Menace de conflagration : jusqu’où ira le chef d’état-major dans son diktat ?

Sissi chef d’état-major
Le verdict est sans appel : Gaïd-Salah doit partir. PPAgency

Par Houari A. – La réponse des citoyens, ce vendredi, à l’escalade verbale de l’octogénaire chef d’état-major de l’ANP est sans appel. Le peuple, qui manifeste pour le changement du système et le départ de tous ses symboles militaires et civils, menace de recourir à un autre mode de contestation si le pouvoir actuel ne suit pas l’exemple de l’ancien président Bouteflika qui a déposé sa démission pour, avait-il expliqué, éviter le pire.

Le mot d’ordre était clair et son apparition en ce début du mois d’août n’est pas fortuite. La rentrée sociale est proche et elle s’annonce explosive. L’économie est en berne et les premiers contrecoups du dangereux ralentissement de la machine industrielle se feront sérieusement ressentir dès la fin de la saison estivale.

Le flou qui entoure les affaires de justice aidant, les administrations sont à leur tour bloquées, les responsables à différents niveaux répugnant à signer quoi que ce soit par crainte de se voir inquiétés. De nombreux administrateurs subalternes se sont, en effet, retrouvés en prison pour avoir exécuté des ordres venant de leur hiérarchie. Cette peur bloque toute la machine et vient s’ajouter au nombre effarant de désinvestissements de nombreuses firmes étrangères, selon des sources concordantes.

La crise s’installe définitivement et les citoyens sont conscients que la situation socio-économique du pays ira en se dégradant si les décideurs actuels persistent dans leur entêtement à sauver l’ancien régime, en sacrifiant des pions pour tenter de garder le pouvoir.

Depuis ce vendredi, un nouveau pas a été franchi et, comme l’annonçait Algeriepatriotique voici plusieurs semaines déjà, le divorce entre le peuple et le chef d’état-major de l’armée en tant que voix exclusive de l’institution militaire est consommé. Répondant aux millions de manifestants – qui réclament son départ avec véhémence et en des termes acerbes – par des menaces et des mesures hasardeuses et irréfléchies qui exacerbent à chaque fois la colère des citoyens, le chef d’état-major de l’ANP a poussé ces derniers à passer à la vitesse supérieure dans leur mouvement lancé en février dernier mais qui peine, après cinq mois de marches hebdomadaires, à déboulonner les caciques du régime Bouteflika encore en poste.

Le rejet de ce qui est qualifié de «parodie de dialogue» par le hirak et par la majeure partie de l’opposition sonne le glas du pouvoir actuel, prolongement naturel de l’arrière-garde, qui n’a d’autre choix que d’emboîter le pas à Abdelaziz Bouteflika qui doit sa longévité à El-Mouradia – puis à la résidence-hôpital de Zeralda – à celui qui prétend aujourd’hui faussement l’en avoir délogé.

H. A.

Comment (112)

    bouuh
    4 août 2019 - 14 h 16 min

    A ceux qui prennent le soin de reflechir…
    Si l’Armée coule (ce que veux l’occident), la Syrianisation du pays est ASSUREE !
    autrement dit : L’Occident qui doit son niveau de vie aux pillages et tueries de la colonisation, et qui persiste à se nourrir en noyant l’Afrique…dans ses erreurs (religion, CFA, Ethnicisme, Présidents fantôches…) va regarder sans réagir une Algérie se faufiler vers le sentier du Développement !!!
    Calmons notre Utopie, soyons aussi malins que les pays asiatiques.Oui au changement, mais bon, l’imbroglio ne menera qu’au chaos!
    Tout est pourri chez nous, des grosses têtes aux lambdistes égoïstes (arrières pensées) suiveurs naïfs…
    Un pays dit Arabo-musulman n’atteindra pas la Démocratie (relative) qu’en se débarrassant non de l’Armée et Cie de façon fatalement destructrice, mais en mettant carrément la religion à sa seule place de culture personnelle !
    Et vous verrez que comme par cadeau du ciel, avec quelques regulières désobeissances civiles intelligentes, le pouvoir se transformera en dirigeant relativement honnêtes et les citoyens en TRAVAILLEURS utiles pour la communauté, car débarrassés des préjugés (mixité…).
    Là, on en est à faire croire aux frustrés aigris, que d’un coup de baguette magique, ils vont avoir un monde à l’occidental, fréquenter des filles, voyager, avoir une voiture, appartement, beau travail, sortie bars restaurants…facilement !
    C’est énorme de changer les mentalité de générations de culture socialiste et islamiste habituées aux subventionnement, comme ont réussi à le faire les pays de l’est car la religion n’était pas aussi dictatoriale que chez nous!
    Désolé de ne pas développer, mais bon, bien malin celui qui dira comment va se terminer bientôt ce piège.
    Bon civisme à tous , méfions-nous des flatteries intéressées de l’occident (médias…)

      Halim
      4 août 2019 - 17 h 52 min

      On va revenir aux années 1990 grâce à l’équipe qui pilote le pays! Le peuple est de plus en plus séduit par le discours des islamistes qui régent sur l’information satellitaire. Merci chefs !

      Anonyme
      4 août 2019 - 18 h 05 min

      @ Bououh
      Vous avez parfaitement raison…l intelligence c est de commencer a arrondir les angles et de perseverer dans l exigence du changement par les urnes… ceux qui seront elus auront le devoir de reformer le pays et ses lois …il y a des montagnes a deplacer …mes dieu merci nous avons les cadres et les techniciens hautement qualifies pour reussir….c est une question de temps..ils finiront par accepter le changement radical ineluctable..l essentiel est de continuer a produire,a renonver et innover,a diversifier notre economie et a exporter…et surtout arriver a consommer ce que nous produisons et produire ce que nous consommons pour atteindre l autosuffisance dans tous les domaines….

    Anonyme
    4 août 2019 - 13 h 48 min

    Il n y a plus de temps a perdre,cette nomenclatura a la sovietique et a la tete de laquelle le chef d Etat major Gaied Salah,ne veut pas quitter le pouvoir,ils sont en train de manoeuvrer et de manipuler l opinion en sacrifiant quelques uns de leurs  » esclaves  » rien que pour amadouer le peuple….Ul n y a qu une seule solution c est de leur lancer un dernier avertissement qu ils doivent degager et sans perdre de temps…Sinon tout le pays s arretera de tourner jusqu a leur depart..tout sera bloque…jusqu a l application definitive des termes de la constitutions et la formation d une haute autorite independante des elections qui doit organiser les elections legislatives et presidentielles dans les 90 jours au plustard …Ce que reussissent les Tunisiens ..les Algeriens le peuvent aussi ..si cette bande de corrompus avides de pouvoir degagent la scene…..il ne faut plus attendre ..ce vendredi sera le dernier vendredi de tolerance…et a partir de samedi c est le mot « DEGAGEZ » sera le seul slogan qu il faut propagez…plus rien n est tolerable …seul leur depart et les nouvelles elections….Algeriens Algeriennes QASSAMAN au nom de nos Martyrs.

    des analyses, des conseils et tutti quanti !
    4 août 2019 - 12 h 58 min

    Bonjours chers patriotes !

    Les analyses, les incantations, les conseils, c’est bien pourquoi pas, çà fait avancer le schmilblick ! Mais pourquoi donc fait-on semblant d’entendre le hirak et de vouloir le protéger comme les prunelles de ces yeux sans jamais répondre à ses cris depuis 24 mois et pour véritablement l’encadrer afin de concrétiser ces revendications.

