Gaïd-Salah va-t-il prendre acte de l’échec de la présidentielle du 4 juillet ?

Gaïd chef d’état-major
Le général major Gaïd-Salah. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le chef d’état-major de l’ANP est attendu à partir de ce lundi dans de nouvelles adresses pour faire, comme d’habitude, un point de situation et revenir, notamment, sur les solutions à préconiser pour sortir de la crise actuelle.

Dans son discours de mardi dernier, le général Ahmed Gaïd-Salah avait attisé la colère de la rue, en réitérant son rejet de toute forme de transition hors du cadre constitutionnel et en mettant en garde contre les risques du vide institutionnel qui serait, selon lui, dommageable pour la stabilité du pays.

Le chef d’état-major s’était montré inflexible devant les pressions accrues d’une partie de la classe politique qui l’accusait, désormais, de chercher à perpétuer le système en place, en voulant maintenir des élections supervisées par un personnel politique largement contesté par la rue. Mais il s’est, en même temps, montré ouvert aux initiatives pouvant émaner des différentes personnalités ou «compétences» nationales, comme il l’avait suggéré, et avait même appelé les manifestants à se structurer et désigner des représentants, certainement pour un éventuel dialogue.

Dans sa nouvelle vision, Gaïd-Salah avait surtout misé sur les opportunités que pouvait offrir l’idée d’une commission indépendante d’organisation des élections qui devrait, selon lui, suppléer à une hasardeuse instance de transition sur laquelle il n’aurait pas le contrôle.

Entretemps, les lignes de fracture ont bougé. D’abord, il y a eu, au cours de la semaine, plusieurs initiatives sérieuses, appelant à une transition accompagnée par l’institution militaire. Puis, il y a eu aussi de nouvelles manifestations rejetant massivement des élections avec les «3B» et brocardant à nouveau, comme on l’a vu, le nom de Gaïd-Salah. Et, pour terminer, l’élection présidentielle, prévue le 4 juillet prochain, est tout d’un coup tombée en désuétude.

Trois raisons qui devraient pousser Gaïd-Salah à revoir sa copie, ou à l’affiner, pour être plus en phase avec les nouvelles réalités.

R. M.

Comment (56)

    Anonyme
    28 mai 2019 - 2 h 58 min

    Le recul, le réalisme, la reconnaissance, le redéploiement stratégique, et la souplesse
    Sont des qualités de la maturité, de la modération, et de la sagesse pour instaurer la paix, et la stabilité
    Il faut un dialogue constructif, et responsable, avec les représentants du peuple algérien

    33
    7
    Vroum Vroum 😤..
    27 mai 2019 - 22 h 59 min

    Maintenant ça va être l’ANP la cible , vouloir écarter l’ANP c’est le rêve de puissances extérieurs , car qu’on le veuille ou non le Pillier central de l’Algérie est bien notre ANP et la Sonatrach le porte monnaie , la caisse du Pays . Moi à mon avis jamais l’ANP ne se laissera embobiner sous divers prétextes et je la soutient . .Ce qui préoccupe l’ANP c’est le Pays et rien d’autres , rien ne se fera sans l’ANP quelque soit le Chef d’État Major . . L’ANP a son mot à dire et son analyse la meilleure solution pour l’Algérie bien entendu avec des Cerveaux compétant au bons postes comme Président de la République et Gouvernement et à mon avis c’est dans ce schéma que naîtra la solution . .Car a mon avis les analystes de L’ANP , services Sécurité ont je pense étudié depuis des années différents scénarios à venir et la solution à adopter . .A mon avis le coté Défense et Politique Étrangère et Alliance international sont le domaine ANP et Gouvernance intérieur , développement
    pour le Gouvernement . C’est dans ce cadre que naîtra la solution et non la folie « l’armée dans ces Casernes  » le slogan d’illuminés qui rêvent debout .

    33
    11
      Bouzorane
      28 mai 2019 - 1 h 26 min

      Propos complètement délirants, vu que sans même parler de la corruption, les généraux Algériens sont tous, je dis bien tous, intoxiqués par le baathisme pro-egyptien. Ils peuvent magouiller avec les russes, les pays du golf, la turquie, l’europe, mais l’egypte reste leur dieu absolu. Hier c’était nacer, aujourd’hui c’est autour de sissi d’être leur idole.
      Preuve de la soumission de nos généraux et leur complexe d’infériorité vis à vis de sissi, la tiédeur de la position de l’Algérie devant le péril lybien, où l’egypte est la cause principale du chaos.

