Sénat : la levée de l’immunité parlementaire de Ghoul en examen

Autoroute Ghoul
Amar Ghoul. New Press

Par Mounir Serraï – Le bureau du Conseil de la nation a transféré aujourd’hui à la Commission des affaires juridiques la demande de la levée de l’immunité parlementaire au sénateur Amar Ghoul, formulée par le ministère de la Justice.

Le transfert du dossier a été effectué suite à une réunion présidée par Salah Goudjil, président par intérim du Conseil de la nation. Cette demande a été formulée sur la base de l’article 127 de la Constitution selon lequel «les poursuites ne peuvent être engagées contre un député ou un membre du Conseil de la nation, pour crime ou délit, que sur renonciation expresse de l’intéressé ou sur autorisation, selon le cas, de l’Assemblée populaire nationale ou du Conseil de la nation, qui décide à la majorité de ses membres la levée de son immunité». Cette levée de l’immunité parlementaire permettra ainsi à la justice d’actionner l’article 573 du code de procédure pénale.

Amar Ghoul devra être donc poursuivi dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest, rouverte par la Cour suprême en acceptant le pourvoi en cassation du parquet général. Ainsi, l’ancien ministre des Travaux publics, qui avait géré le mégaprojet de l’autoroute Est-Ouest et qui a pu échapper au premier procès, devra être bientôt présenté devant le juge d’instruction de la Cour suprême.

Le projet de l’autoroute Est-Ouest, qui devait coûter initialement 6 milliards de dollars, a coûté, selon les chiffres officiels, plus de 13 milliards de dollars. Autrement dit, plus que le double de son coût initial.

Amar Ghoul va-t-il faire comme Djamel Ould-Abbès et Saïd Barakat qui ont préféré renoncer à leur immunité ? On le saura dans les prochains jours.

M. S.

Comment (16)

    Omar KHAYYAM
    26 juin 2019 - 5 h 42 min

    Et dire que ce Ammar ghoul se prenait pour un pieux qui nous donnait des fatwas au temps de nahnah. Encore deux semaines, et la constitution sera vidée de son sens après les 90 jours de bensalah, aucun texte ne stipule le prolongement de la période suivant la démission du président et dans ce cas l’APN et le sénat sont automatiquement dissous et l’immunité n’a plus droit de cité. Pas de gouvernement et le ministre de La Défense ne pourra pas parler de quoi que ce soit. Il lui restera à nous sortir ses chars, nous massacrer, nous envoyer tous à la mer. Vaut mieux être dévorés par les requins de la Méditerranée que par les dinosaures. En attendant, prenons la direction de mascara et de tlemcen, les vendanges nous offriront quelque chose de raffiné sans oublier la cuvée de notre président. Votre serviteur Omar khayyam.

    1
    1
    Anonyme
    25 juin 2019 - 17 h 11 min

    Quelques jours de répit encore pour ce sinistre individu avant le grand jour pour le peuple. Vivement direction EL HARRACH par l’autoroute.

    RODEO
    25 juin 2019 - 12 h 21 min

    Si Ghoul était un Homme argaz comme disent les kabyles il ne se cacherait pas derrière l’éphémère immunité parlementaire mais s’en désister et affronter la Justice mais il ne le ferait pas et donc Djamel Ould-Abbès et Saïd Barakat se sont avérés plus courageux que ghoul.

    dal G ri
    25 juin 2019 - 11 h 09 min

    Que la justice soit aussi impitoyable autant que tu l a était toi même a l égare du peuple
    tu t es autoproclamer demi dieu et tu sera accueilli avec tout les honneurs du a ton rang en enfer ,que satan te pardonne

    B.M
    25 juin 2019 - 5 h 58 min

    GHOUL, un sacré nom : OGRE… Quel beau conte ! L’Ogre en taule. C’est d’ailleurs la promesse des contes de nos grand-mères, tout est bien qui finit bien. Pour le détail : Le conte que j’ai en mémoire avait pour héros un certain Hdidouene, je l’expliquerai un jour dans un petit livre. Il avait eu raison non d’un Ogre mais d’une Ogresse : GHOULA… Oulala !

