Le chef de l’Etat examine avec le Premier ministre les mécanismes de relance du processus électoral

Bensalah Bensalah chef de l'Etat
Abdelkader Bensalah. D. R.

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a reçu, mardi à Alger, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, avec lequel il a examiné «les mesures à prendre concernant les conditions et mécanismes devant accompagner la relance du processus électoral», indique un communiqué de la présidence de la République.

«Le chef de l’Etat a reçu, mardi 25 juin 2019, au siège de la présidence de la République, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, dans le cadre de son suivi continu de l’action du gouvernement», précise la même source. Lors de cette rencontre, «le Premier ministre a présenté un exposé détaillé sur la situation socioéconomique du pays, en procédant à une évaluation globale de la situation politique, outre les conditions et mécanismes devant accompagner la relance du processus électoral».

Au terme de l’audience, «le chef de l’Etat a donné des instructions au Premier ministre et au gouvernement en vue de procéder au suivi quotidien de tous les aspects intéressant le citoyen, et garantir le bon déroulement du service public», a conclu le communiqué.

R. N.

Comment (18)

    Anonyme
    26 juin 2019 - 13 h 29 min

    tu peut examiner ce que tu veux quant tu veux ou tu veux mais sans la la population tu examine parce que on n a pas les moyen de t empêcher

    12
    3
    Lghoul
    26 juin 2019 - 13 h 15 min

    Le chef de l’état très malade, comme tous les procédents d’ailleurs (quand est ce que l’Algérie aura un président en bonne santé ?) prépare avec qui ? Le master des urnes bourrées et du trafique des voix humaines, s’il ne reste pas un dernier stratagème dans ses tirroirs magiques pour que le système passe inaperçu comme si rien n’y était, rien ne s’est passé. Oui c’est comme si les deux partis FLN/RND ou la paire du génie du mal, les fondateurs du plus grand hold-up du siècle sur toute l’économie d’un pays, les partis dont presque tous les « sinistres » paraissent au défilé de mode de la corrupition n’était juste qu’un mauvais cauchemard. Ce gens ont soit la peau dure ou sont sourds et aveugles. Un mauvais est dur a comprendre qui que ce soit.

    12
    2
      Anonyme
      26 juin 2019 - 14 h 11 min

      Le chef de l’etat c’est Gaid Salah et personne d’autre c’est lui notre commandatore !

      8
      14
        Anonyme
        26 juin 2019 - 14 h 22 min

        C’est exact !il a toute les casquettes ,president ,ministre de la defense ,de la justice ,de l’interieur sauf des affaires étrangères pour l’instant .

        21
        17
          Anonyme
          26 juin 2019 - 14 h 38 min

          Et pour cause qu’il soit pas ministre des affaires étrangères après l’episode chaotique des dattes au vinaigre Saoudienne sans oublier qu’on ne l’a pas entendu sur la base Emiratis installé à quelque kilomètre de notre frontière .Vous avez une idée de leur présence Général Major président Gaid Salah ?

          16
          2
        Chibl
        26 juin 2019 - 21 h 59 min

        Pour te rafraîchir la mémoire le COMMANDATORE a fini au bout d’une corde, hummmmmm interessant tout ca!!!un bon présage que tu nous ramènes.

    Chibl
    26 juin 2019 - 13 h 10 min

    Ben Salah un cancéreux en phase terminale nous parle d’élections allez y comprendre quelque chose.

    12
    3
    Karim
    26 juin 2019 - 13 h 05 min

    Ces gens font partie du système bouteflika qui a mis en danger la sureté et l’existence même de l’Etat algérien. Ils devraient être inculpés tous pour haute trahison. Malheureusement ils continuent de gérer le pays, avec tous les risques que cela comporte. Comment peut on sortir de la crise avec des hors la loi à la tète du pays. .

    14
    2
    Bof
    26 juin 2019 - 12 h 56 min

    J’y étais, c’est pas du tout ça !! un peu d’impartialité svp :
    ils ont parlé de leurs vacances cet été, ils hésitent entre une Omra privée aux frais du contribuable, et un séjour all inclusive à Punta Cana.
    Mais c’est vrai qu’ils ont renouvelé leur allégeance à Fakhamatouhou II. El Fariq Ahmed Gaid Salah, Chef de tout ce qui bouge et même de ce qui ne bouge pas sur Terre.

    16
    2
    Lghoul
    26 juin 2019 - 12 h 52 min

    Allez y vous soigner et vous reposer au lieu de déranger 42 millions d’âmes ! Prenez vos retraites vous ETES VIEUX pour oser nous proposer quoi que ce soit !!! Laissez nous tranquilles enfin ! La retraitre c’est a 60 ANS !

    15
    1
    Felfel Har
    26 juin 2019 - 9 h 53 min

    Non préparés/qualifiés pour les défis du moment, ils ne réalisent pas que, pour eux, c’est mission impossible. La mécanique est grippée, les rouages sont bloqués et le moteur est désespérément en panne, il agonise, il menace de rendre l’âme. Il faut alors le remplacer à tout prix, car le coût de sa réparation est plus élevé que son remplacement pur et simple.
    Fini le bricolage et place à de vrais faiseurs de miracles!

    17
    1
      Anonyme
      26 juin 2019 - 14 h 09 min

      Le faiseur de miracle actuellement est Gaid Salah !

      5
      11
        Nostradamus
        26 juin 2019 - 21 h 46 min

        Ton GS n’a pas l’étoffe d’un magicien capable de produire une mou3djiza. Il n’a encore rien compris des enjeux et des défis du moment. Il est tout juste bon à nous proposer une tchouktchouka malha et fayha, indigeste dont personne ne veut. Tu es libre de la manger, je te cède volontiers ma part. Bsahtek.

    Zaatar
    26 juin 2019 - 9 h 14 min

    « Le chef de l’Etat examine avec le Premier ministre les mécanismes de relance du processus électoral »…tchek ya oua3di….

    20
    1
      Karamazov
      26 juin 2019 - 10 h 40 min

      Bojor a khouya Zaatar,

      Ih , c’est comme à la belote: fausse donne redonne ?

      C’est Hmida qui est lmane non ? Idjeriha kima iheb, non !

      Karamazov
      26 juin 2019 - 11 h 09 min

      « tchek ya oua3di… » Yek ?

      En kabylie on disait: « A tak… ya chikh woula hai hiya zyara ! »

      Mais c’était avant . Avant que la Zzzarabo-islamisation ne finisse son oeuvre. maintenant on dit: Macha allah !

      Rouh ya Hmida rouh !

      9
      2
        el-moro
        26 juin 2019 - 12 h 06 min

        Ya khladar bouh!! mazelou tame3ine fezerda…el djazair khoubza kbira…tal3ine habtine rayhine ou rabi kbir!!

        13
        1
        Zaatar
        26 juin 2019 - 12 h 20 min

        Bonjour Karamazov;
        Parfaitement, Macha allah! on le voit et on le lit partout…

        8
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.