L’ONM demande à l’APN de rouvrir le dossier de la criminalisation de la colonisation

Chenine ONM
Le nouveau président de l'APN Slimane Chenine, interpellé. PPAgncy

Par Mounir Serraï L’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) relance sa demande de criminalisation du colonialisme français. Le secrétaire général par intérim, Mohand Ouamar Benhadj, adresse un appel au nouveau président de l’APN, Slimane Chenine, pour une loi criminalisant le colonialisme français et exigeant l’indemnisation pour la destruction des biens et des personnes.

Le moudjahid Mohand Ouamar Benhadj estime qu’«il y a un lourd contentieux» entre l’Algérie et la France qu’il faudra traiter. Depuis 2005, souligne-t-il, la France considère à travers une loi votée par son Parlement que «la colonisation était une mission civilisatrice». «Nous, nous considérons cette colonisation comme une mission destructrice», assure-t-il.

«Tourner la page, oui mais il n’est pas permis d’être amnésique», poursuit-il, considérant qu’il est du devoir de l’ONM d’interpeller et de rafraîchir la mémoire des Algériens sur ce qui s’est passé en Algérie durant l’occupation française. Le moudjahid Mohand Ouamar Benhadj estime qu’il est important que l’Algérie demande l’indemnisation pour l’entreprise destructrice du système colonial.

«Le colonialisme n’a pas uniquement détruit des biens. Il a provoqué la mort de millions d’Algériens. Il y a ceux qui sont tués par les armes et ceux qui sont tués par les maladies et la famine. Le taux de mortalité infantile était durant l’occupation française de 80%», souligne le secrétaire général par intérim de l’ONM, qui remet ainsi sur la table une des principales revendications de l’ONM.

M. S.

Comment (47)

    Anonyme
    16 juillet 2019 - 14 h 52 min

    Mr Anonyme, vous divaguez!
    Tout ce qu´a fait la France en Algérie, pendant les 132 ans de colonisation, elle l´a fait pour les Francais et les colons, jamais pour les autotchtones!
    Les indigènes que nous étions n´avions pas les droits quß avaient les Francais colons!
    Nous étions étions meme des citoyens de seconde zone.
    Quel était le taux d´alphabétisation des indigènes?
    Au moment où la France nous avait colonisé, le taux
    d´alphabétisation était supérieur à celui des Francais.

    4
    3
    Anonyme
    16 juillet 2019 - 13 h 50 min

    Wow! Voila que l’ONM remet au goût du jour cette revendication pour réclamer à l’arrogante France repentance et dédommagements. Je ne me fais aucune illusion car les taupes que ce pays a placées au sein de nos institutions s’emploieront à tuer dans l’oeuf une telle initiative.
    L’ONM devrait toutefois , si ces membres sont aussi nationalistes qu’ils prétendent et maintenant qu’ils se découvrent justiciers, demander des comptes aux sclérosés du FLN et du RND qui ont apporté leur soutien aux multiples gouvernements adoubés par les militaires. Devant les hommes comme devant Allah, ils ont humilié le peuple, ils l’ont écrasé, l’ont paupérisé, l’ont privé de justice et de liberté, en lui imposant des dictateurs plus soucieux de piller que de bâtir le pays. Qu’attend l’ONM, si prompte à défendre un des leurs, pour faire aboutir et triompher les demandes de changement de régime et surtout pour réaffirmer le primat du civil sur le militaire? L’ONM, sera-t-elle pour ou contre la démocratie?
    En novembre 1961 (en pleine guerre d’Algérie), le président De Gaulle (il avait rangé son uniforme pour entrer en politique) déclarait ceci, après qu’un « quarteron de généraux » a tenté de lui faire un coup d’État:
    « Dès lors que l’État et la nation ont choisi le chemin, le devoir militaire est fixé une fois pour toute. Hors de ses règles, il ne peut y avoir, il n’y a que des soldats perdus. » Comprendre que les militaires qui s’opposent aux choix du peuple, de la république voulue par le peuple, s’excluent du jeu politique.
    A bon entendeur!

