Message intrigant sur des «menaces déjouées» : alarmisme ou raison d’Etat ?

Dahmoune menaces
Le ministre de l'Intérieur, Salah-Eddine Dahmoune. D. R.

Par Saïd N. – Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Salah-Eddine Dahmoune, a jeté un pavé dans la mare, en révélant, samedi à Blida, que les marches pacifiques «ont fait l’objet de sérieuses menaces qui ont été déjouées par les services de sécurité».

Le ministre promet que ces menaces «seront dévoilées ultérieurement par le directeur général de la Sûreté nationale», en expliquant, à ce propos, que le non-dévoilement de ces faits graves est justifié par la crainte d’être «accusé de vouloir alarmer les citoyens», soulignant, néanmoins, que le récapitulatif de ces menaces «sera rendu public ultérieurement», sans fixer aucune date.

Il se contentera de dire que «viendra le jour où toute la vérité sera dévoilée», laissant croire que ces faits relèveraient de la raison d’Etat dont la mise à nu devrait avoir l’autorisation des plus hautes autorités politiques ou sécuritaires du pays. Auquel cas, il appartiendrait au chef de l’Etat, à son Premier ministre ou, surtout, au chef d’état-major de l’ANP de s’expliquer officiellement. Ce dernier a pris l’habitude de s’adresser au moins deux fois par semaine aux Algériens pour les haranguer sur la situation politique et sécuritaire du pays.

Cela dit, le timing choisi par le ministre de l’Intérieur pour faire de telles révélations laisse penser que le gouvernement cherchait, en même temps, à soigner l’image des services de sécurité au lendemain de la diffusion, à grande échelle, d’images peu valorisantes montrant des policiers en train de tabasser violemment des manifestants à Alger. Des images qui ont grandement écorné l’esprit de fraternité né de ce mouvement populaire. C’est pourquoi, d’ailleurs, le ministre de l’Intérieur n’a pas manqué, lors de son intervention à Blida, d’insister sur le fait que les forces de l’ordre demeuraient «à pied d’œuvre» pour parer à tout risque menaçant l’action pacifique du hirak.

S. N.

Comment (42)

    Rahim
    8 juillet 2019 - 10 h 45 min

    Une cellule très active au sein du système,avec la complicité du pouvoir dispose de moyens financiers et humains,ont mis sur pied,des milices triée sur le volet,en tenus de policiers,très agressifs,n’obéissant qu’aux règles de violences, sans distinction,vieux,femmes.

    16
    3
      3atef
      8 juillet 2019 - 12 h 32 min

      COMMENT CROIRE aussi l’actuel factuel décideur AGS quand il décrète : 1- qui doit ou ne doit pas marcher le vendredi à Alger
      2- qui doit hisser l’étendard national ou l’emblème amazigh
      3- qui est moudjahid ou ne l’est pas
      4- qui peut bénéficier de largesses de la justice et pourtant qui ne passe pas inaperçu (suivez du regard vers la coquette) et qui ne le devrait pas
      5- qui des hommes de l’infos méritent la cocarde militaire ou qui croupissent au fond d’une cellule pour avoir dit BASTA publiquement
      6- qui est main de l’étranger ou de l’autochtone
      7- qui respect la loi fondamentale et qui en est hors-la-loi sachant qu’il a soutenu durant 14 ans un HORS-LA-LOI notoire et sa 3ISSABA
      8- Et pourquoi pas – avec un discours INCOHÉRENT on y arrivera certainement- les 40 millions D’ALGÉRIENS sont réellement Algériens ou pas et dans ce cas doivent-ils dégager illico presto…!!!

      12
      5
    Chibl
    7 juillet 2019 - 17 h 05 min

    Comment croire une police dont l’ex patron est en prison pour des agissements mafieux.
    Comment croire une police dont l’ex ex patron fut assassiné dans son bureau par un autre policier et que ce dernier se fait condamné a perpétuité et ne fait pas appel.
    Comment croire une police qui tire des grenades lacrymogènes sur les manifestants en plein ramadan.
    VOUS N’ETES PAS DES ÊTRES HUMAINS.

