Tabou français

Macron ONM
Le président français Emmanuel Macron à Alger en décembre 2017. PPAgency

Par Saïd N. Au moment où les représentants politiques de la famille révolutionnaire algérienne (ONM, FLN) s’entredéchirent et se déclarent la guerre, un média français affiche un intérêt plus grand pour la «Toussaint rouge», vue ou racontée par des Algériens.

Ainsi, pour la première fois peut-être dans l’histoire, une chaîne de télévision française, Canal+, diffuse un film de guerre, «Patrouille à l’Est», d’Ammar Laskri, considéré comme l’un des plus emblématiques longs-métrages du cinéma algérien. Le film est passé mardi soir à une heure de grande écoute. C’est dire que la direction de cette chaîne l’aurait fait dans l’intention de cibler le plus large public possible.

Sans doute, ce choix de Canal+ traduit un sentiment de liberté et sûrement aussi un besoin, chez les Français, de connaître la version algérienne – qu’ils ont longtemps ignorée ou méprisée – de l’histoire de la colonisation et de casser enfin un tabou qui les a fourvoyés dans une sorte d’autoglorification qui n’a pas résisté au temps.

Cet effort, qui reste jusqu’ici celui des seuls médias – avant Canal +, L’Obs avait publié un numéro spécial esquissant une autre lecture de la colonisation de l’Algérie par la France –, est appelé à s’ancrer rapidement dans le paysage médiatique et politique français réputé trop rigide ou trop pusillanime sur la question. Il restera cependant à l’Etat français, c’est-à-dire au Président actuel et son gouvernement, de faire un effort dans ce sens et d’appréhender la question de la colonisation avec ouverture et un esprit du XXIe siècle. Ce qui est attendu d’eux, c’est de faire des gestes concrets : libérer les archives coloniales, restituer les crânes des résistants de la révolte de Zaâtchas de 1848, accepter l’idée d’une loi algérienne condamnant la colonisation…

S. N.  

Comment (7)

    BISKRA
    22 août 2019 - 16 h 48 min

    Moi, je dirai plutôt le…. TABOUR français au lieu et place de tabou français. L’Algérie a été TRAHIE par ses propres enfants qui étaient et qui sont toujours (?) aux commandes du pays et qui servent les intérêts de la France et d’autres puissancesétrangéres… c’est tout.

    Anonyme
    21 août 2019 - 10 h 35 min

    Le pouvoir en France sent que grace au hirak, les pions français en Algerie ne seront desormais plus au pouvoir!
    Les Français von donc essayer des manoeuvres qui leur permettraient de s en sortir a moindre frais pour les crimes commis pendant la colonisation envers les Algeriens et l Algerie.
    Ne surtout pas demande aux Francais des excuses ou und quelconque repentence, ce n est pas notre affaire!
    Par contre, ce que l on devra exiger, c est des reparations et compensations pour 132 ans de crimes de toutes sortes et d exploitation.
    Pour cela, il faudra d abord faire voter une loi criminalisant la colonisation, pour cela on ne doit pas attendre la permission de qui que ce soit!
    Chaque pays vote ses lois comm il l entend!

    17
    2
      Anonyme
      21 août 2019 - 11 h 29 min

      Je suis tout à faire d’accord ! Présenter des excuses les arrange, idem pour la repentance. Ils vont battre leur coulpe pendant un an et ne changeront pas pour autant leurs comportements criminels dans le monde. Ce qu’il faut c’est collecter tous les témoignages de ceux qui ont vécu la colonisation, la guerre de libération et surtout les enfants des parents ayant vécu durant la colonisation et la guerre d’indépendance. Ces enfants sont les premiers témoins des chocs traumatiques de leurs parents. Nous devons ABSOLUMENT collecter ces témoignages de vivants avant qu’ils ne meurent. Ensuite nous devons avoir des avocats, des historiens, des psychiatres qui puissent détailler sur le fait les terribles conséquences des crimes français afin de demander des réparations financières à la taille du génocide, des expropriations, du système d’apartheid politique vécu par nos parents et nos grands-parents. Il faut que cela soit connu dans le monde entier, l’autre visage, sombre, de la France, il faut qu’elle paie par l’argent les réparations. C’est à ce prix seul que la France arrêtera ses interventions militaires criminelles de part le monde. Ce sera pour nous, justice de rendre une sépulture juridique et historique connu de tous à nos parents et grands-parents. Il faut passer par cette étape. La France est toujours criminelle, il faut tout faire pour faire tomber le masque de respectabilité qu’elle a et qui est une imposture qui a trop duré. La France est toujours un état criminelle, elle se cache derrière une mythologie, la mythologie attire les naïfs, les crimes français ne sont connus que par peu de gens dans le monde. Bas les masques !

      8
      3
      Anonyme
      22 août 2019 - 12 h 44 min

      Tout ça est très bien, à condition de mettre des Algériens aux commandes de cet état.

    Batata44dz
    21 août 2019 - 10 h 34 min

    عاش من عرف قدرو ……..si l’algerie se sente sooveraine …a elle de reprendre sa dignite .

    2
    2
    Anonyme
    21 août 2019 - 7 h 07 min

    Vous ne comprenez pas ce qui se passe chers compatriotes ? L’état profond français a peur, terriblement peur, de perdre la main en Algérie. La France est en train de flipper à mort et elle a raison de l’être. Car elle peut sûrement faire chanter ses sbires algériens, mais pas tout un peuple. La situation leur échappe et scrutant de semaine en semaine les mots des manifestations, ils lâchent un peu pour retourner un tant soit peu la situation. Pourquoi maintenant tous ces articles sur l’Obs, mais indisponibles au grand public du reste, seulement ouvert pour les abonnés ? Pour donner l’impression que le message de criminalisation de la colonisation sera entendu afin, précisément, d’éviter la criminalisation de la colonisation française au TPI. Car une fois la criminalisation de la colonisation française en Algérie connue officiellement de tous les pays du monde, ce sera la criminalisation de toutes les colonisations françaises dans le monde. Et là c’est la fin des haricots pour l’état profond française : il sera déshabillé au su et vu de tous. Quand vous êtes déshabillé que risquez-vous vraiment ? Plus personne ne vous fait crédit ou confiance… de personne brillante vous passez à une personne minable, votre réputation est ruinée. Voilà la vraie peur de l’état profond français. Regardez les critiques des hommes politiques polonais, italiens, américains (Trump !). Le vrai enjeu c’est la présence française en Afrique, tous les pays européens savent que la France est la première responsable de l’arrivée des réfugiés en Europe à cause de sa politique étrangère vicieuse. Donc oui, il faut mettre dans les manifestations algériennes du vendredi la question de la colonisation française, car les bandits qui nous ont gouverné ont tous des liens avec la France. C’est le chantage qui les a tenu et gardé en place.

    18
    2
      Anonyme
      21 août 2019 - 10 h 36 min

      L’édito dit « Tabou français ». Pour nous ce sont les « crimes français ». Pour régler toute chose, il faut toujours bien nommer les choses.

      7
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.