L’Algérie peut désormais accéder aux marchés financiers internationaux

COSOB
Bourse d'Alger. D. R.

L’Algérie peut désormais accéder aux marchés financiers internationaux grâce à la signature récemment d’un accord entre la COSOB et l’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV), a indiqué dimanche le président de la Commission, Abdelhakim Berrah.

«L’Algérie était sur la liste grise des pays qui ne coopèrent pas avec l’OICV. De ce fait, elle ne pouvait pas accéder au marché de capitaux étrangers. Maintenant qu’elle a signé le Multilateral Memorandum of Understanding (MMoU), elle rejoint la communauté internationale des pays coopérant contre le blanchiment d’argent via les marchés financiers et les infractions boursières transfrontalières», a précisé Abdelhakim Berrah dans un entretien à l’APS.

Il a tenu, toutefois, à préciser que l’Algérie, même avant la signature du MMoU, «n’avait rien à cacher» en matière d’informations financières. Elle avait juste un cadre juridique qui ne lui permettait pas d’échanger ce genre d’informations avec le reste du monde. Il a fallu que la loi de finances 2018 soit promulguée pour donner la possibilité à la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) d’échanger ces informations avec les 122 autres signataires du MMoU. «Si un pays signataire ouvre une enquête sur un opérateur suspecté de fraude, il peut demander à toutes les autorités de régulation signataires du MMoU, à savoir tous les pays à l’exception des pays en guerre comme le Yémen, l’Irak et la Libye, des informations sur cet opérateur», a encore expliqué Berrah.

La signature du MMoU met ainsi l’Algérie aux normes internationales et vient compléter les autres mécanismes d’entre-aides judiciaires et d’échange d’informations déjà existant en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme, la corruption et la fraude transfrontalière.

De ce fait, «l’Algérie pourra envisager d’ouvrir sereinement sa Bourse à l’investissement étranger et attirer des investisseurs internationaux, du moment qu’il sera plus facile, grâce au MMoU, d’obtenir des informations sur l’origine des fonds investis et sur l’identité des investisseurs et des bénéficiaires effectifs».

Afin de vulgariser les avantages du MMoU, il a indiqué que la COSOB organisera en septembre prochain un atelier technique pour informer toutes les parties concernées sur son fonctionnement pratique.

R. E.

Comment (21)

    Anonyme
    16 juin 2019 - 6 h 54 min

    mais qui peut y accéder en dehors des truands qui détiennent le monopole de la monnaie

    Sidani
    14 juin 2019 - 12 h 16 min

     » l’Algerie pourra envisager d’ ouvrir sereinement sa Bourse a l’investissement etranger et attirer des investisseurs internationaux  » : pour ma part c’est rassurant pour relancer l’economie algerienne …et des emplois . non ?

    1
    2
    bozscags
    13 juin 2019 - 22 h 53 min

    pourquoi faire on n’a plus rien ils ont tout dilapidé et vous voulez encore que l’on nous pique ce qui reste arrêter de dire nimporte quoi il faut que l’on reconstruise le pays avant tout.

    MELLO
    11 juin 2019 - 11 h 07 min

    De quelle valeur parle t on ? Du dinars qui ne vaut absolument rien ou du Dollars objet de nos recettes pétrolières. En fait , pourquoi on ne trouve pas le Dollars dans nos banques ? . Pourtant 99 % de notre economie tourne en Dollars.
    Pour le sujet, notre pays a signé toutes les conventions du monde , pourtan ….

    chebli
    10 juin 2019 - 14 h 08 min

    Hémorragie de l’économie Algériènne ?
    Qui peut me dire le nom du responsable qui exporte illégalement le TABAC Algérien(bled) vers l’Europe?
    La direction de la douane en Algérie est au courant?

    11
    1
    Anonyme
    10 juin 2019 - 9 h 52 min

    les seuls types qui peuvent boursicoter ces les membres du systèmes avec de l argent sale

    Brahms
    9 juin 2019 - 19 h 31 min

    Seulement, pour investir, il faut créer un marché de la devise à l’intérieur des banques et non sur des places de marché. A votre avis, pourquoi Renault vend de la camelote aux algériens ? Renault symbol, clio, voiture blanche avec des petits moteur de 80 chevaux. La cause est connue, marché parallèle de la devise.

    – Imaginez, Renault exporte en Algérie une Renault Talisman qui coûte 25 000 €. Cette somme sera convertie au taux fixe de la Banque ce qui donnera 25 000 € fois 133 (taux de change) = 3 325 000 dinars. Seulement avec la même somme d’argent soit 25 000 €, vous allez sur le marché parallèle et vous ramassez 5 250 000 dinars.

    Différence : 5 250 000 – 3 325 000 = 1 925 000 dinars de bénéfices sur le dos de Renault et de l’Etat.

    C’est pour cette raison que les sociétés étrangères vendent de la camelote ou des sous produits aux algériens.

    Mettez donc à jour le système financier algérien (normes internationales) au lieu de mentir ou de tricher avec.

    13
    4
    Elephant Man
    9 juin 2019 - 18 h 21 min

    Quelle TARTUFFERIE.
    Qu’ils nous expliquent où sont donc passés les milliards d’€ du gouvernement Libyen de Kadhafi Allah Allah Yarhmou gelés en septembre 2011 par l’ONU et qui ont « mystérieusement » disparu des comptes de l’Euroclear Bank en Belgique entre 2013 et 2017.
    Tous ces pays dont la narcomonarchie n’ont jamais été inquiétés pour blanchiment d’argent « ÉTONNANT NON ? ».

