La haine des m’tournis

Sansal 22 février
Boualem Sansal. D. R.

Par Saïd Djafar – Laissant derrière lui la culture de l’émeute, le peuple algérien a surpris par son civisme dans son mouvement pour une deuxième République qu’il mène depuis le 22 février.

Alors que toutes les protestations actuelles, dans les pays du tiers-monde – comme au Soudan – ont été réprimées dans le sang, et même en France, au vu du traitement brutal réservé aux Gilets jaunes, le caractère pacifique du hirak algérien impressionne à la fois en tant que mot d’ordre et mode d’action. Les nostalgiques du colonialisme n’ont rien trouvé, alors, à se mettre sous la dent, surpris qu’ils ont été par cette manière de protester.

Après avoir appelé à l’interdiction des manifestations des supporteurs algériens et l’emblème tricolore algérien, ils n’hésitent pas à faire appel à la caution des «chasseurs de prix» qui ont la faculté de se retourner contre leur peuple.

En haut du podium, Boualem Sansal. Après avoir tenté de salir la Guerre de libération nationale, il vient de récidiver en stigmatisant nos compatriotes en France, parce qu’ils ont fêté les victoires et le sacre des Verts à la Coupe d’Afrique des nations.

En déclarant qu’«ils ont trahi la France qui les a accueillis», il remet au goût du jour le droit du sang, oubliant que les xénophobes préfèrent l’original à la copie. Courant derrière les prestiges, ces m’tournis, comme les qualifie l’écrivain Rachid Boudjedra, perdent le sens réel des choses.

Que doivent répondre ces jeunes stigmatisés à ces m’tournis qui détournent le regard quand ces jeunes manifestent pour fêter les victoires de l’équipe de France à l’euro et au mondial ? Comme l’a déclaré l’auteur des Contrebandiers de l’histoire : «Nous n’aurons jamais de haine contre le peuple français».

N’est pas Boudjedra qui veut. Tout est dans la racine du nom.

S. D.

Ndlr : Les opinions exprimées dans cette tribune ouverte aux lecteurs visent à susciter un débat. Elles n’engagent que l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à la ligne éditoriale d’Algeriepatriotique.

Comment (36)

    Mme CH
    27 juillet 2019 - 1 h 49 min

    Une photo vaut mille mots…! On dirait qu’il sort d’une tombe ce petit bonhomme….. »Simahoum 3ala Woujouhihim »…!!! Il s’est mis à genoux, ensuite à plat ventre puis il s’est plié en quatre..enfin il s’est lamenté sur un mur……et malgré cela il n’a pas encore obtenu un prix célèbre/prestigieux pour ses torchons…! Les harkis intellectuels trouvent leur bonheur lorsqu’ils se prosternent devant les bottes de leurs Maîtres….une fois pressés comme des citrons, ils seront jeter dans la poubelle de l’histoire….!!
    Puuuuuuffffff pôvres zommes……..n’est pas Homme qui veut…! Allez, circulez on n’en a rien à cirer…!

    Nta hypocryte kbiiiiiR.
    26 juillet 2019 - 1 h 10 min

    En france ils sont voyous et ceux qu’ils sont à el harrach sont innocents et pacifistes aahhhh ya el medloulines de vos maitres.

    Karim
    25 juillet 2019 - 7 h 23 min

    Les néo-harkis, Sansal ,Kamal Daoud, Ferhat Mehenni et autres, sont pires que les harkis.

    14
    7
      Gregg papy boyington
      25 juillet 2019 - 9 h 15 min

      t’es qui toi pour les qualifier de néo harkis!?
      les harkis réfléchissent comme toi , ils sont entrain de détruire l’Algérie par leurs bêtise , leur incompétence, leur arrogance et leur entêtement, tout comme ils l’ont soigneusement fait depuis 1962
      tu fais partie des nombreux potentiels despotes algériens, tem tem harki! on n’est ni URSS ni en Corée du nord
      ce n’est pas avec un esprit unilatéral que vous construirez une démocratie ,
      la diversité d’opinions est une bénédiction
      nous devons accepter le pluralisme , c’est cela la démocratie , c’est cela la force d’une nation! la richesse provient de la diversité.