    5
    1
    Anonyme
    16 juillet 2019 - 13 h 39 min

    Criminaliser la France d’avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour chasser le colonisateur ottoman, détruire leurs repères, libérer les esclaves (16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger), affranchissant ainsi du joug les tribus berbères et arabes ; d’avoir fait soigner toutes ces populations, dès 1830, par des médecins militaires français, amenant à ces populations du Maghreb, chiffrées à moins d’1 million en 1830 à plus de 10 millions en 1962 !
    Car ce sont bien les services de santé militaires qui ont ouvert des centres de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement cette population.
    En 1962, l’Algérie comptait plus de 160 hôpitaux et la faculté de médecine d’Alger était la 2ème de France !
    Et il faudrait les criminaliser d’avoir respecté la langue arabe et la religion musulmane, ce que n’avaient pas fait les Arabes puisqu’ils forçaient les Berbères à s’islamiser pour ne pas être tués ?
    Et il faudrait les criminaliser d’avoir drainé, asséché, fertilisé un sol qui était à l’abandon depuis des siècles et ce, au prix de nombreuses vies ?
    Il faut savoir qu’en 1830, à l’arrivée des Français, l’agriculture en était restée au Moyen Âge, et il faudrait s’excuser d’avoir créée une agriculture riche, prospère, exportatrice ; d’avoir fait de la Mitidja, le grenier à fruits et légumes de l’Algérie, alors qu’aujourd’hui, le pays doit importer la plupart de ces produits, car cette immense plaine a été transformée après 1962 en friche industrielle ?
    Et il faudrait les criminaliser pour les nombreux établissements de formation agricole, extrêmement performants et qui fournissaient, jusqu’en 1962, des cadres à tous les niveaux ?
    Il faudrait les criminaliser d’avoir résolu le problème de l’eau, dont dépendait l’avenir de du pays ? C’est bien l’armée française qui, dès 1830, domestiquait les oueds, qui constituaient des réserves d’eau et créait un réseau de canaux d’irrigation et stabilisait les sols ?
    Il faudrait encore et toujours les criminaliser pour le pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les Pieds Noirs ; et tout cela fut possible grâce à la construction de 12 barrages !
    Les criminaliser aussi d’avoir créée un réseau routier de 54 000 kms ; d’avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares ; d’avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays et d’avoir essaimé le territoire de milliers de kms de chemin de fer ? D’avoir multiplié les écoles sur tout le territoire ; d’avoir alphabétisé ; d’avoir enseigné les règles d’hygiène et les principes médicaux fondamentaux, ce qui a fait dire à l’écrivain Belkacem Ibazizen : « la scolarisation française a fait faire aux Arabes un bond de 1000 ans » !
    De tous les peuples qui sont passés en Algérie, seuls les Français ont laissé un bilan positif ; les vandales n’apportèrent rien au pays sinon la désolation !
    Les Arabes apportèrent la religion islamique idéologie arabe totalitaire et impérialiste, mais n’apportèrent rien de la brillante civilisation de Damas.
    Quant aux Turcs, ils firent régresser le pays sur tous les plans, et c’est bien l’Etat Moyenâgeux, couplé à une piraterie intense, qui incita la France à intervenir.

    7
    10
      elgat
      16 juillet 2019 - 19 h 49 min

      MATAHCHEMCH INTA ! TU OSES FAIRE L’APOLOGIE DU TERRORISME COLONIAL SUR UN JOURNAL ALGÉRIEN.
      tu n’as pas vécu la periode coloniale , tu n’as même pas le droit de t’exprimer sur cette periode.
      – LES ALGÉRIENS ÉTAIENT DES ESCLAVES DE FRANÇAIS
      – LES ALGÉRIENS MOURAIENT DE FAIM ET DE SOIF
      -LES ALGÉRIENS ÉTAIENT A 95 % ILLETTRÉS.
      – L’ESPÉRANCE DE VIE DES ALGÉRIENS ÉTAIT DE 45 ANS

      2
      1
      Anonyme
      17 juillet 2019 - 8 h 30 min

      Mr Anonyme, vous divaguez!
      Tout ce qu´a fait la France en Algérie, pendant les 132 ans de colonisation, elle l´a fait pour les Francais et les colons, jamais pour les autotchtones!
      Les indigènes que nous étions n´avions pas les droits quß avaient les Francais colons!
      Nous étions étions meme des citoyens de seconde zone.
      Quel était le taux d´alphabétisation des indigènes?
      Au moment où la France nous avait colonisé, le taux
      d´alphabétisation était supérieur à celui des Francais.

    mus
    16 juillet 2019 - 13 h 25 min

    j’ai envie de dormir encore 50 ans de plus
    notre valeureux moudjahid bourgaa et en prison le jour de l’indépendance

    mus
    16 juillet 2019 - 13 h 23 min

    j’ai envie de dormir encore 50 ans de plus

    Chibl
    16 juillet 2019 - 12 h 04 min

    Demander a un islamiste la criminalisation de la colonisation est une aberration, la France a colonisé l’Algérie et les islamistes ont colonisés l’esprit des algériens.
    Une demande pareille doit être faite a un parlement elu démocratiquement pas a un parlement fantoche dont le président a été ramené sur le dos d’un char, Belmadi a plus de légitimité que ce Chenine.

