres et le restera et tout ceux qui ne l’accepte pas, ils auront dorenavant le choix entre l’urne ou l’exil chez leur mere la france

    10
    20
      Anonyme
      5 mai 2019 - 14 h 42 min

      En attendant toi tu peux toujours retourner chez ta mère l’Arabie Tsahoudite.

      7
      3
    HOUMTY
    5 mai 2019 - 10 h 17 min

    SALAM L’KHAWA….. J’adresse ce message a nos enfants née dans les années 90/95 et qui n’on pas connues cette decennies noir qui ensanglanté notre ALGERIE Plus de 250.000 officiel sans compter les handicapés, ceux qui sont devenue fou comme mon amis hamid qui fait les 100 pas rue belouizdad a belcour, car il a perdu sont fils unique ! Appelé du service militaire lors d’un attentat perpétrer pa le maudit g.i.a dans le secteur de boumerdes il avait 19 ans. Un ami d’enfance toutes ça famille égorgé a bouira son épouse et ces 4 enfants dans un bb de 7 mois. C’est BOUCHER, profite du soulévement de notre belle jeunesses, de nos mére, de nos pére et de nos soeurs pour s’incrusté dans les manif… Ne leurs laissé pas la parole a ces ASSASSINS.. Ils veulent replonger notre MÉRE PATRIE dans le NÉANT.. virez les des manifs , car cette révolution pacifique pour accedé a la 2eme république est la votre ! Ne vous laissez pas volé ,car ils sont est seront TOUJOURS des BOUCHERS et des ASSASSINS.. Qu’ ALLAH vous protége et protége la MERE PATRIE L’ ALGERIE notre glorieuse A.N.P , A MORT LES TRAÎTRES et n’oublié pas L’DJAÏCH CHA3B KHAWA KHAWA..

    354
    143
      Anonyme
      5 mai 2019 - 22 h 11 min

      La machine a pouces en haut est revenue. Bravo.

      34
    alibaba
    5 mai 2019 - 9 h 31 min

    … Que se soit sur le plan spirituel, tendance politique ou autre tout un pays est ouvert à la diversification empreint d’un amalgame constitutionnel établit sous le même ciel et à l’intérieur de frontières sur une même terre au prolongement institutionnel, le même espace aérien au coté des eaux territoriales. Ceci dit, le futur se dessine aujourd’hui dès lors que le passé là réfléchit, programmé et bien agencé pour ensuite devient une plateforme consensuelle.

    5
    1
    صالح/ الجزائر
    5 mai 2019 - 7 h 40 min

    Je ne défends ni l’islam politique ni l’état religieux, car je ne suis pas leur adepte , mais la vérité il faut la dire telle qu’elle est . L’expression : «A’layha nahya wa a’layha namût !» , qui est tronquée , consciemment ou non , de sa partie essentielle , à savoir : « il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est le Messager d’Allah » , se rapporte à la croyance Islamique (Al-‘Aqidah Al-Islamiyyah) , et non à « l’Etat théocratique » .

    19
    13
      zaatar
      5 mai 2019 - 9 h 15 min

      ahkiha el bebete. Elle dit ce qu’elle dit on s’en tape le coquillard, en ce temps chez nous elle faisait peur aux gens surtout scandée dans un attroupement de barbus… maintenant les gens sont conditionnés et c’est tout à fait normal.

      10
      4
    Faust
    5 mai 2019 - 0 h 35 min

    Si le choix se fait sur Taleb El Ibrahimi, cette mouvance a gagné son cheval de bataille