      15
      10
      Zaatar
      28 mai 2019 - 3 h 33 min

      C’est L’ANP qui décide pour le pays depuis 62 il est vrai. Tour ce que ne voulaient pas Abane Ramdane et ses compagnons. Et c’est pour cette raison que le pays se retrouve dans une situation catastrophique. Tout le monde fait la comparaison avec la coree du sud, pays dont le PIB était inférieur au notre dans les années 70 sans aucune richesse naturelle se retrouve en 2018 à exporter pour pas moins de 600 milliards de dollars. On ne va pas me dire que ce n’est pas une question d’hommes et de société.

      8
      5
        Vroum Vroum 😤..
        28 mai 2019 - 10 h 50 min

        Y’a Zaatar .. Poutine est un militaire pur et dur , qui a relevé la Russie et l’a élevé si haut au point de rendre fous les Américains . .Le niveau de vie c’est grandement amélioré en Russie ….Les 30 Glorieuses en France c’est sous le Général de Gaulle qui a lancé son Pays ..Les Militaires ont le sens du devoir et la Rigueur en plus de l’expérience Géopolitique et Géostratégie délicate….Moi je ne parle pas d’un État Militaire mais d’une association dans le cas Algérie entre ou le domaine Défensif ou Diplomatie Politique Étrangère et Alliance international sont du domaine de L’ANP et tout le reste du Domaine de Cerveaux compétant au bons postes comme Président de la République Algérienne élu par le Peuple et des Élites dans le Gouvernement concernant la Politique intérieure et Économique ou développement..Bien à toi Zaatar .

        18
        5
          Zaatar
          28 mai 2019 - 11 h 50 min

          L’ami @Vroum Vroum,
          je crois que c’est du pareil au même. Ce que tu dis est vrai pour ces pays… n’empêche que chez nous la comparaison que j’ai faite avec la Corée est criarde. Nous avons bien une situation de notre pays catastrophique, et personne ne pourra nier que les militaires ont grandement contribué à mettre le pouvoir ici ou là en fonction de leurs propres analyses tout en restant les maîtres en toutes circonstances. Notre petite histoire depuis 62 à aujourd’hui le démontre, dans tous les événements qu’a connu le pays, les militaires sont impliqués d’une manière ou d’une autre.

          4
          2
      Chelabi
      28 mai 2019 - 9 h 31 min

      Le propre des serfs c’est d’être sous la botte d’un maître absolu qui sait manier la cravache.
      Le propre des hommes libres c’est de combattre toutes les velléités de la servitude.
      Je n’ai pas besoin de te faire un dessin pour te montrer catégorie tu te situes .

      3
      2
        Vroum Vroum 😤..
        28 mai 2019 - 11 h 06 min

        @Chalabi …si l’Algérie est toujours debout , puissance Militaire et régionale , c’est bien grâce à Allah et notre ANP qui veille à ta sécurité si tu est Algérien et ta liberté cher Chalabi …Je crois que notre ANP te gêne cher Chalabi , car quand le chat n’est pas là les Souris dansent . Et je pense que tu as envie de danser ??..non? Je me trompe ?..Tous les Présidents et Gouvernement quittent leurs poste après un temps donné mais notre ANP est pour toujours , alors oui elle a son mot à dire car pour défendre le Pays c’est Elle qu’on appelle mais pour donner son avis sur la destinée du Pays on lui dirait « va dans tes Casernes « ..Oh vous rêvez ou quoi ?..L’ANP n’est pas votre chien de Garde !!..car c’est comme ça que vous avez l’air la concevoir . .

        16
        5
          Chelabi
          28 mai 2019 - 12 h 19 min

          Les guerres se gagnent lorsque le peuple est debout. En général les armées arabes n’ont qu’une dissuasion géographique limitée.
          Les armées arabes ont été laminées en moins d’une semaine.
          Irak a genoux en 48 h
          Lybie 4 jours
          Syrie quelques jours .
          L’ANP compte sur le peuple en cas de péril. C’est pour cela qu’on dit qu’elle est populaire. Sans le peuple elle n’est pas grand chose. Donc elle doit être avec le peuple. Est-ce clair?

    Chaoui Ou Zien
    27 mai 2019 - 22 h 37 min

    Ya si Gaid, ya mon general, vous savez tres bien qu’un mouvement populaire spontane mu par un degout de ce que qui se passe au pays depuis 1962 et surtout depuis 99 n’est pas assez structure pour designer ses representants. Cependant les noms des gens a qui vous pouvez confier cette transition tant exigee par le peuple sont connus de tous y compris par vous. Zeroual semble etre un compromis logique mais si vous n’en voulez pas pour des raisons qui semblent vous etre personelles il y’en a d’autres. Vous avez la l’occasion en or de sortir par la tres grande porte mon general, contrairement a bouteflika qui lui a fini par sortir par la toute petite des fenetres. Quant a la constitution, n’en faite pas un etat d’ame. Elle a ete trituree tant de fois que s’en est plus une.