    8
    2
    Anonyme
    16 juillet 2019 - 11 h 54 min

    Leur capacité à nous étonner (ces ONM) n’a pas de limite. Mangeant à tous les râteliers, ils font des sorties « fracassantes », bien calculées pour faire diversion. Ils ne se rendent même pas compte qu’il font du « tam tam » connu et dépassé, que nous sommes en plein troisième millénaire, qu’ils doivent renouveler leur logiciel ou aller se faire voir dans un zoos. Ils n’ont même pas osé condamner la violence sur des jeunes sans défense, sans parler de jeunes en prison, des jeunes qui auraient pu être leurs petits enfants. La pleutrerie aussi, comme la médiocrité, n’a pas de limite chez notre « élite gérontologique ».

    7
    2
    Kaci
    16 juillet 2019 - 11 h 32 min

    C’est la priorité des priorités

    2
    4
    Anonyme
    16 juillet 2019 - 11 h 25 min

    Une des priorités de la nouvelle république:
    Exiger des réparations à la France pour 132 ans de colonisation, synonyme de crimes de masse,
    d´exploitation de vols, viols, enfumades, essais nucléaires et toxiques et, décultration du peuple algérien!
    Pas besoin de repentence, car seul les grandes nations (comme l´Allemagne) en sont capables!

    8
    2
    Message à l'ONM
    16 juillet 2019 - 10 h 50 min

    J’ose demander à l’Organisation nationale des Moudjahidine (ONM) de faire en sorte de soutenir le Hirak pour l’instauration d’une nouvelle vraie république démocratique et d’un Etat de droit et c’est ainsi qu’on pourra se faire respecter par la France et le reste des pays du monde !

    Construisons un pays juste, fort, moderne, authentiquement démocratique et après on pourra plus facilement et légitimement imposer le respect de notre pays sur le plan de son histoire, de sa mémoire, de sa culture, de son économie etc… etc.. C’est ainsi qu’on mettra notre pays en capacité de défendre sa souveraineté et ses intérêts et sur tous les plans.

    6
    1
    FORZA ZIRIDES
    16 juillet 2019 - 10 h 37 min

    N’OUBLIEZ PAS LE CRIME LE PLUS IMPORTANT QU’A COMMIS LA FRANCE QUI EST CELUI DU CRIME CONTRE LA MEMOIRE ET DESTRUCTION DE L’HISTOIRE DE L’ALGERIE! la france quand elle est arrivée, a voulu effacer toute trace de l’histoire des algériens en détruisant et en rasant des monuments de l’histoire de l’algérie très importants. rien que alger elle a été détruite à 60%; et le pire c’est qu’ils ont brulé et surtout rapatrié tous les livres et archives de l’algérie d’avant 1830. la bibliothèque des deys est en france avec nos livres algériens. POSEZ LA QUESTION A N’IMPORTE QUEL CITOYEN DU MONDE: QUEL EST LE PIRE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ C’EST DE LUI DÉTRUIRE SA MÉMOIRE ET SON HISTOIRE OU LE CRIME DE SANG? ET VOUS VERREZ QUE LE PREMIER CRIME EST PLUS GRAVE CAR CE CRIME VA PERDURER DANS LE TEMPS A JAMAIS PRIVANT LES GÉNÉRATIONS FUTURES DE LEUR HISTOIRE ET DONC LES BÂTARDISER QUELQUE PART! IL EST GRAND TEMPS DE DEMANDER A LA FRANCE DE RESTITUER NOS ARCHIVES ET LIVRES D’HISTOIRE STOCKÉS EN FRANCE JUSTE POUR NUIRE A L’ALGERIE

    16
    2
    Cheikh
    16 juillet 2019 - 10 h 08 min

    L’ONM était et elle est très forte, qu’avait fait quand Bouteflika a enterré ce dossier à travers son boy Ziari ? elle a acceptée le fais accompli..Et Belkhadem a payé pour avoir critiqué Enrico Masias quant Bouteflika lui avait ouvert les portes. Espérant que cette fois-çi le tir au but ciblera le filet.