    73
    22
      3atef
      8 juillet 2019 - 7 h 37 min

      Grossière MANIPULATION!! une MANŒUVRE dont est passé expert en la matière ce systeme résiduel HONNIS!! suite à la publication d’une vidéo ACCABLANTE qui démontre une fois de plus que le systeme MILITARISÉ et POLICÉ à OUTRANCE Algérien porte en lui l’empreinte GÉNÉTIQUE de la RÉPRESSION et la VIOLENCE!! Rassurez-vous FAUSSAIRES de NOTRE HISTOIRE!! le 22 février à SONNÉ le GLAS!! PROCLAME à toute la PLANÈTE votre FIN TRISTEMENT PITOYABLE…!!!
      Gloire à nos CHOUHADAS et MOUDJAHIDS de la 1ère HEURE
      Son EXCELLENCE le PEUPLE ALGÉRIEN

      26
      6
    Felfel Har
    7 juillet 2019 - 14 h 10 min

    Ce gouvernement puise ses élucubrations dans le livre co-écrit par Macron et Castaner pour briser le mouvement populaire. Les coups bas et les coups fourrés ne peuvent venir que d’eux. Le peuple, quant à lui, a largement fait la preuve de sa mobilisation et de sa vigilance pour éventer toute sorte de complots.
    Que nos autorités ne tentent pas d’actions diaboliques sous faux drapeaux, elles porteraient une lourde responsabilité dans la suite des événements. Et elles le paieraient cher!

    48
    35
      harissa
      7 juillet 2019 - 15 h 18 min

      Enfin la main de l’étranger ,les complots il y avait longtemps ,il manque du lait en poudre ,la main de la France ; la canicule ne cherchez pas ,la main de la France ,le président Macron passe 80 % de son temps à établir des complots contre la juste lutte des courageux algétiens ,les 20 vendredi et les millions de manifestants ,manipulés par le président Macron ;le fait que Bouteflka soit toujours soigné 24h/24h par des médecins et service infirmier à l’abri de la vindicte populaire à Zéralda ou ailleurs ,bien entouré et protégé ,c’est bien sûr le président Macron .

      39
      21
    samir
    7 juillet 2019 - 12 h 58 min

    …,on n’arrête pas le hirak ,jusqu’à l’avènement d’un pouvoir civil ,et d’un état démocratique.vous tabassé des jeunes sans défense ,la honte ,un peuple pacifique ,qui veut juste récupéré son propre pays ,vous utilisez des procédés bestial et animal ,ne vous inquiétez pas ,on va réunir un collectif et déposer plainte à l’étranger ,puisque vous êtes comme des lapins devant vos maitres étrangers.

    55
    62
      VAS Y...
      8 juillet 2019 - 0 h 07 min

      @samir (shamir)
      7 juillet 2019 – 12 h 58 mine vous inquiétez pas ,on va réunir un collectif et déposer plainte à l’étranger

      Vas y déposer plainte chez syadek
      Les kab… veulent l’embrasement du pays mais ils le payeront chèrement

      8
      31
        Hoggar
        8 juillet 2019 - 6 h 49 min

        @ Vas Y vous allez payer ici et à l’étranger tôt ou tard. La plainte à l’étranger vous fera plus mal car elle vous empêchera de vous rendre dans vos résidences en France et en Espagne. Mon père m’a toujours dit que quand quelqu’un insultait trop la France, il fallait se méfier de lui car il y avait de fortes chances que ce soit un pro-français déguisé…FAKOU !!

        28
        2
    Anonymis
    7 juillet 2019 - 11 h 38 min

    Les menaces c’est bien ce ministère de l’intérieur illégitime sous les ordres de AGS.

    132
    103
      karim
      7 juillet 2019 - 12 h 06 min

      La menace est réelle, elle vient des services de sécurité. Les image d’Alger illustre parfaitement mes propos. Le vrai danger ce sont ces voyous en uniforme.

      128
      89
        PATRIOTE
        8 juillet 2019 - 0 h 12 min

        c’est vous les voyous profitant du hirak
        Sans les services de l’ordre et l’ANP tu serais en train de pleurnicher

        10
        35
        Hatatba lakhdar
        8 juillet 2019 - 2 h 19 min

        Oui ce sont des voyous, ils savent que le peuple ne répondra pas à leur violence. Quand les islamistes les acculaient, ils n’osaient même pas sortir de chez eux les poules mouillés, maintenant ils matent le peuple qui les a aidés contre les islamistes

        31
        9
      Ali
      7 juillet 2019 - 17 h 23 min

      Ils veulent redorer leur image définitivement ternie par les dernières agressions caractérisées des manifestants pacifiques.

