L’Agence française AFP se dit «contrainte» de quitter bientôt l’Algérie

Fabrice expulsion
Fabrice Fries, directeur de l’Agence. D. R.

Par R. Mahmoudi – Un mois et demi après l’expulsion, le 9 avril dernier, par les autorités algériennes du directeur de l’agence officielle française à Alger, Aymeric Vincenot, la présence même d’un bureau de l’Agence dans la capitale algérienne «pourrait être compromise», selon une source de l’Agence, citée par Le Monde dans sa dernière édition.

«Nous avons le sentiment que le gouvernement algérien fait tout pour que l’on ferme boutique. Nous sommes dans un cauchemar administratif», rapporte le quotidien parisien du soir qui évoque des «blocages administratifs et bancaires» qui asphyxient le bureau d’Alger. Ces blocages seraient dus à un problème de signature.

Pour retirer de l’argent à la banque (Badr) où le bureau de l’AFP dispose d’un compte, explique le quotidien, seul l’ancien directeur du bureau, contraint début avril de quitter le pays, possédait une délégation de signature permettant de faire fonctionner ce compte. La direction de l’Agence se plaint d’une «décision judiciaire» rejetant toute autre possibilité de retirer de l’argent de ce compte tant que l’Agence ne nomme pas un autre mandataire.

Or, le directeur de l’AgenceFabrice Fries, avait assuré après l’expulsion de l’ancien directeur de son bureau d’Alger qu’«il n’[était] pas question pour nous, dans ces conditions, de nommer dans l’immédiat un nouveau directeur à Alger». Il a pressenti que son agence était indésirable en Algérie, dans cette conjoncture sensible marquée par des manifestations populaires de grande envergure, où les autorités suspectent franchement le rôle de certaines agences de presse internationales qui ont des antécédents avérés en matière de désinformation et de manipulation de l’opinion.

Cela a été le cas, fin mars, avec un envoyé spécial de l’agence Reuters, le journaliste tunisien Tarek Amara, qui avait été expulsé, lui aussi, d’Algérie suite à la publication de deux fausses informations sur les manifestations.

R. M.

Comment (53)

    Nanita
    28 mai 2019 - 6 h 31 min

    Comme en France, les lois en Algérie sont faites pour être respectées .

    Vroum Vroum 😤..
    26 mai 2019 - 19 h 18 min

    Bye bye AFP , Agence très spécial , pour journaliste très spécial…C’est comme une rééducation cette asphyxie appliquée à point …Bye bye..Vous avez trop menti maintenant c’est fini …🤔

    Vroum Vroum 😤..
    26 mai 2019 - 8 h 13 min

    Bye bye AFP , Agence très spécial , pour journaliste très spécial…C’est comme une rééducation cette asphyxie appliquée à point …Bye bye..Vous avez trop menti maintenant c’est fini .

    7
    4
    UMERI
    26 mai 2019 - 4 h 12 min

    Il faut se mefier des agences d’informations etrangeres, mais de la a vivre en vase clos, c’est peine perdue,il n’y a qu’a lire les commentaires sur les resaux sociaux, ces agences n’ont pas besoin de se deplacer. Pour empecher ces agences de divulguer de fausses informations, il ne faut pas etouffer la voix du peuple et etre capables d’assurer une bonne gouvernance, car ce regime leguer par Bouteflika, notre l’Algerie est classe parmi les premiers pays corrompus de la planete.

    8
    4
    Anonyme
    26 mai 2019 - 2 h 43 min

    Officine du sionisme, l’AFP, contrairement aux idées reçues, est loin de défendre les intérêts du peuple français. Tout comme la majorité des institutions politiques et médiatiques de ce pauvre pays colonisé qu’est la France. Ses journalistes sont pour la plupart des agents du MOSSAD. Rappelons le nom de Roger Aucque, père de Marie Maréchal Le Pen, qui, avant de mourir, a confessé avoir été toute sa vie un agent secret au service de l’entité criminelle sioniste. Il était correspondant au Moyen Orient en même temps qu’espion sioniste. Si l’AFP veut quitter l’Algérie nous en serons très contents. L’argument de la liberté d’expression est un piège tendu par ces criminels. Qu’ils instaurent cette liberté chez eux en commençant par abroger la lois d’airain dite Gyssot-Fabius! Bon débarras!

