Selon un média saoudien : Mohamed Djemaï futur président de l’APN

APN Djemaï
Mohamed Djemaï. D. R.

Par Kamel M. – Le média saoudien Al-Arabiya croit savoir que l’actuel secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, devrait succéder à Mouad Bouchareb à la tête de l’Assemblée populaire nationale (APN), après l’avoir éjecté de la présidence collégiale du parti.

«Mohamed Djemaï, élu secrétaire général du Front de libération nationale en avril dernier, en remplacement de Mouad Bouchareb qui avait été chargé de diriger le parti par l’ancien président Abdelaziz Bouteflika avant sa démission, fait partie des noms les plus cités comme probable successeur, encore une fois, au même Mouad Bouchareb», écrit Al-Arabiya qui se réfère à des sources au sein du FLN.

Le nouveau président de la chambre basse du Parlement devra être élu dans un délai qui ne doit pas dépasser quinze jours, soit avant le 17 juillet courant, conformément au règlement intérieur de l’APN qui stipule qu’en cas de vacance du poste de président de l’Assemblée populaire nationale, pour cause de démission, d’incapacité ou de décès, le président est élu par les mêmes voies dans un délai de quinze jours à partir de la date de la démission.

Al-Arabiya rappelle qu’aucun candidat à la succession de Mouad Bouchareb ne s’est manifesté pour le moment, ajoutant que le FLN n’a encore proposé aucun nom. Le président du groupe parlementaire du FLN a affirmé, de son côté, que le futur président de l’APN «devra être adoubé par un vote unanime au sein du parti».

Mouad Bouchareb fait partie des symboles du régime Bouteflika dont le départ a été réclamé dès le premier jour par le mouvement populaire. Son replacement par une autre figure de proue du système, Mohamed Djemaï, de la même manière qui l’a vu occuper le perchoir après l’éviction manu militari de son prédécesseur Saïd Bouhadja, est perçu comme un prolongement du clan, qui cherche à se maintenir en dépit de son rejet par des millions de manifestants depuis le 22 février dernier.

La désignation de Mohamed Djemaï comme président de l’Assemblée populaire nationale confirmerait cette tendance et exacerberait la colère des citoyens qui y verraient un affront et un mépris à l’égard de leur lutte pour l’instauration d’une nouvelle République débarrassée à jamais des vestiges de l’ère Bouteflika.

K. M.

Comment (53)

    Séhab
    10 juillet 2019 - 17 h 09 min

    On remplace un B comme BÊTE NOIRE du hirak

    par un M comme un MONSTRE et un V comme un VOLEUR rien que ça!?

    Algerien!
    4 juillet 2019 - 18 h 04 min

    Allez à Tebessa et vous apprendrez que ce type est un voleur et un escroc!…..Il devrait être à El harrach si il y avait une vraie justice!……

    Lakhdar
    4 juillet 2019 - 13 h 57 min

    CEUX QUI CONSEILLE LES PUISSANTS DU MOMENT LES POUSSENT A LEUR PERTE.
    Cette personne en plus d’appartenir au fln a une sale réputation.
    Au lieu de montrer un minimum de bonne volonté pour prouver que les intentions sont bonnes et vont dans le sens d’un état de droit on recycle la mafia.
    Déja avec le départ de Belaiz on aurait pu régler la crise si on avait propulsé un homme propre, mais on a préféré les résidus de bouteflika. Aujourd’hui c’est les mêmes pratiques dans tous les domaines.
    Leur problème c’est qu’en face il y a 43 millions de « CHAOUIS » et la marche arrière elle n’existe pas.

    Anonyme
    4 juillet 2019 - 6 h 42 min

    Bonjour mes frères
    Djamai veut s’assoir à la tête du FLN pour consolider ces appuis parcequ’il sait qu’il doit être entendu par la justice tôt ou tard, il a un passé très mafieux , très sombre il n’est pas clean alors il veut par ce moyen renforcer son immunité. Mais le temps nous le dira qui ne fait rien ne crain rien.

