Des manifs gigantesques comparables à celles du 8 mars prévues le 4 juillet

Manifestations 8 mars
Une vue de la mémorable manifestation du 8 mars à Alger. PPAgency

Par Kamel M. – Selon les nombreux échos qui parviennent à travers les réseaux sociaux, des manifestations aussi importantes que celle du 8 mars dernier sont prévues le 4 juillet prochain. La crise s’enlise et la symbiose entre les manifestants et l’armée après l’appel de l’état-major de l’ANP à l’application de l’article 102 semble s’être estompée avec ce que le mouvement de contestation considère être des atermoiements de l’institution militaire.

Les arrestations d’anciens ministres, d’hommes d’affaires et autres hauts responsables dans le cadre de la lutte contre le détournement des deniers publics par le cercle proche de l’ancien président Bouteflika, n’ont pas eu l’effet escompté et l’opinion publique commence à se demander si toute cette opération n’est pas destinée à l’occuper pendant que la crise politique s’enlise sans que des solutions aient été trouvées et un compromis atteint.

Les internautes sont nombreux à appeler à des rassemblements gigantesques le 4 juillet prochain, date qui coïncide avec l’échéance électorale annulée, la fin du mandat provisoire du chef de l’Etat qui n’a pas réussi à convaincre l’opposition et les manifestants à accepter son appel à un dialogue national inclusif, mais aussi la très symbolique fête de l’Indépendance, le 5 juillet.

Les regards sont tournés ce lundi vers le chef d’état-major de l’ANP qui devra prononcer un discours à partir de Béchar, dans le sud-ouest du pays. Mais d’aucuns pensent que Gaïd-Salah n’annoncera rien de particulier et qu’il continuera à appeler les citoyens à se conformer à la Loi fondamentale et à aller vers les élections au plus tôt. Or, les conditions sont loin d’avoir été réunies pour que la présidentielle se tienne et que les citoyens acceptent de recourir aux urnes alors qu’ils estiment que l’ancien régime est toujours en place.

Dilemme pour les décideurs dont la feuille de route est aux antipodes des revendications populaires. Comment réagira l’armée face à un raz-de-marée programmé qui prouve que la mobilisation citoyenne n’a pas faibli et que, au contraire, elle reprend son souffle ?

Le discours du patron de l’armée sera, en tout cas, déterminant. Soit il rassurera les citoyens, soit il les incitera à durcir le mouvement de contestation.

K. M.

Comment (42)

    Lyes-DZ
    18 juin 2019 - 17 h 09 min

    Le mot démocratie est l’étendard de la révolte, celle-ci porte le nom ‘ Révolution Pacifique Citoyenne’, elle est purement populaire, ce qui lui donne un caractère noble, la conscience citoyenne a été éveillée par l’ampleur des dégâts de cette gouvernance bouteflikiste, cette gouvernance d’une ISSABA mafieuse installée depuis 20 ans pour un pillage massif des deniers publics, dilapidation de ses richesses et l’appauvrissement de son peuple, une gouvernance qui a institualisé et légalisé la corruption à l’échelle nationale, a laissé un pays dans un désarroi total démuni de tout espoir, cette ISSABA est frappée par une faillite morale de l’esprit du combat révolutionnaire de 1954, une trahison impardonnable, dont les acteurs seront jetés dans les poubelles de l’histoire, un clan qui a crée une caste de puissants oligarques pour amasser des fortunes beaucoup plus élevées que les montagnes et assécher leurs propres compatriotes, on devrait essayer de déconstruire des discours instrumentalisés par le système pour bâtir l’ALGERIE de demain et comment la bâtir, nous devrons nous réjouir de ces arrestations qui ont généré la joie et l’espoir d’une autre ALGERIE, même si nous pourrions les interpréter comme de non gages de sortie de crise ou de bonne foi par les vrais tenants du pouvoir, malgré tout c’est une belle victoire du HIRAK à souligner et l’inscrire sur le tableau des avancées démocratiques, accepter la contradiction de nos idées est primordial pour bâtir un état de droit, nous devrions réfléchir à notre souveraineté économique pour assurer notre souveraineté nationale pérenne, modifier notre constitution pour ne plus permettre aux sociétés pétro-gazières étrangères contrôler notre production pétrolière, réécrire et inventer un modèle social algérien, mettre le paquet sur l’éducation, et consolider nos institutions, quant à l’institution militaire devrait être respectée, c’est l’ADN de notre sécurité pour dissuader nos ennemis, car un pays sans armée forte est voué aux convoitises, à l’anarchie et au chaos.