      9
      14
    Lahouaria
    24 juillet 2019 - 7 h 59 min

    Boualem Sansal

    Écrivaillon des affaires tè3e l’ktilète
    les affaires tè3e srékate,
    ou les affaires tè3e les minors,
    Tè3e l’port,
    Tè3e l’taxiette,
    Tè3e forbiette,
    Tè3e l’Crim économik
    Tè3e lkdeb

    Hahahahahahahahahah
    Hahahahahahahahahah

    13
    14
      Massinissa
      24 juillet 2019 - 9 h 16 min

      @ Lahouaria,
      quand le niveau de ce débat te dépasse ou bien vous n’avez rien à dire il faut se taire et ce n’est pas la peine de dire des imbécilités et des c….

      21
      16
    B.M
    24 juillet 2019 - 2 h 46 min

    La solution finale sera la bonne, elle est de solder les comptes avec L’Hexagone, s’imposer un temps où ne seront autorisés d’aller « en France » que ceux que des situations respectables, (Liens familiaux vrais), OBLIGENT d’y aller, et Le Commerce… Il faut éviter L’Hexagone jusqu’à ce que la totalité du Contentieux ait été résolue. Il faut s’auto développer en Algérie, et contenir les instincts de fuite-en-France, il faut punir par l’adoption des lois requises quiconque en Algérie chante la France, il faut supprimer T.S.A, créée par les enfants des Harkis, apostats servis sous l’appellation fallacieuse de « Français musulmans », on ne peut être Français ET musulman, car le substrat de France est décadent, « Mariage pour tous », Sansal est un déchet, un excrément de « L’Algérie française », NOUS avons trop de déchets, certains déchets sont recyclables, d’autres non. Les microbes ont leur intelligence spécifique ! ETC… Chez nous cette sagesse : Egt3ha habra tebra ! Coupes avec L’Hexagone, ô Algérien digne fils de ton père ! Et tu verras s’ouvrir La Bonne Porte, de La Grandeur !

    14
    18
    Lahouaria
    23 juillet 2019 - 21 h 32 min

    Sansal c’est un Hibou ou une chouette, donc laissez le boubouler fi rassah inchallah.
    On sait déjà qu’il se force à écrire en lisant les actualités algériennes, dans l’espoir de faire sensation
    dans son bouquin pour gagner de l’argent, Sansal n’est pas un écrivain spontané qui raconte une histoire qui nous tient en suspens, Sansal est un Chekam, qui relate les actus des chiens écrasés pour salir l’image de l’Algérie à travers le monde, nouvellement débarqué en Europe, il a soif de vengeance et soif d’argent
    Tu peux dire que le scientifique enseignant franco-guinéen tué par un psychopathe franco-turc en Seine-Maritime.
    Une femme algérienne enceinte fauchée par une voiture par un Marocain.
    Si j’ai à écrire un livre, je dirais que Sansal se prend pour une femme, c’est une folle opportuniste qu’on doit interner pour éviter de nuire à la société musulmane, algérienne.
    Il n’est pas intéressant, c’est un nase

    27
    18
      Massinissa
      24 juillet 2019 - 14 h 43 min

      @Lahouaria,
      comme bien de gens qui te connaissent et comme bien de gens qui connaissent Monsieur BOUALEM SANSAL ? si tu ne le sais pas SANSAL est un grand écrivain reconnu mondialement , si tu ne partages pas ses idées c’est ton droit , mais tu n’as pas le droit de l’insulter et dire des insanités à son sujet .
      élevez un peu le niveau à Madame Lahouaria…

      13
      23
    Dz213
    23 juillet 2019 - 21 h 13 min

    Juste en voyant sa geule on à peur de se rapprocher de lui ,un intellectuel haineux et je dirai même que sa haine l’à poussé à être un psychic qui réfléchis alenvers.