    Il est évident que la désobéissance civile est un danger, mais il ne faut laisser croire au pouvoir sourd et têtu que le hirak ne fera que des marches pacifiques. Il faut montrer qu’il est capable d’aller au delà de ses marches et qu’il ne va pas se laisser faire ! On a vite constaté que des voix, des intellectuels etc.. etc. ont vite réagit, très rapidement comme un seul homme pour dire au hirak de ne pas choisir cette forme de combat, mais pour se lever comme un seul homme pour concrétiser et satisfaire les revendications du hirak, eh bien là non, on prend son temps, on laisse du temps au temps. Je n’ai pas encore vu cet élan spontané pour condamner la désobéissance civile, se faire aussi pour l’appel à l’union des forces du vrai changement.

    Pour moi, les marches pacifiques qui perdurent dans le temps comme unique et seul moyen de lutte sont aussi dangereuses que la désobéissance civile, çà va faire rire, mais je le dis ! Dangereuse dans la mesure où on constate que çà ne dérangent pas du tout le pouvoir et l’Etat Major (çà dure depuis 24 semaines) et qu’avec le temps on se rendra compte qu’on n’a finalement fait que pisser dans un océan ! Si le hirak ne fait que des marches, il va mourir progressivement de sa belle mort et on n’aura plus l’opportunité de profiter de sa vigueur actuelle pour faire pression sur le pouvoir et imposer le changement de système et l’avènement d’un Etat de droit. Si on ne se décide pas très vite entre nous pour écrire une feuille de route à imposer au pouvoir, si on ne monte pas en grade dans la contestation et la révolution, on risque de perdre la bataille voire la guerre à terme. C’est le moment cruciale car si çà tarde il faut savoir que le hirak ne sera pas toujours là à nos côtés pour faire la révolution. Ce n’est pas très sûr qu’on retrouvera un tel hirak ! Pour certains, c’est irréversible, le hirak ne reculera jamais, il sera toujours là et on va gagner ! C’est bien d’être optimiste, çà conserve !

    Donc moi je dis, ok, c’est bien de se précipiter pour donner des bons conseils et préserver le hirak de choix dangereux, mais le hirak a besoin aussi de bonnes nouvelles pour lui apprendre qu’enfin on s’est entendu entre nous forces du changement et que des décisions concrètes et consensuelles sont prises, qu’une feuille de route est enfin rédigée pour concrétiser ces revendications et toutes les aspirations de millions d’algériens ! A bon entendeur salut !

    karimdz
    4 août 2019 - 12 h 15 min

    Tant que le Hirak n est pas structuré on ne peux parler de confrontation avec l institution militaire qui a son représentant Gaid Salah.

    Dans la rue il n y a pas un mais des hirak, chacun allant de Son slogan perso ou suggéré.

    Comment dès lors critiquer le General Gaid devant ce flou.

    Que le Hirak commence par se structurer et de proposer son panel…

    coin
    4 août 2019 - 7 h 38 min

    il ne faut pas dire du mal de adel sinon tu aura une baffe, comme a annaba

      Anonyme
      4 août 2019 - 8 h 40 min

      Faut pas faire attention au village people de Gaid qui sévit sur les forums d’expression libre ,ils n’ont aucune surface intellectuelle pour écrire et argumenter si ce n’est se répandre en juron dés que vous dénoncer leur balourdise .Ils sont comme des papillons que vous enfermez dans un bocal .Travestir la réalité au vu du nombre de pouce vers le bas dés qu’il s’agit de vilipender leur gâteux général dispense d’en dire plus long sur le profil et l’origine sociale de ces pelles figues AHAH.Je le dis et répète depuis 4 mois « Gaid Salah dégage »et direction El Harrach sans tarder avec ses rejetons aussi corrompu que leur père .

    B.M
    4 août 2019 - 4 h 38 min

    A MON AVIS, et j’ai bientôt 66 ans, l’été, la chaleur, la canicule ne sont pas le bon moment, ce « Hirak » devrait faire une pause, pour s’éviter l’incendie FATAL.

      Anonyme
      4 août 2019 - 9 h 53 min

      Laissez la jeune génération Algérienne s’occuper de dégager tout ce système nauséabond que Gaid maintient sous apnée en pontife de la corruption .Nous sommes plus que jamais déterminé à les dégager et les traduire tous sans exception devant les tribunaux .Si vous êtes pusillanime ,restez chez vous alors !

    Anonyme
    4 août 2019 - 1 h 42 min

    « NON AU SISSI ALGERIEN » comme le stipule cette pancarte de ce pauvre type qui la soulève est totalement hilarant
    Notre « SISSI » comme il plait à certains de le nommer n’a aucun crime sur la conscience, il ne fait que mettre hors d’état de nuire les corrompus qui étaient aux commandes du pays sans compter la traque des terroristes
    aux quatre coins du pays
    Des « SISSI » pareils nous voulons à chaque caserne
    Une petite minorité voit en ce « SISSI » la fin de leurs privilèges et fortunes mal acquises

      Djazaïri
      4 août 2019 - 8 h 18 min

      Tu dis « pauvre type » parcequ’il ne pense pas comme toi!!! S’il est dans la rue c’est parce qu’il ne veut pas qu’on le considère comme un pauvre type par des apprentis dictateurs comme toi. Tu ne ferais pas partie des policiers qui ont tabassé les manifestants?? Eux aussi ils ne voient que des pauvres types manifester

        Anonyme
        4 août 2019 - 12 h 49 min

        @Djazaïri (?)
        4 août 2019 – 8 h 18 mi

        je puis t’assurer que j’ai été des le premier vendredi du hirak dans la rue ainsi que le deuxième par la suite ce hirak a dévié de sa trajectoire on a eu droit au drapeau aux couleurs de la GP, pire dans une competition internationale de judo l’embleme national a été jeté par terre pour hisser votre fourchita en lieu et place du vert bc rouge, alors je arrêté de battre le pavé (j’ai tout compris)
        Avant de crever je n’avais qu’un seul souhait voir le clan des corrompus en prison qui a vidé le pays en plus d’avoir clochardiser la société, le general G Salah a fait du tres bon boulot, on attend que Tliba saidani rejoignent le clan mafieux et ça sera fait j’en suis certain
        Alors toi « sectaire  » Djazairi de khorti tu n’as pas à m’interpeller de la sorte, tu n’es pas apte à me donner des leçons

          Djazaïri
          4 août 2019 - 14 h 07 min

          Toi avec le Hirak? Permet-moi d’en douter. Tu n’es pas le 1er à sortir cet argument des 1ers vendredi « j’ai manifesté puis quand le Hirak a dévié etc…. » je l’ai déjà lu ici une dizaine de fois (tu es peut être la même personne avec plusieurs pseudos…) Je te redis ce que j’ai dit dans mon post précédent, cette condescendance avec laquelle tu a traité ce manifestant de pauvre type n’est pas innocente

      Anonyme
      4 août 2019 - 11 h 31 min

      « il n’a aucun crime sur la conscience? » »pire que ça,il a cautionné pendant 20 ans les dérives d’un systeme qui a ruiné le pays par la corruption! …. etonnant revirement pour ce general,qui se réveille un jour et découvre cette corruption et des corrompus,pourtant ses anciens acolytes, aussitot il s’empresse rapidement de les embastiller pour se faire une virginité,comme si cette oligarchie pense toujours que ce peuple est idiot ,aveugle et ne comprend rien a ce stratageme !!

        Anonyme
        4 août 2019 - 12 h 55 min

        @ Anonyme
        4 août 2019 – 11 h 31 min
        il n’a aucun crime sur la conscience? » »pire que ça,il a cautionné pendant 20 ans les dérives d’un systeme qui a ruiné le pays par la corruption!

        Je parle de crime envers le peuple qui battait le pavé
        Gaid Salah ne pouvait rien faire en ce temps , il était tout seul enroué d’une meute vorace, il a attendu le moment opportun pour mettre ces ripoux hors d’état de nuire et c’est tout à son honneur

    Vroum Vroum 😤..
    4 août 2019 - 1 h 13 min

    Le résumé sera celui-ci..L’ex Président Bouteflika à commencé le Travail et Mr Gaid Sallah est entrain de le Finir…il lui aura fallu 5 moins pour finir d’éteindre l’Economie . . Seul contre tous . .