      44
      8
    mezian
    7 juillet 2019 - 11 h 37 min

    Au lieu de démissionner, de s’excuser et de faire appel à la justice pour punir les responsables de la répression animale qui écorne encore une fois l’image de l’état algérien, ce petit ministre veut intimider et menace carrément Sidou le Peuple. Yahetnahaw, yetnahaw, ya sâadak yali fâal elkhir.

    89
    27
    SaidZ
    7 juillet 2019 - 11 h 35 min

    Après avoir essayé tous les plans diaboliques, arrestation arbitraire, emprisonnement, tabassage, intimidation, tentative de diviser le peuple, etc….maintenant ils passent aux menaces déjouées…on se souvient tous de la bombe explosée en plein marche organisée pour demander la vérité sur l’assassinat de Boudiaf!

    88
    67
      Anonyme
      8 juillet 2019 - 0 h 10 min

      C’est vous les kabyles qui voulez diviser pour regner mais ca ne passera pas

      6
      28
        Anonyme
        8 juillet 2019 - 19 h 09 min

        Les kabyles ; çà ne marche pas aussi ni le drapeau amazigh ! je suis de l ouest et je parle algérien ! alors arrêtez les diversions et passez à la table de négociation du hirah et là je parle des conseillers de plus de 63 ans de Gaid Salah ! A partir d aujourdhoui c est le hirak est force de loi !

    Anonimaoui
    7 juillet 2019 - 11 h 31 min

    Même si c’était vrai qui va croire aux dires de ce personnage discrédité faisant partie d’un gouvernement rejeté par le peuple. Cette situation périlleuse ne peut plus durer. Le pouvoir en place doit entamer des négociations directes et urgentes avec les représentants du mouvement populaire au lieu de tergiverser et de maneuvrer pour enfin négocier forcé et contraint par les évènements qui vont en empirant de jour en jour.

    75
    6
    Zombretto
    7 juillet 2019 - 10 h 19 min

    C’est une technique ancienne et très commune. En anglais on appelle ça « playing good cop-bad cop » (jouer au bon flic-mauvais flic). Le mauvais flic maltraite le suspect, l’insulte, le menace des pires conséquences s’il ne coopère pas, le bat, lui crache dessus, le prive de sommeil et de nourriture, etc. Si ça ne marche pas et que le suspect ne cède pas, c’est au tour du bon flic d’entrer en scène. Le bon flic joue l’ami du suspect. Il lui dit qu’il ne cherche que son bien et veut le protéger du mauvais flic, lui donne du café, s’excuse du mauvais traitment subi de la part de son collègue et lui promet de le protéger de lui, espérant ainsi gagner sa confiance et sa coopération.

    103
    19
      Tsikam
      8 juillet 2019 - 0 h 50 min

      @_Zombretto_7 juillet 2019 – 10 h 19 min
      Ce que vous décrivez, je l’ai vécu en été 1988. Ces auteurs étaient des gendarmes pas des flics. D’une atrocité et d’un mépris incroyables !

      14
      4
    ABOU NOUASS
    7 juillet 2019 - 10 h 16 min

    Les manipulations ça en connaît un grand bout au niveau du régime,et ce, depuis les années 40.
    La plus grosse ficelle que le peuple , naif , a eu à avaler, ce fut en 1962 et surtout la décennie noire.
    Mais maintenant c’est  » autre temps, autres moeurs  » , la roublardise a perdu du terrain.
    La manipulation ce sont eux, point barre.
    G.S est guidé par fafa , par tél et pi ci tou.
    J’ai l’impression qu’ils nous prennent pour des quiches alors que le net et la fibre nous éveillés depuis plus de 20 ans.
    La subtilité de Boutef ‘ a trompé le peule durant 20 ans car nous venions à peine de panser nos plaies causées par le terrorisme.

    Finissons en donc avec ce régime et gs qui doit aller certainement finir ses jours à DUbai.

    101
    16
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 10 h 15 min

    Les propos du Ministre illustrent parfaitement une pensée (de je na sais plus qui) et qui disait fort justement: « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir ».