    4
    1
    Salahdine
    16 juillet 2019 - 7 h 10 min

    Il y a deux types de dossier :
    1. Dossier de criminalisation de la france avant 62 ( massacre, vols, viols, essais nucléaires, chimiques..etc)
    2.Dossier de soit disant investissements des sociétés françaises en Algérie qui n’est autre qu’un transfert illicite du devises vers la france ( Renault- secteurs automobiles, Total-secteur pétrolier lafarge -cimenterie…etc).
    La france a volé et continue a voler nos biens.

    9
    1
      Cheikh
      16 juillet 2019 - 12 h 12 min

      Cette France est toujours présente à travers TOTAL qui va extraire le gaz schiste et polluer l’Algérie. Alors réveillez-vous contre toute les pratiques de la France en Algérie et c’est à elle que les Algériens devraient crier  »DEGAGE »

      2
      1
    Droits Humains
    16 juillet 2019 - 6 h 43 min

    Voilà une initiative qui aurait du être portée par le mouvement de protestation nommé « hirak », pour montrer son attachement à la liberté, la vraie, celle obtenue au prix de millions de morts (depuis 1832), de destruction, de déportation, d’essais nucléaires, de camps d’internements, de napalm, du statut d’indigène, ….etc.
    C’est aussi une façon de rompre avec l’aire Boutef. qui avait bloqué cette proposition de loi en 2005.
    On remarquera que ni les Bouchachi, ni les Tabou, ni les animateurs de rue et de la toile ne font référence au désastre colonial subit par les algériens durant 132 ans, et ils se demandent pourquoi ils sont enrobés de doutes dans leurs postures.
    Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et les Moudjahidines n’ont pas oubliés, leurs combats qu’ils doivent transmettre à la jeune génération, continuent.
    Macron a commencé le travail, par la reconnaissance des crimes coloniaux comme étant des crimes contre l’humanité, il suffit de le lui rappeler.

    13
    5
    Qui est Patriote?
    16 juillet 2019 - 2 h 12 min

    L’O.N.M a fermé ses yeux sur énormément de choses. On ne comprendra jamais leurs silences (complices?) sur ces essais nucléaires et d’armes chimiques français qui sont allés au delà de 1962. Car ces essais ont continué jusqu’en 1978 pour certains et le site a été fermé en 1986!! sans avoir été décontaminé. Qui sont les responsables qui sont derrière la reconduction des accords avec la France pour qu’ils restent 24 ans après l’indépendance dans le sahara algérien? doivent-ils être jugés? doivent-ils être considérés comme des patriotes? l’ONM ne s’est jamais penché sur les massacres de mai 45, sur l’irradiation de Reggane, beni ouennif, l’accident de Béryl (du nom de code de l’essai) qui est un accident nucléaire qui s’était produit le 1er mai 1962 ( après le cessez-le-feu) lorsque la France réalisait son second essai nucléaire souterrain à In Ecker, au nord de Tamanrasset, pour mettre au point sa bombe atomique. Tout était prévu pour que l’explosion soit confinée à l’intérieur de galeries creusées dans la montagne du Tan Affela, mais un défaut de confinement avait conduit à libérer des éléments radioactifs associés à des laves et des scories, ainsi qu’à des aérosols1. Une centaine de personnes ont été exposées à une dose supérieure à 50 mSv( millisievert, mesure de radioactivité), dont Pierre Messmer, alors ministre des Armées, et Gaston Palewski, ministre de la Recherche scientifique. Du Gaz sarin a été testé en 1959 dans le sud mais a été aussi testé sur des personnes dans un abri en Kabylie, et certainement ailleurs,où 7 moudjahids dont un adolescent de 16 ans qui ont péri après que les français leur ont colmaté la sortie. Si cette organisation ne peut pas défendre la mémoire de leurs compagnons martyrs, moudjahids morts après l’indépendance ou vivants encore qui souffrent avec leurs enfants des conséquences de ces essais d’armes chimiques et biologiques, qu’ils mettent la clé sous le paillasson et arrêtent de nos rabacher ce que tout le monde connait. Est-ce que le silence est synonyme de la peur que la France dévoile ses archives compromettantes pour beaucoup de hauts fonctionnaires de l’état et de supposés chefs de guerre? Tous les citoyens algériens qui ont eu un séjour pour une raison ou une autre à Reggane, Ikker ( nord de Tamnrasset) et à proximité de B2 Namous, devront constituer des dossiers médicaux approfondis afin de savoir s’ils ont été contaminés ou pas. Message aux chefs militaires d’aujourd’hui, que faisiez-vous entre 1967 et 1986 alors que les militaires français se trouvaient en Algérie? N’EST PAS PATRIOTE QUI VEUT!!