    22
    16
    TOLGA - ZAÂTCHA
    23 juillet 2019 - 21 h 04 min

    Si c’était, à la limite, un raciste français qui l’aurait dit de vive voix et écrit, j’aurais à la limite compris ses motivations.
    Mais là ! Un bougnoule qui veut se prendre pour ce qu’il n’est pas. Je ne comprends pas. Je n’arrive pas à comprendre cette haine de soit que ça me laisse sans voix… Pauvre de toi ! Pauvre égaré…

    30
    17
    Zaatar
    23 juillet 2019 - 21 h 03 min

    J’adore Sansal. Tout ce qu’il dit et tout ce qu’il fait est parfait et sensé. C’est comme tout ceux qui ont manifesté à l’étranger pour la victoire algérienne à la CAN. Ils attendront encore quelques années avant de manifester une nouvelle fois leurs joies pour une éventuelle victoire de notre EN. Et en attendant, ils se délecteront des bienfaits que leurs auront offert les pays hôtes. Pas le leurs. Comme Sansal quoi, sauf que Sansal dit les choses à l’envers pour celui qui croit savoir la même chose a l’endroit.

    17
    27
    TOLGA - ZAÂTCHA
    23 juillet 2019 - 20 h 55 min

    C’est incroyable ce qui va arriver à notre équipe nationale ! ELLE VA ÊTRE COMPLÈTEMENT DÉTRUITE… Après avoir remporté haut-la main le titre de champion d’Afrique. A croire, et j’en suis à présent pleinement convaincu que des FORCES INVISIBLES s’acharnent à vouloir détruire A TOUT PRIX cette très belle équipe qui est capable de dominer l’Afrique pour douze ans, au moins, si ce n’est plus. Et qui nous a procuré un BONHEUR INTENSE. De grâce, NE LA DÉTRUISEZ PAS, SVP !!!
    Il y a des gens, qui ne sont sûrement pas de VRAIS ALGÉRIENS, qui NE VEULENT PAS LE BONHEUR DE L’ALGÉRIE et des ALGÉRIENS ! Qui NE VEULENT PAS que l’ALGÉRIE SE REDRESSE sur ses deux jambes. ILS VEULENT NOUS BRISER TOTALEMENT… Pourquoi ? On ne sait pas… Il y a des FORCES INVISIBLES pour sûr qui ne veulent QUE DU MAL à l’ALGÉRIE et AU PEUPLE ALGÉRIEN !!! C’est clair comme de l’eau de roche. C’est un VRAI MYSTÈRE…
    Aussi, je demande, TRÈS HUMBLEMENT ET AVEC BEAUCOUP DE RESPECT, à nos plus hautes autorités de l’ETAT d’empêcher par TOUS LES MOYENS ces mains criminelles d’assassiner notre Belle Equipe NATIONALE ! Car c’est à une véritable CONSPIRATION que nous assistons. Une MISE A MORT CERTAINE…

    17
    10
    Driss
    23 juillet 2019 - 16 h 28 min

    Djibouha ya louwlad dirou hala ya
    Lawlad! Voilà la réponse des Fennecs Algériens à Sensal le damné. ..

    42
    14
      karamazov
      23 juillet 2019 - 17 h 11 min

      Iben moua qui ai toujours dit que nous avons surtout un problème de culture et de société bien avant Sansal et KD qui eux ne l’on fait qu’après être revenus de leurs fantasmes comme le font les Hirakiens aujourd’hui, je ne ferai de Sansal ni des disciples ni des égéries.

      Wa lakin, ils ont l’idée , le courage, le culot, oula chay-ene akhara la tahsi, pour mettre le doigt là où il faut pour parler de notre piyi.