    Lyes-DZ
    4 août 2019 - 0 h 08 min

    Réfléchir à un consensus national sinon nous restons bloqués
    La supériorité de Mahomet, d’après Napoléon revisité par Balzac, est d’avoir fondé une religion en se passant d’un enfer, La supériorité de la Révolution française demeure d’avoir fondé une armée en se passant du mercenariat et moi je dirai la supériorité du Hirak demeure d’avoir fondé un mouvement pacifique citoyen en se passant de la violence pour atteindre ses revendications légitimes et historiques donc. l’Algérien est devenu libre avec un esprit libéré, pour cela il est dans l’obligation de formuler les bonnes questions pour s’attendre à de bonnes réponses qui peuvent faire consensus national
    l’Algérie n’a pas besoin d’un président en urgence
    l’Algérie n’a pas besoin d’une transition on y est déjà
    l’Algérie a besoin d’une modification de la constitution
    l’Algérie a besoin d’un nouveau parlement
    l’Algérie a besoin d’une nouvelle loi électorale
    l’Algérie n’a pas besoin d’un panel
    l’Algérie a besoin d’un état civil
    Que revendique le Hirak est simple
    – Un pouvoir légitime
    – Un état de droit
    – Libertés individuelles et collectives
    – Dignité
    – Justice indépendante
    – Justice sociale
    – Justice économique
    – Liberté d’opinion
    – Liberté de la presse
    – Nous avons besoin de Quoi ?
    – Une feuille de route crédible
    – Une assemblée de citoyens pour valider
    – Un déclaration solennelle devant le drapeau et l’hymne

    Blakel
    3 août 2019 - 20 h 43 min

    Quatre généraux (dont trois majors) et un colonel ont été mis à la retraite en juillet dernier :
    – le général major Said Boucenna, Chef d’État-major de la 2e RM ;
    – le général major Amar Bouafia, Commandant adjoint de la 3e RM ;
    – le général major Abdelwahab Cherairia, Commandant adjoint de la 4e RM ;
    – le général Taher Ferhati, Chef d’État-major de la 4e RM ;
    – le Colonel Chouaib Semahi, Chef d’État-major de la 6e RM .
    Les deux questions que je me pose sont les suivantes :
    1) ces officiers supérieurs étaient-ils plus âgés que GS ??
    2) pourquoi ce qui est possible pour ces officiers, ne le serait-il pas pour GS ??
    Surtout qu’on ne me dise pas que Gaïd Salah représente l’ANP à lui tout seul , que demander son départ, c’est être contre l’ANP, c’est vouloir la destruction du pays, son démantèlement, c’est être un hizb frança, qu’un plan de syrianisation de l’Algérie se prépare (comme le disait Ouyahia) etc
    C’est exactement le même discours qu’on nous tenais il y a encore quelques mois, lorsqu’on demandait le départ de fakhamatouhou. Etre contre Bouteflika, c’est être contre l’Algérie, c’est vouloir la destruction du pays, c’est être un hizb frança, c’est être un partisan du printemps arabe et de la syrianisation de l’Algérie etc
    Si vous changiez de disque un peu les cachiristes, vous avez bien réussi à changer de maître.

      Djazaïri
      4 août 2019 - 8 h 11 min

      @Blakel le comble dans tout ça, c’est que beaucoup n’ont même pas pris une tranche de cachir!!! Ils agissent par réflexe idéologique. Certains critiquent le Hirak parce qu’on y voit beaucoup de kabyles dans la manif d’Alger, ou oubliant de regarder celles des autres 47 wilayas, d’autres parce qu’on y voit, un peu trop à leur goût, des démocrates des FFS RCD UCP Jil Jadid etc…en oubliant que 95% des manifestants ne sont affiliés à aucun parti. Pour d’autres on y voit trop de féministes, alors qu’elles occupent un petit carré dans la manifestation en oubliant de regarder toutes les autres femmes voilées et non voilées de tout âge. Tout ça je l’ai lu ici dans les commentaires. Le comble c’est qu’hier il y en a un qui voit dans le Hirak une révolution berbèriste!!!! Je ne parlerai pas de ceux qui voient dans le Hirak une révolution importée (ultra-minoritaires) par ceux qui considèrent qu’un algérien est un tube digestif qui ne peut pas se rebeller sans la main de l’étranger

      Nadir
      4 août 2019 - 12 h 34 min

      Les officier dont vous parlez sont des pro boutef il fallait les évincer pour commencer le travail anti corruption, c’était le début de la destruction du clan boutef. Tellement simple a comprendre.

    skoupi
    3 août 2019 - 19 h 50 min

    ……..Soyons raisonnable et regarder bien l’histoire…..

    Anonyme
    3 août 2019 - 19 h 26 min

    (les anciens moudjahidines) (les cartes jaunes) de crainte de perdre les privilèges qui leurs sont attribués par l état sont plutôt pour une alliance avec le pouvoir et contre le départ total du système

    Anonyme
    3 août 2019 - 19 h 03 min

    Les pays arabo-musulmans ne produisent que des dictateurs militaires et des islamistes ayant pour constitution la charia barbares élaborées entre Yatrib et la Mecque.Dictature militaire et dictature théologique sont les seules débouchées pour un peuple qui ne sort manifester qu’après avoir été abreuvé de versets coraniques et de Hadiths .

      Lahouaria
      4 août 2019 - 14 h 39 min

      Anonyme
      3 août 2019 – 19 h 03 min
      ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖
      Comme tes cousins sionistes qui ont produits Hitler, Staline, Tito, Mussolini, Franco et Ceausescu
      En plus les Busheries, le Nabot Bulgare, Trumpy la Perruque le roitelet ibérique assassin d’éléphants

        Lahouaria
        4 août 2019 - 15 h 55 min

        Hoooo pardon pour nos amis Bulgares qui avait offert à l’ALN en 1961 pendant la guerre de libération plus de 1 milliard de dollars de …, c’est le Nabot Hongrois que je devais écrire

          Anonyme
          5 août 2019 - 7 h 21 min

          A propos de l’argent donné aux FLN, qui l’a pris en 62??

    Peuple libre
    3 août 2019 - 16 h 57 min

    Les dictateurs arabes ne savent pas quand il faut partir- regarder ce qui s’est produit en Iraq, Syrie, Libye, Soudan…. même s’ils mènent leurs pays vers le désastre… ils pensent que leur pays va mourrir sans eux et le peuple doit être sous leurs tutelles… ce que je veux comprendre c’est sur quelle base constitutionnelle ou juridique ce monsieur a le droit de dicter sa feuille de route qui est à l’opposé de ce que le peuple veut? Peut-être un jour on arrivera à comprendre ce qui est derrière cette opposition au peuple? Pour moi la seule voix du salut c’est d’écouter et faire ce que le peuple demande …

      Précision
      3 août 2019 - 21 h 07 min

      Ce que tu viens d’écrire est propre a toute les dictatures arabes ou pas.

      Anonyme
      4 août 2019 - 1 h 48 min

      @Peuple libre
      3 août 2019 – 16 h 57 min

      Quel est l’état de la Libye et l’Irak actuellement après la liquidation de ces « dictateurs »?
      Ils vivent l’enfer tout simplement
      Ils ont eu leur demoncratie que leur promettaient le boucher Bush et le nain alias Sarko le sioniste

    zeïneb
    3 août 2019 - 15 h 51 min

    la femme algérienne se bat avec les même armes auprès de l homme tout comme pendant la guerre de l indépendance et elle a droit a sa place dans la société futur et ne doit pas être reléguer au rang de ménagère
    Femme battez vous pour la place qui vous ai due,c est votre droit oui avez ce droit de participer a édification du pays et a en tirer profit tout comme l homme
    l homme est de nature hypocrite a l égare de la femme défendez votre espace

      Ni pute ni soumise
      3 août 2019 - 21 h 09 min

      Discours propre a Fadéla Amara et Cie.