    Mme CH
    4 juillet 2019 - 0 h 34 min

    Il ne manquerait plus que ça…! Les vautours, ces rapaces nécrophages sont associés non seulement à la mort mais aussi à l’attente gourmande et morbide que leur proie meure…..cette espèce a vraiment une mauvaise réputation…! On veut du sang neuf…. et des hirondelles dans le ciel bleu d’Algérie…!

    selma
    3 juillet 2019 - 20 h 51 min

    Discours d’aujourd’hui, creux et volatile ou plutôt, comme disent les africains, un discours en caoutchouc
    même gouvernement, même wali, même chefs de daira, même présidents d’APC, c’est-à-dire tous ceux, essentiellement du FLN et des partis de chiyatines qui vont assurer la transparence de la présidentielle, de la rigolade!!!!!!!!
    Des élections oui, des élections propres oui, mais pas avec ceux qui ont entrainé le pays dans la situation gravissime que le peuple algérien subit aujourd’hui

    19
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 20 h 51 min

    il ne faut pas être grand clerc ,ni augure et encore moins un canard du hedjaz pour balancer dette nouvelle. C’est clair comme l’eau de roche car jusqu’à présent le FLN a la majorité absolue à l’APN il votera donc pour son patron du jour. En attendant qu’il soit dégommé dans quelques temps.

    12
    Kenza
    3 juillet 2019 - 19 h 44 min

    Djemaï, n’oublie pas de prendre du yaourt à Ouyahia quand tu le rejoindras avec toute la bande d’escrocs à El Harrach…
    ,

    13
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 19 h 17 min

    Ce type de notre région est l’homme de mains de Saidani, plus corrompu que lui tu mœurs.

    14
    Karass
    3 juillet 2019 - 19 h 15 min

    Et que dire de la déclaration de Moadh Bouchareb, coordonnateur de l’instance dirigeante du FLN qui a déclaré samedi à Oran que le président Abdelaziz Bouteflika était  » un messager de Dieu « .

    12
    2
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 18 h 59 min

    … le peuple algérien ne permettra jamais au FLN de continuer à diriger le parlement. 58 ans de catastrophe y’en a assez.

    14
    صالح/ الجزائر
    3 juillet 2019 - 18 h 04 min

    Où sont passés les anciens redresseurs d’antan du FLN tels que Abada , Belkhadem et Belayat , … pour ne citer que ces trois ?.

    2
    49
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 20 h 13 min

      Ils sont en Europe jouir de leurs butins amassé depuis des années.

      32
      1
      Anonyme
      4 juillet 2019 - 11 h 07 min

      Ils sont en route pour les poubelles de l histoire pour y être momifiés.

    Felfel Har
    3 juillet 2019 - 17 h 10 min

    Tous les candidats du FLN qui ont occupé, par effraction, le perchoir se font virer, manu militari, par leurs propres frères. Bis repetita placent!
    Il faut s’attendre à ce que Djemaï soit lui aussi placé dans une capsule, prêt à être envoyé dans l’espace pour un voyage dont il ne reviendra jamais. Qui a dit que les dinosaures du FLN ne savaient pas jouer au bowling?

    24
    1
    Lakhdar alhadj
    3 juillet 2019 - 17 h 07 min

    Les fils des pieds-noirs, les fils et arrières petits-fils des caïds, les fils et arrières petits-fils des harkas, les petits-fils des messalistes du MNA ont eu la revanche de leurs aïeux en s’accaparant le FLN qui est redevenu un lieu de Haute trahison et de haute corruption. Maintenant que ce sont les seoudite ne, les Emirates, les qataris , égyptiens et français qui nous disent qui placer dans quoi, je rejoins le commandant Lakhdar Bouuregaa pour dire que la légitimité de ce parti est finie au congrès de Tripoli en 1962 et que notre glorieuse ALN a été infestée et travestie pour devenir un haut lieu de trahison et d’insultes de la mémoire de nos valeureux martyrs pour devenir une milice aux services des traîtres et leurs petits-fils. Ebki ya cheikh zidi aayyti ya lhadja, leblad nehbouha ma yebqa fiha hâta hadja. Beaucoup vont regretter le colonialisme.

    66
    1
    Lghoul
    3 juillet 2019 - 16 h 22 min

    @La Viriti – Je n’ai aboslument rien contre Mr Zeroual. Même faisant parti du système, il a eu de temps a autre des sursauts transitoires de revolte. Un homme fièr qui a gouverné dans une période difficile (pétrole a 10 dollar, terrorisme sur les épaules et l’Algérie boycottée finacièrement de partout, les khorotos inclus car ils attendaient qu’on tombe a terre). Il a une dignité et un certain « Nif » qui le mettent toujours en position de faiblesse car il peut lâcher tout quand il voit que les gens ne sont pas honnêtes et c’est pour cette raison qu’il a démissioné . Donc, il risque de fermer les yeux. En kabyle on dit « Itshezziv »(fils de famille) – Donc imaginez un honnête homme au milieu de loups calculateurs qui excellent dans la ruse et les contre pieds ! … Et je pense personellement que c’est pour cette raison qu’il n’intervient pas trop et qu’il nous parait plutôt « neutre » dans tout. Mais Mr Zeroual demeurera toujours respectable et respecté.
    J’aurai aimé par exemple qu’il dise son opinion sur l’arrestation du moudjahed Bouragâ mais son honnêteté lui donne le bénéfice du doute.