      Donc , comme Abou Karl El Maxi radhia allahou 3enhou, l’a fait avec les frères Bauer , la Sainte famille , avec son « critique de la critique critique », le moment viendra sans doute pour que j’aille reprocher à Sansal et KD leurs niaiseries si je daignais un jour m’occuper d’eux.

      Mais en attendant il faut commencer ce travail titanesque qui consiste en la critique de la religion et de la rente que , hélas, KD et Sansal, pointe maladroitement du doigt.

      Maladroitement, mais ils ont kamim le mérite de le mettre là ou le bât blesse.

      Quant à tous ces enfants terribles illégitimes que « l’otage de guerre » , la langue de Fafa, que ceux qui sont rentrés dans leurs pénates pour ronger leurs freins et leurs essuie-glaces faute d’avoir été reconnus par Fafa cette mère infidèle, malmènent , Les Boudjedra, les Si Qeddour les Y.B….

      13
      18
    Abdellatif
    23 juillet 2019 - 15 h 24 min

    Tout est dans la racine du nom ! exact ! Parfait !
    même pas la peine de s’amuser à regarder son faciès Al-Farassa la psychomorphologie en dit tout aussi long que que la racine du nom !
    n’est-ce pas là faire Un avec le mur des lamentations ?

    15
    13
    Elhadi
    23 juillet 2019 - 15 h 07 min

    Il y a des m’tornis de divers degrés. Sansal est dans le haut de la liste avec ou après certains harkis. Ce qu ils ont en commun est le refus de l independance de l algerie.Ce réfut chacun d eux l exprimé à sa façon
    -les nostalgiques de la colonisation:tout était bon du temps de la france
    -les critiques de l algerie de « depuis62 »,:on à rien fait de bon depuis 57 ans, dictature , état militaire etc
    -les anti-arabisation ou faut-il dire anti-alphabétisation (rester à 95% d analphabetes)
    -dévalorisation de ce qui est local,a contrario valorisation outre mesure des produits importés
    -crédulité béate des médias extérieures
    – septicisme sur tout activité nationale
    -désintéressement sur le patrimoine géographique ,culturel et cultuel
    -absence d esprit critique de tout ce qui vient de la france particulièrement en histoire
    merci de rajouter d autres caractéristiques des m’tornis

    28
    14
      Anonyme
      24 juillet 2019 - 9 h 03 min

      El Hadi
      Vous avez tout dit en quelques lignes. Bravo.

      7
      5
    kad
    23 juillet 2019 - 14 h 23 min

    Ce ne sont pas des voyous… Enfin probablement pas tous. C’est le système d’ordre placé par les français qui constituait une véritable provocation contre les algériens. Nous étions des millions à exprimer notre joie en Algérie, pourquoi n’y a t il rien eu? Quant au misérable écrivaillon, il na rien d’un algérien, ni d’un arabe ni d’ailleurs d’un musulman. Eh ben voyons! s’il l’avait été, Zemmour le serait aussi, avec sa tête cramoisie de vagabond errant comment peut-il croire qu’un jour il sera au firmament. Au cours de son ascension programmée, il sera laché du plus haut possible afin qu’il s’écrase comme une figue bien mure.

    29
    16
    Felfel Har
    23 juillet 2019 - 14 h 02 min

    Dans un de mes précédents commentaires, je m’étonnais du silence de certains Algériens par accident et Français de coeur du genre Daoud, Olive et BHL. Voilà qu’un des leurs sort de l’ombre pour cracher sa haine contre ces binationaux qui ont célébré la victoire de l’EN à la CAN. BS tenait à prendre tout le monde de vitesse en aboyant avec la meute du RN et du LR. Les autres ne vont pas tarder à se faire entendre.
    Il faut dire que ces gens-là n’ont de valeur au yeux de l’Establishment français que quand ils versent dans l’Algeria-bashing. C’est une forme de mercenariat qui peut rapporter gros mais qui reste assimilable à une honteuse trahison. Dans ses Annales, Tacite ne disait-il pas que « les traîtres sont odieux à ceux-mêmes qu’ils servent »?
    Les Américains auraient considéré les commentaires de Sansal comme du « BS » (Bull Shit) autrement dit de la m… .

