Routes barrées, connexion bloquée : le pouvoir présente des signes de panique

retraites panique
Mouvement de protestation des retarités de l"ANP. New Press

Par Karim B. – Les décisions du pouvoir se font de plus en plus répressives. Signe d’une panique qui le gagne face à la détermination des citoyens à poursuivre leur mouvement de contestation jusqu’à l’aboutissement de leur revendication principale : le départ immédiat et sans condition de tous les symboles du système, incarné aujourd’hui par le chef d’état-major de l’armée.

En prévision des manifestations gigantesques prévues ce mardi 20 août, jour férié à connotation historique, et pour bloquer les retraités de l’armée, le pouvoir a déployé des moyens colossaux dans une logique de confrontation avec le peuple qui manifeste pacifiquement depuis le 22 février dernier. En parallèle, les télécommunications sont perturbées dans une hypothétique tentative de limiter les «échanges» entre les citoyens qui ont su transcender le black-out imposé par le commandement de l’armée à travers la mise au pas des chaînes de télévision publiques et privées, à travers Internet.

Ces mesures prises par le commandement de l’armée ne sont pas faites pour apaiser la situation, dans un contexte marqué par des appels à la désobéissance civile du côté des citoyens, résolus à arracher leur «indépendance», et des manœuvres dilatoires ourdies par le pouvoir à travers un panel contesté dont l’action tend moins à un effort de sortie de crise qu’à une provocation. C’est dans cette logique que s’inscrit l’annonce faite par son président, Karim Younès, désigné par l’armée, d’organiser un conclave dont la finalité est d’imposer l’élection présidentielle voulue par Gaïd-Salah et rejetée par l’écrasante majorité des Algériens qui refusent tout retour au processus électoral tant que les résidus du système Bouteflika détiennent encore les leviers du pouvoir d’une main de fer.

Il y a un grand risque de dérapage au vu de l’escalade constatée dans la réaction du pouvoir à la montée de la colère exacerbée par le refus du chef d’état-major de se plier aux exigences du peuple qui voient en lui le facteur principal de l’empêchement de toute solution et de la persistance de la crise politique qui va en s’enlisant.

Ce mardi pourrait être décisif. La rentrée sociale approche et tout indique qu’au mouvement de contestation populaire se grefferont des contestations sociales qui iront en se multipliant.

K. B.

Comment (41)

    Massi
    20 août 2019 - 21 h 22 min

    La liberté ne se donne pas elle s’arrache ..arrêtez de rêver si vous croyez que les corrompent les illégitimes vont partir bien gentiment …faut vous serrez les coudes rester a 100% solidaire et contre le système en place mètrent en place la desobeissance civile tout bloquer s’il le faut c’est pas avec des chansons qu’ils vont lâchez les puits de pétrole et leur compte en banque a l’étranger bien garnies …c’est une guerre psychologique entre vous le peuple et ces voleurs qui vous ont pris votre indépendance ..y a pas de secret rien n’est gratuit et ces bâtard doivent payer le prix et rendre le pays au peuple…..arrêtez de pleuré soyons tous unies ne lachon rien a ces pourris….

    Jalma
    20 août 2019 - 17 h 06 min

    Le problème principal de l’Algérie est son économie quasi inexistante et d’un autre âge, si nous vivions sous une dictature très autoritaire mais avec un niveau de vie comparable aux pays européens, nous réfléchirions à deux fois avant de contester le pouvoir, aussi diabolique qu’il puisse être. Malheureusement, même avec une véritable démocratie, le chemin sera long pour palier au retard économique, dans un pays où la base de la vie et de tout développement économique, l’eau, est devenue d’une rareté inquiétante. Avec une démographie galopante, notre défi réside dans notre capacité écologique à maintenir notre existence dans le respect de l’environnement, sinon, la seule liberté que nous pourrions gagner serait le statut de réfugié climatique dans un pays tiers.

