Cet historien français qui s’acharne sur l’ONM ou le venin colonialiste de Lugan

Lugan ONM
L'historien nostalgique de l'Algérie française Bernard Lugan. D. R.

Par Saïd N. La polémique enfle entre le nouveau secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Mohand Ouamar Bennelhadj, et l’historien français néocolonialiste Bernard Lugan, suite à la déclaration faite par l’ONM, le 15 juillet dernier, appelant le Parlement à voter une loi criminalisant la colonisation française.

Ainsi, à la suite de la publication de deux communiqués sur le blog de l’historien, les 18 et 12 juillet dernier, où le secrétaire général de l’ONM est qualifié d’«apparatchik» et son organisation d’«appendice du système», ce dernier lui a répondu dans une vidéo en traitant l’historien français d’«impérialiste» et de «réactionnaire».

Bernard Lugan est revenu cette semaine avec un long commentaire, en s’attaquant avec une étonnante violence à toute l’organisation des moudjahidine et en remettant en cause toutes les données et statistiques algériennes sur la Guerre de libération nationale. Ce fervent partisan de la loi du 23 février 2005, glorifiant «les aspects positifs de la colonisation», estime d’entrée que l’ONM, qu’il qualifie cette fois-ci d’«organisation faux-nez du Système algérien», met en cause la France avec une violence «encore jamais atteinte dans l’histoire des complexes relations franco-algériennes».

Très pernicieux, l’auteur se réfère à des déclarations de certains politiques algériens remettant en cause les chiffres officiels concernant le nombre de moudjahidine et de martyrs pour arriver à la conclusion que toutes les revendications algériennes s’agissant de la colonisation ne sont pas à prendre au sérieux. Sur un ton ironique, il écrit : «L’importance de ce budget (celui du ministère des Moudjahidine, Ndlr) s’explique en partie par les pensions versées à plus de deux millions d’ayants-droit car, paradoxe algérien, au lieu de diminuer, selon la loi naturelle voulant que plus on avance dans le temps, moins il y a de gens qui ont connu Napoléon…, en Algérie, tout au contraire, plus les années passent et plus le nombre des anciens combattants augmente…»

Dans son argumentaire, l’historien s’appuie également sur l’affaire Mellouk, du nom du juge Benyoucef Mellouk, qui a dénoncé 312 de ses confrères ayant reconnu, contre rétribution, la qualité de moudjahidine à un nombre considérable de faux demandeurs. Il qualifie confusément tous ceux qui ont obtenu leur carte de moudjahid de «prébendiers», voire d’«imposteurs» qui servent d’«ossature populaire» au système en place, et accuse l’ONM de «vivre sur le mensonge».

«Pour le Système algérien, conclut l’historien, la dénonciation de l’ONM et des faux moudjahidine représente un danger mortel puisque sa légitimité repose sur sa propre version de la guerre d’indépendance. Or, l’ONM est le principal vecteur de cette histoire reconstruite. Quant à ses dociles responsables nommés, ils ont pour mission de cautionner, de populariser et d’ancrer le mensonge sur lequel s’engraissent les profiteurs et les corrompus qui dirigent l’Algérie».

Le secrétaire général de l’ONM va-t-il encore répliquer à cet historien ?

S. N.

Comment (86)

    warrior DZ
    5 août 2019 - 21 h 55 min

    Lugan est un idéologue qui vas dans le sens de ces franco marocains ayacha même les syriens sont plus digne que Les Marocains même les noirs africains sont plus digne que les marocains les marocains est un peuple lâche docile et servlile hélas

    3
    1
    Selecto
    5 août 2019 - 21 h 33 min

    Les hommes politiques français de droite comme de gauche des Dutroux en puissance sont payés en petits garçons et nuits agitées a Marrakech pour leur propagandes anti algérienne et sahraouie.

    1
    2
    Anonyme Utile
    5 août 2019 - 16 h 50 min

    L’université Lyon 3 est le fief des néo nazis natio-sionistes en col blanc, en France et Bernard Lugan en fait partie, comme Faurisson etc, preuve à l’appui.
    Bernard Lugan est un natio-sioniste notoirement connu, au service du néocolonialisme Français, du sionisme et du makhnez Marocain.
    Et c’est l’université Lyon 3, qui a promu, Bernard Lugan comme maître de conférence hors classe, contre toutes les règles et contre la déontologie.
    Pour obtenir une telle promotion, il faut remplir un certain nombre de critères, comme un apport scientifique majeur reconnu, notamment.
    Or Bernard Lugan ne rempli aucun critère de ce genre. Ce qui a provoqué une terrible polémique et des manifestations des historiens honnêtes en France.

    Bernard Lugan est donc une imposture de l’histoire en tant que discipline et en même temps, une honte éternelle pour tout historien qui se respecte, quelque soit son origine, sa race et sa religion.

    Comme je l’ai déjà dit pour ce genre d’individus, Bernard Lugan, ce pseudo historien Français est pire qu’un traître. Il ne défend aucune cause juste. Il vend n’importe quoi et n’importe qui, aux plus offrants et aux plus puissants et influents du moment.

    5
    5
    Ali
    4 août 2019 - 21 h 41 min

    Cet individu sinistre au service du makhzen a une haine profonde de l’Algérie, je lui conseille de suivre la route tracée par son ami Dominique Venner.

    19
    5
      Anonyme
      5 août 2019 - 10 h 00 min

      Ils ne veulent toujours pas comprendre que c’est à cause de leur système de pensée que leur pays et eux reculent.
      C’est la définition même de la folie, faire les mêmes choses, dire les mêmes choses en s’attendant à des résultats différents et à des effets différents. Ils sont fous et ne le savent pas, c’est pour cela qu’ils critiquent, en plus, l’Algérie en permanence.

      4
      3
      A
      5 août 2019 - 18 h 22 min

      y a que la verite qui blesse les fans du systeme harki masque qui dirige l algerie depuis l independance systeme mensonder et fachiste.

      2
      3
    Jean-Boucane
    4 août 2019 - 19 h 36 min

    La meilleure reponse pour ce genre d’individu est de faire de notre Algerie un paradis… un endroit ou le soleil nous dorera la pillule, avec des lieux de villegiatures!!!
    Il faut qu’on remette de la vegetations dans nos villes… Qu’on renove tous les sites antiques et anciens!!!
    Un terre qui nous donne des fruits de qualité… en plus on a beaucoup de chance les algeriennes sont vraiment magnifiques!!!
    Donc je vous le dit travaillons ensemble, aimons notre pays, notre terre, nos freres et soeurs et vous les verrez encore plus rager!!!

    19
    4
    Anonyme
    4 août 2019 - 19 h 13 min

    Lugan est un pauvre monsieur. Il fait pitié. Terriblement pitié.

    19
    8
      Anonyme
      4 août 2019 - 20 h 22 min

      Lui un historien ? Vite dit… Un historien digne de ce nom ne peut pas être un idéologue, ce qu’est Lugan. Il a un disque rayé dans la tête et ne voit pas le réel qui se déroule maintenant devant lui : la France perdra toute son influence, partout. Sa publicité ne convainc plus personne. L’Afrique ne sera pas libre avant un certain temps, mais mieux vaut pour le moment les anglais, les russes, les chinois que les français. Tous les africains le pensent. La France a perdu toute sa crédibilité et il lui reste ces amuseurs pour raconter des histoires à dormir debout.

      19
      4
    Jazayria
    4 août 2019 - 18 h 50 min

    Ce pseudo historien (royaliste) est un raciste notoire et militant d’extrême-droite qui prend ses désirs pour des réalités. Controversé dans son propre pays, il a trouvé en son généreux donateur, le Makhzen, une même haine et un acharnement contre l’Algérie.

    28
    8
      Anonyme
      4 août 2019 - 19 h 04 min

      Le Makhzen paie. Il ne faut pas pour pourtant le copier. Beurk !