    Il ne « dit rien » tout en affirmant qu’il y a une menace mais en ne voulant pas être «accusé de vouloir alarmer les citoyens». Résultat nous sommes tous sensés nous poser la question: Une menace? Où ça? Où ça? Qui? Qui?

    Et c’est comme ça depuis toujours: on fait peur, on développe la suspicion, on sous-entend, on dénigre, on infantilise le peuple, on le fait douter, on lui ment… pour mieux le contrôler et l’empêcher de penser à l’essentiel, bien entendu.
    Devant une telle « situation » (si cette menace existe réellement) un ministre responsable aurait
    — défini le genre de menace, sa nature et sa portée
    — donné toutes les info sur les moyens qui ont été employés pour la combattre
    — fait un bilan de l’action entreprise
    Sinon, il avait la possibilité de se taire jusqu’à ce que ce que ses services l’éradiquent.
    Ces gens-là nous ont toujours pris pour des moutons.

    85
    11
      Abou Muppet Show
      7 juillet 2019 - 10 h 48 min

      Iben moua je constate un joli regroupement de hyènes la bave écumante et qui tournent autour du commencement de l ANP et de 3ami Gaid…

      Ces groupes de hyènes ( j exclue celles en service commandées par le makhnez et Fafa…elles sont nombreuses et à l’affût…) Ces groupes de hyènes donc étaient allongées telles des p…sous le tableau de Bouteflika pendant 20 ans ..Se contentant de changer leurs euros chaque été pour se prélasser au bled…

      Aujourd’hui cette sale race vent debout vient essayer de récupérer le fruit de la décapitation sans précédent du régime Bouteflika.
      Sauf que ces hyènes n’ont pas levés le petit doigt…se contentant d’analyses bidons bien calés sans leurs canapés… C’est donc cette sale race là qui devrait décider de comment sortir de 20 années de casse méticuleuse??
      C’est une blague !

      Donnez leur les rennes du pays et vous verrez qu’ils commenceront d’abord par se servir eux mêmes puis servir LEUR vision politique très souvent aux antipodes des aspirations du peuple algérien.

      Ce sont les mêmes qui sont publiés systématiquement vous aurez remarqué…

      Alors Moua plus qu’hier encore je le redis comme le pensent beaucoup de nos concitoyens : vive la ANP et son commandement vive GS !
      Vous avez la reconnaissance de la très grande majorité des algériens par rapport au nettoyage sans équivalent en cours. Un nettoyage que toutes les meutes de hyènes réunies n’auraient jamais réalisés…

      Parce-que qu’une hyène c’est une vraie ordure égoïste et opportuniste…on a laissé un chien c’est pas pour nous retrouver avec une hyène qui vit à l’étranger… C’est juste impensable.

      En espérant que ce modeste point de vue trouve sa publication au milieu des dizaines de contributions de hyènes déchaînées surtout depuis l’article sur la supposée opposition Massive du peuple à GS …

      66
      110
        Chelabi
        7 juillet 2019 - 12 h 03 min

        Calme toi un peu et arrête les barbituriques, ce n’est pas bon pour la santé mentale.
        25 millions de citoyens crient chaque vendredi Non à Gaid Salah, Non au pouvoir des militaires, Oui à la liberté, Oui à un gouvernement civil et démocratique (dans lequel même toi tu serais heureux) et pourtant tu ne sembles pas entendre , ni voir , ni comprendre.
        Tes fonctions cognitives sont littéralement endommagées, à tel point que tu te crois en pleine brousse. Tu vois des hyènes là où il y a des gens pacifiques qui en ont marre de vous et de vos généraux qui sont à la politique ce que ma grand-mère est à la physique nucléaire.
        Nous en avons marre de votre servilité de votre obséquiosité, de votre cupidité, de votre bassesse, de vos mensonges et de votre ‘infra-humanité’
        Gaid Salah a têté dans le biberon de Bouteflika depuis 20 ans. Cela fait à peine 5 mois, il soutenait à bout de bras le 5eme mandat de Bouteflika. Il disait que l’armée allait faciliter l’organisation des présidentielles dans les meilleures conditions possibles.
        Tout le monde se souvient qu’il s’en est pris directement et furieusement à Ali Ghediri quand celui-ci, dans sa première lettre publiée dans Elwatan, il disait à Gaid Salah de ne pas laisser faire ce 5ème mandat. La réponse de Gaid Salah à Ali Ghedir était d’une fulgurante, d’une violence inouie et en même temps, elle se voulait un soutien inconditionnel au 5e mandat de Bouteflika. Pourquoi refusez-vous la vérité et pourquoi vous ne fonctionnez que par et pour le mensonge? Ce n’est pas bien!
        Et puis, si Gaid Salah était si anti-Bouteflika que cela, qu’attend il pour le faire sortir de la résidence d’État de Zeralda? Qu’attend-il pour le présenter à la justice pour qu’il réponde de ses crimes devant le peuple?Qu’attend-il pour présenter à la justice la smala des Louh, Saadani, Tliba et consorts qui ne juraient que par Bouteflika dont le cadre était devenu pour eux un objet de culte? Par Dieu le tout puissant, Gaid Salah ne fait que régler ses comptes avec ceux qui risquaient de lui nuire. Aucune de ses actions récentes ou passées ne militent en faveur de la rectitude et de la probité.
        Alors cessez de baver et adressez-vous plutôt aux pygmées. ils connaissent mieux les hyènes.

