Mustapha Bouchachi : «Peu de peuples ont la détermination des Algériens»

manifestation Bouchachi
Maître Mustapha Bouchachi. D. R.

Par Mounir Serraï L’avocat et militant des droits humains Mustapha Bouchachi a affirmé à Berbère TV que ce 25e vendredi consécutif de manifestations contre le régime est la démonstration d’un peuple «patient» et déterminé à «arracher le changement voulu».

«Peu de peuples ont la détermination des Algériens, leur volonté et la patience, en continuant de marcher pacifiquement durant six mois malgré les provocations, les encerclements, les intimidations multiples et le musellement de la presse», assure-t-il, estimant que la mobilisation reste intacte et que la soif du changement demeure forte.

«Les Algériens sont plus que jamais conscients et unis. Un peuple qui lutte avec autant d’engagement, de persévérance et de bonne volonté ne peut qu’atteindre ses objectifs», souligne-t-il, précisant que «ce mouvement populaire pacifique n’est nullement dirigé contre une personne, ni contre une institution mais plutôt pour l’instauration d’une démocratie réelle où l’Algérien vivra en paix en jouissant de tous ses droits». «Les revendications du peuple algérien sont légitimes. Depuis plus de 50 ans, le peuple n’a pas été la source du pouvoir. Les décisions, qu’elles soient politiques ou économiques, n’étaient pas entre ses mains. Ce peuple ne veut plus qu’il y ait à nouveau des dirigeants qui vont considérer que l’Algérie est leur propriété», soutient-il.

Me Bouchachi considère que le hirak a déjà enregistré des victoires en attendant le changement total du système. Il assure que «le mur de la peur a été brisé» et que «des symboles du régime corrompu sont en prison».

Mustapha Bouchachi, qui manifeste tous les vendredis depuis le 22 février dernier, se dit convaincu qu’après toute cette mobilisation et cette conscience politique dont a fait preuve le peuple algérien, plus rien ne serait comme avant et plus aucun dirigeant n’oserait ignorer le peuple et agir contre sa volonté. «La victoire finale est à notre portée», conclut-il.

M. S.

Comment (48)

    Droits Humains
    13 août 2019 - 11 h 40 min

    Qui peut nous dire ce que représente la statuette qui est en arrière plan de Bouchachi ????

    15
    16
      MELLO
      13 août 2019 - 19 h 54 min

      La statuette c’est celle du père de la révolution Algérienne Abane Ramdane.
      Inutile d’aller chercher l’equivalence du portrait du president français au dessus des têtes de fakhamatouhoum et Gaid Salah aux invalides.

      7
      18
        Droits Humains
        13 août 2019 - 23 h 51 min

        Abane était un révolutionnaire et non une statuette. Il avait bien décidé d’éliminer les traitres berbéristes qui organisaient le complot contre l’Algérie, à partir de Paris. Il ne peut pas ressembler à une statuette enlevée brusquement par un technicien audio-visuel lors de l’interview d’où est extraite cette photo.
        L’arbre ne peut pas cacher la foret.

        6
        4
        Anonyme
        14 août 2019 - 1 h 07 min

        Mello,
        Là tu commences tes délires. Laisse Abane à sa place.
        La statuette ressemble à dieu Lucifer.

    Anti-moustiques
    13 août 2019 - 8 h 07 min

    Abassi Madani a fait ses études à Londres, et Bouchachi dans le sud de l’Angleterre (Southampton). l’un a été endoctriné par les islamistes et a milité avec les islamistes Sahnoune et Soltani au début des années 80, alors que Bouchachi a adhéré au FFS en 79. Ils ont donc pris des trajectoires complètement opposées. Vous dîtes à votre employeur que vous avez échoué dans votre rôle de moucheron car il y a des anti-moustiques très futés qui empêchent de distiller de fausses informations…

    19
    3
      Anonyme
      13 août 2019 - 11 h 54 min

      Le FFS n est pas immunisé contre l intrusion d islamistes..
      L attitude du FFS durant la décennie noire n était pas très claire ,normal son chef charismatique était issu d une tribu de » chorafa » c est à dire d une tribu qui a fait allégeance aux béni hillal et qui donc tirait sa légitimité de la religion.C est pour ça qu il ne pouvait pas combattre ouvertement les islamistes .
      Par ailleurs il est facile de traiter de mouches électroniques tous ceux qui ne sont pas d accord avec vous.Vous auriez dû m expliquer plutôt pourquoi il était tant affecté par le décès de Abassi Madani ,vous qui savait tout!!!!