      7
      9
    Anonyme Utile
    4 août 2019 - 18 h 37 min

    @ « patriote de coeur »

    la dette de la France à l’égard de l’Algérie était impossible à rembourser. La famine faisait des ravages en France, d’où la révolution Française.
    La colonisation de l’Algérie a été rendue possible, grâce à la très haute trahison des turcs, qui ont brûlé notre flotte maritime de guerre, qui était à istanbul en train d’aider ces turcs, qui étaient en guerre. La turquie, ce pays de la très haute trahison a empêché le peuple Algérien de constituer une armée, pour se défendre. Dans la foulée, cette même turquie a d’une part passé un deal avec la france, qui avait pour objectif, d’échanger les territoires Algériens contre des territoires syriens occupés jadis par la france et que la turquie occupe, à ce jour. La turquie est allé jusqu’à aider militairement la france à occuper militairement l’Algérie.

    La majorité des Algériens savait lire et écrire, avant la colonisation de l’Algérie par la france., en 1830.
    La france a commis des génocides sur l’identité Algérienne, la culture Algérienne, la civilisation Algérienne et la Terre Algérienne avec ses essais nucléaires criminels, qui ont tué, tue et tueront encore pendant des millions d’années encore, la vie sous toutes ses formes (animale, végétale et humaine).

    S’agissant des infrastructures de base que vous évoquez avec une ignorance et une hypocrisie criminelles, sachez que :

    1/ – les voies ferrées, les routes et les ports … ont été construits en utilisant les richesses de l’Algérie et en exploitant à mort, réellement les Algériens, lors de leur réalisation. Toutes ces infrastructures concernant le transport étaient vitales pour la france, pour acheminer sur son territoire les richesses pillés en Algérie, qui grâce à elles, elle est sortie de la famine, preuve à l’appui.
    L’or volé de la régence d’Alger par bateaux entiersa a permis à la France de développer son industrie et de devenir une puissance industrielle. L’or des citoyens Algériens n’a pas été épargné non plus sans parler de l’or du sous sol Algérien.
    Si la tour Eiffel pouvait parler, elle dira que je suis construite avec le fer extrait des mines du Zaccar, près de Miliana en Algérie. Toute la siderurgie Française a vu le jour grâce aux richesses d’Algérie. Les ouvrages de Mr Pierre PEAN, un rare écrivain et journaliste honnête, le prouvent amplement.

    2/- le bati construit par le colonialisme français a été réalisé en utilisant là aussi, les richesses de l’Algérie et en exploitant à mort, réellement les Algériens, lors de leur réalisation.
    Ce bâti était destiné aux colons français et européens blancs. Les Algériens étaient exclus. C’étaient des citoyens du second collège comme aiment les nommer, les racistes colons français.

    3/- L’école construite par le colonialisme français état une école de la différence et de l’apparteid. Les Algériens, dans leur grande majorité n’avaient pas le droit d’y aller au-delà de l’école primaire, pour rester des esclaves du colon français. Ce » sont les faits.

    La france a commis des génocides barbares, crimes contre l’humanité et des crimes de guerre animaux en Algérie. L’armée coloniale française barbare et animale a fait plus de 10 millions de morts en Algérie.

    3/ La france a continué à piller les richesses de l’Algérie, à ce jour, gratuitement, avec la complicité de :
    a/- 140 000 harkis, que De Gaulle a laissé infiltrès dans tous les rouages de l’état, pour miner l’avenir de l’Algérie, comme le prouve la réalité.

    B/- les DAF et Hizb franssa,

    c/- le pire traîtres et les pires ennemis du peuple Algérien, les marocains, les Bouteflika.

    La liste est longue, mais je m’arrête là.

    L’analyse de vos propos montrent clairement, que vous n’avez rien de « patriote de coeur » ou patriote tout court.
    Vous êtes tout simplement un barbouze de l’action psychologique de BAS DE GAMME, comme le montre le timing choisi, pour distiller votre venin de bas de gamme, qui n’aura aucun effet, sachez-le.

    Le PEUPLE ALGERIEN est un peuple mûre. Ses manifestations pacifiques et civilisées ont ébloui le monde entier qui le prend en EXEMPLE, réellement.

    C’est 3000 ans d’histoire qui contemplent le monde soudainement, d’où cet éblouissement mondial.

    Pour vous briser le moral à vous et à vos maîtres, la nouvelle RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE CRIMINALISERA le colonialisme français en promulguant des lois, qui seront institutionnalisées et qui rendront justice au PEUPLE ALGÉRIEN, de 1830 à ce jour. Ce sera la fin de l’extrême droite en france, des révisionnistes et leurs adeptes ( harkis, traîtres ….) , qui seront jugés devant les Tribunaux Algériens.

    32
    12
      Anonyme
      4 août 2019 - 19 h 07 min

      Cher compatriote,
      c’est 4500 ans d’histoire selon certains historiens allemands…

      14
      2
        Anonyme Utile
        4 août 2019 - 23 h 06 min

        Bonjour,

        Merci, pour la précision. En effet, vous avez raison. Les historiens Allemands ont toujours dit la vérité, qui fâche l’occident et surtout la France officielle, preuve à l’appui.

        10
        1
      Anonyme Encore Plus Utile
      4 août 2019 - 23 h 33 min

      Oui oui et c’est quoi la prochaine ? Que l’Algérie peut battre la France ? Votre imagination n’a définitivement plus de limites a ce que je vois. Mets toi dans le crâne que la France a un truc qui s’appelle l’arme nucléaire, ce qui fait en sorte qu’elle soit respectée par à peu près tout le monde (sauf ceux qui disposent de l’arme nucléaire aussi)

      1
      5
        Anonyme
        5 août 2019 - 13 h 19 min

        Votre armée n’a même pas pu imposer l’ordre au mali ou ailleurs.
        Votre armée sait créer des guerres pour piller à l’aise.
        Même si elle a du nucléaire, elle fait toujours appel aux DAECH pour l’aider à faire le JOB.

      Anonyme utile aussi
      5 août 2019 - 7 h 08 min

      Salam aleykoum
      Sans nier les choses que tu viens de mentionner mais qui doivent être vérifiées au lieu de les accepter car elles sont en faveur de l’Algerie, est ce que c’est la France qui a fait des villes algériennes des poubelles ?
      Je me promenais a Béjaia et les immeubles coloniaux magnifiques si ils étaient entretenus avaient les volets rongés par le soleil et la peinture des murs craquelée.
      Mêmes pour peindre il faut les Chinois? Les turcs ? Les français?
      A setif j’ai vu des trottoirs haut comme des montagnes!
      Un parc d’attraction a l’abandon, tebessa dont sont originaires mes parents la poubelle partout!
      La chose la plus simple à faire le tourisme n’a pas été réalisée, on a soit des hôtels hors de prix soit des des choses ridicules, à setif toujours le réceptionniste m’a donné une poubelle avec un sachet plastique pour évacuer l’eau des condensats ( ceux qui ont monté la clim n’a savent pas qu ´en été l’unité intérieure libérait l’eau des condensats) je jure que c’est la vérité !vous voulez que je vous dise le prix de l’hôtel???transfert inexistant et alors les réservations et paiement par internet Niet en 2019!!
      Comme dit fellag dans un de ses sketch :ah oui c’est vrai on a pas de chances!!
      C’est pas la France qui a fait que ça n’avance pas ceux sont les algériens
      Et je suis pas marocain car on peut pas critiquer l’Algérie sans être taxé de marocain!tant qu’on se mentira en disant c’est un pays magnifique alors qu’il n’attire même pas les touristes d’origines algérienne et qu’on fera que de l’importation ça n’avancera pas

      4
      4
        Anonyme Utile
        5 août 2019 - 15 h 53 min

        Vous essayez de vous faire passer pour un Algérien qui déteste son pays. Et bien ça ne marche pas. Vous santez le makhnez à des milliers de kilomètres. Votre haine made in makhnez anti-Algérienne jusqu’à l’os vous a trahi. Alors un conseil, faites-nous plaisir à nous les Algériens, en ne remettant plus jamais les pieds sur les sites et forums Algériens, car vous serez instantanément démasqué et brutalement rejeté, pour votre haine primaire anti-Algérienne gratuite et votre côté esclave consentant. Vous pouvez vous présenter sous plusieurs pseudos, vous serez toujours démasqué.

    DYHIA-DZ
    4 août 2019 - 17 h 01 min

    Il n’est ni historien ni rien. Il est un colon qui continue à mettre l’Algérie sous son microscope Franco-Makhzan.
    Il est le produit d’une histoire de synergie entre la France coloniale et sa monarchie Alaouite.

