19e vendredi de marche : impressionnant dispositif sécuritaire à Alger

police services
Un important dispositif sécuritaire a été déployé. PPAgency

Par Mounir Serraï – Les services de sécurité, policiers en civil et en uniforme, se sont fortement déployés sur tous les axes routiers de la capitale. Plus que d’habitude, ont fait remarquer des observateurs. Des barrages de contrôle ont été installés, fouillant véhicules, motos et camions. A Alger-Centre, des dizaines de fourgons de la police ont été stationnés tout au long de la rue El-Khattabi, bouclant ainsi cet espace menant vers la Grande-Poste, un lieu fermé aux manifestants depuis quatre semaines.

La police a également encerclé le siège du RCD à la rue Didouche-Mourad, empêché les militants et les cadres de ce parti de sortir pour prendre part à cette 19e marche du vendredi. Selon des informations recueillies sur place, des policiers en civil ont usé de leurs tasers contre des militants de ce parti, très critique envers le chef d’état-major de l’ANP. Selon des informations fournies par des militants de cette formation politique, la députée Fetta Saddet et trois cadres du RCD ont été interpellés.

C’est la deuxième fois qu’un impressionnant dispositif sécuritaire est dressé devant le siège du RCD rue Didouche-Mourad, lieu où se rejoignent les militants de ce parti, avant de rallier la marche en carrés organisés.

M. S.

Comment (42)

    Anonyme
    29 juin 2019 - 17 h 52 min

    Le drapeau berbère n’existait pas. Il a été créé par un pied noir membre de l’OAS à la fin des années 60. Il est repris par les amis de BHL comme M’Henni connu pour avoir été financé par le makhzen et quelques organisations sionistes.

    7
    9
    Syphax de Siga
    29 juin 2019 - 9 h 42 min

    Tout ce matériel, toutes ces armes, tous ces véhicules, tous ces camions blindés, tous ces policiers, toute cette armada de ces mouches électroniques bien rémunérées, ce n’est pas pour défendre la pérennité de la Issaba, voyons, contre les étudiants armés de banderoles mortelles, contre ces femmes qui attaquent avec des drapeaux à double canon, ces jeunes et ces moins jeunes très dangereux avec leurs sacs à dos à rayons laser et gamma, bourrés de munitions comme des bouteilles d’eau létale, la mortelle H²O et des casquettes de rechange, tous ces manifestants équipés de très redoutables téléphones portables extrêmement périlleux pour la 2ème ou 3ème plus puissante police d’Afrique, tous ces petits enfants portant de virulents biscuits bimo et de mortelles sucettes Etc.. La phrase est longue, mais pas assez. Mais j’oubliais tout de même une chose, tout cet armement ce n’est pas pour défendre et enraciner profondément la pègre au pouvoir et empêcher que le menjel (la faucille) ne se retourne contre eux, c ‘est « pour accompagner le peuple » (ne riez pas SVP, c’est sérieux, voyons. Ce n’est pas non plus pour repousser les attaques de la main étrangère, que connait si bien AGS comme celle des Emirats. C’est pour respecter la Constitution qui n’existe plus. La patrie des Novembristes du 19 mars est en danger, leurs richesses colossales sont en péril ! Sus au peuple, sus aux arabes, sus aux kabyles, sus aux mozabites, sus au targuis, sus aux Nailis, et pour être sur de n’oublier aucun ennemi de la Issaba,, sus aux Algériens! A tous les Algériens.
    Les vrais ennemis du pays doivent bien ricaner en voyant le Père de la Nation faire la tournée des popotes dans l’unique but de distiller des menaces contre les Algériens qui ne laissent pas la Issaba, piller le pays tranquillement et prétendre veiller à la défense du pays. On ne peut courir deux lièvres à la fois. On ne peut être en même temps au four et au moulin. Même si on le croit, comme AGS.

    12
    4
    Anonyme
    29 juin 2019 - 9 h 18 min

    LES DONNEURS D ORDRE POUR CONTRER LA MANIF AURONS DES COMPTES A RENDRE AU PEUPLE

    23
    10
      anonyme
      29 juin 2019 - 17 h 47 min

      Anonyme
      @29 juin 2019 – 9 h 18 min
      LES DONNEURS D ORDRE POUR CONTRER LA MANIF AURONS DES COMPTES A RENDRE AU PEUPLE

      à zwawa tu veux dire
      ALORS …

      7
      41
    UMERI
    29 juin 2019 - 6 h 34 min

    Le general, ta Ghenant …, s’il s’obstine a ignorer la revendication principale, Transition democratique, en imposant la force contre des citoyens desarmes, hommes, femmes et enfants, il ne lui reste qu’ a mettre le peuple algerien en prison, Importer des Sujets dociles, des Emirats, d’ Arabie, on l’ appelera desormais, Hadarat, Gaid, l’ Amir El Messdjounines.

