Des Français soupçonnés d’avoir infiltré des manifestations expulsés

Comment (3)

    GO !!
    15 mai 2019 - 11 h 34 min

    Les demandes de Visa doit être encore plus contrôler et sous enquette avant obtention !!!!! Rien à foutre si ça doit être long, les demandeurs seront prévenu !

    2
    2
    Ils nous lachent plus !!!
    15 mai 2019 - 11 h 30 min

    Et on leur donne des bonbons et on les laissent partir tranquillement ?!!!! Dans le lot ça ne doit pas être que des Francais !!

    Anonyme
    14 mai 2019 - 18 h 55 min

    La France, et ses institutions renseignements, policières, militaires, et militaro-industrielles
    N’ont pas de bonne publicité auprès du peuple algérien, trop de méfiances, trop de doutes
    Trop de magouilles, trop double jeux, trop d’activités secrètes, et subversives
    Trop de cynisme, trop d’hypocrisie voyant l’Algérie comme un protectorat français
    Et un vaste marché de déversements , et de consommations des produits français
    A partir de l’Ambassade de France en Algérie, ses relais, et ses réseaux secrets
    L’Algérie ce n’est pas la Cote d’Ivoire de Laurent Gbagbo – Al Hassane Quattara
    (conflit ethnique-religieux, avant d’etre politique, Sud chrétien riche – Nord musulman pauvre, 2002-2007,
    Et ensuite 2010-2011, Présence de 2500 militaires français, et de pilotes mercenaires biélorusses
    Sur avions Sukhoi 25, et hélicoptères Mil 8, Mil 24 )
    L’Algérie ce n’est pas le Tchad de Idriss Itno Deby protégé des militaires français stationnés à Ndjaména
    Il a pris Ndjaména ,en 1990, sur des blindés et des chars,à la faveur d’un coup d’état soutenu
    Par l’armée française
    (Total fait main basse sur le pétrole tchadien), soutiens français surtout en renseignements, et en couverture aérienne (avions Mirage F1, Mirage 2000, Rafale,
    Et surtout le redoutable drone américain Reaper qui surfe le Sud désertique Libyen, en particulier
    Et le Sahel en générale du Darfour soudanais, au désert mauritanien
    (les yeux qui ne ferment pas sur le très vaste Sahel chaud, et désertique)
    Basés à Ndjamena qui soutiennent les 4500 militaires français déployés dans les 05 pays du Sahel)
    L’état militaro-policier français trop impliqué dans des aventures militaires africaines
    Depuis le début des année 80
    Opération Manta en 1982 (Libye-Tchad), Opération Epervier 1986 (Libye Tchad)
    Contre l’opposition tchadienne soutenue par l’ex régime libyen du feu Colonel Mouammar El Gueddafi
    Opération Serval (2013-2014), Opération Berkhane (2014 – à ce jour) au Mali, et au Sahel
    Contre des « Djihadistes  »
    L’Algérie ce n’est pas les coups de palais, et les coups d’état au Gabon (Elf-Total) des Bongo,
    Au Burkina Fasso, Au Mali, au Cameroun de Paul Biya, et dans d’autres protectorats français,
    En Afrique Francophone, seul le Rwanda de Paul Kagamé s’est libéré de la tutelle française
    Après les massacres d’un peu plus de 1 million de Tutsi par les Houtoux,(07 Avril 1994 – 17 Juillet 1994)
    En présence de militaires passifs français, en réduisant fortement ses relations
    Avec l’ancien colonisateur, et en imposant l’Anglais à la place du français
    Comme langue pratiqué dans l’administration, l’éducation, l’économie, …..
    L’Algérie est une autre paire de manche, un os dur à avaler, où à ranger, avec un peuple civilisé, sage
    Et démocratique qui a pris conscience des véritables commanditaires du drame algérien 1962-2019
    La collusion secrète entre : l’Etat policier français, et le système rentier-sécuritaire, affairiste, et corrompu Algérien, pour la dépendance économique, financière, et commerciale, et culturelle totale
    De l’Algérie envers la France

    18
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.