La France paye les harkis et s’offusque que l’Allemagne rémunère les collabos

harkis France
Cérémonie d'hommage aux harkis dans le Nord de la France. D. R.

Par Mesloub Khider – La France «démocratique», «pays berceau des droits de l’Homme», s’indigne de la perception d’une pension allouée par l’Allemagne à quelques dizaines de Français enrôlés dans les rangs de l’armée nazie.

Selon la presse hexagonale outrée, la France est outragée. En effet, la France, réputée pour son pacifisme ancestrale et son humanité emblématique, vient d’apprendre que trois Français engagés dans les rangs de l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, dont un ancien membre des SS, continuent de percevoir une pension allouée par l’Allemagne.

Cette allocation versée par Berlin concerne environ 2 000 personnes dans le monde, dont 1 450 en Europe, en vertu d’une loi allemande de 1951 permettant aux victimes de guerre allemande de percevoir une retraite complémentaire. Outre les trois anciens Français enrôlés dans l’armée allemande hitlérienne, une cinquantaine d’autres Français perçoivent cette pension. Parmi les bénéficiaires, on compte 21 veuves, 6 orphelines et 27 blessés de guerre.

Devant l’ampleur de la polémique, l’ambassade l’Allemagne en France a dû se fendre d’un communiqué pour préciser que «les bénéficiaires de cette allocation font l’objet de vérifications de plusieurs sortes au cours desquelles notamment les listes sont croisées avec celles du Centre Simon-Wiesenthal». Ainsi, apprend-on incidemment, l’attribution de cette pension est soumise à l’approbation de cette officine sioniste réputée pour son soutien indéfectible à l’armée coloniale israélienne, Tsahal, coupable de crimes contre l’humanité en Palestine occupée.

Quoi qu’il en soit, par hasard, cette affaire est dévoilée seulement aujourd’hui. Au reste, les autorités allemandes, invoquant la protection des données personnelles, ont toujours refusé de révéler les identités des bénéficiaires. Cependant, le ministère français des Armées veut obtenir le profil précis de ces gens, ce qu’ils ont fait».

Mais la France «démocratique» ne s’offusque pas de verser depuis des décennies des pensions diverses à des millions de Français au titre de leur engagement militaire dans les guerres génocidaires menées dans ses colonies, en Algérie, à Madagascar, au Vietnam, en Afrique.

Au contraire, non seulement elle verse à ces anciens criminels de guerre de généreuses pensions, mais elle leur érige des monuments pour célébrer leurs exploits meurtriers au titre d’«anciens combattants».

L’Algérie, en association avec d’autres pays anciennement colonisés par la France, doit exiger la constitution d’un Tribunal international pour juger ces criminels de guerre engagés dans les rangs de l’ancienne armée coloniale, coupable de crime contre l’humanité contre le peuple algérien. De même, elle doit réclamer la suppression de l’attribution de toutes ces indignes pensions à ces criminels de guerre. Mais aussi le versement d’indemnités à tous les Algériens victimes de la guerre coloniale.

M. K.

Comment (18)

    Anonyme
    8 juin 2019 - 16 h 57 min

    la france raciste a de tous les temps agit en raciste
    durant l’occupation nazi la quasi totalite des francais ont applaudit Petain
    8 mai 1945 crimes contre une population civile en Algerie alors que grace aux tirrailleurs Algeriens que fut liberer le premier village francais de l’occupation allemande et pour recompense des miliers de morts kherrata -setif etc..
    1962 durant le depart des troupes d’occupation de l’Algerie des milliers de harkis ont ete abondonnes.
    Ca c’est la france.

