Le secret des assassinats ayant visé des Algériens de Khenchela à Marseille levé

Marseille Tir
Sur le lieu d'un crime commis à Marseille. D. R.

Par Kamel M. – La série d’assassinats qui a ciblé de nombreuses personnes originaires de Khenchela à Marseille avait intrigué plus d’un. La découverte, il y a trois jours, du corps sans vie d’une autre victime criblée de balles dans sa chambre d’hôtel dans la cité phocéenne a révélé les dessous de cette véritable hécatombe.

Il s’agit bel et bien d’un règlement de comptes entre trafiquants de drogue, comme cela avait été pressenti par Algeriepatriotique au début de cette longue série de meurtres dont le modus operandi indiquait qu’aussi bien les auteurs des crimes que les personnes ciblées ne pouvaient que faire partie d’un «syndicat du crime» local.

«Quand les enquêteurs finissent par identifier l’un des hommes abattus quelques heures plus tôt dans un hôtel marseillais, son nom leur est assurément familier. Non seulement parce que, dans le sud de la France, Farid Tir, 29 ans, est bien connu des services comme celui d’un caïd de la drogue, mais aussi parce qu’il n’est pas le premier membre de sa famille à connaître une mort aussi violente», écrit Le Parisien.

Le journal français énumère la longue liste des membres de cette famille qui «ont fait les frais d’une guerre que tout relie au trafic de stupéfiants». Du grand-père aux oncles, en passant par le beau-frère, les proches de la dernière victime tombée ce vendredi à Marseille ont été «exécutés» par un «gang rival», révèle le média français qui explique qu’en 2016, «le parquet de Marseille avait publiquement prêté à cette famille une rivalité avec un autre clan», dont certains membres «tremperaient dans les stups».

Les médias français soulignent néanmoins que tous les membres de la famille Tir «ne sont pas impliqués dans le banditisme» et que «l’immense majorité des quelque 300 membres du vaste clan Tir est, en effet, totalement inconnue des services de police», selon l’hebdomadaire L’Express repris par Le Parisien.

K. M.

Comment (16)

    Kikim
    8 septembre 2019 - 23 h 18 min

    Apparemment un simple vendeur de hach vous fait plus honte qu un prêtre pedophile le shite est légalisé dans plusieurs pays du monde le site ne tue pas c est l alcool et la cigarette qui tue un jour ou l autre ça sera l égalité et vous allez dire quoi ?France pay de merde

    Elephant Man
    3 septembre 2019 - 17 h 40 min

    Connu du milieu et de la flicaille mais pas arrêté ?! Par contre AUCUNE difficulté à l’assassinat ciblé !!
    De la part de cette flicaille (…) si prompt à la ratonnade je parle en connaissance de cause ratonnade du 18/06/19 COMMISSARIATS LYON 6 et 3…
    « ÉTONNANT NON ? ».

    7
    17
      Élémentaire...
      4 septembre 2019 - 10 h 38 min

      Tout le monde sait que dans le milieu de la drogue beaucoup ne sont pas arrêtés pour attraper de plus gros…

    Confidentiel
    3 septembre 2019 - 15 h 39 min

    La vérité est ailleurs..

    2
    2
    Kahina-DZ
    3 septembre 2019 - 11 h 59 min

    La drogue marocaine fait ravage chez les jeunes issus de l’immigration…Peu importe leur origine.
    Que fait Macron pour arrêter l’embauche dans le marché de la drogue.
    L’aide à l’emploi n’a pas trouvé d’autres solutions…??

    28
    17
      fautif ou pas
      3 septembre 2019 - 15 h 01 min

      Maintenant on a des familles complètes des stup en Algérie, c’est ça l’Algérie ? eux aussi il faut yatnahaw gaa, ils sont l’équivalent de traitres car ils contribuent à la destruction de nos enfants, de nos familles et de la société algérienne.