    12
    9
    Mme CH
    26 mai 2019 - 1 h 50 min

    Croyez-nous, on ne versera aucune larme si vous partez….aucun regret..! Ce sera quelques espions en moins..! Des médias entre les mains des sionistes qui servent à désinformer, é manipuler et à allumer le feu dans la cité…..alors j’espère que ce n’est pas un au revoir, mais un Adieu….!!!

    Au fait, vous dites: « «il n’[était] pas question pour nous, dans ces conditions, de nommer dans l’immédiat un nouveau directeur à Alger»….alors on vous dit: il n’est pas question que vous retiriez de l’argent de la Badr si vous ne nommez pas un autre mandataire..! Allez Oust…!!

    9
    11
    karimdz
    26 mai 2019 - 0 h 07 min

    Bon débarras…agence isra hell presse.

    12
    9
    Anonyme
    25 mai 2019 - 23 h 44 min

    L’Agence française AFP se dit «contrainte» de quitter bientôt l’Algérie
    L’A.F.P est le bras subversif secret de la D.G.S.E, utilisée comme arme de guerre psychologique
    De la « contre révolution », en Algérie

    8
    9
    Anti khafafich
    25 mai 2019 - 17 h 22 min

    Partez en fermant vos grandes gueules d hyennes, nos jeunes équipés de leurs smartphones feront très bien le travail d information

    34
    33
      samir
      25 mai 2019 - 18 h 12 min

      T’as changé de pseudo, ex larbin bouteflikiste ?

      22
      19
        Prcision
        25 mai 2019 - 23 h 05 min

        Ce n’est pas un larbin de Bouteflika car sous Bouteflika l’AFP avait carte blanche en Algérie.

        5
        6
          samir
          26 mai 2019 - 3 h 45 min

          Oh que si !
          C’est ce qu’on appelle une girouette.
          Au FLN-RND-MPA ect, il serait secrétaire général.

          3
          5
        anti khafafich
        25 mai 2019 - 23 h 12 min

        esma3 mlih ya khoufach shamir, ne rage pas en ce mois de jeune, tu risques de perdre les bienfaits du ramadhan

        3
        5
          samir
          26 mai 2019 - 5 h 41 min

          « shamir » ?
          , si c’est pour devenir un larbin chiyat bouteflika wella el Gaid wella qui que ce soit, je te jure que je préfère être Juif.

          4
          4
          Anti khafafich
          26 mai 2019 - 6 h 58 min

          Tout le monde t a reconnu ra…sioniste, tu sévissais avec le pseudo M.S il y a quelques jours , tu disais être un agent d une ong en Belgique, tu n as aucune chance en Algérie digage ra… sionisée!

          7
          4
          samir
          26 mai 2019 - 9 h 13 min

          Ha ha ha !!
          Quand à moi, je t’ai reconnu à l’odeur.
          Celle combinée de l’huile de massage, du cirage et de la brosse à reluire.
          C’est que ça colle à vie ces miasmes là

          3
          4
    Anonyme
    25 mai 2019 - 12 h 25 min

    C’est pas une perte pour le pays. Bon débarras et qu’elle aille faire sa désinformation ailleurs.

    47
    41
    chaoui
    25 mai 2019 - 12 h 20 min

    Qu’elle aille au diable cette AFP. Et avec elle Reuters et toutes ces banques de données qui désinforment à vau l’eau. En Occident, les journalistes véritables ont laissé la place à des commentateurs sommés de lire sur les téléprompteurs les désinformations subtilement triées par des rédacteurs au service de l’atlanto-sionisme.

