Comment les médias français ont lu l’arrestation de ministres en Algérie

ministres
Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. PPAgency

Par Mounir Serraï − Les médias français ont largement répercuté et commenté les informations relatives aux arrestations de hauts anciens dirigeants algériens.

«En Algérie, les incarcérations d’ex-dirigeants n’ont pas calmé la rue», titre le Nouvel Obs, qui reprend une longue dépêche de l’AFP. «L’emprisonnement d’ex-dirigeants politiques, piliers de la présidence d’Abdelaziz Bouteflika, n’a pas calmé la contestation en Algérie, où les manifestants se sont à nouveau mobilisés en masse vendredi pour réclamer le départ de ″tout le système″», souligne ce média.  «Pas plus que la démission d’Abdelaziz Bouteflika le 2 avril, ces incarcérations n’ont calmé les manifestants qui ont continué de réclamer massivement le départ de tous les anciens fidèles ayant accompagné le président déchu durant ses 20 ans au pouvoir», ajoute le Nouvel Obs.

France 24 s’interroge sur l’objectif de ces arrestations. «En Algérie, des arrestations pour éteindre la contestation?», se demande ce groupe médiatique sur son site internet. «En Algérie, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été interpellés et placés en détention. Tous deux ont officié comme chefs de gouvernement sous Abdelaziz Bouteflika. La joie suscitée à l’annonce de leur arrestation a laissé place au scepticisme, à la prudence et à l’inquiétude», soutient ce média.

Le Point estime que l’arrestation de deux ex-Premiers ministres dévoile l’étendue de la corruption en Algérie. «En l’espace de 48 heures, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été présentés devant la Cour suprême et incarcérés à la prison d’El Harrach, dans la banlieue d’Alger», souligne ce magazine.

Le Monde évoque la «chute brutale» d’Ahmed Ouyahia, 66 ans, qui voit sa carrière politique s’arrêter d’un coup. Ce journal relève le fait que c’est la première fois qu’un ancien Premier ministre est poursuivi pour «des faits présumés de corruption».

Pour Le Soir belge, l’arrestation d’Ahmed Ouyahia et de Abdelmalek Sellal ravit les Algériens. «Plus que tout autre, Ahmed Ouyahia incarnait le système corrompu qui règne en Algérie depuis des décennies. Son interpellation frappe les imaginations», souligne ce journal.

Pour RFI, «la contestation continue malgré les arrestations de proches du régime». «Malgré un important dispositif de sécurité déployé dans le centre-ville d’Alger, des dizaines de milliers de personnes ont de nouveau défilé dans les rues de la capitale, mais aussi dans tout le pays. De nombreux slogans ont été scandés en réaction aux arrestations de cette semaine, notamment celles des anciens Premiers ministres Abdelmalek Sellal et d’Ahmed Ouyahia», lit-on sur le site de ce média.

Ouest France se contente de relayer l’information : «Depuis la démission d’Abdelaziz Bouteflika, la justice algérienne a lancé plusieurs enquêtes et placé en détention provisoire de puissants hommes d’affaires, la plupart soupçonnés d’avoir profité de leurs liens avec le chef de l’Etat déchu ou son entourage pour obtenir des avantages ou des marchés publics.»

Le Telegramme français revient aussi sur ces arrestations en précisant que «depuis le début, le 22 février, d’un mouvement de contestation inédit qui a contraint Abdelaziz Bouteflika à la démission, le 2 avril, la justice a lancé plusieurs enquêtes et écroué de puissants hommes d’affaires, la plupart soupçonnés d’avoir profité de leurs liens avec l’ex-Président ou son entourage pour obtenir des avantages ou des marchés publics».

Le Figaro souligne que depuis la démission de Bouteflika en avril dernier, «la justice algérienne a lancé plusieurs enquêtes sur des faits de corruption visant surtout d’anciens proches de Bouteflika. Elle a écroué de puissants hommes d’affaires, la plupart soupçonnés d’avoir profité de leurs liens avec l’ex-président ou son entourage pour obtenir des avantages ou des marchés publics, avant de s’attaquer plus récemment à d’ex-hauts responsables en plaçant en détention préventive deux anciens Premiers ministres de Bouteflika et un ancien ministre».