    17
    3
    Le Voile lugubre
    4 mai 2019 - 22 h 36 min

    Les embûches continuent d’être semées sur le chemin épineux du mouvement populaire. Et voila que des groupuscules d’ extrémistes religieux de l’ex FIS et des Salafistes cherchent à pointer leurs gueules barbues et lugubres et tentent de s’en mêler, dans le but de ramasser la mise à leur profit.
    Si les jeunes et les marcheurs algériens les tolèrent et les acceptent, ces gens là ne manqueront pas de faire énormément de mal à ce mouvement de masse, qui a été jusque là exemplaire.
    Ces groupuscules intégristes n’ont occasionné que du tord à notre pays et à sa population: on peut dire, sans risque de se tromper qu’ils ont été pour beaucoup dans l’avènement et le maintien du régime qui a détenu entre ses mains l’Algérie durant ces 20 dernières année.
    Je suis tout de même confiant et je pense que les initiateurs du mouvement populaire sont conscients du danger que représentent ces énergumènes et du fait que le chemin menant à l’Algérie de demain sera forcément long et sinueux.
    Tous les sacrifices doivent être acceptés et réalisés pour que notre pays émerge vers la lumière, faite de liberté et de démocratie pour tous, notamment, pour les filles et femmes algériennes.
    Je suis convaincu et c’est réconfortant, que nos jeunes et nos marcheurs vont poursuivre et persévérer massivement dans leurs entreprises et actions avec l’intelligence et le pacifisme qui les ont caractérisés jusque là.

    16
    14
    Nasser
    4 mai 2019 - 19 h 52 min

    Le processus de changement de « système » est irréversible par la détermination du peuple et la puissante aide « politique » de L’Armée par son Etat-major représenté par Gaid-Salah!
    Le train des changements est donc définitivement en marche!
    Le seule moyen de tuer dans l’œuf ces opportunistes et de leur enlever tout espoir d’apparaître et de récupérer les marches est …. d’arrêter le « hirak » et de laisser les hommes de bonne volonté mener la transition (3 mois) à bon port !

    38
    5
      Danodino
      5 mai 2019 - 12 h 39 min

      salam aalikom
      c’est une erreure de les nommer Salafiyine, leur nom legitime est « khawaredj » ils n’ont pas d’autre nom.
      Ils utilisent l’Islam pour se mettre au « kourssi » ils preconisent khilafate »Ardogane ».

      7
      2
    Vroum Vroum 😤..
    4 mai 2019 - 19 h 36 min

    Ces Islamistes ont une croyance Antropomorphiste hors Islam , la Preuve : Livres de Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs , Ibn Taymya livres Al Manhaj et Majmou al Fatawa et Tabliss al Jahmya page 192..93..94.. ,Ibn Abdelwahab a divisé la Croyance (Akida ) en Trois , la Trinité…Ibn Al Baz dit que Allah a des Mains véritablement mais ne sait pas si y’a des Doigts et la couleur des Mains .. Ibn Taymya dit que Allah est un Homme , un Corps limité… Les Islamistes dit Frères Musulman ou Salafistes se disent le Groupe Sauvé qui ira au Paradis et tout Musulman refusant leur croyance Antropomorphiste est Mécréant ou Appostat . .Les Islamistes Frères Musulman leur seul objectif est de créer un Califat dont l’Algérie serait diluée dans le Califat , une Province dirigé par un Gouverneur à la solde des Califs Saouds ou Erdogan Turquie Frères islamiste , le tout sous autorité Usa OTAN Sionisme qui aident les Islamistes à créer leur Califat qui irait du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord . .
    ..Voila la Croyance Wahabite dit Salafistes ou Frères Musulman et leur Objectif de Califat .

    43
    4
    Amirouche
    4 mai 2019 - 16 h 25 min

    Ces islamistes sont politiquement morts, idéologiquement dans un état de comma irréversible, militairement vaincus et complètement cassés. Maintenant si les décideurs en place essayent de les réanimer, sachez que la génération du boycott scolaires 94/95 ainsi que de la décennie noire ont trop goûté aux délices des nouvelles technologies et des réseaux sociaux pour verser dans la rétrogradation et la violence des siècles des mercenaires des fou touchants. Autrement dit, c’est cause perdue pour les décideurs du moment s’ils pensent faire peur au peuple renouvelé à travers sa formidable jeunesse épris de liberté.