    48
    48
      Anonyme
      25 mai 2019 - 13 h 09 min

      « Saken mel mella ou isseb fel ghella »
      La schizophrenie des khoroto !
      Reviens vivre dans ton pays si tu te sens si mal chez les atlanto-sioniste
      Wella ya bon l’€ ?

      33
      22
        chaoui
        26 mai 2019 - 4 h 52 min

        Pour toi, l’analyse politique relève de la schizophrénie et il faudrait nécessairement vivre dans son pays pour s’exprimer ? L’euro est bon, en effet, mais je te rassure : il est aussi bon sinon meilleur en Algérie. C’est lui qui a transformé les « irgazen » en « ch… » . Je rentrerai quand je ne serai plus jugé par … mon seul portefeuille d’actions !

        1
        6
          samir
          26 mai 2019 - 9 h 27 min

          « L’analyse politique »
          La tienne, c’est mordre la main qui te nourri
          Tu sais que ça ne se fait pas, n’est ce pas ?
          Tu sais que ça n’est qu’hypocrisie et traîtrise ?
          A la réflexion, reste où tu es va avec tes actions sentant la banlieue moisie
          .On a suffisamment de nettoyage à faire ici.

          3
          1
    samir
    25 mai 2019 - 12 h 09 min

    Dès qu’il entendent le mot « France », leur regard se fait fixe, leur poils se hérissent, leurs crocs menaçants et une sécrétion de bave s’enclenche instinctivement.
    Il y a du Pavlov dans l’air….
    Mais une fois calmés, ils se dirigent vers le square changer 1 € contre 215 DA

    42
    25
      Algérien
      25 mai 2019 - 23 h 11 min

      C’est mon cas quand j’entends le mot Maroc.

      4
      7
        Samir
        26 mai 2019 - 3 h 49 min

        Ah enfin !
        Je l’attendais depuis longtemps celle là: L’accusation ultime: je suis marocain !
        Comment t’as fait pour deviner, t’as une sonde introduite quelque part ?

        5
        2
        Simo
        26 mai 2019 - 5 h 45 min

        Ton cas avec le change.

          samir
          26 mai 2019 - 9 h 36 min

          « Ton cas avec le change.  »
          ??….
          Je vois que nous avons affaire à une lumière…
          Enfin bref, oui je suis marocain et je vais bientôt venir t’enlever sur mon âne pour t’obliger à t’agenouiller et faire le baise-main à mon roi

          1
          2
    صالح/ الجزائر
    25 mai 2019 - 12 h 03 min

    Pour retirer de l’argent à la banque (Badr) ة où le bureau de l’AFP dispose d’un compte , seul l’ancien directeur du bureau, contraint début avril de quitter le pays, possédait une délégation de signature permettant de faire fonctionner ce compte , et «il n’[était] pas question pour nous, dans ces conditions, de nommer dans l’immédiat un nouveau directeur à Alger».
    Que veut le directeur de l’agence française , dans ces conditions , des autorités algériennes ? Que la banque (Badr) débourse de l’argent au premier français qui se présente au guichet ?.
    S’il a pressenti que son agence était indésirable en Algérie c’est qu’elle ne respecte pas les normes de l’hospitalité des « indigènes » . la preuve a été fourni par l’envoyé spécial de l’agence Reuters, l’innommable journaliste tunisien .

