Polémique sur la façon dont la France se débarrasse de ses terroristes en Irak

France Irak Daech
Un élément présumé de Daech arrêté en Irak. D. R.

Par Saïd N. – De nouvelles révélations retentissantes jettent une lumière crue sur la conduite des services de renseignements français vis-à-vis des djihadistes partis combattre au Moyen-Orient.

Après le témoignage d’un membre de la famille d’un terroriste français d’origine tunisienne, arrêté et condamné à mort en Irak, qui avait affirmé que les autorités françaises n’avaient rien fait pour empêcher ce dernier de quitter le territoire français pour gagner la Syrie via la Turquie, le quotidien Le Monde vient de révéler le contenu de quelques enregistrements de terroristes islamistes arrêtés en Irak, adressés à leurs familles, qui lèvent le voile sur la méthode des services secrets français pour s’en débarrasser et éviter leur rapatriement en France.

Dans des conversations téléphoniques, d’anciens membres de Daech dénoncent clairement la présence de «Français» au cours de leur transfert vers Baghdad où ils sont détenus à ce jour. «On a été transportés, le 26 janvier, en voiture. Les Kurdes, ils nous ont emmenés à la frontière, et à la frontière ils nous ont passés aux Irakiens. Il y avait des Français, des autorités françaises qui étaient là. On les a entendus parler. Après, ils nous ont emmenés de la frontière à Bagdad», assure Bilel Kabaoui, un des onze Français condamnés à mort en Irak pour appartenance à l’organisation terroriste autoproclamée «Etat islamique» (Daech), entre fin mai et début juin. Ces révélations démontent le discours de la diplomatie française, qui a toujours nié avoir été impliquée dans le transfert de ces onze Français des autorités kurdes syriennes aux autorités irakiennes.

Dans un autre enregistrement audio, un deuxième Français condamné à la peine de mort en Irak, Vianney Ouraghi, originaire de la région de Lille, affirme, lui aussi, à son père au téléphone : «Les Kurdes, ils nous ont fait passer en Irak. A la frontière en Irak, il y avait des Français qui étaient là, on les entendait parler.»

Outre le fait que la France enfreint les principes du droit européen, ainsi que la jurisprudence européenne, comme l’expliquent des juristes, l’attitude des services secrets français démontre qu’ils sont présents dans toutes les phases du processus qui mène les djihadistes français, recrutés comme des mercenaires, en Syrie et en Irak. Une attitude qui prouve, de façon irréfutable, leur responsabilité dans la violence terroriste qui sévit dans ces deux pays à ce jour encore.

S. N.

Comment (16)

    Mme CH
    7 juillet 2019 - 19 h 44 min

    FaFa (via ses services de renseignement en coordination avec le Mossad et la CIA) a endoctriné ces pôvres malheureux dans les prisons et les boites de nuit, ensuite elle les a envoyés en Irak et en Syrie pour faire du bon boulot comme l’a bien dit Fabius……..et maintenant que les choses se sont tassées, alors ils se débarrassent d’eux en douce….!!
    Le terrorisme sur commande…quand les commanditaires appuient sur le bouton vert ça démarre et quand ils appuient sur le bouton rouge ça s’arrête pour un moment, le temps de concocter quelques attentats à droite et à gauche…pour des raisons bien connues…!!

    12
    6
      harissa
      8 juillet 2019 - 7 h 24 min

      C’est la première fois que j’entends parler de l’endoctrinement des terroristes islamistes dans les  » boîtes de nuit  » un scoop ,avant ces  » pôvres  » malheureux l’étaient dans les mosquées salafistes ,le terrain de recrutement évolue .

        Mme CH
        9 juillet 2019 - 1 h 07 min

        Oui, cher Harissa, car « l’islamisme » n’est qu’un mot en « isme » de plus pour donner une couleur verte aux actes terroristes qui à une certaine époque était rouge (en Italie par exemple)…donc tous les endroits où existent les benêts, les faibles d’esprit, les pôvres types, les ignares…et le liste est longue sont bons pour endoctriner les jeunes maghrébins surtout…!

        Je vous invite à lire ces passages entre et sous les lignes:

        « Selon le politologue spécialiste de l’islam Olivier Roy, les djihadistes occidentaux sont avant tout des nihilistes :« Ils ne représentent jamais une tradition qui se révolterait contre l’occidentalisation. Ils sont occidentalisés, ils parlent mieux le français que leurs parents. Tous ont partagé la culture « jeune » de leur génération, ils ont bu de l’alcool, fumé du shit, dragué les filles en boîte de nuit. Une grande partie d’entre eux a fait un passage en prison. Et puis un beau matin, ils se sont (re)convertis, en choisissant l’islam salafiste, c’est-à-dire un islam qui rejette le concept de culture, un islam de la norme qui leur permet de se reconstruire tout seuls. Car ils ne veulent ni de la culture de leurs parents ni d’une culture « occidentale », devenues symboles de leur haine de soi. […] La violence à laquelle ils adhèrent est une violence moderne, ils tuent comme les tueurs de masse le font en Amérique ou Breivik en Norvège, froidement et tranquillement. Nihilisme et orgueil sont ici profondément liés. » Comme c’est bizarre…!