    2
    5
    icialG
    20 août 2019 - 11 h 15 min

    NORMAL qu ils paniquent ils se sont enfermer dans leur propre enclos mais cela ne changera rien il ne font que retarder l aboutissement de leur destin ,,,il n y échappe pas ,,,, a son destin

    4
    1
    Zaatar
    19 août 2019 - 21 h 47 min

    Voilà que certains pensent que le pouvoir panique. C’est en fait le pouvoir qui voudrait qu’on pense de lui qu’il panique. En fait lui, il a sa check-list. Il sait ce qu’il fait et possède un plan à toutes situations. Ne disait-on pas qu’en dernier recours il pratiquerait la terre brûlée ? Et ça sera effectivement le cas s’il venait à se voir désarçonné. Autrement, tous les coups sont permis pour lui, c’est le rachem et c’est lui ellaab qu’on le veuille ou pas. Il applique ce qu’il veut quand il veut, décide de ce qu’il veut quand il veut. Allez y dégagez bensalah…il est illégitime depuis le 9 juillet. Mais H’mida dit que c’est lui le président et qu’il a même reçu les lettres des ambassadeurs nouvellement nommés…sacré H’mida.

    8
    4
    Anonyme
    19 août 2019 - 17 h 07 min

    Voilà que meme ceux qui ont servi de chaire a canon pour le pouvoir mafieux afin de « sauver leur ripoux-blique et leur algerie » dans les années 1990 sont violemment reprimé.
    Que ceux qui leur serve aujaurd’hui de bras armé ( tout service de securité confondus, appareil judiciaire, medias….etc..) afin de mater la revolution citoyenne meditent un peu sur le sort qui leur sera également reservé tres bientôt qu’ils reussisent ou qu’ils perdent.

    14
    9
      Lahlou
      20 août 2019 - 0 h 05 min

      AGS et les résidus du bouteflikisme sont prêts à tout pour provoquer l’incident qui leur permettra d’invoquer le chaos pour imposer l’état d’exception. Ils continuent à appliquer la feuille de route de Said….à leur profit. Juste une bataille autour de qui détient les cordons de la Rente.

    fennecdz
    19 août 2019 - 12 h 51 min

    J étais a Alger la semaine dernière et de là bas impossible d ouvrir votre site.Ce dictateur … est en train de foutre la m….

    43
    16
      Anonyme
      19 août 2019 - 14 h 27 min

      Il faut juste télécharger une application VPN gratuite pour y accéder

      38
      10
        Djazaïri
        19 août 2019 - 15 h 14 min

        Ce n’est pas pour faire de la pub. J’avais une appli pas très stable. J’ai Super VPN (gratuit) qui marche plutôt bien

        25
        11
      Anonyme
      19 août 2019 - 14 h 52 min

      Il peut autant qu’il veut mettre le pays dans la mouise ,mettre son espèce d’Algérien Act qui n’est que la pale copie du patrioct Act de Bush ,en mettant la population sur écoute ,rien n’entamera la volonté de tout le peuple Algérien unis de le foutre en cabane avec tout ses commanditaires .Les Algériens se sont détournés des ombres de la caverne et ils ont été blessés par l’implacable clarté du monde. Ils ont vu ce qui était caché, ont entendu ce qui était tu, ont appris ce qui n’était pas transmis. De fait, aucun retour en arrière ne sera plus possible, même si le sergent Garcia et sa cour croient sincèrement que les coups de pied au cul suivi d’une poignée de biscuits devraient largement suffire à rétablir leur ordre injuste et à rabrouer la chienlit dans sa niche.

      38
      10
    TAYEB EL DJILLALI
    19 août 2019 - 12 h 29 min

    tout d abord je remercie AP pour avoir inséré notre pétition de soutien au général au cœur de lion KN qui a déjà des centaines de signature à Alger et Constantine oran et une centaine à Paris rien qu hier et ce discretement!! .En kabylie nos correspendants sommes très très surveilles par les gendarmes ,de même qu a batna et tkout. Les nombreux commentaires parus dans votre journal nous a donne courage et vigilance.A La rentrée nous sortirons de l anonymat . Le peuple Algerien devrait faire un choix entre un tyran (AGS) dote d un esprit prosaïque et dangereux et des Anciens cadres de l ANP intègres intellectuels et démocrates .Un seul heros c est le peuple ,élection d une constituante seule et unique solution de sortie de crise.Oui a une gréve générale d une semaine voir plus jusqu ‘a la destitution du sénile inculte et vieux général ,ex toutou et tjrs protecteur de Bouteflika et de sa bande (2b). Les coupures d internet ,d eau ,électricité et fermeture d auto routes en sont des signes d affolement évidents