    42
    6
      Ahmed
      29 juin 2019 - 23 h 24 min

      et comme ça vous allez liberer vos amis qui croupissent à El harrach, on dirait que vous etes à court d’argent et que Gaid Sallah a mis fin à vos pillages et magouilles

    Felfel Har
    28 juin 2019 - 23 h 41 min

    La photo et le large déploiement des forces de sécurité qu’on voit dans les rues de nos villes confirment que nous sommes bien dans un régime policier et répressif. On instrumente de jeunes policiers, issus du peuple d’en-bas et recrutés à la sortie de l’école fondamentale pour lutter contre le chômage des jeunes , mais on leur intiment l’ordre de bastonner, d’arrêter leurs frères, de bâillonner leurs voix pour que leurs maîtres s’enivrent de puissance et de pouvoir. Ces derniers sont les pires ennemis du peuple qu’ils prétendent défendre. Ils font preuve de machiavélisme et de cynisme.
    D’autres, avant eux et sous d’autres cieux ont vainement tenté de dresser les uns contre les autres, le peuple contre ses enfants, pour péréniser leur emprise sur le pays avant d’être emportés par un tsunami que, dans leur aveuglement et leur arrogance, ils n’ont pas vu arriver.
    Autant en emporte le vent de la révolte!

    8
    3
    Arezki HAMOUDI
    28 juin 2019 - 21 h 54 min

    cette unification identitaire dérange le bloc arabo-islamique et le wahhabisme qui a étendu son hégémonie sur cette partie du globe, forcément ce courant subversif voit en cette entité Amazight une rivalité, d’où ce levé de boucliers…
    Alors à défaut de pouvoir imposer son interdiction dans tous les espaces publics on s’accordent à le ternir (le drapeau), pour certains c’est une création d’Israël, pour d’autres il a pour paternité Jacques Benet l’ami des Kabyles et du sublime Bessaoud et de l’Académie Berbère… Combien ce ci est vrai, ce qui est loin d’être le cas; chacun choisi ses amis, la communauté Kabyle, et globalement tous les Amazights d’Algérie et d’ailleurs ne voyez pas d’objection à voire l’Algérie entretenir de bons rapports avec les Kharradaoui et consorts, et tous les idéologues donneurs de leçons orientaux …

    86
    16
      Anonyme
      28 juin 2019 - 22 h 45 min

      Je dois proteger la terre pour laquelle mon grand-pere Chahid Allah yarahmo a offert sa vie. hadith kyess!

      12
      3
    Arezki HAMOUDI
    28 juin 2019 - 21 h 52 min

    Le drapeau Berbère est un symbole commun séculaire à tous les peuples de l’Afrique du Nord. Parce que cette unification identitaire dérange le bloc arabo-islamique et le wahhabisme qui a étendu son hégémonie sur cette partie du globe, forcément ce courant subversif voit en cette entité Amazight une rivalité, d’où ce levé de boucliers…
    Alors à défaut de pouvoir imposer son interdiction dans tous les espaces publics on s’accordent à le ternir (le drapeau), pour certains c’est une création d’Israël, pour d’autres il a pour paternité Jacques Benet l’ami des Kabyles et du sublime Bessaoud et de l’Académie Berbère… Combien ce ci est vrai, ce qui est loin d’être le cas; chacun choisi ses amis, la communauté Kabyle, et globalement tous les Amazights d’Algérie et d’ailleurs ne voyez pas d’objection à voire l’Algérie entretenir de bons rapports avec les Kharradaoui et consorts, et tous les idéologues donneurs de leçons orientaux …

    26
    4
    Felfel Har
    28 juin 2019 - 20 h 57 min

    Parce que j’ai la conviction que ni GS ni ses hommes de mains (Bensalah, Bedoui, …) qui s’entêtent à nous imposer leur feuille de route, n’ont rien retenu de l’Histoire du monde, je vais leur rappeler une phase particulière de ce formidable soulèvement populaire qui a mis fin à la Monarchie Absolue de Droit Divin.
    Je veux en particulier, rafraîchir la mémoire de nos dirigeants sur ce qui s’est passé pendant cette terrible phase de la Terreur: des milliers de morts envoyés à la guillotine (placée en plein millieu de l’actuelle Place de la Concorde) par un homme appelé Maximilien Robespierre. C’était un homme zélé et brutal qui croyait servir la révolution alors qu’il assassinait ses vrais défenseurs, dont certains étaient ses amis comme Georges Danton et Camille Desmoulins.
    Sa soif de pouvoir et ses abus l’ont conduit à être lui-même guillotiné, comme l’avait prévenu Danton avant sa mort, après que le peuple a jugé qu’il avait trahi les idéaux de la révolution et qu’il s’était comporté comme un despote.
    J’ose espérer que cela donnera à réflêchir à ceux qui se voient bien assis sur le trône, devenu vacant, et qui rêvent de faire partie d’une nouvelle phase de notre histoire. « Ceux qui ont oublié l’Histoire sont condamnés à la répéter » nous ont appris des sages.