    13
    2
      Karass
      3 juillet 2019 - 18 h 08 min

      Ou la la !!!!lZéroual n’est pas stupide à ce point pour lancer une diatribe contre le président Gaid Salah si on se réfère à l’embastillement récent du moudjahed Bouraga ,Ghediri et Benhadid.

      20
    Med
    3 juillet 2019 - 15 h 47 min

    Propagande Saoudien?? Bientôt Djemai, Saidani et Belkhadem dans la meme chambre a El haras avec leurs ami Ouyahia

    16
    1
    bozscags
    3 juillet 2019 - 13 h 49 min

    il faut arrêter cette grosse mascarade ça suffit on commence vraiment à être fatigué fermer ce parti qui n’a pût lieux d’être la guerre d’Algérie est terminé depuis longtemps et tous ces opportunistes qu’ils dégagent où bien la prison il nous faut des hommes et que tout le monde se remette au travail il faut sauver l’algérie.

    29
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 13 h 38 min

    On n’est pas sorti de l’auberge toujours le FLN à tete du pays .La malédiction de l’Algérie est éternelle.

    29
    1
      Bouzid
      3 juillet 2019 - 14 h 11 min

      cette malédiction n’est pas d’origine divine mais humaine et est le produit de notre soumission.Elle existera et prospérera aussi longtemps que nous nous lamenterons alors qu’il s’agit simplement de prendre notre destin en main et agir pour l’éradiquer.

      34
        Mouloud
        4 juillet 2019 - 20 h 38 min

        Sur le saint coran je jure que je ne comprends plus rien..et je demande a ceux qui savent de me faire l aumone de ce qu ils savent…fln..et r n d..c est bien les partis du president catastrophe..oui ou non?…le chef de bande a ete evince..boutef..ils doivent partir avec lui..oui ou non?tous les vendredis ces partis sont insultes par des millions d algeriens.qui..n etait ce le respect de la silmia et de l algerie les auraient atomises..oui ou non..qu est ce qu ils foutent la? Ce chef du fln est taxe de truand et de corrompu.comment est il la a nous narguer? De plus r n d et fln..hachakoum approuvent le dialogue..et veulent continuer a exister et se refaire une virginite..id est pour les islamistes..nous ne perdonnerons JAMAIS le mal qu ils ont fait a la nation..au peuple a l honneur de notre patrie..ils sont pire que les harkis ces beni oui oui..leche botte..et corrompus dans l ame..nous combattrons a mort pour qu ils soient aJAMAIS effaces de la terre…leur heure viendra..bande de traitres…et l anp vous connait..bougez le petit doigt et si vous eyes des hommes descendez dans la rue..a notre tour de vous dire..revezzzzz..

    Abou Portan
    3 juillet 2019 - 13 h 32 min

    Les Algériens logique se sont toujours demandé pourquoi notre pays prend des décisions illogiques qui vont à l`encontre des intérêts de notre nation. La réponse est simple : ce ne sont jamais nous qui prenons ces décisions mais d`autres. C`est ce que Trump combat depuis son arrivée à la maison Blanche. C`est plusieurs courants qui exercent des pressions de toute nature pour la décision finale. Tout le travaille de démolition du FLN réalisé par Boutefrika en tant que président d`honneur de ce même parti n`a pas réussi a ouvrir les yeux de ces prétendants qui continuent leur course à la chefferie de ce parti à l`agonie. Savoir ce que les hommes de l`ombre (ceux qui dictent à Gaid ce qu`il doit lire) décideraient pour ce parti, c`est comme prédire le futur. Et tout ces chiyatines bourdonnent car ils ne savent plus ou vont les choses. Y`en a qui ont quitté l`épave FLN… d`autres s’accrochent encore aux planches du salut car sinon ailleurs ils ne seront rien. Le FLN Algérien est comme l`ANC de l`Afrique du sud ….IL est autant détesté par les Algériens que le colonisateur Français. Est ce une stratégie de manipulation à grande échelle? Qui manipulent qui? Qui est derrière ces hommes de l`ombre?….

