APN : les députés FLN envahissent le bureau de Mouad Bouchareb

FLN
Mouad Bouchareb. PPAgency

Par Mounir Serrai −Des députés FLN se sont introduits dans le bureau du président de l’APN, Mouad Bouchareb, dans le but de le faire «dégager». Après quelques escarmouches avec les agents de sécurité, ces députés de l’ex-parti unique ont forcé la porte et envahi le vaste bureau qu’occupe le président de l’APN. Des échanges verbaux violents ont eu entre ces députés et Mouad Bouchareb, qui leur a signifié qu’il ne céderait pas à leur pression. Les députés l’ont accusé d’être contre la volonté populaire qui exige le départ de tous les symboles du système, dont il fait partie.

Les députés FLN refusent de quitter le bureau et veulent le faire sortir. Autrement dit, ils veulent faire le «même coup» que contre Said Bouhadja, empêché d’accéder à son bureau avant de déclarer la vacance du poste de président et la désignation de Moad Bouchareb à sa place.

Le mouvement populaire, qui a débuté le 22 février, exige le départ des «B» symbolisant le système Bouteflika, en référence au chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaïz, et le président de l’APN, Mouad Bouchareb. De ces quatre «B», seul Tayeb Belaïz a démissionné. Les parlementaires du FLN conseillent à Bouchareb de «quitter dignement son poste».

S’appuyant sur l’article 11 des statuts du parti et l’article 10 de son règlement intérieur, les parlementaires du FLN ont demandé auparavant à Bouchareb de «démissionner immédiatement» pour satisfaire l’une des exigences du hirak et être en phase avec les instructions de la direction nationale. Le groupe parlementaire du FLN n’était pas à son premier appel à la démission de Bouchareb. Depuis la désignation de Mohamed Djemaï comme nouveau secrétaire général, les élus réclament le départ du président de l’APN.

M. S.

Comment (12)

    FLN = MUSÉE !!!!!!!!!!!!!
    24 mai 2019 - 1 h 57 min

    FLN INFILTRÉ PAR L’ENNEMIS DE TOUJOUR !!!!

    MELLO
    23 mai 2019 - 22 h 00 min

     » Comme tu fais, on te le fais » la devise du temps. Les verrous mis à Bouhadja viennent de revenir pour verrouiller ce cet OVNI venu de nulle part. Les martyrs qui avaient créé le FLN vont se retourner dans leur tombe à la vue de ce spectacle suspicieux. Suspicieux ? Oui, puisque la mauvaise graine veut se ressusciter pour englouti le mouvement politique.
    Alors, de grâce laissez ce mouvement de côté , ne citez pas ce mouvement comme référence pour renverser votre  » chikour » » . C’est votre  » sauce » interne , inutile d’étaler votre linge sale au vu et au su de tout le monde.
    Le FLN , anciennement parti de tout le peuple Algérien , doit revenir à tous les Algériens , donc être mis au musée de l’armée à Riad El Feth. Le mouvement populaire vous hait tous et vous demande de partir tous.

    Mme CH
    23 mai 2019 - 2 h 12 min

    Mais ce bonhomme est vraiment malade…il doit aller voir un Psy….! On dit qu’il passe ses nuits dans son bureau de peur qu’on lui joue un tour, le même qu’il a joué à Bouhadja……! Hé les gars, on vous a assez vu, allez dégagez tous, on en marre des changements qui ramènent toujours des H’mida pas clean du tout….!!

    A3ZRINE
    22 mai 2019 - 22 h 31 min

    Mais pourquoi ils ont retiré les Cadenas ? Qu’ils ferment la boutique à tout jamais et aillent tous à l’enfer. Nous n’avons plus besoin de ce parti

    Belo
    22 mai 2019 - 21 h 07 min

    C’est du cinéma rentable créé par ceux qui doivent rendre des comptes à la justice afin de retarder les levées d’immunité. L’ espoir fait vivre, on ne sait jamais.

    Bônois
    22 mai 2019 - 18 h 37 min

    Et si on transférait cette APN à Reggane? Il est certain que ça n’attirerait plus ces mouches à merde.

    GHEDIA Aziz
    22 mai 2019 - 18 h 22 min

    Ce que les députés du FLN feignent ignorer, c’est que le « Hirak », quand il avait exigé le départ des 4 B, il ne pensait pas seulement aux personnes mais aux instances que ces personnes représentaient. Autrement dit, et les députes doivent se le mettre dans leurs petites boites crâniennes qui sonnent creux, qu’ils sont, eux aussi, concernés par le « dégagisme ». Le fait de sacrifier leur Bouchareb, comme ils l’avaient déjà fait pour leur Bouhadja, ne suffit pas à calmer les ardeurs de la rue algérienne. Cela ne suffit pas à apaiser les esprits des algériennes et des algériens chauffés à blanc particulièrement depuis les deux derniers vendredis. On ne répètera jamais que le moment est venu de mettre le FLN dans le musée de l’Histoire. Cela ne servira donc à rien, à ces « dépités », de ruer, à chaque, sur les brancards.

    10
    Bof
    22 mai 2019 - 15 h 16 min

    Des primates en costume, l’instinct de survie primaire qui se manifeste. Ils ont besoin d’un nouveau Chef de meute qui soit en phase avec le Maître actuel du pays. Pour assurer leur survie et leurs salaires.

    36
    1
    Anonimaoui
    22 mai 2019 - 14 h 14 min

    La même meute de dépités FLN cachiriste qui a placé ce pantin de Bouchareb la voilà qui le chasse maintenant que le vent a tourné. Aucune honte, aucun honneur, aucune dignité, aucune personnalité juste des rapaces mus par l’intérêt à préserver et l’obéissance aveugle au chikour du moment. Vous avez atteint les abysses morales où vous côtoyer toutes sortes de races canines sans pedigree.

    35
    3
    Mobel
    22 mai 2019 - 13 h 30 min

    Bouchareb le franc-maçon se croit fort. Ni ses maîtres de France ou d’ailleurs ne peuvent rien pour lui. Ton heure est arrivée ya Dajjal!

    22
    7
    Anonyme
    22 mai 2019 - 13 h 20 min

    l’arroseur arrosé

    26
    1
    daro
    22 mai 2019 - 11 h 44 min

    ‘Kama Todinou Toudane’

    28
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.