    6
    4
    Anonyme
    27 mai 2019 - 20 h 43 min

    – Pendant que le protégé des français, en Libye, le « Maréchal » K. Haftar avance sur Tripoli, et le culot
    De continuer à menacer l’Algérie
    – Pendant que l’état français avance ses pions de sa compagnie pétrolière  » Total  »
    Sur les blocs du 2ème grand gisement pétrolier algérien de Hassi Berkine,
    A 350 km au Sud Est de Hassi Messaoud
    En rachetant, récemment, les interets pétroliers de l’américain Anadarko, en accord avec Occidental
    Menaçant, ainsi, la Sonatrach, l’économie, et meme l’état algérien, sur son propre sol algérien
    – L’Algérie recule, avec sa crise politique de blocages institutionnels qui devient très longue,…..
    Mais qui nous rapproche vite, et de plus en plus, de l’anarchie, de l’instabilité, et de la paralysie du pays,
    De ses institutions, et de son économie déséquilibrée, en grandes difficultés de déficits

    19
    4
    En 57 ans de pouvoir...
    27 mai 2019 - 20 h 17 min

    …l’armée n’a fait qu’accompagner les dérives sans les influencer ! Et pour causes ?
    Et si, cette fois-ci, l’armée réalise enfin que pour sauver le navire Algérie du naufrage il faut laisser les commandes au peuple. Le peule vous décorera avec à la clef une retraite dorée et fera une statue de héros à chacun d’entre-vous. Croyez-moi, c’est une belle porte de sortie.

    5
    1
    Tonton Gaid reviens!
    27 mai 2019 - 20 h 04 min

    Bon, c bientôt le ftor et il n’a toujours pas parlé.
    J’attendrai le s’hor.
    Peut être qu’il boude encore.
    Demain il nous fera 4 discours.
    Inchallah.

    5
    2
    M.S
    27 mai 2019 - 19 h 46 min

    @karimdz.Tu n’as rien à faire à part ennuyer ton monde et poluer cet espace de libre expression????

    Anonyme
    27 mai 2019 - 19 h 17 min

    Un chawi bien de chez nous est déjà têtu et quand c’est un militaire sans grande instruction, il faut craindre le pire.
    Non mes amis je blague. Il faut pas trop le charger, les décisions sont prises par l’état major et lui ne fait que répercuter le bendir.
    J’espère qu’il y a des hommes sages pour nous éviter le chaos car la seule issue est celle de la volonté populaire. Une vingtaine de généraux ne peuvent pas être plus intelligents ou plus nationalistes que 43 millions d’algeriens.

    7
    3
    Djazaïri
    27 mai 2019 - 18 h 13 min

    @Grande vérité. Ton cachir il est au piment ou aux olives??

    11
    3
    YALATIF!
    27 mai 2019 - 17 h 22 min

    Sametine, il ne veulent rien comprendre. Le général, qui semble fière de sa casquette et de ses grades, donne l’impression de s’y plaire et cette situation qui fait de lui, momentanément, l’homme fort de l’Algérie, lui convient parfaitement.
    Comment voulez vous qu’il se mette à l’écoute du peuple ou qu’il se rende compte que les élections présidentielles du 4 juillet ne sont plus à l’ordre du jour des Algériens.
    Yalatif! Gaid Salah et le Commandement militaire s’éloignent de plus en plus des revendications formulées clairement par la grande majorité du Peuple algérien.

    29
    9
    GRANDE VÉRITÉ !
    27 mai 2019 - 14 h 50 min

    Faut bien que ses élections ce fasse avant que les occidentaux nous infiltrent et nous placent une autre marionnette !!!

