Les étudiants plus que jamais déterminés à «arracher» le changement du système

étudiants
Manifestation des étudiants à Alger, ce 9 juillet. PPAgency

Par Mounir Serraï − Les étudiants sont nombreux à sortir dans les rues de plusieurs villes du pays pour réaffirmer leur détermination à poursuivre leur combat pour le transfert du pouvoir au peuple. Et comme chaque mardi depuis maintenant vingt semaines, les étudiants apportent des mises à jour à leurs slogans selon l’évolution de la situation politique.

C’est ainsi qu’on voit bien des pancartes sur lesquelles est écrit : «Faragh doustouri, essoulta lechaab» (vide constitutionnel, le pouvoir au peuple), en référence à l’expiration, aujourd’hui, du mandat du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah.

Les étudiants ne se sont pas détachés de leur slogan fétiche, à savoir «Dawla madania, machi askaria» (Etat civil et non militaire). Ils ont aussi scandé haut et fort «Bensalah barra» (Bensalah dehors) ainsi que des slogans contre le racisme et la stigmatisation des Kabyles. Les étudiants ont fustigé aussi le chef d’état-major de l’ANP, qu’ils considèrent comme «opposé» aux revendications du peuple.

Malgré le soleil et la forte chaleur, les étudiants ont marché de la place des Martyrs jusqu’à la place Audin, sous un impressionnant dispositif sécuritaire.

Même topo dans les autres villes du pays où les étudiants maintiennent le seuil de leurs exigences politiques au même niveau, en considérant qu’aucun changement ne peut intervenir avant le départ de tous les symboles du régime. Ils réclament le transfert total du pouvoir au peuple algérien, avant une transition politique qui permettra la mise en place d’un nouveau système démocratique, basé sur le droit. «Pas de confiance à des figures d’un système qui se régénère depuis l’Indépendance», lisait-on sur une pancarte.

«Qu’ils partent tous», lance un étudiant qui affiche sa détermination à aller jusqu’au bout de ce combat pour une Algérie plurielle, démocratique et moderne. Aussi bien à Alger qu’à Oran ou à Annaba, Sétif et Constantine, les étudiants rejettent totalement toute immixtion du pouvoir militaire dans le processus politique et dans la gestion de la crise actuelle.

M. S.

Comment (10)

    BA BA BA BA BA BA BA
    10 juillet 2019 - 1 h 52 min

    C’est vraiment plus que INADMISSIBLE de lire ça dans n’importe quelle presse fusse t-elle.
    《《poursuivre leur combat pour le transfert du pouvoir au peuple.》》
    Autant rendre le pouvoir de l’Algérie à la France ou au turc.
    Aucun auteur de cinéma au monde ne lui est jamais passé à l’idée un tel scénario pour proposé a un producteur de cinéma pour réaliser se genre d’absurdité.
    HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE NE TUE PAS.

    13
    124
      HLM
      10 juillet 2019 - 8 h 34 min

      Les pouces tournes bas sont la preuve irrefutable que Ba(7)a autant de fois raison.Allez pouces bas dites combien je suis dans le tord