    DYHIA-DZ
    18 juin 2019 - 13 h 48 min

    SLIMANE UJEDDI @

    Vos revendications est un vrai danger pour l’Algérie.
    Vous cherchez à isoler l’armée Algérienne. Vous cherchez la démilitarisation de l’Algérie = vous faites la vente aux enchères de l’Algérie.
    L’Algérie est entourée de prédateurs.. à cet effet, .L’armée restera le pilier du pays qui assurera la sécurité et la stabilité de l’Algérie. Sa présence est VITALE.
    La démocratie ne signifie pas offrir le pays à la loi de l’anarchie et de la jungle.
    La démocratie ne veut pas dire restez passifs et ne vous défendez pas.

    Vous revendiquez la démocratie des ONG ?????

    29
    19
    Mouloud
    18 juin 2019 - 4 h 10 min

    Ils ne partiront pas!le jeu est fini..des que le peuple a reclame un pouvoir civil..khlass..il n y aura ni liberte ni nouvelle republique..statu quo..on reste sur place..le hirak n est pas organise..ni encadre..impossible de degager des i terlocuteurs ou des representants..chaque algerien est en lui meme un specialiste de politique..comme il y a 40 millions d arbitre de foot..plus forys que la v.a.r…resultat des courses on braillera tant qu on voudra..rien ne changera.en plusavec l ete..les exams..l aid..la rentree..le pouvoir d achat..on est lamines..qu on foutedes voleurs en taule.c est une chose..jeter les fondements d une republique c en est une autre..l algerie n a pas de partis politiques d opposition..de collaboration et de chitta..ca oui..le dualogue..quel dialogue? Avec qui? quu est ce fameux pouvoir..bensalah ou gaid salah?..qui va dialoguer?ou sont nos elites..nos cadres..nos technocrates..nos cerveaux…ou sont ces beaux parleurs qui nous fo t des discours a la tele…wallou..zero! La constitution..le 120..7..et 8..une constitution sur mesure..votee par un peuple qui ne l a jamais lue..ou dans l incapacite de le faire..qui n a jamais ete expliquee au peuple..et depuis 62 on fait appel aux masses..et on ob tient tous les suffrages voulus..c etait fait par fafa..ensuite boukharoyba..et c est devenu le sport national..la fraude..qui a debouche sur le pillage du pays..pendant ce temps on s egosille dans les rues..pour des cacahuetes..le fln..le rnd..les islamistes..les chiattines so t toujours la..et c est avec ceux la que le pouvoir va dialoguer..les candidats sero t issus de ces associations de malfaiteurs..aucun appel n a ete lance aux elites..wallou..faut voter les mecs..pour la survie du systeme..si non..plus de voitures..logement..loubia..batata..gaffe aux juifs..au maroc..el kaida..la lybie..haftar..dracula..les vampires..les fantomes..les zaouias..et tout l attirail..alors…ce n est pas demain qu on aura l independance des 1.5 millions de chouhadas..la liberte..le savoir..la culture..le patriotisme..le nationalisme..le devoir la fierte d etre algerien..l algerie moderne..tout cela a ete e nterre.le 19 juin 65… de nationalistes on est devenus des ventristes….on n accepte un verdict que lorsque la co nscience elle meme l accepte..et qu en fin de compte on le merite bien on a applaudi et chante le systeme pour des patates..danson s maintenant..et si l algerie en est la..on est tous coupables ne nous mentons pas!