    32
    32
    Anonymeplus
    25 mai 2019 - 11 h 52 min

    L’afp, ce nid à espions contribue au même titre que l’ambassade de france a recruter des agents locaux pour montrer à l’opinion internationale le caractère chancelant des institutions du pays durant cette révolution populaire et par conséquence, affaiblir au maximum le pouvoir actuel qui contrairement au règne de Bouteflika, a fermé le robinet par lequel la france a bu outrageusement et sans retenue.
    Les intérêts de la france ne sont plus garantis maintenant que Bouteflika est parti.
    Gaïd salah a même menacé d’expulser leur ambassadeur si la france ne cesse pas d’activer ses relais dans un pays souverain pour le déstabiliser.
    La france elle, a toujours eu une table de billard en Algérie, elle a usé et abusé de cette dernière de 1962 à nos jours, donc elle n’est pas habituée à ce qu’on lui dise STOP !
    Que la france crie aujourd’hui comme une vierge effarouchée veut tout simplement dire que les autorités algériennes du moment sont dans leur droit, fini la récréation et au diable leur afp, au diable leur ambassade, au diable leurs visas, il y a plus de 192 pays dans le monde, il faut couper le cordon avec cette france qui décidément n’a toujours pas accepté l’indépendance de l’Algérie et qui s’emploie de 1962 à nos jours a garder l’Algérie dans son giron pour qu’elle ne se développe jamais, l’intérêt de la france et de voir l’Algérie déchirée, morcelée, une Algérie du tiers monde, bref, l’Algérie de leurs rêves.
    Sans la traîtrise de nos soi-disant responsables, l’Algérie aurait pu devenir un pays développé et à tous les niveaux, l’ironie du sort est que l’Algérie est un pays très très riche, l’appétit des voraces a fait le reste au détriment du peuple algérien qui est sous développé intellectuellement, culturellement, économiquement, il est à la merci des hyènes qui lui tournent autour, la france étant la hyène qui distribue les rôles pour mettre à genou l’Algérie le temps de trouver l’homme docile pour diriger le pays et par voie de conséquence, préserver au maximum les intérêts d’une france décidément haineuse qui ne veut surtout pas être écartée du centre décisionnel algérien.
    Mon sentiment est que plus l’Algérie prendra ses distances par rapport à la france, plus elle se développera. Il faut avoir le courage de défendre les intérêts de l’Algérie en pensant uniquement aux algériens.

    50
    49
      Moh
      25 mai 2019 - 13 h 58 min

      Parmi les nids d’espions vous avez oublié les centres culturels.

      31
      34
      samir
      25 mai 2019 - 14 h 06 min

      Espionner quoi, yerham babak ?
      La recette de la doubara essoufia ?
      Le nombre de bus de Tahkout ?
      Pfff !
      Reviens sur Terre , va !
      Faut pas jouer le riche quand on a la pas le sou, a dit Mr Brel.

      29
      22
        elgat
        25 mai 2019 - 18 h 29 min

        MAZELT RAK RAGAD

        8
        22
          samir
          25 mai 2019 - 21 h 17 min

          Format Elgat:
          [Enter]
          Formatage rapide
          100 %
          Réussi.

          4
          4
        Pardon
        25 mai 2019 - 18 h 47 min

        Edoubarra de biskra est devenue eddoubara essoufia? Mais ca ne va pas non?

        16
        4
          samir
          25 mai 2019 - 21 h 23 min

          Il faut voyager un peu camarade.
          Nos amis de Oued Souf ne vont pas apprécier d’être dépossédé d’un de leur plat favori en période de gel matinal sur les dunes.

          4
          3
        Djazaïri
        25 mai 2019 - 20 h 34 min

        @Samir
        Tu a parfaitement raison. Il y en a qui font leur crise de complotite aiguë. Ils se prennent pour le centre du monde et croient que le monde entier ne parle que de l’Algérie. Les américains espionnent toutes les communications de tous les portables du monde entier, tous les mails, tous les réseaux sociaux. La NSA a même écouté le portable d’Angela Merkel et des ministres allemands et français . Vous pensez qu’ils ne font pas la même chose avec nous ?? vous pensez qu’ils attendent à ce qu’un petit journaliste français leur apporte des informations qu’ils connaissent déja?? Même les logiciels de cryptage sont les leurs, ils savent absolument tout de nous et dans tous les domaines. Si un jour vous voulez ne pas être écoutés il faudrait laisser les jeunes algériens fabriquer des logiciels comme le font les chinois ou les Israéliens (Viber pour ceux qui l’utilisent a été développé par une société Israélienne) pour éviter de dépendre des étrangers. Vous me direz que c’est difficile? avec les 24 milliards de dollars détournés ces 10 dernières années on aurait pu créer une Silicon-Valley en algérie et ce n’est pas les compétences qui manquent car il y a des algériens dans les laboratoires des meilleurs universités. Pendant qu’on parle du danger extérieur on parle moins de certains sujets comme par exemple comment récupérer ces milliards de dollar car ce ne sont pas des étrangers qui les ont pris mais des algériens bien de chez nous!!!!