    18
    37
      sam
      27 mai 2019 - 19 h 51 min

      le report c est la fin des articles 7 et 8 et un retour a l’ancien régime par de nouveau personnage , d ‘autre par aucun homme politique n ‘a un projet de société a propose
      je penche pour la solution constitutionnelle ou tous sera fait pour faire revivre les institutions par le depart des hommes du systeme
      je dirai qu il ne reste qu un seul homme pour faire sortir
      le pays de cette situation et tous le monde le sais

    Anonyme
    27 mai 2019 - 14 h 05 min

    L’A.N.P est une armée de modérés, de responsables, de sages, de stratèges – visionnaires lointains
    La Démocratie, la Justice, la Paix, et la Stabilité du Pays, de son Peuple, et de son Economie-Finances
    Sont ses objectifs stratégiques, et aussi du peuple algérien
    L’Unité des vues, et des objectifs entre l’A.N.P responsable, et sage, et son peuple civilisé, et sage
    Pour une Algérie Démocratique, Développée, Prospère, Pacifique, et Stable

    43
    49
      Bzzzz
      27 mai 2019 - 16 h 40 min

      Tiens, les mouches arrivent sur AP avec leurs messages sans queue ni tête. Flitox !

      33
      22
        Rais
        27 mai 2019 - 18 h 16 min

        Sur 1680 qui ont participe au survey (questionnaire) 89% etaient pour les election er 11% seulement etaient contr. Grade toi au Flitox!

        8
        12
          Anonyme
          27 mai 2019 - 19 h 23 min

          @Rais:Il y a 20 millions d’Algériens qui battent le pavé depuis 3 Mois et il y a 89% qui sont pour les élections d’après votre questionnaire !!!!vous pouvez m’expliquer la contradiction de Survey et avez vous réfléchi avant de poster une fadaise pareille ?

          5
          2
        Al Batriote
        27 mai 2019 - 18 h 41 min

        Al Batriote,
        Soit il a trop fumé, soit il est tombé sur un nouveau fournisseur dont la came est vraiment costaud.

        8
        4
    Zombretto
    27 mai 2019 - 13 h 35 min

    Voici la réalité concernant les « généraux » de n’importe quel pays sous-développé, l’Algérie n’étant en aucun cas une exception: en cas de guerre contre presque n’importe quel pays développé il se feraient battre en quelques jours, sinon quelques heures. On l’a vu en Irak, en Argentine, etc. Le Général Giap a vaincu l’armée française, mais ce n’était pas une guerre conventionnelle, c’était un mélange de guerrilla et de guerre traditionnelle. La seule façon de vaincre un pays développé est par la guerrilla, la guerre d’usure. C’est à dire une guerre menée ou supportée par la grande majorité du peuple. Et si c’est le peuple qui supporte le combat et ses conséquences, alors à quoi sert un général d’une armée régulière dans un pays sous-développé ? Principalement à la répression du peuple, et secondairement à la défense contre le voisin sous-développé comme lui.
    Dans le cas de l’Agérie en particulier, c’est le Maroc. Si jamais le Maroc tentait d’envahir l’Algérie, aurions-nous réellement besoin de l’armée pour le repousser ? Je ne le crois pas. Le peuple algérien tout entier irait à l’assaut et envahirait le Maroc et en ferait une colonie. Alors, encore une fois, à quoi sert un général en Algérie ? Il devrait être un fonctionnaire qui s’occupe de la sécurité des frontières et c’est tout.

    24
    16
    M.S
    27 mai 2019 - 13 h 08 min

    Il ne se rendra jamais compte que sa démarche a été un fiasco et sa feuille de route un échec et un flop…!!!

    !!!!

    43
    12
    Digage!
    27 mai 2019 - 12 h 51 min

    Ma modeste contribution au Général Gaid Salah, s’il rame trop pour nous trouver une solution :

    1- Démission de l’actuel gouvernement et du président Bensalah.

    2- Dissolution de toutes les assemblées élues (parlement , sénat, apw etc..)

    3- Formation d’une Présidence collégiale composée de 3 personnes :

    – 2 représentants du Hirak, élus par commune, les élus communaux élisent un élu par wilaya, les élus de wilayas élisent 2 élus au niveau national ( ils sont 2 car ils représentent la majorité du peuple)
    – les 2 élus du Hirak désignent 1 Personnalité consensuelle ( Benbitour, Taleb, Tabou, Bouchachi, peu importe, vous décidez avec qui vous voulez collaborer)

    **** Pour élire les représentants du hirak : on doit se contenter des lois en vigueur, et du gouvernement actuel, sinon on va encore pédaler dans la semoule pour virer les 3B et se retrouver sans aucun moyen d’organiser des élections des représentants du hirak *****

    4- Les 48 élus du hirak forment le parlement provisoire, qui va modifier la loi électorale, ouvrir les médias, préparer les conditions d’une élection démocratique et designer une commission indépendante pour organiser, surveiller et proclamer les résultats des élections présidentielles. ils peuvent faire appel à des spécialistes consultants dans chaque domaine.