    11
    15
    Blakel
    18 juin 2019 - 1 h 36 min

    Cela va être un combat de longue haleine , mais qui en vaut la peine. Comme le dit le proverbe : le pouvoir corrompe, le pouvoir absolu corrompe absolument. Difficile de faire comprendre à des gens issus du coup d’Etat de 1962, qu’une nouvelle Algérie émancipée de leur tutelle doit voir le jour. Le peuple devra rester uni et déterminé face aux manoeuvres et ruses du pouvoir, qui cherche à se renouveler sous une nouvelle forme.

    17
    6
    Kahina-DZ
    18 juin 2019 - 1 h 00 min

    Manifestez dans le calme, MAIS ne touchez pas à L’ANP… c’est L’ANP qui assure la stabilité du pays.
    Un pays sans son armée ne peut exister, même dans les pays qui se disent  »démocrates »

    40
    19
      SLIMANE UJEDDI
      18 juin 2019 - 7 h 02 min

      Les pays scandinaves, la Suisse, l’Allemagne, le Japon, le Canada, des exemples de pays démocrates et de développement socio-économique avancé, n’ont pas besoin d’une Armée pour devenir ce qu’ils sont. En Suède le premier ministre va au cinéma avec son peuple. Dans les autres pays cités en haut, on peut rencontrer un premier ministre ou ministre dans un super marché avec ses concitoyens, mais chez nous , même un maire qui a un niveau ardoise, s’éloigne de nous , ses cons… citoyens.

      28
      28
        Kahina-DZ
        18 juin 2019 - 13 h 38 min

        Informe toi et puis parle.
        Qui t’a dit que ces pays non pas une armée ???
        Ces pays ont les deux, Le développement et une armée développée.
        En plus, ces pays ont des pays démocrates civilisés comme voisins..et non pas une monarchie prédatrice qui réclame l’Algérie comme son territoire.
        Arrêtez vos trahisons…Vous manquez de fibre patriotique. FOUTAISE !!!

        41
        18
          Anonyme
          18 juin 2019 - 16 h 36 min

          @Kahina DZ:Le fait d’exprimer un avis contraire vous autorise à taxer l’intervenant précédent d’antipatriote !Vous êtes sectaire à ce point ! Si je suis votre incongruité cela voudrais dire que les 20 millions d’Algérien et d’Algérienne qui claironne à tue tête tout les vendredi Système dégage et le fameux couplet  » armée peuple Khawa Khawa » sont des séditieux alors!L’Armée est la fragrance du peuple et sa fonction régalienne principale est de protéger nos frontière terrestre ,aérienne et maritime pas de caporaliser le pouvoir comme cela l’est avec le croulant Gaid qui n’était qu’un vice ministre de la défense autant dire un strapontin de Boutéflika rien d’autre . Laisser le peuple Algérien décider de ce qui est bon pour lui et l’avenir de notre nation mais en aucun vous substituer à sa conscience

    bebel
    17 juin 2019 - 22 h 38 min

    L’impasse est totale. Que Dieu préserve notre pays du chaos qui est programmé.

    17
    7
    Antisioniste
    17 juin 2019 - 22 h 15 min

    Les officiers conscients et chourrafa de notre ANP n’ont plus besoin d’autres preuves de la folie évidente de celui et ceux qui sont à la tête de cette honorable institution. De mon point de vue il est encore temps qu’ils prennent leurs responsabilités, avant qu’il ne soit trop tard.

    21
    4
    Vraijustice
    17 juin 2019 - 20 h 10 min

    Ils ont voulu nous organisé une élection présidentiel un 4 juillet fête nationale Yankees ont va leurs montrer tous ensemble que le peuple Algériens sais ce qu’il veut et le feras montré et savoir ce 04 Juillet inchallah

    12
    9
    Anonyme
    17 juin 2019 - 19 h 40 min

    Il faut s’élever contre la confiscation de la révolution et la récupération du hirak que sont en train de faire par Gaid Salah et les résidus de l’ancien système . L’ ENTV est devenue une dépendance des organes d’information de l’armée. C’est un punch qui ne dit pas son nom.Le grabataire Gaid Salah se prend pour le messie à vouloir imposer une feuille de route qui ne convainc personne au lieu de prendre sa retraite et laisser le peuple décider de son destin.

