Parce qu’elle scandait «Etat démocratique non islamique» une femme se fait agresser pendant la manifestation

Comment (12)

    abdellah
    20 juin 2019 - 10 h 36 min

    c’est du n’importe quoi et vous voulez construire un état pauvre algerie

    Bobby Price
    12 juin 2019 - 17 h 53 min

    ces islamistes sont la ou envoyé pour saboté et récupérer et instrumentalisé les révolutions pour prendre le pouvoirs comme les mouvements d’extrême droite en Europe dont en Ukraine et partout en Europe car les vrais révolutionnaires seront traquées

    6
    1
    VOSTAF
    11 juin 2019 - 11 h 40 min

    Eradiquons l’islamisme dans notre nouvelle Algérie Libre! Plus de place pour ces ignares qui vivent au Moyen-Age!

    10
    3
    Anonyme
    10 juin 2019 - 19 h 42 min

    Quand il s’agit des islamistes, les forces de l’ordre brillent par leur absence.

    On verra si cet obsédé sera interpellé par la justice.

    15
    3
    Anonyme
    10 juin 2019 - 18 h 39 min

    Où sont les services de sécurité

    Qui a envoyé ses obsédés sexuels

    28
    1
    Anonyme
    10 juin 2019 - 14 h 23 min

    Ou sont les autorités? Encore une fois aux abonnés absents. Quand ils s’agit de défendre le pays contre l’intégrisme, ils ne sont jamais là; jusqu’à ce que l’intégrisme les prenne eux même pour cible.
    « Hizeb frança » comme ils disent, c’est bien c’est partis intégriste financés par la CIA et autres services occidentaux; à savoir le FIS si cher à Mitterand sans parler d’el qaîda et daech.

    30
    5
    icialG
    10 juin 2019 - 10 h 28 min

    JE DÉPLORE ET CONDAMNE CETTE ACTION DE GRAINE DE TERRORISTE INFILTRES PARMI LES MANIFESTANTS QUI EST ANTIDÉMOCRATIQUE ET QUI N ACCEPTE DE LA LIBERTÉ D EXPRESSION QUE LA LEURS
    CES INDIVIDUS IGNORENT LA NOTION MÊME DE DÉMOCRATIE OU NE FAIT PAS PARTI DE LEUR VOCABULAIRE
    ET C EST AVEC ÇA QU ON RECONSTRUIRE UNE NOUVELLE ALGÉRIE ,,,ÇA ME ME FERAIS BIEN MAL
    toute une petite note d après ce que je sais dans une démocratie tu es libre de choisir ton parti politique et ta religion sans les imposer au autres la liberté de chacun s arrete ou commence celle des autres ,,même au temps du prophète QLSSSL on imposer pas l islam mais en essaie de convaincre pacifiquement et laisser l entourage de la communauté jouer son rôle

    15
    2
    Hombre
    9 juin 2019 - 19 h 02 min

    Encore ces réflexes archaïques une femme parle on lui saute dessus, pauvre Algérie, pauvre peuple ,il faut commencer par faire la révolution dans la tête avant de la faire dans la rue

    29
    3
    Nadir
    9 juin 2019 - 14 h 17 min

    Tous a Alger ce vendredi Femmes et hommes et scandons Algérie libre et démocratique non au Islamistes.
    Les islamistes Harki du FIS doivent être interdit de marcher ….ISLAMISTES HARKI DÉGAGER.

    40
    10
    Anonyme
    9 juin 2019 - 12 h 56 min

    Cette femme courageuse mérite tous les honneurs et j ai remarqué qu il n y avait que les femmes pour affronter le groupe d énergumènes qui criaient dawla islamya, elles criaient haut et fort jazair horra democratiya
    Ce groupe de clowns qui sortait de nulle part ont voulu monopoliser la marche mais ils n ont pas réussi.
    Vive la femme algérienne !!!
    Cette manipulation grossière par des groupuscules doit être étouffée tout de suite par les vrais algériens .

    46
    6
    Fa Kou
    9 juin 2019 - 12 h 11 min

    Les hyènes , ces charognards s’attaquent toujours à des proies seules et isolées , elles n’ont aucun courage , ce sont des lâches.

    42
    3
    Amazighkan
    9 juin 2019 - 10 h 57 min

    Les gens qui ont agressé cette jeune femme sont des lâches, cette femme a le droit de scander librement ce qu’elle souhaite pour son pays. Elle n’a empêché personne de souhaiter un état islamique ou militaire. Ces agresseurs ne méritent pas de marcher avec le hirak, ce sont des néo-harki, des infiltrés, des contre-révolutionnaires actionnés par par l’axe du mal (Arabie saoudite, EAU et l’Egypte).

    50
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.