Le FFS dénonce un «état de siège à peine voilé»

manifestants
Les forces de sécurité en action. PPAgency

«Le FFS dénonce avec force la répression et la violence systématiques utilisées ce matin par les tenants du pouvoir contre les manifestants et ceux qui souhaitent rallier la capitale pour marcher pacifiquement», indique un communiqué du parti.

«Plusieurs arrestations sont signalées, qui ont ciblé des personnes sans distinction. C’est une véritable rafle», estime le FFS, qui «condamne cet état de siège à peine voilé appliqué pour se débarrasser d’une révolution qui ne fléchit pas». «C’est le propre d’une dictature naissante», alerte le plus vieux parti de l’opposition, qui «exige la libération immédiate des personnes arrêtées» et «affirme qu’aucun dispositif sécuritaire ne pourra museler une révolution déjà légendaire».

H. A.

Comment (19)

    Bof
    25 mai 2019 - 11 h 50 min

    Eux au moins ils dénoncent, ils réfléchissent, ils proposent.
    Tu préfères peut etre qu’on parle du FLN RND TAJ MSP ?
    A moins que tu sois un adorateur de la secte des  » 3layha nahya wa 3alahya namout » ?

    13
    7
    bougamouss
    25 mai 2019 - 9 h 39 min

    Svp, pourquoi parlez-vous de ces partis microscopiques tels que FFS,RCD, Louisa Hannoune?
    Un peu de sérieux

    11
    16
      MELLO
      25 mai 2019 - 16 h 52 min

      C’est peut être le FLN ou le RND , qui ont mené le pays dans ce gouffre, qui sont pour toi des partis. Ces deux entités qui fonctionnent avec le programme de fakhamatouhoum. A chaque occasion , ils ne le cachent pas pour nous dire : conformément au programme de fakhatou …. Non, soyons sérieux , lisez les programmes du FFS ou du RCD vous verrez ce qu’est un parti , un vrai parti politique.

      7
      4
        Algérien
        25 mai 2019 - 18 h 50 min

        Ce n’est pas pour défendre les partis du faux FLN et RND et les partis islamistes qui se valent au FFS RCD PT mais quand le FFS le RCD et le PT cesseront de soutenir le Maroc dans sa revendication de l’ouverture des frontières et l’occupation du Sahara occidental je leur ferai confiance.

        6
        6
    A miss tmourth
    25 mai 2019 - 5 h 59 min

    L’illusion du khawa khawa a fait illusion.
    Le pouvoir réel a manœuvré et donné l’illusion d’être du coté du peuple par des khawa khawa, l’armée est chanceuse d’avoir un tel peuple etc… Le populisme et la manipulation dans toute sa splendeur. Du cinéma tout simplement, un peu comme dans le film  » le diner de cons », avec le peuple dans le rôle de ce dernier.
    Une façon de signifier au clan Bouteflika son rejet par le peuple qui est du coté de son armée et de sa Police et de cette façon de les déloger.
    Une fois le véritable ce dernier dégagé avec l’aide du « con » qui était malgré lui le dindon de la farce, le pouvoir réel redevient ce qu’il a toujours été, une dictature militaire, fini le khawa khawa et place à la matraque!!!
    Désormais, il reprend sa feuille de route habituelle, coopter un homme de paille qui deviendra berzidane en carton. Ça se fera le 4 Juillet.
    A moins que le « con » se rebiffe encore et toujours pacifiquement, en intensifiant les marches, en faisant des grèves massives et une désobéissance civile.
    Là, le « con » ne sera pas celui qu’on croit.

    16
    13
    mazhanadz
    25 mai 2019 - 4 h 46 min

    L’observateur ne commet jamais d’erreurs ,telle est la stratégie de gestion du FFS depuis sa création . S’il est le plus ancien des partis Algériens ,il est sans doute le moins entreprenant .

    12
    23
    MELLO
    24 mai 2019 - 22 h 29 min

    « Une révolution déjà légendaire  » , superbe interprétation d’un mouvement pacifique . Le monde entier nous regarde et envie la qualité de ce peuple qui fait de sa révolte un mouvement pacifique. Mais du côté du pouvoir , on a peur d’une Algérie démocratique , on a peur d’un Président élu démocratiquement qui demandera des comtes à ces dirigeants actuels, chef d’État Major compris. En dénonçant toute cette violence du pouvoir , toutes ces interdictions de circuler librement , le FFS attire l’attention des partenaires étrangers pour leur signifier de ne pas soutenir ce pouvoir despotique. La violence ne fait qu’attiser le hirak pour se maintenir . Un mois, deux mois , trois mois ….. une année , plusieurs années , s’il le faut , mais jusqu’à la fin de ce système.

    26
    15
    3ammi Salah
    24 mai 2019 - 22 h 22 min

    Et voilà le vrai visage de Tonton Salah.
    Il est tout gentil, il est avec le peuple, il est notre sauveur.
    Ce n’est que le début de la répression.
    Voilà ce que ça donne quand on offre le pouvoir Politique à un Militaire.

    49
    13
    Zaatar
    24 mai 2019 - 21 h 25 min

    Je le disais à côté. Nous sommes au retour vers les années de plombs. Répression a tout va selon divers modes. Ie système enclenchez le mode répression ultime lorsqu’il se saura vulnérable ou lorsqu’il sera effectivement atteint. Il n’hésitera pas à employer les grands moyens et vous devinez tous lesquels.