      Anonyme
      3 août 2019 - 21 h 17 min

      Du délire. La bataille n’est pas entre hommes et femmes mais entre justice et entre injustice. Les deux sexes sont capables de justice et d’injustice. Voir le monde à partir de la grille féministe, c’est voir le monde à travers une énième idéologie.
      La bataille hommes/femmes n’est pas la bonne grille de lecture. La force et la violence existent chez les deux sexes, réveillez-vous. Les femmes injustes sont légions comme les hommes. Allez voir le monde et vous verrez que la violence n’est pas née algérienne.
      de la part d’une femme…

        C'est la mode
        4 août 2019 - 4 h 46 min

        Ce langage plait aux Français et le virus a été attrapé par certaines.
        Une fois mariées elles verras l’Algérie autrement.

    Anti khafafich
    3 août 2019 - 15 h 37 min

    Gaid doit dégager si le peuple le veut mais pas pour autant laisser le pouvoir aux apprentis et chevaux de troie de tous bords, il doit laisser sa place à un jeune militaire déguisé en un civil tout gentille mais qui fauchera tout traître au peuple et à la future nation, gaid pourra ensuite le conseiller dans l ombre comme font les grands pays de ce monde comme les russes ou même les ricains. Celui qui n aimera pas mon commentaire n a qu à aller voter le jour du vote pour me (con)vaincre
    Aidkoum mabrouk

    ABDEL1
    3 août 2019 - 14 h 45 min

    comme prevu,un general qui devrait etre a la retraite depuis longtemps,tombe le masque et joue les apprentis dictateurs a plus de 80 ans!! …la comédie qui consistait a éliminer ses anciens comparses du clan bouteflika, ((( cet ancien soutien du 5e mandat avant de retourner sa veste et temoin, si non complice de la corruption pendant 20 ans sans rien dire ))))) ,,n’etait en fait qu’un reglement de compte pour faire diversion et s’imposer comme l’homme fort de la situation !! décidement ce pays est sous une malédiction, aux mains d’individus assoiffés de pouvoir et qui sont prèts a sacrifier tout un pays par le chaos pour garder ce pouvoir !!

      Anonyme
      3 août 2019 - 15 h 09 min

      Il avait traité les manifestants contre le 5eme mandat de « moughararoune » et il était dans le même camps que Moad Bouchareb qui considère Bouteflika comme le Messie de l’Algérie.

        2ème république
        3 août 2019 - 15 h 53 min

        Le CEM a demandé qu’on supprime cette vidéo du 26 février. Ce qu’on fait tous les sites cachiristes bien sûr. Heureusement que le net garde tout!!! Il avait menacé ceux qui ont manifesté le 22 février! Et le 29 changement de discours devant le raz-de-marée populaire!!! Et Il a osé dire « c’est moi qui ai enlevé Bouteflika » !!!! Ce n’est pas ce « soi-disant Hirak » !!!. Le cirque continue!!!

    Amin99
    3 août 2019 - 14 h 41 min

    A Gaid Salah,
    Mon général, sachez que pour l’heure vous représentez un obstacle devant ce noble espoir né de cette Révolution du 22 février, par votre obstination, le peuple se radicalise et prône la désobéissance civile comme un moyen pour continuer le combat pour sa libération. Vous ne pouvez pas ignorer où cela peut-il nous mener et les conséquences tragiques que cela pourrait provoquer. Vous serez dans ce cas comptable devant l’histoire et vous porterez l’entière responsabilité à vos dépends.

    Partez mon général, le peuple que vous prétendez servir et protéger ne cesse de vous sommer de partir à la retraite, partez dans la dignité et l’esprit de responsabilité et laisser ce peuple, meurtri par tant d’années de méprise et de privation de ses libertés, prendre son destin selon sa volonté et son entendement.
    Merci.

    Anonyme
    3 août 2019 - 14 h 10 min

    « NON AU SISSI ALGERIEN  »
    Drôle cette pancarte que soulève ce bourourou au service du clan déchu

    Kahina-DZ
    3 août 2019 - 13 h 52 min

    Insultez moi si vous voulez. Mais je dois dire ce que je pense…je ne cherche pas les pouces positifs.

    L’incompétence et le manque de vision bloquent l’Algérie. Cette situation montre que le règne de Boutefliak n’a jamais misé sur la relève des compétences… au contraire, le Bouteflikisme a toujours misé sur le charlatanisme, la Chitta, les révérences au programme de Bouteflika, la promotion de l’incompétence.
    À présent, la stérilité politique plonge l’Algérie dans la stagnation qui tend vers un tunnel sombre.
    OK, OUI, yetnahaw Ga3…mais personne ne nous affiche une stratégie sur le après  »yetnahaw ga3 ».
    On ne va pas reconstruire l’Algérie juste avec  » Yetnahaw Ga3 ».

    On manque de stratèges qui sauront nous suggérer une vision futuriste pour l’Algérie. UNE STÉRILITÉ TOTALE.

    Alors insultez si vous voulez: l’armée est la seule institution fonctionnelle dans ce pays qui a vécu 20 ans de stérilité à tous les niveaux.

      MELLO
      3 août 2019 - 14 h 20 min

      Trop peu , en parlant de 20 ans , car l’armée a été de tout temps la faiseuse de presidents depuis 1962.
      Ne vous en faites pas , il existe ces intellectuels , ces hommes et ces femmes politiques de divers horizons , qui peuvent mener l’Algérie a bon port. Des hommes et des femmes qui ont su et pu maintenir ce pays , tant bien que mal , malgré sa dilapidation qui ne cesse a ce jour. Un programme de sortie de crise , après Yetnahaw gaa3 , existe bel et bien . Il faut être optimiste , face a des loubards qui existent partout .

      MusulmanAlgérienKabyle
      3 août 2019 - 16 h 06 min

      Yetnahaw Ga3 un slogan qui fait peur a certains, soit pour complaisance avec l’ancien clan, soit par amour pour l’Algérie, ce que je pense de vous.
      Permettez-moi de vous dire aussi que l’ancien président chassé par le peuple, en 1er il a réussi énormément à réconcilier les algériens entre eux et les réunir contre lui.
      Et en 2ème, il a réuni au tour de lui toute la mafia, les voleurs, les escrocs, les charlatans, toute la racaille quoi, il sufi pour juste d’allez les cherchés, que ce soit au niveau de l’institution militaires (ces des individus après tout), au niveau du sénat, APN, et autres institutions.
      Certaines personnalités ont réussis à quitter le navire boutef dès le début au 1er mandat, comme MR BENBITOUR, MR ALI BENFLIS, le Parti du RCD, sans parler d’autres qui ont refusés dès le début de marché avec lui, comme Mme LAILA ASSLAOUI.
      L’Algérie elle riche de ces enfants.

        DZDZ
        3 août 2019 - 17 h 08 min

        @ [email protected]

        Yetnahaw ga3 a eu le malheur d’être repris et récupéré par ceux qui cherchent le chaos en Algérie.
        Yetnahaw ga3 du 22 Février et celui de 01 Août n’ont pas les même objectifs. C’est là où réside le problème.

    Encore un tour
    3 août 2019 - 13 h 40 min

    On a eu droit après l’indépendance a la mode des arabo bassistes, puis des islamistes, maintenant on veut se mettre a la mode berberiste. A chaque période son cycle et ses échecs, on apprendra jamais de nos erreurs, nous les Algériens nous aimons être des souris de laboratoires. Mais le réveil va être très douleureux a ceux qui se prennent en selfie dans la manif pensant a des manifestations folkloriques. Tout les pseudo démocrates, islamistes, bouteflekistes, toufikistes.. ont tous des comptes en devises bien garnis a l’étranger avec des doubles, voir triples passeports seuls les zaoualis resterons au pays et serviront de chaires a canon a la négociation pour variable d’ajustement. Comme d’habitude! Nous sommes sur la bonne voix pour arriver au chaos mais le sang et les larmes sont au bout du chemin contrairement a ce que disent les marchands de rêves utopistes. Déjà la crise économique a pointé, l’état s’affaiblit, on essaie de démoralisé l’institution militaire, la rentrée scolaire est compromise si obéissance civile il y a (on va encore sacrifié les jeunes générations),…. seules les nantis de tout bords s’en sortiront d’une manière ou d’une autre.