M. S.

Comment (30)

    karimdz
    16 juin 2019 - 20 h 15 min

    Le soir, quotidien belge exprime le mieux le sentiment de satisfaction des algériens qui voient enfin, leur justice faire son travail.

    Ce qui se passe en Algérie met mal à l’aise les journaux français, voir dérange, car la justice algérienne donne une sacrée leçon à celle de la France qui incarne une justice à 2 vitesses, un comble pour une démocratie.

    Celle des riches qui échappent à des sanctions et sortent libre, et celle des pauvres, qui sont condamnés et emprisonnés.

    6
    1
    Brahms
    16 juin 2019 - 19 h 26 min

    Des vieux de plus de 60 ans qui volaient dans la caisse comme des gamins, honte à vous. On ne devient jamais riche en s’habillant avec l’argent des pauvres, des orphelins, des ouvriers, employés. Celui qui s’habille avec l’argent des autres et toujours nu. Ces 02 personnages étaient des briseurs de vies car adorant les photos dans les journaux, le paraître, jouer au Ya Sidi, passant à la télévision donc se prenant pour des stars, des seigneurs ou des êtres suprêmes. La soupe aux poireaux pendant 20 ans en centrale avec une saisie conservatoire de tous leurs biens afin de payer les préjudices causés.

    Anonyme
    16 juin 2019 - 13 h 05 min

    Une des phrases sages du feu président Houari Boumedienne (08/1932 – 12/1978), Allah Yarhmou

    Quand on fait fausse route, et qu’on prend les mauvaises décisions,
    Touchant notre souveraineté économique, financière, et commerciale algérienne
    Les dirigeants, et les responsables Français se montrent, plutot, contents, et satisfaits,
    Applaudissent, et font louanges, à nos très mauvaises décisions économiques ?!,…..
    Qui vont dans le sens souhaitées de leurs interets néo-colonialistes économiques (des français, bien sur),
    Et à contre sens de nos interets économiques stratégiques algériennes
    Le Contraire est vrai, incroyable, mais vrai
    Les français sont des néo-colonialistes accrocheurs, persévérants, et envahissants
    Qui ne cèdent pas, et qui ne lachent pas facilement, leur interets
    (Accords d’Evian, gaz algérien gratis pour la France, au détriment de l’économie algérienne mal exploitée
    Et du peuple algérien dupé,et trompé, pendant des dizaines d’années)

    5
    4
    Felfel Har
    16 juin 2019 - 12 h 31 min

    Je n’ai pour ma part qu’une réponse à donner à ces pigistes qui se prosternent aux pieds des propriétaires de journaux ( béquilles du macronisme): faites comme nous, incarcérez vos corrompus et vos ripoux! Ils sont nombreux et ils paradent en costume-cravate sur tous les plateaux de télé pour faire étalage de leur « réussite ».
    Vous rendriez service aux GJ et au peuple français en utilisant le fameux Karcher si cher à Sarkozy. Lui-même doit finir au cachot pour toutes ses magouilles, comme Balkany, Cahuzac, Fillon, Marine, etc.
    Le peuple algérien vous soutiendrait dans cette action de salubrité publique.

    11
    4
    Anonyme
    16 juin 2019 - 7 h 11 min

    2 bandits qui se prenaient pour des seigneurs. La rapine, voilà leur travail.

