Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme Abdelkader Benmessaoud

Cour Benmessaoud
Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l'Artisanat. PPAgency

Le conseiller enquêteur près la Cour suprême à Alger a ordonné la mise en liberté provisoire du ministre du Tourisme et de l’Artisanat et ancien wali de Tissemssilt, Abdelkader Benmessaoud, après avoir comparu, mardi, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, a-t-on appris auprès de cette institution.

Pour rappel, en application des dispositions de l’article 573 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d’Alger avait transmis, le 19 juin dernier, au procureur général près la Cour suprême, le dossier d’enquête préliminaire instruite par la Police judiciaire de la Gendarmerie nationale d’Alger, pour des faits à caractère pénal, à l’encontre de Mahieddine Tahkout et d’autres mis en cause, dans le volet relatif aux cadres et hauts fonctionnaires.

Outre Abdelkader Benmessaoud, plusieurs autres personnes sont poursuivies dans cette affaire, à savoir Ahmed Ouyahia, en sa qualité d’ex-Premier ministre ; Abdelghani Zaalane, en sa qualité d’ex-ministre des Travaux publics et des Transports ; Youcef Yousfi, en sa qualité d’ex-ministre de l’Industrie et des Mines ; Abdelkader Zoukh, en sa qualité d’ex-walid’Alger ; Sif El-Islam Louh, en sa qualité de wali de Saïda en exercice ; Djeloul Boukerbila, en sa qualité d’ex-wali de Saïda ; Abdellah Benmansour, en sa qualité d’ex-wali d’El-Bayadh ; Mohamed Djamel Khenfar, en sa qualité de wali d’El-Bayadh en exercice et Fouzi Benhocine, en sa qualité d’ex-wali de Chlef et Skikda.

Compte tenu de leurs fonctions lors des faits reprochés, les concernés bénéficient de procédures de privilège de juridiction consacrées par le texte de loi.

R. N.

Comment (18)

    Anonyme
    19 juillet 2019 - 18 h 40 min

    Je ne savais pas qu’on avait un ministre qui s’occupe du tourisme.

    Lghoul
    19 juillet 2019 - 16 h 47 min

    Nous avons un ministre d’état qui est en LIBERTE PROVISOIRE a cause de possibilité de délit de corruption – mais toujours a son poste – comme si etre corrompu veut juste dire boire un verre de jus !!! Et il n’a pas honte de montrer son visage ! Encore un autre dont le mot « honte » a disparu de son dictionnaire ou peut etre, son cerveau ne sait pas analyser le sens du mot.

    DYHIA-DZ
    19 juillet 2019 - 16 h 02 min

    S’il est un corrompu, il doit démissionner.
    Il n’y a pas de bon corrompu et de mauvais corrompu. Un corrompu est un corrompu.

    Kahina-DZ
    19 juillet 2019 - 14 h 36 min

    Je me demande que faisait la justice de LOUH.
    Qui va convoquer Louh pour qu’il nous explique la loi de  » laissez piller »

    Vroum Vroum 😤..
    18 juillet 2019 - 21 h 32 min

    C’est normal que la Confiance Pouvoir (civile ) Ministres , Walis , Maires..et le Peuple soit détériorée !!.. au tour du Ministre du Tourisme !!..où va s’arrêter le film ?.. la confiture devait être vraiment très bonne !!.. Mais hormis cela , maintenant il s’agit du destin de l’Algérie , entre quelles mains le mettre ? ..Qui ?…C’est comme confier les Clés de votre Maison à une Personne , on ne veut plus jamais des rapaces profiteurs , fourbes , vicieux , on veut un Président et Gouvernement et Wallis , Maires ..qui veulent une belle Algérie à tous points de vues … Il faut tout nettoyer, rien laissé au hasard . . Plus de piston , Rachwa , Villas clé en mains.. on veut plus ça , et le Peuple doit être satisfait .

      Lghoul
      19 juillet 2019 - 8 h 04 min

      « … maintenant il s’agit du destin de l’Algérie , entre quelles mains le mettre ? » – Quelle question ! – Mais entre les mains de tliba, le magicien de Annaba pardi !

      3
      1
        Anonyme
        19 juillet 2019 - 8 h 26 min

        Tlibus a déjà taillé la route, il doit être au fin fond de l’amazone.