    31
    8
    Anonyme
    4 août 2019 - 16 h 55 min

    Lugan fait une Opération d’intoxication à usage interne pour ses identitaires et pour démoraliser la conscience nationale des franco-algériens. Ce que fait Lugan c’est de la bleuite intellectuelle. Rien d’autre.

    17
    8
    B.M
    4 août 2019 - 16 h 41 min

    Les Cleptomanes français, (Et c’est presque un pléonasme), ont laissé un tas d’enfants fi El Jazaïr, bon du moment qu’ils critiquent leurs enfants….Tels pères, tels fils ! Quelle famille ! Un bon regroupement familial en France, et notre patrie se sentira brusquement allégée !

    8
    11
    ammimouh
    4 août 2019 - 16 h 34 min

    Ce néocolonialiste Bernard Lugan est dans sa logique ou dans celle d’une partie de sa génération qui a assassiné des milliers d’Algeriens et qui a emprisonné des centaines de Français pour avoir adheré ou soutenu la lutte de liberation nationale.
    Il est normal qu’il affiche son mépris en utilisant les points noirs de notre situation depuis l’indépendance.
    Cependant nous devons reconnaitre que l’octroi du budget annuel du ministère des Moudjahidine dans le cadre des lois annuelles des finances n’a jamais été clair pour le citoyen algerien.J’ignore, si on verse des pensions à plus de deux millions d’ayants-droit au lieu de voir le nombre des fils de chouadha et de moudjahiddines diminué.Mais si on se base sur la loi des finances,force est de reconnaitre que le budget arrété au profit de ce ministére vient en 5eme position apres la défense,l’education nationale,l’interieur et l’enseignement superieur.

    10
    6
    DYHIA-DZ
    4 août 2019 - 16 h 00 min

    La colonisation est une forme de terrorisme applaudie par le colon Franco- Meknassi . Pour Lugan, tuer les innocents et voler le sous-sol de l’Algérie est une forme d’aide au développement.
    Il aurait été un patient idéal pour une séance de psychanalyse chez Sigmund Freud, pour fouiller dans l’âme de ce reptile prédateur.

    22
    5
    Anonyme
    4 août 2019 - 15 h 48 min

    Bernard Lugan se fait passer pour un historien alors qu´il est un militant ideologique. c´est un membre de l´extreme droite française. apologiste invétéré de la colonisation, il croit cependant qu´elle fut d´un apport négatif pour la France. Eh oui ça ne s´invente pas. A l´université de Lyon ou il « enseigne », il se déguise souvent , pendant le cours, en officier de l´armée coloniale et impose a ses étudiants de chanter l’hymne de l’armée coloniale. Bernard lugan est un cas psycho.logique

    27
    5
      Anonyme
      4 août 2019 - 16 h 04 min

      Non sérieux ? Il est atteint le bonhomme. La psychiatrie en France est inopérante et désastreuse. Pas étonnant que cela pullule dans les cercles fascistes.

      19
      2
    Anonyme
    4 août 2019 - 15 h 45 min

    Une réponse à cet inculte de Lugan sur les vraies fondations de la France. S’il y a un pays à plaindre en Europe, c’est bien l’Allemagne. Pauvre Allemagne ! Dire qu’elle a été volée de ses terres et de ses populations par la France : l’Alsace (Elsaß), la Lorraine (Lotharinge), la Franche-Comté, la Bourgogne et Lyon (de la tribu des Burgondes/Burgonden). L’histoire française n’est qu’une histoire de colonisations successives. Mais avec la politique de régionalisation, il y a de l’espoir que l’Alsace et la Lorraine puissent retourner à leurs origines véritables. Qui sait ? Ce ne serait que justice.

    19
    5
    Anonyme
    4 août 2019 - 14 h 41 min

    Les Algériens ont libéré leur pays tout seuls.
    Qui a libéré la France, pas les Francais, mais les Anglais et Américains.
    Incapables de le faire eux-memes, les Francais
    La France a été occupé en en temps record par les Allemands (rjel).
    Et maintenant, on nous raconte tous ces mythes des héros francais.
    Désormais, Il faut ajouter à la mythologie grecque et romaine, la mythologie francaise.

    44
    6
      Anonyme
      4 août 2019 - 16 h 54 min

      La mythologie française existe bel et bien, vous avez tout compris, d’ailleurs elle porte un nom en France : le roman national. Ils ne se réfèrent jamais à l’histoire, mais à leur roman national… Entre eux, les marocains, les égyptiens, tous addicts à leurs romans nationaux, ils ne soient pas que ce soient les seuls qui nous colle aux basques pour nous imposer l’idée selon laquelle nous n’aurions pas d’histoire, que nous ne serions rien, que nous n’avons pas de traces. Un tel acharnement est suspect. En fait notre histoire est cachée, falsifiée car impressionnante. Rien que les textes antiques parlent en profusion de notre territoire, jusque dans les mythologies égyptienne et gréco-romaine et c’est cela que la majorité continue à ignorer. L’origine de la mythologie romaine est en Grèce, l’origine de la mythologie grecque est en Égypte et l’origine de la mythologie égyptienne est chez nous en Afrique du Nord. La plupart des dieux de l’antiquité trouvent leur origine en Afrique du Nord. Dans la tradition égyptienne, la terre des Dieux se retrouvent à l’ouest du Nil jusqu’au détroit de Gibraltar. La mythologie parle de la naissance de la déesse Athéna dans un chott salé à la frontière algéro-tunisienne. La liste est longue… On s’en fiche de la mythologie soit née ici ou ailleurs, ce qui serait sympa est que les gens ne falsifient pas, c’est tout. On ne veut pas de roman national, on veut l’histoire tout court, sans manipulation.

      11
      2
    Sprinkler
    4 août 2019 - 14 h 40 min

    @ Patriote De Cœur de 13 H 03 : Aucun des  » bienfaits  » dont nous vous serions reconnaissant, sinon redevables, n’a été profitables aux  » autochtones  » de cette Algérie que vous avez libérée des griffes ottomanes ! Tout ce que votre  » patrie de cœur  » a bâti en cette terre martyre a été conçu pour le bonheur exclusif des hordes d’apatrides miséreux ( Italiens, Maltais, Espagnols, Français, etc…) qui se sont abattues un mois de juin 1830 sur les côtes d’Al Djazaïr ( Alger pour vous autres…) sous la conduite  » éclairée  » de De Bourmont…Une expédition de criminels en nombre et en puissance qui se livreront des dizaines d’années durant aux pires atrocités que l’humanité ait pu endurer : sous l’étendard des Lumières et de la « foi chrétienne » vous avez pillé, massacré, violé, enfumé, brûlé, torturé, exploité, spolié, etc…à telle outrance que les bourreaux nazis vous imiteront dans leur macabre entreprise…Bien le bonjour de la baie d’Alger d’où je vous adresse ces quelques lignes…Je ne boude pas le plaisir d’avoir découvert hier, au détour d’une petite balade le long du port, les ruines puniques de l’antique Icosium mises à jour aux abords de la Casbah ( 40 av. J.C)…

    23
    6
    Kahina-DZ
    4 août 2019 - 14 h 08 min

    Ce franco-marrouki est contre toute l’humanité. Il a une haine maladive envers l’Algérie et l’Afrique en général. Regardez ses écrits à deux sous, pour comprendre sa maladie mentale de colon assoiffé pilleur des richesses de l’Algérie et de l’Afrique.
    Une de ses pollutions racistes: » Ce n’est pas de « développement » dont l’Afrique a besoin, mais du contrôle des naissances ». On voit bien le type de cerveau qu’il possède.

    La colonisation est un acte criminel qui profite au colon Lugan = Sa plume criminelle mérite une plainte au tribunal international…

    48
    9
      Anonyme
      4 août 2019 - 15 h 03 min

      Comme ses compatriotes ne veulent plus d’enfants, se pensant peut-être éternels, il reverrait que les africains se stérilisent. Ils n’ont qu’à dégager de l’Afrique et ôtez leurs mains des richesses africaines. En dix ans la France deviendra un pays pauvre à vendre. Voilà la vérité que cache le Lugan.