      Djazaïri
      3 août 2019 - 14 h 15 min

      Pfff à la mode berberiste ?? Quand un berberiste te parle de démocratie , au lieu de retenir démocratie tu te concentre sur le mot berberiste. A mon avis tu a du forcer sur les discours des arabisants qui t’ont présenté les kabyles comme les pires ennemis de l’Algérie. T’inquiètes j’ai réussi à guérir de ce discours que j’ai entendu durant mon enfance, tu y arriveras aussi…

        Charlot!
        3 août 2019 - 15 h 26 min

        Complexé, toujours dans la victimisation , le charlatanisme et le misérabilisme. Il faut arrêter de te regarder le nombril et de tout ramener aux kabyles. Dans notre pays amazigh vous n’êtes qu’une composante, rien de plus, alors va faire ta Cosette ailleurs. La paranoïa va t’emener vers la schizophrénie pour finir avec alzamheur dans un hôpital psychiatrique.

          Chaoui 04
          3 août 2019 - 15 h 45 min

          @Charlot!
          Vous avez dit tout haut ce que la majorité silencieuse pense tout bas,

          Donc plus rien a rajouter

    Mouloud
    3 août 2019 - 13 h 23 min

    J ai passe au crible les commentaires de tous les freres ..le debat est un peu houleux mais au moins tout le monde s exprime..donc un grand bravo a tous et particulierement a certains amis qui en plus d emmettre souvent rehaussent le niveau..ce qui amene des frictions avec quelques retardataires de l histoire..mais bon..ce sont aussi des algeriens et ols s expriment comme ils veulent..merci aussi a algerie patriotique et a toute son equipe de nous reservet cet espace d expression..et qu ils trouvent ici notre gratitude..pour ma part..j ai 76 ans..j ai vecu la guerre d algerie etant fils d une famille engagee et patriotique..commz un tres grand nombre d entre nous..donc en ces jours il m apparait necessaire de ressasser mon sentiment anti francais..du fait que notre pays a ete mis sous la botte de la france et pille par celle ci..jusqu a ce jour..quand un macron s enferme avec un bensalah illegitime en marge des funerailles de beji caid essebssi ce n est pas pour papoter mais de prendre la fimension d un hirak qui va bouleverser la donne geopolitique..economique.et strategique..comprenez que si l akgerie installe une republique democratique ci
    vile c en est foutu de la france et de sa presence en afrique..il y aura des hirak noirs.des dictateurs deboulonnes..et des pions francais qui vont tomber..chez nous ceux qui ont brade le pays..bouyef n est pas le seul responsable..tous sont responsables s aggrippent au pouvoir et provoquent le peuple..s attendre a quoi ?..etat d urgence..etat de siege..etat d exxeption..loi martiale ou mitraillage du peuple..tout est si vite arrive sauf que le peuple n est pas pret a donner l image d une patrie ensanglantee..meurtrie..ou demembree pas plus qu il ne tombera da s l islamisme fissiste ou dans la demagogie de nos elites..0 combien absente!..le oeuple ne s arreteta pas..trop de jeuneq generations ont eye sacrifiees sur l autel de la dictature..du despotisme et du bricolage..l avenir de la nation est en jeu..celui du peuple est en jeu..celui de nos enfants est en peril..donc monsieur gs doit partir ainsi que tous les generaux inscrits a la retraite..s il y a un deal a faire..c est avec le hirak..pas avec un panel designe..encore faut il que le peuple accepte un deal!..je disais que la issaba est immense sinon..rien que pour les 20 ans de boutef..comment se fait il que personne ne savait rien sur les vols. Les detournements..les trafics..les comptes a l etranger.la cocaine..les pots de vin..le pillage des petrodollars par milliards..comment designer un seul homme alors que tous sont responsables???..et il y a des moments ou je me dis ou boutef etait debile ou alors le roi des cons..un hold up a l echelle nationale..un bradage de la nation..wahed me chf..wahad le fek..wahed me aala bellou…un chose est certaine pourtant..le diable n existe pas en algerie..batal..wella teb..me bkach chittane…il a trouve son maitre..je cite…la issaba!…et elle est plus nombreuse que les harkis..les goumiers..les gmpr..les commandos georges..les caids. Les zeffafines….mais le peuple vaincra..vox populi..vox dei!..vive le peuple..vive l algerie….algerienne!

      MELLO
      3 août 2019 - 14 h 41 min

      Heureusement qu’il existe des Hommes et des Femmes qui nous guident politiquement afin de décrypter toute cette nuées de posts qui débarquent sur Algérie Patriotique , dont l’équipe est a féliciter. L’Algérie a enfanté de grands Hommes et grandes Femmes qui travaillent pour que cette mere ne s’écroule pas , malgré toute la corruption , tous les détournements et les gaspillages de toute sorte. Ces Hommes et ces femmes disposent d’un programme de sortie de crise capable de rehausser l’Algérie parmi les pays émergents. Apres une vingtaine d’années d’errance et de dérive, il est temps de mettre en oeuvre une alternative porteuse d’espoir et de perspective pour l’ensemble des Algériens , y compris ces loubards qui verront leurs idées néfastes s’estomper. Bon courage et longue vie.

    Abou Stroff
    3 août 2019 - 13 h 19 min

    au risque d’être traité de tous les noms d’oiseaux par les « révolutionnaires » du moment, je me permets d’avancer ce qui suit:
    1- le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui domine la formation sociale algérienne ne favorise ni l’émergence d’une société civile (au sens de Gramsci ou de Marx), ni l’existence du citoyen conscient de ses droits et de ses devoirs.
    en d’autres termes, dans un tel système, les couches sociales qui le composent n’ont pas d’intérêts différenciés convenablement définis.
    2- l’inexistence aussi bien de la société civile que des citoyens qui la composent implique, nécessairement que les partis politiques algériens ne sont pas des partis au sens conventionnel du terme puisqu’ils ne représentent pas des classes et/ou des couches sociales aux intérêts différenciés.
    les partis dits politiques algériens ne peuvent donc être que des sectes dominées par un gourou (on peut remarquer que dès que le gourou disparait, la secte disparait avec lui) dont l’objectif principal est de monopoliser la distribution de la rente ou de se rapprocher au plus près du distributeur effectif de la rente.
    3- l’armée demeure donc la seule structure en mesure de diriger le mouvement émancipateur qui pourrait favoriser la déconstruction du système rentier (le monde ancien qui ne veut pas mourir), la mise en place des conditions d’émergence d’un système basé sur le travail (le monde nouveau qui ne parvient pas encore à naitre) et notre réintégration dans l’histoire qui se fait sans nous.
    moralité de l’histoire: je pense gaïd salah est une partie intégrante du monde ancien qui ne veut pas mourir. il est donc tout à fait « inapte » à diriger la refondation de l’Algérie, en tant qu’Etat et Nation. par conséquent la haute hiérarchie militaire doit prendre ses responsabilités pour nous éviter le chaos qui pointe à l’horizon.
    PS: je pense que la haute hiérarchie militaire est la seule structure en mesure de répondre aux demandes du hirak, ce dernier étant objectivement et subjectivement totalement désarmé face aux défis du moment.