        84
        30
          Abou Muppet Show
          7 juillet 2019 - 12 h 49 min

          Bien moua je ne vous ai point entendu pendant 20 ans… étiez vous avez les pigmées auxquels vous êtes référence ??
          D’où vous vient ce soudain regain de combativité démocratique ??? Vous me rappeler les résistants de la 26 e heures, grands donneurs de leçons et au final des poisons pour tout pays libéré…

          Et d’où tenez vous la légitimité de parler au nom de 25 millions d’Algériens ???

          Bref j’ai comme l’impression que vous ne prenez pas que des barbituriques…
          Allez remballe ta diarrhée verbale et reste avec ta meute de hyènes… maïs restez bien à l’écart et ne venez que lorsque le travail sera fait…ne prenez aucuns risques qui compromettrait votre confort…

          Je préfère GS et le commandement de l ANP plutôt que ce bataillons d hyènes sortie de leur tanière il y a a peine 1 mois .. Vous êtes pire que ce que vous dénoncez…et encore je reste poli.

          En tous les cas Fafa et momo6 sont fans de votre patriotisme hyenique…

          13
          57
        Anonyme
        7 juillet 2019 - 13 h 29 min

        A partir du moment où tous sont des hyènes, que le hirak est une hyène, les responsables des hyènes, les citoyens des hyènes, l’armée de hyènes et il n y a que des hyènes, eh bien c’est bon, c’est ce qu’on a toujours dit. Un peuple nourrit par la distribution de la rente depuis 60 ans ne changera pas. Et ça ne sera encore que des hyènes en dirigeants ou dirigés.

        32
        7
        Anonyme
        7 juillet 2019 - 14 h 40 min

        Bravo pour tes commentaires à la fois insultants, méprisants et racistes! Ils confessent de ta part un certain énervement et trahissent l’attitude de quelqu’un qui profitait surement du régime de Bouteflika.
        Il est à noter qu’il n’est pas question ici ni de l’ANP ni du Général de corps d’armée Gaïd Salah.
        Il n’est question que d’un ministre qui, dans l’exercice de ses fonctions, s’exprime d’une drôle de façon pour un Ministre… de l’Intérieur…
        Tu ne sembles pas avoir admis qu’en cette période troublée, nos responsables politiques ont tout intérêt à être clairs dans leur démarche et leurs déclarations, surtout quand cela concerne la volonté de ce peuple de sortir « de la décapitation sans précédent du régime Bouteflika », comme tu le dis précisément.
        Faire partie de « cette sale race-là qui devrait décider de comment sortir de 20 années de casse méticuleuse » est un honneur et présente un certain courage. En tous les cas nos jeunes générations l’ont montré et prouvé chaque mardi et vendredi depuis des mois. La dignité et le respect que ces manifestants ont montré au cours des manifestations prouvent qu’ils ne sont pas « des hyènes, de vraies ordures égoïstes opportunistes ». Pas plus que les citoyens et citoyennes de ce pays d’ici, d’ailleurs et de nulle part qui soutiennent avec raison ce mouvement. Sache que tout Algérien qu’il soit jeune ou vieux porte en lui un sentiment qu’aucune insulte, aucune invective d’aucune sorte ne peut bâillonner, son sens de la liberté, de la dignité et du respect pour notre Algérie et pour ses concitoyens.
        Je respecte ton opinion même si elle est formulée d’une façon qui vise à me dégrader et à m’humilier. Cependant je dois te dire qu’à une certaine époque, (que tu n’as visiblement pas connue) nous étions, Nous Algériens d’ici, d’ailleurs et de nulle part, des ratons, des bougnoules, des bicots, des melons, des sidis, toutes qualifications racistes qu’on nous servait généreusement pour nous signifier que nous étions des inférieurs.
        Il en est une autre qu’il faut ajouter : « hyènes à la bave écumante » dite par un individu qui se dit et se croit Algérien.

