Une source autorisée dément l’ouverture du bureau d’Al-Jazeera à Alger

Al Jazeera
La chaîne Al-Jazeera, porte-voix attitré des islamistes. D. R.

Par Kamel M. – Une source autorisée a démenti l’information sur la prétendue réouverture du bureau de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera à Alger.

«Ni Al-Jazeera n’a été autorisée à rouvrir son bureau à Alger ni il est question de permettre à cette chaîne d’émettre à partir de l’Algérie», a affirmé cette source qui a exprimé son étonnement suite à l’annonce faite par des confrères et reprise par notre site.

Des journalistes algériens avaient affirmé que la chaîne qatarie Al-Jazeera s’apprêterait à rouvrir son bureau à Alger. L’information n’avait pas été confirmée par la direction de cette chaîne.

Algeriepatriotique s’était interrogé sur les dessous de la réapparition aujourd’hui d’une chaîne de propagande proscrite en Algérie depuis plus de vingt ans, concluant à un probable signe d’ouverture de la part des nouvelles autorités politiques qui chercheraient à prouver qu’elles ne seraient pas dans le schéma de la «contre-révolution» dont elles sont souvent soupçonnées par les médias inféodés au régime de Doha et à l’Internationale des Frères musulmans.

Or, il n’en est rien, affirment nos sources qui assurent que les autorités algériennes maintiennent la même position vis-à-vis de ce média à la ligne éditoriale hostile aux intérêts de l’Algérie.

Un retour d’Al-Jazeera en Algérie serait porteur de risques évidents pour la stabilité du pays, à l’heure où le soulèvement populaire contre le système politique arrive à une phase cruciale et le processus de changement est encore si fragile, pour ne pas dire incertain.

Avec ses capacités éprouvées en matière d’intoxication et de manipulation des masses, cette chaîne, créée en 1995 par la famille régnante de l’émirat du Qatar pour concurrencer la chaîne MBC, dirigée par les Al-Saoud, s’est illustrée à ses débuts par son travail de propagande soutenu en faveur de la mouvance islamiste et d’Al-Qaïda, dont elle était devenue le porte-voix attiré. C’est ainsi qu’elle a servi de tribune, durant des années, à tous les dirigeants islamistes algériens pour dénigrer l’Etat algérien et son armée dans leur lutte contre le terrorisme.

Cette chaîne s’est ensuite investie dans les soulèvements du «printemps arabe» de 2011 pour accompagner la montée des mouvements fondamentalistes dans nombre de pays de la région.

K. M.

Comment (13)

    Premier correspondant lors de sa création
    8 mai 2019 - 14 h 01 min

    Ses envoyés correspondants sont là à Alger à Oran, à Bejaia, à Annaba , à Bordj Bouariridj etc.. la demande
    d’ouverture du bureau serait au bureau de Bensalah

    Hchicha Talba M'iicha حشيشة طالبة معيشة
    8 mai 2019 - 7 h 40 min

    le « 2 poids 2 mesures » ne saurait être toléré. Alors oublions les bureaux ou autre, annexes… pour ces chaines de FITNA. N’oubliez pas El Ibria (العبرية) /El Arabiya (العربية) qui est une chaine de désinformation par Excellence.
    A bonne entendeur,,,

    8
    1
    ZORO
    7 mai 2019 - 23 h 55 min

    A lire certains commentateurs je peux affirmer sans me tromper que tout ce qui nous arrive c est a cause de la pensée unique de ces gens là ,si par malheur il arrive qu ils soient au pouvoir , nous auront droit a un retour de l UNIQUE ( ELMHATMA) version berberistes a travers laquelle il deverseront leur venin sur les arabes et les musulmans.Heureusement que le NET est là , AVEC OU SANS EL JAZIRA l arabe pourra s informer grace a des centaiines de tv et des milliers de radio qui emettent dans sa langue. et comme dirait EDIB
    LI 3ANDEH BAB OUAHED ALLAH IBAL3AH 3LIH
    SIGNEZORO….Z…..

    4
    14
    Anonyme
    7 mai 2019 - 22 h 21 min

    si vous voulez que cette chaine disparaisse du paysage médiatique c’est simple ; il faut que tous ceux qui l’a nourrit a savoir les dictateurs arabes disparaissent a leurs tours avec l(établissement d’un rôle présidentielle égale e démocratique ainsi la lutte sans cesse contre la corruption par les pouvoirs arabe actuelle chose qui n’est jamais faites!!!!???? elle a donc des beaux jours devant elle….

    Naïma
    7 mai 2019 - 20 h 43 min

    J’ai sincèrement poussé un très grand….. OUF !!! En lisant votre article A.P. – Merci infiniment. Et je tiens, très spécialement à m’adresser à notre nouveau chef du D.R.S. : Notre Général Mohamed GAÏDI pour lui dire que nous sommes TOUS avec lui et de veiller au grain et au plus près… Je vous fais confiance, mon GÉNÉRAL !!

    8
    5
    صالح/ الجزائر
    7 mai 2019 - 18 h 51 min

    Est-ce que cette source autorisée croit-elle vraiment que sans un bureau à Alger la chaîne de télévision américano-Israélo-qatarie , de propagande islamiste , ne pourrait pas émettre son venin ?. Ne peut-il pas profiter des sites de réseaux sociaux et de la presse occidentale , et la française en particulier ? .

    5
    10
    Je ne suis même pas surpris .
    7 mai 2019 - 18 h 44 min

    Je l’avais dit que c’était de l’intoxication cet information.
    Les fake News pullulent partout de nos jours.
    C’est contagieux.

    49
    1
    karimdz
    7 mai 2019 - 17 h 43 min

    Nous étions nombreux à être surpris et hostiles.

    Cela dit il faut demeurer prudent, durant cette période propice aux fakes news.

    26
    5
    Lefghoun
    7 mai 2019 - 15 h 27 min

    s’il est interdit a Al Jazeera d’ouvrir a Alger, il faut aussi l’interdire a Al Arabiya, MBC, Sky News, Al Hadath, France 24 etc….
    Al Jazeera est la plus credible des chaines d’information et n’essayez pas d’influencer le champ mediatique.
    il faut laisser la LIBERTE a toute les chaines a condition qu’elles respectent notre religion, nos valeurs, traditions…

    39
    45
      BEN
      7 mai 2019 - 16 h 22 min

      al jazeera non merci complice des terroristes du GIA ET DU FIS EN ALGERIE

      40
      9
      Syphax de Siga
      7 mai 2019 - 18 h 01 min

      Il n’est pas d’une nécessité vitale pour notre pays, d’avoir des chaînes d’information suspectes, et en fait hostiles, quand bien même elles respecteraient notre religion, nos valeurs, etc. Encore moins El Jazeera, car elle n’a pas été suspendue pour rien. A ma modeste connaissance, nous n’avons pas de bureau de le l’ENTV ou autre à Qatar. Alors, du large ! Moi, je me réjouis pour nous et notre pays, de ne pas avoir à compter El Jazeera parmi les médias agréés et j’irai jusqu’à la remercier de ne pas penser à venir en Algérie.

      24
      8
    Bônois
    7 mai 2019 - 14 h 22 min

     »C’est selon une source autorisée », donnez nous donc son nom. Pas facile de se défaire des réflexes des années de plomb !

    19
    5
    Zaatar
    7 mai 2019 - 12 h 38 min

    Le temps s’y prête aux fausses informations. On nous gave de cela depuis un bon moment. C’est pour permettre la nage en eaux troubles vraisemblablement.

    29
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.