    37
    14
      Elephant Man
      24 juillet 2019 - 20 h 00 min

      @Fefel Har
      Parfaitement dit.
      Ce qui rejoint également @Kad et @Elhadi.
      Son discours 2014 lors de sa consécration au dîner du CRIF vaut son pesant de cacahuètes !

      3
      1
    Moh
    23 juillet 2019 - 13 h 35 min

    Il a déclaré qu’il était d’origine marocaine et il vit entre Paris Marrakech et Tel Avive.

    Il passe sous silence que c’est des familles algériennes de Lyon qui ont été agressées par des hommes masqués parce qu’elles portaient le drapeau algérien et que le professeur Guinéen qui a été assassiné en Bretagne son assassin s’est avéré un Français d’origine Turque où la presse avait d’abord écrit qu’il était un supporter de l’équipe algérienne.

    Il savait tout ça.

    31
    12
      Anonyme
      23 juillet 2019 - 14 h 13 min

      Il veut être plus français que les français. Et donc il veut que le R N l’accepte comme un bon français, raciste, arabophobe et islamophobe. Et du coup, ilperd son honneur devant ceux là même auxquels il veut plaire.

      27
      14
    A. Mimouni
    23 juillet 2019 - 12 h 55 min

    Cet homme a été un cadre supérieur de talent et un fonctionnaire de haut rang; en tous les cas une intelligence brillante, vive et agréable. Une mauvaise piste, un mauvais jour et le voilà perdu dans des ornières ont il ne sait plus sortir; Il ne sait plus ce qui est attendu de lui, alors il en fait trop. Est-ce que cela valait la peine de dénoncer des prétendues exactions que même la police n’a pas signalées ? Et pour quel résultat ? La fachosphère a tourné la page et BS reste pantois avec son écrit entre le pouce et l’index ne sachant quoi en faire. Pitoyable. C’est comme son concurrent et néanmoins alter ego, le triste KD avec son histoire de musulmans de Cologne et son écrit, rendu caduc une semaine après par les milieux-mêmes auxquels il prétendait plaire. yanaal bouha qraya elli wasslet-koum el hadh el ‘hala

    33
    18
      Karamazov
      23 juillet 2019 - 13 h 42 min

      « yanaal bouha qraya elli wasslet-koum el hadh el ‘hala ».

      Etba3ou el3ilma win iwessal iwesal oula lahla iwessal ga3!

      Safi Sansal et KD ne devraient chanter que des hymnes et tala3a elbadrou?

      En quelque sorte il est victime de ses encanaillements , d’accord !

      Sur un autre registre j’aurais dit que les hommes en général ne sont pas à la hauteur des écrivains qu’ils sont.

      Mais ontarnous , ontarnous kane, si Sansal n’aurait pas dû aller sur ces terrains les plus fangeux , avouez kamim que c’est là que ses détracteurs vont le chercher en toute occasion qu’il y soit ou pas.

      C’est vrai qu’aussi bien KD pour Cologne que Sansal ici ont choisi de mauvais exemples pour se laisser dire ce qu’on voulait qu’ils disent . En clair ; même si au fond ils ont raison , il ne fallait pas choisir cette occasion-là pour le dire.

      Un proverbe de chez nous dit : pourquoi le bœuf à chi… au plafond ? Et le drapeau palestinien que vient-il faire dans la CAN ?

      Vous dites que si le boeuf est algérien il a le droit.

      Vouala pourquoi, moua aussi, je défendrai Sansal et KD dhalimine oula madhloumin.