    2
    2
    Vroum Vroum 😤..
    7 juin 2019 - 23 h 17 min

    L’esprit Colonial du Pouvoir Français se perpétue dans le temps mais sous une forme modernisée qui a trouvé le cadre de l’OTAN pour s’exprimer , dailleurs on y retrouve les principaux États conquérants au sein de l’OTAN , Usa , Gb , France , Turquie , Allemagne , Belgique , Espagne , Italie…tous ces États cités ont un passé colonial qui unis sous le Slogan OTAN continuent leurs pratiques coloniales , à travers divers conflits armés ou commercial , économiques , pour garder le Leadership occidental , les Sanctions économiques ou embargos sont les Formes de guerres Coloniales modernes..ces États cités n’ont jamais abandonné leurs esprits colonial , il suffit de voir la Géopolitique Mondiale pour le voir . .Avant c’était ils se partageaient les zones d’influences ou tel Pays colonisé était Belge ou Espagne ou Gb…maintenant c’est modernisé , c’est en meute sous couvert de l’OTAN…L’esprit colonial n’a jamais disparu de la Doctrine Occiidentale..on le voit au Moyen-Orient , Irak et Syrie et Yémen en Ukraine et l’agrandissement de l’OTAN qui au fil du temps passe départ exemple 6 Pays membres à 28 environ actuellement..un support de colonisation moderne , en meute .

    7
    2
    moubid
    7 juin 2019 - 20 h 06 min

    Demander au lion Benyoucef Mellouk et il vous donnera une liste complete des harkis qui gouvernent l’Agérie

    8
    1
    Merguez
    7 juin 2019 - 15 h 57 min

    Excellente mise au point. Un autre clou dans le cercueil de fafa. Esperons qu’on ne parlera plus de ce pays hypocrite qui ne nous aime pas dans un avenir pas trop lointain. Preparons nous en mettant nos enfants a l’anglais qui j’espere deviendra la premiere langue etrangere en Algerie. C’est ma premiere contribution sur ce journal.

    28
    5
      Anonyme
      8 juin 2019 - 22 h 18 min

      L’Anglais! Oh! quelle horreur et erreur. Non surtout pas. C’est la langue de l’Impérialisme pur et dur par excellence! Non! Faisons apprendre à nos chers bambins le chinois, langue très facile qui a des correspondances avec l’arabe. Sinon, la langue russe n’est pas mal du tout. Nous avons l’embarras du choix. Ou tout simplement limitons-nous à l’arabe…et à tamazight quand le rôle d’une académie des langues berbères (prévue par la Constitution) verra le jour et dont les linguistes de ce pays espèrent qu’elle redonnera, enfin, la parole berbère aux scientifiques.
      Bref, effaçons tout ce qui est français, langue, littérature, poésie, histoire, philosophie, mathématique,sciences, ..et boycottons tous les produits de mauvaise qualité que ce pays nous fourguent. Achetons chinois ce sont des amis, eux! Vivement que la Russie nous vende son blé de bien meilleur qualité, le lait et la viande de leurs producteurs soucieux de qualité.
      Et pour vraiment punir ces français (qui ne nous aiment pas) arrêtons de leur fournir notre gaz. Hop! On coupe tout et vous verrez dans quel état se retrouvera ce pays prétentieux qui nous vole nos diplômés.
      Et qui passe son temps à nous mépriser.

      2
      1
    Anonyme Dz
    7 juin 2019 - 14 h 04 min

    Quid des veuves de notoires Harkis et autres goumiers de l’armée française qui continuent de toucher leurs pensions de «veuves de chahids» tombés au champ d’honneur avant 1962 grâces aux faux dossiers de chahid fabriqués de toutes pièces dans les annees 60 et même les années 70.
    Il y’a des centaines de milliers de dossiers de ce genre et ces pensions sont payées par le contribuable algérien bien entendu.

    17
    5
    Karim
    7 juin 2019 - 11 h 52 min

    Les néo-harkis devraient aussi demandé leur droit à une pension qui serait plus importante que celle des anciens karkis, car l’état dans lequel se trouve l’Algérie démontre bien le degré de leur nocivité.