    20
    4
    VOSTAF
    28 juin 2019 - 20 h 21 min

    Du 1er vendredi au 18eme >>> Khawa khawa, avec les berbères avec tout le monde: Nous voulons mieux vivre et avoir une ALGERIE DEMOCRATIQUE

    Gaid Blah Blah s’en prend aux origines berbères des algériens

    19eme vendredi >>> Khawa khawa avec les flics

    35eme vendredi >>> Vive Abassi Madani.

    Je fume du thé et je reste éveillé le cauchemar continue…

    3
    11
    Zaatar
    28 juin 2019 - 20 h 07 min

    Au final rien n’a changé. On est revenu au mode des années 70. J’attend les chansons type « na3am li doustour », ça nous rajeunira peut-être un peu…on a tellement pris l’habitude.

    8
    4
    Chibl
    28 juin 2019 - 19 h 31 min

    il ne faut plus demander le depart des 3B mais prendre le taureau par les cornes et demander le depart de Gaid Salah et n’engager aucun dialogue avec ce systeme.

    52
    7
    Nora
    28 juin 2019 - 19 h 23 min

    Le peuple a un atoût majeur, la jeunesse, Gaid le Caïd est sėnile, alors le peuple marchera s’il le faut jusqu’au moment du ‘dėpart’ de l’autre. Il a dėmontrė sa patience qui dure depuis 57 ans!
    La justice sera implacable avec ceux qu’il protège!
    La transition – inėluctable- lui fait peur, on sait tous pourquoi!
    La marche d’aujourdhui lui montre ‘à la dure’ le chemin de la porte, mais quand la dignitė vient à manquer, ajoutėe à la peur suite au coussin de foin dans le ventre, on l’a joue à la Franco!!!!
    Les temps où des Gargantua, grabataires, niveau primaire, font et dėfont la vie d’un peuple est rėvolu. Le peuple n’abdiquera jamais, eux par contre n’ont pas d’autres issues et le temps du ‘Et aa3ntir’ sur le dos du peuple et la tête ‘khawya’ est bien fini!
    Le peuple, son excellence le peuple a parlė un certain 22 fevrier! L’histoire, notre histoire est en marche et rien ne l’arrêtera! Notre devise ‘tetnahaw et ensag’mouha bla bikoum’

    47
    3
    DZLander
    28 juin 2019 - 18 h 44 min

    Beaucoup de monde a été choqué par l’impressionnant dispositif répressif observé au cours de ce 19e vendredi du Hirak. Du jamais vu, ou presque, depuis l’indépendance du pays ! En fait, ce n’est là qu’une réaction de bête blessée du système finissant (?). Un système dont fait précisément partie Gaid Salah. «Sublata causa, tollitur effectus» (La cause supprimée, l’effet disparait). Entendre par là «ce système dégagé, ses méfaits disparaitront».

    40
    29
    Pëuple
    28 juin 2019 - 17 h 51 min

    quand le pouvoir devient agonisant il sort toutes ses dents, c’est bientôt fini pour lui restons unis et yatnahaw gaa !

    64
    32
    Coup d' Etat contre la legitimite': le Gpra re- assassine'
    28 juin 2019 - 17 h 51 min

    La nature reprend surface, un régime né d’ un coup d’État ne peut longtemps feindre la liberté. Le maquillage cède sous le soleil.
    La dictature responsable qui a dilapidé les richesses tente de se donner l’ aura de sauveur du pays, comme en 62 après le coup d’État!

    29
    33
    SaidZ
    28 juin 2019 - 17 h 18 min

    bon sens, Ils osent critiquer israël !

