Gaïd-Salah appelle les Algériens à «faire confiance à la justice»

Gaïd-Salah
Ahmed Gaïd-Salah salue un détachement de l'Armée nationale populaire. D. R.

Par Mounir Serrai − Dans un nouveau discours prononcé aujourd’hui lors de son troisième jour de visite à la 4e Région militaire, le chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, a évoqué «le défi majeur que constitue la lutte contre la corruption, qui possède aujourd’hui des ramifications politiques, financières et médiatiques, ainsi que de nombreux lobbys infiltrés au sein des institutions du pays». «A cet effet, j’affirme que la voie adoptée dans la lutte contre la corruption, qui a nécessité la détection et le démantèlement de toutes les mines posées dans les différentes institutions de l’Etat et leurs secteurs, s’appuie sur une base forte et solide, car fondée sur des informations précises et confirmées et sur de nombreux dossiers lourds, voire dangereux, aux preuves irréfutables.» Cela, poursuit-il, «a dérangé et terrifié la bande, qui s’est empressée d’essayer d’entraver les efforts de l’Armée nationale populaire et de l’appareil judiciaire».

Le chef d’état-major estime qu’un tel contexte «impose au peuple algérien de faire preuve d’une extrême vigilance, de s’unir avec son armée et de ne pas permettre aux instigateurs des plans pernicieux de s’infiltrer dans les rangs du peuple quelles que soient les conditions et les circonstances». «Il est certain que la solidarité du peuple algérien avec la justice, dans ce sens, est une autre garantie essentielle, lui permettant de poursuivre son rôle et d’accomplir son devoir national dans ce processus d’assainissement, qui mérite de notre part aujourd’hui toute la considération et l’estime pour les efforts persévérants dans le traitement du nombre important de dossiers de corruption accumulés», souligne-t-il, affirmant que «c’est là un message fort du peuple algérien de sa satisfaction quant à ce processus légal juste et équitable et son adhésion à la justesse de cette bonne voie».

M. S.

Comment (12)

    Vraijustice
    22 mai 2019 - 21 h 35 min

    Il a rien qu’une chose à faire c’est de partir au plut vite à la retraite avant que lui aussi se trouvera derrière les barreaux et pour longtemps

    Abou Muppet Show
    21 mai 2019 - 18 h 44 min

    Bien Moua je suis d’accord avec 3ammi Gaid!
    Pour une fois que des gros pervers narcissique et auteurs de pillages industriels de nos richesses se retrouvent derrière les barreaux…on ne va pas bouder notre plaisir… !!
    On peut le reconnaître même si on a une dent personnelle contre 3ammi…Sinon on ne peut pas demander de la justice et ne pas applaudir quand elle passe enfin !

    Certes…tout n’est pas encore parfait…Mais on part de très très très loin…

    Moua, en bon petit tube digestif monté sur 2 pattes, je pense que cela fait c… un paquet de monde que la justice passe enfin…Un peu d’honnêteté intellectuelle ne fait pas de mal….

    6
    4
      Anonyme
      21 mai 2019 - 23 h 03 min

      Sur les milliers d’oligarques, 3 arrestations seulement, 2 proches de Saïd (Kouninef et Haddad), et un électron libre qui a trop ouvertement manifesté son hostilité au 5e mandat (Rebrab). Il t’en faut pas beaucoup, pour être satisfait.
      Une justice, avec les hommes de Louh toujours en poste au ministère de la justice, et Louh qui a couvert toutes les affaires ces dernières années, toujours pas inquiété.
      Chakib Khelil qu’on laisse s’enfuir.
      L’élection d’un affairiste comme Djemaï à la tête du FLN
      Des oligarques et des généraux qui sont cités par certains médias pour des malversations, qui se promènent tranquillement.
      Tous les affairistes proches de Gaïd Salah jamais inquiétés.
      La justice sélective, ce n’est pas la justice. Pour l’instant on a eu droit juste à des règlements de compte, et un peu de cinéma.
      Je n’ose même pas imaginer, l’ouverture un jour d’enquêtes sur les commissions perçues lors des contrats d’achat d’armes.