      Vroum Vroum 😤..
      3 août 2019 - 18 h 46 min

      @Abou Stroph….très bien résumé , dans l’ensemble et tu fais remarquer un chose essentielle su la Société civile , participation civique , Exemple : Deux Village , un propre , fleuri , entretenu et l’autre Négligé , ..Dans le premier y’a une prise de conscience , participation civique au bien etre du Village par divers action qui ameliorent le confort de vie , l’interet général..Dans le second Village , absence de reflexes civiques , Une Société est régie par le même fonctionnement , soit le Premier village ou le Second village , Donc le besoin d’un travail d’éducation civique , intérêt général..Pour cela un Pouvoir exemplaire , des Partis Politiques dignes de ce nom , Une APC (Mairies , Communes) exemplaire et participation du citoyen , civique..comme le Premier Village . . Excuse moi Abou Strof si je me suis trop étaler sur ton Post , mais tu à tapé dans le mille … J’ai remarqué que la Majorité des Post sont plus dans la solution que la critique comparé au début du Hirak.. ce qui prouve l’intérêt qu’on a pour notre Pays et ANP .

    icialG
    3 août 2019 - 11 h 58 min

    JAMAIS PLUS JAMAIS L ARMER NE SE MÊLERAIT DE LA POLITIQUE ,,,
    QUE CE SOIT GRAVER DANS TOUTE LES LANGUES DANS UN BLOC DE MARBRE D UNE TONNE FIXER PAR DES CHAINES DEVANT LA GRANDE POSTE POUR APAISER 57 ANS DE DOULEUR , ET POUR LES 10 PROCHAINES GÉNÉRATIONS «  » »ANA GOULT » » » »

    VOSTAF
    3 août 2019 - 11 h 44 min

    La peuple a parlé. Gaid Salah dégage.

    SaidZ
    3 août 2019 - 11 h 32 min

    face au soulèvement du peuple seule l’armée s’est portée porte parole du pouvoir d’où des tirs croisés sont adressés en direction de l’institution militaire, ce qui est très dangereux mais à qui la faute!? on ne peut pas à l’air de la technologie berner tout un peuple et plusieurs fois, les mensonges et les coups bas sont vite démasqués. la solution consiste à mettre gs et ses acolytes en prison, dissoudre le gouvernement et ses appareils politiques fln, rnd, ugta, senat, apn….lancer un dialogue national inclusif.

      Anonyme
      3 août 2019 - 12 h 50 min

      Dissoudre tout les parti politique sans exception ,donner une liberté totale à la presse et ne plus voir ou entendre surtout cette Pravda Stalinienne d’ENTV dresser des panégyriques sur le Sergent Garcia du matin au soir comme précédemment avec la momie à roulette .Il faut en finir avec toute cette chienlit et tout ces pieds nickelés qui ont ruinés le pays depuis plus de 20 ans .

        Anonyme
        3 août 2019 - 14 h 59 min

        le moment venu, il faudra demander des comptes a cette TV et a ces journalistes laches,qui font la promotion de ce general de 80 ANS comme ilS le faisaient avec bouteflika!

          Anonymas
          3 août 2019 - 16 h 40 min

          Anonyme Il faut demander a ton Ferhat Mehenni de venir demander ses comptes Il aura plus de chance de les obtenir.

    daro
    3 août 2019 - 11 h 04 min

    Il faut simplifier la démarche, un seul objectif à la fois, unissons nous sur un seul objectif : Gaid Salih Dégage! et sortons en masse pour l’exiger, ça va l’affaiblir au sein de l’armée et vis à vis de l’étranger. La stratégie actuelle du Hirak avec plusieurs demandes et slogans en mm temps, rend les demandes multiples et par conséquent facilement noyées dans un tas de demandes.. Donc, One Target one time!! et la plus bloquante auj c’est ce vieux monsieur ignare et corrompu donc disons le tous en mm temps ‘ Gaid Dégage’ et persistons, il tombera et on le remplacera par un jeune intelligent et instruit

    Anonyme
    3 août 2019 - 10 h 41 min

    Tant que le chef de la mafia (le marocain Abdelaziz Bouteflika) et sa clic de sa Issaba (Amar Saidani, Chakib Khalil, Louh, Belaiz, Bouchouarab, Said Saadi, Mohcine Belabbes, Tabbou, Bouchachi, Khalida Toumi, Z;hor Drif, Yacef Saadi, Sidi Said etc,,,etc,,,etc,,,) ne sont pas encore en prison, l’Algérie ne pourra jamais avancer sur le chemin de la démocratie et du développemnt,

    Enfin c’est ma profonde conviction.

      Anonyme
      3 août 2019 - 11 h 35 min

      Ta liste est farfelue et fausse comme toi. Le peuple sait que les Drif, Bouchachi, Tabou ont été à la pointe du combat anti bouteflika et sont toujours parmi nous dans le hirak. Tu devrai enrichir ta liste par tes chikours toujours au pouvoir. TETNAHAW GAAAA.

      Anonyme
      3 août 2019 - 12 h 10 min

      Ta tentative de salir certaines personnes est dégueulasse. Je t’ai déjà recadré la dessus. Le tois pourris ne marche, on sait reconnaître les pourris et les propres. Dans ta liste il y a des multimillionnaires avec des apparts à Paris et même des immeubles pour Chakib Khellil aux USA, et il y’a des personnes qui n’ont jamaisfait partie de cette oligarchie. Je t’ai cité les biens de Bouchouareb et Khelil, à toi de me dire les biens a l’étranger des Bouchachi, Drif, Tabbou, Belabbes, yacef Saadi etc… donnes-moi ne serait-ce qu’une rumeur!! Tu n’en a pas, car tu n’es qu’un vicieux menteur payé pour salir les gens

      Vroum Vroum 😤..
      3 août 2019 - 12 h 37 min

      Et @Annonyme 10h 41…t’es pas encore en prison ??.. tu généralise , et en plus toi même , il est probable que tu écris à partir d’une Prison !!.. te mêles pas de nos affaires .

    visa schengen
    3 août 2019 - 10 h 11 min

    « jusqu’où ira le chef d’état-major dans son diktat ?,un souhait ?
    « le divorce entre le peuple et le chef d’état-major » ????
    « les citoyens sont conscients que la situation socio-économique » aussi des magouilles des restes des « moufssidines »
    « voix exclusive de l’institution militaire » c’est un avis qui n’engage que celui qui le suppose?
    pas de ciseau ?

    Anonyme 16
    3 août 2019 - 8 h 50 min

    Pas de repis contre tous ceux qui ont volé le peuple algérien et détruit l’économie du pays au profit de la France et du Régime MakhNazi tout en travaillant contre la juste cause du peuple du Sahara occidental.

    Hibeche
    3 août 2019 - 8 h 44 min

    Depuis le départ des boutef et l’installation de Bensalah et Bedoui, le généralissime Gaid n’a fait aucune concession politique. Pour lui, le départ de ses ennemis et leurs suppôts, est la fin en soi. Il ne veut pas accepter qu’il est sénile et inutile à la nation. Pire encore, plus le temps passe, plus il devient un danger pour l’Algérie. C’est le peuple qui le perçoit comme tel, et quand bien même il (GS) lui ramène les forces de l’Otan, les algériens ne changeront pas de vision envers lui.

    LE MEDIUM
    3 août 2019 - 8 h 34 min

    L’horizon commence a s’éclaircir et les intentions de nos dirigeants commencent a devenir de plus en plus visible,ou le peuple commence a déchiffré les langages codés;conclusion LAAB H’MIDA wa RACHEM H’MIDA,blanc bonnet;bonnet blanc;le reste ce que de la comédie de nos faux moudjahid;toute une révolution;un quart de la population sacrifié;pour que les commis de l’ex occupant reprend les commandes

      Anonyme
      3 août 2019 - 11 h 08 min

      Tu penses aux sahraouis avant de penser à l Algérie!!!
      Règle d abord ton problème et après celui des autres si tu peux…..