    84
    2
      Qui Est Patriote?
      16 juillet 2019 - 21 h 21 min

      Qui est patriote (suite) Conséquences de l’accident De Béryl à In Ecker au nord de Tamanrasset:
      Gaston Palewski ( Ministre de la recherche scientifique) mourra d’une leucémie en 1984, soit 22 ans après les faits, à l’âge de 83 ans. Selon Pierre Messmer ( Ministre des armées), il était persuadé que ce cancer avait été causé par l’accident. Pierre Messmer est également mort d’un cancer, mais à un âge plus avancé (91 ans), sans qu’il soit possible de lier ce cancer à cet accident. Selon les comptes rendus officiels disponibles, la plupart des militaires n’ont reçu qu’une irradiation externe. Aucune information n’est en revanche disponible sur l’état de santé des populations civiles touareg du Sahara, mais selon des sources militaires sures le nombre d’Algériens contaminés reste inconnu à ce jour, et la contamination éventuelle de la chaîne alimentaire à la suite de ré-envols et/ou concentrations locales de radionucléides ne semble pas avoir fait l’objet d’études. Le nuage radioactif formé était dirigé plein Est. Dans cette direction, la contamination atmosphérique était significative jusqu’à environ 150 km, distance sur laquelle il n’y avait pas de population saharienne sédentaire, mais ce que le monde ignore est que cette radioactivité est là pour des dizaines des milliers d’années capable de contaminer la végétation, les animaux et les êtres humains, c’est pour cela que tous les algériens qui ont à un moment ou un autre séjourné dans cette régions devront faire des analyses afin de détecter s’ils ont été irradiés ou pas. Ce que nos gouvernants et nos militaires n’ont jamais demandé aux populations! C’est très dur d’être patriote!

    Anonyme
    16 juillet 2019 - 1 h 50 min

    M.Mohand Ouamar Benhadj Baraka Allahou Fik…! Effectivement, le dossier de la criminalisation du colonialisme barbare aurait dû être traité il y a bien longtemps, malheureusement les gardiens du Temple, les orbitons géostationnaires, les marionnettes, les déserteurs de l’armée française, les Harrkis et New-Harkis ainsi que les manchots nourris au fromage puant, ont fait en sorte que le dossier soit mis dans des tiroirs poussiéreux…! Il vaut mieux tard que jamais……FaFus doit payer pour les crimes de guerres, les crimes contre l’humanité, les enfumades, les génocides, la torture, le viol, l’utilisation du Napalm, les explosions nucléaires biologiques et chimiques….etc…commis en Algérie…..! On n’a pas besoin de repentance….!

    Au fait, la 3issaba est le produit de FaFa…..la plupart des membres qui forment un gouvernement de corrompus à El Harrach sont ses pions….! De Gaulle avant de déguerpir a bien calculé son coup avec son bras droit Jacques Foccart « le prince des ténèbres » et ses réseaux secrets (partout en Afrique d’ailleurs)…! Alors débarrassez-nous de cette vermine et faites en sorte de ne pas remplacer cette vermine par une autre…..le peuple n’est pas dupe….!!!!

    6
    3
      Mme CH
      16 juillet 2019 - 23 h 58 min

      Anonyme 16 juillet 2019 – 1 h 50 min, c’est moi Mme CH..!
      Je voudrais dire que l’ONM n’est pas tout à fait clean puisqu’elle a acquis la réputation de compter dans ses rangs des faux Moujahidines, des corrompus et des pions qui n’ont rien à voir avec la Guerre de Libération Algérienne, mais ne mélangeons pas les pinceaux, car ce que demande M.Mohand Ouamar Benhadj, un vrai Moujahid, est légitime et nous devons tous le soutenir; quant au linge sale, il se lavera entre Algériens…!