    39
    21
    MELLO
    4 mai 2019 - 15 h 40 min

    C’est fini, les vieux démons ne doivent plus revenir . Si les manifestations du mouvement populaire, ont pour objectif le départ de tout le système, il y va de même pour tous les relents du système , à savoir l’islam politique et ses ramifications. La configuration de l’Algérie nouvelle doit être une gouvernance démocratique avec tout ce que cela comporte comme référents aux droits de l’homme , à la liberté collective et individuelle. Les restes des images de 1991 doivent être effacées définitivement face à cette marée humaine constituée de jeunes hommes, de jeunes filles, de femmes et d’hommes sans oublier les enfants pour lesquels cette Algérie doit être espace convivial.

    31
    9
    SaidZ
    4 mai 2019 - 13 h 57 min

    des ‘barbus’ , il y en a et il va y en avoir encore, c’est une réalité qu’on ne peut pas ignorer. Ce qui est réjouissant est que tous les manifestants scandent et sont unanimes sur une Algérie libre et démocratique ce qui n’est pas un vain mot !
    Définir les règles de jeu que tout le monde doit accepter : pas de politique en se basant sur la religion, ni sur la culture et l’identité, ni sur la légitimité historique.

    64
    10
      Le Berbère
      4 mai 2019 - 14 h 53 min

      Je ne fais pas confiance aux islamistes comme leurs confrères les arabo baathistes. Les mouvements identitaires algériens jusqu’à présent n’ont affiché aucune hostilité envers la société algérienne , contrairement aux islamistes radicaux..Le peuple algérien à le droit de réapproprier son identité culturelle banni par presque 60 ans de dictature et de mépris envers les amazighes qui sont dans leurs majorité écrasante de confession musulmane.

      47
      27
        Mme CH
        5 mai 2019 - 0 h 08 min

        ça ne finira jamais, chacun prétend qu’il est le meilleur et qu’il appartient aux meilleurs….!! Chacun prétend qu’il détient la vérité et que les autres ont torts…!! Le bâton, il faut le tenir par le milieu, sinon…..nous resterons toujours en bas de l’échelle…!
        Regardez d’autres peuples à travers le monde, ils sont constitués de plusieurs races/ethnies/cultures/langues… ….mais ils ont un seul drapeau, une seule langue nationale, une seule patrie….etc….!!

        5
        10
          Amirouche
          5 mai 2019 - 6 h 14 min

          Les pays dont tu parles …ne s’abreuvent pas de la haine des gens qui ne prient pas comme eux. Le secret de leur réussite réside dans le respect de l’être humain indépendamment de leur race, langue ou religion et du travail sans tricherie.

          17
          1
          Zaatar
          5 mai 2019 - 9 h 46 min

          Dieu a voulu que ça soit ainsi. Il faut l’accepter ipicitou…

          1
          1
          Anti oumi
          5 mai 2019 - 21 h 11 min

          Essoukti ya oumiya.
          Le drapeau amazigh n’appartient pas aux kabyles ou chaouis mais à toute l’Afrique du Nord. Il flottent au Maroc, Libye, nord du Mali, nord du Niger etc.
          Pour les langues il y a des pays qui ont plus de 100 langues nationales, même les Usa ont 2 langues nationales, la Belgique, la Suisse en 2, voire 3.
          Même les pays du machrek ont plusieurs langues.
          Il n’y a que le hijaz, la france et quelques autres pays qui ont 1 seule langue comme les ANIMAUX.

          1
          1
        Sara
        5 mai 2019 - 9 h 52 min

        Disons que les mouvements identitaires sont plus sournois, moins visibles (pas de signes distinctifs tels une barbe) mais ils sont tout aussi dangereux. Mais pendant ce temps là, les gens sont contents de voir le pays sombrer peu à peu dans le chaos et se réjouissent d’une chasse aux sorcières et de règlements de comptes (celui qui aura moins volé dénoncera celui qui aura plus volé) mdr. Le réveil sera brutal et il sera difficilede se relever.

        2
        4
      Vector
      4 mai 2019 - 15 h 22 min

      Pourquoi n’exprimez vous pas directement votre idéologie ! Le Nationalisme Arabe !
      Votre commentaire vise évidemment les berbères !
      Vous ne réclamez pas la neutralité religieuse de l’État mais l’interdiction des partis islamistes mais si l’État Algérien se reconnait comme musulman, je ne vois pas la différence !
      Idem pour l’arabité, vous voulez interdire les partis identitaires berbères, mais accepteriez vous de remplacer l’arabe par une langue utile dans le monde moderne comme le japonais ou le suédois ? Je ne pense pas !

