Comment la déliquescence de l’Etat a conduit au drame du stade du 20-Août

Soolking drame
Le drame aurait pu être évité. PPAgency

Par Houari A. En attendant les résultats de l’enquête diligentée par les plus hautes autorités pour déterminer les responsabilités du drame de la bousculade du stade du 20-Août, même si des têtes sont déjà tombées, il apparaît clair qu’à l’origine de cette désorganisation qui a provoqué l’incident se trouve l’absence d’autorité apte à régenter et à suivre le processus d’organisation du gala avec Soolking du début à la fin. C’est pourquoi la responsabilité de la ministre de la Culture est indiscutable.

Il reste que la vraie question est de savoir pourquoi l’Office national des droits d’auteur (ONDA) s’est octroyé le droit d’organiser une festivité artistique d’une telle envergure, sans chercher à le confier, comme il le fait d’habitude, à des organismes spécialisés, tels que l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) ou El-Aurassi, et sans même avoir été interpellé par le ministère de tutelle.

La réponse à cette question est que, selon des sources au fait du dossier, le premier responsable de l’ONDA, Sami Bencheikh El-Hocine, qu’on savait en guerre depuis longtemps avec l’ex-ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, n’aurait même pas cherché à faire la proposition aux organismes spécialisés dans l’organisation de ce type d’événements, et connus sur la scène, au motif qu’à leur tête se trouveraient des hommes «placés» par son ennemi juré et avec lesquels la communication ne passerait pas.

C’est donc à partir de là, d’après cette version, que le DG de l’ONDA s’est retrouvé contraint d’assurer lui-même, en plus de l’encadrement administratif et la gestion financière qui relèvent de ses prérogatives, l’organisation du gala programmé avec Soolking, en prenant de gros risques.

H. A.

Comment (9)

    le niveau
    26 août 2019 - 7 h 33 min

    fallait juste changer le titre ces tout
    Comment la déliquescence de l’Etat a conduit au drame le PAYS
    les drames se passe chaque heurs au pays

    2
    3
    Anonyme
    25 août 2019 - 20 h 09 min

    On s’émeut de la perte, ô combien douloureuse, de jeunes Algériens qui aspiraient à une vie meilleure, Allah yarhamhoum, et on a raison de pointer du doigt les responsables incompétents de l’organisation d’un tel concert dans un lieu aussi petit pour accueillir autant de spectateurs. Il s’agit d’un incident isolé, mais c’est tous les jours que nos jeunes sont en danger.
    Que dire alors de tous ces décideurs qui « assassinent » notre jeunesse en la livrant à des éducateurs plus soucieux de les embrigader pour en faire des esclaves d’une idéologie obsolète, décadente et abrutissante, étrangère à nos traditions et à notre culture? Tous ceux qui ont pris en otage le système éducatif méritent de monter sur l’échafaud pour expier leurs crimes.
    Que dire de ces autorités gouvernementales et ces kleptocrates qui privilégient l’importation plutôt que l’investissement productif local, créateur d’emplois dont bénéficieraient nos jeunes.? Ceux qui privent notre jeunesse de l’espoir d’un emploi stable leur ouvrant la voie à une vie sociale et familiale dignes de ce nom, doivent finir sur la potence. Le châtiment est proportionnel au crime.
    Que dire de nos services de sécurité plus prompts à bastonner nos jeunes chaque fois qu’ils se rassemblent pour exprimer leur colère qu’à se consacrer à la lutte sans merci contre les barons pourvoyeurs de drogues et les autres criminels qui pillent en toute impunité notre pays? Tous complices!
    La démission d’une ministre et le limogeage de quelques lampistes ne doivent pas nous faire oublier que les responsables sont nombreux et ils sont haut-placés dans la hiérarchie. Tous coupables par association!
    L’heure des comptes doit sonner! Maintenant!