        Le politologue spécialiste de l’islam Gilles Kepel tient une analyse proche :
        « Comme Olivier Roy, il y a ceux qui estiment que nous vivons seulement une islamisation de la radicalisation. Selon ce politologue, aux BRIGADES ROUGES d’autrefois se substituent les BRIGADES VERTES. Pour lui, les djihadistes n’ont rien à voir avec le salafisme. Certains de ses disciples expliquent que cette doctrine constitue un rempart contre le terrorisme. Dans l’entretien paru le 29 septembre 2014 dans le Monde, Olivier Roy note : « Il faut d’autant moins internationaliser le conflit que Daech a avant tout une stratégie locale, qu’il tente d’étendre à tout le Moyen-Orient, mais son objectif n’est ni New York ni Paris. »

        Tout est dit Harissa….(Harra wala chouia???)…!

        8
        3
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 18 h 23 min

    La France au lieu d’agir directement sur les vraies causes de la prolifération du pitbull islamiste, se borne à gérer les effets au lieu de la source de la cause, une religion belliqueuse et exhibitionniste. En octroyant le statut d’animal domestique au pitbull islamiste, la France pense pouvoir étouffer ses ardeurs velléitaires et celles qui couvent chez les peuples musulmans abrutis et annihilés par des siècles d’oppression théocratique et de despotisme politique.

    7
    2
    bozscags
    7 juillet 2019 - 17 h 31 min

    qui leurs à dit d’aller en Irak faire la guerre .

    9
    2
    benchikh
    7 juillet 2019 - 17 h 17 min

    la question se pose que vient faire la France hypocrite et ses alliés mafieuses avarices , ici en orient ??? ces crapules cherchent de l’argent sale avec du sang des innocents .Créer la discorde pour saccager les biens des gens ?? c’est çà la civilisation ???c’est çà la modernisation ??? on dirait qu’on est en face d’une préparation d’un groupe d’innocent pour une guerre de religion genre(croisade) ,ils se trompent et jouent avec le feu qui pourra un jour les brûlés .

    6
    5
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 14 h 36 min

    La France sait qu’ils seront condamnés à mort là-bas ce qui ne pourrait pas se passer sur le sol français donc elle a raison de ne pas perdre de temps.

    15
    4
    Felfel Har
    7 juillet 2019 - 14 h 21 min

    Il y a belle lurette que nous savons que les présidents Sarko, Hollande et surtout Macron nagent avec Marianne en plein gadoue. Ils se sont couverts de honte et d’hypocrisie en reprenant la propagande droits-de-l’hommiste tout en alimentant des conflits en terre musulmane et en fournissant chair à canon, armes de guerre et conseils malveillants aux agresseurs.
    Et, comble d’ironie, ils osent s’ériger en donneurs de leçons de démocratie, de justice et de promoteurs de paix dans le monde. Ils sont pires qu’Attila-le Hun, là où ils passent l’herbe ne repousse plus.

    12
    4
    karimdz
    7 juillet 2019 - 13 h 34 min

    La France a soutenu le daech contre Bachar. Il n est pas du tout étonnant que l état français laisser aller des djihadistes via la Turquie également complice.

    Après avoir jeté dans la gueule du loup des personnes qui se sont faits bêtement manipulés non pas pour servir l islam mais le sionisme.

    Il n y a pas assez de mots pour qualifier le machiavélisme de la France qui s illustre qui plus est, par la lâcheté.

    13
    7
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 12 h 15 min

    Il faut vraiment être de mauvaise pour croire au mot les déclarations d’anciens voyous convertis au terrorisme islamique.Condamnés à mort pour leurs fenestres entreprises apocalyptiques, ils déclarent ce que leur dicte leurs âmes satanique.

    14
    7
    Bon débarras !
    7 juillet 2019 - 11 h 51 min

    Vous connaissez des pays qui se battent pour récupérer leurs terroristes partis commettre des carnages dans d’autres pays ?
    Personne ne les a forcés à partir, et maintenant qu’ils sont pris au piège ils se souviennent qu’ils ont un pays.
    Leurs familles devraient payer le prix de la balle qui les fera partir au paradis de leurs 72 vierges, au lieu de se lamenter et d’accuser les autres des dérives criminelles de leurs enfants.
    Bon débarras !