    5- La Présidence collégiale désigne un gouvernement restreint pour gérer les affaires courantes sous la surveillance de l’assemblée des élus du hirak (parlement provisoire), des membres élus du Hirak peuvent être proposés aux postes de ministres. Toutes les décisions du Gouvernement doivent être votées à la majorité par le parlement provisoire.

    6- Après l’élection présidentielle : Le nouveau président travaillera avec les 48 élus du hirak (parlement provisoire) jusqu’à l’élection d’un nouveau parlement issu de la nouvelle loi sur les élections et avec la même commission de surveillance des élections.

    16
    7
      Karim
      27 mai 2019 - 13 h 14 min

      Si tu applique ça tu va te retrouver qu’avec des islamistes au parlement. Non merci.

      18
      11
        Digage!
        27 mai 2019 - 13 h 52 min

        Il ne faut pas avoir peur du vote, si les islamistes remportent la majorité c’est que le peuple les a choisis, respecter le choix du peuple c’est la base de la démocratie non ? personnellement je ne pense pas qu’ils seront majoritaires. Mais ce n’est ni à moi ni à toi de décider.

        19
        23
        Bof
        27 mai 2019 - 16 h 57 min

        @karim, à part le « non merci » tu n’aurais pas une proposition plus intéressante ? Ça fait un client d’un restaurant qui refuse le menu. Mets toi aux cuisines et mijotés nous une bonne solution alors.

        8
        1
    VOSTAF
    27 mai 2019 - 12 h 45 min

    Tout sauf les islamistes.

    30
    9
    Lyes-DZ
    27 mai 2019 - 12 h 24 min

    @Anonyme 11h 34 min Pas de souci l’ami, toutes mes excuses devant la terre entière. Bien à toi

    6
    2
      Anonyme
      28 mai 2019 - 7 h 46 min

      excuses acceptées sans soucis. J’avais compris en fait. bien à toi.

    MEILLEUR SERVICE C DE PARTIR ...
    27 mai 2019 - 12 h 19 min

    Doit Assumer son Échec … En vrai Moudjahed, il doit partir et laisser L ALGÉRIE de la Jeunesse faire son Destin !!! Nul n est ÉTERNEL !!! Vive L ALGÉRIE LIBRE ET Vive notre Armée les Enfants du PEUPLE …

    26
    30
    Baka
    27 mai 2019 - 11 h 45 min

    Le probleme de tout les temps en Algérie ce que…. Les algeriens aiment leur armée cette armée les considère incapable de diriger en civile leur pays et que seule les bottes ont le droit de mâcher tout les fruits sur terre qu’ils ont récupéré en 62 en recomponce…. À bon entendeur.

    18
    6
    Zombretto
    27 mai 2019 - 11 h 12 min

    Il n’y a qu’une question concernant ce que Gaïd et le haut commandement de l’ANP vont décider de faire : A quel point se sentent-ils forts ? Jusqu’où sentent-ils qu’ils peuvent aller sans risquer de perdre leur pouvoir ? Suffirait-il de tirer sur la foule une fois ou deux, ou alors cela risquerait-il de retourner les simples soldats contre eux ?
    Ce n’est certainement pas l’amour du pays ou de la démocracie qui les anime. Ils sont pleins d’arrogance et de morgue. C’est dans leur ADN et on ne peut pas les changer. Ils se croient les propriétaires légitimes du pays, ses maîtres, et les algériens sont de petits enfants pas trop intelligents qu’il faut guider et discipliner. Seule l’idée qu’ils ne pourraient pas gagner une confrontation avec le peuple les arrêtera. Sont-ils assez intelligents pour estimer leurs chances et abandonner l’idée de la confrontation contre leur peuple s’ils voient que ça va causer trop de dégâts pour tout le pays ? Je me le demande.

    21
    8
      Sid
      27 mai 2019 - 13 h 50 min

      Analyse très juste!

      Mon avis concernant votre question: « Sont-ils assez intelligents pour estimer leurs chances et abandonner l’idée de la confrontation contre leur peuple s’ils voient que ça va causer trop de dégâts pour tout le pays ?  »

      S’ils abandonnent l’idée de la confrontation contre leur peuple ce n’est pour éviter des dégâts pour tout le pays, mais plutôt pour s’éviter des représailles inévitables et ainsi sauver leurs peaux!

      Le doute subsiste pour moi concernant la première partie de la question: sont-ils assez intélligents?! Franchement je suis sceptique!

      16
      3
    ahmed
    27 mai 2019 - 11 h 12 min

    afficher ses médailles pour bien nous monter ses galons, ce général a gagné ses médailles en faisant quelle guerres ?