    119
    83
    TFK
    28 juin 2019 - 17 h 12 min

    Le RCD et Le MAK sont sur la meme longur d’onde. La prochaine revendication ca sera le federalisme avec le soutien de BHL l’ami à Said Sadi . Aucun politicien ni autre : les Bouchachi et leurs semblable n’a eu le courage de dénoncer cette dérive d’un deuxième emblème (sous le pretexte à deux sou qu’il s’agit d’un emblème culturel) inventé sous la benediction de Mr Jaques BENET dans les années 70 l’un des laideurs du parti socialiste, j’imagine par amour à l’Algérie…il faut voir ou se setue Hizb França.vive le peuple Algérien avec toutes ses composante et Salutations à l’institution melitaire garante de stabilité du pays

    73
    98
      Anonyme
      28 juin 2019 - 20 h 07 min

      Si seulement c’ était vrai on serait ravi. Le Rcd adhère au triptyque arabofln et donc tente de grignoter la place du MAK au service de la famille rivolussionare

      4
      5
    Dictature en marche
    28 juin 2019 - 16 h 58 min

    Stratégie du pourrissement :
    1- Eliminer tout adversaire qui a un poids dans la société ou l’appareil d’Etat.
    2- Encourager les cachisrites, les chiyatines, et toute la pourriture pro-pouvoir à attaquer, insulter et diffamer tout opposant à Gaid Salah.
    3- Casser tout mouvement unitaire en le divisant sur des questions racistes et identitaires.
    4- Créer des troubles.
    5- Se présenter en sauveur, en garant de la sécurité nationale.
    6- Instaurer un Etat d’exception à durée indéterminée.
    7- Garder le pouvoir.

    65
    63
      Abane avait raison
      29 juin 2019 - 7 h 28 min

      @ Dictature en marche, tu as oublié le 8eme point, le Tribunal Pénal International pour eux et ça sera sans aucun état d’âme même s’ils seront âgés de 95 ans

      3
      4
    Brabi N'chaallah
    28 juin 2019 - 16 h 48 min

    Il ne perd rien pour attendre… Il va aller tenir compagnie à Toufk et à Said Bouteflika bientôt. Mais qu’il ne s’inquiète pas, on le laissera prendre ses médicaments et on le soignera s’il le faut. On respectera le droit des prisonniers même s’il ne l’a pas fait pour Fekhar (que Dieu lui accorde sa clémence et sa miséricorde) et tous les autres prisonniers. On est plus civilisés!!

    76
    28
      Basta
      28 juin 2019 - 23 h 05 min

      @Brabi N’chaallah
      28 juin 2019 – 16 h 48 min

      Si vous touchez à l’armée on vous brulera
      … BHL ya harki

      6
      71
    VOSTAF
    28 juin 2019 - 16 h 46 min

    Le « Hirak » est mort. Ceux qui hier voulaient la transition démocratique, aujourd’hui se sont retournés contre leurs propres « Khawas » berbères rien que parce que ces derniers ont été assez naifs de croire qu’on pouvait vivre côte à côte. Les Khawa Khawas ne veulent pas d’une Algérie civile, démocratique. Ils veulent Gaid Salah et un régime militaire. C’est fini. On ne peut pas vivre ensemble. Honte aux Harkis 2.0. Honte à ceux qui retournent leurs veste parce qu’ils n’ont pas les couilles d’assumer une démocratie et préfèrent être toujours soumis à un DICTATEUR.

    VOUS ETES LA TRAHISON INCARNÉE.

    VIVE LES BERBÉRES LIBRES
    VIVE LA KABYLIE

    24
    124
      Chibl
      28 juin 2019 - 19 h 38 min

      écrire des âneries pareilles?

      11
      4
      Patriote
      28 juin 2019 - 23 h 08 min

      LES AUTRES BERBERES, ARABES, ET AUTRES ONT COMPRIS VOS DESSEINS MACHIAVÉLIQUES
      FAKOU BIKOUM YA KHAWANAS

      9
      6
    Anonyme
    28 juin 2019 - 16 h 30 min

    La Sississation à la Gaid de l’Algérie prend forme.Omar Al Bachir et Sissi c’est des enfants de chœur à coté de Gaid.

    124
    165
      Anonyme
      28 juin 2019 - 16 h 44 min

      La bête noire de Sissi c’est les frères musulmans et Gaid les tamazight .

      25
      34
      VOSTAF @Anonyme
      28 juin 2019 - 18 h 34 min

      On revit l’Histoire avec les Harkis 2.0 qui prêtent allégence à un dictateur militaire. L’Algérie doit d’abord être lavée des pro-Gaid avant qu’on puisse parler démocratie.

      26
      87
      Ahmed
      30 juin 2019 - 1 h 23 min

      Anonyme
      28 juin 2019 – 16 h 30 min

      La Sississation à la Gaid de l’Algérie prend forme.Omar Al Bachir et Sissi c’est des enfants de chœur à coté de Gaid.

