Les Etats-Unis prévoient d’envoyer 120 000 soldats au Moyen-Orient

soldats
Des soldats américains en Irak. D. R.

Les Etats-Unis ont révisé le plan militaire contre l’Iran qui prévoit désormais d’envoyer au Moyen-Orient 120 000 soldats, selon des sources du New York Times. Certains fonctionnaires craignent l’ampleur du projet, soulignant que ce nombre de militaires équivaut à celui de l’intervention en Irak en 2003, rapporte le site Sputnik France.

Lors d’une réunion des hauts responsables de la sécurité nationale du président Trump jeudi dernier, le secrétaire par intérim à la Défense Patrick Shanahan a présenté un plan militaire révisé prévoyant l’envoi de 120 000 soldats au Moyen-Orient si l’Iran attaquait les forces américaines ou accélérait le travail sur les armes nucléaires, ont déclaré des responsables de l’administration cités par le New York Times.

Certains militaires mis au courant ont été «choqués» par ce nombre, qui s’élève à celui des militaires envoyés pour l’intervention en Irak en 2003. Cependant, le journal souligne que le plan ne prévoit pas une invasion terrestre de l’Iran, une option qui aurait nécessité beaucoup plus de troupes.

Il est toutefois noté qu’il est très incertain qu le président américain, qui a cherché à dégager les Etats-Unis de l’Afghanistan et de la Syrie, renverra finalement autant de forces armées au Moyen-Orient. Il n’est pas non plus certain qu’il soit au courant du nombre de soldats évoqué dans le plan, toujours selon la même source.

R. I.

Comment (10)

    Vroum Vroum 😤..
    20 mai 2019 - 12 h 57 min

    Il n’y aura aucune guerre Contre l’Iran , qui est trop gros pour l’appétit US qui aime les petits pays . Le Régime US , sais que l’Iran c’est comme Russie ou Inde…on lui parle de loin mais jamais plus …Les Saouds Wahabisme aboie aussi de loin ..Comme USA , Israël . ..L’Iran es trop gros pour USA qui bombe juste la poitrine .

    Ayweel
    15 mai 2019 - 10 h 18 min

    120000 soldats..!!!!!!!!! A raison de 100$ par jour et par soldat c’est 12 000 000 $, par mois c’est 360 000 000$; plus toute l’armada militaire, et dans ce cas il faut multiplier par 10 000, et qui va payer la facture ? ????????????, nos frères, nos chers frères par l’islam et par la langue et par l’histoire tronquée et laminée. Ainsi le budget alloué par le trésor américain à cette compagnie militaire sera affecté pour d’autres services assurant le bien être du citoyen américain.

      bof
      15 mai 2019 - 13 h 25 min

      tes chers frères iraniens par la langue ? ils sont arabes aussi ? merci pour l’info.

      3
      3
        Raison
        15 mai 2019 - 14 h 43 min

        Voyons, ne répondez pas sans avoir lu et compris la substance de ses propos. Il est manifestement question des monarchies du Golf, ou devrais-je dire des vaches laitières du sionisme dans la région.

        9
        1
    karimdz
    15 mai 2019 - 10 h 12 min

    Je pense avec l échec de du projet criminel en Syrie et le rapprochement de l Iran l Irak et la Syrie d une part et le risque d attentats en Arabie yahoudite, cet envoi demeure incertain.

    10
    1
    226
    15 mai 2019 - 1 h 18 min

    120000,Tres peu pour une attaque terrestre et tres elevee pour une attaque Aerienne et Maritime.Plutot une guerre psychologique.

      Elephant Man
      15 mai 2019 - 4 h 22 min

      @226
      Bien vu.
      Trump a démenti « Est-ce que je le ferais ? Absolument mais nous l’avons pas planifié. Espérons que nous n’ayons pas à le planifier. Si nous devions le faire nous enverrions beaucoup plus d’hommes que ça » déclaration faite à des journalistes de la Maison Blanche.

      5
      1
        Salim
        15 mai 2019 - 6 h 37 min

        Bruce Lee disait, « Quand l’adversaire approche du gragon, il recule et avec sa queue, il FRAPPE »
        Il est évident que le lobby de l armement et AIPAC, nous prépare à une nouvelle invasion d’ampleur, le peuple Americain, que nous admirons tant « mèriken sacha bic » l’emprise tous ce qui n est pas comme eux, avec leurs contingent d’étranger, et plus aucun allié solide, l’oncle Sam se feras un plaisirs de bombarder la la perse et relancer, par la même occasion, l industrie militaire, au nom des droits de l’homme.

          Elephant Man
          15 mai 2019 - 7 h 43 min

          @Salim
          Belle citation 😉
          L’Iran est un allié de la Russie et la Chine, le Hezbollah (libanais et irakien) et l’Irak a déclaré depuis longtemps qu’il ne laisserait pas les US utiliser ses bas en Irak contre l’Iran. Sans oublier le Yémen où la coalition saoudoUS EAU UK France et comparses soudanais en service commandé pour l’entité sioniste ne sont pas en position de force et se font décimés par l’armée Yéménite et Ansarullah.
          Sans oublier le Venezuela.
          Une guerre contre l’Iran sonnera la fin de l’entité sioniste et sera non pas contre l’Iran mais regionale.

          11
          1
    naim
    14 mai 2019 - 20 h 22 min

    Trump, après avoir promis un changement dans le paradigme guerrier des États-Unis, lors de sa campagne présidentielle, vient de céder à l’effroyable réalité. Il a compris que la Maison Blanche n’est au fond que l’écran qui cache le centre réel du pouvoir aux États-Unis ou ce que l’on nomme l’État profond. Ce dernier, depuis 1913, se trouve entre les mains d’une oligarchie sioniste qui a le pouvoir de faire et de défaire les présidents. Pour pouvoir se maintenir au pouvoir et espérer rempiler à un second mandat ou tout simplement afin d’éviter de subir le sort des Kennedy, il a semble-t-il compris, lui le prédateur opportuniste, qu’il doit suivre les instructions de son maître et celui des pétromonarchies: Benyamin Netanhayou.

    11
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.