    26
    21
    Anonyme
    19 août 2019 - 11 h 50 min

    Je suis passé à un barrage de gendarmerie hier avant la confrontation avec les retraités de l’armée. On aurait dit qu’il étaient enragés, près à en découdre. Un peu comme les policiers qui ont tabassé des manifestants à Alger. Ils les ont bien dressés pour les protéger. Si les choses se compliquent, je suis sûr qu’ils n’hésiteraient pas à mitrailler des manifestants. Le Khawa-khawa je n’y crois plus

    52
    15
      Anonyme
      19 août 2019 - 14 h 03 min

      Et alors !!!que vont il faire contre la volonté de tout un peuple qui veut en finir avec cette peste ?Vous croyez que les Algériens vont rentrés chez eux par le fait de quelque brebis galeuse de gendarme ou policiers zélé qui veulent jouer au cow boy ?je ne suis pas la pour vous rabrouer loin de moi cette idée mais vous faire prendre acte que le peuple Algérien est désormais unis pour mettre hors d’état de nuire cette mafia .Amicalement

      52
      9
      Djazaïri
      19 août 2019 - 14 h 31 min

      J’ai passé 5h pour faire 80 kms hier. Un enfant dans une ambulance est décédé à cause de ces abrutis

      45
      10
        Anonyme
        19 août 2019 - 16 h 41 min

        Sur you tube on voit des bouchons à n’en plus finir au abord de la capitale avec des ambulances dans l’impossibilité de se frayer un chemin ,des commerçants obligés d’égorger leur propre poulet sur les galeries de leur voiture .C’est la fuite en avant pour le baltringue inculte Gaid qui est au antipode de la réalité .Il veut coute que coute un prétexte pour aller vers l’affrontement et mettre la soldatesque à exécution mais le hic c’est que l’ANP ne tirera jamais sur son peuple .

        26
        6
    Soldat Schweik
    19 août 2019 - 11 h 30 min

    La junte militaire des GININARS en poste depuis le putch de 1962 ayant conduit a l’independance confisquee ne sait plus quoi faire pour perdurer face a la determination du peuple a recouvrir sa souverainte en se debarassant de ce regime mafieux, assassin, voleur, predateur, corrompu et incompetent.
    Il ne leur reste plus qu’a sortir les chars pour changer de peuple par la force et la violence qui est leur terrain favori
    When to free Tahya el DZayer.. Gloire et paix eternelle a tout nos Martyrs de tout les temps.

    23
    9
    Ali Vision
    19 août 2019 - 11 h 26 min

    Le plan des traitres venant du Maroc et leurs alliés les ex collabos de la France coloniale,fonctionne a la parfaite;détruire l’Algérie et son peuple;comme preuve qui a pris l’initiative d’aller chercher le traitre repris de justice Bouteflika et son clan d’Oujda,qui a soutenu ces bandits et corrompus jusqu’au 22 février;et tout un coup ils deviennent blanc comme neige,patriote,nationaliste de Chkara et les affaires louches,croyant en Dieu Emiratis jurant que par lui,réveillez vous le peuple Algérien n’est pas dupe ni naif,il connait ses amis et ses ennemis DEGAGEZ TOUS et sans exception

    23
    21
    toupourtou
    19 août 2019 - 11 h 23 min

    ES QUE C EST LE BOUT DU TUNNEL POUR LE PEUPLE ET LA SORTIE VERS LE NOUVEL AIR DE LIBERTÉ
    je dit a ces messieurs abdiquez tant qu il vous reste un peu de bon sens vous pouvez encore sortir sans gloire par les petites portes de l arriérer réservés aux fourbes

    30
    12
    icialG
    19 août 2019 - 11 h 05 min

    comment savoir si c est un bon signe pour le peuple ,la PANIQUE pourrait s avérer négative voir dangereuse selon la personne qui s en empare

    16
    8
    Abdel 1
    19 août 2019 - 11 h 01 min

    Ce n,est pas un signe de panique mais tout simplement les anciennes pratiques du systeme qui refont surface.

    29
    10
    57
    19 août 2019 - 10 h 57 min

    ILS VONT SORTIR PAR LA PETITE PORTE DÉROBÉE SANS HONNEUR ET SANS GLOIRE A TOUT JAMAIS OUBLIÉS DE L HISTOIRE TOUT COMME DES ESCROCS QU ILS SONT NE VERRONS LES CIEL QUE PAR LA LUCARNES DE LEUR PRISON

    21
    11
    L'un ou l'autre
    19 août 2019 - 10 h 41 min

    Panique ou de protection ?