    Zâatcha
    16 juillet 2019 - 1 h 30 min

    Toc!Toc! N’aurait-il pas un seul brave de cette organisation, ou un seul de ces trop nombreux dépités, qui ait le cran de demander l’ouverture d’un dossier sur la délinquance institutionnalisée du marché informel de la devise à Square Saïd?
    Personne ne serait donc pas au courant de la valse de ces valises diplomatiques qui font la saignée du pays en faisant fuir des sommes colossales en € et en $ vers plusieurs pays étrangers ?
    Étrange silence de la part de toutes ces chancelleries. Seul le Canada a donné l’alerte. Mais a-t-elle été entendue,ou fait-on tout pour ne rien voir,et de rien écouter ?
    Les bébés Algériens âgés de 5 mois seulement, ont entendu cette alerte,et ils sont déjà dans les manifs en poussettes avec leurs parents, pour demander à que cessent toutes ces graves dérivdérives, à ce que ce pays soit dirigé par des gens intègres et honnêtes.
    Les vieux moudjahidines et ces dépités ne peuvent plus rien donner à pour ce pays. Ils n’ont même pas pu trouver depuis 1962 à ce jour, le moyen réglementaire pour pouvoir rapatrier les crânes des résistants Algériens tombés sur le champ d’honneur pour leur offrir une sépulture honorables.
    Alors que ces vieux mettent leurs bonnets de nuits, et leurs pantoufles une fois pour toute,et qu’ils laissent la jeunesse d’aujourd’hui, et celle de demain remettre le pays sur ses rails.
    Gloire à nos martyrs.

    9
    1
    Anonyme
    15 juillet 2019 - 23 h 14 min

    Afin de faire en sorte que ces crimes coloniaux ne se reproduisent plus, il est nécessaire de rappeler à tout le monde ce devoir de mémoire. Seulement, la criminalisation du colonialisme français n’est pas facile à obtenir, Car la France coopère uniquement sous l’influence des groupes de pression, et l’Algérie ne possède pas ce genre de lobbies sur le territoire français, alors que l’inverse est une réalité. Au-delà de ça, Il est primordial pour les Algériens, d’accéder aux archives de la période coloniale, de la guerre d’Algérie, jusqu’à l’indépendance du pays. Il faut aussi demander en urgence, la restitution des crânes de résistants algériens qui sont toujours exposé au musée français, c’est une question de dignité !
    L’article est très intéressant, et son titre est pertinent…Mais certains commentaires bottent toujours en touche, et parlent pour détourner le sujet ! Un proverbe dit : Si ce que vous avez à dire n’est pas plus beau que le silence, alors taisez-vous !!!

    15
    2
      Anonyme
      16 juillet 2019 - 5 h 47 min

      Concernant l’après 62, la France devra expliquer les raisons de sa présence sur le sol Algérien ! Et pour cela,
      il est de sa responsabilité de déclassifier les dossiers.

      7
      1
    Nasser
    15 juillet 2019 - 21 h 40 min

    Diversion! Comme une volonté de faire oublier les changements du système en cours qui n’arrange pas cette organisation qui a contribué au désordre actuelle par son lobbyisme opportuniste!
    Qu’elle fasse la demande après l’élection du nouveau Président de la république et d’une nouvelle APN !!

    3
    2
    Batata44dz
    15 juillet 2019 - 21 h 18 min

    Mais pourquoi l’ONM ne s’interesse pas au contenu du dossier de Mr Courage Mellouk Benyoucef ,depuis les annees 90 ,il ne cesse de reclamer sur les faux magistrats et Moudjahidines ,je suis curieux de savoir qui sont ces harkas que l’etat Algerien defend. Pour nos lecteurs il a ete toutcle temps menace et au annees du terrorisme on l’a accuse de soutien pour les islamistes criminels que nous retrouvons maintenant saluer les gestes de Gaid Salah …..Yetnehaw Ga3

    Zina
    15 juillet 2019 - 20 h 41 min

    Il y a très longtemps de cela, Ilham Chahine, une actrice égyptienne alors au sommet de sa gloire avait affirmé lors dans son passage à Alger que l’Algérie était le seul pays dans le monde arabe à avoir un Ministère des Moudjadines. Avec le temps, je me suis finalement demandée si ses propos ne cachaient une certaine forme d’ironie … Si nous nous inclinons tous devant ceux qui ont courageusement pris les armes et combattu l’ennemi mais qui sont restés humbles parce qu’ils ont le sens du devoir accompli, sans oublier évidemment toute notre reconnaissance pour ceux qui ont donné leur vie pour libérer notre pays de la puissance coloniale, nous avons par-contre beaucoup de suspicions pour ceux qui se sont déclarés Moudjahidines une vingtaine d’années après l’indépendance et touché le grand pactole assorti d’innombrables autres privilèges pour eux et leurs enfants ainsi que de retraites dorées sans cesse revalorisées … S’agissant de l’ONM, cette organisation avait apporté un soutien indéfectible au « compagnon d’armes » dans sa course (désolé, le mot est un peu fort !) pour un 5ième mandat présidentiel avant de retourner sa veste et saluer l’enclenchement du mouvement Hirak … Ce n’est pas la première fois ! L’ancien secrétaire de l’ONM, un maquisard, devenu ensuite Ministre des Moudjahidines, très connu pour ses diatribes envers la France, s’est installé à Lyon, dès son départ du Gouvernement en mai 2018, auprès de son fils, établi depuis longtemps de l’autre côté de la Méditerranée … Alors la dernière « sortie » de l’ONM, objet de cet article, est tout simplement inopportune. Un cheveu sur la soupe.