      Anonyme
      3 août 2019 - 11 h 18 min

      Il n y a ni ex commis ni rien du tout c est un problème algéro algérien,des analphabètes ont pris le pouvoir durant la guerre de libération nationale et après en 1962 par la violence et la terreur et ils nous ont emmené dans cet abime !!!
      Si les dirigeants avaient un minimum de jugeote et d éducation ,il n y aurait eu l influence de personne à l exemple du Vietnam …
      Alors faisons notre mea-culpa et arrêtons de désigner X ou Y .
      Un prédateur va la où il trouve sa proie et les dirigeants algériens ont été les corbeaux de la farce de tous les prédateurs du monde !!!

    Yacine
    3 août 2019 - 7 h 55 min

    Hizb França, c’est quoi au juste. Votre seul argument pour discréditer la démocratie?

      Madjid
      3 août 2019 - 11 h 12 min

      @Yacine Il te suffit d’aller a El Harrach et poser la question a Toufik ou Ouyahia

        Anonyme
        3 août 2019 - 13 h 11 min

        @Madjid!Faudrait poser le question aussi à AGS à savoir comment Belkcir a réussi à tromper ses services de renseignements pour prendre la tangente à l’étranger ! Lui demander aussi de répondre sur les affaires de corruption concernant la solde des militaires et les commissions sur les achats d’armes de l’ANP.

      Élémentaire
      3 août 2019 - 13 h 08 min

      Hizb França c’est les algériens mauvais, voleurs corrompus à qui la France a demandé de devenir mauvais. Parceque, je ne sais pas si tu es au courant, nous les algériens, ont est incapables de faire du mal sauf si la France nous le demande. Tu a compris?

        Anonyme
        3 août 2019 - 13 h 31 min

        ET les corrompus de Hizb d’Arabie Saoudite et des émiratis est -il Hallal.

    Lghoul
    3 août 2019 - 7 h 52 min

    L »histoire a montre que les dictateurs sortis de l’ecole arabe finissent toujours a terre et quittent le pouvoir touts petits ou rien en laissant derriere un cauchemard comme leur histoire.

      Elephant Man
      3 août 2019 - 8 h 03 min

      @Lghoul
      L’histoire a surtout montré que votre démocratie version sioniste mène toujours au chaos la Libye juste à côté en est un exemple plus que parfait.
      La guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire ne vous a donc rien appris.

        Anonyme
        3 août 2019 - 10 h 49 min

        Démocratie version sioniste!! J’adore!! Qu’est-ce qu’on se marre sur AP!! Même demander la démocratie c’est sioniste ah oui !!! Ça c’est louche! Un algérien qui demande la liberté est forcément suspect!!! Il n’y a que ces sales sionistes qui lui pourrissent le cerveau avec ces notions tellement futiles d’élections transparentes, état de droit etc… c’est vrai qu’un patriote doit fermer sa gueule sinon Il est forcément à la solde des sionistes!! C’est beau la vie selon Elephant Man!!!

          Anonyme
          3 août 2019 - 12 h 48 min

          Non à une démocratie version Irak ou version Lybie

      ZORO
      3 août 2019 - 8 h 27 min

      A ghoul
      Tu as ete sous le pouvoir arabo islamique depuis 15 siecle dans le negatif tu es plus arabe que les arabes.
      SigneZORO. ..Z….

        Lghoul
        3 août 2019 - 10 h 14 min

        @Elephant – « Voter democratie version sioniste ». Eh oui, la version emiratie kharabe est halal. Ce qui vous ECHAPPE est que vous ne comprenez pas que vous avez affaire a deux peuples differents. Le peuple algerien intelligent et pacifique mais ferme et les moutons de panurge. Alors aucune extrapolation est permise. Voila la source de votre indigestion. Alors l’Algerie n’est ni la libye ni’egypte, ni la syrie et ni l’irak. Tu me rappelles tristement ouyahia. Alors je leve mon verre PLEIN pour notre independence.

          Elephant Man
          3 août 2019 - 10 h 43 min

          @Lghoul
          Qui parle d’EAU hormis la propagande française makhNazi et cie..
          Comme si l’Iran n’avait pas de relations avec les EAU.
          Je réitère qu’elles sont les forces politiques en phase avec le hirak et si effectivement elles existent quelle est leur programme politique PRAGMATIQUE RÉEL….Vous allez vite déchanter.
          PS : je lève mon verre de leben à vos slogans publicitaires sortis tout droit de vos maîtres à penser.
          « Dégagez tous »….quelle trouvaille et originalité.

    Anonyme Dz
    3 août 2019 - 7 h 44 min

    GS doit siffler la fin de la récréation même si ça ne va pas plaire aux agents de Hizb frança et du Régime MakhNazi.

      Anonyme
      3 août 2019 - 7 h 58 min

      D’accord mon général!!! Et on tire sur tout le monde c’est ça??

        Moskosdz
        3 août 2019 - 9 h 31 min

        Anonyme 7 h 58 min//La chanson,on la connait,plutôt c’est toi qui veut qu’on te tire dessus afin que tu puisses crier à la victime.

        Lghoul
        3 août 2019 - 10 h 25 min

        Beaucoup de bacteries qui vivent sur le peuple en sucant ses ressources sans effort ont la frousse ces temps ci. Sanchez que ca ne sera plus comme avant. Le peuple est decide de recuperer et gerer ses biens. Nous sommes dans une phase irreversible. Il est plus long et plus douloureux de retourner que de continuer. On a tout a gagner: L’Algerie sera positivement differente. Vous avez tout a perdre: Il vous faudrait trouver un autre moyen pour maintenir votre qualite de vie. Le « tout est Khabza » est fini.

      Elephant Man
      3 août 2019 - 8 h 07 min

      @Anonyme Dz
      Parfaitement dit.
      @Moskosdz
      Hirak manipulé → printemps arabe concocté !

      Anonyme
      3 août 2019 - 8 h 09 min

      @Anonyme Dz:Allez chiche!!!qu’il sorte les militaires votre sergent Garcia et vous verrez que pas un militaire ne tirera sur son peuple .

      Anonyme
      3 août 2019 - 9 h 44 min

      La clef du malheur, c’est le modèle dit » Régime présidentiel « . Depuis 57 ans…

      Ni régime présidentiel. Ni domination majoritaire d’un seul parti.

      Un conseil de la présidence de la République de 9 membres. Désignés, non élus. Mandat de 5ans. Révocable en tout temps. Désignés par, « les élus du peuple » de l’Assemblée nationale.
      2 sièges maximum par parti, représentant les 5 premiers partis élus, siègeant à l’assemblée nationale. Une présidence honorifique, tournante, annuelle.

      La confiance par le contrôle, des contres pouvoirs dès le sommet du pouvoir. Par le peuple.

      La politique se fait au parlement et l’Assemblée nationale, non dans des salons feutres, dans « l’entre soi ».

      Voilà un début de construction anticorruption… Priorité des priorités.

    Moskosdz
    3 août 2019 - 7 h 42 min

    Si l’on suit la logique des choses,les 85% de la population Algérienne ayant voté en faveur de Bouteflika en 1999 est aussi complice de ce système,il faut donc les juger et les emprisonner tous et ne laisser en Algérie que les meneurs de ce Hirak,franchement le dérapage commence à se sentir.

      Lghoul
      3 août 2019 - 7 h 56 min

      85% des urnes trafiquees comme ces « 5 millions de signatures ». Seuls les kachiristes ont vote.

        Moskosdz
        3 août 2019 - 9 h 39 min

        @Lghoul 7 h 56 min//Toi même tu es trafiqué.

      Anonyme
      3 août 2019 - 14 h 53 min

      tu veux dire que 85/100 ne sont pas allés voter et la fraude a fait le reste comme d’habitudE !

        Lghoul
        3 août 2019 - 17 h 21 min

        EXACTEMENT. La preuve ou sont tous les ministres du FLN/RND aujourd’hui ? En prison pour corruption. Donc tant que ces deux organisations de gangs ne sont pas neutralisees, c’est le trafique a volonte !