    16
    6
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 14 h 52 min

      Salut,

      Comment peux tu affirmer que, je cite, des « hommes de l’ombre dictent à GS ce qu’il doit lire »…

      Honnêtement je vais camper sur le site juste pour lire ta réponse, tellement je suis stupéfait de ton « analyse »…Analyse qui ne fait que rajouter khalotta à la khalotta ambiante..Eclaire nous, O lumière de la pensée critique et objective…

      Encore merci pour ta réponse.

      8
      4
    Ali 2
    3 juillet 2019 - 13 h 16 min

    Monsieur,Djemai est un élève de Bouteflika il est enseigné et endoctriné par ce dernier,il suffit remonté son passé récent pour comprendre sa personnalité de caméléon,de magouilleur,aussi de corrompu,de la meme école de Saidani et Tliba,nous sommes loin d’etres libre;nous sommes loin d’avoir chassé tout nos corrompus du pouvoir;nous avons encore un long chemin,alors ne baissons pas nos bras,continuons la lutte jusqu’au la victoire totale

    25
    Bof
    3 juillet 2019 - 12 h 29 min

    Vous croyez qu’il s’agite comme un excité depuis sa nomination a la tete du FLN pour rien ou pour l’amour de son peuple ?
    Il veut la présidence de l’assemblée pour montrer toutes ses qualités de chiyate à celui qui l’a nommé.
    Et pas la même occasion retarder sa convocatioon à el harrach pour ses qualités de trabendsite trafiquant de containters avec la Tunisie et la Libye.

    20
    El Kendy
    3 juillet 2019 - 11 h 43 min

    Ne vous faîtes pas de soucis, chèrs commentateurs, Djemai va lui aussi dégager , même si son nom commence par D. Said Bouhedja est l’homme le plus heureux d’Algérie, il regarde d’une certaine distance le jeu de massacre qui se déroule au FLN et à l’assemblée. Mais enfin notre Pays a de solides institutions, comme L’ANP et la justice, et une èquipe nationale en top forme (pourvu que ça dure). ne pas baisser les bras et ne pas perdre l’espoir jusqu’a la victoire politique.

    13
    8
    selma
    3 juillet 2019 - 11 h 39 min

    Que les saoudiens s’occupent de l’affaire Kashoggi qui n’est toujours pas élucidée et fiche la paix à l’Algérie
    Et si Djemai devait être président d’APN, je m’exilerai à Tel-Aviv

    64
    Zina
    3 juillet 2019 - 11 h 24 min

    Je voudrais percevoir une petite lueur pour sortir de ces ténèbres … Djemaï et ses acolytes délogent à coups de poings et de cadenas l’ancien président de l’APN, Bouhadja, qui accuse le coup sans se défendre pas pour pas offenser Fakhamatou, Bouchourab alors applaudi s’installe au perchoir en toute illégitimité mais le vent tourne très vite … le Hirak passe par là … Bouhadja, 81 ans, veut reprendre sa place « légitime », Djemaï multiplie ses assauts et ses intimidations pour déloger Bouchared soi-disant pour répondre aux attentes du … Hirak qui, lui, leur promet « tatnahw gâa » ! Alors, il ne faudrait pas déborder d’intelligence ni attendre l’information d’un quelconque torchon pour comprendre les intentions de Djemaî, pur produit du système FLN. A ce rythme, le retour à la case de départ est garanti !

    19
    Vangelis
    3 juillet 2019 - 11 h 13 min

    Comme quoi en Algérie, le règne de l’incompétence est toujours de mise.

    Comme quoi en Algérie, des cartons de friperie bourrée de microbes on se retrouve au perchoir de l’APN.

    Comme quoi en Algérie, le jeu de quilles est à la mode afin de plaire au maître du moment.

    18
    DJILLO
    3 juillet 2019 - 11 h 11 min

    Dans un passe recent, on a eu comme president de l’APN un « dharab el bandir », on a eu aussi un charlatan « guezzan » qui a vu en boutef un demi-Dieu. Bientot, selon ce media, on aura donc a la tete de cette malheureuse APN un « ancien trafiquant trabendiste ». Ou emmenez vous notre pays monsieur l’GAID ? Djemai est passible du meme traitenent et au meme niveau que Tahkout, Rabrab, Haddad, Oulmi et Kouninef monsieur l’Gaid….