    25
    5
    Sahha
    27 mai 2019 - 10 h 55 min

    El hissaba juge que la démocratie et les arabes ne sont pas compatible, elle l’a décidé et Gaid Saleh y veille et met tout en oeuvre pour stopper la machine populaire en marche depuis 14 semaines, il nous a prévenus, bientôt la fin de la récré et les fêtes des voisins de chaque vendredi

    48
    7
    HLM
    27 mai 2019 - 10 h 31 min

    Deux candidats a la presidentielle mais personne ne veut ou ne peut croire.
    Deux candidats comme deux seins qu on ne saurait voir comme a dit tartufe
    Deux candidats qui remettent toutes les pendules a zero
    Deux candidats qui « crash » le systeme avec ses dirigeants son opposition sa societe civile ses media
    Deux candidats mais il n y aurait qu un president……..
    Un president neophyte comme en Ukraine
    Un president outsider comme Macron
    Un president inopportun comme Trump
    Un exercice de democratie veritable authentique immaculee

    7
    7
    Karamazov
    27 mai 2019 - 10 h 06 min

    Ah j’tijore que je ne sais plus où donner du neurone , nom de Dieu ! Nous sommes encore suspendus à ce que dira Mon Général. Comme s’il allait mangé sa casquette à cause d’un nom événement dont je suis sûr qu’il savait qu’il allait se produire et qu’il avait anticipé tous ses coups à venir.

    Moua cette histoire me rappelle deux autres qui ont marqué mon esprit  d’  il y a lonta.  

    la première c’est celle que j’ai déjà raconter ici  il  y a lonta mais qui sied àmerveille  à la situation actuelle.

    Velqacem Ujanjel  , un sacré loustic qui   au village sans prétention avait mauvaise réputation .Et pour cause : un vraie teigne , Velqacem Twaghit , qu’on la l’appelait. Karitha en arabe. Pour un rien il vous colle un procès. Vous traversez son champ pour vous rendre au vôtre,  procès pour violation de propriété privée. Votre chèvre broute une motte d’herbe dans son pré,vol à l’étalage ,procès ! Votre figuier  empiète sur son terrain ? Procès s pour violation de son espace ,aérien.  Un jour alors qu’il avait intenté un procès à un vilgaeois qui avait eu le malheur de boire un peu d’eau dans son puis en plein mois d’aout, le juge de paix en eu marre de  ces procès à la noix, il appelle   fit se rapprocher Velqacem Ujanjal, et lui dit fermement : Ikoute a Velqacem Twaghit , janimar de tes procès à la toc, alors tu arrêtes et tu quittes ce tribunal sinon simoua qui m’en vais.
    Alors Velacem   Ujanjal dit au juge , non monsieur le juge, ce tribunal ne marche que grâce aux gens comme toua et moua, nous allons  rester tous les deux , personne ne partira.

    L’autre histoire est plus lugubre mais sied  aussi bien à  notre situation.

    Un homme est harcelé par des hallucinations où des d’agneaux qu’on conduisait à l’abattoir d’à coté hurlaient affreusement . Mais son obsession ce n’est pas qu’on arrête de les les saigner atrocement , mais que ces foutus agneaux ferment leurs gueules pendant qu’on les égorgeait. « Le silence des agneaux » , c’est le titre du film.

    Notre Général , est un homme d’une grande sagesse. très porté sur sur l’équité et les jugements à la Salomon. Il en veut pour toutes les parties. Il sait que l’Algérie est une jungle où min qadim ezaman agneaux, volailles, fauves, et rapaces vivent en harmonie.  les uns sont le gibier des autres mais c’est Dieu et la nature qui l’ont voulu. Et c’est ainsi depuis que le monde tourne il n’y a rien à faire pour y changer,c’est ainsi depuis que le monde tourne mieux vaut ne pas y toucher a dit Brel pour le confirmer.

    Mais voila que les agneaux et la volaille se sont mis en tête de changer cette ordre divin et naturel des  choses.  il  décidèrent dorganiser une grande mutinerie pour réclamer le départ des prédateurs. Rien que ça !

    Alors Mon Général dans son infini sagesse s’adressa à tous les hôtes de ses bois ainsi qu’aux locataires et squatters et leur tint apipri ce langage :

    Cette jungle appartient à tous ses habitants : fauves, rapaces, agneaux et volaille sont tous chez eux. et les fauves et rapaces sont kamim plus parce qu’eux sont propriétaires de leurs biens alors que vous autres  agneaux et volaille vous n’êtes que locataires et vous ne payez même pas vos loyers, alors , soyez gentils, et rentrez chez vous et ne parlez plus de départ de qui que soit, car si quelqu’un devrait partir suivez mon regard.