      20
      18
    Anonyme
    4 mai 2019 - 12 h 21 min

    Les premiers frérots des années 1970 qui se sont manifestés étaient manipulés par ce qu’on appelaient à l’époque  » les réactionnaires bourgeois  » , féodaux terriens qui étaient contre la nationalisation des terres par la révolution agraire.
    La suite on la connait : l’amplification de leur nombre et de leurs actions a failli emporter définitivement le pays au début des années 1990.
    Les frérots qui essaient aujourd’hui d’infiltrer le mouvement pacifique de la jeunesse algérienne majoritaire, sont composés de personnes membres de famille ou de parenté par alliance ou de gens à la solde des nouveaux riches mafieux qui ont peur de comparaître devant les tribunaux, dans le cas où le HIRAK réussirait.
    La jeunesse a tout intérêt à faire sortir de ses rangs en urgence, ces dangereux individus.

    54
    23
      étonné
      4 mai 2019 - 15 h 22 min


      les identitaires authentiques ne sont manipulés que par la volonté de recouvrer cette identité qui est: algérianité, arabité et amazighité.
      ceux qui vous nommez « frerots » ont les mêmes idéaux sauf l’identité que vous voulez est celle du MAK.

      2
      18
    Anonimaoui
    4 mai 2019 - 12 h 00 min

    A force de manipulations désespérées juste pour conserver le pouvoir, le clan actuellement aux commandes du pays risque de reproduire les moments les plus sombres vécus par le peuple algérien durant les présidences de chadli et de bouteflika, mais en plus pire. Alors qu’il suffit,pour ces nouveaux tenants du pouvoir, de reconnaître leurs faiblesses et leurs incompétences criardes en matières de stratégies, de prospectives, d’anticipation, de communication et de gouvernance dans un environnement qu’ils ignorent totalement, eux qui sont habitués aux petites intrigues et basses manœuvres au sein du sérail et autres coups tordus juste pour éliminer ou remplacer un adversaire de même acabit. Depuis le 22 février 2019 le peuple libéré, particulièrement sa jeunesse, fait preuve d’une maturité politique que le pouvoir archaïque en place ne peut ni comprendre ni considérer à sa juste valeur pour y apporter une réponse à la hauteur des attentes et des espoirs nés de cette révolution pacifique extraordinaire.

    31
    6
    Anonyme
    4 mai 2019 - 11 h 46 min

    Il n’y a pas matière à sonner le tocsin ,on devine aisément que ces éléments radicaux salafiste ne sont pas arrivé par hasard ,ce sont les services de renseignement qui les pousse afin de faire voler en éclat la bonne entente fraternelle des Algériens dans notre révolution.Vous verrez que d’ici peu ils vont se faire éjecter sans ménagement par les manifestants eux même qui sont loin d’être amnésique .

    87
    9
    Anonyme
    4 mai 2019 - 11 h 42 min

    Première infiltration timide, opportuniste ayant valeur de test : Il y a 3 vendredi quelques rares éléments de l’ex parti dissous tablant sur notre amnésie, se sont mêlés petit à petit aux manifestants du Hirak.
    Ce vendredi 03 Avril 2019 j’ai vu pour la 1ère fois un petit carré composé d’anciens fissistes scander pour la 1ère fois pendant quelques secondes leur slogan mortifère :  » A3liha nahya wa a3liha nmout ! « .
    Attention ils vont à chaque fois essayer d’être plus nombreux et de s’emparer d’une révolution qui n’est pas la leur comme ils l’ont fait le 10 octobre 88 ( profitant du soulèvement populaire du 5 octobre 88 auquel ils étaient étrangers) avec les conséquences dramatiques pour le pays et le peuple que tout le monde connait.
    La vigilance doit rester de mise, attention !