    11
    9
    karimdz
    17 juin 2019 - 19 h 32 min

    Dire que le peuple n en a que faire des arrestations et emprisonnement d anciens du système, c’est justement le méconnaitre. Bien au contraire, chaque arrestation apporte son lot de satisfaction, de joie, de soulagement pour les algériens.

    Le changement ne saurait se défaire du travail de la justice. Il n y a pas de chasse aux sorcières, il n y a pas d arrestation spectacle, il y a tout simplement, une suite logique à la chute d’un système. Il n y aura pas de tetes tranchées, désolé pour les plus sanguinaires, mais des procés et des jugements, car le peuple exige que les coupables soient jugés.

    Le chemin vers la démocratie, piano mais sano, suit son chemin, et nous sommes à la veille, d’une nouvelle ère propice au pays.

    34
    11
    Soldat Schweik
    17 juin 2019 - 18 h 42 min

    Faisons du vendredi 5 juillet 2019 un jour de double fete nationale :
    – 57 anniversaire du jour de l’independance du territoire le 5 juillet 1962
    – Le jour 1 de l’independance du citoyen Algerien en dégageant la junte militaire qui lui a confisqué sa liberté ainsi que son regime mafieux, sanguinaire et predateur en instaurant une vraie republique Algerienne democratique et sociale pour laquelle se sont sacrifiés nos glorieux martyrs.
    Toutes et tous unis pour une Algerie meilleure et pour une democratie majeure
    On ne lache rien ya el khawa

    32
    9
      MELLO
      17 juin 2019 - 19 h 31 min

      La cristalisation autour de cette date du 5 Juillet ne nous permet pas d’en faire un double anniversaire. Cette date , bien que faussée par les tenants du pouvoir, se veut un anniversaire d’une seule indépendance , celle territoriale.
      Le 22 Fevrier sera un anniversaire de la liberation du peuple Algerien.
      Inaal bou li mayheb nech.
      La mobilisation , toujours la mobilisation jusqu’au droit d’avoir des droits.

      7
      4
    Anonyme
    17 juin 2019 - 18 h 39 min

    ILS N ON PAS L INTENTION DE PARTIR ILS GAGNENT DU TEMPS ET CHERCHANT LE MOYEN DE GARDER LE POUVOIR LE HIRAK DOIT TROUVER UNE AUTRE SOLUTION PLUS EFFICACE MOIS J AI PENSER QUE LES CITOYENS DOIVENT FAIRE DES SIT-IN (alonger dans rues prévoir un tapis et un imper)DEVANT LES INSTITUTIONS POUR EMPÊCHER LES VOYOUS D ENTRER DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS CE N EST LEURS PROPRIÉTÉS c est au peuple ILS N ON RIEN A Y FAITE

    26
    10
    Anonyme Dz
    17 juin 2019 - 17 h 21 min

    Si le 22 février l’Algerie est rentrer en crise, le 4 juillet elle va rentrer dans le chaos général grâce au génie de la mafia des deux Clans de Saïd Bouteflika (Clan d’Oujda) et de Toufik (Hizb français) sans oser juger le chef du gang, à savoir le marocain Abdelaziz Bouteflika.

    Oh mon Dieu, protége le pays du Million et demi de MARTYRS.

    13
    34
      MELLO
      17 juin 2019 - 18 h 51 min

      Aucun chaos pour le 5 Juillet ,ne vous inquietez pas les Algériens , jaloux de leur patriotisme, ne se laisseront jamais embarquer vers un horizon incertain. Ils existent des HOMMES et des FEMMES capables de relever les défis majeurs . L’Algérie reste un pays du possible et l’impossible n’existe pas dans le lexique des Algériens.