    Blakel
    25 juin 2019 - 2 h 37 min

    On désigne à la vindicte populaire quelques personnalités proches des Bouteflika, pour calmer le peuple, et régler quelques comptes au passages, mais la grande majorité des voleurs ne seront pas inquiétés.
    Pour l’instant aucun Tlemcenien (Belaïz, Louh, Feraoun…)n’est inquiété par la justice.
    Aucun tunisien proche de Gaïd Salah (Tliba, Saïdani…) non plus.
    Des dizaines et des dizaines d’oligarques, ministres, haut fonctionnaires, officiers affairistes malhonnêtes continuent leur business en toute impunité.
    Il faut dire que la nomination à la tête du FLN d’un affairiste comme Mohamed Djemaï laisse penser que cette lutte contre la corruption sera superficielle.
    Djemaï laisse penser que cette lutte contre la corruption sera superficielle.
    Djemaï s’était distingué au Parlement, en 2015, en s’opposant fermement à la décision du gouvernement de rendre obligatoire le paiement par chèque de toutes les transactions supérieures à un million de dinars (environs 7 500 euros). Cette mesure avait pour but de limiter les échanges d’argent dans le marché informel, un véritable fléau économique en Algérie.

    13
    bozscags
    25 juin 2019 - 0 h 55 min

    en prison pour ce voleur pour qu’il aille rejoindre ces amis.

    icialG
    25 juin 2019 - 0 h 51 min

    IL va être obliger de faire son stock de teinture pour cheveux ..

    13
    1
    Bof
    24 juin 2019 - 21 h 44 min

    oui oui, il faut toute une procédure pour choper un escroc et le jeter à El harach..
    ET Tliba, Saadani, Louh, Djemai, enfin le Gang de l’EST quoi. C’est pour quand ? il faut aussi lever leur immunité ? ou leur dérouler le tapis rouge ?

    20
      Anonyme
      25 juin 2019 - 22 h 12 min

      Il n’a qu’à utiliser le goudron de son autoroute.

      Anonyme
      25 juin 2019 - 22 h 15 min

      Louh n’est pas de l’est que je sache.

      1
      1
    elbior
    24 juin 2019 - 21 h 41 min

    IL EST DANS L’INTÉRÊT DU PAYS ET DU PEUPLE ALGÉRIEN QUE LA LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE AMAR GHOUL SOIT LEVÉE AU PLUS VITE AFIN DE CONNAITRE LA VÉRITÉ SUITE A L’ANCIEN PROCÈS QUI A ÉTÉ BÂCLE PAR LE MINISTRE LOUH QUI DEVRAIT COMPARAITRE EN MÊME TEMPS QUE LUI DEVANT LA JUSTICE.13 MILLIARDS DE DOLLARS AU LIEU DE 6 MILLIARDS CA DONNE VRAIMENT LE TOURNIS.comment le peuple peut il faire confiance a ses responsables dans ces conditions catastrophiques.Ainsi la justice doit frapper très fort ces énergumènes qui ont fait la faillite du pays.ils doivent tous quels que soit leurs rangs de rembourser le plus petit centime volé au pays donc au peuple innocent.Ils ont fait le bonheur des pays dit paradis fiscaux.ILS SONT NOMBREUX TRÈS NOMBREUX ET ILS DOIVENT TOUS PAYER CAR UN VOLEUR RESTERA TOUJOURS UN VOLEUR .UNE PETITE ANECDOTE POPULAIRE:ON A MIS LA QUEUE D’UN CHIEN DANS UN ROSEAU ET AU BOUT D’UNE ANNÉE CETTE QUEUE S’EST RECROQUEVILLÉE SUR ELLE MÈME A SA SORTIE DU ROSEAU:LA MORALE:UN VOLEUR RESTERA UN VOLEUR.

    AMAR LE DALTON
    24 juin 2019 - 21 h 06 min

    Mr Amar Autoghoul,l’autoroute la plus chère de la planète des corrompus;et aussi le plus meurtrière des autoroutes du monde;Mr Si Amar l’ex ministre des zaouia et la réhabilitation des traitres et les voyous,bientot va rejoindre ses amis à la résidence spéciale pour traitres et corrompus;nous lui souhaitons un long séjours meme son retour

    13
      Séhab
      25 juin 2019 - 10 h 36 min

      vous voulez dire

      sans retour?

      5
      1
        AMAR LE DALTON
        25 juin 2019 - 12 h 37 min

        Merci, d’avoir corrigé mes propos;exacte sans retour;la disparition a vie n’challah

    elhadj
    24 juin 2019 - 20 h 25 min

    le courage d un homme politique c est de renoncer volontairement a son immunité pour s expliquer devant la justice qui l a ester, tel n est pas malheureusement le cas du mis en cause pour des affaires troublantes de dilapidation des deniers publiques et corruption a grande échelle pour notamment le projet d autoroute inachevée dont le montant initial exorbitant fixe a sa réalisation a été multiplie par 3 c est a dire de 6 a 18 milliards de dollars avec des litiges en cours coojal entre autres .c est regrettable que le mis en cause soit contraint par la force de la loi a cette situation humiliante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.