      30
      5
    Abdelrahmane
    4 août 2019 - 14 h 07 min

    @ patteriote : Ce sont les Arabes (nomades venant du Moyen Orient) qui ont envahi le Maghreb et convertit de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.
    Tu devrais surtout savoir que ce sont ces Arabes qui ont libéré tes ancêtres troglodytes de l’occupation, l’esclavage et l’apartheid des byzantins.

    9
    29
    Patriote de cœur
    4 août 2019 - 13 h 03 min

    Ce sont les Arabes (nomades venant du Moyen Orient) qui ont envahi le Maghreb et convertit de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.
    Puis les Turcs envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de force la dîme (taxes, impôts) en ne construisant rien, et ce, volontairement, permettant ainsi un trafic d’esclaves chrétiens.
    Et il faudrait criminaliser la France d’avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour chasser le colonisateur ottoman, détruire leurs repères, libérer les esclaves (16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger), affranchissant ainsi du joug les tribus berbères et arabes ; d’avoir fait soigner toutes ces populations, dès 1830, par des médecins militaires français, amenant à ces populations du Maghreb, chiffrées à moins d’1 million en 1830 à plus de 10 millions en 1962 !
    Car ce sont bien les services de santé militaires qui ont ouvert des centres de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement cette population.
    En 1962, l’Algérie comptait plus de 160 hôpitaux et la faculté de médecine d’Alger était la 2ème de France !
    Et il faudrait criminaliser la France d’avoir respecté la langue arabe et la religion musulmane, ce que n’avaient pas fait les Arabes puisqu’ils forçaient les Berbères à s’islamiser pour ne pas être tués ?
    Et il faudrait s’excuser d’avoir drainé, asséché, fertilisé un sol qui était à l’abandon depuis des siècles et ce, au prix de nombreuses vies ?
    Il faut savoir qu’en 1830, à l’arrivée des Français, l’agriculture en était restée au Moyen Âge, et il faudrait s’excuser d’avoir créée une agriculture riche, prospère, exportatrice ; d’avoir fait de la Mitidja, le grenier à fruits et légumes de l’Algérie, alors qu’aujourd’hui, le pays doit importer la plupart de ces produits, car cette immense plaine a été transformée après 1962 en friche industrielle ?
    Et il faudrait aussi les criminaliser pour les nombreux établissements de formation agricole, extrêmement performants et qui fournissaient, jusqu’en 1962, des cadres à tous les niveaux ?
    Il faudrait s’excuser d’avoir résolu le problème de l’eau, dont dépendait l’avenir de ce pays ? C’est bien l’armée française qui, dès 1830, domestiquait les oueds, qui constituaient des réserves d’eau et créait un réseau de canaux d’irrigation et stabilisait les sols ?
    Il faudrait encore et toujours demander pardon pour ce pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les Pieds Noirs ; et tout cela fut possible grâce à la construction de 12 barrages !
    Criminaliser la France aussi d’avoir créée un réseau routier de 54 000 kms ; d’avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares ; d’avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays et d’avoir essaimé le territoire de milliers de kms de chemin de fer ? D’avoir multiplié les écoles sur tout le territoire ; d’avoir alphabétisé ; d’avoir enseigné les règles d’hygiène et les principes médicaux fondamentaux, ce qui a fait dire à l’écrivain Belkacem Ibazizen : « la scolarisation française a fait faire aux Arabes un bond de 1000 ans » !
    De tous les peuples qui sont passés en Algérie, seuls les Français ont laissé un bilan positif ; les vandales n’apportèrent rien au pays sinon la désolation !
    Les Arabes apportèrent la religion islamique, mais n’apportèrent rien de la brillante civilisation de Damas.
    Quant aux Turcs, ils firent régresser le pays sur tous les plans, et c’est bien l’Etat Moyenâgeux, couplé à une piraterie intense, qui incita la France à intervenir.
    Alors NON, la France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondée, et c’est pour toutes ces raisons, que tout ceux qui parlent de génocide et de repentance, devraient demander repentance à l’Algérie pour ce million d’algériens d’origine européennes qui ont abandonné leurs pays pour ne pas être égorgés, d’où le slogan macabre de « la valise ou le cercueil »

    13
    75
      bernard sors de là!
      4 août 2019 - 15 h 38 min

      C´est du bernard lugan tout cru

      29
      3
      Kahina-DZ
      4 août 2019 - 15 h 48 min

      Les turcs n’ont jamais envahi le marrouk.
      L’histoire Algérienne n’est pas la votre.
      Les Amazighs Algériens n’ont aucun point en commun avec votre monarchie Alaouite.
      Chacun a sa propre histoire.
      La falsification de l’histoire est la spécialité de la monarchie de la fraude et des mensonges.
      Dégage avec ton arnaque united.

      34
      4
        Algérienne
        4 août 2019 - 16 h 40 min

        Les makhzanis propagent une histoire commune qui n’existe même pas, juste pour justifier le pillage de notre patrimoine historique.

        C’est l’Algérie qui a contribué à la puissance du navires Othman en méditerrané et ailleurs et non pas les makkaks alaouites.

        29
        4
          Algérienne
          4 août 2019 - 19 h 22 min

          lire : les navires de la marine Ottoman

        Nasser, Toronto
        5 août 2019 - 4 h 45 min

        A lire patriote de cœur, il y avait un paradis en Algérie.
        Alors pourquoi il y a eu des milliers de morts pendant la guerre. On se bat pas quand tout va bien!
        Patriote de cœur a oublié que si paradis il y avait , ce n’etait Pas pour la majorité de la population.
        Comme la plupart des intellectuels nostalgiques, vous parlez de la richesse creee mais pas de la répartition,
        Il y a un autre point que vous ignorez sciemment : la décolonisation était mondiale. Libération de l Inde en 1947, de l Indochine , des pays africains…, en vous lisant , on pence que l Algérie était le seul pays au monde décolonisé…
        Au lieu de tirer les leçons d’un passé certes douloureux , vous utilisez des bribes d’histoires pour les transformer en idéologie néfastes pour les peuples des deux rives de la Méditerranée.
        Il faut rassembler cher Logan , au lieu de cultiver la division en utilisant des recettes d idéologie néfastes qui ont fait beaucoup de mal dans le monde, y compris votre propre pays.

      Corso
      4 août 2019 - 17 h 40 min

      Tu as développé des arguments intéressants, chiffres à l’appui. Tu as mis en exergue ce que tu considères comme des réalisations positives sans précédent. Mais tu as tout de même occulté les aspects négatives du colonialisme.
      Chiffres édifiants :
      Pib 1965
      – Algérie : 3,136 milliards USD
      – Corée du Sud : 3,12 milliards USD
      Pib 2017
      – Algérie :170,4 milliards USD
      – Corée du Sud : 1531 milliards USD
      Cela démontre que l’économie héritée de la France était plus performante, transformée par la suite en économie de rente durant l’indépendance. C’est tout le contraire de la Corée qui avait hérité d’un pays détruit et une économie exsangue après la guerre et avait dû tout recommencer de zéro pour démarrer en flèche.

      6
      15
        Anonyme
        4 août 2019 - 18 h 32 min

        Où comment noyer le poisson dans l’eau.
        Comparaison et analyse erronée et totalement biaisée.
        Du Lugan pur cru ! Vous ne savez plus quoi inventer pour justifier l’injustifiable.
        Sans la Françafrique, la France est un PVD pays en voie de développement. Qu’elle rembourse toutes les richesses qu’elle a pillé à l’Algérie et à l’Afrique et qu’elle continue toujours de piller. Ensuite revenez nous parler du PIB de la France.
        Que faites-vous en Libye de l’ingérence humanitaire…

        9
        2
      Anonyme
      4 août 2019 - 18 h 10 min

      Khalotta d’un francisse.
      Ils revent d’empecher l’existence d’AP, le seul journal qui permet le débat sans hypocrisie sur l’Algérie.
      Ya l’francisse retourne sur Valeurs actuelles et chez Le Pen.
      Ici c’est le média des algériens.

      8
      2
      Anonyme
      4 août 2019 - 18 h 41 min

      « La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondée »
      Continue, la France est déjà africaine, votre destin c’est la Gare du Nord en exponentielle, cela arrive à grands pas et tu n’as pas encore goûté la France algérienne, cela fera le bonheur des anglais et des allemands. Tu n’as encore rien vu.