        35
        4
        ben
        7 juillet 2019 - 21 h 03 min

        A ABOU MUPPET SHOW.
        TU SERAS TOUJOURS UNE MARIONNETTE …

        14
        4
    2ème république
    7 juillet 2019 - 9 h 42 min

    Khorti, c’est vieux comme le monde. L’histoire des manifestations interdites à cause d’une supposée menace est un classique des régimes communistes. Pas étonnant qu’on nous sort toujours la même excuse car nos officiers ont tous été formés par les russes. Je parie qu’ils sont en train de monter un scénario avec 2 ou 3 acteurs qui viendront à la télé nous avouer qu’ils projetaient un attentat. FAKOU! Cherchez autre chose!!

    85
    18
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 9 h 39 min

    fakou

    63
    12
    Kobé
    7 juillet 2019 - 8 h 51 min

    Encore et toujours des simulacres pour occulter la répression policière filmée avec le visage de ces derniers qui s’amplifie à l’égard des manifestants et qui font le tour des réseaux sociaux.Évidemment le service presse du croulant Général va nous ressortir ses éternelles calembredaine de jeune manifestant factieux manipulés par des états donc la France ,Israel ,Maroc ,Turquie , Etats Unis etc etc ou par Zitout,Hichem Aboud ,Abdou Semmar etc même comme j’ai pu lire .Leur manipulation fait songer au prestidigitateur manipulateur qui manie les cartes, les foulards ou les cordes de telle façon que nous croyons ce qui n’existe pas et que nous ne réalisons pas ce qu’il fait réellement, le fameux truc.Il s’agit surtout d’opérations délibérées visant à persuader l’opinion Algérienne ,les jeunes ,les gueux ,les chômeurs,les vieillards en général entièrement acquise au changement de système, de la véracité de faits qui ne le sont pas. Nous sommes plongés dans le domaine de la production d’illusions comme source de pouvoir.

    125
    36
      Anonyme
      7 juillet 2019 - 9 h 46 min

      Brillamment résumé Monsieur Kobe

      86
      17
        Maori
        8 juillet 2019 - 10 h 32 min

        C’est pourquoi il est urgent de laisser la place aux algériens démocrates et vrais patriotes qui veulent instaurer un état de droit ou chacun trouvera son compte devant une justice libre et indépendante. Tant que le système perverti et mafieux, dont bedoui et bensalah, sont les représentants encore en place et que bouteflika nous a laissé dans son dernier coup fourré contre le peuple, et bien tant qu’ils sont là, il y a fort à craindre.

    Antisioniste
    7 juillet 2019 - 8 h 31 min

    Pour parler de raison d’état il faut d’abord parler d’état de raison et qu’il y’est surtout un « ÉTAT » chose qui me semble inexistante, puisque le kleenex « constitution » auquel s’accroche les morveux de tout acabit notamment leur chef « gs » est de facto non seulement obsolète, mais rejeter par son Excellence le Peuple Algérien Seul et Unique Souverain Légitime incontestable de ce pays aux yeux du monde entier.

    Le pourrissement que gs avec ses copains ont entamé croyant que cela leur permettrait de se maintenir au pouvoir par des manœuvres aussi grotesque qu’évidentes n’échappe à personne, et cette « kharja » du sinistre de l’intérieur n’est en aucune façon une tentative de (plus ou moins) justifier le gravissime et ignoble acte commis sur des manifestants pacifique « A TERRE » et que le monde entier à vue, ( et nous avons les visages de tous les acteurs de cet acte qui n’échapperont pas à la VRAI justice une fois qu’on l’aura vraiment libérer). Cette « kharja » a pour objectif de détourner l’attention sur le contenu de l’enregistrement de gs qui clarifie ses intentions vis-à-vis de son Excellence le Peuple Algérien.