      24
      29
    Karamazov
    23 juillet 2019 - 12 h 46 min

    « Tout le monde doit dénoncer la casse d’où qu’elle vienne. Je suis le premier à m’en offusquer mais dans le cas de Sansal, c’est juste une occasion de plus pour enfourcher le cheva …  » pour le dézinguer en lui rappelant qu’il n’est qu’un mauvais citoyen, pas assez Zzzarabe, pas MuZzzulman du tout, et encore moins palestinien. Tout le monde a le droit de montrer qu’il est exaspéré par ces scène de violence , sauf Sansal.
    Ah bou ! Ils ont trahi l’Algérie ? En quoi ? C’est l’Algérie qui a accueilli leurs parents ou Fafa qui les a éduqués, soignés et nourris ?

    Ce n’est point parce qu’ils aiment l’Algérie qu’ils en veulent à Fafa, cette mère infidèle qui n’a pas reconnu d’illustres écrivains comme Boudjedra, Si Qeddour, et Y.B, qui pourtant n’ont pas cessé de lui faire les yeux doux en excellant dans sa langue : c’est parce que Fafa les ignore eux aussi qu’ils cassent. En cassant ils disent à Fafa : reconnais-nous ya Loumima hna wladek. Si ce n’était pas le cas ils se casseraient dignement au lieu de casser.

    L’Algérie c’est juste un atavisme, un furie congénitale qui leur récidive à l’occasion de moments de grande émotion.

    Ces mioches qui brandissent exagérément le drapeau d’Algérie en toutes occasions, que l’Algérie joue ou pas , n’accepteraient pas de vivre un mois dans « le pays de leurs parents ». Si on leur demande de choisir entre un passeport algérien et le passeport français combien parmi eux choisirait un passeport algérien ?

    Et ontarnous , ontarnous kane, combien parmi ceux qui tombent à bras raccourcis sur Sansal choisiraient eux aussi le passeport algériens ?

    Je n’aurais pas dit qu’ils « ont trahi » , le mot n’est point approprié, pour qualifier ce phénomène de casse , qui émaille souvent les manifestations de masses dans plusieurs pays : football ou pas, et qui ne concerne qu’une minorité, et ce serait une erreur d’y voir un rapport à l’appartenance ethnique, parce que la violence est présente partout , mais ce n’est pas une raison d’aller nous chercher ce que pense Sansal sur d’autres sujets pour le livrer à la vindicte publique.

    Ipi, si Sansal avait dit qu’ils ont trahi l’Algérie , vous allez le lui reprocher et vous allez lui dire au contraire ils l’ont honorée. Ou que ça ne regarde pas l’Algérie , ils sont nés et éduqués en France.

    28
    22
      Anonyme
      23 juillet 2019 - 13 h 56 min

      Qui doit s´offusquer de ces voyous casseurs, pas Sensal
      s´il avait une stature ou s´il avait bien choisi ses amis ni
      d´ailleurs aucun Algérien.
      Ces casseurs sont des Francais scolarisés et socialisés en France.
      Ils cassent parce qu ils en veulent à la France pour ne ne pas leur avoir donné la chance d´etre de bons citoyens francais et fiers de l´etre!

      23
      15
      Tin-Hinane
      23 juillet 2019 - 14 h 46 min

      @Karamazov. Si vous vous lancez dans la défense de Sansal vous avez du boulot frère karamzov. Ce type là est un traitre dans toute son horreur, il n’en rate pas une pour dénigrer l’Algérie ce qui ne plait pas à beaucoup d’algériens ne vous en déplaise. Les écrivains que vous citez en les accusant de faire les yeux doux à la france, vous avez raison ils ont attendu de la france une reconnaissance en toute naïveté, croyant sincèrement en l’honnêteté du monde intellectuel français. Or il n’y a pas d’honnêteté en france surtout quant ils s’agit des algériens, il n’y a que de la mauvaise foi. Si ces écrivains n’ont pas été reconnu par la france (tant mieux pour eux) il faut croire que c’est parce qu’ils n’ont peut-être pas accepté tous les compromis et compromissions qui allaient avec. Quant à ceux qui sont nés en france, il faut croire qu’ils ont des raisons de préférer l’Algérie, patrie dans laquelle il leur plait de se reconnaitre plutôt que la france et ce pour des raisons évidentes que nous n’allons pas encore citer et que tout le monde connait. Allez y défendez Sansal et toute la clique de vendus, rappelez vous quand même que ces traitres (car c’est ce qu’ils sont et l’assument très bien) se permettent de croire qu’ils méprisent les algériens, alors que ce sont eux qui sont méprisables. Hasta la victoria!