      13
      3
        Anonyme
        4 août 2019 - 19 h 19 min

        Je ne suis pas français,mais algérien habitant l’Algérie profonde.

        1
        2
          Azulaman
          5 août 2019 - 11 h 32 min

          Quelle est la différence entre ce qui disent que l Algérie Est française, et ceux qui disent qu elle est punique
          Et ceux qui disent qu’elle romaine, greque, ceux qui disent qu elle est arabe
          Ou turc…. Ou andalouse.
          Pour moi ils sont kif kif des ignorants, complexes, Haineux.

          L Algérie est algérienne amazigh point barre.

    hmida
    4 août 2019 - 12 h 44 min

    Lugan ne sait plus quoi inventer pour justifier l’injustifiable.

    31
    6
      mansour
      4 août 2019 - 16 h 00 min

      merçi, grands merçi aux militaires français qui nous ont soignés après nous avoir bléssé et handicapé à vie. grand merçi pour nous avoir donné à mangé après nous avoir affamé….et ainsi de suite.
      un grand merçi pour avoir conservé dans vos musés les têtes de nos résistants, après les avoir décapités. ….. et ainsi de suite.
      Si on doit revenir au fond, la france à usé et abusé du fameux droit de la forçe, conquête, rapine, vols, viols, enfummades; bombardement et même génocide. alors sans être spécialiste que faut-il retenir.de cette alégorie, « il m’ amputé brutalement sans anesthesie, puis il m’ a mis un petit bout de tissu en guise de pansement » ……….vos crimes sont imprescriptibles et ce n’est pas parce qu’il y a de faux moudjaheds qu’ils sont excusables ou pardonnables. Ce n’est pas parce que l’ONM n’a pas fait son travail correctement qu’il faut en tirer argument. la réalité est connue, elle ne peut être cachée ou oubliée, même les généraux de l’époque de la colonisation et de l’asservissement ont fait témoignages par leur écrits……………..alors, faites vous oubliez.

      14
      2
    karimdz
    4 août 2019 - 12 h 03 min

    J ai toujours été surpris que notre pays n entamait aucune démarche pour la reconnaissance du génocide du peuple algérien par l occupant français.

    Y a t il un deal entre l État français et l État algérien.

    Avec l avènement de la 2ème république le parlement doit officialiser le génocide. Puis l État algérien doit préparer et présenter une résolution à l ONU pour reconnaître ce génocide.

    Le monde doit savoir que l État français à fait pire que les nazis. Quand les jeunes allemands sauront ils n auront plus à rougir de leur passé dont les sionistes entretiennent le sentiment de culpabilité à vie.

    44
    16
      Anonyme
      5 août 2019 - 0 h 11 min

      Je pense tu sais pas comment l’ONU fonctionne. Y a cinq pays qui ont le droit de veto : Les USA, la Russie, la Chine, le Royaume Uni et… la FRANCE. Donc quand ils présebte une résolution quelquonque, si un seul de ces 5 pays dit non, la résolution ne sera pas appliquée. Je te laisse deviner, si l’Algérie présente une résolution contre la France, qui va utiliser son veto…

        karimdz
        5 août 2019 - 7 h 17 min

        Tu confonds avec le conseil de sécurité…

          Anonyme
          5 août 2019 - 10 h 11 min

          Réplique terrible ! Chapeau. C’est un Français qui se fait passer pour un Algérien, bonne remise en place.

          Anonyme
          5 août 2019 - 22 h 00 min

          Ok bonne chance pour faire payer la France, puissance mondiale…

    Anonyme
    4 août 2019 - 12 h 02 min

    La colonisation française ne veut pas finir avec la destruction de l’Algérie. L’Algérie et son peuple sont souverains et d’une valeur inestimable. B. Lugan est juste un petit bonhomme beaucoup moins offensif qu’un moustique malade.

    27
    12
    Rayes Al Bahriya
    4 août 2019 - 11 h 58 min

    Bravo Lugan.
    Les ouled les caïds et bachagha sont les maîtres de l’Algérie en 2019.
    Les ouled les ONM ont fait de leurs terreau le terrain fertile pour spolier eT voler l’Algérie néo coloniale.
    bravo Lugan…

    28
    21
    citoyen
    4 août 2019 - 11 h 58 min

    faisons la part des choses .Que cet historien est colonialiste et raciste est un fait indéniable.Que les pouvoirs algériens successifs ont instrumentalisé la lutte anticolonialiste, manipulé l’histoire, corrompu une partie de la société (la famille révolutionnaire(sic) pour en faire l’assise de leur règne est aussi un fait indéniable.

    30
    8
    Socrate
    4 août 2019 - 11 h 32 min

    Concernant l’organisation de moudjahidines, ce qu’il dit est parfaitement vrai. Plus le temps passe, plus il y de membres de cette organisation ! Inutile de pousser des cris d’indignation, c’est juste le réalité.

    36
    33
      Heidegger Alias Elephant Man
      4 août 2019 - 12 h 29 min

      @Socrate version sioniste
      Si votre maître à penser disait vrai il ne pratiquerait le baise-main à outrance sa majesté « Et pour quelques dollars de plus » 😉

      34
      24
    SaidZ
    4 août 2019 - 11 h 13 min

    la plupart des enfants des chahid n’ont rien vu du tout. Malheureusement, ils sont misérables même socialement alors qu’on a un ministère dédié et une ONM!! c’est bon, la jeunesse veut assurer le présent et le future quant au passé…c’est du passé!

    17
    4
      Qui s'est sacrifié pour le pays ??
      4 août 2019 - 13 h 49 min

      @SaidZ 4 août 2019 – 11 h 13 min , les enfants de Chahids (contrairement à la femme de chahid qui peut ouvrir droit à une pension de retraite) ne devraient avoir droit à l’aide de l’Etat que jusqu’à leur majorité civile du fait de l’absence de leur géniteur mort au maquis ! Après ils deviennent de simples citoyens comme les autres ! Or ce n’est pas le cas, il existe encore des enfants de chouhadas qui ont plus de la majorité, qui sont mariés et qui ont un travail et une famille mais qui continuent de bénéficier des aides de l’Etat en tant que fils de chahid ! C’est leur père qui s’est sacrifié pour le pays, pas eux! Donc il faut arrêter le cinéma,il faut arrêter l’arnaque ! !

      14
      2
        SaidZ
        4 août 2019 - 16 h 10 min

        J’avoue que je te rejoins sur certains points que tu viens d’énumérer mais il reste que c’est un dossier très très mal géré. si tu permets, j’aimerais rajouter que vu comment leurs parents ce sont sacrifiés en laissant derrière eux des veuves agées de moins de 25 ans avec des bébés et des enfants de moins 7 ans alors que d’autres « algériens » vaguaient à leurs préoccupations affairistes, qui faisaient du commerce, qui faisaient des ÉTUDES, qui se la coulaient douce sur les terrasses des bars et cafés sur la côte algérienne ……les enfants de chahid ne devraient pas être marginalisé et devraient comme même avoir un peu plus de considération et de reconnaissance. Du père au fils qu’il soit bien au mauvais car dans notre société l’héritage est un fait sous toutes ses facettes,

    Anonyme
    4 août 2019 - 11 h 02 min

    Pourquoi parler de ce plouc ? Il est un militant racialiste qui a profité de l’université pour avoir une caution académique. C’est la définition du plouc/imposteur.

    20
    14
    Anonyme
    4 août 2019 - 10 h 56 min

    La meilleure réplique est de multiplier en France des cercles de citoyenneté algérienne : où notre diaspora pourra apprendre son histoire et ses langues. Il faut serrer les rangs et amener tout algérien à servir son pays. La diaspora algérienne en France ne doit plus être laissée seule face à la hargne de ces gugusses. La réplique la plus intelligente c’est de resserrer les troupes autour de son appartenance à l’Algérie, ils ne sont pas français, ils sont à nous, ce sont les nôtres.