    Et mon général pour rappeler au gibier qu’il ne plaisante pas ajouta  sur un ton martial:

    « il devient impératif de revoir la manière d’organiser ces manifestations et la nécessité de les encadrer par des personnes ayant un esprit nationaliste responsable, qui craignent Allah … »

    Sek safidir en langage vernaculaire : Arrêtez votre cirque , des agneaux et de la volaille qui se révoltent, ce n’est pas crédible on dirait une gay pride ,   prenez au moins un rapace ou un un fauve à la tête de chaque cortège!

    Mais Mon Général dans son infini bonté malgré la rigueur de sa posture eu un élan compassionnel à la mesure de son grade. Dans sa grande magnanimité il ajouta avec tendresse et affection à l’adresse des agneaux et de la volaille:

      Cependant, je vous ai compris, je comprends votre sentiment et je compati à votre détresse. J’ai donc décidé d’intercéder en votre faveur. Je demanderais qu’ on augmente  votre ration d’herbe et de graines pour que vous puissiez continuer à engraisser normalement , et je demanderai aux prédateurs de modérer leur voracité.

    Mais  arrêtez de faire des revendications irréalistes et inacceptables. Personne ne va partir !

    28
    12
      GaidpasSalah
      27 mai 2019 - 16 h 31 min

      Karamazov, C’est une histoire terrible, mais qui a du sens, ce Gaid a oublié qu’il s’agit d’humains et non de volailles et de moutons, par contre les rapaces du genre humains sans plus sanguinaire que de leur vis à vis animal. Pour les humains Dieu nous voulait égaux et libres aucune différence sauf bi takouwa (Piété). Ce Gaid, le système et son régime ont transformé l’Algérie en supercherie.

      7
      3
    dal G ri
    27 mai 2019 - 9 h 55 min

    le général réfléchi il va peut être se retirer tout simplement

    16
    4
    Anonimaoui
    27 mai 2019 - 9 h 49 min

    Gouverner un peuple avide de liberté en pleine période révolutionnaire pacifique, faut-il le préciser, n’est pas chose aisée à la portée du premier quidam venu. Pour avoir un minimum de chance de réussir, les tenants effectifs du pouvoir doivent intégrer dans leur stratégie le facteur Hirak comme paramètre déterminant, primordial et stabilisé dans le temps et l’espace. Le temps d’imposer un agenda prêt-à-porter est révolu à jamais en Algérie du 22 février. Maintenant, avant qu’il ne soit trop tard, il faut négocier d’égal à égal avec le Hirak une sortie de crise qui aboutisse à court terme à une république démocratique plurielle, sociale et populaire, conforme aux
    vœux de nos valeureux martyres de la révolution de novembre 1954. Revenir en quelques sortes à ce qui devait se produire en 1962 sans le coup d’état de l’armée des frontières.

    17
    6
    M.S
    27 mai 2019 - 9 h 19 min

    L’histoire retiendra que Gaid Salah a fait perdre un temps précieux de 3 mois( 180 jours) à notre pays en ignorant les revendications légitimes du mouvement populaire!!!!

    36
    15
    karimdz
    27 mai 2019 - 8 h 32 min

    En tout cas on ne pourra reprocher à l ANP de n avoir pas respecté les institutions et éviter de s’ingérer dans le politique.

    Il se trouve que la date du 4 juillet est compromise par le fait qu il n y a aucun candidat et que de toute manière il y aurait eu un abstention générale rendant caduque cette élection.

    Il faut donc maintenant s asseoir autour d une table entre représentants du hirak composés de personnalités integres et soutenus par le peuple, de personnes qualifiées et de membres de l ANP pour échanger réfléchir à l Algérie de demain.

    Je pense que l armée républicaine garante de notre souveraineté et de notre future constitution veut demeurer independante.

    Il faudra donc que cette commission définit les rôles de chacun dans le futur, pouvoir exécutif, judiciaire législatif et armée, et bien entendu préparer la campagne présidentielle en y apportant toutes les garanties de bon déroulement et de transparence.

    30
    16
      Lyes-DZ
      27 mai 2019 - 9 h 11 min

      On va tout droit vers un camouflet pour ceux qui insistent pour des élections présidentielles du 04 juillet, la litanie des appréhensions du vide constitutionnel porteur des dangers ne tient plus, le danger vient du passage en force, dialoguer pour dialoguer ne saurait être la panacée pour solutionner une crise profondément ancrée et enracinée, le Maitre des horloges et du temps Ammi Gaid devrait trouver des interlocuteurs crédibles approuvés par le hirak ( Représentants du consensus). Ce dont j’en suis sûr certainement pas Mokri, Djeballah, Benflis et Co

      32
      11
        karimdz
        27 mai 2019 - 12 h 47 min

        Lyes, je suis d’accord, le temps du dialogue est venu, il faut passer par là, et discuter.