    Quant au fait que l’acte ignoble commis par des voyous de service sur des manifestants pacifique « A TERRE » a été aussi filmer de l’angle que tout le monde a vu, je veux bien croire qu’il a été prémédité. Car étrangement il est plus ou moins lier d’une façon ou d’une autre a ce troublions agitateur de rachid nekkaz. Toutes ses manœuvres de part et…d’autres auront autant d’effet sur le hirak qu’un crachat sur un blindé antimissile, sois en assurer ya « soit disant » kaid el arkane, tic tac tic tac

    Libérer le vrai Moudjahed Lakhdar Bouragaa et tous les détenus d’opinion vous êtes tous illégitime, et vous le savez parfaitement bien.

    Un peuple aussi formidable mérite mieux qu’un système fort minable

    39
    14
    ben
    7 juillet 2019 - 7 h 56 min

    LES INTRIGUES VIENNENT DE SE GOUVERNEMENT FANTOCHE.
    DANS UNE VRAIS DÉMOCRATIE SES POLICIERS AURAIS ÉTAIS SUSPENDUS ET SE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR AURAIS DÉMISSIONNAIS.
    HÉLAS NOUS SOMMES DANS UNE DICTATURE

    53
    21
      chana
      7 juillet 2019 - 9 h 59 min

      t’as raison Ben. notre police devrait utiliser les flachs balls eborgner et arracher des membres des manifestants comme france et emprisonner ,faire payer de lourdes amendes etc ….. c’est beau

      40
      15
    Chelabi
    7 juillet 2019 - 7 h 52 min

    Si c’est vrai ce que ce ministre dit à propos de projets d’attentats déjoués par les services de police (rien n’est impossible) qu’attend donc ce pouvoir pour rendre le tablier. Ce qui mettra fin au hirak et tous ensemble nous combattrons ceux qui combattent le peuple.
    Vouloir garder intact le système alors qu’il y a un danger réel!contre la population qui n’en veut plus et qui continuera de sortir coûte que coûte, c’est agir contre les intérêts du peuple .
    Messieurs du pouvoir, Vous serez accusés devant le monde entier de non-assistance à peuple en danger.
    Maintenant si c’est une façon de décourager le hirak, la réponse est simple: si cette révolution avorte, c’est tout le peuple qui se jettera à la mer.
    Moralité, le peuple n’a pas le choix que de manifester pacifiquement jusqu’a L’obtention totale et sans conditions de tous ses droits . Et il vaincra Insha Allah.

    45
    73
      Chelabi
      7 juillet 2019 - 12 h 10 min

      Remarquez bien ceci, quand on leur dit le peuple vaincra insha Allah. Ils mettent 68 pouces en bas.
      Je vous le dis Edhoubab al imarati n’aime pas le peuple algérien.
      Allez moucherons chiche battez le record de 1173 pouces en bas que vous m’avez donnés le 5 juillet passé. Ainsi, quand la seconde république naîtra, je ferai valoir mes droits de résistant épistolaire. LOL

      14
      5
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 7 h 52 min

    Les dernieres cartouches de deception ne marcheront pas. La seuleVRAIE cartouche qui vous reste est de faire vos valises. Personne ce croit a vos manigances. Votre travail depuis 1999 en particulier est la ruse et les contres pieds. En effet, vous avez « dejoue » une « menace » en tabassant des jeunes avec haine et mepris.

    46
    19
    HLM
    7 juillet 2019 - 7 h 51 min

    Pour sur qu il y a menace et on se sert des manifestants comme camouflage et bouclier

    23
    17
    Zaatar
    7 juillet 2019 - 7 h 45 min

    khozzot. On nous sort tout et n’importe quoi juste pour passer la pommade sur les faits gravissime d’hier. On veut justifier, camoufler et tromper…c’est H’mida en personne et ça continuera encore. Ce qui sera dévoilé ultérieurement, vous pouvez l’attendre.

    46
    35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.