    29
    13
    Question
    24 mai 2019 - 20 h 39 min

    Pourquoi ce parti et il n’est pas seul n’a jamais dénoncé la colonisation du Sahara occidental et l’état de siège de l’armée marocaine ?

    14
    53
      Simo
      25 mai 2019 - 1 h 42 min

      Pourquoi a t on avis

      6
      4
      Anonyme
      25 mai 2019 - 5 h 35 min

      Pourquoi es tu un balataguia?
      Combien es tu payé?
      On parle de l’Algérie et non du Maroc ou de la république Arabe machin du machin et encore moins de tous ses imposteurs qui souillent la terre Amazigh. Roi, reine, tartuffe etc…

      9
      10
      Kaddour Ben Kouider
      25 mai 2019 - 13 h 27 min

      Par ce qu’il fait partie de l’internationale socialiste qui est sous la coupe de comme vous le savez.

      7
      5
    Répression!ier
    24 mai 2019 - 19 h 55 min

    La question qui se pose, c’est de savoir pourquoi les « décideurs » semblent avoir opté pour la manière forte et la répression de nos jeunes et des algériens.
    Pour quel motif? Cherchent ils à imposer des élections, du 04 juillet,contre la volonté du peuple: la date butoir de dépôt des candidatures est prévue pour demain samedi 25/07/19 et, jusqu’à présent, aucun candidat n’a osé défier le peuple en déposant sa candidature.
    Gaid Salah a évoqué le Sermon fait au Chouada mais à ce jour aucun respect dudit Sermon n’a été constaté de la part des soi-disant »décideurs »..

    22
    10
    Obserateur
    24 mai 2019 - 19 h 41 min

    Tiens, ils découvrent maintenant les rafles et l’état de siege, eux du FFS, RCD et PT qu’ont soutenu le coup d’état de 1992 et de 1998 (la démission forcée de Lamine Zeroual, était en faite un coup d’état à blanc). Ces gens là sont des imposteurs, du moment que le mouvement de contestation est national, dans ce cas chacun manifeste dans sa ville ou son village…C’est logique, surement ils veulent fausser les cartes et donner l’illusion que tous les algérois sont sorti…

    17
    26
      Lima
      25 mai 2019 - 1 h 44 min

      Drôle de point de vue

      11
      6
        Observateur
        25 mai 2019 - 16 h 05 min

        En 1992 le pouvoir de fait issu du coup d’état a inculpé des milliers de personnes et militants islamistes et memes des députés élus au premier tour (certains étaient des professeurs d’universités). On n’a pas entendu les pseudo démocrates gauchistes (FFS, RCD, PT, etc.) pleurnicher sur le sort de ces algériens…
        Maintenant ou le pouvoir de fait n’utilise pas la force létale comme fut le cas en 1992 et il est d’accord avec les revendications légitimes et raisonnables du peuple, les enfants de la France sont fâché. Les enfants de la France poussent le pouvoir vers la violence pour créer la brèche par la France intervient dans le problème politique algérien pour le motif de droit de la personne…
        Le hirak reste pacifique, les bandes de Toufik et Bouteflika qu’ont trahit la nation algérienne seront jugés
        Les elections présidentielles propre, transparente et honnête seront tenu pour l’élection d’un président puissance et fort dans la légitimité sera incontestable. C’est une question de sécurité nationale et de souveraineté nationale. C’est fin le temps pour les pseudo démocrates (FFS, RCD, PT, FLN, RDN, HAMAS) de monter sur les blindés de l’ANP…

        7
        3
    TAQ AVHRI!
    24 mai 2019 - 19 h 34 min

    Bien entendu le FFS a amplement raison de dénoncer avec force ces velléités de déploiement, d’exhibition de muscles, et de tentatives de répression par nos forces de maintien de l’ordre, alors que les algériens et nos jeunes. ne font que manifester de manière des plus pacifiques pour exprimer leurs revendications des plus légitimes.
    Les autres partis de l’opposition, notamment, ceux qui se réclament de la démocratie ainsi que les personnalités et, les algériens épris de paix et de justice, devraient en faire de même.
    Les algériens sont plus que fatigués de toute ces manigances et tentatives de les faire taire à jamais et de les empêcher d’opiner et de s’exprimer.
    Si par malheur, les algériens sont amenés à se plier à ce joug que l’on cherche à leur imposer par l’usage aveugle de la matraque et du gaz lacrymogène, c’est la corruption, les malversations, la gabegie et le non respect de la loi, qui vont continuer à perdurer et à sévir dans notre pays.
    Malgré ce climat malsain, je reste optimiste de voir l’Algérie sortir de l’ornière et de ce carcan, compte tenu de la volonté et de la détermination inébranlables de la quasi majorité de nos concitoyens et de notre peuple d’en finir avec ce système corrompu et nuisible, qui ne cherche qu’à les exploiter et à les brimés.

    21
    12
      Anonyme
      25 mai 2019 - 7 h 30 min

      Obserateur, 24 mai 2019 19h41
      Le FFS a soutenu le push des generaux en 1992?
      Soit vous ne maitrisez pas le sujet et dans ce cas, je vous conseille d’étudier ou vous mentez sciemment et là, vous êtes un manipulateur. Pourquoi et pou qui

      8
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.