    32
    7
    Elephant Man
    7 juillet 2019 - 10 h 05 min

    « Assad mérite la mort, ne mérite pas d’être sur terre. Le Front al Nosra fait du bon boulot » dixit Fabius ex MAE français.
    Réponse culte du Président Bachar Al Assad à Le Drian : « Je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme ».
    Les terroristes Qaïdistes et Daechistes occidentaux de Syrie et d’Irak sont transférés vers le Yémen.

    31
    6
    Vroum Vroum 😤..
    7 juillet 2019 - 9 h 42 min

    Quand un Pays (La France ) suprime l’autorisation Parentale de Sortie de Territoire aux mineurs moins de 18 ans , juste au moment du conflit Syrien provoqué par L’OTAN , on est en droit de se poser des questions , ..Oui l’union européenne à fermé les yeux aux départs des criminels Salafistes du Faux Djihad partis seuls ou en famille faire « le Djihad  » pour instaurer le Califat , avec la bénédiction et logistique de l’OTAN…Les « Faux » Frères Musulman sont Alliés au Sionisme Otan Usa Gb Israël France , oui Saouds Wahabisme Takfirisme et Qatar et Émirats et Erdogan Turquie Frères islamiste sont des Agents de l’OTAN…Oui Hollande Fabius Bhl Al nosra fait du bon boulot en Syrie ou Libye doivent être traduit en justice pour apologie au Terrorisme , oui Sarkozy doit être traduit en justice pour Crimes de Guerre et Contre l’humanité envers la Libye et Syrie…Le Pouvoir Français le sait , la collusion avec les Frères Musulman Wahabites dit Salafistes , où le Abdelkrim Belhadj de Alkaida est reçu au Quai d’Orsay à Paris… Et pour Usa le Sénateur John McCain en Photo en Syrie avec les Chefs Terroristes dont Abdelkrim Belhadj !!… Conclusion la France a perdue en Syrie , sa stratégie aura été un échec lamentable , et maintenant veut se débarrasser de ces éléments Islamistes partis de France faire le faux Djihad pour Israël en Syrie . .Hier « Opposition Modérée  » et aujourd’hui Terroristes !..le Double langage du Pouvoir Français et aussi double Face !!…

    26
    6
    Anonyme
    7 juillet 2019 - 8 h 44 min

    Triste pour les parents de ses jeunes sans cervelle combattre avec daesh et eil, une création américano sioniste avec la participation de l’Europe.
    La plupart de ses jeunes sont parti en ayant étais brain washing sans connaître une once de l’islam.
    Aujourd’hui ont les appel les chiens de l’enfer avoir étais combattre pour daesh la plus grande escroquerie du monde occidentale pour s approprié les puits de pétrole les minéret l’uranium et autre convoitise.
    C’est dommage car notre bien aimé prophète nous a clairement parler de ce moment de fitna qu’il ne fallait jamais s allié avec ce groupe de kharajite.

    24
    9
    harissa
    7 juillet 2019 - 8 h 30 min

    La famille tunisienne du terroriste parti assassiner femmes ,enfants ,vieillards ,au nom de daech et de sa foi islamiste se réveille après la condamnation à mort du combattant de daech ,l’état français n’a rien fait pur l’empêcher de partir ,ils ne l’ont pas dénoncé à la police ,fait arrêter pour l’empêcher d’aller égorger des innocents ,mais maintenant ils retrouvent la parole ,avant cela ne les gênaient pas du tout ,il se battait au nom de dieu . Les deux tueurs terroristes français Bilal Kabaoui et Vianney Ouraghi , ces deux assassins ont pourtant gagné leur combat et attendent la récompense suprême de leurs meurtres ,viols ,tortures ,le paradis des croyants avec les 72 vierges promises .Ils n’ont pas rencontré d’émissaires du gouvernement ,ils ont juste entendu parler français donc ce sont des « autorités françaises qui étaient là et eux étaient derrière la porte ,rapide comme conclusion ,depuis leur geôle en Irak sous haute surveillance ils ont des téléphones à disposition pour s’entretenir avec leurs familles quand ils veulent ,un peu étrange . Mais comme le dit si bien une chanson  » Tout le monde veut aller au Paradis mais personne ne veut mourir « 

    26
    6
      Cyrille CLARA
      8 juillet 2019 - 13 h 25 min

      Pourquoi devrait-on s’émouvoir et les croire, ils ont fait voeux et allégeance au mensonge et l’obscurantisme, n’en déplaise aux pseudo-intellectuels hypocritement humanistes. Nous n’oublierons pas l’asservissement, les viols, vols, meurtres et autre saloperies commisent.
      La pitié est pour les chiens enragés , ils sont moins humains que les chiens enragés .

      4
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.