Grave dérapage : des manifestants passés à tabac

Comment (13)

    Anonyme
    14 juillet 2019 - 13 h 24 min

    Fini le khaoua khaoua; ils ont pris le risque d’affrontement. Ils devront assumer.

    Citoyen
    8 juillet 2019 - 1 h 11 min

    Ce sont des actes dignes d’une police coloniale commis un 5 juillet. Des policiers qui n’agissent pas comme tels, c’est-à-dire comme garants de la sécurité des citoyens, mais, tout au contraire, comme des bestiaux dépourvus de la moindre humanité. Ils doivent être non seulement démis de leur fonction, mais déchus de leur nationalité algérienne après avoir purgé une peine d’emprisonnement. Une telle haine envers ses concitoyens mérite très largement une telle sanction. Et il n’y aurait aucun pays au monde pour accueillir de tels bestiaux. Quelle haine !

    12
    brahim
    7 juillet 2019 - 12 h 14 min

    c’est vraiment dégoûtants,pourquoi toute cette haine contre ces jeunes qui manifestent pacifiquement pour un avenir meilleur pour tout le monde y compris pour ces policiers.

    11
    1
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 0 h 39 min

    Et ils appellent au dialogue!!

    6
    3
    BEN
    6 juillet 2019 - 15 h 27 min

    POUR SES VOYOUS ( POLICIERS et VOLEURS QUI VIVENT DE L’ARGENT DU PEUPLE ET DU BAKCHICH DANS LES BARRAGES ILS MÉRITES LA PRISON AU FIN FOND DU SAHARA .SE SONT DES LÂCHES ET LE PEUPLE LES PUNIRAS UN JOUR PROCHE

    20
    3
    baba Sidou
    6 juillet 2019 - 9 h 09 min

    cet acharnement injustifié contre des personnes sans défence montre clairement à tout naïf que le système a tout le temps agit ainsi avec haine et rancoeur et ce semblant de mansiétude constatée durant les 1ères semaine de la révolution n’est pas sa vraie nature et son vrai visage le voici, les masques sont tombés une énième fois. » get up stand up for your rights, don’t give up the fight. »

    33
    3
    BEN
    6 juillet 2019 - 8 h 41 min

    IL FAUDRAIT PRENDRE DES PHOTOS DE SES POLICIERS POUR QUE LE PEUPLE PUISSE LES RECONNAITRE ET LES MONTRAIS DU DOIGT

    33
    4
      Sid
      6 juillet 2019 - 12 h 54 min

      Excellente idée camarade! Il faut les prendre en photos, publier ces photos sur facebook afin que les gens puissent les reconnaitre, diffuser leurs noms, adresses, numéros de téléphone…etc afin que le peuple puissent les humilier (sans violence!). Je propose de faire idem pour les juges impliqués dans la condamnation injuste de manifestants.

      Il est aujourd’hui inadmissible que ces fonctionnaires, payé par l’argent public, donc par le peuple, continuent d’abuser de leurs ‘pouvoirs’ pour réprimer le peuple. Il est temps pour eux de choisir: soit ils continuent d’accepter d’être des esclaves à la merci de leurs maitres du moment, soit ils décident de s’affranchir définitivement du rokhs et de la hogra et de vivre en hommes libres avec leurs concitoyens.

      Afin d’être concret, je propose de créer une ou des pages Facebook à cet effet. (…) Je pense qu’il est temps de passer à plus d’action et d’arrêter d’être seulement des spectateurs et des dénonciateurs de nos malheurs. Je suis aussi ouvert à d’autres propositions!

      Salam.

      Sid

      22
      2
    ABOU NOUASS
    6 juillet 2019 - 8 h 26 min

    C’est le bis répétita des gestes des CRS français envers les Gilets jaunes, que l’on a vu hier dans cette vidéo.
    La lâcheté, la haine envers son peuple, la pleutrerie de ces flics, nous a montré ce 5 juillet supposé être une fête nationale, que Gaid salah obéit au doigt et à l’oeil, aux ordres des enturbannés émiratis auprès desquels
    il a caché le magot 💰 et ses lingots d’or.
    Hier on a vu le vrai visage de ce … qui ordonne de casser à tout va ces jeunes venus réclamer son départ.
    Le monde entier a vu et revu cette vidéo qui a dévoilé le vrai visage de ce criminel .
    Je dirai à ceux qui vont se réunir aujourd’hui pour la supposée feuille de route préconisée par Gaid et bensalah sont du même acabit qu’eux.
    A commencer par Rahabi et Benflis

    32
    5
    ben
    6 juillet 2019 - 8 h 20 min

    SES POLICIERS ME RAPPELLE LES HARKIS ET ILS DOIVENT RENDRE DES COMPTES AU PEUPLE ALGÉRIEN

    36
    5
    Kaci
    6 juillet 2019 - 6 h 34 min

    La dictature en marche. Il semera la haine si les algeriens le laissent faire.

    35
    6
    ANONYME
    5 juillet 2019 - 23 h 36 min

    VIVE L’ANP, POLICE ET GENDARMERIE
    ..

    7
    52
    Anonyme
    5 juillet 2019 - 21 h 54 min

    Voilà ce qui n’aurait jamais dû arriver. Et c’est arrivé avec ce que cela éveille en nous: un sentiment de dégoût et de honte.
    Dégoût, parce que ces jeunes hommes sont frappés à terre par intermittence alors qu’ils sont déjà neutralisés. Et même l’un des deux reçoit un coup de pied dans la figure sans raison par un représentant de l’ordre qui passait.
    Honte, parce que cette jeunesse algérienne magnifique qui a été et qui est l’honneur de l’Algérie de 2019 vient d’être humiliée sous nos yeux par un pouvoir déshonoré à tout jamais.
    Ces jeunes qu’on vient de frapper, c’est nous tous qui avons subi cette humiliation.
    A messieurs de la police: la première règle, pour un flic, consiste à ne pas humilier les individus auxquels il a affaire dans son boulot. Exercer un pouvoir sur les autres est un truc obscène, et le respect est la seule façon de rendre ça tolérable. C’est la règle la plus importante, mais aussi la plus facile à transgresser. Et vous l’avez transgressée à maintes reprises, la vidéo en témoigne.
    Sachez aussi que l’humiliation engendre la haine avec tout ce qui en découle.

    41
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.