      25
      14
    Chelabi
    23 juillet 2019 - 11 h 46 min

    Tout le monde doit dénoncer la casse d’où qu’elle vienne. Je suis le premier à m’en offusquer mais dans le cas de Sansal, c’est juste une occasion de plus pour enfourcher le cheval de la disqualification des algériens aux yeux des français.
    C’est son âme mesquine qui le pousse à agir ainsi. D’ailleurs, il aurait pu dire que ces casseurs ont trahi l’algerie Car ils portent préjudice a notre pays qui a montré son pacifisme incarné par le hirak.
    Non il dit que ces jeunes ont trahi la France. Ce monsieur c’est notre BHL à nous!

    16
    24
      Chelabi
      23 juillet 2019 - 16 h 31 min

      Je vais me répondre pour ne pas avoir à le faire ailleurs. Quand je parle de trahison de l’Algerie c’est parce que notre Hirak pacifique a été salué dans le monde entier. Que des casseurs écornent cette image est une Trahison pour l’Algerie et les algériens.
      Un binational ou un algérien qui casse en France n’a trahi personne. C’est un voyou qui mérite la prison.
      Sansal a besoin de prouver son allégeance à la France qu’il se mélange les pinceaux et devient un traitre doublé d’un pitre

      6
      24
    Karamazov
    23 juillet 2019 - 11 h 12 min

    Anonyme
    23 juillet 2019 – 10 h 46 min

    « Chaque peuple a ses voyous, il faut tout pour faire un monde » et nous avons le droit à notre quota.

    En clair là où Sansal blessé par ces comportements enrage comme j’enrage moua aussi , vous vous êtes entrain de dire que c’est parce qu’ils sont algériens qu’on doit excuser ces voyous.

    Vous confondez l’auto-crique et la haine de soi.

    Pour vous l’histoire l’appartenance raciale ou ethnique sont des religions, elles n’ont besoin que de 3ibada , toute lecture critique à leurs égards est prohibée.

    Nous sommes à peine trois ici à ne pas avoir le regard de Chimène pour le Hirak et encore moins pour notre société, et on s’en tape en vérité de ce qu ‘en pense Sansal mais j’affirme que vous ne rater pas l’occasion de lui faire un mauvais procès..

    Pour vous un écrivain est un fonctionnaire qui ne doit écrire que des louanges aux glorioles de son piyi même si le roman est étymologiquement et épistémologiquement le contraire de tout ça…

    Ouqsimou billeh ouqsimou billeh ouqsimou billeh , Hasbouna allahou wa ni3ma el wakil, que Sansal ne dit pas un dixième de ce que katavindis porça de nous autres de sa génération disons au sujet de notre société et de notre piyi.

    Iporta , là, Sansal ne vise que les voyous.

    En Vérité ce n’est pas là que son bât a blessé le chwari

    18
    23
    ikrah
    23 juillet 2019 - 10 h 42 min

    quesqui dit ce harki ? relisez ce qu’il a ecris y a pas si longtemps apres oubliez le comme il l’etait avant… insignifiant
    Je suis allé à Jérusalem… et j’en suis revenu riche et heureux
    Chers frères, chers amis, d’Algérie, de Palestine, d’Israël et d’ailleurs, je viens là vous le confirmer pour qu’il n’y ait aucun trouble dans votre esprit et que les choses soient nettes entre nous : JE SUIS ALLE EN ISRAEL. Quel voyage, mes aïeux, et quel accueil! Pardonnez-moi de ne pas vous l’avoir annoncé moi-même avant de partir, mais vous comprenez, il fallait de la discrétion, Israël n’est pas une destination touristique pour les Arabes, encore que… ceux et pas des moindres qui m’ont précédé dans ce pays du lait et du miel l’ont fait en catimini, voire avec de faux noms ou des passeports d’emprunt.