    15
    4
    Felfel Har
    7 juin 2019 - 10 h 22 min

    On ne peux pas faire mieux que les Français en matière d’hypocrisie. Les exemples abondent, outre celui dont il est question dans cet article:
    1- N’ont-ils pas fait pression sur la Turquie pour qu’elle reconnaisse le génocide en Arménie, alors qu’eux refusent de demander pardon aux Algériens?
    2- Les media français rappellent l’horreur des incidents de la place Tienanmen (alors que c’était une tentative de coup d’état) en passant sous silence le massacre des GJ sous leur propre balcon?
    3- A les entendre, ils sont les chantres des droits humains, alors qu’ils les violent là où leurs forces spéciales sont déployées et là où leurs armes, vendues aux régimes sanguinaires saoudiens et émiratis, font des victimes par milliers.
    4-Ils s’en prennent, à la suite des Américains, au régime de Maduro au Vénézuéla, alors qu’ailleurs ils promeuvent et soutiennent à bout de bras des dictateurs en Afrique (Deby, Issoufou, IBK, Ouattara, Haftar, Mohamed VI) et ailleurs (Sissi, MBS, Bolsonaro le fasciste, etc.)
    5- Le gouvernement français, par patriotisme économique, vient de faire capoter la fusion de Fiat-Chrysler avec Renault, mais ne tolère pas que le gouvernement algérien en fasse autant en exerçant son droit de préemption pour ravir à Total les parts d’Anadarko et protéger sa part de la production nationale d’hydrocarbures. On le voit aussi intervenir pour protéger ses intérêts dans les négociations avec Ford, Whirlpool, GE et Siemens, mais ne tolérent pas que d’autres défendent les leurs.
    C’est pour toutes ces raisons que cette France a perdu sa crédibilité et que ses cris de vierges effarouchées n’impressionnent et n’émeuvent personne. Ne dit-on pas dans leurs chaumières: « Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’on te fasse. »?

    45
    6
    kHARROUBI
    7 juin 2019 - 10 h 03 min

    Ce n’est pas un article de presse qui doit dénoncer et revendiquer sinon on se trouve dans la position de celui qui est à la recherche du beurre et de l’argent du beurre;
    Malheureusement, moi qui est un ancien militant actif du FLN ( le vrai, le seul qui reste la mémoire de tout le peuple algérien ) si dans un cadre strictement humanitaire, j’ai aidé beaucoup d’algériens, anciens appelés de l’armée coloniale, à obtenir leurs droits à l’octroi de la pension d’anciens combattants de la guerre d’Algérie, voilà qu’une personne qui se proclame * ancien adjudant de l’ALN ; titulaire d’une pension * me demande si je pourrai l’aider dans sa quête d’obtention de la pension d’anciens combattants de la guerre d’Algérie. Si d’avance je savais que cela, non seulement, relevait de l’innommable mais, également et juridiquement insoutenable, j’ai entamé la procédure ( je ne suis pas avocat : un ami m’avait appris  » suis le menteur jusqu’au seuil de la porte ** ) qui avait pour suite un refus pour cause de désertion à Bizerte lors du séjour du bâtiment de guerre de l’armée Française vers la fin du conflit ( à l’approche de l’indépendance ) ; comprendra qui voudra. Les harkis avec tout le recul c’est une histoire, sans chercher à absoudre les crimes, j’en ai souffert moi-même et ma famille, qui relève du temps des cavernes.
    Quand les conflits prennent fin le temps revient à la compréhension ; j’ai toujours dir que * de on ennemi d’hier j’en ferai l’ami de demain *

    7
    9
      Anonyme
      7 juin 2019 - 12 h 59 min

      @Kharroubi. Et c’est très louable de votre part, le problème voyez vous c’est que les harkis veulent rester harkis et ne veulent pas devenir les amis de l’Algérie, qui fut pourtant leur pays, jusqu’à leurs enfants qui n’ont pas connu notre pays et qu’ils haïssent pourtant, haine héritée de leurs pères.