    22
    13
      Anonyme
      4 août 2019 - 16 h 17 min

      Et tu crois que la diaspora dont tu parles est illettrée et que les gens qui la composent vivent dans le dénuement, le chômage, la famine, que leurs enfants ne vont pas à l’école…Si cela était le cas, beaucoup seraient certainement revenus vivre au pays ou partiraient au Canada. Ce qui n’a pas été le cas et qui n’est pas le cas actuellement.
      De quelles de nos langues dont tu parles ? La dardjia ? Elle n’est ni écrite ni enseignée. L’arabe ? Personne n’interdit l’apprentissage de l’arabe littéraire. Sur Paris cette langue est enseignée dans trois collèges, sept lycées et quatre universités. Et ne parlons pas de Lyon, ni de Marseille. Tamazight ? Quand on voit le manque de préparation et les polémiques stériles qui ont fait naître son enseignement, on peut se demander si ce régime a voulu la promouvoir ou semer la zizanie. Quant à l’histoire, telle qu’elle est enseignée par les professeurs, elle n’est pas à sens unique, le rôle qu’a tenu la France durant la colonisation est abordé sans complaisance et avec objectivité, tant en Algérie qu’en Afrique noire et au Vietnam.
      Maintenant que tu décides que des émigrés d’origine algérienne « ne soient pas français et qu’ils sont à nous », comme si c’étaient des moutons, c’est une autre histoire. Une histoire que tu ne peux comprendre d’après ce que tu écris. Quand on quitte son pays de naissance, on ne le fait pas de gaîté de cœur. Il y a toujours une raison, économique, politique, philosophique ou autre. Mais ce pays reste en nous par tous les souvenirs qui ont construit notre sensibilité et notre personnalité. On n’oublie rien de l’Algérie, de ses parents, de ses amis, de ses paysages, de ses parfums, de notre enfance… et c’est à partir de ce riche vécu personnel qu’on s’adapte à sa nouvelle vie chez l’étranger. On y fait sa place en tant que parent, travailleur, étudiant, citoyen… et on s’intègre dans la société française qui est très diversifiée. C’est la vie.
      Depuis longtemps, nous savons que le budget attribué l’ONM a été de 225,17 milliards de DA en 2018 et de 245,94 milliards de DA en 2017. Si tu as le temps compare cette somme avec ce qui est attribué à l’industrie, à l’Agriculture, à la Jeunesse/sport, à la Ressource en Eau…entre autres et tu comprendras que le gugusse ne dit pas autre chose que ce que pensent, ici, les gens sensés et honnêtes: plus les années passent et plus le nombre des anciens combattants augmente!
      N’est-ce pas une manière de s’assurer un soutien de la part du pouvoir en place?

      9
      2
        Anonyme
        4 août 2019 - 18 h 06 min

        « le rôle qu’a tenu la France durant la colonisation est abordé sans complaisance et avec objectivité, tant en Algérie qu’en Afrique noire et au Vietnam. »

        Elle est bien bonne celle-là…
        Celui qui t’a écrit précédemment est un franco-algérien qui a quitté la France il y a quinze ans et qui en est heureux. Tu n’as pas idée de ta prison mentale. Oui en tant que franco-algériens nous restons algériens d’abord et avant tout. Toi tu as choisi ta vie, la France, moi je l’ai quittée et c’est la meilleure de mes décisions. Si la place de bouc-émissaire te plaît, lis la fable de La Fontaine du Chien et du Loup. Je préfère la liberté du loup à la servilité volontaire du chien. Sans rancune et surtout choisis la France, les mous de ton genre ne seront d’aucune utilité aujourd’hui ou demain pour l’Algérie.

        3
        3
          Anonyme
          5 août 2019 - 20 h 59 min

          La liberté du loup ?
          Où ça? Ici en Algérie? Depuis l’Indépendance nous sommes tenus en laisse par tous les gouvernements qui se sont succédé. Rien qu’un petit exemple: l’interdiction de manifester à Alger qui a duré 18 ans, depuis 2001.
          Liberté … quand toutes les élections ont été truquées depuis des décennies! Liberté quand le délit d’opinion conduit des gens en prison jusqu’à ce qu’ils en crèvent. Liberté, quand des individus vident les caisses de l’Etat sans que la justice lève le petit doigt. Liberté, lorsque tu veux créer une entreprise tu as devant toi un mur administratif qui te met des bâtons dans les roues. Liberté, quand on interdit la parution de journaux ou qu’on bloque des sites d’informations, qu’on contrôle l’information. Liberté, quand des obligés du pouvoir se permettent de spéculer en toute impunité sur des implantations de logements avec la complicité des walis sans que les citoyens puissent agir en justice. Liberté, quand dans ce pays la corruption sévit à tous les étages. Liberté, quand on emprisonne un vieux résistant qui s’exprime sur un mouvement politique majeur ou une responsable d’un parti politique qui déplait. Liberté, quand le passe-droit tient lieu de compétences. Liberté, quand 20 millions de citoyens et de citoyennes exigent depuis plus de cinq mois, tous les vendredis, une nouvelle république basée sur la justice. Où vis-tu ?
          La Liberté commence par le respect de l’Autre. Elle est fondée sur la justice qui implique un état de droit. Or cet état de droit n’a jamais existé.
          Où est donc notre liberté chérie dans cette chère Algérie ?
          La diaspora algérienne de par le monde, France, Québec, Belgique, Espagne… est diverse et variée. Ce qui est choquant c’est ta façon de décider que ces gens-là ne sont pas français ou belge ou québécois. Mais rends toi à l’évidence, ils sont avant tout ce qu’ils décident pour eux-mêmes et pour leur descendance. Ils ont choisi leur vie et elle leur appartient à eux seuls. Cette vie ne t’appartient pas. Pas plus à toi qu’à l’état.
          Félicitations pour ton retour ici. Tu fais partie des rares franco algériens qui reviennent au pays. Par contre l’inverse ce serait plutôt le trop plein. J’espère que pour être logique avec toi même, tu as renoncé à être français.
          Les mous comme moi ne seront d’aucune utilité aujourd’hui ou demain pour l’Algérie. C‘est certain . J’ai dépassé depuis longtemps l’âge de la vie active. Mais tout en étant mous comme tu dis, on peut encore penser et réfléchir.

        Anonyme
        4 août 2019 - 18 h 24 min

        un pays qu’on aime de loin, ce n’est pas un pays qu’on aime, mais qu’on rêve. La majorité des franco-algériens eux, dès que l’occasion se prêtera et que l’Algérie se stabilisera, viendront avec bonheur tenter une vie sans le harcèlement dont ils font preuve H24 en France. Ici on parle français aussi. Ils apprendront l’arabe, le berbère avec les autres. Si les juifs ont fait Israel en montage de toute pièce, nous nous serions incapables de rassembler les nôtres et nous devrions nous contenter de la perte des algériens sans en émettre la moindre contestation ? Bizarre. En tout cas tu fais preuve de paresse pour l’Algérie et d’un étonnant courage à te faire accepter par ceux qui te rejettent en France. Bizarre argumentation.
        La dernière CAN a montré l’hystérie française concernant les franco-algériens. Tu n’es pas franco-algérien, il ne te reste rien d’algérien ou peut-être n’es-tu que francais et tu fais ici de l’intox. La quasi-majorité des franco-algériens ont des bâtons dans les roues dans leur vie professionnelle : harcèlements, mises à l’écart, stigmatisation, blocages, intimidations. De quoi tu parle ? Quels mensonges racontes-tu ? Sans compter les universitaires d’origine algérienne qui en vivent des bien belles malgré leurs diplômes. Tu ne connais pas l’histoire du chirurgien Souilamas avec son livre « la couleur du bistouri ». Oui la diaspora est algérienne et non française. Cela te dérange, ne parle pas au nom de la diaspora. Elle est algérienne et le restera que cela te plaise ou non. Une des plus grosses angoisses de l’establishment français est le départ de la diaspora formée en Algérie (rien que les médecins algériens et d’autres étrangers sont les vraies chevilles ouvrières des urgences hospitalières, sans eux pas d’urgence en France et leurs salaires sont en-deça des salaires de français malgré leur naturalisation.