        10
        2
        anti khafafich
        26 mai 2019 - 5 h 24 min

        enta tu es un agent mekhNazi mission de grenouillage,digage !

        3
        3
          Anonyme
          26 mai 2019 - 9 h 21 min

          « Et ça fait de grands « slurps »
          « Et ça fait de grands « slurps »
          Jacques Brel, : « les chyatines »
          PS: Je vois que la révolution des hommes t’as fait apprendre un mot: « Digage ».
          Entraîne toi bien, il ne faut pas l’oublier.
          Il te sera utile en ces temps de recyclage.

    Daro
    25 mai 2019 - 11 h 19 min

    Le régime veut une guerre contre le peuple sans témoins!! ce sont ses méthodes.. et on a bien vu hier devant la grande poste les interdictions de filmer ou de prendre des photos lors des arrestations des militants de ce mouvement!! Ce une vraie mauvaise nouvelle!! Notre ennemi et l’ennemi du peuple ce n’est ni la France ni cette agence, notre ennemi est bien connu, c’est le système et à sa tête quelques généraux et Gaid Salah qui ne veulent pas être jugés et qui ne veulent pas laisser le peuple décider pour son avenir!!! Il faut que le peuple désigne bien son ennemie, tant qu’il veut pas le faire il resteront dans leurs démarches d’imposer un président et être au dessus de la lois.. Cette aile de la 3issabe est toujours en vie, et ce système a toujours gagné sa guerre contre le peuple et ce depuis l’indépendance!! Rabi Yehfad avec cette mafia

    53
    34
      Azulaman
      25 mai 2019 - 11 h 53 min

      Tu appartiens à quelle ong ?

      27
      41
        samir
        25 mai 2019 - 12 h 04 min

        Et toi, tu es le soldat simple de quel clan ?

        23
        22
        Daro
        25 mai 2019 - 13 h 37 min

        Je suis juste algérien et j’essaye de réfléchir un peu, car il faut qu’on arrive tous à barrer la route à la non-liberté même la liberté des autres, et je crois dur que les gens arriveront un jour à facilement à lire les articles de L’AFP ou autres sans être influencer ni par l’AFP ni par la France, mais influencer par la vérité et la justesse des propos d’où elles viennent!! Pour moi l’excès de liberté est mieux que l’excès de l’oppression !

        34
        9
    samir
    25 mai 2019 - 10 h 48 min

    « Bon débarras » disent ils
    Juste parce que il y a « France » dans l’acronyme de cette agence de presse de renomme mondiale.
    « Bon débarras », disent ils
    On se demande bien qui sont ces centaines de gens qui font le pied de grue quotidiennement devant le siège de VFS pour quémander un visa. et qui seraient beaucoup plus nombreux n’étaient les restrictions
    « Bon débarras », disent ils .
    On se demande bien qui sont ces milliers de harragas qui ont réussi leur odysée de boat people vers l’Espagne pour se rendre aussitôt en France.
    « Bon débarras », disent ils
    Pour qu’on reste tous seuls, entre nous comme des consanguins avec l’APS comme Tam Tam propagandiste. glorifiant les corrompus
    « Bon débarras », disent ils
    .. Si jamais la France dit ça à tous les algériens qui vivent sur son sol, nous ne seront plus 40, mais 50 millions avec un nombre incalculable de malandrins et de repris de justice.
    « Bon débarras », disent ils
    Pure mentalité du colonisé de ceux que l’Ecole Faoudhamentale a formaté pour détester la France coloniale et faire l’amalgame avec l’actuelle près de 60 ans après l’Indépendance
    Une école décidée et mise en scène par ceux là même qui achètent des appartements dans le 16° parisien et qui inscrivent leurs gosses dans l’ex lycée Descartes.
    « Bon débarras », disent ils
    Sans se rendre compte le moins du monde que ce faisant, ils se font complices de la hogra, de l’arbitraire et du machiavélisme d’un pouvoir dictatorial.