      3
      6
    Nasser
    10 juillet 2019 - 0 h 23 min

    Au lieu de réclamer plus de moyens pour élever leur niveau, non ils aiment les grèves et la manipulation! Leur niveau est tellement bas que rares les pays qui les acceptent pour poursuivre leurs études! Ils ne sont qu’une poignée à réussir! Continuez à jouer aux « moutons de Panurge »….
    —-
    NB: Vous avez tous du remarqué que le nommé « CHELABI » n’est qu’un petit manipulateur médiocre du système qui pousse en fait nos jeunes au désordre tout en feignant se montrer contre le « système ». Ils les encourage à faire plus et mieux en jouant sur les sentiments (UN Zitout bis) .
    Observez ses formules mielleuses, mais trompeuses!
    – Quelle belle jeunesse!
    – Elle a fait ce que ma génération n’a pas pu faire
    – On est fière de vous,
    – vous êtes le moteur et l’âme de notre révolution!
    – les vrais petits enfants de la Toussaint.
    – De vrais Novembristes qui veulent libérer le citoyen
    Le LEXIQUE du manipulateur!
    C’est plutôt son « Clan » qui est pris de panique!
    Ne croyez surtout pas à cet énergumène et son genre!
    Ils se gardent bien de dire cela à leurs rejetons !
    Ils vivent du mensonge et du bluff et sur le dos de ceux qui les écoutent!
    ——————
    Plus les arrestations se multiplient, plus ils s’acharnent sur l’Armée! Par tromperie, ils citent Gaid-Salah!
    La position anti-Armée est absolument sans issue!
    L’Armée garante de la sécurité et de la stabilité est donc gagnante à tout les coups, surtout lorsqu’elle s’est mise du côté du peuple et en s’en tenant à l’option référendaire pour l’élection du Président de la République en conformité à la Constitution!
    A l’opposée, les partis et personnalités dits « démocrates » veulent une « période de transition » qu’ils veulent diriger (sans pouvoir arriver à s’entendre entre eux d’ailleurs) par cooptation et sans élections !
    Avec cette position légale, légitime et démocratique de l’Armée, aucun reproche ne pourra lui être fait quelque soit la puissance des clairons qui sonnent la charge contre elle!

    VOUS allez voir la réaction coléreuse et de panique de ce bougre à propos de l’Armée et de Gaid-Salah !!!
    Je l’ai mis à nu une fois, mais il persiste! 🧐🤪

    317
    159
      Chelabi
      10 juillet 2019 - 5 h 25 min

      Wach Nasser tu t’es réveillé de ton knock out du vendredi 5 juillet. Voir 25 millions défiler dans les rues t’a envoyé au tapis pour 4 jours. Maintenant tu secoues tes haillons et tu t’en vas de nouveau quêter ta portion de kachir.
      Franchement n’essaye pas de te mesurer à moi. Garde surtout ton énergie pour défendre ton GS.
      Abou alqassim echabbi disait: rouwaydaka la yakhdaanka errabii wa sahwi el fadha wa dhaw-i essabah. Fa Fil oufouqi errahbi hawlou edhalami wa qasfi erouooudi wa erriyah.
      Wallah je ne sais même pas si tu comprends ce que je dis.
      Bon kachir tout de même

      13
      37
        Nasser
        10 juillet 2019 - 19 h 54 min

        Citation: « Voir 25 millions défiler dans les rues »
        —-
        25 millions? Il vient de rajouter 5 car il a compté tout le monde en les mettant « les uns derrière les uns » (comme disait l’autre)! Il sait compter le bougre!
        Manipulateur, médiocre, stupide et inconscient!

        25 millions c’est 54% de la population (plus de la moitié)
        25 millions c’est un cortège de 347 Km de long 😵😱!!!
        Presque Alger-Constantine!
        (4 pers/m2 sur une route de 18 m de large)
        – Répartis sur 10 grandes villes, ils seront sur 34 km par ville
        – Même répartis sur les 48 wilaya, ils seront sur 7 km par wilaya
        Hahaha! Le comble des déclarations et manipulations stupides, Les menteurs et les bluffeurs tombent toujours!!

        12
        5
    Nasser
    9 juillet 2019 - 23 h 59 min

    Hahaha! La bonne blague!
    Qu’ils se libèrent eux-même de la manipulation………
    Ces étudiants qui manifestent ne sont qu’un « faire valoir » pour ne pas dire « moutons ». Les manipulateurs ne cessent de les utiliser comme ils l’ont fait pour M. Bouregaa (86 ans) !! Ils crient « Libérez Bouregaa » et les « détenus d’opinion et politiques » « mais n’osent pas dire « tous les autres » y compris les parrains de leurs manipulateurs… puisqu’ils sont sous le coup des mêmes chefs d’accusation!! Pourquoi cette discrimination?? Dire qu’ils se déclarent « étudiants » qui doivent réfléchir avant d’agir! Il faut s’en prendre à ceux qui ont manipulé M. Bouregaa (86 ans) pour lui avoir fait déclarer des choses « sales » contre l’Armée de son pays! Il a été utilisé comme « bouclier » à leurs actions mesquines et fourbes!