    6
    1
    Anonyme
    15 juillet 2019 - 19 h 24 min

    Hahhaha. Laissez moi rire SVP ! SIL VOU PLLLIIII !
    Sait il que nous sommes au mois de juillet 2019 ?
    Hahahahaha les crimes de la colonisation sont les appartements a paris, des comptes bien garnis au panama, dubai, Istanbul, geneve et zurich. Sinon parlons des cranes et des crimes de la colonisation. Apparemment il y a des colonisations qui sont synonymes de chocolats et de foie gras.

    30
    17
    Ittaff azar ighil dh' adhar
    15 juillet 2019 - 19 h 18 min

    La mémoire comme unique arrière boutique pour cacher le vide sidéral que l’ arabislamisme ne comble plus. Comme les Berbères veulent un ancrage directe avec leur patrie à partir de la symbolique Amazigh sans devoir passer par le Moyen-Orient et ses représentants. Ils n’ en veulent plus de ce moule informe, alors pour récupérer le pouvoir perdu sur les masses/ oumma, on replie sur ce refrain  » anticolonial » pour sentir ne serait-ce un instant ce pouvoir de contrôle du pays par défaut.

    10
    20
      Précision
      15 juillet 2019 - 20 h 18 min

      Le sujet n’a rien a voir avec Arabe ou Berbère.

      21
      3
        Anonyme
        16 juillet 2019 - 6 h 14 min

        Nopn Monsieur , le vrai truc est que vous incistez sur l’ennemi étranger d’hier- du reste c’est le meme qui a installé la junte arabe islamique- alors que votre régime arabe est le colon au présent

        2
        5
          Précision
          16 juillet 2019 - 11 h 44 min

          On peut être Berbère et colonialiste comme les Marocains du Rif qui forment une grande partie des colons et forces de répression au Sahara occidental avec leurs compatriotes Marocains des autres régions.

          3
          3
          Q
          16 juillet 2019 - 18 h 44 min

          Les rifains sont la chair à canons du roi arabe, comme le sont les kds qui ont participé aux différents assassinats de kabyles opposés au régime criminel de boumediene! Nuance!

          2
          2
    ben
    15 juillet 2019 - 19 h 03 min

    L’ONM DEVRAS COMMENCER PAR NOS DIRIGENT DEPUIS 1962 QUI ON MIS EN FAILLITE L’ALGÉRIE HEUREUSEMENT LE HIRAK EST LA POUR REPARTIR SUR UNE BONNE BASE POUR UNE NOUVELLE REPUBLIQUE

    23
    9
    Anonyme
    15 juillet 2019 - 19 h 01 min

    Onm ?? Au lieu de défendre ses adhérents benhadid,bouregaa..emprisonnés provisoire,ils n’ont pas le courage. Primo parce que certains d’entre eux sont des faux ; ensuite même parmi les vrais il y en a qui ont eu privilèges indus et le pouvoir a des dossiers qu’il utilise comme moyen de chantage. C comme pour les juges; le système est machiavélique : il vous tend l’appât et si vous mordez vous êtes foutu,pris en otage et obéissant à tout ordre.
    Cet onm utilise un vieux tube fonds de commerce.

    12
    9
    Anonyme
    15 juillet 2019 - 18 h 39 min

    Il serait temps ! Le monde ne connaît pas encore le coté sombre de la France. Elle promeut au niveau international son excellence, dit-elle. Son excellence est surtout criminelle !

    14
    6
    Anonyme
    15 juillet 2019 - 17 h 54 min

    On a réglé tous les problèmes de l’Algérie , il nous reste que la criminalisation de la colonisation. Et la criminalisation de notre pseudo indépendance c’est halal ??

    15
    10
    UMERI
    15 juillet 2019 - 17 h 44 min

    Une O N M infeste de faux Moudjahidin, qui reclame d’ une A P N illegitime, compose d’ indus occupants, de relancer la loi sur la criminilisation de la colonisation. La France reconnaitra ses tords, face a un pouvoir et une institution legitimes.