    53
    5
    Bouzorane
    4 mai 2019 - 11 h 41 min

    Le Fis, taleb brahimi, l’anti-kabylisme, le pro-kabylisme,… des leurres pour intoxiquer la contestation et faire perdurer le système

    32
    6
    Anonyme
    4 mai 2019 - 11 h 40 min

    la fin des boutef c est aussi la est la fin de la concordance civil alors les barbus

    33
    3
      Anonyme
      4 mai 2019 - 15 h 56 min

      Comme vous dites ,j’ose espérer qu’il vont passer tous à la trappe ses barbares égorgeurs responsable des boucheries les plus immondes .

      47
    Ahcene
    4 mai 2019 - 10 h 53 min

    Nous y sommes , nous y voila! c’est là que les étudiants de ‘USTHB de bab ezzouar vouaient en arriver! remettre les FIS sur la selette. Je sais que les meneurs de USTHB sont les enfants de la nomenclatura pourrie et corrompue qui refuse le changement e système afin d’échapper à la redition des comptes…Les étudiants de USTHB roulent pour le FIS et le Système corrompu. C’st pour celà qu’ils bloquent les cours avec le soutien de cetains de leurs profs integristes ou corrompus. LE MAL VIENT DE L’USTHB

    33
    11
    Anonyme
    4 mai 2019 - 10 h 48 min

    Les religieux salafistes doivent être écartés des manifestations leurs slogans ne nous appartiennent pas ils prêchent la violence contre ceux qui ne les suivent pas dans leur égarement. Nous algériens,nous appelons à une mobilisation pacifique pour faire tomber les clans qui se sont appropriés le pays par le mensonge, la manipulation.

    68
    7
      Anonyme
      4 mai 2019 - 12 h 44 min

      AP vous faites une fixation terrible sur les résidus du « fis » vous les voyez partout, y’a plus de fis y’a plus rien de tout ça. Changez de discours, mettez vous en mode HIRAK, « tous les algériens KHAWA KHAWA

      12
      36
        Anonyme
        4 mai 2019 - 16 h 09 min

        Désolé les barbus salafistes ne sont mes Khawa ,si sa ne tenait que de moi je leurs ferais arracher toute leur barbes sans en épargner un seul .La pourriture spirituelle salafiste doit être éradiqué sans aucune complaisance de toute L’Algérie .Je n’oublierais jamais ce qu’il ont fait en Algérie avec justement l’autre bête immonde Madani, devenu milliardaire par le racket et le sang des victimes innocentes passés sous les lames de ses sicaires, réfugié comme on le savait chez ses parrains du golfe et qui mange les pissenlits par la racine . J’attend plus que son prédicateur qui continue à lancer sans vergogne ses prêches nauséabondes le rejoigne en enfer .

        47
        1
    abdeka
    4 mai 2019 - 10 h 40 min

    Le pouvoir mafieux en place joue la carte du danger islamiste et les chiens barbues n’attendent que ça pour commencé à aboyer ces gens sont très dangereux pour l’avenir de l’Algérie ils risquent de faire plonger le pays dans une guerre civile de longue durée et rendre ainsi service aux innemis de l’Algérie ces gens (les barbus islamistes) sont conditionnés et ils agissent comme des robots l’Algérie ne les intéressent que le jour est sous domination des pays du golf et Israël .

    42
    7
    Nord-Africain
    4 mai 2019 - 10 h 16 min

    En Afrique du Nord,voire chez les pays dits arabes le peuple est divisé en deux. Il y a ceux qui croient que notre décadence est due à l abandon de l islam et ses valeurs et que,pour eux,le seul fait d appliquer la loi coranique(chari3a)toutes les difficultés se dissiperont et on aura le salut! C est sur ceux-là que surfent les islamistes qui canalisent toutes ces énergies débordantes et en font une force électorale très importante.
    Et puis nous avons ceux qui croient que le pays appartient à tout le monde et que ses revenus doivent être partagés à égalité et ce, quelles que soient les contributions au développement de chacun(communisme).
    Ces deux idéologies sont rejetées dans notre monde actuel et n apporteront aucun progrès, aucune prospérité. Elles feront du pays une proie à la mondialisation et le feront souffrir. Toutes ces révolutions que l on voit chez les arabes sont vouées à l échec car inadaptables au contexte mondial. Le calme ne reviendra que lorsque des dictatures auront été installées. En Egypte c est déjà fait,j attend la Libye et les autres. La nature est ainsi faite à chaque peuple le dirigeant correspondant