    20
    1
    57
    3 juillet 2019 - 10 h 52 min

    es que par hasard les saoudiens serait mieux informer que nous de ce se passe dans notre pays ou alors ils ont de meilleurs reporters ou alors ils jouissent de meilleurs relations auprès de nos administrateurs ou alors les infos sont aux enchères ou alors !!!?! la vérité est au plus offrant

    16
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 10 h 45 min

    L Assemblée nationale doit être dissoute ,tous les parrains du système y ont été mis pour lever uniquement la main contre monnaie et avantage…
    Et ni Djemaii ni Sidi Zekri n y a droit..tous des baltaguias…

    28
    1
    Kahina-DZ
    3 juillet 2019 - 10 h 38 min

    Djemai a eu la bénédiction des Al-Saoud…Il ira faire une 3omra, pour la validation.

    Arrêtez de mettre de l’huile sur le feu. Ce n’est pas avec un chakkariste du calibre de Djemai qu’on va calmer la rue.
    Il n’ya pas de bons chakkaristes et de mauvais chakkaristes… Un chakkariste est un corrompu quelque soit son camp….

    25
    2
    TROUHOU GA3
    3 juillet 2019 - 10 h 31 min

    Cet escroc trabendiste à la tête du FLN, de quoi s’arracher les cheveux !

    TROUHOU GA3 YAL KHOUBATÂA YA SERA9INES ! EHACHMOU 3LA 3ARDKOUM MINABLES BANDITS DE GRANDS CHEMINS AU SERVICE DU MAÎTRE DU MOMENT!

    22
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 9 h 25 min

    LE FLN ?? L ORIGINE DE TOUT LES MALHEURS LES MISÈRES ET LES SOUFFRANCE DE L ALGÉRIE DEPUIS LE PREMIER JOUR …. DE L INDÉPENDANCE , si cela ne tenait qu a moi je bannirais a tout jamais le f l n de 62 dans la minute qui suit ,,faite comme moi je vous en supplie sinon nous continuerons a subir sa même malédiction ,en plus le plus grand gouffre financier sans le moindre kopeck d interet,
    On n aura jamais une total liberté tant qu on traîne ce boulet 

    33
    1
    Kenza
    3 juillet 2019 - 9 h 24 min

    Merci de daigner nous informer à l’avance sur les larbins que l’armée va placer…..mais la France, l’Arabie Saoudite et l’EAU ont-ils informé Gaïd Salah qui sera notre prochain président de la république? Ont-ils déjà donné leur aval sur un candidat? Mr Gaïd Salah, faites nous gagner du temps et arrêtez de tergiverser….

    37
    2
    Lghoul
    3 juillet 2019 - 9 h 22 min

    C’est toujours selon un journal saoudien ou emirati mais jamais selon un jounal algérien. C’est tout cela qui prouve qui commande en Algérie depuis 1962 et surtout depuis 1999.
    Souvenez vous: Pendant 20 ans, boutef n’a jamais donné d’interview a un journal national.
    Il a toujours méprisé le peuple et sa vraie presse. Donc on peut conclure AISEMMENT qui place toutes ces marrionettes a des postes stratégiques. Le peuple n’en peut plus tolèrer un colonialisme a ciel ouvert. Un nettoyage profond est une necessité vitale pour le pays afin de désinfecter toutes nos les institutions des réseaux mercenaires qui ont ravagé le pays depuis 1999.

    33
    2
      La Viriti
      3 juillet 2019 - 10 h 51 min

      Je vais essayer d’aller dans ta logique ( à 2 balles comme souvent, mais tu es souvent publié, donc ma réponse devrait l’être aussi…)
      Si je me fie à ce que tu écris, peux tu répondre à cette simple question :
      Penses tu que Mr Zeroual, dont on ne peut le soupçonner d’être au service d’un pays étranger, ni même d’y vivre ou y avoir des biens, irait dans le sens de répondre à la démarche de GS en intégrant un rôle de facilitateur..sachant qu’il est un farouche nationaliste sans accointances connues avec les bédouins et encore moins avec la france ou le maroc…

      J’attends ton commentaire éclairé ( lire le contraire…)

      Merci

      10
      3
    Anonyme
    3 juillet 2019 - 9 h 13 min

    L’APN actuelle est issue de traficotages électoraux; notamment par le dit « FLN » (C’est un sigle usurpé). Peu importe qui la préside. Elle doit être complétement renouvelée.

