Abdallah Djaballah : «Le panel de Karim Younès vise à affaiblir le hirak»

djaballah Younès
Abdallah Djaballah. PPAgency

Le leader islamiste Abdallah Djaballah a estimé que le panel mis en place par le pouvoir et confié à l’ancien président de l’APN sous Bouteflika, Karim Younès, «vise à affaiblir le hirak».

S’exprimant lors de l’université d’été de son parti à Jijel, le président du Front pour la justice et la démocratie a, par ailleurs, affirmé que son parti «privilégie le caractère pacifique et civilisé» du Mouvement de contestation populaire, considérant ses revendications «légitimes» et «justes».

Rejetant les appels à la désobéissance civile, selon le quotidien arabophone El-Khabar qui a couvert l’événement, Djaballah a soutenu qu’une telle démarche «pourrait conduire à une confrontation», en insistant sur la nécessité d’appliquer l’article 7 de la Constitution qui est «la source de tout pouvoir». Toujours selon El-Khabar, Abdallah Djaballah, qui milite au sein de l’opposition pour le départ du régime en place, a expliqué que l’application de l’article 102 ne suffisait pas pour sortir le pays de la crise qu’il vit.

«La légitimité populaire annule toutes les autres légitimités», a-t-il assuré, ajoutant que «le peuple, dans le cadre de son mouvement de contestation, a exprimé son rejet et sa non-reconnaissance de tout ce qui représente le pouvoir actuel».

Au sujet du panel dont la direction a été confiée par Gaïd-Salah à Karim Younès, Abdallah Djaballah a indiqué que cette instance «ne représente pas la solution» et que ses prérogatives «ne lui permettent de traiter que deux questions», à savoir «l’instance indépendante pour l’organisation des élections et la définition de leur échéance». «Or, a-t-il objecté, les revendications du peuple dépassent ces deux points de loin, au premier rang desquelles le départ du système et la sauvegarde de l’unité nationale».

Pour Abdallah Djaballah, «l’action d’éradication du système despotique doit s’étendre aux directions politiques sur lesquelles le système s’est appuyé durant ses vingt ans de règne, outre les lobbies financiers qui ont vidé le Trésor public».

H. A.

Comment (25)

    Bouzid
    24 août 2019 - 9 h 59 min

    Ça a depuis leur création fait dans l’aplat ventrisme et les caresses dans le sens du poil pour pouvoir trouver une petite place autour de la gamelle servie par l’état et subitement ça bombe le torse et ca retrouve la parole ? Opportunistes qui a dit opportunistes ?

    3
    3
    Anonyme
    24 août 2019 - 7 h 56 min

    Toujours les mêmes commentaires de la clique francophile de laicards islamophobes et de makistes enragés ( ce qui est un pléonasme d’ailleurs…)

    8
    6
      azul
      24 août 2019 - 9 h 42 min

      as tu remarqué que tu joue plusieurs rôles?en vrai y a qu un seul Anonyme
      c’est comme dans le cinéma
      tu joue (le bon,la brute et le truand)

    Zenaty
    24 août 2019 - 6 h 55 min

    PREMIÈRE MENT TU MENTS… LA RELIGION EST PERSONNEL CHAQUE CITOYENNES OU CITOYENS EST LIBRES DE SONT LIBRE CHOIX DONC DANS UNE DÉMOCRATIE PAS DE PARTIE À BASE DE QUELCONQUE RELIGION. SYNAGOGUE, OU ÉGLISE OU MOSQUÉE UNE SEUL LUMIÈRE UN DIEU UNIQUE.. ÀLORS LES PARTISANS DE LA LIBERTÉ VONT CRÉER UNE SOCIÉTÉ OÙ LA LIBERTÉ SERAS RESPECTER PAR DES ELECTIONS ET DU RESPECT POUR LE PEUPLE..

