Cinq ans de guerre au Yémen sous caution occidentale

armes Yémen
Des armes de pays occidentaux continuent de tuer des Yéménites. D. R.

Par Antoine Charpentier – Depuis cinq ans, une guerre sanglante ravage le Yémen, sans que cela n’inquiète aucune des grandes puissances, même les plus développées en matière de démocratie et de droits humains. Au contraire, une partie de ces grandes nations, notamment occidentales, soutiennent à bras-le-corps la coalition commandée par l’Arabie Saoudite dans son offensive contre le peuple yéménite. Toutefois, malgré le soutien des Etats-Unis, de la France, d’«Israël» et de plusieurs pays arabes, l’Arabie Saoudite n’a pas pu vaincre la résistance yéménite. L’échec de cette coalition au Yémen est dû à la résistance acharnée que livre le peuple yéménite, mais aussi à l’incapacité des Saoudiens et leurs alliés à avoir une véritable lecture politique et une stratégie viable. Il ne suffit pas de sous-estimer un peuple et d’avoir de meilleurs matériels militaires pour gagner la guerre contre lui, le Yémen en est la preuve par excellence.

Dans une interview publiée le 25 mars 2019 dans le journal libanais Al-Akhbar, le président du conseil politique suprême yéménite, Mahdi Al-Machat, a affirmé que l’armée et la résistance yéménites ont toujours la volonté de trouver une solution politique à la guerre au Yémen et rétablir la paix. Cependant, l’Arabie Saoudite, les Emirats, les Etats-Unis ainsi que la France et la Grande-Bretagne continuent à saboter toutes solutions politiques. A titre d’exemple, les pourparlers de Stockholm ont été un essai vers une solution politique au Yémen, mais les pays cités ont par la suite réclamé de multiples choses qui n’existaient pas initialement dans le texte de l’accord, mettant un terme au processus des négociations.

Nous découvrons de jour en jour l’implication directe des pays occidentaux comme les Etats-Unis et la France dans la guerre contre le Yémen. Il convient de préciser que le Congrès américain a voté un texte de loi ayant comme but d’interdire toutes ventes d’armes américaines à l’Arabie Saoudite, auquel Donald Trump a posé son veto. Par cette manœuvre, le président américain a affirmé encore une fois son manque de respect pour toutes les conventions internationales et les valeurs humaines. Encore une fois, Donald Trump privilégie les ventes d’armes et les intérêts économiques aux droits humains. Le président Trump craint l’affaiblissement de ses pouvoirs constitutionnels et la mise en danger de la vie des citoyens américains vivant dans les pays du Golfe. Toutefois, la question que nous devons poser est : en quoi l’offensive sanglante contre le peuple yéménite protège la vie des ressortissants américains vivant dans les pays du Golfe ?

L’implication de la France dans la guerre contre le Yémen n’est plus à prouver notamment après la divulgation par l’agence Disclose, le 15 avril, d’une note confidentielle de la Direction du renseignement militaire (DRM) qui révèle le double discours des officiels français au sujet des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis. La note confidentielle du DRM dévoilée au public par l’agence Disclose montre que 48 canons Cesare seraient déployés tout au long de la frontière saoudienne avec le Yémen et menaceraient environ 450 000 civils yéménites. Il y aurait également 70 chars type Leclerc mobilisés dans le cadre des différentes offensives contre la ville d’Al-Hodeïda, ainsi que deux navires de fabrication française qui participeraient aux blocus maritimes au Yémen. De ce fait, il convient de préciser que 23 pétroliers et bateaux de ravitaillement sont interdits d’atteindre les côtes yéménites depuis plusieurs mois. La France a affirmé récemment par la voie de son ministre de la Défense, Florence Parly, que l’aide humanitaire doit être acheminée au Yémen. La question est comment cela peut être possible dans un tel contexte ?