    dal G ri
    21 mai 2019 - 18 h 33 min

    question confiance c est aux généraux qu on a n a pas

    7
    2
    Soldat Schweik
    21 mai 2019 - 18 h 25 min

    Mais bien sur on lui fait confiance 3amou wesh bik? surtout depuis qu’on a vu en live sur kanawete off shore et el yatima wa mouchtakatiha cette justice ramener dans un panier à salade fakhamatouhou tliba et ses honorables associés fils et filles de…. a annaba, el tarf et les alentours.
    On y croit d’autant plus depuis que leur ami djemai est propulsé a la tete du fln, saidani donne des interviews stratégiques et H’mimed en villegiature all inclusive dans les cours de justice algéroises.
    On y croit aveuglement depuis que le fln, le rnd, le mpa vous apporte leur soutien aveugle et inconditionnel, mazal berk ghoul et taj pour boucler la boucle !!
    Allons, allons 3amou, ma ranech djayhine kanmime!!!!
    When to free Tahya el Dzaier

    Anonyme
    21 mai 2019 - 18 h 24 min

    la confiance !?!,,,on a pas l habitude mais ça viendra,mais pas sur commande ou a la demande c est aux magistrats qu il faut spécifier, de se montrer digne et démonstratif de la confiance que le peuple leurs accordera ,a ce moment la nous suivrons

    10
    1
    LE DUC
    21 mai 2019 - 17 h 28 min

    Toujours le meme discours faites moi confiance et aussi ma justice de clans;on a assez fait confiance au premier venu,maintenant plus de confiance aux personnes qui ont collaborés avec les diables

    15
    3
    Digage!
    21 mai 2019 - 17 h 13 min

    L’existence même de cette justice militaire soulève des interrogations. C’est un héritage de l’ère soviétique.
    Il ne peut y avoir 2 justices dans un seul pays.
    Si les faits concernent des militaires dans le cadre de leur fonction soit ils obéissent aux Règlements militaires s’ils s’agit d’actes de désobéissance ou de faute professionnelle, soit ils sont transférés à la Justice Civile quand il s’agit de crimes ou de délits.

    9
    1
    Bouzorane
    21 mai 2019 - 17 h 08 min

    Après la mascarade du fauteuil roulant qui fait de la politique, voici une nouvelle mascarade, une double mascarade même : un chef d’état major, le plus vieux militaire au monde, qui appelle à ceci et à cela!

    11
    3
    AVC 2
    21 mai 2019 - 16 h 58 min

    J’ai bien peur qu’au vu des sommes faramineuses détournées par tous ces escrocs, que notre 3ammi Salah nous fasse un AVC. On aura l’air malins de voir notre Fakhamatouhou II diriger l’armée et le pays sur un fauteuil roulant en tenue de combat.

    9
    3
    Sid
    21 mai 2019 - 16 h 22 min

    Tout à fait ya Si El Gaid, on fait entièrement confiance à la justice! Cette dernière est d’ailleurs entrain d’enquêter sur Tliba et ses affaires avec vos enfants à Annaba. Sur vous et vos affaires aux Émirates et les rétrocommissions dans l’achat d’armes…d’ailleurs cette humble et indépendante justice va vous convoquer vous, Tliba et vos enfants et biensur, en bon soldat patriote, honnête et ancien moudjahid vous vous prêterez au jeu en vous rendant à cette même justice et en démissionant de votre poste la même journée…l’honneur n’ayant pas de prix!

    Yarhem babak newedni ki edji leftour…

    Yaw tetnehhaw Ga33

    25
    4
    Massinissa
    21 mai 2019 - 16 h 08 min

    les Algériens ne font pas confiance a toi Gaid et à ta justice parce qu’elle est sous tes ordres et sous la coupe des FANTOCHES , une simple question Monsieur le général :
    qui jugera qui ?
    qui demandera des comptes à qui ?
    donc de grâce, va te reposer , laissez la place au jeunes officiers de l’ANP et une fois qu’aura un président élu démocratiquement , la justice la vraie fera son travail .
    à bons entendeurs SALUT

    17
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.