    12
    6
    Kenza
    4 mai 2019 - 10 h 16 min

    La récupération par les intégristes du mouvement pacifique pour le changement est amorcée….elle est amorcée par le système. Ayant été surpris pa ce mouvement populaire massif et pacifique, la mafia au pouvoir, dans l’espoir de s’en sortir, se donne le temps afin de casser à tout prix ce mouvement. Ils ont d’abord essayé de casser la nature pacifique du mouvement par la tentative de répression et l’envoi de baltaguias. Maintenant ils essayent de diviser le mouvement en divisant les algériens comme ils l’ont toujours fait.

    ça ne marche plus: le peuple algérien du nord au sud, de l’est à l’ouest restera uni et pacifique pour sauver l’ALGERIE: ROUHOU GA3 YA3NI ROUHOU GA3 ! DÉGAGEZ TOUS !

    34
    10
    DÉMOCRATIE
    4 mai 2019 - 9 h 10 min

    Ce groupe est déjà apparu à la dixième marche, il y a une semaine. Il est dirigé par un hoozy qui porte un bandeau et des cheveux long. Ce nouveau gourou à été vu aussi dans le fourgon transportant la dépouille de feu Abbassi. Ce groupe était au niveau de la rue Pasteur au dessus de l’université. J’ai essayé de les raisonner mais ce gus ne voulait même pas écouter. J’ai échangé avec un jeune qui après m’avoir dit que chacun était libre de choisir son carré et ses slogans est revenu à la raison quand je lui ai expliqué que c’était un acte de division et un piège. Ceci étant juste après ils ont changé de slogan pour suivre les slogans dominants.
    Donc comme en 1956 ils prennent le train en marche et vont essayer de récupérer la mise. Mais on se fait aucun souci le peuple n’est pas dupe et les gia et daesh sont passés par là.

    29
    2
    Sidi
    4 mai 2019 - 8 h 58 min

    Ali Belhadj est loin d’être une bête, entendez ce qu’il a dire, ce sont des fils de chahid lui et Madani.
    Je préfère une Algérie islamique que démocratique car la démocratie n’existe pas voyez la France.
    Et il faut arrêter de parler des musulmans qui respecte des salafiste, ou extrême…
    Lorsqu’on coupera au voleur la main et ont tuera le meurtrier, ça sera plus juste que de laisser fuir en Europe tout ces voleurs.
    Et aller demander quel justice veut les parents de la petite salsabil Allah ira3ma la petite qui a étais violé et jeter du 12eme étages dont le meurtrier est toujours en vie….
    Le problème c’est que la vérité dérange et tant que nous réagissons comme des colonisé à prendre les lois des européens et non les nôtre jamais ont avancera.

    10
    105
      Anonyme
      4 mai 2019 - 12 h 22 min

      Est ce que le fait d être fils de chahid leur a donné le droit de mener la guerre contre les enfants de leur propre pays pour instaurer une dictature religieuse loin de nos coutumes et valeurs??
      Tous les enfants de l Algérie ont souffert durant la guerre de libération nationale, certains ont perdu leurs parents cela n a pas fait d eux des vendus aux pays du Moyen Orient comme Abassi Madani et Ali Belhadj….
      Le fait d évoquer leurs noms me donne la nausée à cause de tous ce qu on a vécu durant la décennie noire…

      60
      2
        El hadj
        5 mai 2019 - 21 h 20 min

        Je suis hadj et suis contre ces arrières il la men rahima rabek .
        L’islam est religion de lumière et de tolérance. Ces gens n’ont pas le niveau pour parler d’islam au 21ème siècle. Déjà leur look nous renvoie à la jahilia.
        Il y a un siècle nos oulama était plus classe et plus ouvert.
        Tu veut un parti islamique tu as hams et d’autres partis dirigés par des intellectuels et non des imams de daeshiens.