    8
    4
    Tin-Hinane
    15 juin 2019 - 23 h 54 min

    Ils ont été pris de court, ils ne s’attendaient pas à ce que le pouvoir algérien procède à des arrestations, l’Algérie jusque là ne l’avait jamais fait. Et les français croient à l’immuabilité des êtres et des choses et ils tort tant pis pour eux, cela dénote un manque d’intelligence. Ceci dit, Ils devraient en prendre de la graine car des corrompus ce n’est pas ce manque en France, le pays le plus corrompu du monde. Leurs medias au lieu de s’occuper de ce qui se passe dans leur propre pays préfèrent déblatérer sur l’Algérie, ils sont complètement obsédés par nous. Qu’ils racontent ce qu’ils veulent, ils sont finis depuis longtemps, ils sont gouvernés par l’entité sioniste et franchement on ne peut pas tomber plus bas, quelle déchéance ! chaque jour qui passe nous faisons un pas en avant et eux deux pas en arrière. En même temps ils s’enfoncent dans le déshonneur, la malhonnêteté, le mensonge, la corruption, la perfidie, la vilenie, le manque de parole, enfin dans la plus complète des vilenie. Ils ont renoncé à toutes les valeurs humaines. Ils ne pourront même pas rechercher l’aide de Dieu quand leurs mauvaises actions se retourneront contre eux car ils ne croient plus en lui. Ils ont fait un pacte avec le diable et tout comme eux le diable ne respecte pas ses pactes. L’Algérie est hors de leur portée, tout ce qu’ils leurs restent c’est en parler et en rêver.

    32
    8
      Elephant Man
      16 juin 2019 - 10 h 13 min

      @Tin-Hinane
      Excellent commentaire.

      11
      7
      Anonyme
      16 juin 2019 - 10 h 24 min

      Gaid Salah restera juste pour emprisonner les larbins de la France et du Maroc.
      Juste pour empêcher l’ouverture des frontières avec le Maroc
      Il restera juste pour enrager les marocains et le régime français qui le haïssent…
      Enfin il restera juste pour faire parler ceux qui s allongeaient comme toi sous le tableau de bouteflika tel une …et qui aujourd’hui demande des comptes m..

      9
      8
    Ali-Vision
    15 juin 2019 - 22 h 44 min

    L’ère Bouteflika le Marocain ou la corruption est devenue l’hymne nationale;dis moi d’ou tu viens je te dirais ta fonction,donnez moi le nom d’un dirigeant venant d’Oujda et environs qu’il est honnète;sans oublié les natifs de Tunisie,Tliba;Saidani,Djemai,et Ould Khlifa,Tahkout et le reste,c’est l’ingratitude de certains traitres,ni honneur;ni morale

    20
    4
    Je suis Comblé de joie par tout ces arrestations.
    15 juin 2019 - 22 h 13 min

    Je n’ai qu’un seul mot à dire.
    HAMDOULLAH.

    17
    4
    Lahouaria
    15 juin 2019 - 21 h 18 min

    STOP A LA RAFLE L’Algérie ne doit plus nous rappeler les années sombres de la guerre mondiale
    Libérez les Algérie et stop à la dictature et à la Rafle, y’en a marre l’Algérie mon pays tu ne dois plus accepter qu’on soit spectateurs d’enfermement, d’internement et d’emprisonnement abusifs des algériens qui ont participé à la construction du pays après la décennie noire!

    9
    19
    Anonyme
    15 juin 2019 - 21 h 11 min

    Qui sera le premier juge à convoquer Gaied Salah puisqu’il est l’unique soutient du 4eme mandat contrairement aux autres services de l’armée. Le 4eme mandat a plongé l’Algérie dans un état anticonstitutionnel et un état de 3isaba. Il est aussi vice ministre des armes

    4
    12
    Anonyme
    15 juin 2019 - 19 h 47 min

    Le deux guignoles vomis en Kabylie et considérés comme des traitres et méprisés par leur maîtres.

    7
    3
    Lahouaria
    15 juin 2019 - 18 h 29 min

    STOP à la dictature Libérez Ouyahia et tous les ministres, l’Algérie n’appartient ni à l’Armée ni au Hirak, l’Algérie appartient à tous les algériens, Libérez tous les détenus politiques et de droits communs Free, Free Algeria
    Marre de printanisation de l’Algérie!!!!!!!!!!

    14
    92
      Abane
      15 juin 2019 - 19 h 49 min

      lahouaria el marokia, bientôt ca seras ton tour et tous les infiltrés mokokos du clan d’oujda qui pullulent et empestent les institutions.
      l’hotel el Harrach 4 étoiles est d’une superficie de 4 ha, il y a de la place a tout ce beau monde de voyous en col blanc y compris toi.
      effectivement l’Algérie appartient a tous les Algériens sauf aux infiltrés charognards et prédateurs de ton espéce.
      VIVE LE HIRAK, VIVE l’ANP,VIVE LA 2eme REPUBLIQUE AUTHENTIQUE et PATRIOTIQUE ALGERIEN.

