Décès de l’activiste Kamel-Eddine Fekhar selon l’avocat Salah Debbouze

kamal-eddine-fekhar
Kamel-Eddine Fekhar. D. R.

L’activiste Kamel-Eddine Fekhar est décédé ce mardi matin à l’hôpital Frantz-Fanon de Blida, selon son avocat Salah Debbouze, qui n’a pas précisé les circonstances du décès de ce militant autonomiste du M’zab.

Kamel-Eddine Fekhar, incarcéré en mars à la prison de Ghardaïa, avait observé une grève de la faim et son état de santé s’était gravement détérioré, selon ses proches. L’ancien élu FFS à Ghardaïa était accusé d’«atteinte à la sûreté de l’Etat», d’«incitation à la haine raciale» et de «troubles à l’ordre public».

R. N.

Comment (36)

    Anonyme
    29 mai 2019 - 13 h 57 min

    Quelle indignité.
    Des esclaves, des colonisés, des laches aussi ont accepté leurs
    sorts et ont attendu qu’un miracle se produise et vienne briser leurs chaines.
    Kamel Fekhar ne fait pas partie de ceux, il est fait d’une autre pâte, celle de Ben M’hidi, Abane, Amirouche.
    C’est un Chahid.

    2
    6
    timour
    29 mai 2019 - 11 h 01 min

    J’aurai titré mon article, si j’avais été journaliste, non pas « Décès de l’activiste Kamel-Eddine Fekhar »….mais tout simplement: « Décès de Kamel-Eddine Fekhar, militant des Droits de l’Homme ».
    Cela correspondrait mieux à la personnalité de ce grand monsieur auquel nous devrions tous rendre hommage pour son courage et la justesse de son idéal.
    « Le monde des Héros ne retient pas les diplômes des Hommes, mais plutôt leur courage à combattre l’injustice. » Proverbe.

    6
    6
    DROITS DE L'HOMME
    29 mai 2019 - 10 h 42 min

    DJIBOULNA LOUH ET TOUS SES COMPLICES DE GHARDAIA.

    6
    2
    pile
    29 mai 2019 - 5 h 19 min

    Quelle différence entre ce régime et celui des Al-Saoud ? Tous prédateurs et liberticides avec leurs peuples, et complaisants avec les puissants de ce monde. Maintenent, on peut reconnaitre plus facilement ‘la main de l’étranger’.

    11
    6
    SaidZ
    29 mai 2019 - 3 h 50 min

    Tué parce qu’il s’est exprimé, parce qu’il ne respire que pour son pays alors que des milliers de personnes ont ruiné le pays se pavanent à club des pins!!!
    le comble est qu’il y a encore des centaines comme lui dans les prisons en ce moment.

    16
    6
    Citoye
    28 mai 2019 - 23 h 21 min

    Allah y ramo qu’allah l’accepte au pres des sien paix en son âme.
    Le pouvoir en place continue a bafoué son peuple pour des interets personnelle leurs jours son compté et leurs actes au prés de dieu sont inscrits.
    Toutes mes condoleances a la familles qu’allah les accompagnes dans cette epreuve.

    15
    6
    Anonyme
    28 mai 2019 - 22 h 54 min

    Une nouvelle bouleversante pour toute âme sensible vient de tomber.Le régime vient de confirmer ce qu’on savait de lui depuis des années : la violence et puis la violence… et la haine.Kamel Fekhar est mort, mais mérite t-il la mort dans la prison, lui qui se bat pour les droit de l’homme, lui qui se bat pour la liberté, pour un état de droit et pour une Algérie meilleure.Il est accusé de porter « atteinte à la sûreté de l’état » alors qu’il avait les mains nues.Le régime est réputé de porter de cette accusation(atteinte à la sureté de l’état) depuis l’indépendance à chaque fois qu’il cherche à se débarrasser des hommes qui le gênent et surtout quand il s’agit des défenseurs des droits de l’homme.Que faire? Ce n’est pas à la première et ça ne sera pas la dernière. Tamalt avait d’ailleurs subi le même sort que celui de Kamel Fekhar. Le procureur ou tout autre qui seraient derrière son arrestation arbitraire donneront t-ils des comptes?Ceux qui l’ont laissé abandonner dans la prison pour mourir dans l’indifférence seront t-ils poursuivis,?… Seul dieu le sait.Le peuple Algérien ne doit pas se taire sur cette affaire scandaleuse, mais doit exiger que toute la lumière soit faite et juger sévèrement les coupables.
    J’adresse mes condoléances les plus attristées à toute sa famille.