      49
      5
        MELLO
        18 juin 2019 - 17 h 28 min

        Si Feu Hocine Ait Ahmed – Allah irrahmou- n’était pas notre guide en politique , je dirais que mon rêve est irréalisable, mais malheureusement tout ce qu’il avait dit et avancé se réalise peu a peu.
        «  Ces jeunes Algeriens est la chair de votre chair , ne touchez pas a leurs rêves . Le rêve d’avoir un jour leur Algerie – pays libéré . Libérée de cette mafia dévoreuse de consciences . »

      Farid1
      17 juin 2019 - 23 h 17 min

      Surtout ne prends pas tes rêves pour des réalités

      3
      6
      Yes
      17 juin 2019 - 23 h 48 min

      Arrêtez de dénigrer toufik. Il est en retraite depuis des années,en prison depuis 1 mois.. Le hizb français vielle rengaine des hypocrites contre les démocrates,ce sont saadani résident à Neuilly,l’ancien ministre des moudjahidines à Lyon,bouteflika 3 mois aux invalides visité par gaid,c bensalah qui passe 1 mois hôpital à Paris aux frais de nosotros.. Toufik ne réside pas en france ne se soigne pas en france. Un jour il faudra qu’on règle ces accusations hypocrites de hizb français et dévoiler qui est qui.

      7
      10
    Abou Stroff
    17 juin 2019 - 15 h 39 min

    je crois que nous tournons vraiment en rond.
    en effet, après 20 ans de fakhamatouhou par ci et de fakhamatouhou, par là, pour désigner le président déchu, voilà que je lis sur une feuille de chou en ligne: « MONSIEUR le général de corps d’armée » pour désigner gaïd.
    l’ajout de MONSIEUR a t il été imposé par gaïd ou est il le résultat d’un larbinisme qui ne dit pas son nom?

    37
    22
    NE VOUS FOULEZ PAS LA RÂTE YAL KHAWA.....
    17 juin 2019 - 15 h 22 min

    Ne vous foulez pas la râte yal khawa ! Après la « condamnation » de Alilou le Hadad (un parmis les 40 voleurs) à six mois de prison !!! Alors, qu’il ait volé des milliards yal khawa….. Moi, perso, je ne crois plus à TOUT CE CINÉMA QUI SE DÉROULE SOUS NOS YEUX….
    YAL KHAWA ! ILS SONT ENTRAIN DE SE PAYER NOS TRONCHES….. Allez, bye ! Et puis, comme dirait l’autre…. EN ATTENDANT, JE FUME ET JE BOIS DU THÉ… YA DINE ERRAB !!! Mais, ILS VONT NOUS RENDRE COMPLÈTEMENT DINGUES CES S… !!!!! PAS POSIBLE….

    53
    24
      Point virgule
      17 juin 2019 - 20 h 12 min

      Rien ne changera..hirak ou pas..ou sont les technocrates..les elites..les cerveaux..les hommes propres..les jeunes diplomes..wein houm?wallou!!!..aucun semblant d organisation..aucune initiative..aucun rejet direct des partis du systeme..et aussi aucun appel du pouvoir pour le rassemblement des hommes capables..des jeunes.etcc pour sauver le pays…arretons de nous leurrer..guerre d usure..bientot la bleuite..et on continue a parler de 120…lies 7 et 8..disparus..des l instant ou le hirak a parle de pouvoir civi..dork l ete..6 eme..bef..bac..vacances..puis le mouton..puis la rentree..adieu la contestation..voila le scenario..on parle de dialoguer avec qui?..les partis de la chitta..le rnd..le fln..mezzelna bark fi heda?avec les representants du hirak?ou sont t ils?les elites???wallou me ken..alors on bat le rappel de dracula fis..des pourrisdu systeme..et c est tout ce qu on est capable de faire..quand on se mettra d accord..les 48 willayas..pour avancer chacune au moins 10 personnes taa sah..on pourra paler d un conclave pour la 2 eme republique..ceci dit..il existe des gens propres et honnetes..et capables dans les partis honnis..ne les negligeons pas..faute de consensus national
      ..de sagesse..de vision..on laissera le terrain libre et les portes ouvertes a tous vents..ou on arrete de parler .de pavoiser..et de passer aux choses serieuses..ou on est bon pour la trappe..c est le banco national..et il faut avoir une bonne main..l avenir du pays est en jeu..baraket la tchatche..messieurs les elites..vous avancez..ou alors cesser de perorer.vive l algerie.