        5
        3
          Anonyme
          4 août 2019 - 23 h 46 min

          Ta cru les Français te laisseront les dépasser. Si l’Algérie se développe « un peu trop », elle connaîtra ce que l’Irak et la Lybie ont connu

        Anonyme
        4 août 2019 - 21 h 03 min

        Vous n’êtes pas au courant de l’immigration des jeunes hommes franco-algériens sur-diplômés ?

    Là où il dit vrai !
    4 août 2019 - 10 h 52 min

    Bernard Lugan a tout faux, c’est un nostalgique de l’Algérie française, mais il dit une chose de vrai : les pensions d’anciens moudjahed atteignent plus de deux millions d’ayants-droit et au lieu de diminuer dans le temps du fait de la loi naturelle (décès), on constate que plus les années passent, plus le nombre des anciens combattants augmente. C’est de la statistique purement algérienne qu’on n’enseigne dans aucun université du monde.

    32
    10
    HANNIBAL
    4 août 2019 - 10 h 48 min

    Depuis que ce royaume formé par Lyautey , qui a pondu ce prétendu historien affiché du royaume de sodome
    , plus connu pour défendre ses thèses sur le Sahara occidental , devrait plutot réecrire l’histoire de la monarchie
    médiévale illégitime qui le rétribue , pour vomir des aneries sur l’Algerie c’est ça façon de prébendier de glaner plus et
    remercier son auguste patron shlomo VI , qui reçoit ces paroles comme des caresses , il faut voir son blog
    pour deviner qu’il est a coté de la plaque , et pondre autant d’articles rénumérés au détriment des contribuables
    marokins analphabètes qui ignorent meme qu’il existe , il continue de pisser dans le sable l’histoire aura raison de lui !
    Pourquoi n’écrit ‘il pas sur l’Histoire de france ,et Vichy et la Collaboration …je lui mets dix s’il le fait !!!!

    20
    15
    Sprinkler
    4 août 2019 - 10 h 40 min

    Le néo-colon LUGAN en connaît un rayon sur les  » ossatures « …Comme celle de la tour Eiffel dont le fer provient de la mine de Zaccar (Miliana, Algérie)…Ou encore des ossements des 536 résistants algériens ( recensement du 18 avril 2018 par Ali Farid Belkadi) qui  » agrémentent  » le Muséum national d’histoire naturelle de Paris (MNHN) et que des traîtres bien de chez nous n’ont jamais osé réclamer pour leur offrir une digne sépulture…Qu’à cela ne tienne, leur sacrifice comme celui des 6 millions d’Algériens décimés par la  » France des Lumières  » éclairent notre mémoire ! (  » Faire l’éducation du genre humain, c’est la mission de l’Europe. Chacun des peuples européens devra contribuer à cette sainte et grande œuvre dans la proportion de sa propre lumière (…)  » dixit Victor Hugo la  » plume  » du génocide algérien…). En parfait comptable de l’extermination coloniale et digne héritier des HUGO et autre TOCQUEVILLE, le raciste LUGAN tient rigoureusement la liste de nos vrais moudjahidines et ayants-droit, à telle enseigne que s’il n’avait pas tant à faire pour dénombrer les résistants des enfants de Pétain (collabos) qu’on lui en donnerait le portefeuille ministériel ! Oui, l’Algérie qui vous demandera des comptes est en marche !

    24
    11
    Elephant Man
    4 août 2019 - 10 h 02 min

    Cessez de l’appeler historien, c’est un idéologue, qui a la même vision qu’IsRatHell des Palestiniens.
    Je réitère la colonisation française et par extension la Guerre d’Algérie est la plus BARBARE qui ait jamais existé à côté HITLER FAIT OFFICE DE SAINT.
    Pour reprendre @Anonyme du 13/07/19, « Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l’Algérie. Une des priorités de la nouvelle République…est de régler le contentieux historique avec la France !
    La France devra ou pas demander pardon pour ses crimes, c’est son affaire : on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n’en a pas.
    Mais on doit obligatoirement exiger des réparations pour 132 années de crimes et d’exploitation.
    C’est même une question d’estime de soi ! ».
    Jalousie quand tu nous tiens : les Algériens vous ont bouté hors de leur Pays.
    Alors que vous makhNazis vous êtes sous protectorat français et même judéosioniste Azoulay, que vous français vous etiez tous des collabos, la Résistance c’est un mythe combien de Jean Moulin pour combien de collabos, le régime de Vichy !
    Une OBSESSION MALADIVE pour reprendre le MAE Iranien Mohammad Javad Zarif.
    Excellent résumé @Jean Boucane.
    Que ce Lugan nous explique comment en France plus on s’éloigne de la shoah plus le nombre de victimes et d’INDEMNISATION de celles-ci augmentent ?!
    RENDEZ-NOUS LES CRÂNES DE NOS CHOUHADAS QUE VOUS OSEZ EXPOSER AU MUSÉE TEL UN TROPHÉE …si l’Allemagne érige un musée en l’honneur d’Hitler qu’en sera-t-il ?!

    64
    48
      Anonyme
      4 août 2019 - 13 h 41 min

      France, makhzen, Israël, Hitler, palestiniens, sionistes, Jean Moulin, Iran, cranes de nos chouhadas …un vrai feu d’artifice!! Ça va dans tous les sens!

      37
      27
        Elephant Man
        4 août 2019 - 16 h 22 min

        @Anonyme 13h41
        C’est parfaitement clair explicite PRAGMATIQUE et argumenté pour un cerveau SAIN.
        BE SEEING YOU 😉

        6
        19
      Tu me fais cramper
      5 août 2019 - 0 h 00 min

      Avec quoi tu vas « exiger des réparations » a la France ? On parle de la France, pas du Maroc, de la Tunisie ou du Niger. On parle de la cinquième puissance militaire mondiale qui a le droit de veto à l’ONU…

    Anonyme
    4 août 2019 - 9 h 55 min

    Pourquoi l’ONM ne demande pas au Parlement de voter une loi criminalisant la colonisation turc en Algérie ou bien ils craignent la colère d’Erdogan ?.
    Quelques faits historiques de la présence turc en Algérie:
    En s’emparant d’Alger en 1530 après avoir chassé les Espagnols du Pénon, le corsaire turque Aroudj surnommé Barberousse, fit étrangler Salim Toumi des Beni Mézghana (prince d’Alger) avant d’épouser sa femme Salima. Par ce geste de terreur, il voulut marquer les esprits des habitants d’Alger qui avaient refusé dans un premier temps sa présence en s’alliant à la dynastie Berbère des Hafsides qui l’avait combattu durement.
    Il y instaura alors un régime de répression inouïe pour les punir.
    Dès la prise d’Alger par les pirates Ottomans jusqu’à leur départ forcé en 1830, tous les deys qui s’étaient succédés à la régence étaient tous sans exception des janissaires (pirates) d’importation venus d’Albanie, de Venise, de Bosnie, de Crête, du Caucase mais aucun d’eux ne fut un autochtone. Et pourtant, jusqu’à preuve du contraire les Berbères étaient et restent en majorité musulmans.
    Les Turcs avaient institué un apartheid en Algérie. Au sommet de la hiérarchie sociale se trouvaient les janissaires ottomans, puis les Koulouglis ( issus des mariages entre les turcs et les algériennes) les Chrétiens, les Juifs puis au bas de l’échelle pataugeaient les algériens de souche.
    A la tombée de la nuit, les autochtones étaient chassés de la Casbah d’Alger et seules les femmes y étaient tolérées pour assouvir l’ardeur sexuelle des janissaires.
    Chaque année partaient d’Alger vers la Porte Sublime( Istambul) des bateaux, les cales pleines d’or et de marchandises ainsi que des esclaves berbères sexuelles, la plus âgée ne dépassait guère les dix huit ans. C’étaient des cadeaux d’allégeance au Calife Ottoman.
    Pour montrer la cruauté et la haine que nourrissaient les ottomans à l’égard des Algériens, un Bey (gouverneur) de Constantine du nom de Chaker au XVIII siècle exigea de ses subordonnés que chaque matin quand il sortait de son palais, il devait voir sur son passage au moins une vingtaine de têtes d’hommes plantés sur des piquets. On racontait qu’il entrait en transe en apercevant un tel spectacle. Il murmurait alors : » c’est tout ce qu’ils méritent ».
    Une autre histoire qui reste encore vivace dans l’esprit de nombreux Kabyles pour édulcorer la barbarie que pratiquait les Turcs dans la régence d’Alger. Un jour un commandant de janissaire qui devait récolter les impôts, s’arrêta auprès d’un chef de mechta de Kabylie. Ce dernier végétait dans l’indigence; il égorgea alors l’unique poulet de ferme qu’il possédait pour faire honneur à son invité de marque.
    Ce chef de tribu avait un garçon qui était âgé à peine de cinq, se mit pleurer en voyant le poulet. Sa mère lui donna une cuisse pour le calmer. Et lorsque il présenta le plat de couscous avec le poulet, le commandant des janissaires constata qu’il manquait une cuisse. Il entra dans une terrible colère et demanda où était passée sa « cuisse ».
    Le pauvre chef de tribu bafouilla quelques instants en tremblant de peur puis finit par avouer la vérité.
    Le commandant turc exigea qu’on lui ramène sur le champ le garçon et avec rage, il l’écartela en criant : » C’est ainsi que je tue celui qui me désobéit. »…
    Hussein Dey, le dernier gouverneur d’Alger, en signant la reddition déclara: » Je n’ai que faire de ces vauriens d’Algériens, qu’ils aillent au diable » avant de s’embarquer pour Gênes. Mais il n’omit pas de garantir la sécurité des biens des Ottomans auprès des nouveaux maîtres d’Alger. Drôle d’esprit pour un chef musulman… Et au lieu de combattre, il préféra s’occuper du mariage de sa fille et laisser les soldats du maréchal de Bourmont prendre Alger sans tirer un coup de feu.