    12
    5
    Blakel
    28 mai 2019 - 22 h 44 min

    Une victime supplémentaire du ministère de l’injustice de Tayeb Louh, après la mort le 11 décembre 2016 du journaliste Mohamed Tamalt. Paix en leur âme.

    12
    5
    Anonimaoui
    28 mai 2019 - 20 h 48 min

    Toutes mes condoléances à la famille du défunt. Pourquoi la justice nocturne téléphonique s’est acharnée sur un militant des droits de l’homme et défenseur de sa communauté mozabite ? Ceux qui ont maintenu cet homme malade en prison malgré ses grèves répétées de la faim et les appels incessants d’organisations et de personnalités nationales et étrangères doivent répondre de leurs crime abject tôt ou tard. Ils ne perdent rien pour attendre eux qui ont couvert les vrais criminels contre le pays, son peuple et ses richesses 20 années durant. Quelle tragédie nous font vivre ces idiots inconscients des dégâts qu’ils causent à l’unité du pays. Ils doivent être mis hors d’état de nuire pour sauvegarder ce qui reste de bien dans ce pays.

    8
    4
    samir
    28 mai 2019 - 20 h 39 min

    Quelle honte !
    Une justice beaucoup plus prompte à condamner qu’a faire preuve de mansuétude ne mérite pas d’être appelée Justice, mais outil de répression

    9
    3
    Antisioniste
    28 mai 2019 - 20 h 32 min

    Allah yerhmou condoléance à sa famille

    8
    3
    Lahouaria
    28 mai 2019 - 19 h 59 min

    Ce défunt avait pris des résolutions pour faire sa grève de faim, il est donc responsable de sa mort, des milliers de prisonniers sont détenus de gré ou de force, ils patientent patiemment pour recouvrer leurs libertés un jour, donc, Allah Yahrmou et we Yakhfarlou pour cette vie. Sa vie s’est terminée ce jour, c’est le destin, la mort nous prendra tous à notre tour, personne n’est responsable de sa mort. Cessez d’accuser les gens honte à vous. Y’en a marre de cette zizanie.

    7
    63
    AIT HAMOUDI DJAMEL
    28 mai 2019 - 19 h 00 min

    ASSASSIN
    Une justice de tueur d’enfants, ils le payerons d’avoir tuer Kamel-Eddine Fekhar.

    Parce que c’est un meurtre, du Walis au procureur en passant par les juges, nous lui ferons justice, la vrai pas celle des lâches, des corrompus et des traites. Nous ferons ressortir cette affaire et nous vous ferons comparaître jusqu’au dernier, allez vous cachez avec femme et enfant ou vous voulez nous irons vous cherchez pour vous faire répondre de vos actes.

    L’Algérie à perdu un homme, cet homme n’a simplement pas voulu se soumettre il a eu le courage de donné sa vie et son temps pour défendre la plus élémentaire des valeurs qu’un Etat doit garantir à ces citoyens, le droit d’être.

    Ce système avec sa justice de merde ont commis un crime et tout ceux qui ont contribué à sa mort devront répondre de leurs actes.

    Vous allez avoir des millions Fekhar qui vont descendre dans la rue pour vous faire dégagé vous et votre général.

    27
    4
    SaidZ
    28 mai 2019 - 18 h 07 min

    vous tuez toutes les forces vives de ce pays, bande de criminels. Pouvoir assassin assassin assassin.

    50
    13
    Vangelis
    28 mai 2019 - 17 h 46 min

    Ce défunt Fekhar s’est sacrifié pour ses nobles idées, la défense des droits humains qui sont toujours bafoués en Algérie avec la complicité de la justice qui prétend encore ne pas recevoir d’ordres d’en haut.