      8
      1
    C'était clair dès le départ !
    3 septembre 2019 - 11 h 52 min

    Plusieurs internautes ont dit ici sur AP ,dès le départ qu’i s’agissait de règlements de compte liés à la drogue et au grand banditisme, mais certaines racailles des banlieues françaises ont vite fait de mettre çà sur le compte du racisme de la police française et de la société française !

    22
    22
    Anonyme
    3 septembre 2019 - 8 h 00 min

    SE N AI RIEN QUE DES MALFRATS DE LA DROGUE.C EST PAS UNE GROSSE PERTE DES VENDEURS DE LA MORT.

    15
    1
    Famille de merde
    3 septembre 2019 - 6 h 52 min

    Une famille de merde… J’ai juste envie de dire… Aller au diable

    24
    2
      Anonyme
      3 septembre 2019 - 23 h 12 min

      Le maroc ne représente que 11% de la production de Cannabis (le 1er est l’Afghanistan, il y’a aussi le Pakistan, l’inde, le Liban, les Pays-Bas etc…).Dans le marché de la drogue en France, il n’y a pas que le Cannabis car la cocaïne et l’héroïne représentent la moitié du marché (En augmentation constante depuis 20ans)

      8
      3
        [email protected]
        6 septembre 2019 - 20 h 16 min

        @ Anonyme
        3 septembre 2019 – 23 h 12 min
        Vous voulez trouver des circonstances atténuantes pour le premier pays que vous citez cher ami, dans la région, c’est le premier fournisseur et il est deuxième au niveau mondial.
        A vous lire, ils n’ont franchi pas les limites de la moralité et font preuve de grande vertu, enfin, ils sont exemplaires.
        C’est la Silicon Valley de l’Afrique du Nord !!!

    Algerian
    3 septembre 2019 - 5 h 24 min

    Des Algériens par excellence qui nous apportent la honte.

    16
    24
    Nour
    3 septembre 2019 - 0 h 37 min

    Si on devait prendre les comptes rendus de la police francaise, Larbi ben Mhidi se serait pendu d’apres eux. Donc treve de plaisanterie, quand il s’agit de meurtres d’Algeriens en France la police francaise est loin d’etre professionnelle !Ce qui est etonnant c’est que AP reprenne ca comme de l’argent comptant.

    36
    8
      Elephant Man
      3 septembre 2019 - 14 h 48 min

      @Nour
      Exactement.
      À QUI PROFITE LE CRIME..comme toujours.
      Blanchiment d’argent etc etc..les gros bonnets …
      Inutile de rappeler le rôle, pour faire court, de l’ex patron des stups François Thierry dans l’importation de plusieurs dizaines de tonnes de cannabis en France en lien avec les plus gros trafiquants d’Europe, bref un trafic d’État. Autre exemple ce baron de la drogue en ligne dark web franco-israélien Gal Vallerius arrêté aux USA.
      Le rif marocain (le makhNazi sioniste 3/4 de son économie la drogue) gros fournisseur de la France et en lien direct avec F. T.

      5
      15
        Anonyme
        7 septembre 2019 - 13 h 07 min

        En tous les cas, eux, ils font des enquêtes qu’il rendent publiques et ils mettent les délinquants en prison.
        La commercialisation de la drogue est internationale. Le Maroc, Brésil, Bolivie, Venezuela, Afghanistan… pays fournisseurs et aussi transformateurs. Certains pays de l’ouest africain sont des transformateurs…
        Mais de l’affaire el bouchi qui nous concerne directement, où en est-on?.
        Au moins 15 anciens ministres de différents gouvernements et 9 généraux, dont un ancien patron de la Sûreté nationale, ont été convoqués pour des soupçons d’implication directe ou indirecte dans les affaires de Kamel Chikhi. Où en est-on? Cela aussi ce n’est pas une petite affaire n’est-ce pas?

      Anonyme
      3 septembre 2019 - 17 h 22 min

      Bien, c’est la seule chose à dire.

      5
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.