    174
    176
    MELLO
    9 juillet 2019 - 20 h 23 min

    « Les étudiants , plus que jamais déterminés a arracher le changement » . Logique , cette classe de citoyens souffrent sur plusieurs points . Ils souffrent , parce que leurs parents souffrent de la malvie. Ils souffrent parce que les conditions des études supérieures , sur tous les points, sont des plus lamentables et deplorables. Ils souffrent parce que leur avenir n’est pas clair, « un avenir sans avenir », comme disait l’autre. Au final , le pouvoir a mis les étudiants , comme tout le reste du peuple, dans un marasme le plus total. Aujourd’hui , comme hier avec Taleb Abderrahmane , ces étudiants veulent arracher l’indépendance populaire.

    61
    5
    Vangelis
    9 juillet 2019 - 18 h 01 min

    Tout le monde et le monde entier voient que les manifestations sont pacifiques depuis de nombreux mois.

    On voit aussi une armada de policiers et de gendarmes qui quadrillent les manifestants, qui les tabassent et qui les empêchent de se rendre sur les lieux prévus pour manifester. Et pourtant, ils sont les enfants du peuple.

    Cette façon de faire de ces gens là, dits force de sécurité, prouvent si besoin est qu’ils sont pour le régime car comment alors interpréter leurs attitudes de violences diverses.

    Bien évidemment, ces forces reçoivent les ordres non pas de leur hiérarchie, du moins en ce qui concerne les policiers mais bien de l’E.M qui regroupe et s’accapare maintenant, sans aucune élection ou mandat, le président, le premier ministre et son gouvernement, outre les assemblées et autres institutions à l’exemple de la justice.

    Tout ce beau monde aux ordres n’ose même pas démissionner et attend le feu vert de cet E.M pour bouger.

    On voit bien que tout est bloqué et la responsabilité incombe donc à l’E.M qui ne veut rien lâcher, préférant laisser pourrir la situation et espérant que les citoyens de guerre lasse ne baissent les bras.

    En pensant ainsi ou manœuvrant dans cet objectif, il montre qu’il est non seulement irresponsable mais plus grave encore qu’il n’a pas une once de patriotisme puisqu’il ne pense pas au pays prioritairement mais bien à ses avantages pécuniaires.

    65
    10
    Chelabi
    9 juillet 2019 - 17 h 03 min

    Quelle belle jeunesse! Elle a fait ce que ma génération n’a pas pu faire, malgré quelques éclats ici et là .
    Ces jeunes sont les vrais petits enfants de la Toussaint. De vrais Novembristes qui veulent libérer le citoyen, alors que leurs grand-parents ont libéré le territoire. Bon sang ne saurait mentir!
    Les gens du système, nombrilistes et peu novembristes regardent cet ouragan venir vers eux avec force et détermination. Ils sont pris de panique. Y a de quoi! Vive la seconde république démocratique et sociale.

    208
    38
    Sid
    9 juillet 2019 - 17 h 02 min

    Bravo et chapeau bas! On est fière de vous, vous êtes le moteur et l’âme de notre révolution! Vous êtes l’élite d’aujourd’hui et de demain que notre cher pays a besoin!

    Des fois, on se laisse envahir par un doute passagé, mais voir autant d’énergie et de détermination de la part de nos étudiants fait renaître nos plus grands espoirs, nous redonne du courage et nous pousse à aller de l’avant! Ensemble, nous vaincrons!

    Que dieu vous protège! Tahya Djazair!

    138
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.