        Vroum Vroum 😤..
        19 juillet 2019 - 14 h 38 min

        @L’Ghoul.. tu as mal compris mes propos !! ..qui t’a parlé de Tliba ?.. je ne connais pas cette Personne , et ma question est Dans quelles mains remettre le Pouvoir , c’est à ça que l’ont doit réfléchir , aulieu de tout le temps critiquer , non à tout , donnez le nom d’une Personnalité de toute confiance !!… Qui ?..c’est ça ma question , Qui ?.. jusqu’à présent aulieu de proposer une Personne comme Président de la République , c’est toujours la même rengaine , les mêmes Posts , à celui qui enfoncera le clou !!.. Cher L’Ghoul , qui pressent-tu comme Président de la République Algérienne ?.. bien sûr y’aura un processus , mais au bout proposons une Personalite pour le Poste de Président !!.. Mr Benbitour semble fiable !!?..Mr Ali Ghediri !!?.. Un Économiste , Un Général ?.. Qui ferai le consensus ?.. je crois qu’on est 5 mois plus tard en mesure de ce concentré sur le Nom du Probable Candidat à la Présidence de la république Algérienne , et non rester dans la critique perpétuelle , oui mais , alors que , tous les mêmes , dégagez tous… je crois qu’on a fait 15 fois le tour de la question !.. alors parlons solution , proposer un Candidat . . Moi personnellement Mr Benbitour semble fiable malgré ex Premier Ministre , je l’ai écouter à ces différentes interventions dans des Conférences à l’université de Bejaia , Médias… il me semble bien , l’autre Candidat Ali Ghediri ex Général, à la Retraite me semble aussi fiable.. et si y’a une Personalite meilleure bien venue à Elle… Voilà le sens de ma question Mr L’Ghoul , à qui remettre le Pouvoir !!!.. Mes Respects @L’Ghoul .

    mouatène
    18 juillet 2019 - 17 h 52 min

    si vous saviez quelle est la raison exacte pour laquelle ce monsieur a été nommé ministre du  » tourisme « , l’une des deux, ou bien vous n’arretrez pas de rire pendant au moins un an, ou bien vous allez vous arrachez les cheveux avec des pinces, excépté les chauves bien sur.

    Blakel
    18 juillet 2019 - 1 h 47 min

    C’est le deux poids deux mesures, en fonction du degré de proximité avec Gaïd Salah. Certains sont envoyés directement en prison, avant toute condamnation judiciaires, d’autres sont mis en examen, voire carrément condamnés, mais échappent à la prison, enfin d’autres ne sont même pas convoqués par la justice (exemple Bedoui qui a pourtant favorisé Tahkout).
    Alors les Louh, Saïdani, Tliba, enfants de général d’Annaba…faut pas rêver.

    12
    3
    3taef
    17 juillet 2019 - 13 h 54 min

    AH celui-là!! le Benmessaoud l’ex seigneur de TISSEMSILET et tant d’autres malfrats !! il en a fait des MISÈRES des BONNES et des pas MÛRES !!on devrait creuser des tunnels de la cours suprême à Lambèse-Tazoult et les conduire en rampant…ailleurs pour avoir festoyé plus que de raisons leur ministre est poussé à la porte grâce à une presse libre et sans concession…ICI on reste ministre le C… vissé au koursi même sous CONTRÔLE JUDICIAIRE…C’est précisément cette MENTALITÉ qui doit etre E-RA-DI-QUEE!!!

    18
    algerien
    17 juillet 2019 - 12 h 38 min

    Finalement il est loin d’être blanc comme neige, a tout point de vue!…..

    18
    36
      Anonimaoui
      17 juillet 2019 - 17 h 59 min

      Monsieur le pseudo « Algérien » sache que nous Algériens qui avons tellement pâti du racisme ici chez nous sous les colonialismes et ailleurs, sommes contre vos propos orduriers. Lesquels propos ne peuvent être commis que par des créatures viles et méprisables étrangères au grand peuple Algérien et à l’humanité depuis son aube.

      19
      5
        Anonyme
        18 juillet 2019 - 7 h 51 min

        On a été victime du racisme certes mais cela n’empêche pas certains d’entre nous d’être de fieffés racistes.
        Le grand peuple Algérien et à l’humanité depuis son aube est comme tous les peuples de la terre, ni meilleur ni pire.
        Avec un peu plus de modestie on est plus crédible.
        La racisme est la c… la plus partagée par les humains, quels qu’ils soient.
        Toutefois tu as raison de rappeler à la raison le pseudo « algérien ».

    Anonyme
    17 juillet 2019 - 12 h 31 min

    Sa démission devient impérative.Il ne doit pas se servir de son poste comme bouclier.

    20
    Lghoul
    17 juillet 2019 - 12 h 23 min

    Dans quel pays au monde un ministre mis en « liberté provisoire » après avoir passé du « bon temps » a la justice reste toujours a son poste ? Dans quel pays au monde on pourra trouver un cas pareil? Se rendent ils compte que c’est du jamais vu ? Un type qui peut être un criminel car il est toujours en « liberté provisoire » car son cas n’est pas encore résolu se trouve toujours a faire du tourisme a la tête de l’état.
    Incroyable mais vrai ! Est ce que les gens savent réfléchir de temps en temps ? Et c’est un gouvernement illégitime depuis le 9 juillet !

    23
    2
    Réseau 16
    17 juillet 2019 - 11 h 49 min

    Pas de fumé sans feu,je ne connais pas un dirigeant ou ministre qui a travailler avec Bouteflika est il a les mains propre,prenant le cas de Mr Louh ex Ministre de la justice aux enchères et la légalisation généralisée de la corruption ainsi ses amis Messieurs Zaalane;Zoukh;et trois hauts gradé;sont toujours en liberté,trois ex présidents de l’APN; pareil;

    19
    1
    Anonyme
    17 juillet 2019 - 9 h 37 min

    Il doit démissionner immédiatement, c’est une honte.
    L’Algérie navigue à vue sans boussole.

    22
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.