      Nass
      4 mai 2019 - 12 h 27 min

      @sidi retourne dans ta poubelle salafiste, en algerie c est les jeunes éduqués qui vont prendre le pouvoir , si la gouvernance islamique te fait fantasmer tant que ça, va vivre au pakistan !!!!
      Vive l Algerie démocratique gouverner par des Algeriens patriote bientôt !

      58
      4
        Anonyme
        4 mai 2019 - 17 h 42 min

        Ce qui est consternant de nos jours avec la révolution numérique et tout les moyens d’informations à notre disposition qu’il y est encore des personnes je dirais des QI d’huitre qui cautionne encore cette idéologie scabreuse .Je me souviens d’une vidéo au plus fort de la crise Syrienne ou on voyait un barbus salafiste qui filmait le largage d’une bombe d’un hélicoptère Russe arrivant sur lui et qui criait « Allah Akbar ». Incroyable de voir à quel point ils doivent être shouté avec des substances illicites pour ne pas dire autrement car je ne vois pas d’autre explication.

        31
        1
      Vector
      4 mai 2019 - 12 h 32 min

      Les islamistes ne sont que des hypocrites !
      Vous crachez sur l’Occident mais vous êtes en adoration devant toute leur production inutile tels que les marques de luxe qui promeut l’inverse de l’islam : l’hédonisme !
      Vous réclamez la peine de mort pour le violeur d’une fille de 12 ans mais vous ne la réclamerez pas pour un pervers cinquantenaire du golfe qui épouse une gamine de 12 ans et vous ne la réclamerez pas non plus pour ses parents qui ont accepté ce mariage pédophile !

      37
      4
        Anonyme
        4 mai 2019 - 12 h 50 min

        La première des choses qu a ramené Abassi Madani après ces «  prétendues études en Angleterre moi je pense plutôt après son endoctrinement par les pays du Golf » est une Mercedes dernier modèle pour épater sa galerie…
        Qui peut ramener une Mercedes après une seule année d études et seulement avec sa bourse?
        Voilà l hypocrisie et le mensonge de ce genre d homme vendu au plus offrant…

        31
        1
        Anonyme
        4 mai 2019 - 13 h 02 min

        @Vector !D’ailleurs si on y regarde de près, tout les bouchers salafistes qui ont été gracié par Bouteflika avec sa non moins catastrophe de concorde civile vous remarquerez que la plupart on ouvert des commerces et un fait non anodin beaucoup dans la lingerie féminine !!AHHAHAH pour des sois disant musulmans rigoriste sa la fout mal.Faite se que je dis pas ce que je fais .

        71
        2
      Moskosdz
      4 mai 2019 - 14 h 11 min

      @Sidi//De quelle république islamique tu parles,de ceux qui égorgent des pères de familles devant leurs femmes et enfants,de ceux qui violent des petites filles sous prétexte que c’est Halal pour eux car leurs parents sont kouffars ou refusent d’avoir le même trait qu’eux,de ceux qui font d’un meurtre un spectacle,ou laquelle???.

      56
      1
      Vroum Vroum 😤..
      4 mai 2019 - 19 h 23 min

      @Didier…aulieu de jouer au Musulman du Faux Djihad , dis nous ta croyance en Allah ?? Tu es adepte de IBN Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs Antropomorphiste dont la Croyance est que Allah est un Homme qui monte et descend et s’assoit si il le veut véritablement , Un Corps limité , de véritables Mains et Visage et Jambes selon Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs.. Ibn Abdelwahab à divisé la Croyance (Akida ) en Trois , la Trinité… Voila ta croyance y’a @Sidi le Salafiste , Frère musulman Wahabisme Saouds, Erdogan… Ton Ibn Taymya dit que Allah est un Homme , Une Apparence d’Homme véritablement , comme dans son livre Tabliss al Jahmya pages 192..93..94 , livre Al Manhaj et Majmou al Fatawa et Akida al Wassitiya dont Ibn Outheimine affirme que Allah a des attributs Phisiques véritables et non Phisiques dans son livre Charh Akida al Wassitiya . .Vous les pseudos Salafistes Antropomorphiste , votre croyance est hors Islam et pourtant vous vous prenez pour les Pieux Musulmans et celui Musulman qui refuse votre croyance vous le traitez de mécréants ou Appostat..alors que vous croyez que Allah est un Homme , mais invisible . .Va vérifier tous les livres de IBN Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs et revient nous voir si tu crois que c’est pas vrai , va vérifier.