Les officiels français affirment haut et fort que le matériel militaire français a été vendu à l’Arabie Saoudite bien avant la guerre actuelle au Yémen. Toutefois, l’agence Disclose montre dans son travail d’investigation que du matériel militaire français a été vendu à l’Arabie Saoudite et aux Emirats bel et bien après le début de l’offensive contre le Yémen. Toutefois, les politiques français éprouvent des difficultés à justifier les contrats de maintenance du matériel vendu, ce qui prouve en même temps le manque de volonté de la France de mettre fin à la guerre au Yémen. Affirmer ne plus vendre des armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux Emirats et en assurer toujours la maintenance des chars, des frégates et d’autres armements vendus à ces deux pays est un mensonge sans nom de la part de la classe politique française. De ce fait, nous concluons que la France, à l’instar du président américain, Donald Trump, privilégie les intérêts économiques aux valeurs humaines. Selon l’agence Disclose, les Français ne sont pas les seuls Européens qui vendent des armes aux pays de la coalition, commandée par l’Arabie Saoudite. Britanniques, Italiens et Allemands réalisent des ventes d’armes sans aucune gêne significative.

Quant aux Nations unies, elles se comportent avec une défaillance exemplaire au sujet de la guerre contre le Yémen. Les Nations unies ont perdu toute leur crédibilité et leur légitimité sur la scène internationale. Concrètement, ils sont devenus un outil de guerre au service des Etats-Unis. Les dossiers yéménite, syrien, palestinien sont la preuve par excellence.

Enfin, il existe environ dix millions de personnes au bord de la famine au Yémen. A peu près, 30 000 Yéménites sont morts à cause de la fermeture forcée de l’aéroport de Sanaa et plusieurs millions de personnes sont menacés par une grave famine.

A. C.

Comment (4)

    anonyme
    27 juin 2019 - 17 h 56 min

    L’ EU a été crée après la 2eme guerre mondiale pour éviter qu’une autre guerre ne se déclare entre les pays de l’ Europe et pour renforcer la solidarité économique matérialisée par un marché commun entre ces pays contrairement à la ligue arabe laquelle est plutôt crée dans un but idéologique principalement promotion de la langue et de la culture arabe.Au sein de cette ligue il y a un seul marché le conseil de coopération du golf englobant uniquement les monarchies riches de cette région,aucun membre riche de cette ligue ne daigne venir en aide à un pays membre qui a des difficultés financières ;contrairement aux pays de l’Europe solidaires dans tous les domaines militaire financiers etc…les pays arabes n’hésitent pas à faire coalition avec des puissances étrangères pour attaquer un de leur membre.Personnellement je vois cette ligue comme une alliance d’hypocrites de lâches et de traîtres.Je pense que l’Algérie ne verra le bout du tunnel qu’une fois qu’elle se sépare.

    Elephant Man
    27 juin 2019 - 15 h 57 min

    Pour faire court tout ce qii se passe au MO pour reprendre Sayed Hassan Nasrallah est lié à l’entité sioniste.
    Quand vous avez une experte en Droits Humains À GÉOMÉTRIE VARIABLE Mme Callamard qui vous énonce rapport à l’appui que ce frère musulman de Khashoggi constitue un CRIME INTERNATIONAL…
    Et qu’à côté la pire crise humanitaire au monde avec près de 85 000 ENFANTS YÉMÉNITES MORTS DE FAIM et 16 000 morts ça COMPTE POUR DU BEURRE ?!!

    24
    2
    Mme CH
    27 juin 2019 - 1 h 23 min

    Pourquoi voulez-vous que les grandes puissances s’inquiètent, puisqu’elles ont trouvé les vendus qui font leur sale guerre par procuration….qui rentre dans le remodelage du Grand Moyen Orient….! Pourquoi croyez-vous que Daesh et Al Qaïda ont elles été concoctées…??? Et pourquoi croyez-vous que le crêpage de chignon entre l’Arabie des Al Soussou et l’Iran des Mollahs a été initié et encouragé…?? La preuve, c’est l’état voyou hors la loi raciste sanguinaire qui est tranquille maintenant alors que les musulmans meurent tous les jours par milliers….!!
    « Les Tyrans ne sont forts que parce que nous sommes à genoux »…! Bande de colonisables…merci à sir Malek Bennabi…!

    13
    1
    Djamel
    26 juin 2019 - 10 h 25 min

    Sous caution des musulmans et les arabes, personne ne viendra chez toi sans qu’il soit invité.

    14
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.