        Moskosdz
        3 août 2019 - 22 h 10 min

        @Anonyme 14 h 53 min//Sans aucun doute,toi-même tu es un fraudeur,je sais ce que je dis.

    La Majorité silencieuse
    3 août 2019 - 7 h 39 min

    Trêve à la dictature de la rue et à celle de la minorité.

      Koceila-dz
      3 août 2019 - 14 h 22 min

      T’as raison les centaines de milliers de docteurs algériens dont beaucoup brillent à l’étranger ne sont pas aussi compétent que ceux qui ont participé à ruiner le pays sous la houlette de bouteflika. Ce boutef qui même à l’état de légumes avait « un cerveau qui fonctionnait mieux que ceux de tout les algériens reunis » digit amara benyounes, l’ex ami de ceux qui aujourd’hui nous gouvernent.

    40 MILLIONS DE PAUVRES
    3 août 2019 - 7 h 36 min

    le peuple est entre le marteau et l’enclume :
    -d’un coté le diktat de l’ E.M ,
    -ou bien le diktat des Oligarques (kouninef , hadad , tahkout …) et leurs protecteurs ( sellal , boutef , ouyahia …etc)
    dans les deux cas , le peuple se fait chier dessus depuis 57 années !!! ça a fait 40 millions de pauvres .
    moi je suis pour que la justice poursuive sans relâche la chasse contre les grands bandits voleurs costumés ( ministres , importateurs , oligarques , walis …etc ) qui ont pillé sans aucune pitié l’argent de tout un pays pour le grand soin de leurs rejetons

    Salahdine
    3 août 2019 - 7 h 35 min

    Notre vraie problème ce n’est pas l’armée, c »est l’incompétence politique ou الغباء السياسي des parties politiques . La réalité c’est que nous n’avons pas de leaders politique à la hauteur de notre pays. Nous avons des voleurs qui ont pris des positions stratégiques et ont volés de manières intelligentes, chacun dans son secteur.
    Maintenant l’Algérie est debout grâce à la présence de l’armée donc il ne faut pas trop bousculé cette institution mais il faut l’observer et réguler.
    Le volet politique de notre pays doit être discuté et réglé entre les représentants réels du peuple, élus et choisis par lui. Un groupe de personnes désignés par X ou Y n’aura pas l’appui nécessaire du peuple pour une sortie de la crise entre temps tous les partis politiques doivent être dissous.
    واحد ماديه الواد هو يقول ما حلي البرودة
    الحل لابد ان يكون عاجلا

    57
    3 août 2019 - 7 h 21 min

    il deviendra dangereux s il se sent acculé vu qu il na rien a perdre il serait capable de tout et ferait importe quoi pour se soustraire a la justice et il y aurai que ses subordonnés intègres pour le stopper, il ne se bat plus pour le pays ou pour le peuple comme il le prétend et même pas pour le pouvoir il sait que c est fichu il se bat pour lui et sa progéniture et ça ne m étonnerai pas qui se prépare a l exile dans un pays qui échappe a Interpol
    tel est mon analyse ou ALLAHOU ia3lem

    Yacine
    3 août 2019 - 7 h 17 min

    Sergent Carcia, ton temps viendra. Ni verbe ni élégance dans ces interventions. N’est pas Khaled Nezzar qui il veut.

    Zaatar
    3 août 2019 - 7 h 10 min

    On écrivait il n y a pas si longtemps que ça que ça ira jusqu’à la confrontation frontale. Je crois qu’on y est, il suffit maintenant juste un entêtement supplémentaire de Gaid Salah, ce qui semble être le cas, pour que ça s’embrase. Car dernier n’a nullement l’intention de lâcher l’affaire.

      La guerre civile
      3 août 2019 - 8 h 54 min

      On y est! Il manque l’étincelle et on repart pour 30 ans de misère économique pour avant par passer par une décennie noire et sanglante. C’est ce veulent certains allumeurs de feu de tout bords en articulants leurs marionnettes: les pro Boutef, les pseudo démocrates, les islamistes. Les ingrédients explosifs sont là et prêts, manque plus l’étincelle. Préparer vos floukad pour traverser la Méditerranée, c’est ce que vous voulez, il me semble car le dialogue/ la négociation personne en veut.

        Farida
        4 août 2019 - 13 h 40 min

        Alors qui seront responsables devant l’histoire ? Le peuple qui est pourtant clair et pacifique ou les ruseurs et les dictateurs ? Ils seront les responsables et le peuple ne les oubliera jamais.

    Yacine
    3 août 2019 - 7 h 00 min

    Ce pseudo Général, qui a soutenu la Issaba comme il la qualifie depuis des dizaines d’années, il a même partagé ce qu’il y avait à partager avec elle, viens maintenant nous faire la leçon du patriotisme. Il mérite plus une cellule en prison que d’autres. Profite encore quelque temps de ton poste et sache que tu devras rendre des comptes dans pas longtemps.

    De la même manière...
    3 août 2019 - 6 h 32 min

    …On continue de camoufler les relations avec la France par l’effet d’annonce de la suppression du français au profit de l’anglais (rappelez-vous, c’était déjà une trouvaille de Chakib Khalil en son époque pour des raisons similaires). Alors qu’on fait allégeance aux Emirats arabes qui, ne l’oubliant pas sont aussi sous protection française ! Tout ça démontre que l’Algérie est livrée aux vautours d’une « Issaba internationale » qui n’a que faire de l’intérêt national algérien !
    Et le comble dans tout ça, ceux qui nous mangent la laine sur le dos, nous (Hirak populaire) traitent de « Hizb França » !
    Allez-y comprendre quelque chose !

      Elephant Man
      3 août 2019 - 7 h 12 min

      @De la même Manière
      Vous répétez allègrement cette propagande qui ferait que le pays serait sous la houlette des EAU.
      Même l’Iran a des relations avec les EAU. La realpolitik.
      Soyez sérieux.

        Lghoul
        3 août 2019 - 11 h 35 min

        C’est la panique generale: Certains ont peur de finir en prison et d’autre de dire good bye pour une vie royale sams effort. Moi je vous dis que l’Algerie me sera plus le figuier des routiers et rien ne sera comme avant.

          AB;
          4 août 2019 - 9 h 57 min

          Salam, DIEU merci ce Général que certains vilipende est la pour sécuriser le pays franchement (les dégagés etc..) C est minable !!! Faut voir plus loin que le bout de son nez !!

        Vector
        3 août 2019 - 13 h 26 min

        Si vous aimez tant la realpolitik, alors l’Algérie devrait avoir des relations avec Israël ?
        Car Israël est un pays 1000 fois plus crédible que le monde arabo-musulmans dans son ensemble !!!!

          Elephant Man
          3 août 2019 - 16 h 00 min

          @Vector
          La loi est très claire et interdit tout lien avec l’ENTITÉ SIONISTE.
          Ne faites pas de démagogie à 2 balles.

      Anonyme
      3 août 2019 - 10 h 58 min

      On va revenir aux années 1990 grâce à l’équipe qui pilote le pays! Le peuple est de plus en plus séduit par le discours des islamistes qui réngent sur l’information satellitaire. Merci chefs !

        Anonyme
        3 août 2019 - 14 h 47 min

        Il faut lancer des assises nationales de la lutte contre la corruption… Écoles, universités, mosquées, administrations, entreprises publiques et privées… Toutes les activités, politique, économique culturelles, sociales, sportives.

        Même ce thème, pourtant capital pour toute activité de vie… Risque de ne pas trouver un consensus général… Cela reflète une atmosphère où le bon sens, l’intérêt commun n’est plus le centre de préoccupation premier…

        Alors place aux « égos », aux « ambitions personnelles » et à l’aventure politique… On retrouve cette pâle opposition, fidéle à elle même, incapable de proposer et de porter un thème unificateur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.