      21
      6
      atta
      15 juin 2019 - 20 h 20 min

      liberer les pourri ? pourquoi exactement , ces gens sont coupable et doivent etre jugé point . al caponne on la eu pour fraude fiscal pas pour grand banditisme

      7
      5
      GHEDIA Aziz
      15 juin 2019 - 22 h 12 min

      Ya Lahouaria, j’ai l’impression que, par la proximité de votre ville à la frontière marocaine, vous êtes sous l’effet d’une quelconque herbe (hachich) qui vous fait croire que les Ouyahia and co sont victimes d’un régime dictatorial. Vous êtes la seule à prendre la défense de ces hommes qui, il y a à peine quelques jours, faisaient pourtant la pluie et le beau temps en Algérie. Effectivement, la majorité des Algériens qui sortent manifester tous les vendredis sont pour la libération des prisonniers politiques mais ceux-là ne font pas partie de cette catégorie d’Algériens. Leur incarcération relève probablement d’un règlement de compte entre clans au pouvoir. Ou peut-être, elle n’est qu’une ruse de plus du pouvoir pour casser le Hirak. Et gageons que si c’est le cas, ils seront libérés prochainement, une fois que les manifestants seront rentrés chez eux, sous des prétextes de « manque de preuves », ou de vice de forme dans l’inculpation, par exemple…

      11
      5
      Anonyme
      15 juin 2019 - 22 h 48 min

      Il fait beau à Rabat ?

      6
      5
      Lol
      16 juin 2019 - 2 h 30 min

      Encore un troll

      5
      4
      remadna lahcene
      16 juin 2019 - 13 h 31 min

      Ça se voie

    MELLO
    15 juin 2019 - 16 h 53 min

    Lorsque feu Hocine Ait Ahmed clamait haut et fort que le régime Algérien est soutenu par les gouvernements Européens , plusieurs voix s’élevaient pour s’attaquer au Chef du FFS l’accusant d’internationaliser les problèmes Algériens. Voila qu’aujourd’hui ces memes pays s’offusquent du maintien de la pression du mouvement populaire qui n’est pas encore satisfait de ces arrestations. Ces capitales étrangères doivent comprendre que l’Algérien a muri politiquement pour mener un combat pacifique sur une course de fond ou encore un marathon ( Athletiquement parlant).
    Hocine Ait Ahmed continuera a vivre en chacun de nous, dans chacun des citoyens Algériens qui luttent pour que l’Algérie aille de l’avant et que ses enfants puissent recouvrer la dignité et au diable ce que pensent les capitales étrangères’

    37
    5
    Flytoxe
    15 juin 2019 - 16 h 18 min

    Nous sa nous à réjoui en dit qu’il Ya même qui ont jouie pour ce que Fafa dit ou ce qu’elle pense rien a foutre, une seul chose comme même ya Madame Fafa je te fais savoir que nous avons changer les serrures et les clés ne sont plus chez tes concierges.!!!!!

    26
    2
    El herraz
    15 juin 2019 - 16 h 09 min

    Les français savent que beaucoup de corrompus sont algériens et beaucoup de corrupteurs sont français !
    Le tsunami du mendjel vont atteindre la rive nord inchallah

    34
    2
    Mystère 😂😂😂
    15 juin 2019 - 15 h 16 min

    Les mèrdiats Francais de mèche avec leur régime du gouvernement pourrait nous expliquer pourquoi la France les protègent et ne veut pas gener leur avoir ?

    29
    4
    caledonien
    15 juin 2019 - 14 h 37 min

    Fafa commence par semer le doute, subliminaliser les idées puis encourager à l’émergence de ses pantins déjà préparés…
    Fuyez sans vous retourner les médias Frankaouis pro-makhzen.
    Ces lobbies savent y faire: devant le mot chorba ils prennent toujours le soin de rajouter « mariocaine », idem pour le couscous, le thé, les jellabas…parce que le mot Algerien leur est resté en travers la gorge !
    Ce n’est pas chez eux que l’on trouvera un village nommé « Abdelkader » ! par contre les crânes des résistants assassinés sont exposés sans aucune réaction de leur peuple plus apte à fêter la fête des mères pour un couple sans mère ; Bonne fête maman moustache.