    28
    2
    nectar
    3 juillet 2019 - 9 h 11 min

    Il ne manque que ça, pour nous informer de ce que seront et feront nos minables responsables politiques..Un média saoudien, tient!! ça confirme que notre pseudo-arabité, ou notre soumission à ses royaumes des ténèbres et belle et bien une réalité. Je comprends pourquoi le drapeau de l »amazighité,dérange les tenants de la misère intellectuelle et des affidés aux royaumes du Golfe….. Mais enfin! notre sort est entre les mains d’une mafia féroce et pleine de rancune…

    22
    Libérons le peuple algérien.
    3 juillet 2019 - 8 h 54 min

    Encore une preuve que Gaïd Salah reçoit les directives de la France indirectement par le biais des EAU et de l’Arabie Saoudite larbins des sionistes et complices d’Israël.

    5 juillet 1962 : indépendance de l’Algérie.
    5 juillet 2019: Libération du peuple algérien.

    29
    15
      Abou Muppet Show
      3 juillet 2019 - 9 h 04 min

      Iben moua je dis que tu parles exactement comme un marocain haineux de l’Algerie et regrettant le départ de votre serviteur Bouteflika.
      La France est la proxénète de ton pays et des Bouteflika. GS, lui est en train de mettre en place un régime qui n’obéira plus à ton maitre netanyahou.
      Le Maroc enrage de voir GS aux manettes, car GS est avec Chengriha, son bras droit, un fervent opposant à tout rapprochement avec ton royaume de zbel à ciel ouvert.

      Nous, comme GS, on refuse de voir les frontières ouvertes, on veut que tes 450 000 compatriotes clandestins dégagent, on veut DEMAROCANISER notre pays de votre influence crasseuse.

      Alors Moua, je dis, continue d’essayer de dire des aneries aussi bouffies que ton pédophile roitelet, les algériens sont bien plus matures et serviles.
      prends otn oseille, et continue de squatter les réseaux sociaux, en pure perte, on connait votre … race…
      J’attend que la cocotte minute de … éclate..je suis de ceux qui vont mettre la pagaille sur vos réseaux sociaux…

      13
      24
        Anonyme
        3 juillet 2019 - 19 h 02 min

        Avec le QI d’une huitre comme le votre cela ne risque pas d’épouvanter qui que ce soit sur les réseaux sociaux .

    Anonyme
    3 juillet 2019 - 8 h 48 min

    …ce type doit également doit disparaître tout simplement …

    26
    1
    Saad
    3 juillet 2019 - 8 h 45 min

    Bonnet blanc, blanc bonnet. Ils n’ont encore rien compris à la volonté de changement exprimée par le peuple ou ils ne veulent pas en entendre parler. Mais jusqu’à quand?

    20
    1
      Zaatar
      3 juillet 2019 - 9 h 49 min

      Et comment opérer ce changement exprimé par le peuple à proprement dire? Pragmatiquement, en se référant à ce qui se passe sur les scènes de la rue, de la politique, des médias, des oppositions, des « leaders », de l’armée et de son état major…etc, comment opérer ce changement en tenant compte de tout ce bazar? qui doit imposer à qui et selon quels critères? c’est très facile de dire que le peuple s’est exprimé et qu’il faut juste appliquer. La preuve voila 4 mois que ça dure et ça durera encore beaucoup plus longtemps que vous ne pensez avec tout ce que cela comporte comme risque de dérives.

      12
    Hocine-Nasser Bouabsa
    3 juillet 2019 - 8 h 32 min

    Mohamed Djemai à la tête de l’APN, c’est encore pire que Mouab Bouchareb. Ce parlement est illégitime. Il fallait le dissoudre au lendemain du départ de la bande qui l’a installé.

    33
    1
    AmiAhmed
    3 juillet 2019 - 8 h 11 min

    L’Algérie n’est pas condamné de rouler avec 3 roues de secours (Bensalah, Bédoui, et Djemaï)

    29
    1
    batata44dz
    3 juillet 2019 - 8 h 04 min

    changement poste pour poste !!!!!! un ripoux par un autre

    36
    1
    BEN
    3 juillet 2019 - 8 h 04 min

    L’ASSEMBLÉE NATIONALE DOIT ÊTRE DISSOUTE .DJEMAI EN PRISON ET FLN AU MUSEE

    44
    1
      Anonyme
      3 juillet 2019 - 9 h 10 min

      Bravo , bien résumé.
      Vive le peuple algérien authentique.

      27
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.