      6
      14
        Anonyme
        13 août 2019 - 13 h 44 min

        Je fais partie de ceux qui étaient pour l’arrêt du processus électoral en 91. Donc contre le FFS qui voulait tenter de poursuivre les élections. Mais je n’ai jamais dit ou pensé que le FFS était islamiste. Ils ont la naïveté de penser qu’il y aurait eu une alternance après le FIS. Une position que je trouve suicidaire que je combats avec des arguments pas avec ces insultes

        11
        1
        MELLO
        13 août 2019 - 20 h 03 min

        Vous avez tout faux . Novice en politique , vous ne faites que suivre les instructions de l’ENTV et ses maitres.
        « Ni Etat policier , ni Etat intégriste » qui dit mieux que ce slogan ? Hocine Ait Ahmed était un légaliste , défenseur acharné du principe démocratique. Partisan d’une Algérie humaine , plurielle et democratique.

        7
        2
    Droits Humains
    13 août 2019 - 0 h 19 min

    Il y a des questions qui arrangent, et celles qui dérangent. Pour ma part, je préfère celles qui dérangent, contrairement à M. Bouchachi installé dans son confort sans contradicteurs.
    Comme l’ont déjà écrits plusieurs auteurs et intellectuels algériens (notamment Ahmed Ben Saada, Mohamed Bouhamidi, …) , la LADDH sous la direction de M. Bouchachi a bénéficié d’un financement large et avec beaucoup de facilités pour ses activités en Algérie, de la part de la NED (Organe de la CIA pour les printemps arabes) . M. Bouchachi, à ma connaissance n’en a jamais rendu compte publiquement, n’a jamais démenti ces informations et n’a jamais porté plainte (lui qui est un homme de loi !!!!) contre ces affirmations.
    Tant que l’épée de la NED est sur sa tête, il peut toujours raconter des histoires qui plaisent et user du vocabulaire fabriqué par les laboratoires néocoloniaux, il ne sera jamais crédible pour moi.
    Tatnahaa gaa

    13
    21
      Djazaïri
      13 août 2019 - 1 h 12 min

      Forcer sur le bouzelouf et la cervelle de mouton ne rend pas.plus intelligent. On en a la preuve…

      20
      6
        Droits Humains
        13 août 2019 - 8 h 59 min

        Voilà votre démocratie, celle qui interdit de dire et de poser des questions simples. Bouchachi et son LADDH ont ils bénéficié du financement de la NED oui ou non ?
        Je te laisse Bouzelouf et tout les Bouchachi et je garde l’Algérie. Marché conclu ?

        9
        18
      MELLO
      13 août 2019 - 8 h 43 min

      Droits humains , je vous conseille de supprimer votre pseudo , c’est l’antithèse des doits de la prrsonne humaine .
      Aucun de ces organisme n’a eu de relations avec la LADDH qui est affiliee a la FIDH , au REMDH et a la CMODH. La LADDH est complètement indépendante, les textes Algériens interdisent tout financement étranger. Tu peux aller voir Me Bouchachi en son bureau , tu lui poseras toutes ces questions qui te brulent les meninges , apres ce bouzelouf que tu as du avalé de travers.