      19
      4
        Kharroubi
        7 juin 2019 - 20 h 03 min

        @Anonyme : Notre mal être fait nourrir la haine d’une porte à l’autre ; essayons de nous intéresser à e qui peut nous rapprocher et nous aider à utiliser les potentiels utiles, sincères et, surtout dignes de confiance pour une nouvelle Algérie débarrassée de toute la lèpre qui l a rongée. Débarrassons nous de ce mal du culte de la personnalité : tout ce qu’on entend ! faites appel à X et Y alors que le pays a besoin de femmes et d’hommes sachant s’investir sans penser à la course à l’échalote. Apprenant aussi à construire une histoire mémorielle, hier, j’avais vingt ans et je m’ appréciais, aujourd’hui, j’ai quatre vingt ans et j’ai peur de moi même. Une république démocratique n’a d’existence que si l’Homme est lui même démocrate. Le seul salut réside sur la sincérité et la volonté des partis politiques à se saborder et commencer par constituer une commission de sages qui, elle même, procédera à la nomination du conseil constitutionnel qui aura pour tâche d’organiser : 1) une assemblée constituante qui aura deux années pour soumettre, au peuple, l’approbation de la nouvelle constitution. 2) organiser, à travers la nomination de technocrates, hors de tout soupçons, la vie institutionnelle.

    Moskosdz
    7 juin 2019 - 9 h 54 min

    Pitoyable hypocrisie,nos combattants contre la France coloniale sont qualifié aussi de terroristes et héros pour les siens contre l’Allemagne nazi.

    17
    4
    Anonyme
    7 juin 2019 - 9 h 11 min

    Le comble, selon des rumeurs qui circulent ces derniers temps, il y aurait des harkis qui touchent donc une pension de l’état français mais qui toucheraient également une pension d’anciens moudjahidins. L’état algérien doit les débusquer en faisant son travail rapidement. Les faux moudjahidins seraient nombreux.

    33
    5
    Anonyme
    7 juin 2019 - 8 h 39 min

    Une nouvelle ère des relations entre l Algérie et la France commencera après l avènement de la 2e république.
    Désormais,il sera demandé des comptes à la France, depuis qu elle occupe de manière criminelle notre pays.
    Il faudra créer un institut spécialement pour documenter et publier tous les crimes français contre les Algériens.
    Il faut conditionner la normalisation de nos relations avec la France par sa reconnaissance de ses crimes et leur indemnisation .
    La non reconnaissance de ses crimes envers les Algériens est synonyme de mépris, alors que cette France ose parler d amitié pour le peuple algérien.

    28
    8
      a_kerbadji
      7 juin 2019 - 12 h 49 min

      a anonyme (8h39)
      si je peux me permettre, je pense que vous vivez dans une autre galaxie !
      faites un p’tit tour a VFS-Global (visa france), on en reparlera ensuite, ok !?.

      7
      13
        Anonyme
        7 juin 2019 - 15 h 01 min

        Les quelques malades ne sont pas représentatifs du peuple algérien!
        Même du temps de l Algérie francaise, ce genre de malades existaient. Ce ne sont pas eux qui ont fait sortir la France, mais les braves Algériens fiers.
        Des malades comme ça, il y en a partout dans le monde.
        Ce ne sont pas ceux qui regrettent la France qui font changer le cours des chses en Algérie, mais bel et bien les patriotes, qui Dieu merci sont la très grande majorité.

        14
        4
          a_kerbadji
          8 juin 2019 - 16 h 42 min

          a anonyme (15h01)
          je vous plains, concitoyen anonyme, car je m’apercois que votre mal est profond.
          je ne peux helas rien pour vous !.
          et dans l’attente de votre prise en charge, refaites un p’tit tour par vfs-global, ca va p’tet ameliorer votre etat.
          a bon entendeur …

          2
          2
    Hibeche
    7 juin 2019 - 8 h 34 min

    Si, à un moment donné, la France a été le phare de l’humanité par ses idées de liberté, de démocratie, et de droits de l’homme. Maintenant, elle n’est plus qu’une république bananière où toutes ces valeurs se sont réduites comme une peau de chagrin. Le pire a été atteint avec la domination sioniste de tous les rouages de l’état, et des médias.

    29
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.