    34
    12
    Djazaïri
    9 juin 2019 - 17 h 44 min

    Logique, maintenant qu’on a plus d’argent et qu’ils ont blanchis les 60 milliards d’euros détournés, on peut se permettre de signer les conventions contre le blanchiment…vu qu’il n’y a plus rien à blanchir, et avec ça ils veulent encore rester au pouvoir!!!

    26
    5
    Argentroi
    9 juin 2019 - 17 h 43 min

    El hamdou lillah, on vient de comprendre pourquoi nos oligarques, tous réunis, pouvaient acheter usines, hôtels et investir à l’étranger en siphonnant tout. N’oublions pas qu’ils exportent jusqu’à l’heure actuelle des produits destinés au marché algérien; et avec le concours de l’état algérien tenez-le vous bien, publicité en plus dans les médias lourds pour nous faire avaler la pilule.

    20
    5
      Anonyme
      10 juin 2019 - 5 h 50 min

      Toujours focalisé sur les oligarques (qui au moins produisent et exportent pour certains d’entre eux); par contre les barons de l’import-import informel ne semblent pas te déranger, ainsi que ceux qui bradent les richesses de l’Algérie (tout en planquant de l’argent dans des comptes à l’étranger) comme ton Chakib Khelil.

      5
      4
        Argentroi
        10 juin 2019 - 8 h 53 min

        @ Anonyme du 10 juin 2019 – 5 h 50 min
        وش هز بيك اﻟﺴﺪّة ؟
        Pourquoi tu te lamentes sur les oligarques, d’ailleurs il n’y a un seul dont tu veux prendre la défense car avant qu’on les jette en prison, tous les autres étaient pour toi des fripons. Qu’ils produisent ou qu’ils importent, je m’en fous, mais s’ils siphonnent les caisses et agissent illégalement, ça devient une affaire qui m’intéresse et devrait t’intéresser. Et je ne me focalise plus sur ces oligarques depuis que le pot aux roses a été découvert. En ce qui concerne Chakib Khellil, j’ai maintes fois expliqué que cette affaire tient de la mystification et de la manipulation du DRS. Allah ghaleb, je ne peux pas me retenir : dès que je sens que quelqu’un est mis à l’index par le DRS, je prends aveuglément sa défense car je m’en voudrais à mort si je reprenais comme un imbécile ce que les officines de manipulation veulent propager ! Ma grand-tante Nāna m’a appris de me méfier de la rumeur que tout le monde colporte.

        4
        3
          A3zrine
          11 juin 2019 - 3 h 22 min

          Et ça sera fini avec le square port Saïd.

          1
          1
    Vreroche
    9 juin 2019 - 16 h 27 min

    Bye bye la souveraineté nationale.
    L’Algérie est vendue sur un plat d’argent.

    Lah yerham chouhada

    22
    13
      le niveau
      9 juin 2019 - 17 h 46 min

      juste un rectifacatif
      l’algerie est donner sur un plat d’argent.
      ya plus que la souveraineter ..l’honneur.
      puree 40 millions d’habitant ghir errih moi avec

      15
      4
        sapristi
        9 juin 2019 - 18 h 32 min

        e’zlatt we t’3antir…
        « fauché mais fier ».
        De toutes façons rien + rien = rien !
        Le FMI et Cie vont nous faire savoir ce que c’est que suer au travail ! Dieu Merci.
        Allez prier il va pleuvoir des tic tacs.

        14
        2
    TOLGA - ZAÂTCHA
    9 juin 2019 - 16 h 05 min

    Donc, en clair, et si j’ai bien compris : ;

    BONJOUR A L’ENDETTEMENT ! ET LA DESCENTE AUX ENFERS VA COMMENCER POUR LE PAYS ET LE PEUPLE… DES JOURS SOMBRES NOUS ATTENDENT !!!

    44
    8
      Biskra
      9 juin 2019 - 23 h 19 min

      Effectivement et voilà le résultat du non au 5ème mandat la perte de sa souveraineté nationale au profit du capitalisme et des FMI qui n’ont qu’une seule vocation l’anéantissement des nations souvraines.

      3
      3
    Précision
    9 juin 2019 - 15 h 39 min

    Avant c’était la bande des Dalton qui refusaient la signature de cet accord car la corruption et le blanchiment étaient institutionnalisés par ces escrocs en cols blancs protégés par leur ministre de la justice et complice corrompu

    25
    3
    co2
    9 juin 2019 - 15 h 17 min

    un acquis essentiel, pour suivre les détournements et récupérer les devises du peuple algérien volés par les « milliardaires « algériens » y compris contre les « étrangers corrupteurs » et « les états » servants de paradis fiscaux et d’asile aux déprédateurs du pays.

    17
    9
      Chaoui
      9 juin 2019 - 19 h 35 min

      A « Co2 » :
      Tu oublies malheureusement un p’tit détail, et non des moindres : la loi comme les accords, conventions et Traités ne sont pas, en droit international, rétroactifs…
      Toute nouvelle loi, accord, Traité ne valent que pour…l’avenir.
      C’est-à-dire que tous les vols et détournements ANTÉRIEURS en Algérie ne peuvent faire l’objet de réclamation de l’État Algérien auprès de quelque pays que ce soit. Les seules actions pouvant être judiciairement ordonnées seront celles uniquement se limitant au territoire national…

      4
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.