    Vroum Vroum 😤..
    23 août 2019 - 22 h 20 min

    Mr Djabalah si vous voulez être Crédible , vous devrez prendre publiquement position sur le Fis/Ais le Wahabisme Takfirisme et son désastre mental et intellectuel… car lorsqu’on vous vois habillé à l’islamiste , cela élève un mur , une vitre , la Religion à tellement été exploité , islam Politique , terrorisme au nom de la Religion , tuer pour la religion , que cela rend les gens méfiants . .Comme celui qui se fait mordre par un serpent , dès qu’il voit un corde pour lui c’est un Serpent… Alors Mr Djabalah prenez position sur le FIS /Ais Wahabisme Takfiriste et ainsi ce sera clair , mais je pense que se sont vos semblables à preuve du contraire . . J’ai pu croiser pas mal de dit « Frères Musulman  » qui devant moi ou des gens tiennent un discours et lorsqu’ils sont entre Eux en tiennent un autre !!.. Certains ont même été à dire on est tous Musulmans , et une fois entre Eux disent non ce sont des Mouchriquines , dans le Chirk , mais les pauvres ne le savent pas !!.. Alors ces Ex Fis Islamistes veulent toujours une Doula Islamya , et ils ne changerons jamais , les gens sont devenus très méfiants envers les Islamistes qui ont montrés leurs vrais Visage , ou double visage . . Alors Mr Djabalah prenez position ouvertement sur l’islam Politique , le FIS Rachad de Dhina e basé en Suisse financé par le Wahabisme Qatar et Saouds , et d’autres Soutenu par Erdogan Turquie Frères islamiste de l’OTAN Sionisme…. Voilà ou vous vous situez à tort ou à raison Mr Djabalah…a vous de vous clarifier aux yeux du Peuple .. Pour ou contre les Islamistes Frères Musulman Wahabites du FIS .

    4
    4
    Djemel
    23 août 2019 - 21 h 57 min

    Djaballah est contre la libre pensée, la libre expression, le libre choix… Il le ne le cache pas. Il veut une Algérie des chyoukhs où l’on coupe les mains, on répudie la femme, on se concentre sur la lecture réductrice du Coran, on se focalise seulement sur le Hallal et le Haram, on rejette la science, on rejette la philosophie, on tue les penseurs qui ne font pas dans la réductionnisme…

    5
    5
    zid fih
    23 août 2019 - 19 h 58 min

    Il tourne encore autour du fauteuil lui? on n’est pas sorti de l’auberge du mouton

    8
    9
    FAR WEST REP
    23 août 2019 - 16 h 28 min

    Ya si cheikh Abdellah parlez nous de vos amis réfugiés en Belgique,Allemagne et la France,quel métier pratiquent-ils,des Imams je ne le crois pas,car ils ne sont pas à la hauteur,le piston et le téléphone ne fonctionnent pas en Europe;des maçons non plus;des agent de sécurité impossible ils ont un casier;soyez franc et dites nous la vérité,alors comment ils puissent gagner autant d’argent sans rien faire;soit ils vendent les produits interdit,soit ils travaillent avec les renseignements;trouvez vous des ex imams collaborent avec les ennemis de leur pays et aussi de leur religion; l’argent n’a ni odeur;ni nation; et surtout pas de religion;alors vous etes que des pauvres opportunistes affairistes,ni honneur, ni morale

    13
    5
    Terre à terre
    23 août 2019 - 16 h 14 min

    Ce qui m’affaiblit et me rend nerveux, c’est quand je vois encore ta tronche.

    19
    4
    Si Djaballah...
    23 août 2019 - 15 h 57 min

    Vous êtes un homme PÉRIMÉ, hada makane, rien d’autre. Enta ou gaa en’Nidham li hakmou Dzaïr kthar men 50 sna! Par ailleurs Mr. Djaballah, même si tu n’a pas volé, tu as eu connaissance de malversation, de corruption, qu’as tu fait? As tu dénoncé qui conque? As tu rapporté au peuple ces corrompus? La réponse est simple, tu es périmé et l’histoire retiendra vos noms ila youm Eddine!

    15
    4
    Zaatar
    23 août 2019 - 15 h 48 min

    Djaballah est comme tout le monde. Comme tout ceux qui sont dans le hirak ou qui gravitent autour du hirak ou qui sont encore au pouvoir. Il ne cherche qu’à se remplir les poches….

    9
    8
    ABOU-DINARS
    23 août 2019 - 11 h 26 min

    Mr Djaballah ce que vous dites est bien vrais que Mr Younes et son panel est une manipulation et diversion pour affaiblir le HIRAK et manipuler l’opinion publique,a ma connaissance Mr Younes a collaboré avec les Bouteflika et avoir reçus des très beaux cadeaux de ces derniers,d’ailleurs vous aussi vous n’etes pas saint,vous avez suivit le meme parcours,et si demain Mr Younes vous propose un poste au futur gouvernement vous allez dire le contraire d’aujourd’hui heureusement l’opportunisme n’est pas génétique ou sinon l’Algerie est foute a vie

    13
    4
    Amazighkan
    23 août 2019 - 11 h 13 min

    Ya djallaba vous ne croyez pas un traître mot de ce vous dites, c’est de la pure hypocrisie. Votre seul et unique but est d’établir une dawla islamia régie par la charia. J’invite M. Zeghmati à s’intéresser de près aux biens de cet énergumène qui se sert de la religion pour bien se remplir les poches.

