23e vendredi : un message clair et net

Comment (5)

    kad
    28 juillet 2019 - 15 h 43 min

    Le Hirak c’est le peuple algérien, ils sont des millions. Ceux qui ont pris sa place depuis deux vendredis sont quelques centaines d’imposteurs venus d’autres wilayas et ont un dessein différent de celui du Hirak. Il mettent notre pays en danger par leur nihilisme absurde.

    Les Partis minoritaires veulent que cela pourrisse.
    27 juillet 2019 - 12 h 13 min

    Les partis régionaux comme le FFS – le RCD veulent le pourrissement pour en tirer profit. Mais les calculs de leur commanditaire n’aboutisseront pas

    momo
    26 juillet 2019 - 22 h 22 min

    Je souhaite le meilleur pour notre pays mais.force.est de.constater qu il y a une impasse meme si.tu.penses que le.pouvoir creer l impasse. il.faudra necessairement s assoir autour d une table.Pour dialoguer il.faut etre deux qu on le veuille ou pas. pour faire le parallèle avec 54 les révolutionnaires ont négocié avec les colons. concessions ont ete obtenue sur le long terme.exemple nationalisation du petrole en 1971

    UMERI
    26 juillet 2019 - 18 h 29 min

    C’est la meme question, que s’ait pose le gouvernement francais, en 1954 « pour qui roule cette bande de Felaghas » alors que le soulevement etait une reponse a la violence de l’Administration coloniale. On a vu le resultat 7 annees plud tard. Aujourd’hui, les algeriens unis, du nord au sud, de l’est a ‘louest, expriment du plus profond de leur ame, en criant « nous ne voulons plus de ce systeme corrompu, qui a vendu l’Algerie a l’Orient et a l’ Occident » Le pouvoir se trompe lourdement, en sous estimant la force du peuple algerien, capable, lorsqu’il est uni, de faire des miracles.

    8
    5
    momo
    26 juillet 2019 - 15 h 18 min

    je commence vraiment à me poser des questions.Pour qui roulent les empecheurs de trouver une solution?

    12
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.