    7
    7
    Batata44dz
    19 août 2019 - 10 h 29 min

    Independance confisquee depuis le 5 7 62 , une nouvelle republique Algerie Algerienne Gaid & Cie Game Over

    26
    10
    Anonyme
    19 août 2019 - 10 h 07 min

    Anonyme
    19 août 2019 – 6 h 36 min
    Penses-tu vraiment que G.S. agit de son propre chef? En vérité il n’est que le porte parole de la clique des généraux qui sont au pouvoir depuis 1962.
    Ces généraux se servent d’un paravent qui est ce pouvoir civil fantoche et servile.
    L’état républicain n’a jamais existé dans notre pays. Ce terme « république » a servi de référence à une dictature militaire hypocrite qui joue de son prestige sur le courage et l’abnégation des véritables combattants qui, eux, ont tenu le maquis jusqu’en 1962.
    Le peuple de 1954 a résisté au colonialisme français pour avoir des droits civiques, pour se libérer du carcan d’une administration étrangère qui en faisait des sous-hommes, pour avoir la possibilité de s’organiser, pour une justice non discriminatoire, pour être libre et retrouver son authenticité… Et en définitive, 57 ans après une indépendance difficilement acquise, nous nous retrouvons devant un pouvoir algérien qui use des mêmes moyens de répressions que le système colonialiste: interdiction de manifester, emprisonnement sans jugement, non respect des règles et des lois institutionnelles, mise en place d’une police politique, une justice inféodée au pouvoir en place, droits de l’homme bafoués, passe droit au bénéfice des affiliés de la classe dirigeante, corruption généralisée dans tous les cercles du pouvoir, une faillite économique et sociale due à une gouvernance irresponsable.
    Le grand ballet des mises en examen, des incarcérations, des interdictions de quitter le territoire national, des inculpations qui concernaient des civils presque exclusivement n’a eu pour but que de se protéger. L’empressement à neutraliser la petite corruption de bas étage qui a d’ailleurs désorganisé la fragile économie privée montre bien le cynisme de ces gens de ce pouvoir masqué.
    Dans notre république qui n’était en aucune manière démocratique, posez-vous la question suivante: est-ce qu’une commission de la Défense Nationale de notre ANP a, un jour, —réellement— délibéré sur des projets d’achats d’armes et de stratégies militaires? Tout se réglait au niveau de l’Etat Major plus Gaïd Salah, plus Bouteflika et son entourage. Alors arrêtons de couper les cheveux en quatre. Il n’y a pas de demi ou de quart de corrompu, la corruption est ou n’est pas général (!).
    . Dans le commerce des armements, il est de notoriété publique que tout se fait avec pots de vin, rétro commissions, et autres avantages sonnants et trébuchants qui sont versés dans des paradis fiscaux inatteignables dont Abu Dhabi. Et M. Gaïd Salah n’est pas dépourvu d’intelligence même s’il n’a pas fait de brillantes études. Au contraire, son parcours montre qu’il a su s’adapter et qu’il sait parfaitement manœuvrer.
    A noter que les seules institutions qui fonctionnent et qui sont performantes actuellement dans notre pays, sont l’armée et la police. Il n’en est pas de même pour l’éducation, l’université, la santé, l’assainissement, l’industrialisation, l’emploi…
    Ce pouvoir ne panique pas. Il a une stratégie répressive qu’il met en place patiemment. Ce pouvoir, d’une autre époque, ne peut admettre que notre pays puisse s’engager dans un processus de construction d’un véritable état de droit et de devoirs. Aussi, cette prise de conscience que c’est le peuple qui incarne la Nation (et non une institution) est un jalon que la jeunesse algérienne de février 2019 a posé dans l’Histoire future de l’Algérie libérée.