      C’est dans vos genes vous autre kabyles le mensonge et la manipulation
      Comparer Gaid salah et l’armée algerienne à ces criminels c’est de la pure propagande

    VOSTAF
    28 juin 2019 - 16 h 27 min

    On attend que les Harkis 2.0 sortent et nous disent que c’est bien ça (Ils se reconnaitront). Que c’est bien que ça soit quadrillé pour empêcher les berbères de manifester. Les lèches-culs à Gaid, vous en êtes où? Vous arrivez à vous regarder dans un mirroir quand vous êtes entrain de porter allégence à un régime MILITAIRE. TOUT LE CONTRAIRE DU HIRAK QUI SE VOULAIT UNE TRANSITION DEMOCRATIQUE?!!

    49
    121
      yetna7aw ga3
      28 juin 2019 - 16 h 48 min

      les harkis 2,0 sont occupées à déverser leurs coms racistes, à cliquer sur les pouces en bas, et a bouffer leur sandwich au cachir.
      La nouvelle 3issaba utilise ce qu’elle sait faire le mieux : diviser et créer l’anarchie pour se poser en arbitre et sauveur du pays. Pour garder le pouvoir donc.
      ils ont fait ça avec les islamistes dans les années 90, maintenant ils tentent l’experience des drapeaux amazighs.
      Demain ils nous sortiront une autre combine pour éviter de lâcher le pouvoir. Le peuple ne doit pas abandonner son combat pacifique.
      yetna7aw ga3.
      Tôt ou tard.

      148
      192
        VOSTAF @Yetna7aw Ga3
        28 juin 2019 - 20 h 09 min

        Comme d’habitude. On devra se débrouiller seuls.

        5
        14
    Digage!
    28 juin 2019 - 15 h 29 min

    Gaid Salah vous a bien dit et répété : il accompagne le mouvement populaire.
    Donc il met en execution sa promesse : chaque citoyen aura un policier à coté de lui pour l’accompagner.
    Parfois certains seront accompagnés jusqu’à la prison.
    Au moins lui il tient ses promesses.
    Mais on attend toujours qu’il s’occupe d’organiser un débat, des elections, bref de passer le pouvoir à un civil.
    Sur ce point il n’a fait aucune promesse.

    114
    113
      MELLO
      29 juin 2019 - 6 h 06 min

      Youpii !!! On aura le contingent de policiers le plus grand du monde , comme on a le General le plus âgé du monde et le plus …. du monde. Des records qui iront s’ajouter au Guiness.
      Non mais, honnêtement ,vous faut il un policier chacun pour BIEN vous conduire ? C’est la cata…..

      5
      9
    MELLO
    28 juin 2019 - 14 h 50 min

    Vu de loin , et plus on s’approchait , on avait comme l’impression que c’est la manif des policiers – ceux en tenues bien sûr – mais en civil , on ne les reconnait pas. Avec autant de policiers , je me demande comment la drogue arrive au bas de mon immeuble , je me demande comment les commerçants vendent autant de fumigènes , pourtant interdits, je me demande comment des chauffards grillent les feux tricolores, je me demande pourquoi il y a autant d’accidents. Mais l’emblème Amazigh porte une odeur qu’il ne peuvent rater. YATNAHAW GAA3, c’est GAA3. L’odeur ? Oui de la liberté .

    95
    94
    Bof
    28 juin 2019 - 14 h 49 min

    Objectif : casser le mouvement populaire
    Gaid Salah ne veut voir que des manifestations à sa gloire.
    Bientot tout le monde restera à la maison et attendra les décisions de Gaid Salah.
    La nouvelle 3issaba se met en place. Elle porte une tenue militaire.
    Si la majorité du peuple algérien accepte de vivre sous une dictature militaire, allah ibarek.

    134
    189
      VOSTAF @Bof
      28 juin 2019 - 16 h 28 min

      Vrai de chez vrai. Vous avez raison.

      121
      185
      VOSTAF @Bof
      28 juin 2019 - 16 h 50 min

      La faute aux Harkis 2.0 qui se font appeler « patriotes ». Ils n’ont pas de couilles pour venir jouer au jeu de la démocratie. Ils préfèrent un dictateur, comme dans le reste des pays arabes. Ils faut un dictateur qui leur tape dessus à chaque faute commise. Bis Repetita.

      16
      61
        Patriote
        28 juin 2019 - 23 h 12 min

        VOSTAF @Bof
        28 juin 2019 – 16 h 50 min
        La faute aux Harkis 2.0 qui se font appeler « patriotes ». Ils n’ont pas …

        Tu n’es qu’une pourriture en lançant des mots obscènes
        Tu peux tjrs aboyer minable derriere ton clavier dans l’anonymat

        60
        16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.