    10
    5
    icialG
    23 août 2019 - 11 h 01 min

    LE DROIT EMPÊCHE QUANT N INTERDISE LES ADMINISTRATEURS BARBUS OU MAL RASER

    1
    6
    57
    23 août 2019 - 10 h 25 min

    tout le monde cherche a affaiblir le hirak pour certains faute de ne pas avoir réussi a le récupérer y compris les turcs

    4
    5
    ABOU NOUASS
    23 août 2019 - 9 h 37 min

    Djaballah fait de la danse du ventre depuis la nuit du temps.

    Sa politique est opaque même si l’on sait pour qui il roule.

    Alors laissons le se tortiller les hanches .

    12
    4
      Anonyme
      23 août 2019 - 11 h 19 min

      Qu,il degage a son tour,son seul projet c,est de faire reculer le pays au 16 e siecle!

      11
      5
    Anonyme
    23 août 2019 - 9 h 36 min

    QUABD JE VOIE TA TRANCHE SA ME DONNE ENVIE DE VOMIR.TU SERAI MIEUX ET UTILE DANS UN .. ZOO..POUR LE NETTOYAGE C EST LE TRAVAIL QUI TE CONVIENT .

    16
    3
    Anonyme
    23 août 2019 - 9 h 34 min

    IL NE MANQUAUS PLUS QUE CA UN BARBU .FERME LÀ.L ALGÉRIE VA AVANCER AVEC UN TYPE PAREIL QUE TOI.CASSE TOI ILLETTRÉ.ILLUMINÉ DE TA PETITE CERVELLE .ON VEUX DU SANG NEUF ET JEUNE POUR PILOTER L ALGÉRIE.UNE DÉMOCRATIE.LAÏQUE.

    16
    4
    VOSTAF
    23 août 2019 - 9 h 29 min

    Récupération, manipulation, corruption, opportunisme. Voilà ce qu’est l’islamisme. Il faut interdire TOUS les partis islamistes.

    16
    2
    Anonyme
    23 août 2019 - 9 h 01 min

    Ya Djab Allah, va mettre une deuxième veste sur ton Kamiss.

    21
    4
    No
    23 août 2019 - 8 h 44 min

    Le partie de djaballah ne peut ps sauvegarder l’unite national aussi trop extreme.

    4
    5
    Djazaïri
    23 août 2019 - 8 h 41 min

    Lui et Mokri jouent très bien leurs rôles. Pour ne pas paraître suspects, alors qu’ils ont tout négocié, ils font de l’opposition à tour de rôle. Quand Mokri sort son discours apaisant, Djabbalah joue l’opposant et inversement. Leur but est bien sûr clair, continuer à noyauter progressivement toutes les structures de l’état et l’islamiser de l’intérieur. Certains naïfs pensent que ce sont justes des vendus. Ils sont justes patients et prennent ce qu’on leur donne. Un islamiste vendu reste….un islamiste ne l’oublions jamais!

    25
    2
    Franchement entre Younes et Djabballah ...
    23 août 2019 - 8 h 08 min

    Qui est le plus crédible, a qui vous faites le plus confiance ? Moi pour Mr Karim Younes, c’est un Patriote qui aime son pays mais certes qui fait de la politique avec courage et abnégation ! Vous voyer ce Mr Djabballah a la tête du pays, il nous voudrez a l’Arabie Saoudite pour un troupeau de dromadaires, de chèvres et quelques tapis. On reviendrait à la période bédouine vivant sous les tentes, mangeant que des dattes, buvant du lait et passant nos journées a lire le Coran. C’est un hypocrite, menteur, manipulateur sous sa calotte importé déçue ne sais ou!? Au secours, que Dieu nous oreservre de ce genre de fou furieux qui une fois au pouvoir, nous installera la dictature religieuse.

    17
    7
    Brahms
    23 août 2019 - 7 h 09 min

    Karim Younes veut parler au nom des citoyens mais personne ne lui a donné d’autorisation. Il faut simplement un référendum en Algérie. Les citoyens n’ont plus confiance en ses politiciens véreux assoiffés d’argent, de richesses, de villas et d’appartements. Il faut que tous ces voleurs rendent l’argent public détourné sachant qu’il manque les griefs reprochés :

    Ces gens arrêtés ont volé combien ? Où est l’argent, dans quelles banques étrangères sur quels noms ou prêtes noms, depuis quand le vol a commencé, les montants en devises et en dinars spoliés ?

    Il y a donc beaucoup de questions sans réponse et la Justice algérienne a trop tardé pour agir laissant cette situation perduré (20 ans de vol).

    12
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.