      3
      6
    fennecdz
    17 juin 2019 - 14 h 38 min

    Dire que y en a encore ici comme Ben qui ose dire qu il faut que Toufik revienne!!Vous méritez de le rejoindre là ou il est. Jamais on s en sortira avec des gens comme vous.

    44
    9
    SaidZ
    17 juin 2019 - 13 h 54 min

    C’est le moment ou jamais!
    Jusqu’à présent on ne fait que déplacer les pions. 6 mois de prison pour hadad et bientôt ouyahia va écoper de la même durée!? Pour ceux et celle qui comprennent tamaziɣt ait menguelet en a tout résumé dans la chanson intitulée Cɛaltaɣ tafat

    30
    10
    Lazhar
    17 juin 2019 - 13 h 26 min

    L enthousiasme extatique du 8 mars est derniere nous.Aujourd hui une morosite certaine s est installee dans les coeurs. On n a pas eu le temps d assimiler les quelques progres que des pro des manipulations s ingenient a s arroger des sinecures.Les politiques en chiens de faciences sont dans l espectative et n osent rien entreprendre craignant plus leurs comperes qu autre chose.Enfin d autres embusques deriere des declarations doucereuses n attendent que le moment propice de perpetrer leur fatal dessein

    14
    28
      Anonyme
      17 juin 2019 - 16 h 36 min

      J’ai rien compris !!!!!!!!!!!!!!!!

      34
      2
        Anonyme
        17 juin 2019 - 19 h 20 min

        Il n’y aura rien le 4 juillet. N’en déplaise aux amis de BHL et de ses carpettes d’origine algérienne du bord de la Seine et grassement rémunéré par les services de l’oued Bouregreg. Et le 5 Juillet sera une journée de fête pour l’indépendance de ce pays que les planqués d’Oujda et les moudjahidines du 19 mars ont confisqué pour en faire ce qu’il est Aujourd’hui.

        5
        3
    Digage!
    17 juin 2019 - 12 h 43 min

    Gaid Salah a déjà tout dit : Organisations d’élections présidentielles sous la direction de la nouvelle 3issaba.
    Il est en panne d’idées, donc il fait joujou avec la justice pour rassurer le peuple, en arrêtant au hasard de ses inspirations car il y a un vivier immense de potentiels accusés. Il se baisse et il en ramasse 10 dans une seule main. Il a donc besoin d’un plus grand terrain pour continuer son jeu : Le 5 juillet il fera une bonne amnistie pour libérer de la place dans les prisons.

    79
    99
      Rais
      17 juin 2019 - 16 h 23 min

      Et pourquoi c’est pas TOI qui Digaze, hmm?

      Read his previous speeches: We will clean it methodically, Patiently, and quietly…. 🙂

      Vive GS et son jeune equipe!

      100
      71
        Anonyme
        17 juin 2019 - 16 h 39 min

        « Vive GS et son jeune equipe! »plutôt GS et son Muppet show!!!!!!

        63
        93
        Anonyme
        17 juin 2019 - 19 h 36 min

        @Rais:La moyenne d’age de la jeune équipe de votre baderne Gaid c’est 80 balais et plus ,en effet c’est « son jeune équipe » vous êtes aussi ubuesque que votre orthographe.

        24
        15
    Intouchables
    17 juin 2019 - 12 h 00 min

    Il reste encore des intouchables dans la nature comme l’intime de Bouteflika et le protégé de la France le général Ali Bendaoud, Chakib Kheli, Louh, Belaiz et Cie.