      13
      3
    Ahmed
    12 août 2019 - 14 h 56 min

    Une question que je vous pose
    Si demain un Président est élu démocratiquement et si ce dernier prône: la rigueur, le travail , la fin de la corruption , le benaamisme, ce peuple est il prêt à suivre? un peuple qui se la veut seulement »regda ou taalef »,des augmentations de salaires et des rappels conséquents ont été attribués aux « travailleurs »(c’était juste pour acheter leur silène) est ce que les rendements ont grimpé pire ça a dégringolé et le pire nous sommes toujours tributaires des cours de ce maudit pétrole
    Soyons logiques le peuple a une part importante dans cette descente aux enfers
    J’ai vu dans ce hirak toutes sortes de ghachis , des délinquants, des khobzistes qui ont changé de camisole et bien d’autres tristes individus
    Le jour où le peuple changera tout ira pour le mieux

    15
    15
      MELLO
      12 août 2019 - 19 h 17 min

      Le peuple , dont tu vantes la « regda ou tmanger » est a l’image de ses dirigeants. Si les dirigeants travaillent , offrent l’image de vrais responsables, ne t’inquiètes pas ce peuple pourra suivre facilement .
      Des exemples , nous viennent d’ailleurs , c’est a dire de l’étranger . L’Algérien s’adapte facilement au rythme de vie qu’il trouve et généralement les Algériens restent les meilleurs travailleurs dans les pays étrangers.
      Pour peu , qu’on lui offre la possibilité de s’exprimer dans le travail, l’Algérien ne ménage aucun effort pour démontrer ce dont il est capable.
      Alors les premiers a changer ce sont les gouvernants qui ne doivent plus se comporter comme ceux de ces dernières années .

      15
      2
        Ahmed
        12 août 2019 - 22 h 35 min

        Désolé le peuple est complice dans cette descente aux enfers
        La majorité écrasante de ce peuple a trouvé son compte dans cette médiocrité et tu ne pourras jamais me contredire

        3
        9
          MELLO
          13 août 2019 - 20 h 15 min

          Malheureusement , c’est sur cette majorité , dont tu parles , que ce pouvoir s’appuie depuis plus de 50 ans.
          Cette majorité , il faudrait la chercher chez qui suivent l’ENTV..

          2
          1
    MELLO
    11 août 2019 - 9 h 16 min

    A l’heure ou nous écrivons , Maitre Bouchachi a répondu clairement a tous ces récalcitrants qui ne croient pas a la victoire de ce mouvement populaire. «  je suis convaincu que nous allons gagner » . « Apres six mois de mobilisation , peu de peuples ont démontré cette determination , cette patience et ce pacifisme » . En grand homme , il ajoute « que ce mouvement n’est pas dirigé contre une personne ou une institution , ce mouvement aspire a concrétiser une véritable démocratie en Algérie » . A tous ceux qui doutent de la réussite du Hirak , ce Hirak a réalisé des choses positives. Il ajoute «  qu’aucun futur responsable , qu’il soit Ministre , premier ministre ou president, ne pourra agir sans prendre en consideration les aspirations et les revendications du peuple ».

    28
    15
      Kahina-DZ
      11 août 2019 - 15 h 31 min

      [email protected]

      AZUL
      Une question:

      Admettons que RAHOU GA3 …Peux tu nous donner ton programme après le RAHOU GA3.
      Donne nous une idée sur comment va t-on procéder, pour reconstruire l’Algérie…C’est la phase la plus importante et la plus fragile… Des slogans on en a eu pendant 20 ans.

      14
      12
        MELLO
        11 août 2019 - 17 h 18 min

        Honnêtement , je n’ai jamais fait dans la retention de l’information . Yetnahaw ga3 implique automatiquement la société civile et l’opposition.
        Une conference nationale de dialogue regroupant l’ensemble des acteurs politiques regroupant l’opposition , les intellectuels, les syndicats autonomes , et tout autre patriote qui defend réellement les intérêts de l’Algérie. De cette conference , émergera un groupe restreint , un Presidium qui aura la lourde tache de mener ce pays vers une situation favorable a l’organisation des elections. Ce presidium aura pour tache de designer un gouvernement restreint de salut national pour assurer les activités ministérielles les plus importantes. Une période ne dépassant pas les deux années permettra a l’Algérie de retrouver ses meilleures bases institutionnelles. Cette conference se fera en dehors de tous ceux qui étaient impliqués dans la gestion catastrophique de cette Algérie. L’armée , institution populaire par excellence , aura pour tache de superviser les travaux de cette conférence Nationale.
        Quant aux différents programmes économiques, sociales , culturelles et sportifs , des experts auront pour tache de les définir a court, a moyen et long terme.
        Sans être seul détenteur de la vérité ,J’ose espérer avoir répondu a vos soucis.