    Voilà un individu qui est arrêté à la fin du mois de mars dernier, soit à peine 2 jours avant la démission de l’ex fakhamatouhoum, et alors même que les algériens manifestaient en nombre depuis le 22 février.

    Le régime n’a pas compris, il ne comprend pas pourquoi les algériens les défient et réclament sereinement leur liberté volée et empêchée depuis des lustres. Alors il fait des rafles pour clouer au pilori toute voix qui ne soit pas dans SON ordre des choses.

    Ce monsieur, je le répète, s’est sacrifié pour ses idées et a défendu tous les algériens pour elles. Le pouvoir pour montrer sa mue, avait toute latitude pour libérer la personne mais sourd, aveugle et autoritaire, il a commis par son inaction un véritable crime.

    Ceci n’est pas étonnant lorsqu’on se rappelle ce que disait Sellal à Haddad qu’il allait utiliser les kalachnikovs contre les algériens pour leur clouer le bec et les laisser dans leur confort, insouciants des retombées quelles qu’elles soient.

    La mort de Fekhar, Dieu ait son âme, doit nous rappeler que le combat pour la liberté a encore un long chemin devant ce pouvoir qui utilise encore des policiers pour bastonner des manifestants pacifiques. Il n’a rien compris !

    53
    8
    Yizen
    28 mai 2019 - 17 h 45 min

    Décidément, l’abîme de la lâcheté humaine a gagné encore en profondeur.
    Sinon comment s’en prendre à un homme digne qui a payé de sa vie, la force de ses conviction? La réponse est juste dans la question; il faut nager dans indignité pour insulter un tel Homme. Le disque du nationalisme à deux balles est tellement usé que tout le monde le vomit.
    Alors, de grâce, ne parlez pas des Hommes et des Femmes dignes car la dignité vous est visiblement inaccessible…A chacun sa place, vous avez choisi la votre…

    Paix à ton âme Monsieur Fekhar, votre nom rejoint l’éternité comme tant d’autres dignes fils de notre pays. On est peut être a la veille d’un grand changement, pour que tous ceux qui ont conduit ce pays au désastre rendront des comptes devant une VRAIE justice pas celle d’aujourd’hui.
    N’en déplaise à tous de les indignes de tout bord…

    87
    9
    Anonyme
    28 mai 2019 - 16 h 53 min

    Nos Condoléances les plus attristées, et toute notre compassion, à sa famille, et à ses proches
    Que le Bon Dieu, le Miséricordieux, ait son ame, dans son vaste Paradis
    الله يرحمه و الله يغفر له و الله يصبر عائلته و اءقاربه اءن لله و اءن اءليه راجعون

    62
    6
      Anti dictature
      29 mai 2019 - 14 h 15 min

      Toutes nos condoléances à sa famille.
      A sa femme et à ses enfants, je dis que Fekhar est un Chahid.
      Nous nous battrons pour que justice lui soit rendue.
      Pour celà, portez plainte devant les instances internationales et nous nous chargerons de traquer les responsables de la mort de Kamel Fekhar.
      Les responsables civils et militaires auront à rendre des comptes devant les dignes et vrais
      tribunaux, les avocats sont déjà désignés et prêts à travailler d’arrache pied . On vous fait la promesse que les responsables de la mort Fekhar paieront.

    Honte à la justice algérienne !
    28 mai 2019 - 16 h 35 min

    Peut-elle s’expliquer sur ce crime ? C’est une justice aux ordres du système toujours en place. Les algériens ne veulent plus de ça ! C’est de l’intimidation. Allah Irahmouh et toutes nos condoléances à sa famille.

    78
    9
    Clovis
    28 mai 2019 - 16 h 02 min

    Je ne connais pas mr Fekhar. Certains lui rendent hommage en tant que defenseur des droits de l’homme, et d’autres lui reprochent une supposee complicite avec l’etranger et des idees favorables a la division (« guettoisation du m’zab, solidarite avec les separatistes kabyles… »). Je ne connais pas la verite mais je penche pour la defense des droits de l’homme. En tous cas, quelquesoient les actes ou les opinions de cet homme, il ne meritait une mort en prison apres une greve de la faim de 54 jours ! c’est une honte pour l’Algerie ! Rendons lui hommage pour avoir combattu pour ses idees avec la seule arme qu’il avait : sa vie. Paix a son ame, Allah y rahmou. Toutes nos condoleances a sa famille.