    57
    9
      Anonyme
      17 juin 2019 - 14 h 03 min

      CELA NOUS INTERESSE PLUS, d’autant plus que c’est les mêmes méthodes et les mêmes hommes du système qui gouvernent. Les voleurs paieront et le liste est plus grande, mais c’est UNE DIVERSION, si ce n’est des réglements de compte (tous appartiennent au clan boutef).
      ON VEUT NOTRE ARTICLE 7 ET UNE ALGERIE NOUVELLE, tout le reste c’est de la perte de temps.

      29
      6
        Intouchables
        18 juin 2019 - 0 h 20 min

        Laisser en liberté ces escrocs serait dangereux pour l’avenir de l’Algérie.

        2
        2
      @intouchables
      17 juin 2019 - 14 h 22 min

      Les intouchables et tous ces emprisonnements à caractère politique et d’opinion qui prennent l’allure de reglements de compte (Ghediri,Benhadid,rebrab,Louisa hanoune,Hadj Ghermoul..) ainsi que l’impunité dont jouissent les islamistes (moquerie,naima salhi…) sont des signes évidents qui ne trompent pas quant au veilleités du nouveau regimemilitaire plus répressif que l’ancien de s’accrocher coute que coute.
      L’algérie avec ce nouveau regime est devenue une immense prison,où tout le monde risque d’y gouter pour peu qu’on se declare hostile aux manoeuvres sournoises du nouveau pouvoir dont l’entètement represente un grave danger pour notre pays.Cependant ces entêtés ignorent probablement que notre pays,de part sa position géostratégique à quelques encablures des cotes espagnoles s’attireront les foudres des européens qui craignent qu’une instabilité dans notre pays provoquerait un flux migratoire des algeriens et une brèche ouverte pour les migrants sub-sahariens.C’est le scenario macabre que nous concocte le nouveau regime.Le seul et unique salut de notre pays c’est le Hirak qui ne en aucun cas faiblir.

      26
      10
    Djazaïri
    17 juin 2019 - 11 h 57 min

    Vous avez tout dit, les arrestations n’ont pas eu l’effet escompté. Tout le monde sait que certains ministres demandent eux même à être jugés au plus vite par Gaid Salah. Ils ne sont pas idiots, ils préfèrent la justice actuelle à celle qui va venir qui sera sûrement moins indulgente!! Ya si Gaid laisses-nous leur régler leurs comptes, va te reposer, on sait faire…

    63
    11
    BEN
    17 juin 2019 - 11 h 57 min

    Il faut que Toufik revienne au pouvoir. il a toujours su manoeuvrer lors de ce genre de crise. Gaid est un bon militaire et ancien moudjahid mais pas du tout fait pour la politique. Le peuple n’ est pas dupe il.ne de contentera pas d’ un changement de façade. En plus il va creer autour de lui des beni oui-oui qui n ont aucune expérience ni courage dans la prise de risque.

    12
    58
      Anonyme
      17 juin 2019 - 13 h 18 min

      Si l’Algérie est dans la m…..c’est à cause des traitres sanguinaires comme ton Toufik qui, tout le monde le sait, est responsable de la venue de Bouteflika et imposer au peuple, tous les criminels de son espèce doivent être jugés et condamnés à la prison à vie pour haute trahison envers l’Algérie et son peuple. Nous voulons une Algérie nouvelle démocratique, laïque, ouverte au monde et à la modernité, au diable les destructeurs de l’Algérie qui sont déjà rentrés dans les poubelles de l’histoire.

      49
      8
        Algerien Pur Et Dur
        17 juin 2019 - 21 h 49 min

        Amin! J’espere qu’ils payeront leur dette a la societe dans le barrage vert ou ils planteront des arbres jusqu’a ce que mort s’ensuive.

        4
        2
      Maori
      17 juin 2019 - 20 h 02 min

      C’est toufik qui nous a foutu dans la m…. en ramenant bouteflika, ils ont mis le pays à terre. Voilà le résultat de sa stratégie de pacotille. De plus il a été le tuteur de voleurs comme ouyahya et tant d’autres. Qu’il reste là où il est ou qu’on le mette dans une maison de retraités sans enfants. Le risque maintenant c’est qu’on aille vers une solution à la soudanaise.

      4
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.