    38
    9
      Anonyme
      19 août 2019 - 13 h 41 min

      Mais évidement que non !je suis parfaitement conscient que Gaid n’a aucune surface intellectuelle pour diriger quoi que ce soit ,puisque je répète que c’est un mégalomane égocentrique sans morale.Ce n’est pas une révélation pour la plupart d’entre nous, la part croissante des manifestants parle d’elle même, mais la vacuité du personnel politique, son impuissance organisée et son total manque de scrupule ont enfin éclaté au grand jour. Que cela a dû être troublant pour les thuriféraires de Gaid et de l’urne sacrée que de voir les responsables politiques et les archaïques généraux militaire mépriser le peuple avec tant de morgue et lui mentir avec tant de désinvolture.Il n’y a rien de stupéfiant .Ce qui est stupéfiant quand on y pense,c’est de voir les salmigondis de cet … Gaid ne pas tenir 24 heures à l’épreuve des faits et montrer sa profonde duplicité et celle de ses bouffons d’un pouvoir tout entier dédié au maintien des privilèges des reliques de l’ère du satrape Boutef. .Si tout ce qui précède n’avait pas suffi à révéler la décrépitude profonde de notre pays , le traitement médiatique honteux et pourtant pratiquement unanime du Hirak par les nouvelles caisses de résonance du pouvoir a dû faire tomber bien des peaux de merguez qui scellaient encore les paupières. Jamais il n’a été aussi évident que la presse débilitante Algérienne , les éditocrates, les journalistes de terrain ou de salon, porte-crachoirs de cette junte étaient totalement dévoués et voués à servir jusqu’à la glotte le discours et la vision du monde des classes dominantes.C’est une apocalypse pour Gaid et ses commanditaires parce qu’elle a révélé de manière absolument incontestable la nature profondément corrompue de se pouvoir délétère, la déliquescence démocratique, les soumissions médiatiques et syndicales et toute la machinerie sociale immense et avide qui n’a pas d’autres justification ou objectif que de pressurer le plus grand nombre pour ne gaver qu’une toute petite poignée de nantis bien décidés à préserver leurs privilèges honteux par tous les moyens et à tout prix.

      41
      9
    Anonyme
    19 août 2019 - 9 h 51 min

    Est ce qu’un jour ces retraités qui ont fait un service militaire de meme pas 30 mois et qui sont plus royaliste que le roi ..
    il faut qu’ils comprennent que l’état rentier , doit finir et qu’une vie digne c’est pour tout les Algeriens a voir la photo
    ces gens sont en age de Travailler , ou le seul travail qui leur convient est agent de sécurité sinon rien ?
    Pourquoi ne demandent ‘ils pas un reclassement , ou c’est trop dur d’aller au boulot , hein !!
    Tous ces aigrefins , dont certains réclament a corps et a cris des avantages devraient faire un stage de réeducation
    civique , ils sont le mal meme de la société qu’on se doit d’éradiquer , et en finir une fois pour toute avec cette escroquerie,
    les Parasites qui vivent aux crochets de l’état , sont le Prolongement linéaire de cette corruption , il faut séparer
    une bonne fois pour toute le Bon Grain de l’Ivraie !!!
    Le système rentier a corrompu et abrutit les masses , dont les cérémonies d’hier dans les distributions de logements ,
    par Boutef qui Graciait les agriculteurs par milliards non remboursables , et j’en passe , toutes les Louanges qui lui
    étaient adressé ne l’on pas remit sur pied , pire ses proches lui prédisait qu’il se remettrait debout après un 5èm mandat !!
    Et comble de l’ironie on doit s’en prendre qu’a soit meme , on a perdu 20 ans si on regarde pas en arrière
    notre parcours , c’est pas quelques énergumènes mal léché qui font l’Algérie !! Vive une Algérie Laique et Républicaine !!
    débarrass……….é de tout ces parasites !! HOU. je m’attends a une levé de boucliers merci d’avance !!
    On dit qu’une hirondelle ne fait pas le printemps !!!

    33
    12
      Anonyme
      19 août 2019 - 10 h 56 min

      Yout ca prendra fin le jour ou le petrole sera epuise

      9
      6
    Vroum Vroum 😤..
    19 août 2019 - 9 h 35 min

    Depuis 7 mois ceux qui ce sont accaparés le Pouvoi Caïd Sallah et son Clan en neutralisant neutralisant tout ceux qui pouvaient les stopper ou gêner, et avec leur poudre aux yeux de mise en scène Anticorruption en emprisonant certains et en épargnant d’autres…la Comédie ne pourra pas tenir longtemps elle s’essouffle . . Tromper le Peuple par le faux espoir …C’est ma conclusion . .Personne ne sera Candidat , Le Candidat qui les genaient par son Analyse et Franchise est Le Général Ali Ghediri qu’ils ont mis en Prison , pourtant il n’a rien d’un corrompus , mais tout ceux qui se mettent en travers de leur route , prison ou Mandat d’arrêt , ou ….le Cinquième Mandat bidon est au Pouvoir . .Jamais vous n’aurez mon vote destiné au Candidat Ali Ghediri que Gaid Sallah a emprisonné .