    53
    12
    salim
    28 mai 2019 - 15 h 50 min

    bande de criminels vous sur le même pied d »égalité avec les terroristes islamiste qui ont égorgé soldat et policier .vous êtes entrain de tuer tout les algériens sincères qui defondent leurs patrie .et laisser les traîtres et criminels comme vous reine honte a vous bande de voyous

    47
    11
    Le Berbère
    28 mai 2019 - 15 h 45 min

    Dans ce pays , dès quelqu’un revendique fièrement son attachement à ses racines ancestral et à son identité culturelle on le taxe de  » militant autonomiste  » le docteur Kamel Eddine Fekhar été avant tout un père de famille , un algérien qui à assumé sa berbérité comme nos ancêtres les Mazices, Maures, les Numides, Gétules, Garamantes et bien d’autres peuples originaires de l’Afrique du Nord .Li’ancien régime est ses résidus qui gouvernent jusqu’à maintenant sont les responsables direct de la fin tragique de notre compatriot Dr Fekhar Allah yerhmou..Il lutté contre son cancer depuit son tôle depuis des années. Ps : les événements de la vallée des Mizebes en grand partie les responsables étaient des salafistes qui ont perturbés le mode de vie et l’harmonie de la vie sociale des berbères Mizebes de la ville de Ghardaia . Cette vermine arabo islamistes est soutenu par les détenteurs du pouvoir actuel depuis la mort de fou Houari Boumedien .

    55
    13
    Djazaïri
    28 mai 2019 - 15 h 19 min

    @Nasser Arrêtez de parler comme un juge en prononçant des sentences comme au temps de Boumediene où on accusait le moindre opposant d’atteinte à la sûreté de l’etat. AUCUN algérien n’ira demander justice ailleurs s’il y avait une justice dans son pays! Qui a provoqué des émeutes et tué des mozabites?? Qui a traité les mozabites de non musulmans?? Qui est derrière les événements du Mzab? Est-ce que les responsables de la gestion catastrophique de ce dossier ont été jugés?
    Si un jour on arrive à instaurer une vraie démocratie il n’y aura ni autonomiste kabyle, Chaoui, chenoui, Targui ou mozabite. C’est ce régime qui a favorisé toutes les divisions de ce pays.

    64
    9
    Anonyme
    28 mai 2019 - 15 h 11 min

    On a toujours dit que ce pouvoir est un pouvoir assassin et cela depuis 1962.La lutte est encore longue mais on vaincra quoiqu’il arrive.
    Mes sincères condoléances à la famille Fekhar.

    60
    12
    MELLO
    28 mai 2019 - 14 h 48 min

    Quand on ne connait pas les idees du Docteur Fekhar, il est plus sage de se taire. Ceux qui ont participe’ a sa mort , l’auront sur leur conscience. Un militant des droits de l’homme nous quitte, des milliers ou des millions de militants viendrons le remplacer. Paix en son ame et sinceres condoleances a sa famille.
    Pouvoir assassin, pouvoir assassin , assassin , assassin !

    23
    1
    Chelabi
    28 mai 2019 - 14 h 45 min

    Bouteflika l’a mis en prison et Gaid Salah l’a laissé mourrir en prison. Le jour du jugement dernier, il viendra accroché à leurs cous et demandera le châtiment divin qui sera exaucé de la plus terrible des manières. Jouissez du peu de temps qui vous reste. L’horloge au salon fait tic tac.

    59
    26
    Azulaman
    28 mai 2019 - 14 h 44 min

    Allah irehmou condoleance à sa famille

    41
    5
    Soldat Schweik
    28 mai 2019 - 14 h 26 min

    Rebi iyrehmou, paix a son ame, sincères condoleances et de tout cœur avec sa famille et ses proches
    POUVOIR ASSASSIN !!!!

