Décès d’un manifestant d’un arrêt cardiaque à Alger

décès
La manifestation populaire perdure depuis le 22 février. New Press

La marche du 14e vendredi à Alger a été marquée par le décès d’un manifestant,  qui a succombé à un arrêt cardiaque. Agé d’une quarantaine d’années, cet homme habitant l’ouest d’Alger a eu un malaise. Des manifestants lui sont venus en aide et ont appelé des secouristes volontaires présents sur les lieux. Mais c’était déjà trop tard, le cœur avait lâché.

D’après les informations recueillies sur place, la victime est mariée et père de deux enfants. Cet homme est la troisième personne morte dans les marches depuis le début du mouvement populaire pour le changement, le 22 février. En effet, la première victime remonte au vendredi 1er mars. Il s’agit du défunt Hassan Benkhedda, fils de Benyoucef Benkhedda, deuxième président du GPRA. Il y  a eu ensuite le jeune Ramzi Yettou qui a succombé à ses blessures, le 12 avril.

M. S.

Comment (16)

    le niveau
    25 mai 2019 - 18 h 53 min

    allah yarahmou
    la preuve y’a et Y’AURA des algeriens qui meurt pour que l’autre vive
    tahia eldjazair
    ont l’acheras pas j’ausqua la mort

    Anonyme
    25 mai 2019 - 11 h 45 min

    Bigre !
    Insulter un mort et traiter des millions d’algériens courageux de « salopards » et de « danseurs des rues »…
    Les danseuses du ventre du système pourri et du gaid des hypocrites tombent les masquent, dévoilant toute leur infinie laideur .
    Raison de plus pour les balancer aux égouts de l’Histoire au plus vite

    9
    6
    Anonimaoui
    25 mai 2019 - 11 h 08 min

    Allah Yarhmou. Encore une victime innocente de la lutte pacifique du grand et valeureux peuple Algérien pour arracher sa liberté de décider de son avenir et de choisir ses gouvernants par les urnes. Ces victimes malheureuses méritent respect et reconnaissance de notre part alors que des imbéciles génétiques veulent salir le grand Hirak libérateur du peuple tout entier. Honte à vous vermines, suppôts du pouvoir en place aujourd’hui et harkis depuis toujours.

    13
    3
    Anonyme Utile
    25 mai 2019 - 6 h 54 min

    Je présente mes sincères condoléance à la famille du martyre de la révolution pacifique et civilisée, du PEUPLE ALGÉRIEN ainsi qu’à tout ceux et toutes celles qui lui sont proches. Il est au paradis avec tous les martyres des révolutions du PEUPLE ALGÉRIEN de 1830 à ce jour. ALLAH YARHAMOU.

    13
    4
    SaidZ
    25 mai 2019 - 3 h 15 min

    Atherhem rabi nshalah. Encore une autre victime qu’on pouvait épargner si on avait des responsables patriotes au service du peuple.

    16
    6
      ZORO
      25 mai 2019 - 11 h 38 min

      الهم اغفر له و ارحمه

      10
    MELLO
    24 mai 2019 - 23 h 38 min

    Toutes mes condoléances à la famille de la victime. Un arrêt cardiaque ,conséquence. D’un entêtement des tenants du pouvoir qui savent , pourtant, que leurs jours sont comptés . Il font perdre du temps à notre Algérie.
    Toutes ces victimes , depuis le 22 Février , nous verrons de là haut et reposeront en paix . Le hirak vaincra , quelque soient les difficultés et les obstacles des uns et des autres.

    17
    7
    Anonyme
    24 mai 2019 - 23 h 37 min

    Allah yarhamhoum.
    Mektoub

    11
    JUSTICE
    24 mai 2019 - 22 h 18 min

    Un Martyr de la Révolution pacifique allah irahmou.
    Qui donne l’ordre aux policiers de frapper et arrêter les gens?
    Qui commande cette force de répression?
    Il doit répondre de ses actes et passer en justice.
    Ce n’est plus possible de vivre dans un pays où on ne sait pas qui donne des ordres et qui commande qui.

    17
    7
    samir
    24 mai 2019 - 21 h 36 min

    Mort pour la Liberté et la Dignité.
    Pour lui mais surtout pour ses enfants.
    Pour que plus jamais, ils n’aient à baisser la tête face à l’arbitraire, l’ignominie et la bêtise
    C’est cela un Chahid.
    Allah Yerahmek
    Condoléances à ses proches qui peuvent être fiers de lui.

    16
    5
    Zaatar
    24 mai 2019 - 21 h 21 min

    Paix à son âme. Mes condoléances à toute sa famille. Tout le monde en parlait a la manifestation.

    12
    1
    Droits Humains
    24 mai 2019 - 21 h 11 min

    Les salopards qui ont engagés cet affrontement avec l’Algérie portent l’entière responsabilité. jusqu’à quand allons-nous subir ces manifestations printanières destructrices ???? Stop à la haine et la guerre.
    Une seule revendication, etje l’ai déjà dit, LEGITIME: une justice indépendante. Le reste c’est de la manipulation des pauvres citoyens.
    C’est pour quand la fin de la récréation ? Le pays est mis à mal par ces danseurs de rues, qui n’ont rien à proposer.Mais purée, que proposez-vous ???????????? pour la sortie de crise .

    7
    33
      Chelabi
      25 mai 2019 - 4 h 36 min

      On propose que tu te taises si tu n’as pas des choses intéressantes à dire.

      13
      3
      Samir
      25 mai 2019 - 6 h 13 min

      « Salopards et danseurs de rues » ?
      L’homme qui est mort était un danseur de rues aussi ?

      En fait, la proposition c’est de commencer par débarrasser cette terre de toutes les ordures, les hypocrites, les voleurs qui la considèrent comme une propriété privée et la gèrent comme une épicerie tout en percevant son peuple comme un troupeau personnel qu’on mène à la baguette.
      Ceci sans oublier leurs suppôts, leurs nervis aux vies ratées qui semblent vivre par procuration à travers eux.

      17
      1
    Antisioniste
    24 mai 2019 - 20 h 59 min

    Allah yarhmou wa yerhamhoum koulhoum

    Chelabi
    24 mai 2019 - 20 h 25 min

    3 morts sur la conscience de Gaid. On dirait que ces morts comptent peu pour lui. Lui qui a un pied dans la tombe semble ignorer que le jugement dernier est terrible.

    20
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.