    25
    15
    Anonyme
    19 août 2019 - 8 h 52 min

    Bouteflika est parti…
    Mais sa boîte à
    « fidélités-serviteurs-outils »
    fonctionne à plein régime…

    Le général roule… pour quels
    groupes d’intérêts…

    Dans tous les cas, pas pour la
    population…

    Nous n’allons pas vers le meilleurs… Mais nous nous
    éloignons du pires…

    22
    11
    Brahms
    19 août 2019 - 7 h 53 min

    Le Pouvoir est débordé, il vacille complètement, il ne tient plus la route, il a perdu toute crédibilité. Ce pouvoir a trop râclé le tiroir – caisse, il a usé et abusé avec des délégations étrangères qui venaient se sucrer, des congrès, conférences, réunions, hôtels, restaurants ruinant un peu le pays chaque jour en oubliant sa mission.

    La claque dans la figure a donc fait très mal. On ne s’amuse pas avec la vie de ses citoyens.

    Maintenant, comment voulez vous rattraper 30 ans de retard ? Où est l’argent public du peuple ? Tout est parti à l’étranger donc pour récupérer tout cet argent, il faudrait attendre encore au moins 25 ans.

    C’est un désastre et qui va risquer son capital dans une telle situation.

    66
    16
      Anonyme
      19 août 2019 - 9 h 23 min

      Et pour cause !on apprend que les autorités (laquelle)sont en train de rechercher vainement 585 milliards de centimes qui avaient été prévus et collectés pour financer la campagne électorale de la momie à roulette Boutef.Évidemment cela s’ajoute au 1350 milliard de dollar dérobés pendant le règne du satrape Boutef qui se prélasse tranquillement au frais du contribuable Algérien et que son servile sergent Garcia protège .

      67
      10
    ABOU NOUASS
    19 août 2019 - 7 h 49 min

    Gaid Salah est un tyran ,sanguinaire , inculte et qui n’a même pas un micron de compassion ou d’humanisme envers son prochain.
    C’est un fauve enragé, qui a été tellement frustré et inconsidéré par ses supérieurs hiérarchiques de par son ignorance intellectuelle ,qu’il se voit , maintenant, faute d’adversaires devant lui , le maître incontesté de la situation.

    Voyant que le peuple s’est subitement soulevé comme un seul homme, il panique.

    Il s’est pris lui même dans la toile d’araignée tissée dans la précipitation par ceux qui sont l’ombre mais néanmoins aussi moins stratégiques .

    66
    23
    Anonyme
    19 août 2019 - 7 h 47 min

    Je reprends un passage de … un signe qui ne trompe pas …. et boum le voilà dans le cercle ⭕️ de la vérité absolue…and I quote :
    “” Tous ceux qui s’échinent à nous présenter l’armée comme populaire ne sont que des cachéristes professionnels. Le pouvoir ne se donne pas, il s’arrache !“”…
    Bien dit mon vieux…le pouvoir s arraché et c est ce qu on va faire.. l Algérie est notre pays ce n est pas une bande de issaba sous la couverture de moujahid et le reste du khorti qui vont nous arrêter. Nous allons prendre le pouvoirs et ce khorti de legitimite historique à la poubelle. Les vrais combatant auront une pension epicitou. On a marre des incompétents comme les cachiristes du fln rnd etc qui ont couler notre pays. Mais ou es donc tliba..talai..saidani…etc….les fils de capitaine Garcia etc…bande d hypocrite.

    45
    16
      Anonyme
      19 août 2019 - 10 h 03 min

      On sait déjà qu’un des rejetons mafieux du Pinochet Gaid …. se pavane avec une grosse Mercedes sur l’Avenue des Champs-Élysées .Au sujet de Saidani et Belkcir ils font du shopping à Paris .