    et ils accusent pour se dedouaner que d’autres ont été avant lui , bah il a tout a fait raison pour une fois ses «  »autres » » sont les PALESTINIENS » »

    17
    11
      La viriti
      23 juillet 2019 - 15 h 39 min

      Bravo Ikrah, celui qui comprendra, comprendra avec les simples lignes que t’as écris, simple directe et droit au but, la philosophie on laissera pour ceux qui voudront camoufler la virité

      5
      3
    Karamazov
    23 juillet 2019 - 10 h 04 min

    Et vouala qu’on nous remet ça !

    Iben moua safi sakata que je vis en Europe et je ne me sens absolument pas concerné par ce que dit Sansal au sujet des barbares qui n’ont de mode d’expression que la violence et la casse.

    Sansal ne visait que les manifestants violents qui saccageaient tout et qui donnent de nous une mauvaise image. C’est contre cette image que ces voyous et ceux qui nous gouvernent donnent de nous qu’il s’insurge  et non contre « ses compatriotes ».

    Il dit tout simplement qu’avec la CAN nous avions l’occasion de montrer que nous ne sommes pas comme on nous montre et voilà que ces voyous ont tout fait foirer. Il cible bien les casseurs .

    « Nous, Algériens, avons rarement l’occasion d’être fiers de nous. Constamment, nous vivons dans la honte de ce qu’ont fait de nous et de notre pays ceux qui nous gouvernent depuis l’indépendance. Partout dans le monde, « Algérien » rime avec « vaurien ». Cette réputation d’incivilité et de vulgarité est dure à porter pour ceux d’entre nous qui vivent dans le respect d’eux-mêmes et le respect de l’autre. »

    Il dit autre chose du Hirak :

    « Je crois que le hirak (le « mouvement ») du 22 février, au-delà des revendications politiques, est vraiment venu nous laver de cette honte et nous a permis de retrouver la lumière et le bonheur de vivre en paix avec les autres. Mais aussi de punir les responsables de cette descente aux enfers de tout un peuple, soixante ans durant. Depuis, chaque mardi et chaque vendredi »

    Et KD kiskildi ?

    25
    27
      Anonyme
      23 juillet 2019 - 10 h 46 min

      Chaque peuple a ses voyous, il faut tout pour faire un monde. Quand c´est un Francais qui casse, c´est alors un voyou.
      Par contre quand c´est un jeune voyou francais de descendance algérienne qui dégénère, il devient Algérien!
      Il ne faut pas excuser l´inexcusable!
      Un raciste restera un raciste et rien, absolument rien ne
      l´excuse de l´etre!
      On en a marre des Algériens qui ont la haine de soi!

      32
      12
      Anonyme
      23 juillet 2019 - 15 h 16 min

      Il faut arrêter de regarder les choses à l’envers. Nous n’avons aucune raison d’avoir honte de nous, il est fort regrettable qu’ils existent des algériens qui ressentent de la gêne et de l’embarras à être eux mêmes. Nous sommes fiers d’être algériens, car nous nous sommes battus et nous avons résisté et ceux malgré la charge qui a été lancée contre nous par des ennemis intérieurs et extérieurs. Nous nous sommes pas soumis. On ne va pas essayer de racheter Boualem Sansal parce qu’il a dit deux ou trois trucs sur le Hirak? Une bonne fois pour toutes Sansal est le porte parole de la france anti-algérienne point barre et rien d’autre.

      10
      9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.