        11
        3
        MELLO
        11 août 2019 - 17 h 24 min

        Je like votre interrogation.

        8
        2
      Anonyme
      11 août 2019 - 23 h 42 min

      Le peuple va gagner mais sans des hommes comme cet islamiste de Bouchachi !!!!

      16
      21
    Socrate
    10 août 2019 - 14 h 37 min

    Le pouvoir parie sur la lassitude du peuple à demander ses droits. Il invente des diversions (drapeau amazigh interdit, éradication du français de l’enseignement supérieur) mais rien ne semble venir à bout de la détermination de ce peuple que, décidément, ce pouvoir ne comprends pas.

    31
    10
    Kahina-DZ
    10 août 2019 - 14 h 18 min

    M. Bouchachi,

    L’Algérie a été intentionnellement envahie par des migrants clandestins, pour la déstabiliser …Et pourtant tu as pris le camp de ton ONG des droit des  »zommes »…en oubliant le droit de l’Algérie à sa souveraineté. Aujourd’hui , tu veux nous faire avaler que tu veux le bien de l’Algérie et son peuple (?).

    Oui, le peuple Algérien est unique…mais vous n’êtes pas à sa hauteur. Chacun trahit ce peuple, pour ses intérêts personnelles… KIF KIF, Ki Aicha Ki Bandou.

    VIVE L’ALGÉRIE ALGÉRIENNE ET SON ARMÉE !!!

    72
    69
      Anonyme
      10 août 2019 - 14 h 54 min

      Quelqu’un qui se sent envahi alors qu’il ne l’est pas (en pourcentage on doit avoir l’un des taux les plus bas au monde) ça porte un nom…Paranoïa…

      50
      17
      MELLO
      10 août 2019 - 18 h 42 min

      D’abord ce n’est guère éduqué de s’adresser a un Monsieur pour le tutoyer, c’est un signe de déficit d’éducation.
      Deuxièmement, Maitre Bouchachi n’est pas au pouvoir pour décider qui ne doit pas rentrer en Algérie.
      Quant a parler de la hauteur de ce grand MONSIEUR , vous êtes tellement basse , que vous êtes loin , tres loin, de pouvoir le juger. Croyez moi , qu’il est aussi grand que ce grand peuple qu’il accompagne chaque Vendredi. Son bureau , n’est pas loin de la place Audin, vous pouvez aller le voir , je suis persuadé que vous allez changer d’avis.

      39
      35
      MEZOUAD
      11 août 2019 - 3 h 57 min

      Vous avez dit vive l’algerie algerienne et son Armé, mais pas son peuple par contre le GRAND BOUCHACHI parle du peuple et le peuple c’est l’algerie, si vous voulez soutenir l’armé allez voir ailleurs votre GAID niveau ardoise n’arrive pas au chevet de ce MONSIEUR

      17
      9
        MELLO
        11 août 2019 - 8 h 33 min

        Saha Aidek . En plein dans le mil.

        16
        6
        Ahmed
        11 août 2019 - 13 h 57 min

        @MEZOUAD
        11 août 2019 – 3 h 57 min
        Vous avez dit vive l’algerie algerienne et son Armé, mais pas son peuple

        L’armée c’est aussi les enfants du peuple
        l’armée est le rempart et vous voulez le briser mais vous n’y arriverez jamais

        7
        8
          MELLO
          11 août 2019 - 15 h 18 min

          Personne , absolument personne n’a parlé de briser l’armée, élevez votre niveau de comprehension .