      50
      10
    Droits Humains
    19 août 2019 - 7 h 23 min

    Il ne faut pas alimenter la haine. Ils sont déjà très nombreux ceux qui incitent au chaos.
    Le chemin de l’apaisement est la meilleure voie, au nom de l’intérêt supérieur de la nation. Les algériens ont déjà donné pendant les différentes crises, notamment celle des années de braises 1990.
    Toutes les énergies positives doivent se rassembler pour donner un autre élan à l’Algérie libre et indépendante.
    Faisant en sorte de planter la pais et l’amour.

    34
    50
      Anonyme
      19 août 2019 - 13 h 33 min

      « Faisant en sorte de planter la pais et l’amour. »
      Comme le préconise G.S. en ce moment en imposant le black-out à travers la mise au pas des chaînes de télévision publiques et privées, à travers Internet et en bloquant les routes.
      Faut pas rêver, y a pas d’amour ni de bises nounourses. Le pouvoir n’a qu’une idée et cela depuis le 22/02 c’est de casser et d’éradiquer cette soif de liberté dont nous avons été privés depuis longtemps.
      Et tu le sais très bien.

      32
      11
      Anonyme
      19 août 2019 - 16 h 50 min

      Droits humain…. va te faire soigner …pour qui roules tu? On est en révolution et il nous parle d amour 💖 et le tralala qui découle d une personne fatigué de la vie. Nous algériens allons forger notre destin et construire notre future de nos main 🖐… sans regret et sans timidité afin que nous vivrons libre et que seul la loi est 👑… compris mon nounours 🧸.. à la fin de la révolution tu pourra ressortir de ton ghetto pour nous dire que tu étais un grand révolutionnaire cachiriste… mais cette fois ci il n y aura point d’avantage ni pour toi ni pour moi ni pour personne..seul la loi prime et tout lesalgeriens seront égaux devant la loi…le ministère des moudjahidine et le khorti des cachiriste c terminer …le ministère des affaires religieuse..terminer….tout ministère dukhorti terminer…et tes protecteures des droits humains…terminer… même toi le harki terminer car tu passeras au poteau…tu connais le poteau? Eh bien tu le connaîtra ya preneur de bouffa.

      8
      6
    Anonyme
    19 août 2019 - 6 h 36 min

    Pampers Gaid est juste une non-personnalité pathétique, une incarnation presque invraisemblable, stupide, ignorante, narcissique, apitoyée sur lui-même, cruelle et vulgaire de tout ce qui ne va pas dans lui. Il est si loin en dessous du mépris que même parler de lui, c’est déjà s’abaisser soi-même. C’est un mégalomane égocentrique sans morale.Peu de choses sont aussi pernicieuses qu’un état de sécurité nationale expansif. La surveillance en est un élément clé, facilitant la persécution des manifestants, des dissidents,des Généraux comme Ghediri et maintenant Nezzar sans oublier une grande figure de la guerre d’indépendance Lakhdar Bouregaa .L’État dit de droit et d’ordre public de Gaid est un état de désordre extrême sans droit, dans lequel le pouvoir peut agir en toute impunité.La pensée critique et éclairée est dangereuse pour Gaid et les Cro-Magnon de son état major qu’il ne faut pas occulter , alors ils font tout leur possible pour la décourager.

    90
    22
    Un signe qui ne trompe pas...
    19 août 2019 - 6 h 04 min

    …Les retraités de l’armée algérienne sont tous plus jeunes que leurs homologues
    du commandement militaire !
    Nous ressasser sans cesse que l’armée est une émanation du peuple est une ineptie. Ceux qui ont mis mains basses sur le pouvoir depuis 1962 n’entendent pas lâcher le pot de miel de sitôt !
    Tous ceux qui s’échinent à nous présenter l’armée comme populaire ne sont que des cachéristes professionnels. Le pouvoir ne se donne pas, il s’arrache !
    Le peuple est intelligent quand il est réaliste. Les articles 7 et 8 de la constitution le légitime.

    53
    22
      Anonyme
      19 août 2019 - 11 h 15 min

      Bref l.algerie n.echappe pas a la fatalite des pays arabes.qui veut, que le peuple reste dans le sous developpement et la dictature

      18
      8
        azul
        19 août 2019 - 16 h 11 min

        je crois que le peuple n est encore prêt pour la démocratie

        7
        4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.