    16
    7
    Chelabi
    15 juillet 2019 - 17 h 18 min

    Personne n’ouvrira de dossiers car tous ont un dossier chez Fafa

    16
    7
    Un signe qui ne trompe pas
    15 juillet 2019 - 16 h 47 min

    Les pions de la France commencent a perdre de l’influence car c’était eux qui s’opposaient a l’ouverture de ce dossier, on remarque certains fils de harkis et les naturalisés pion du Maroc qui cherchent a dévier le sujet.

    LO.N.M. qui demande l’ouverture de ce brulant dossiers n’est pas celle de la clique de Bouteflika le traitre a qui la France accordait mandat sur mandat.

    Les 20 millions de pièces d’or volées en 1830 doivent être demandées comme les milliards volés par la clique de Bouteflika et qui sont cachés dans les banques françaises.

    26
    6
      Anonyme
      15 juillet 2019 - 21 h 35 min

      « Les milliards volés par la clique de Bouteflika qui sont cachés dans les banques françaises ». Mais tu prends ces crapules pour des naïfs, ce n’est surtout pas dans une banque de fafa qu’il faut mettre son magot (à cause de la fameuse Tracfin) mais plutôt à Dubaï et dans les environs.
      Avec un visa de résidence aux Emirats, tu as accès à toutes les banques de Dubaï pour l’ouverture d’un compte personnel. Tu peux donc ouvrir ce compte dans la même banque que celle de ta société Free-Zone ou non. Tu es assisté pour son ouverture (ce service est inclue dans le package).Quel que soit la banque, elle travaille avec toutes les banques de Dubaï et principalement avec la EmiratesNBD, Noor Bank et Mashreq Bank. Et tout ça dans le secret le plus complet. Ce qui n’est pas le cas en France.
      Les dirigeants algériens peuvent très bien déclencher des enquêtes internationales concernant les fonds que des responsables politiques étaient susceptibles d’avoir placés en France.
      La justice française sera obligée de par la loi de coopérer et d’enquêter et éventuellement d’appliquer la loi s’il y a délit. Tu as remarqué que personne n’a déclenché quoique ce soit!
      Ce n’est pas le cas à DubaÏ.
      Tu peux acheter de l’or physique (plusieurs tailles sont possibles jusqu’au lingot de 1 kg) ou des certificats. Des coffres sont disponibles dans la plupart des agences bancaires. Personne n’intervient dans ces achats, ceci étant à demander directement à ton chargé de compte qui est tenu au secret professionnel. Et hop, ni vu ni connu, je fais mes petites affaires à l’insu de tous les naïfs… à DubaÏ évidemment!

      2
      1
    Plus jamais ça. .........
    15 juillet 2019 - 15 h 58 min

    Au même titre que celles perpétré lors de la guerre 39/45 par les nazis.
    II y a aussi les essais nucléaires :
    de 1960 à 1961 : 4 essais aériens à Reggane ;
    de 1961 à 1966 : 13 essais souterrains à In Ecker.
    Et la contamination par radio activité que cela a généré.

    30
    3
    Bof
    15 juillet 2019 - 15 h 55 min

    Le fond de commerce de l’ONM, c’est sa principale raison d’exister et de justifier son budget annuel.
    Chaque année elle nous sort cette demande.
    Pendant que ses responsables vont se faire soigner en France.
    On connait la chanson.

    35
    14
      Lghoul
      15 juillet 2019 - 19 h 32 min

      Savent ils ce qui se passe dans la rue chaque vendredi ? Ont ils quelque chose de plus urgent a proposer pour eviter au pays le pire ? Les vrais moudjahed commenceront d’abord a liberer leur frere Bouragaa en prison a 86 ans dans son propre pays pour avoir dit LA verite.

      9
      9
    saad odhar
    15 juillet 2019 - 15 h 52 min

    quand on gagne gratuitement beaucoup beaucoup de fric et que l’on a rien a faire , il faut attirer l’attention dans l’oisiveté , c’est à dire battre le vent avec un baton.
    nb , valable pour les 02 structures

    21
    7
    Chaoui
    15 juillet 2019 - 15 h 44 min

    Il serait…temps !
    Il n’y a pas de dossier à « rouvrir » mais une LOI – déjà votée par l’APN et que certains ont mise dans les placards – à PROMULGUER.

    26
    3
    Anonyme
    15 juillet 2019 - 15 h 30 min

    Oui mais D abords criminaliser les 20 ans de règne de Abdekadre fakhamaouhoum et les quarantes voleurs.

    25
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.