          11
          4
          Ahmed
          12 août 2019 - 14 h 38 min

          MELLO
          11 août 2019 – 15 h 18 min
          Personne , absolument personne n’a parlé de briser l’armée, élevez votre niveau de comprehension .

          je ne suis pas un … (naif)
          Vos desseins louches on les connait
          Pas besoin d’étaler tout ça, le pays est déjà sur une poudrière
          Conseil: n’attisez pas le feu , vous risquez de vous brûler

          4
          6
    Anonyme
    10 août 2019 - 13 h 10 min

    Nous avons un peuple extraordinaire, mais qui a toujours été trahi par ceux prétendent parler en son nom.
    Les agents des ONG sont-ils intègres et loyaux envers ce peuple. Peut-on leur faire confiance.

    32
    36
      MELLO
      10 août 2019 - 18 h 45 min

      Je vous joints mon post destiné a Kahina.DZ.

      19
      8
        Anonyme
        11 août 2019 - 15 h 33 min

        Mello

        Je te réfère aussi au commentaire de Kahina.

        20
        14
          MELLO
          12 août 2019 - 7 h 51 min

          La théorie du suivisme est un signe de deficit intellectuel.

          12
          12
      Anonyme
      11 août 2019 - 23 h 41 min

      Vous avez raison!!!
      Quand j ai vu Maître Bouchachi triste d avoir perdu « un ami »en parlant de Abassi Madani et assister à ses funérailles j’ai compris de quel bord il était !!!
      Avez vous remarquez qu il ne parle jamais la derja mais uniquement l arabe classique châtié ?
      Je ne sais pas des droits de quel homme il défend mais la sa cause est apparue au grand jour, il défend le droit des islamistes alliés du pouvoir qui ont mis à feu et à sang le pays durant plus de 10 ans…

      Désolé mais je ne fais plus conscience à ce Bouchachi….c est un hypocrite ..

      13
      21
    ABOU NOUASS
    10 août 2019 - 12 h 25 min

    Whaoooooohhh !
    Je vois que ce site est infesté de trolls et de mouches super-électroniques aujourd’hui.
    Elles sont de sortie en qualité de pare-feu contre la révolution qui lutte contre ce pouvoir agonisant et de surcroît traître contre son peuple.

    Ces mouches nauséabondes sont connues et reconnues comme telles pour essayer de désarçonner cette élite, jeune et révolutionnaire debout et droite dans ses pompes pour contrecarrer la pérennisation de ce gang à la casquette .

    Pour revenir à cet article, il est clair que Maître BOUCHACHI est un avocat engagé , sincère, intègre et convaincu depuis son jeune âge que l’Algérie qui l’a vu naître est entre de mauvaises et sales mains .
    Il a suivi, impuissant , comment ce groupe de faux colonels au passé douteux se sont accaparé le pouvoir pour gouverner de main de fer ce pauvre peuple sorti à peine des affres d’une guerre sanglante contre cette puissance coloniale, à laquelle cette armée des frontières a fait allégeance .

    Nous ne te remercierons jamais assez, Maître , car nous savons , en vous écoutant, que votre coeur bat pour ce pays et nous espérons vivement que vous le serviriez humblement si le besoin s’en faisait ressentir.

    Je terminerai pour dire que ces mouches puantes ne changeront aucunement le chemin de cette révolution, quoiqu’elles fassent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    55
    52
    LADDH
    10 août 2019 - 9 h 57 min

    Pro migrants de la LADDH.

    35
    36
      Anonyme
      10 août 2019 - 12 h 45 min

      Quand on défend les droits de l’homme, on défend tous les humains, mais ça, certains ne sont pas convaincus que tous les hommes sont égaux. Le bon Dieu ne va pas vous demander vos papiers ou votre nationalité le jour du jugement…

      44
      15
        Bravo
        11 août 2019 - 15 h 27 min

        Bravo!!!
        Au jugement dernier, notre bon Dieu, ne nous demandera ni passeport, ni visa, ni billet d’avion, ni combien de devise nous avons, mais juste des questions simples qui ne veulent pas entrer dans la tête de certaines personnes : « Qu’avez vous fait de votre vie que je vous ai prêté ? » et « Quelles sont les bonnes actions et les bonnes oeuvres que vous avez accompli ? »