    50
    20
    M.S
    28 mai 2019 - 14 h 15 min

    J’ai très honte de mon pays qu’en 2019, des militants des droits de l’homme meurent encore et toujours pour leurs opinions.R.I.P mon ami Fekhar. M.S (Amnesty International Belgique)…..

    55
    19
    Enya
    28 mai 2019 - 14 h 08 min

    Rahimah Allah !

    33
    4
    Mohblida160000
    28 mai 2019 - 13 h 46 min

    Une nouvelle choquante, inadmissible ce qui vient d arriver au militant des droits de l’homme Docteur Fekhar. Je condamne cet assassinat politique pour ses idées. Une victime innocente de ce régime criminel et corrompu. Rest In Peace kamal.

    60
    19
      Pr Nadji Khaoua
      28 mai 2019 - 14 h 57 min

      Paix à son âme et toutes mes pensées vont
      à ses enfants et a sa femme.
      Je ne connais pas Mr Fekhar mais je
      suivais sur les medias son combat pour
      les Droits de l’Homme, pour la liberté d’expression,
      pour une application juste et honnête des textes
      de loi et pour le bannissement de l’exercice
      de l’autoritarisme abscons sous couvert d’une
      lecture orientée et injuste des lois.
      Nulle doute que les représentants d’un système
      politique autoritaire et prédateur
      usant d’interprétation mensongère et fallacieuses
      des lois, sont responsables de l’issue tragique du
      combat du martyr de la Démocratie et des Droits
      de l’Homme, Mr Fekhar.
      En même, cette disparition même et les
      circonstances dévoilant l’usage de la cruauté
      et de l’autoritarisme face à un homme de paix,
      désarmé, revendiquant avec entêtement et
      constance des Droits que toutes les lois des
      Hommes reconnaissent et protègent, est dorénavant
      le stimant des populations dignes et fieres d’Algérie
      pour rejeter ce système politique autoritarisme et prédateur. Nous construirons ensemble contre les
      membres de ce système politique à l’agonie,
      la 2ème République Moderne d’Algérie.

      Pr Nadji Khaoua
      Économiste, Chercheur.
      Annaba.

      56
      10
    Ayweel
    28 mai 2019 - 13 h 20 min

    Un autre Jugurta s’en va. Le premier dans les geôles de Rome et le second dans les geôles de sa patrie mère. L’histoire en retiendra son combat pour une Algérie libre, indépendante, une Algérie fière de son histoire et son identité. L’histoire retiendra aussi les noms de ceux qui l’on incarcéré, du policier, gendarme, juge au ministre.
    Repose en paix homme de paix.
    toutes mes condoléances à sa famille.

    75
    28
    Djazaïri
    28 mai 2019 - 13 h 18 min

    Cet assassinat car c’est de cela qu’il s’agit, viendra s’ajouter à tous les crimes et catastrophes provoquées par ce régime. Reposes en paix, nous prierons pour toi. Tu n’est pas mort pour rien Kamal Eddine, l’Algérie sera bientôt libérée et véritablement indépendante

    65
    28
    Digage!
    28 mai 2019 - 12 h 23 min

    Assassins, j’espère que vous dormez bien !
    S’acharner sur un militant qui a des principes non négociables, vous aimez ça
    Vous faites la même chose avec le général Benhadid et tous ceux qui osent exprimer leur opposition à vos méthodes de maffieux
    Vous savez cibler vos proies
    Les criminels qui avouent avoir égorgé des gendarmes et des soldats vous n’osez pas les toucher
    Reposes en paix cher Frère, ton combat continue.

    133
    31
    HONTE A VOUS ....
    28 mai 2019 - 11 h 55 min

    On meurt pour ses Idées en prison en 2019 !!! juste pour avoir donnée une Interview sur sa page fb … n a jamais pris les Armes … Le Terroriste Madani Merzag Sanguinaire vous l avez reçu a la Présidence !!! L ex Ministre LOUH, le Wali et le Juge de Ghardaia doivent rendre des comptes … VOUS ÊTES LA HONTE DE CE PAYS !!!

    128
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.