        Il y a des interlocuteurs crédibles, à charge pour le peuple de les désigner, et bien entendu, tout sauf l ancien système.

        10
        4
      Anonyme
      27 mai 2019 - 9 h 13 min

      tu parles encore pour ne rien dire comme d’habitude.

      13
      15
        Lyes-DZ
        27 mai 2019 - 10 h 00 min

        T’as raison le professeur de Stanford, éclaire nous de ta lanterne, L’Algerie est fière de toi pour prendre sa destinée vers le haut

        9
        8
          Anonyme
          27 mai 2019 - 11 h 34 min

          t’auras remarqué que mon commentaire est adressé à karimdz et non à toi.

          2
          3
          karimdz
          27 mai 2019 - 16 h 49 min

          Alors l anonyme, toujours présent pour étaler ta confiture, pas la peine de t exprimer, on la voit dégouliner…

          4
          3
    Zaatar
    27 mai 2019 - 7 h 58 min

    Les choses sérieuses commencent. On assistera soit à un coup de force du Maître des lieux d’en ce moment, en imposant sa vision des choses et tout redeviendra comme avant, soit à un télescopage en bonne et due forme et la suite malin celui qui la prédira.

    23
    12
      Djazaïri
      27 mai 2019 - 13 h 02 min

      La position de Gaid Salah est pourtant claire. Pas besoin d’experts pour analyser ses discours et lire entre les lignes. Il ne veut pas des revendications du Hirak. Il veut gagner du temps et mise sur l’essoufflement du mouvement tel que demandé par ses soutiens étrangers comme les Émirats. Une réussite du hirak serait une véritable catastrophe pour nos voisins et pour les pays du golf. Ils ont tellement peur de la contagion qu’ils sont prêts à payer à coup de milliards pour aider GS à acheter la paix sociale. Arrêtez donc de croire au miracle et appelons un chat un chat. Quelqu’un qui est contre les revendications de son peuple est contre son peuple point barre!!!

      19
      4
        Sid
        27 mai 2019 - 14 h 09 min

        Exact! Ceux qui misent sur un salut venu de AGS ou de ses acolytes se mettent le doigt dans l’oeil!

        La ils vont décréter l’élection du 4 juillet annulée, puis ils vont fixer une nouvelle date après trois mois en disant que Ben Salah et Bedoui doivent rester par soucis du Doustour!

        En réalité ils savent pertinemment qu’il n y aura pas d’élections tant qu’ils seront au pouvoir, ca tombe bien, car en réalité cela prolonge leur mandat de facto…

        Leur stratégie est clair et simple: gagner du temps en espérant l’essoufflement du mouvement populaire!

        Pour ceux qui hésitent encore sur la volonté réelle de Gaid Salah et de ses copains, je vous adresse cette question sincère:

        Il est de notoriété publique que Gaid Salah et nombre des généraux qui l’entourent sont impliqués jusqu’au cou dans des affaires de corruptions, crimes, malversations et même pour certains de haute trahison. De plus, ils sont engagé dans une guerre fratricide contre le clan des Toufik, Tartag, Said Bey, etc. Pensez-vous alors réellement qu’ils vont accepté de leurs propre volonté de laisser le pouvoir au peuple et ainsi s’exposer à la case prison? Je pense qu’il ne faut pas révêr!

        Si quelqu’un peut m’apporter une réponse ou une contradiction constructive, je suis preneur!

        Salam.

        12
        2
    Hibeche
    27 mai 2019 - 7 h 32 min

    Ya si Gaid Salah , le peuple sort pacifiquement d’une manière massive (par millions ), sur tout le territoire national, et d’une durée illimitée (14 semaines et ce n’est que le début ). Il n’y a plus de raison de tergiverser. Vous avez neutralisé  » El Issaba « , tant mieux, on vous prie de continuer. Mais il faut répondre aux attentes du peuple car, comme je l’ai écrit ici-même, il y’a 1 année : on ne peut pas gouverner sans le peuple, et encore moins contre lui.
    Pour preuve, un gouvernement en « résidence surveillée « , et des élections annulées de facto.
    Réfléchissez y bien avant votre prochain speech.

    35
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.