    26
    15
      Anonyme
      4 août 2019 - 15 h 28 min

      Ce sont là des faits anecdotiques encore que vous ne citez aucune reference pour les étayer. Bien que cela se faisaient au detriment des populations locales, c´était une pratique courante aux siècles passés-surtout en Europe- que d´envoyer aux souverains des cadeaux. . Jean-Michel Venture de Paradis et Diego Haedo qui ont vécu dans l´Alger d´avant la colonisation n´ont pas fait état dans leur description du vécu algérois de l´existence d´esclaves kabyles mais d´esclaves européennes. Le dey d´Alger a du envoyé au calife ottoman une esclave européenne. Enfin sans trop s´attarder sur le reste, il faut savoir que les turcs n´ont pas envahi la régence en envoyant une armée de mercenaires massacrer, brûler, exiler, exproprier, etc; que les paysans ne furent pas chassés de leurs terres; que les frères barbarous ainsi que la plupart des deys ne sont pas des turcs; que l´armée qui chassa les espagnols du penon fut une armée d´autochtones, etc. Des exactions furent certainement commises mais elles étaient sans commune mesure avec celles commises par les français sous l´occupation française.

      5
      3
    co5
    4 août 2019 - 9 h 28 min

    « cet historien ? » ce militant politique

    15
    12
    Salim
    4 août 2019 - 9 h 03 min

    @ Bernard Lugan, y’a moustache,
    JE vous site,
    « selon la loi naturelle voulant que plus on avance dans le temps, moins il y a de gens qui ont connus Napoléon …, » en effet !
    En France c’est tout le contraire, plus vous vous eloignez de la Shoah, plus, vous vous mettez a plat ventre face vos maitres….
    Etres soumis avec « diplomatie » est un sport national en France, en Algerie C’est tout le contraire, on est insoumis éternellement face a l Adversité et on n’est fin diplomate.
    Mr Lugan vous perdez votre temps, nous sommes très endurant, relisez votre Histoire.
    Vive L’Agerie,

    40
    21
      Mouloud
      4 août 2019 - 11 h 22 min

      Il ne nous aporend rien du tout ce pitre..nous savons qu il y a des faux moujahidines..des faux magistrats..et des faux chauffeurs de taxis..mais toucher a ce qui reste des vrais moujahidines..ca..c est pas permis…quand a la koi criminalisant l occupation et le genocide des algerien on vote pour!une loi criminalisant le hold up des fonds akgeriens..on vote pour! . Et le mieux..defiler le 19 mars pour une fete de la victoire!!on va leur couper les gros contrats..et on va rigoler avec les agriculteurs francais…on n a plus rien a faire avec ce pays..c est le credo drs algeriens..khlass la france!

      9
      10
    faid
    4 août 2019 - 9 h 01 min

    Il s’appuie sur l’argument des faux moudjahidines, pour déverser sa haine de l’Algérie indépendante, on le sait tu ne nous apporte rien d’important à notre situation, va voir du coté du nombres de résistant en France peut être tu verras un peu plus claire.

    35
    16
    Djazaïri
    4 août 2019 - 8 h 45 min

    Vous faites de la pub à un historien très controversé que même la presse française évite. Parlez-nous d’autre chose que de ce crétin qui n’a comme public que certains nostalgiques de la guerre d’indépendance

    39
    22
    Batata44dz
    4 août 2019 - 8 h 25 min

    Si nos institutions sont insultees et humiliees ,la faute est incombee a ceux qui ont diriges cette patrie noble .Pourquoi ne pas avoir profiter des ait ahmed boudiaf yacef saadi bouhired sans oublier les braves non mediatises a ecrire une histoire saine ….les dirigeants depuis l’independance confisquee ont choisi les exiler et les executer .Mayghidhakche elhall les insultes djabohom ceux qui nous ont gouvernes.Pour reagir il faut nettoyer la maison et il est temps d’ouvrir le dossier Mellouk benyoucef ,juste pour rappel je vois en Mellouk l’honnetete et la traitrise en Bouteflika ,qui est aller se soigner chez mama franca. Mayghidhekche el halll ,aux pseudos patriote laisser vitre haine de cote et acceptez les faits tels. Nettoyons la maison d’abord.

    23
    8
    Jean-Boucane
    4 août 2019 - 7 h 54 min

    Étonnant, un français née au Maroc qui passe sa vie à scruter l’Algérie?
    Il a une double obsession algérienne, celle d’être conditionné par le makhzen et celle d’ancien colon! Un cas irrécupérable!

    54
    22
    Tinhinane-DZ
    4 août 2019 - 7 h 24 min

     »glorifiant «les aspects positifs de la colonisation» »

    Résumons ces aspects positifs selon le colon Lugan:

    1. L’atrocité des tortures
    2. Bombardements
    3. Famine, misère, pauvreté
    4. Les épidémies qui ont provoqué des morts en masse
    5. Viols
    6. Nos richesses naturelles siphonnées et dévorées par la France
    7. Analphabétisme
    8. Guerres et ses victimes, de 1830 à 1962.
    9. Le peuple Algérien dépossédé de sa patrie par Lugan et ses semblable

    58
    19
      Anonyme
      4 août 2019 - 16 h 02 min

      Le seul aspect c’est qu’on puisse entendre ses sottises pour faire bloc ensemble. Ce genre de personnages sont en fait très utiles, ils renverront vers la cause patriotique tous les algériens incertains, encore naïfs. Lugan est d’utilité publique, avec ce genre de personnage, il facilite la tache de cliver les algériens et qu’ils finissent tous par s’intéresser à leur histoire. Ceux qui nous insultent ont leur utilité microbienne : ils poussent les trop gentils à se réveiller. Continuez Lugan ! Avec des historiens comme tous les algériens de France pourront enfin savoir ce que vous cachez vraiment.

      12
      2
    Salahdine
    4 août 2019 - 7 h 18 min

    Quelques soient le nombre de Chouhadas et Moudjahidines, la france est un colonialiste de renom et son histoire très noir en Algérie resterai. La france a tué des civils, des agents non armées; des femmes, des enfants, des bébés, des vieux, …des bêtes .. a brulé volontairement les forets…, a volés nous biens, les 300 tonnes de lingots d’or…., maintien les cranes de nous valeureux combattants…etc.
    Nous, pouvoir et peuple, nous devons arrêter toutes coopérations avec ce pays. IL n’y a pas que la France dans le monde ?
    Il est temps que ce pays paye et retourne tous ce qu’il a été déplacé/volé/pris de l’Algerie.
    Nous ne devons pas céder, nous ne devons pas baisser les bras, nous devons continuer la guerre entamée en 1954 et non terminée à ce jour.

    45
    21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.