        10
        4
    Djazaïri
    10 août 2019 - 8 h 34 min

    Avant que les trolls ne s’en mêlent pour essayer de te salir, je dirai bon courage maître. Tu n’a pas attendu le 22 février pour parler de justice ou de Hogra contrairement à certains. Depuis au moins 10 ans ton discours n’a pas changé. Tu fais peur à ce pouvoir car tu es trop droit pour eux. Je sais que tu n’hésiteras pas à tous les juger s’il le faut. Malheureusement ils cherchent quelqu’un qui va accepter d’en épargner certains, et ça tu l’a toujours refusé (je suis sûr qu’il t’ont proposé un poste au début du Hirak que tu a refusé)

    519
    579
      Djazaïri
      10 août 2019 - 12 h 17 min

      Bingo!! Quand j’ai 68 pouces vers le bas d’un coup, je sais que j’ai appuyé là où ça fait mal!! Objectif atteint!!

      39
      107
        MELLO
        10 août 2019 - 14 h 08 min

        Ne t’en faits pas, une perle vaut mieux que mille oursins.

        43
        33
          Ce qu'il a dit , est impartial.
          10 août 2019 - 22 h 12 min

          Pour ma part je trouve qu’il est neutre.
          Mais seul Allah sait parfaitement scruter les coeurs des hommes et femmes.

          6
          3
          MELLO
          11 août 2019 - 8 h 36 min

          Ce qu’il a dit n’est pas impartial , Maitre Bouchachi a choisi son camp , comme de coutume, le camp du peuple avec lequel il partage ce vent du changement.

          36
          26
    El Vérité
    10 août 2019 - 8 h 00 min

    On a pas le choix cinquante sept ans d’attente et de patience pour un résultat pire qu’avec les ex occupant;en réalité on eu que l’autonomie mais pas l’indépendance,et ce moment ou jamais de revendiqué notre vrais indépendance,les Faux Moudjahid dehors,les traitres et les ingrats venant des pays voisins en taule;les Harkis et leurs enfants regagner votre mère patrie la France;

    28
    8
    MELLO
    10 août 2019 - 7 h 30 min

    « Peu de peuples ont la determination des Algériens » , merci beaucoup Maitre. Moi je dirais que peu de Nations ont enfanté des Hommes comme vous. Un fils de chahid , élevé dans un centre d’enfants de chouhadas , il a pu et su se donner une education exemplaire, en réalisant un cursus scolaire de grande valeur. Contrairement a certains qui le traitent de « hizb França » , Maitre Bouchachi qui a fait des etudes supérieures a Southampton (Angleterre) n’a jamais ete proche de la France , cet ennemi qui lui a tué son père. Approcher l’homme , c’est comme approcher la plus prestigieuse bibliothèque du monde , et Feu Hocine Ait Ahmed , en le mettant comme conseillé personnel ne s’est pas trompé , lui qui se trompe rarement.
    L’homme , avait été le premier député a démissionner de l’APN en Mars 2014 , car jugeant que la presences des représentants des ministères aux travaux des commissions était en violation de la loi organique. Maitre Bouchachi l’avait fait savoir au President d’APN , mais sa requête est restée sans suite. Il a , alors, claqué la porte de cette institution , car ces représentants ne sont pas des élus. Bon Maitre , ce peuple déterminé , mais tolérant a besoin de vous

    424
    423
      Anonyme
      12 août 2019 - 14 h 08 min

      Il n a pas fait ses études en France, vous dites, mais en Angleterre .
      Merci de cette précision car je comprends maintenant son amitié avec Abassi Madani qui lui aussi a fait ses études en Angleterre…
      Ils ont dû être bien formés par les anglais et les frères musulmans pour déstabiliser l Algérie !!!!

      1
      7
    57
    10 août 2019 - 7 h 15 min

    l algérien a retrouver sa valeur et celle de son droit de sa liberté de son intégrité de et chose du domaine de l impossible l UNITÉ et de la passivité et ça dépasse tout il y a quant même 20 millions d individus qui marche sur un seul mot d ordre et de ce fait ils tirent une force d une telle puissance ,les résidus le savent et feignent de l ignorer faute d issues de sorties de secours

    23
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.