    18
    3
    Abou Muppet Show
    15 juin 2019 - 14 h 04 min

    Iben Moua, je dis que la presse française ( et marocaine) est génée aux entournures par l’action de karcherisation du système Bouteflika…En effet tous ceux qui rentrent en prison sont tous des proches de la France et du maroc…3ammi Gaid est la bête noire absolue de P6 et Macron ( alias Roro : Rockfeller/Rotschild).
    Quleque chose me dit que depuis l’éviction du traitre suprème Bouteflika et de sa racaille, on va connaitre pas mal de turbulences du côté de toutes nos frontières…et é l’intérieur même du pays.
    Alors Fafa et P6 n’attendent que cela, ainsi que les hyènes qui courent après 3ammi Gaid…Une jonction entre les hyènes et ces 2 états va s’établir de fait. But commun : Tombé 3ammi Gaid et démenteler l’ANP, pour la mettre au pas….

    Les hyènes seront repus, car objectif atteint, les 2 états, eux , pouront de nouveau dépecer le pays…Et ne comptez pas sur une saleté de Hyène pour défendre le pays ou s’offusquer!…Ou alors de très très loin depuis un salon confortable quelque part en France…

    La hyène est une raclure de la pire espèce.

    18
    5
    Karim
    15 juin 2019 - 13 h 52 min

    Ce matin, je me suis recueilli sur le tombeau de Mohamed Khemisti, Ministre des affaires étrangère d’Algérie, assassiné en 1963.Je lui ai dit que vous pouvez reposer en paix car l’Algérie vient de retrouvé son indépendance et que la justice va frapper ‘une main de fer tous ceux qui ont trahi l’Algérie et ses martyres.

    57
    4
    nectar
    15 juin 2019 - 13 h 35 min

    Toutes ces arrestations, faîtes par le même pouvoir, ne préludent pas de lendemains enchanteurs. A mon sens, ce ne sont que des régalements de compte entre clans d’un même système. Une justice inféodée et responsable depuis l’indépendance et responsable de beaucoup de malheurs, ne peut malheureusement se découvrir des vertus du jour au lendemain..Les mêmes qui rendaient l’injustice hier, veulent nous montrer qu’ils n’agissent pas sous injonctions de la dictature militaire..Tant qu’un nouveau président n’est pas élu démocratiquement, il n’ y aura point de salut, ni d’avenir pour nos enfants….

    9
    17
    Anonyme
    15 juin 2019 - 13 h 26 min

    …A quand l’arrestation du chef de la bande à savoir d’Abdelaziz Bouteflika

    25
    6
    Anonyme
    15 juin 2019 - 13 h 17 min

    Mais les malins, et rusés dirigeants, et les responsables de l’état policier, secret français étaient au courant
    De la contamination, et de la propagation massive de la gangrène cancéreuse de la corruption,
    Des détournements, des évasions fiscales, des graves atteintes aux fonciers agricoles algériens
    Des fuites de capitaux, et des investissements secrets à l’étranger, depuis le début du millénaire
    (2004 – 2019), et certains vont plus loin, et remontent la casse de l’état algérien à partir de 1999
    L’état policier, secret français est complice, et associé de la corruption massive et généralisée
    Des institutions, de l’économie, et du système corrompu algériens, en fermant, malicieusement,
    Et gravement, les yeux (la France pays aux traditions démocratiques, de justice, et de transparence ?!,…..)
    Pour faire fructifier, et faire marcher ses contrats, et ses affaires en dizaines de milliards d’Euro
    Dans les caisses de l’état français
    (Airbus, Alcatel, Alstom, Bouyges, Colas,GDF, Géostock Entrepose, Sofregaz,Peugeot, Renault, Sanofi, Technip,Total, ainsi que d’autres compagnies, et société françaises très agressives, et très ambitieuses)

    20
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.