    Maintenant allez y, les formatés, qui voulez faire de l’Algérie un Desert des Tartares.
    A vos pouces en bas !

    41
    34
      chaoui
      26 mai 2019 - 5 h 02 min

      L’article ne porte pas sur l’avenir de l’Algérie, mais sur l’AFP. On te dit simplement et justement que cette agence n’a rien de journalistique. Le journalisme est mort, car il n’est plus journalisme. Les écoles de journalisme d’aujourd’hui décernent des diplômes à des lecteurs de téléprompteurs et des commentateurs de … commentaires. D’où l’avènement des « blogs » et autres « journaux numériques », comme Algérie Patriotique. Avec eux, tu peux t’exprimer. Avec les médias traditionnels, tu ne peux que lire et accepter les « informations ». Tu fais partie de ceux qui acceptent sans argumenter visiblement. Normal que l’AFP te tienne à coeur !

      3
      1
        samir
        26 mai 2019 - 9 h 43 min

        Ah d’accord !
        A partir d’aujourd’hui, pour mes infos, je vais me rabattre sur Chaoui Presse Service, ça sera bcp plus simple

        « Les écoles de journalisme d’aujourd’hui décernent des diplômes à des lecteurs de téléprompteurs et des commentateurs de … commentaires. »
        Tous ceux qui sont morts en zone de guerre l’ont été par le rayonnement alpha de leurs télés ?

    berraho
    25 mai 2019 - 9 h 08 min

    Bon débarras c’est une agence de propagande après la décantation politique, nous n’acceptons aucune agence française sur notre sol.

    52
    56
    Zaatar
    25 mai 2019 - 8 h 28 min

    Bon débarras…

    57
    55
    Hibeche
    25 mai 2019 - 8 h 22 min

    AFP, loin d’être libre et objective. Quand, il y’a quelques jours, son DG a été « convoqué  » par le chef du CRIF, ce n’est certainement pas pour lui souhaiter  » bon ramadan », ou « saha f’tourkoum « 

    53
    34
    Djazaïri
    25 mai 2019 - 8 h 03 min

    Il faudrait expliquer à la cellule du DSS responsable des visas et le ministre de l’information que le temps où on pouvait « fermer » les frontières et contrôler l’information est révolu. A l’heure des smartphones ou tout est transmis à la minute dans le monde entier, c’est peine perdue. Même le blocage de l’Internet est contourné par les téléphones satellitaires. De toute façon la plus part des chaînes info et journaux ont des correspondants algériens pour contourner ces interdictions.

    63
    29
    Pomaria
    25 mai 2019 - 7 h 54 min

    BON DÉBARRAS.

    55
    46
    samir
    25 mai 2019 - 7 h 19 min

    Pas grave, il nous restera toujours des organes de presse de qualité: Echouk, Ennahar el asswed, El Mou, El Djeich esSalah, l’ENTassV , le Ghaita Band et le Abou Larbin Press Service

    55
    49
    Anonyme
    25 mai 2019 - 6 h 38 min

    Les arabes préfèrent el djazira et El Qardaoui

    54
    63
      Azulaman
      25 mai 2019 - 11 h 55 min

      Tous les même.

      22
      8
      Précision
      25 mai 2019 - 14 h 05 min

      Le sujet n’a rien a voir les Arabes ou les Kabyles.
      En Algérie il n’ y a que des Algériens.

      25
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.