    12
    4
    Chaoui Ou Zien
    25 août 2019 - 17 h 06 min

    Contrairement a la feraouna, protegee du clan des bouteflika, cette ministre que quelqu’un a qualifie dans un commentaire plus bas de pistonnee, n’est qu’un fusible comme beaucoup d’autres utilises par les puissants du moment dans l’espoir de diffuser les crises successives que subit notre pays. Rien n’a donc change. Je ne vois en rien sa responsabilite dans les evenements decrits dans l’article. Peut etre une erreur de jugement du a un manque d’experience qui aurait pu lui permettre d’exiger la presence de plus de policiers dans stade surchauffe par un “chanteur” sans dire plus pour ne pas contrarier ses nombreux fans. Apres tout elle a occupe son poste que pendant quelques miserables mois. Les responsabilites doivent etre cherchees ailleurs, peut etre chez ceux qui ne font pas fonction de fusible. Pour moi, pendant les quelques petits mois a son poste, elle a fait beaucoup plus ministre que celui qu’elle a remplace. Au moins on n’a pas perdu plus de notre patrimoine chez le voisin. Bon courage Meriem, vous etes jeune et donc en mesure d’attendre l’arrivee d’un gouvernement plus legitime pour postuler a un poste en son sein. Il vaut mieux etre loin de ces loups ou vous faites, malheureusement, figure de brebis. On n’est pas encore sorti de l’auberge des bouteflika.

    4
    6
      Anonyme
      25 août 2019 - 21 h 46 min

      Les qualités que tu lui attribues et les compliments que tu fais à cette personne montrent à quel point, dans notre pays, nous cultivons le culte de l’irresponsabilité.
      Sous prétexte qu’elle a assumé sa charge de ministre à peu près correctement, pour toi, elle n’est pas concernée par ce drame de la bousculade du stade du 20-Août?
      Mais elle est entièrement responsable. Il lui revenait —d’organiser— cette soirée avec le concours de la police, des organisateurs, de la Protection civile en prévoyant des dispositifs précis en fonction des lieux, de l’heure et du temps. Sachant le succès qui était prévu, cette soirée allait drainer des centaines de jeunes. Ce qui impliquait un service d’ordre conséquent, compétent, ferme et efficace.
      Constat: Dans ce cas précis, elle n’a pas été à la hauteur de ses responsabilités. Sa compétence est donc en jeu.
      Conclusion: Elle doit démissionner. Le jugement positif que tu lui porte, n’a pas lieu d’être. C’est du domaine du sentimentalisme qui fait oublier qu’il y a eu des morts et des blessés.

      3
      4
    Brahms
    25 août 2019 - 14 h 36 min

    Les gens qui partent n’importe où, nez au vent doivent réfléchir où ils mettent les pieds et quels sont les dangers qui peuvent surgir car ce gouvernement est à la ramasse, il ne cherche que du cash (euro – dollar) ainsi qu’à frauder pour placer des millions à l’étranger. Le citoyen, ils s’en balancent complètement d’où ces carences à tous les niveaux. On a perdu 40 ans avec ces incompétents.

    6
    8
    Elephant Man
    25 août 2019 - 9 h 53 min

    Vous verrez des mouvements de foule dans les concerts festivals pèlerinages religieux festivités football.
    Maintenant vu la popularité de l’artiste, 2 dates de concerts auraient été préférables pour juguler le flux de population.

    14
    6
    K. DZ
    25 août 2019 - 7 h 58 min

    Pourquoi le concert n’a pas eu lieu au 5 juillet, ce drame aurait pu être évité.

    15
    9
    Ma Vérité
    25 août 2019 - 7 h 52 min

    Ce n’est pas la faute a cette pistonnée Ministre,c’est la faute a ceux qu’ils l’ont nommée a ce poste;d’ailleurs elle n’est pas la seule Ministres;meme son chef est un pistonné et un soumis de l’ancien destructeur de la nation Algérienne;aujourd’hui les stades;demain sa sera les hopitaux et après demain une faillite généralisée,l’entetement est d’origine Algérienne;et aussi l’irrésponsable et l’égoiesme;que faire a part de continue a manifesté jusqu’au l’indépendance totale

    13
    8
    Brahms
    25 août 2019 - 6 h 51 min


    Ce sont des petits oiseaux qui sont morts cela compte pour du beurre. Sérieusement, il faut déjà indemniser les familles des victimes avec un capital décès d’environ 5 000 000 de dinars (faute imputable à l’Etat).

    Raser ce stade qui n’est d’aucune utilité et qui encombre le quartier et y mettre à la place un parc ou une crèche ou encore une structure d’utilité pour les citoyens du quartier.

    A titre personnel, je n’aurai jamais été voir ce concert car le RAP rabâche sans arrêt des problèmes de société ou d’individus.

    Aide toi et Dieu t’aidera, rien ne vient en dormant.

    13
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.