        Khier
        5 mai 2019 - 11 h 54 min

        Salam alikoum.
        Leur seule religion à ces wahhabite est le TALMUD.
        Ils ne connaissent que la perversion, la mort et la désolation .
        Il faut être naïfs pour croire que quelque chose de bon peut émaner de ces robots talmudisés.

        1
        1
    Thomson
    4 mai 2019 - 8 h 52 min

    Nous ne voulons ni d’un état islamiste, ni militaire, ni policier.Nous voulons un état civil libre et démocratique!!!!

    57
    1
    ben
    4 mai 2019 - 8 h 26 min

    Le peuple Algérien a payer et il ne feras pas la mème connerie de suivre ses fascistes 200000 morts cela s’appelle un génocide et ils devrais être juger

    40
    3
    Moskosdz
    4 mai 2019 - 8 h 12 min

    Pendant la décennie noire,c’était pendant le Ramadan que les hordes sauvages du fis commettaient + de massacres,qui,à leurs yeux est le mois propice pour leur pseudo djihad,ces fouteurs de troubles aidés de l’extérieur sont comme ces charognards qui attendent que la bête soit à l’agonie pour lui tomber dessus,l’erreur de 88 ne doit pas se répéter.

    67
    3
      Anonyme
      4 mai 2019 - 12 h 12 min

      @Moskosdz!L’erreur de 1988 ne se reproduira plus jamais, les Algériens sont loin d’avoir la mémoire courte et nous avec.
      Ce sont des barbus manipulés par les officines pernicieuse Wahhabites mais aussi nos services de renseignement eux même dont le but est de scinder le peuple Algérien et donner un prétexte à la mise en place d’un couvre feu!!
      Ce n’est pas un hasard que des éléments de L’ANP et de la Gendarmerie on saisi des quantités d’armes récemment. On note aussi une recrudescence sur les réseaux sociaux d’apprenti sorcier connus pour leur soi-disant discours lénitif et bien huilé mais qui en réalité si on analyse de près leur dialectique prône un appel à la sédition avec des vocable qu’on a entendu déjà en Égypte et en Libye. Les Algériens désormais sont aguerris aux chimères du salafisme importé des bédouins farouches et incultes du Golfe.

      77
      5
    dal G ri
    4 mai 2019 - 8 h 08 min

    Gaïd a dit prudence j en déduit qu il vise les intrus alors soyez prudent isolez les

    27
    5
    Blakel
    4 mai 2019 - 7 h 41 min

    « …La récupération par les intégristes du mouvement pacifique pour le changement est amorcée…. »
    Avec la bénédiction du pouvoir actuel, qui ne sait plus quoi faire pour tenter d’affaiblir le mouvement de contestation (fausse polémique sur le drapeau amazigh, emprisonnement de Rebrab, évocation de la main étrangère et des printemps arabes…..).

    24
    9
    L'arabisation est le lit de l'islamisme
    4 mai 2019 - 7 h 04 min

    Tant que l’arabisation est maintenue le future sera islamiste.

    29
    11
    Inconnu
    4 mai 2019 - 7 h 03 min

    A3liha nahya wa a3liha nmout ! Mel foug sookna,mel taht hanout ! Les manifestants doivent scander leur refus aux intégristes et la police doit nous en débarrasser.

    50
    3
      Anonyme
      4 mai 2019 - 14 h 12 min

      Votre slogan est magnifique…j espère qu il sera repris dès que ces énergumènes essaieront de profiter de la révolution du peuple algérien….

      17
        Inconnu
        4 mai 2019 - 15 h 18 min

        Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.